Comment se manifeste la deuxième étape de l'alcoolisme et comment menace-t-il un ivrogne

Lipome


La consommation excessive d'alcool est une maladie dont le terrible nom est l'alcoolisme. Ce n'est pas seulement une mauvaise habitude. Il s'agit d'une dépendance psychologique sévère, qui se divise en plusieurs étapes. Si la première étape n'est pas si effrayante pour une personne, la phase suivante nécessite une aide professionnelle. La deuxième étape de l'alcoolisme peut durer de 3 à 15 ans. Elle se caractérise par un certain ensemble de signes, symptômes, maladies psychologiques.

Stadification tumorale

Les médecins déterminent le stade du cancer, en se concentrant sur trois paramètres: la taille et le degré de propagation de la tumeur primaire, la présence de foyers dans les ganglions lymphatiques régionaux et la présence de métastases distantes. Ces indicateurs sont respectivement désignés par les lettres T, N et M, et la classification elle-même est indiquée par TNM. Il est assez détaillé et permet de prendre en compte différentes options cliniques, mais en même temps compliquées. Par conséquent, ils utilisent souvent une classification différente, selon laquelle cinq étapes sont distinguées:

  • 0 - "cancer en place". Ce sont de petites tumeurs situées à la surface de la muqueuse et qui ne poussent pas à l'intérieur des terres. On pense qu'un tel cancer est en équilibre dynamique: le taux de formation de nouvelles cellules tumorales coïncide approximativement avec le taux de mortalité des anciens.
  • I - la tumeur est encore petite et se situe dans l'organe dans lequel elle est apparue à l'origine.
  • II - la tumeur se développe plus qu'au premier stade, mais est toujours dans le même organe. Dans certains types de cancer, la deuxième étape est diagnostiquée lorsque les cellules tumorales se propagent aux ganglions lymphatiques régionaux..
  • III - la tumeur se développe dans les tissus et organes voisins, se propage aux ganglions lymphatiques régionaux.
  • IV - cancer avec métastases. Si la sous-étape IVA est diagnostiquée, cela peut signifier qu'il n'y a pas de métastases à distance, mais la tumeur s'est propagée de manière importante aux structures voisines et aux ganglions lymphatiques. Cela dépend du type de cancer..

Il est important pour le médecin de déterminer avec précision le stade de la tumeur, car cela aide à déterminer correctement le pronostic et à prescrire un traitement efficace. Au stade 3, de nombreuses tumeurs malignes sont toujours opérables. Chez certains patients, la rémission peut être obtenue, bien que la survie à cinq ans soit, bien sûr, inférieure à celle des stades 1 et 2..

Parlons plus de la troisième étape de certains types de cancer.

Grave gueule de bois

Cette condition apparaît dans les cas où le corps ne peut pas ou n'a pas le temps de traiter tout l'alcool pris.

Les signes caractéristiques d'une gueule de bois sont:

  1. mal de crâne;
  2. la nausée;
  3. "les mains tremblent";
  4. sensation de faiblesse dans le corps.

Lorsqu'une gueule de bois se produit, le processus est déjà en cours et la maladie ne peut pas être arrêtée. Cependant, on peut trouver un remède à cette terrible maladie..

Cancer du sein de stade 3

Si le troisième stade est diagnostiqué avec un cancer du sein, cela signifie que la tumeur a envahi les tissus environnants, les muscles, les ganglions lymphatiques, mais il n'y a pas de métastases à distance. Stade IIIA (l'une des conditions suivantes est remplie):

  • une petite tumeur (jusqu'à 2 cm) et des cellules cancéreuses dans 4 à 9 ganglions lymphatiques voisins;
  • une tumeur de plus de 5 cm et de petites accumulations (0,2–2 mm) de cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques;
  • une tumeur de plus de 5 cm et 1 à 3 lésions des ganglions lymphatiques axillaires et péri-sternaux.

Stade IIIB: une tumeur de toute taille qui se développe dans la paroi thoracique, la peau et ne se propage pas plus de 9 ganglions lymphatiques à proximité. Stade IIIC (l'une des conditions suivantes est remplie):

  • une tumeur de n'importe quelle taille, qui se développe dans la paroi de la poitrine ou de la peau avec la formation d'ulcères, se propage à plus de 10 ganglions lymphatiques axillaires;
  • une tumeur de toute taille avec des métastases dans les ganglions lymphatiques sous-claviers;
  • une tumeur de toute taille qui se propage aux ganglions lymphatiques axillaires et péri-sternaux.

Les tactiques thérapeutiques pour le cancer du sein de stade 3 peuvent être très différentes, mais en règle générale, une combinaison de deux méthodes ou plus est utilisée. Souvent, vous pouvez effectuer une intervention chirurgicale - mastectomie - suivie d'un cours de radiothérapie. L'opération peut être complétée par une chimiothérapie, une thérapie hormonale ciblée..

Conclusions et conseils

En résumé, nous voulons noter que la deuxième étape de l'alcoolisme n'est pas la plus terrible et problématique, car avec certains efforts d'un parent, l'alcoolique peut être réintégré dans la société et il continuera à vivre une vie normale. À la première étape, tout est certainement plus simple, alors essayez de ne pas amener la dépendance aux étapes 2 et 3! Avec l'aide de spécialistes, nous avons essayé de vous donner un plan de traitement efficace et nous avons également expliqué comment préparer le patient à la procédure de rééducation - suivez ces conseils.

L'avis d'un psychologue! En plus d'isoler un parent ou un ami de l'alcool, vous devez communiquer avec lui, démontrant clairement les inconvénients de sa mauvaise habitude. Un psychologue expérimenté, généralement d'une manière plutôt douce, inspire au patient le fait que des personnes proches souffrent de sa mauvaise habitude, affectant ainsi le sens des responsabilités. Soyez persévérant mais persuasif. Au final, ce sont les proches qui connaissent le mieux le caractère du patient et sa faiblesse..

Si vous avez déjà utilisé l'un des médicaments de la classification des médicaments, décrivez son effet sur la page d'examen. Et si vous avez de l'expérience avec un alcoolique dans la deuxième étape, laissez un commentaire sous cet article. Nous espérons que ce matériel vous a été utile et vous a fourni des informations utiles, merci de votre attention.!

Cancer du poumon non à petites cellules de stade 3

Le troisième stade du cancer du poumon est également divisé en trois sous-étapes..

Stade IIIA (l'une des conditions suivantes est remplie):

  • une tumeur de moins de 5 cm, qui s'est propagée aux ganglions lymphatiques intrathoraciques du même côté;
  • dans un lobe du poumon, 2 tumeurs ou plus, dont l'une mesure 5 à 7 cm;
  • cancer qui s'est propagé à la paroi thoracique, aux nerfs voisins, à la plèvre, au péricarde;
  • une tumeur de moins de 7 cm, qui s'est propagée au diaphragme, au médiastin, au cœur, aux gros vaisseaux sanguins, à la trachée, à l'œsophage, aux nerfs du larynx, aux vertèbres;
  • tumeurs qui s'étendent à plus d'un lobe du poumon et foyers dans les ganglions lymphatiques voisins.

