Cancer de stade 4

Sarcome

Le degré de développement d'une tumeur cancéreuse détermine la taille et l'expansion du processus. Le cancer de stade 4 est le dernier stade de l'oncologie, caractérisé par une croissance incontrôlée des cellules tumorales et l'apparition de foyers secondaires de cancer dans les tissus, les os et les organes internes sains. La présence de métastases joue un rôle fatal dans l'inefficacité d'un traitement ultérieur..

Raisons de l'étape terminale

Le taux de croissance des cellules cancéreuses est influencé par de nombreux facteurs causaux, dans chaque cas, il s'agit d'un processus individuel.

La question de ce qui sert d'élan pour le développement de tumeurs malignes n'est pas entièrement divulguée. Tous les facteurs de causalité sont regroupés:

  • Physique:
    • nicotine;
    • ultra-violet;
    • rayonnement aux rayons X;
    • radiation.
  • Chimique:
    • cancérogènes;
    • thérapie médicamenteuse individuelle.
  • Biologique:
    • prédisposition génétique;
    • immunité diminuée;
    • Incapacité de l'ADN à réparer.
Un mode de vie sédentaire et de mauvaises habitudes contribuent au lancement de processus cancéreux dans le corps..

Les principales causes qui provoquent la formation d'une tumeur chez une personne sont distinguées:

  • nourriture de mauvaise qualité;
  • mauvaises habitudes;
  • les infections
  • âge;
  • mode de vie sédentaire.
Retour à la table des matières

Types de tumeurs

L'éducation maligne est divisée en les types suivants:

  • Par type de cellule:
    • gliome;
    • carcinome épithélial;
    • leucémie de la moelle osseuse;
    • lymphome
    • sarcome;
    • tératome embryonnaire;
    • choriocarcinome.
  • Au lieu de concentration:
    • cerveau;
    • larynx;
    • thyroïde;
    • poumons;
    • cuir;
    • des os;
    • du sang;
    • glandes de lait;
    • côlon;
    • estomac ou pancréas;
    • glande prostatique ou testicules;
    • utérus.
Retour à la table des matières

Phases de développement

Des informations sur le stade de développement du processus cancéreux permettent de planifier, de comprendre l'efficacité du traitement et également de faire un pronostic de récupération. En développement, le cancer passe par les étapes suivantes:

  1. L'origine des mauvaises cellules.
  2. La formation d'une tumeur conditionnellement bénigne.
  3. Transformation en malin, avec des signes mineurs.
  4. Lésion précancéreuse dangereuse.
  5. Tumeur à croissance rapide.
Retour à la table des matières

Caractéristiques de la manifestation: symptômes

Le stade terminal du cancer s'accompagne de symptômes graves. Les cellules cancéreuses en stade 4 d'oncologie ont déjà réussi à se propager aux tissus et organes sains voisins. Selon l'emplacement du processus et son type, les symptômes suivants apparaissent:

  • Sont communs:
    • douleur sévère;
    • manque d'appétit;
    • la nausée;
    • perte de poids;
    • augmentation de la séparation de la sueur;
    • chaleur.
  • Local:
    • sceau caractéristique;
    • processus inflammatoire;
    • saignement;
    • décoloration de la peau (pâleur, cyanose).
  • Avec métastases:
    • toux (éventuellement avec du sang);
    • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
    • maux de tête;
    • hypertrophie du foie;
    • insuffisance cardiaque.
Retour à la table des matières

Comment diagnostiquer?

Le cancer du 4e degré présente des symptômes assez vifs. Mais pour déterminer l'emplacement exact de la tumeur et la présence de foyers secondaires, il est recommandé de subir un examen. Les méthodes suivantes donnent un maximum d'informations:

  • palpation et examen physique;
  • radiographie
  • biopsie tissulaire du site examiné;
  • IRM
  • Ultrason
  • CT
  • laparoscopie;
  • test sanguin pour les marqueurs tumoraux.

Avec certains types de tumeurs, ils ont recours à des méthodes étroitement ciblées, telles que:

  • coloscopie;
  • trachéoscopie;
  • gastroscopie;
  • endoscopie.

L'utilisation de méthodes de laboratoire pour le cancer de stade quatre aide à établir la sensibilité des cellules cancéreuses aux médicaments qui sont prévus pour traiter la tumeur..

Quel traitement convient?