Étape IIIB (l'une des conditions suivantes est remplie):

  • une tumeur de moins de 5 cm, qui s'est propagée aux ganglions lymphatiques dans la moitié opposée de la poitrine, dans le cou, sous la clavicule;
  • une tumeur de 5-7 cm et des foyers dans les ganglions lymphatiques au centre de la poitrine;
  • une tumeur de toute taille qui s'est propagée aux ganglions lymphatiques au centre de la poitrine, ainsi qu'à la paroi thoracique, au diaphragme, à la plèvre, au péricarde;
  • la tumeur s'est propagée aux ganglions lymphatiques au centre de la poitrine, alors qu'elle a un diamètre de plus de 7 cm, ou se développe dans le cœur, la trachée, l'œsophage, le gros vaisseau.

Stade IIIC (l'une des conditions suivantes est remplie):

  • une tumeur d'un diamètre de 5-7 cm, qui se propage au nerf, au péricarde, tandis que les ganglions lymphatiques au centre de la poitrine du côté opposé sont affectés, les ganglions lymphatiques près de l'apex du poumon affecté ou en bonne santé, ou les ganglions lymphatiques supraclaviculaires;
  • en plus de la tumeur principale d'un diamètre de 5-7 cm, il existe plusieurs foyers dans un autre lobe du poumon;
  • la tumeur mesure plus de 7 cm, se propage au diaphragme, au médiastin, au cœur, aux gros vaisseaux sanguins, à la trachée, au nerf, à l'œsophage, à la vertèbre, tandis que les ganglions lymphatiques au centre de la poitrine du même côté ou du côté opposé sont affectés, les ganglions lymphatiques près du sommet du poumon atteint ou en bonne santé, ou les ganglions lymphatiques supraclaviculaires ;
  • en plus d'une tumeur de plus de 7 cm, il y a au moins une lésion dans un autre lobe du poumon.

Dans les tumeurs opérables, un traitement chirurgical est prescrit (ablation de tout le poumon ou d'une partie de celui-ci), qui peut être complété par une cure de chimiothérapie adjuvante, néoadjuvante et de radiothérapie. Avec le cancer inopérable, qui s'est fortement développé dans les structures voisines et s'est propagé aux ganglions lymphatiques, la chimiothérapie et la radiothérapie sont les principales méthodes de traitement..

Comment distinguer une personne ivre d'un alcoolique

Malgré le fait que beaucoup de gens aiment boire de l'alcool, tous ne peuvent pas être attribués à la catégorie des alcooliques. L'alcoolisme est une maladie dangereuse dont l'existence est reconnue au niveau officiel dans la liste de la Classification internationale des maladies. En règle générale, les alcooliques ne savent pas se contrôler et sans le contrôle de leur entourage, ils boivent autant d'alcool qu'ils peuvent en trouver. Boire - une personne décide indépendamment de ce qu'elle va boire aujourd'hui et en quelles quantités. Autrement dit, si aujourd'hui il a bien bu, alors demain il pourra se limiter à une petite dose d'alcool.

Souvent, sous l'influence de l'alcool, les hommes risquent involontairement leur vie, se retrouvant dans des situations dangereuses. Après tout, même une petite dose d'alcool affecte les fonctions de communication, puis entre dans le domaine de la motilité. En conséquence, l'homme ivre commence à parler indistinctement et à bouger étrangement. Il est attiré par des choses étranges, alors il se retrouve souvent au volant d'une femme ivre. Ces affaires sont devenues si fréquentes qu’elles sont reflétées à l’article 12.81 du Code des infractions administratives de la Fédération de Russie, qui indique clairement la punition de l’auteur par la privation de permis de conduire pour quelques années et une amende d’au moins 30 000 roubles.

Cancer colorectal stade 3

Le troisième stade du cancer du côlon et du rectum est également divisé en sous-stades IIIA, IIIB et IIIC:

  • IIIA: la tumeur s'est développée dans la couche sous-muqueuse et musculaire de l'intestin, les cellules cancéreuses se sont propagées à 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins.
  • IIIB: la tumeur s'est développée sur toute l'épaisseur de la paroi intestinale, peut avoir envahi les organes voisins, les cellules cancéreuses se trouvent dans 1-3 des ganglions lymphatiques les plus proches.
  • IIIC: la tumeur peut avoir n'importe quelle taille, se développer dans la paroi de l'intestin à n'importe quelle profondeur, tandis que le cancer s'est propagé à 4 ganglions lymphatiques voisins ou plus.

Le traitement standard du cancer du côlon de stade 3 est la chirurgie (ablation d'une partie du côlon et des ganglions lymphatiques régionaux) suivie d'une chimiothérapie. Habituellement, l'une des deux combinaisons de chimiothérapie est prescrite:

  • FOLFOX: 5-fluorouracile + oxaliplatine + leucovorine.
  • CapeOx: capécitabine + oxaliplatine.

Les patients contre-indiqués en chirurgie se voient prescrire une chimiothérapie, une radiothérapie ou une combinaison des deux. Avec le cancer rectal de stade 3, la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées dans différentes séquences. Le plus souvent, un cours de chimioradiothérapie est effectué, puis l'une des options d'intervention chirurgicale, puis à nouveau un cours de chimiothérapie, généralement dans les 6 mois (FOLFOX ou CapeOx).

Caractérisation d'un alcoolique au stade 2

Un patient atteint d'un deuxième stade d'alcoolisme ressent intensément tous les charmes d'un organisme infecté par des toxines. Parmi eux, on trouve des maux de tête, une tachycardie, des accès de nausées et de vomissements, d'étranges tremblements des extrémités. Une nouvelle dose d'alcool aide à atténuer, et souvent à effacer complètement, tous les moments d'inquiétude pour une personne..

La psychologie d'un alcoolique peut être décrite par plusieurs caractéristiques qui prennent progressivement racine dans le caractère d'une personne malade:

  • agressivité et colère;
  • dépression et attitude apathique envers tout ce qui dépasse l'alcool;
  • actions étranges atypiques pour une personne en particulier;
  • tentatives constantes de conflit;
  • envie constante de boire.

Le patient sort de moins en moins de ses beuveries et les règles sobres fugaces réduisent régulièrement leur durée. Un fait intéressant est que le buveur est bien conscient et peut travailler très fructueusement. La quantité d'alcool éliminée du corps dépend entièrement de l'état de santé du patient. Mais à chaque fois à de tels moments, la situation change de façon spectaculaire, et une personne n'est plus en mesure de faire ou de penser à autre chose qu'un ardent désir de boire.

Un alcoolique sobre est un excellent exemple d'une personnalité léthargique. Il se fatigue rapidement des actions les plus simples, et tout mot peu flatteur qui lui est adressé peut provoquer une attaque d'agression folle. Le niveau d'intelligence baisse progressivement, les problèmes quotidiens sont perplexes et le désir de dormir n'est tout simplement pas perçu par un cerveau fatigué. Ainsi, tous les signes de dégradation de la personnalité se manifestent..

Parmi les symptômes de la deuxième phase de l'alcoolisme, la présence de convulsions douloureuses est caractéristique. Au cours de celles-ci, une personne est secouée par de graves convulsions et, ayant oublié, elle peut se mordre la langue par inadvertance ou avoir des mictions arbitraires.

Il existe des cas fréquents d'hallucinations, communément appelées delirium tremens. Ils sont accompagnés d'une jalousie déraisonnable, lorsqu'une personne malade harcèle son partenaire avec des moqueries et des piqûres constantes, sans remarquer de vrais problèmes familiaux derrière ce sentiment.

Dans les cercles scientifiques, il existe une théorie sur l'existence de la psychose alcoolique de Korsakov. Par cette définition, nous entendons la sensibilité limitée des bras et des jambes, qui est absente ou se manifeste en conjonction avec une douleur atroce, ainsi qu'une amnésie périodique. Cela peut conduire au fait que l'alcoolique, se réveillant dans son propre lit, ne comprend pas comment il s'est retrouvé ici.

Cancer du foie de stade 3

La classification du cancer du foie par stades diffère quelque peu des autres tumeurs malignes. Le cancer du foie de stade 3 ne se propage pas aux ganglions lymphatiques:

  • IIIA: dans le foie il y a plus d'une tumeur, de plus, l'une d'entre elles a un diamètre de plus de 5 cm.
  • IIIB: la tumeur s'est développée dans la veine porte ou hépatique.
  • IIIC: la tumeur s'est développée dans les organes voisins (mais pas dans la vésicule biliaire), ou dans le péritoine viscéral - un mince film de tissu conjonctif qui enveloppe les organes internes.

Le cancer du foie de stade 3 est généralement inopérable. La chirurgie peut ne pas être possible pour diverses raisons:

  • La tumeur est trop grosse et ne peut pas être retirée en toute sécurité..
  • La tumeur a un emplacement inconfortable, se transforme en vaisseau sanguin.
  • Il y a plusieurs foyers dans le foie, ils sont répartis dans tout l'organe.

Dans de tels cas, un traitement palliatif est effectué, qui peut inclure la radio et la chimioembolisation, l'ablation par radiofréquence (destruction de la tumeur par un courant à haute fréquence en utilisant une électrode en forme d'aiguille), la radiothérapie, la thérapie ciblée, la chimiothérapie (le plus souvent intra-artérielle, car systémique n'est pas très efficace), immunothérapie. Parfois, après le traitement, la tumeur diminue tellement que le patient peut être opéré: effectuer une résection ou une transplantation hépatique.

Transition vers la deuxième étape de l'alcoolisme: danger, condition et comportement humain

Depuis l'enfance, tout le monde a appris que boire de grandes quantités d'alcool est nocif et dangereux. Pourquoi cette instruction n'est-elle pas valable pour tout le monde? Dans les rues, dans les immeubles à appartements, dans les familles d'amis et de connaissances, vous pouvez toujours rencontrer un buveur. Des yeux douloureux, des mains tremblantes, un discours incohérent sont des signes d'un alcoolique. Comment se déroule la dégradation d'un ivrogne qui ne se soucie de rien sauf de la bouteille? Quelles étapes une personne traverse-t-elle, consommant tout en grande et en grande quantité?.

La première étape de l'alcoolisme est caractérisée par une consommation modérée de boissons alcoolisées. À ce stade, la personne est complètement en contrôle, peut s'arrêter à temps. Son comportement en état d'ébriété est contrôlable. Tout change quand une personne entre dans la deuxième étape. Après avoir remarqué les changements, les proches doivent se méfier. Cette étape est appelée ménage.

Un homme ou une femme qui est entré dans cette phase de l'alcoolisme est immédiatement visible. Il y avait du temps libre - ils achètent immédiatement des boissons fortes. Week-ends, jours fériés, jours de congé et, bien sûr, vacances que ces gens passent en compagnie de la bouteille. La prochaine dose d'alcool apporte de la satisfaction, l'humeur s'améliore après la boisson. Cependant, la quantité de boissons fortes qui est suffisante pour calmer un alcoolique grimpe invariablement. Car le beau sexe ou la forte moitié de l'humanité ouvre la voie à l'abîme.

Quels sont les pronostics du cancer de stade 3??

L'un des indicateurs les plus importants qui détermine le pronostic d'un patient atteint de cancer est la survie à cinq ans. Il indique le pourcentage de patients qui parviennent à sauver leur vie pendant 5 ans à compter de la date du diagnostic de cancer. La survie à cinq ans varie considérablement selon le type de cancer:

  • Pour le cancer du sein de stade III: 72%.
  • Avec cancer du poumon non à petites cellules de stade III: 13–36%.
  • Avec cancer colorectal, stade III: 35–90%.
  • Avec un cancer du foie de stade III: 11–31%.

Certains patients peuvent terminer une rémission. Mais même si le cancer ne peut pas être guéri, les soins palliatifs aideront à prolonger la vie et à éliminer les symptômes douloureux..

Enregistrer une consultation 24 heures sur 24

Diagnostique

Le diagnostic à un stade précoce de la maladie aide à guérir la tumeur. Le cancer de grade 2 est caractérisé par la progression d'un ganglion malin. Les études suivantes aident à déterminer la présence d'une tumeur oncologique:

  • Thérapie par ultrasons, CT.
  • Mammographie (détermine le cancer du sein).
  • Endoscopie - utilisée pour le cancer de l'estomac, du tube digestif.
  • IRM, diagnostic radio-isotopique.
  • Marqueurs tumoraux.

Le cancer du deuxième degré des organes est considéré comme traitable. La thérapie est prescrite dans un complexe, l'automédication n'en vaut pas la peine.

Une brève description des principales méthodes thérapeutiques

Le processus de traitement commence par une détoxication générale - le corps doit être complètement nettoyé de l'alcool et de ses produits de biotransformation. Lors d'une telle procédure, le médecin poursuit plusieurs objectifs:

  • accélération métabolique;
  • rétablissement de l'équilibre acido-basique;
  • prévention de l'hypoxie;
  • protection des tissus contre l'exposition à l'alcool éthylique et à ses métabolites, etc..