Le dernier stade du cancer est difficile à traiter. Il est impossible d'effectuer une intervention chirurgicale, car le cancer du 4ème degré s'accompagne de métastases dans les tissus et organes sains. La seule façon de traiter cette situation est de recourir aux soins palliatifs. La maladie ne peut pas être complètement guérie, mais la thérapie aide à améliorer la vie du patient atteint de cancer en réduisant les manifestations cancéreuses..

Le traitement du cancer de stade 4 implique l'utilisation de ces méthodes:

  • Irradiation. Le cancer de stade 4 avec métastases répond bien au traitement. Les cellules cancéreuses sont détruites, la formation est réduite en taille, mais saine.
  • Chimiothérapie. Divers médicaments peuvent réduire la tumeur, mais plus d'un traitement sera nécessaire..
  • Immunothérapie. Aide à augmenter les défenses de l'organisme pour lutter contre la croissance des cellules cancéreuses.
Retour à la table des matières

La dernière technologie

En médecine moderne, le dernier stade du cancer est traité selon de nouvelles méthodes:

  • Chémoembolisation. Le médicament détruit les mauvaises cellules, limitant l'apport de sang à la tumeur.
  • Thérapie aux neutrons. L'irradiation vous permet de pénétrer profondément la tumeur et de la libérer des substances toxiques.
Retour à la table des matières

Anesthésie

La douleur est le symptôme le plus frappant de la dernière étape, elle est causée par le processus inflammatoire de la formation maligne et son effet sur le tissu nerveux. Le patient ne peut être aidé qu'avec des analgésiques. Ils sont attribués individuellement et dans l'ordre suivant:

  • Médicaments anti-inflammatoires (AINS) - soulagent les douleurs mineures.
  • Antalgiques (Ketorol). Élimine les douleurs d'intensité modérée.
  • Narcotique ("Morphine", "Fentanyl"). Capable de combattre une douleur intense et épuisante.
Retour à la table des matières

Caractéristiques d'entretien

Malgré le fait que le patient soit à l'hôpital ou à domicile, il doit recevoir les conditions nécessaires pour améliorer la condition, parmi lesquelles:

  • meubles confortables;
  • mise en œuvre des recommandations de traitement;
  • remplissage quotidien du journal (poids et température);
  • régime spécial;
  • gymnastique préventive chez un patient alité;
  • fournir la bonne concentration de médicaments contre la douleur.
Retour à la table des matières

Quelle est la prévision?

Il est difficile de vaincre le cancer de stade 4, cette forme de la maladie conduit inévitablement au décès de personnes. Parfois, la mort ne vient pas d'une tumeur. L'intoxication, la diminution de la fonction des organes internes affectés par les métastases, jouent un rôle important. Un certain nombre de facteurs influencent la quantité restante à vivre:

L'espérance de vie du patient dépend de la gravité et de l'agressivité du cancer, ainsi que de l'état général du système immunitaire.

  • localisation et métastases tumorales;
  • l'âge du patient;
  • état d'immunité;
  • maladies concomitantes;
  • état général et psychologique.
Retour à la table des matières

Durée de vie

Combien de temps une personne atteinte du dernier stade du cancer peut vivre, pas même un médecin ne peut déterminer. En moyenne, 10 à 15% des patients vivent avec un cancer pendant environ 5 ans. Pour la plupart, la mort survient beaucoup plus tôt. De plus, l'espérance de vie avec la maladie est plus élevée jusqu'à 30 ans. Plus la personne est âgée, plus le taux de survie est faible..

Les derniers jours

Il est important de comprendre que des changements irréversibles se produisent dans le corps, le résultat peut être quelconque. Les proches doivent savoir quels symptômes caractéristiques apparaissent avant la mort:

  • Prédagonie:
    • hallucinations;
    • peau pâle;
    • basse pression.
  • L'agonie est un signe de mort imminente:
    • respiration sifflante forte;
    • respiration intermittente.
  • Décès clinique et fixe.

Dans les derniers jours du cancer, le patient peut être évanoui sous l'influence d'analgésiques. Malgré le coma, entend-il, il est donc important que les proches se connectent psychologiquement et le soutiennent avec une conversation, des souvenirs positifs. Et si la douleur n'est plus possible à contrôler, vous devez être patient et être proche, faire preuve d'un maximum de soins.