Après au moins 3 jours de refus d'alcool, le codage des drogues à l'aide de médicaments à base de disulfirame ou de nalotrexone est possible. De plus, des procédures de physiothérapie, y compris l'exposition au laser, sont possibles. Le codage de l'hypnose par les techniques propriétaires de Dovzhenko est largement pratiqué. Après la thérapie principale, une rééducation est nécessaire. Le patient est proposé d'être hospitalisé dans un centre spécial où une attention particulière est accordée à l'activité physique, des consultations avec un psychologue.

Traitement du cancer de stade 3

Les nouvelles technologies arrivent en Russie.

Nous invitons les patients à participer à de nouvelles méthodes de traitement du cancer, ainsi qu'à des essais cliniques de médicaments à base de cellules T (thérapie LAK). La thérapie est effectuée dans divers centres de recherche sur le cancer, selon le type de tumeur..

Retour d'information sur la méthode du ministre de la Santé de la Fédération de Russie V. Skvortsova.

Commentaire sur les technologies cellulaires du principal oncologue de Russie, l'académicien M. Davydov.

Le cancer de stade 3 est caractérisé par la propagation de la tumeur dans les ganglions lymphatiques régionaux et l'absence de métastases dans les organes distants. Le danger du stade 3 est le risque élevé de rechute après le traitement, la présence possible de micrométastases qui n'ont pas été détectées lors des procédures de diagnostic, ce qui entraîne une rechute et une progression de la maladie..

Le traitement complexe du cancer de stade 3 donne de bons résultats et le pronostic de survie à 5 ans dans la plupart des cancers est en moyenne de 50 à 60%.

Classification clinique de TNM

Le système TNM est le système de stadification du cancer le plus utilisé..

  • T est la taille de la tumeur primaire.
  • N - indique une défaite des ganglions lymphatiques régionaux avec des métastases.
  • M - indique la propagation des cellules cancéreuses de la tumeur primaire vers d'autres parties du corps.

Lorsque vous décrivez le processus du cancer avec le système TNM, il y aura un numéro après chaque lettre qui donne des informations plus détaillées sur le cancer.

Avec le cancer de stade 3, la tumeur primaire peut être de différentes tailles, ne pas s'étendre au-delà de l'organe affecté et peut se développer à travers les parois d'un organe creux (par exemple, l'estomac, la vessie, etc.) et pénétrer ensuite dans les organes voisins, le péritoine. Le cancer de stade 3 se propage aux ganglions lymphatiques, mais ne métastase pas / les cellules cancéreuses aux autres organes, par conséquent, selon le système TNM, la lettre M va toujours avec zéro.

Symptômes

Les symptômes du cancer de stade 3 dépendent de la taille de la tumeur, de son emplacement, du degré de lésion des ganglions lymphatiques.

Les symptômes eux-mêmes peuvent être variés et le patient et le médecin ne peuvent parfois pas immédiatement interpréter correctement le tableau clinique. Pourtant, il existe des symptômes généraux, des symptômes associés à la croissance de la tumeur primaire et des symptômes associés à la propagation de la tumeur aux ganglions lymphatiques.

Les symptômes courants comprennent la faiblesse, les sueurs nocturnes, la fièvre, la perte de poids.

Les symptômes associés à la croissance tumorale comprennent des conditions associées à la compression des organes voisins, des faisceaux neurovasculaires. Il peut se manifester par un trouble digestif, une constipation, des troubles de la miction, des douleurs thoraciques, un gonflement du visage, des membres supérieurs et inférieurs.

Les symptômes associés à la propagation aux ganglions lymphatiques comprennent, par exemple, la dysphagie et l'enrouement de la voix avec une hypertrophie des ganglions lymphatiques médiastinaux, des maux de tête, des évanouissements, une somnolence lorsque les ganglions lymphatiques compressent la veine cave supérieure, et plus encore. Les ganglions lymphatiques palpables (sous-claviers, inguinaux, axillaires) sont agrandis, ont une consistance dense, peuvent être soudés ensemble et avec les tissus environnants.

De plus en plus, le cancer progresse rapidement et le corps du patient n'a pas le temps de répondre aux «dysfonctionnements» à l'intérieur du corps. Par conséquent, souvent les patients consultent des médecins qui ont déjà un stade 3 ou 4 du processus de cancer.

Traitement

Le traitement du stade 3, comme tout autre, doit être effectué immédiatement après le diagnostic, tout retard de traitement menace le patient de progression et de transition du cancer au stade 4.

Le traitement du cancer au stade 3 doit être complet et inclure les méthodes de traitement suivantes:

  • Méthode chirurgicale
    Il est utilisé pour retirer le foyer principal de la tumeur, la lymphadénectomie, si possible.
  • Chimiothérapie
    réalisée avant la chirurgie pour réduire la taille de la tumeur et après pour détruire les micrométastases cachées. Le but de ce traitement est de prévenir les rechutes et d'augmenter la survie globale..
  • Radiothérapie
    en combinaison avec une chirurgie utilisée avant, pendant et après la chirurgie.

La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent être utilisées comme méthodes de traitement indépendantes pour le cancer inopérable..

Une attention particulière devrait être accordée à la thérapie ciblée et immunitaire, ainsi qu'aux essais cliniques de nouveaux médicaments et méthodes de traitement..

Chaque patient doit avoir une approche individuelle du traitement, qui dépend de l'âge, de la santé générale, du nombre de ganglions lymphatiques affectés par les cellules cancéreuses, de la croissance tumorale et de la tendance à la progression..

Surveillez votre santé, passez des examens médicaux annuels. Essayez de faire une règle d'aller chez le gynécologue tous les six mois, de faire une échographie de la cavité abdominale et du bassin annuellement. Si vous êtes inscrit dans notre dispensaire pour toute maladie, suivez strictement les recommandations du médecin et soyez intéressé par votre santé.

Vous pouvez demander une méthode de traitement efficace.

- méthodes de thérapie innovantes;
- possibilités de participation à une thérapie expérimentale;
- comment obtenir un quota de traitement gratuit au centre de cancérologie;
- questions d'organisation.

Après consultation, le patient se voit attribuer le jour et l'heure d'arrivée pour le traitement, le service de traitement, si possible, le médecin traitant.

Le troisième stade du cancer du col utérin est-il traité? Combien vivent après le traitement?

Code CIM-10: C 53
Le cancer du col utérin (cancer du col utérin) ou le cancer du col utérin (provenant de: col utérin - col utérin) est une tumeur maligne qui se développe à partir des cellules épithéliales de la membrane muqueuse du col de l'utérus et du canal cervical.

Ces dernières années, l'incidence du cancer du col de l'utérus a augmenté chez les jeunes femmes de 30 à 39 ans et chez 39,8% des patientes sous traitement initial, un cancer avancé de stade 3-4 est détecté.

Cet article décrit en détail les approches modernes de traitement et le pronostic du cancer du col utérin de stade 3.

Cancer du col utérin - Informations générales

Le cancer du col utérin peut être considéré comme une maladie des cellules épithéliales qui perdent leur capacité de développement structurel et fonctionnel normal (différenciation).

L'origine du cancer n'est pas encore tout à fait claire..

Mais une cause clé du cancer du col utérin est aujourd'hui considérée comme une infection virale. Plus précisément, l'effet cancérigène sur les cellules des types les plus oncogènes de virus du papillome humain, en particulier les HPV 16 et 18.

Une certaine contribution au développement du cancer et d'autres types d'infections sexuellement transmissibles (virus de l'herpès de type 2, chlamydia, etc.) n'est pas niée..

Il est prouvé que sous l'influence du HPV, l'appareil génétique des cellules épithéliales cervicales se transforme.

À la suite de mutations géniques, des cellules malignes atypiques puis «immortelles» se forment. Leurs moyens de subsistance échappent au contrôle des systèmes immunitaire et hormonal du corps..

Proliférant à l'infini, les cellules cancéreuses se développent dans les parois et la lumière des organes affectés, se propagent à travers les vaisseaux lymphatiques et sanguins, forment des métastases (foyers tumoraux secondaires).

Dans les tissus couverts par la tumeur, il y a un trouble de la circulation de la vache et de la lymphe, une inflammation secondaire, un œdème, des saignements, une nécrose...

Un processus malin invasif entraîne la perte de fonction, la destruction et la mort d'organes «infectés par le cancer», puis de tout le corps.

En savoir plus sur les mesures efficaces de prévention du cancer et les premiers signes de la maladie: Cancer du col utérin - les premiers signes, manifestations et symptômes. Comment déterminer?

Où est le col. Variétés d'épithélium de la muqueuse cervicale

Selon le type d'épithélium muqueux dans lequel le cancer survient, il existe:

  • Carcinome épidermoïde ou carcinome (chez 70 à 80% des patients) - provient de cellules squameuses
  • Cancer glandulaire ou adénocarcinome (diagnostiqué chez 10 à 20% des patientes atteintes d'un cancer invasif du col de l'utérus) - provient d'un épithélium du canal cervical cylindrique (glandulaire) formant du mucus
  • Cancer indifférencié et non classifié (jusqu'à 10% des cas) - la forme la plus maligne de la tumeur

Les autres tumeurs malignes du col de l'utérus ne représentent pas plus de 1% des cas.

Selon la nature de la croissance, ils distinguent:

  • Cancer exophytique - une tumeur se développe dans la lumière du vagin ou du canal cervical (semblable aux polypes ou aux verrues génitales)
  • Cancer endophyte - la tumeur se développe à l'intérieur des parois du col de l'utérus, formant des défauts et des ulcérations en forme de cratère
  • Cancer mixte - une tumeur à croissance endophytique-exophytique

Déjà aux premiers stades du cancer invasif du col de l'utérus, la majorité des patientes présentent des micrométastases tumorales asymptomatiques aux ganglions lymphatiques régionaux ou des cellules cancéreuses métastatiques individuelles sur le péritoine.

Cela complique grandement le traitement du cancer du col de l'utérus, impose la recherche de méthodes nouvelles et améliorées de lutte contre la maladie..

Cancer du col utérin

Le stade clinique du cancer du col de l'utérus est établi avant le traitement selon la classification FIGO proposée par la Fédération des obstétriciens et gynécologues et / ou selon le système spécial TNM * adopté pour la stadification des néoplasmes malins.

* - ce qui signifie l'abréviation TNM (décryptage):

  • T («tumeur» - tumeur) - décrit la taille et la prévalence de la tumeur primaire, de maigres tailles indétectables (T0) à la plus grande (T4)
  • N («nodus» - nœud) - indique le degré de tumeur dans les ganglions lymphatiques régionaux des cellules tumorales de N0 (aucun signe de dommage métastatique aux ganglions lymphatiques) à N2 (dommage commun aux ganglions lymphatiques régionaux par les cellules tumorales)
  • M (métastases) - indique l'absence (M0) ou la présence (M1) de métastases tumorales distantes à divers organes ou tissus
Stadification du cancer du col utérin

Étape
Cancer du col utérin
FIGOTNMLa description
0 étape-C'estCancer pré-invasif (précancéreux, cancer dans une seule cellule)
Étape 1jeT1N0M0La tumeur affecte uniquement le col de l'utérus (ne se développe pas en dehors du col de l'utérus)
2 étagesIIT2N0M0
T2N1M0
T1N1M0
La tumeur se développe dans les 2/3 supérieurs du vagin ou sur le corps de l'utérus ou sur la fibre périnatale.
Des cellules tumorales peuvent être détectées dans les ganglions lymphatiques régionaux (lésion métastatique des ganglions lymphatiques régionaux).
3 étagesIIIT3N0M0
T3N1M0
T3N2M0
T1N2M0
T2N2M0
La tumeur se développe jusqu'aux parois du bassin ou s'étend jusqu'au tiers inférieur du vagin.
Métastases identifiées dans les ganglions lymphatiques régionaux, y compris les ganglions lymphatiques près des parois du bassin (N2).
4 étagesIVT4N1M0
T4N2M0
T n * NnM1
La tumeur se développe dans le rectum et / ou la vessie.
Et / ou donne des métastases aux organes distants (généralement aux poumons, au foie, à la rate, aux os, aux ganglions lymphatiques distants, moins souvent au cerveau).

* n - toute valeur de 0 à 4

Comprend 3 stades du cancer du col utérin

Au 3ème stade, le cancer du col utérin devient un processus chronique localement avancé..
Tumeur:
- atteint de grandes tailles,
- se développe dans les organes voisins,
- donne plusieurs métastases aux ganglions lymphatiques régionaux.

Aucune métastase aux ganglions lymphatiques et organes distants à ce stade de RMS n'est fournie. C'est un signe pronostique encourageant..

Cancer du col utérin en 3 étapes
FIGO
Cancer du col utérin en 3 étapes
TNM
La description
Stade IIIA
(étape 3a)
T3aLa tumeur s'étend au-delà du col de l'utérus, se propage à la fibre périnatale et au vagin, avec des dommages au tiers inférieur du vagin
Étape IIIB
(étape 3b)
T3bLa tumeur se propage aux parois du bassin, entraînant une hydronéphrose ou un rein qui ne fonctionne pas

Selon les résultats d'un examen urologique chez 42% des patients atteints d'un cancer du col de l'utérus de 3e étape, on a constaté:
- Infiltration tumorale dans les parois de la vessie;
- œdème bulleux des parois de la vessie;
- obstruction et sténose des uretères avec développement de l'hydronéphrose.

Si les 1er et même 2e stades de RMS se déroulent souvent en secret, avec peu de symptômes, alors le 3e stade se manifeste toujours cliniquement.