Mélanome de stade 4

Le mélanome est le nom d'une maladie cutanée oncologique qui survient à la suite d'une panne du système de production de mélanine, une source de coloration spécifique de la peau humaine. Cet article abordera les 4 étapes de ce type de cancer du derme, les méthodes de traitement possibles et leur efficacité. À ce stade, le néoplasme atteint des tailles critiques et son effet destructeur s'étend à tout le corps.

Signes du mélanome de stade 4


Le quatrième stade du mélanome est le dernier et le plus difficile à traiter. Les symptômes suivants l'accompagnent:

  • une forte augmentation de la taille de la tumeur;
  • la blessure commence à faire mal, à craquer et à saigner;
  • perte de poids importante;
  • toux suffocante;
  • somnolence, fatigue chronique;
  • malaise général et nervosité accrue;
  • assombrissement de la peau entière;


Le stade 4 est également caractérisé par des métastases élevées dans tout le corps. De plus, les cellules cancéreuses, tombant dans le sang, peuvent former des métastases dans les parties les plus inattendues du corps, telles que:

Il y a des cas où des excroissances saillantes apparaissent sur d'autres zones visibles du derme, sous la forme de taches floues noires ou brun foncé. Il y a un risque d'hypertrophie des ganglions lymphatiques dans l'aine ou les aisselles, ce qui ressemble à une éruption cutanée normale.

À ce moment, la tumeur atteint une taille impressionnante et ne peut pas toujours être enlevée. Dans ce cas, vous devez recourir à des méthodes alternatives pour résoudre le problème. Il est beaucoup plus facile de se débarrasser d'une formation maligne dans les premiers stades de son développement..

Traitement du mélanome de stade 4

À ce stade de la maladie, les cellules lymphatiques envahies endommagent considérablement les ganglions lymphatiques.Le traitement est donc forcé d'être effectué par les médicaments et les méthodes les plus agressifs. C'est une nécessité, car le processus d'infection de tout l'organisme est pratiquement irréversible et l'espérance de vie est considérablement réduite. Les soins intensifs comprennent trois méthodes principales:

  • la chimiothérapie n'est pas particulièrement efficace et donne un effet à très court terme (3-6 mois);
  • immunothérapie - le maintien artificiel de l'immunité, afin de réduire la formation de nouvelles métastases et de maintenir le tonus général du corps. L'interféron et l'interleukine sont les plus couramment prescrits, lesquels ont à leur tour un certain nombre d'effets secondaires graves..
  • rayonnement - utilisé pour réduire la tumeur et empêcher la propagation des cellules cancéreuses;
  • intervention chirurgicale - supprime toute la croissance ou sa partie accessible, capturant les zones saines de la peau à proximité.

Contrairement aux trois précédentes, cette dernière méthode est pertinente si le cancer est opérable ou si des métastases sont apparues sur des organes moins vitaux. Dans tous les autres cas, des médicaments sont prescrits pour arrêter la propagation de la tumeur et soutenir le corps de toutes les manières possibles..

Dans un état critique du patient, dans le cas où les cellules malignes ont affecté le cerveau, les médecins utilisent la radiothérapie stéréotaxique. Le but d'une telle exposition n'est pas tant un remède qu'un soulagement de l'état du patient et une augmentation de la probabilité de prolonger la vie. Cependant, avec un effet positif, des effets secondaires importants doivent être pris en compte ici..

Espérance de vie au mélanome de stade 4

L'espérance de vie au 4ème stade du mélanome n'est pas encourageante. Les statistiques de l'espérance de vie au quatrième stade du mélanome, dans ce scénario, sont décevantes. Il est beaucoup plus facile d'éradiquer les rudiments du mélanome que toutes les conséquences auxquelles il conduit. En général, le taux de survie n'est pas supérieur à 15%, cependant, cela dépend beaucoup de l'emplacement des zones infectées. Avec le respect correct de toutes les recommandations médicales, vous pouvez vivre quelques années de plus, mais ici, cela dépend beaucoup de l'humeur personnelle du patient, ce qui est également important.

Malheureusement, le nombre de personnes exposées à ce type agressif de cancer du derme augmente chaque année. Par conséquent, il est si important de prendre soin de votre corps et de consulter un médecin au moindre mal..

Espérance de vie dans le cancer de stade 4 avec métastases

Le cancer lui-même est une maladie plutôt désagréable avec un risque pour la vie, et s'il s'agit d'un cancer de stade 4 avec des métastases, vous voulez déjà vous accrocher au moins d'une manière ou d'une autre pour le reste de la vie. Aujourd'hui, nous allons simplement examiner ce sujet difficile des patients cancéreux au stade 4, alors que le processus de métastase a déjà pris de l'ampleur. Nous comprendrons ce que c'est que de vivre avec un cancer de stade 4 avec métastases et combien de patients vivent. Aller!