Les symptômes de 3 stades du cancer du col utérin

Écoulement anormal des organes génitaux:

  • Décharges aqueuses successives du type "slops de viande"
  • Écoulement orchidée ou trouble, parfois avec une odeur désagréable
  • Repérer entre les menstruations
  • Repérage postménopausique
  • Saignement utérin non associé à la menstruation, y compris les femmes ménopausées
  • Sexe douloureux, coagulation après un rapport sexuel
  • Douleur pendant l'examen gynécologique, taches après examen

Symptômes courants d'intoxication chronique et d'inflammation:

  • Malaise, handicap
  • Faiblesse, perte d'appétit
  • Douleur pelvienne
  • Maux de tête
  • Condition subfébrile persistante

Symptômes du cancer du col utérin de stade 3b (IIIB)

Avec un écoulement anormal et des symptômes d'intoxication générale avec un cancer du col utérin de stade 3b,
symptômes de l'hydronéphrose:

  • Douleur abdominale
  • Douleur dans le bas du dos
  • Pyélonéphrite secondaire
  • Colique rénale
  • Palpation de l'abdomen: augmentation de la taille du rein affecté, formation de tumeurs dans le rein affecté
  • Nausée, indigestion
  • Signes d'infection des voies urinaires, fièvre, fièvre, douleur ou inconfort lors de la miction
  • Miction altérée
  • Sang dans l'urine
  • Hypertension artérielle
  • Oedème d'une ou des deux jambes
  • Constipation

Plaintes courantes des patientes atteintes d'un cancer du col utérin pendant le traitement initial:

  • Faiblesse générale, fatigue
  • Écoulement génital liquide, sanglant ou tacheté non lié aux menstruations
  • Douleur
  • Le bas de l'abdomen
  • Bas du dos
  • Dans le périnée

La nature de la douleur dans le cancer du col utérin:

  • Stupide
  • Douloureux
  • Modéré
  • Crampes
  • Permanent, périodique, soudain
  • Pendant les rapports sexuels
  • En urinant
  • Pendant les selles
Plaintes courantes de cancer du col utérin stade 3 Retour à la table des matières

Diagnostic de 3 stades du cancer du col utérin

Il n'est pas difficile de soupçonner un cancer invasif du col utérin de stade 3 - des changements pathologiques caractéristiques du col de l'utérus sont visibles lors d'un examen gynécologique de routine à l'aide d'un «miroir» vaginal.

Voici à quoi ressemble le cancer invasif du col utérin. Examen rectovaginal bimanuel

Chez les patientes atteintes d'un cancer du col utérin de stade 3, l'examen rectal révèle qu'il n'y a pas d'espace libre entre la tumeur et les parois du bassin.

Colposcopie, biopsie avec histologie Préparation pour la colposcopie

Pour confirmer le diagnostic, une colposcopie étendue est réalisée avec une biopsie et un examen histologique / histo-immunochimique ultérieur de la biopsie.

Conduit pour clarifier le stade du cancer, identifier le degré de dommages aux ganglions lymphatiques, détecter les métastases à distance

  • Échographie des organes pelviens, cavité abdominale, espace rétropéritonéal
  • Échographie des ganglions lymphatiques supraclaviculaires et inguinaux
  • IRM / TDM du bassin, cavité abdominale avec contraste intraveineux
  • PET CT
  • Urographie intraveineuse
  • Cystoscopie
  • Radiographie pulmonaire
  • Radiographie des os du squelette
  • Scintigraphie rénale
  • Divers tests de laboratoire
Retour à la table des matières

Traitement du cancer du col utérin de stade 3

Le principe de la radiothérapie est basé sur une vitesse de restauration différente des tissus sains et malins détruits ("tués par les rayons").

La radiothérapie selon un programme radical - qu'est-ce que c'est?

Ce type de radiothérapie vise à guérir complètement le patient de la tumeur et des métastases régionales en résumant la dose létale (cancéricide) de rayonnement pour les cellules cancéreuses.

Le traitement radiologique selon le programme radical comprend le rayonnement:
- tumeur primitive
- tissu entourant la tumeur
- zones de ganglions lymphatiques régionaux
- zones de métastases tumorales régionales

La radiothérapie combinée comprend:
- irradiation à distance (dose totale de SOD jusqu'à 50 Gy)
- rayonnement intracavitaire ou curiethérapie (dose totale de SOD jusqu'à 25 Gy)

Types de radiothérapie pour le cancer du col utérin

D'abord, une irradiation à distance est effectuée, puis sans interruption - irradiation intracavitaire.

Nous vous recommandons de regarder la vidéo: en détail sur toutes les subtilités, les innovations et l'efficacité de la radiothérapie pour le cancer du col utérin à différents stades, explique L. Krikunova, MD.

Malheureusement, la guérison définitive des patients atteints de lésions métastatiques des ganglions lymphatiques régionaux uniquement par des méthodes de rayonnement est très illusoire.

Par conséquent, la combinaison de plusieurs types de traitement est considérée comme optimale (les tactiques sont sélectionnées individuellement pour chaque cas de maladie).

Traitement combiné du cancer du col utérin stade 3 - options

  • Chimiothérapie combinée (avant radiation) + Radiothérapie combinée selon le programme radical
  • Chimiothérapie: radiothérapie combinée selon le programme radical + en même temps chimiothérapie (administration hebdomadaire de cisplatine sur fond de radiation)
  • Radiothérapie chimio-radiothérapie + Opération non radicale + Radiothérapie (soutien au cours postopératoire)
  • Dans des cas particuliers: radiothérapie préopératoire (SOD 20-30 Gy) + chirurgie radicale (hystérectomie avancée avec appendices)

Pourquoi le cancer du col utérin en 3 étapes fonctionne rarement?

Pourquoi n'y a-t-il pas de réelle opportunité de réaliser une opération radicale planifiée pour retirer une tumeur à 3 stades du cancer du col de l'utérus?

1. Il existe un grand risque de dissémination peropératoire de la tumeur - la propagation massive de cellules tumorales provoquée par une intervention chirurgicale dans tout le corps. «Peu importe à quel point le cancer est éliminé, les cellules cancéreuses restent toujours, à partir desquelles il peut se régénérer» - Professeur A.I. Baryshnikov (s).

2. Au stade 3 du cancer du col de l'utérus, les tissus impliqués dans le processus tumoral, les parois des vaisseaux sanguins et lymphatiques sont enflammés, ont une "décomposition" lâche au contact de l'instrument chirurgical, une structure inopérable.

L'invasion tumorale au-delà du col de l'utérus est une contre-indication à la chirurgie prévue. Par conséquent, le traitement chirurgical des patientes atteintes d'un cancer du col utérin de stade 3 est extrêmement rare, exclusivement après une chimiothérapie ou une radiothérapie préopératoire.

Selon la plupart des chercheurs, il n'est pas conseillé de faire une chirurgie pour les patients atteints d'un cancer du col de l'utérus de stade 3 après une radiothérapie ou une chimioradiothérapie combinée correctement menée..

Chimiothérapie du cancer du col utérin stade 3

Dans le cancer du col de l'utérus, la chimiothérapie systémique (en termes de traitement principal) est inefficace, toxique, n'a aucun avantage sur la survie (par rapport à la radiothérapie combinée).

Par conséquent, des agents antitumoraux médicamenteux (cisplatine, vincristine, paclitaxel, bléomycine, fluorouracile, gemcitabine, etc.) sont utilisés:

  • En complément de la radiothérapie radicale (chimioradiothérapie)
  • Ou un court cours combiné avant de commencer la radiothérapie combinée
  • Ou comme traitement de soutien ou palliatif pour la prévention ou le traitement de la récidive tumorale après une chimioradiothérapie précédente

Les schémas de chimiothérapie systémique, les combinaisons et les doses de médicaments anticancéreux sont prescrits individuellement.

Le cancer du col utérin de stade 3 peut-il être guéri??

Mais!
Une rémission stable et à long terme de la maladie peut être obtenue. La moitié des patientes ont des chances de survivre au cancer du col utérin de troisième stade pendant plus de cinq ans.

L'efficacité du traitement anticancéreux dépendra de la taille de la tumeur primaire, de la forme histologique du cancer, de la santé générale du patient, de son humeur psychologique de guérison et d'un certain nombre d'autres facteurs qui ne sont pas scientifiquement explicables d'un point de vue scientifique..

Combien vivent avec le cancer du col utérin de stade 3

Selon plusieurs chercheurs:
après l'utilisation de la radiothérapie combinée avec l'administration intrasystémique parallèle d'une combinaison de médicaments de chimiothérapie (cisplatine et 5-fluorouracile), le taux de survie à 3 ans des patientes atteintes d'un cancer du col utérin avancé atteint 87%.

Taille de l'adénocarcinome primaireSurvie à 5 ans après un traitement complexe ou combiné
Moins de 4 cm69,6%
Plus de 4 cm38, 4%
Stade cervical1 année2 ans3 années
T3aN0M089-96%75-76%69-72%
T3aN1M082-86%72-75%65-68%

Immunothérapie

Il est prouvé que l'état initial du système immunitaire affecte de manière significative l'espérance de vie des patients cancéreux.

Dans les cas avancés de cancer du col de l'utérus, l'immunité est déjà considérablement réduite. La radiothérapie et la chimiothérapie affaiblissent à leur tour le système immunitaire déjà faible du patient.

Pour augmenter la résistance immunitaire de l'organisme à une tumeur maligne, les éléments suivants sont ajoutés au schéma thérapeutique individuel:

  • Interféron alfa-2a
  • Avastin (Bevacizumab) - une préparation d'anticorps monoclonal humanisé recombinant

Lorsque Avastin a ajouté des formes courantes de cancer du col à la chimiothérapie combinée, il y a eu une amélioration statistiquement significative de la survie.

Traitement avec des remèdes populaires

En utilisant des remèdes populaires pour le traitement du cancer du col de l'utérus, il est important de comprendre qu'ils ne remplacent pas le traitement officiel. Si le patient se sent soulagé de son admission, les experts ne s'en soucient pas, mais insistent en même temps sur la mise en œuvre irréprochable du plan de traitement prescrit par l'oncologue.

Invalidité du cancer du col utérin stade 3

Un traitement à long terme et un pronostic douteux de cancer du col de l'utérus (III, troisième stade) sont à la base de l'établissement d'une patiente handicapée du groupe 2.

Cancer du sein stade 3

Le cancer du sein de stade 3 n'est pas encore un cancer métastatique (stade 4), mais ce n'est plus un «cancer local» (stade 2). La troisième étape est également appelée cancer du sein localement avancé. Ainsi, il est souligné que le cancer s'est propagé au-delà du sein, mais qu'il n'y a aucun dommage aux organes et tissus distants..

Contrairement au stade 2 à 3, les ganglions lymphatiques parasternaux (situés le long du sternum) (dans l'ancienne classification sont appelés nœuds mammaires internes, c'est-à-dire le long de la mammaire), ainsi que les ganglions lymphatiques situés en dessous et au-dessus de la clavicule, peuvent être impliqués dans le processus. De plus, des dommages à la peau et aux tissus de la paroi thoracique sont possibles..

Qu'est-ce que le cancer du sein de stade 3?

La taille de la tumeur peut être inférieure à 2 cm (T1), de 2 à 5 cm (T2) et supérieure à 5 cm (T3). Une variante est possible lorsqu'il n'y a aucun signe de tumeur primaire (T0). En fait, le critère déterminant pour le cancer du sein de stade 3 n'est pas la taille de la tumeur, mais le niveau d'invasion tumorale (c'est-à-dire, dans quelle mesure le processus du cancer s'est propagé aux structures voisines).

Le troisième stade du cancer du sein implique la présence d'au moins l'un des symptômes suivants:

  • Lésion de la peau;
  • la propagation de la tumeur sur la paroi thoracique;
  • métastases aux ganglions lymphatiques supraclaviculaires et / ou sous-claviers;
  • métastases dans les ganglions lymphatiques axillaires (axillaires);
  • métastases dans les ganglions lymphatiques intramammaires (parasternaux) déterminés cliniquement.

La troisième étape est divisée en trois sous-étapes - 3A, 3B et 3C - dont chacune détermine le degré de dommages aux ganglions lymphatiques (le nombre de ganglions lymphatiques axillaires impliqués dans le processus, ainsi que des groupes de ganglions lymphatiques situés près de la clavicule et le long du sternum).

Chacune des sous-étapes correspond à plusieurs combinaisons de tailles de tumeurs et d'autres caractéristiques qui décrivent la propagation anatomique du cancer. Pour la stadification du cancer du sein, le système de classification TNM pour les néoplasmes malins est utilisé..

Classification TNM

La détermination de la sous-étape (3A, 3B et 3C) aide le médecin à élaborer un plan optimal pour votre traitement. De plus, les prévisions sont basées sur cela..

À première vue, il peut sembler que le système TNM est assez complexe. Cependant, ce n'est rien de compliqué. Le système TNM prend en compte trois critères:

  • T - tumeur primitive
  • N - ganglions lymphatiques régionaux
  • M - métastases éloignées

Les lettres sont suivies de chiffres qui indiquent la taille de la tumeur, l'absence ou la présence de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux et le degré de leurs dommages.

En savoir plus: TNM pour le cancer du sein - ce que signifient les lettres et les chiffres?