Immédiatement pour soutenir ces patients, je tiens à dire que la médecine ne fonctionne que sur des statistiques. Par conséquent, son faible pourcentage à ce stade ne dit toujours rien de spécifique pour un patient individuel. Il y a des moments où un patient atteint de cancer qui a déjà été renvoyé chez lui pour «mourir» a été immédiatement guéri et a vécu une vie longue et heureuse. Et il y avait aussi des cas de courte durée, mais la cause du décès n'était en aucun cas liée au cancer. Pourquoi est-ce - l'essentiel dans toute situation difficile est de continuer à se battre et à croire en un résultat favorable.

Nous ne tourmenterons pas le lecteur et ne présenterons pas immédiatement les chiffres de travail actuels pour le cancer et la survie. Rappelons que le pronostic de survie ici est mesuré en survie à cinq ans - le pourcentage de patients qui ont survécu au seuil de 5 ans après avoir découvert cette maladie. Voici des statistiques pour certaines espèces spécifiques:

Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur chaque type de maladie grâce à une recherche sur notre site Web ou simplement poser une question dans les commentaires ci-dessous.

informations générales

Chaque cas est unique, tout comme la maladie elle-même. Ci-dessus, nous avons déjà pleinement divulgué le problème principal du sujet, et ici nous ne nous plongerons encore une fois plus dans les principaux problèmes et caractéristiques associés à la maladie.

Jusqu'à présent, la science ne connaît pas les causes exactes de l'apparition de la maladie. Il existe un certain nombre de théories à ce sujet, mais ce qui reste inébranlable - les médecins identifient les principaux facteurs de risque qui affectent l'apparition de la maladie. En voici quelques uns:

  • Hérédité - si vous aviez des personnes atteintes de pathologies oncologiques dans votre famille, vous êtes automatiquement à risque.
  • Tabagisme et alcool - les mauvaises habitudes suivent toujours les maladies, et en particulier le cancer.
  • L'environnement externe est simplement le rayonnement de fond et l'écologie environnementale, l'environnement sur le lieu de travail (par exemple, l'exposition à des produits chimiques et aux rayonnements nocifs), ainsi que l'influence fréquente des rayonnements ultraviolets (bains de soleil et lits de bronzage).

Ces 3 facteurs principaux apparaissent dans toutes les maladies oncologiques, ce qui signifie qu'ils affectent certainement la mutation des cellules en tumeurs malignes. Je les contrôle, vous pouvez organiser une prévention compétente. Mais notre article ne traite pas de cela..

Étapes

Avant de passer à nos 4 étapes, nous écrivons d'abord brièvement chaque étape séparément. Au total, on distingue 4 stades de cancer, le stade 4 étant le dernier degré.

  • Stade 1 - la tumeur est localisée uniquement sur l'organe. Il est encore de petite taille, n'a pas eu le temps d'agir sur les tissus voisins et n'a pas modifié les ganglions lymphatiques. Le traitement ici est favorable dans près de 100% des cas et permet de se débarrasser de la maladie.
  • Stade 2 - la tumeur se développe, mais n'est pas encore si mortelle. Les premières métastases locales sont possibles.
  • Stade 3 - contrairement au stade 2, ce type de tumeur affecte le système lymphatique et les organes et tissus les plus proches de la lésion.
  • Étape 4 - l'étape la plus avancée avec une quantité abondante de métastases distantes. Habituellement, le traitement à ce stade est déjà vide de sens, et les médecins ne pratiquent qu'une thérapie palliative visant à soulager généralement l'état du patient.

Et il ne semble rien de plus facile que de commencer le traitement immédiatement au stade 1. Mais en règle générale, la maladie se déroule de manière très secrète, car ce n'est pas un hasard si elle se caractérise par un «arrêt» temporaire du système immunitaire pour lutter contre les cellules affectées, et les premiers symptômes apparaissent beaucoup plus tard. Rappelons que dans un état normal, notre immunité lutte activement contre tout changement dans le corps, et le processus d'apparition d'un néoplasme malin est simplement lié à la rupture d'une lacune dans notre défense.

La maladie est particulièrement difficile pour les jeunes. Et sans cela, les soins précoces font peur, donc aussi un métabolisme rapide contribue à la propagation de la maladie. Très souvent, c'est pour eux que la maladie ne se termine pas par une issue favorable. Mais n'abandonnez pas! Aucun médecin ne vous dira combien vivre, car même les cas les plus difficiles aboutissent parfois à une guérison miraculeuse. Nous, en tant que personnes en quasi-mathématiques, avons personnellement rencontré de telles manifestations. Alors combattez et allez jusqu'au bout!

Traitement

Aux 4 stades, les méthodes de traitement radicales classiques sont rarement utilisées - chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie. Habituellement, les actions sont palliatives afin de réduire la douleur du patient.

Effet sur l'espérance de vie

Analysons maintenant ce qui affecte exactement l'espérance de vie. Après tout, l'étape 4 est loin d'être toujours la même.

  1. L'indicateur le plus important est l'emplacement de la tumeur. Ci-dessus, vous avez déjà vu une liste de types spécifiques d'oncologie et leur pourcentage de survie à cinq ans. Mais non seulement la localisation est importante, mais aussi la forme du cours - donc avec le cancer du pancréas, beaucoup en dépend.
  2. Traitement. Le traitement qui peut être effectué peut dépendre non seulement de l'oncologue traitant (bien qu'ils ne soient pas omnipotents dans la lutte contre une telle maladie, ne les jugez pas), mais également de l'approvisionnement de la clinique avec l'équipement et les médicaments nécessaires, et surtout, l'assimilation personnelle du traitement par le corps. Après tout, le même traitement affecte tout le monde de manière complètement différente..
  3. L'humeur intérieure. Vous pensiez que cela n'avait pas d'importance et étaient prêts à mourir? Rien n'en sortira jusqu'à ce que votre moment soit venu, vous devez vous battre et avancer dans cette guerre difficile. L'effet placebo prouvé peut aider ici, il est donc très important d'ajuster le patient à la vague souhaitée et de motiver au dernier souffle. Avec un tel esprit combatif, toutes les maladies sont faciles à surmonter..
  4. Santé générale, maladie et immunité. C'est également un facteur important, car la maladie oncologique prend tellement de forces que vous devez extirper toutes les ressources disponibles du corps. Et il n'y a rien à dire sur l'immunité - c'est lui qui devrait aider le corps à éliminer les mauvaises cellules et à récupérer complètement. Si avec cela tout était initialement mauvais - les chances de succès ne sont pas non plus élevées..
  5. Métastases - le cancer de stade 4 se distingue précisément par des métastases répandues. Et cela, considérons, le même cancer qui se soumet à nouveau à des critères sous-jacents. Et là encore, il devient important où ils sont localisés, car le succès de la guérison générale de l'organisme en dépend directement. Il existe donc une durée de vie approximative pour les organes affectés par les métastases: cerveau - 2 semaines, foie - 6 mois, poumons - 3 ans. Mais rappelez-vous, ce sont tous des nombres moyens, et ils peuvent dévier à la fois vers le bas et vers le haut.

Le cancer peut-il être guéri en 4 étapes??

Bref, la probabilité de guérison est très faible, mais néanmoins elle est traitée. Les personnes qui ont vaincu le cancer ont simplement atteint leur objectif pour elles-mêmes, leurs proches et ont pu gagner cette guerre. N'abandonnez pas et vous! L'espérance de vie des gens est courte et avec cette maladie, le moment commence à manquer. Alors dépêchez-vous pendant que rien n'est perdu.

La quatrième étape avec métastases est une maladie très complexe, non seulement pour le patient, mais aussi pour ses proches et ses médecins. Il est très important de préparer initialement un environnement favorable à la guérison afin de maximiser la probabilité de guérison. Et rappelez-vous, des miracles se produisent, même au dernier stade du cancer le plus complexe.

Cancer de stade 4

Les cellules normales du corps perdent leur capacité à se différencier, deviennent atypiques. Il y a une violation de la structure des tissus, les cellules malignes se divisent intensément, la tumeur commence à se développer dans les tissus environnants. Une fois dans les vaisseaux lymphatiques ou sanguins, les cellules malignes sont transportées dans tout le corps. S'arrêtant sous l'influence de tout facteur dans l'organe ou les vaisseaux sanguins, la cellule atypique commence à se diviser, se transforme en tumeur, les tissus environnants poussent au fil du temps - c'est ainsi que se produisent les métastases de la tumeur primaire et le développement de foyers secondaires de cancer.

Le service d'oncologie de l'hôpital de Yusupov utilise des méthodes innovantes de traitement du cancer; les spécialistes de la clinique ont fait leurs preuves dans le traitement des cancers de la peau, du sein, des ovaires, de l'intestin et de la digestion. Les spécialistes cliniques participent à diverses recherches et développements sur le traitement du cancer, le cancer, ont des certificats internationaux. L'hôpital Yusupov est accrédité pour la recherche clinique, ce qui permet l'utilisation de médicaments qui ne peuvent pas être utilisés par d'autres institutions médicales en Russie. L'utilisation de médicaments uniques aidera les patients de l'hôpital de Yusupov à augmenter leur espérance de vie et leur qualité..

Stades du cancer

L'éducation maligne est classée par stade, par signes cliniques, par histologie, par caractéristiques morphologiques. Un système de désignation des tumeurs malignes a été créé, qui comprend une description complète de l'état du néoplasme: le stade de son développement, la réaction des ganglions lymphatiques régionaux, la présence de métastases:

  • 0 degré de cancer - une forme non invasive de la tumeur. Le cancer se situe dans les limites d'origine de l'éducation. Le cancer du degré 0 est complètement guérissable..
  • Cancer de grade 1 - une tumeur maligne commence à se développer, mais n'affecte pas les ganglions lymphatiques et les organes distants. Une exception est le cancer gastrique qui, au premier stade de développement, affecte les ganglions lymphatiques régionaux.
  • Cancer de grade 2 - la détection rapide d'une tumeur joue un rôle important dans l'efficacité du traitement du deuxième stade d'un néoplasme malin. La tumeur peut commencer à métastaser vers les ganglions lymphatiques situés près de l'organe affecté (régional), la croissance cellulaire dans la tumeur primaire est améliorée. Un bon pronostic dépend de nombreux facteurs - détection précoce, type de tumeur, localisation de la formation.
  • Cancer de stade 3 - la tumeur progresse, les métastases se trouvent dans les ganglions lymphatiques régionaux, s'il n'y a pas de métastases dans les ganglions lymphatiques et les organes distants - le pronostic est plus favorable. Le pronostic de survie pour chaque type de tumeur de cancer de stade 3 est différent. Le type de tumeur, mais aussi l'état de santé du patient, l'emplacement de la tumeur sont d'une grande importance - plus elle est complexe, moins elle a de chances de guérir.
  • Le cancer de grade 4 est la dernière étape du cancer. La prévision est dans la plupart des cas négative.

Cancer de stade quatre

Le cancer du quatrième degré est le stade terminal du cancer. Dans la plupart des cas, les premiers stades du cancer sont asymptomatiques et lorsque les symptômes d'une tumeur maligne apparaissent, c'est le plus souvent à un stade avancé de développement. Très souvent, sur une courte période, un développement rapide du néoplasme se produit - certains facteurs affectent le taux de développement du cancer. Le taux de développement du cancer peut être affecté par la grossesse, le stress, les traumatismes, l'âge et la forme de cancer. Le quatrième stade du cancer ne peut plus être guéri par la chirurgie en raison de la propagation du processus tumoral. La négligence du processus ne permet pas de guérir le patient, mais la médecine moderne vous permet de prolonger la vie du patient pendant plusieurs mois ou années.

Panneaux

Les signes du cancer de stade 4 sont assez prononcés; selon le type de tumeur et la localisation, il existe certains symptômes. Avec un cancer de l'intestin de stade 4, une obstruction intestinale, une constipation peut se développer, de fortes douleurs dans l'abdomen, l'estomac peut déranger. Le cancer du sein de stade 4 est caractérisé par une déformation de l'organe, une rétraction du mamelon, l'apparition d'une décharge du mamelon, des signes de carie tumorale.

Le cancer du 4ème degré comprend certains critères:

  • croissance tumorale rapide.
  • tout type de cancer.
  • types de cancer mortels: cancer du pancréas, cancer du poumon, cancer du foie, du cerveau, mélanome et autres types de cancer.
  • maladie maligne progressive avec métastases aux organes: foie, cerveau, pancréas, poumons, avec atteinte du système osseux.

Le cancer peut-il être vaincu de 4 degrés

Le traitement du cancer de stade 4 est pratiquement impossible, la tumeur s'est déjà développée dans les tissus environnants, métastasée dans les ganglions lymphatiques et les organes distants. Le traitement du cancer de stade 4 est très difficile et difficile pour un patient dont la santé est déjà affaiblie. Néanmoins, il y a des cas où des personnes gravement malades ont vaincu le cancer, car chaque personne est unique et chacun a une immunité différente.

Symptômes avant la mort

Les symptômes dépendent des étapes traversées par les patients. Le stade pré-agonie est une condition causée par de graves troubles du système nerveux central, la peau pâlit et une cyanose de la peau apparaît. Le patient est déprimé physiquement et émotionnellement. La pression artérielle baisse.

Le stade de l'agonie est le dernier stade avant la mort chez les patients. Le patient souffre d'une grave privation d'oxygène, ce qui entraîne un arrêt de la circulation sanguine et un arrêt respiratoire. L'agonie peut durer jusqu'à 3 heures.

Stade de la mort clinique - le corps cesse de fonctionner, les derniers processus métaboliques se produisent dans les cellules du corps. L'étape dure plusieurs minutes, se termine par la mort biologique du patient.

Analgésiques

Le symptôme qui indique le plus clairement le développement d'une tumeur maligne est la douleur. Une tumeur en croissance active provoque le plus souvent de la douleur. La douleur peut être causée par des dommages au tissu nerveux, le développement du processus inflammatoire dans la tumeur. Pour soulager l'état du patient, une thérapie analgésique est effectuée. Il est prescrit individuellement, en tenant compte de l'état du patient, peut réduire considérablement l'intensité de la douleur. Anesthésie pour le cancer de stade 4:

  • en cas de douleur légère, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits.
  • les douleurs d'intensité moyenne sont traitées à l'aide de médicaments combinés: le kétorol et d'autres médicaments puissants.
  • une douleur sévère et débilitante peut être traitée avec des médicaments puissants à contenu narcotique - fentanyl, morphine, promedol.

Durée de vie

Lors d'un traitement efficace, le taux de survie des patients en fonction du type de tumeur est:

  • cancer du 4ème degré du foie - environ 5% des patients vivent plus de 5 ans.
  • cancer du 4ème degré de l'intestin - 5% des patients vivent plus de 5 ans.
  • cancer du 4e degré des poumons - plus de 5 ans 10% des patients survivent.
  • cancer du 4ème degré de l'estomac - 6% des patients vivent plus de 5 ans.
  • cancer du 4ème stade du pancréas - 10% des patients vivent plus de 5 ans.
  • cancer du sein stade 4 - 15% des femmes survivent plus de 5 ans.
  • cancer du sein stade 4 - 15% des patientes vivent plus de 5 ans.
  • cancer de l'utérus stade 4 - selon la propagation du processus, le taux de survie est de 3 à 9%.
  • cancer du col utérin stade 4 - 8% des femmes vivent plus de 5 ans.
  • cancer du 4ème stade de la prostate - a un pourcentage élevé de survie à cinq ans, environ 30%.

Le service d'oncologie de l'hôpital Yusupov de Moscou fournit un traitement contre le cancer à tous les stades de développement de la maladie. Le centre de diagnostic et les médecins du service d'oncologie font de leur mieux pour fournir une assistance rapide aux patients cancéreux. Voir un médecin à temps peut vous sauver la vie. Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone.

Traitement du cancer de stade quatre

Que peut-on faire avec le cancer de stade 4?

Afin d'alléger l'état général du patient aux stades avancés du cancer, les méthodes de base du maintien des fonctions vitales sont utilisées, y compris la thérapie intraveineuse intensifiée, la plasmaphérèse, l'hémosorption, la transfusion sanguine et les composants sanguins.

Au Département d'oncologie interventionnelle, nous effectuons des opérations palliatives et auxiliaires telles que:

  • implantation de systèmes d'orifices de perfusion veineux et artériels pour la chimiothérapie;
  • imposition de néphrost en cas de lésions rénales;
  • drainage et stenting des voies biliaires avec jaunisse obstructive d'origine tumorale;
  • l'installation de filtres de cava dans la veine cave inférieure pour prévenir la thromboembolie;
  • stenting de la veine cave supérieure lors de son obstruction d'origine tumorale et un certain nombre d'autres.

Au quatrième stade du cancer, les analgésiques modernes sont importants..

Qu'est-ce que le cancer de stade 4