Cancer du sein stade 3A

T0, N2, M0Il n'y a pas de tumeur;
métastases ganglionnaires axillaires (soudées)
ou dans les ganglions lymphatiques mammaires internes
T1, N2, M0Tumeur jusqu'à 2 cm;
métastases ganglionnaires axillaires (soudées)
ou dans les ganglions lymphatiques mammaires internes
T2, N2, M0Tumeur de 2 cm à 5 cm;
métastases ganglionnaires axillaires (soudées)
ou dans les ganglions lymphatiques mammaires internes
T3, N1, M0La tumeur mesure plus de 5 cm;
métastases ganglionnaires axillaires (non fusionnées)
T3, N2, M0La tumeur mesure plus de 5 cm;
métastases ganglionnaires axillaires (soudées)
ou dans les ganglions lymphatiques mammaires internes

Stade 3B du cancer du sein

T4, N0, M0Tumeur de toute taille,
mais avec propagation à la paroi thoracique,
peau (ulcération ou nodules sur la peau).
Cela inclut également le cancer du sein inflammatoire
T4, N1, M0Invasion de la peau ou de la paroi thoracique;
métastases ganglionnaires axillaires (non fusionnées)
T4, N2, M0Invasion de la peau ou de la paroi thoracique;
métastases ganglionnaires axillaires (soudées)
ou dans les ganglions lymphatiques mammaires internes

Stade 3C du cancer du sein

T (tout), N3, M0La tumeur peut être de n'importe quelle taille;
métastases dans les ganglions lymphatiques sous-claviers;
métastases mammaires internes
et ganglions lymphatiques axillaires;
métastases dans les ganglions lymphatiques supraclaviculaires

Cancer du sein de stade 3: pronostic

La survie à cinq ans pour le cancer du sein de stade 3 est de 73%. Cependant, en fait, le résultat varie en fonction de la sous-étape. De plus, le pronostic du cancer du sein de stade 3 dépend d'autres facteurs:

Il est important de comprendre que les chiffres donnés ici sont basés sur des données d'il y a cinq ans. Pendant cette période de temps, de nouvelles méthodes de traitement plus efficaces sont apparues, donc le taux de survie donné ici pour le troisième stade de la glande mammaire ne correspond plus aux réalités d'aujourd'hui.

73% de survie à cinq ans signifie que 73% des femmes atteintes d'un cancer du sein de stade 3 connaissent un jalon de cinq ans. Cela ne signifie pas que vous ne vivrez que cinq ans. De nombreuses femmes atteintes de ce diagnostic vivent pendant des années, voire des décennies...

Comment traiter le cancer du sein de stade 3

Si le stade 3 est diagnostiqué, alors, en règle générale, le plan de traitement comprend la chirurgie, les médicaments et la radiothérapie.

Par exemple, si le test du statut HER2 a montré que votre tumeur est HER2 positive, alors Herceptin (trastuzumab) sera nécessaire pour vous. Si la tumeur est sensible aux hormones (ce qui signifie que les œstrogènes et / ou la progestérone affectent sa croissance), votre médecin vous recommandera une hormonothérapie (les médicaments d'hormonothérapie devront être pris pendant au moins cinq ans après le traitement principal).

Chirurgie

Si la tumeur est petite et ne se développe pas dans la peau ou les muscles, une tumorectomie est indiquée (la tumeur et une partie du tissu mammaire sont enlevées). Une biopsie sentinelle (biopsie) des ganglions lymphatiques sera nécessaire pour savoir si les cellules cancéreuses se sont propagées à l'extérieur de votre poitrine.

Les grosses tumeurs, y compris celles qui se sont propagées aux tissus thoraciques, sont retirées par mastectomie. Au cours de cette opération, une biopsie du nœud sentinelle est également réalisée..

Une reconstruction mammaire peut être proposée immédiatement. Cependant, dans la plupart des cas, avec le cancer du sein de stade 3, il est retardé en raison du besoin de radiothérapie.

Chimiothérapie du cancer du sein stade 3

La chimiothérapie est généralement utilisée en 3 étapes. Il aide à détruire toutes les cellules cancéreuses "sans abri" qui peuvent rester après la chirurgie, ce qui réduit la probabilité d'une rechute de la maladie. Dans le cancer du sein de stade 3, la chimiothérapie dite néoadjuvante est souvent prescrite. Sa tâche principale est de réduire la taille de la tumeur avant la chirurgie.

La chimiothérapie prescrite après la chirurgie est appelée adjuvant. Si elle est effectuée avant la chirurgie, il s'agit d'une chimiothérapie néoadjuvante.

Si la peau est impliquée dans le processus malin, il peut s'agir d'un cancer du sein inflammatoire. Ce type de cancer tire son nom du tableau clinique caractéristique ressemblant à une mammite. Habituellement, le cancer du sein inflammatoire est traité par chimiothérapie néoadjuvante. Cela permet non seulement de réduire la taille de la tumeur, mais également de réduire la probabilité de présence de cellules cancéreuses au bord de l'incision chirurgicale..

Le cancer du sein inflammatoire nécessite presque toujours une mastectomie et l'ablation des ganglions lymphatiques axillaires (dissection).

Après un traitement actif

Le statut tumoral hormonal et HER2 déterminera en grande partie ce que sera une observation supplémentaire. Pendant au moins 5 ans, il sera nécessaire de consulter régulièrement un oncologue.

De nombreuses femmes pensent que tout le tissu mammaire est retiré lors d'une mastectomie. Cependant, dans la pratique, cela ne se produit pas toujours. Discutez de ce problème avec votre oncologue. La fréquence à laquelle vous devrez consulter un médecin dépend du nombre d'opérations effectuées.

Votre médecin peut vous recommander de subir périodiquement une imagerie par résonance magnétique (IRM) de la partie restante de votre sein. L'IRM est beaucoup plus informative que la mammographie conventionnelle.

Une alimentation saine et une activité physique sont également recommandées..

Quelques mots d'OncoInfo

Comparé aux stades précoces (premier et deuxième), le cancer du sein de stade 3 est plus courant. Cependant, la maladie est toujours traitée à ce stade. De plus, l'oncologie étant un domaine de la science médicale qui se développe très rapidement, les options de traitement existantes sont régulièrement améliorées et de nouvelles apparaissent. Un de ces exemples est la recommandation récemment apparue, qui prévoit l'utilisation de bisphosphonates dans une tumeur à œstrogènes positifs après la phase active du traitement. Des études montrent que cette approche réduit la probabilité de métastases osseuses..

Gardez à l'esprit que les statistiques de survie ne prennent pas en compte les options de thérapie ciblée, qui ont récemment été appliquées..

Il a également été prouvé que la communication avec des patients (par exemple, participant à des forums en ligne) qui ont le même diagnostic améliore les taux de survie. Rejoignez un groupe de soutien ou recherchez en ligne des communautés de cancer en ligne.

Liste des sources utilisées: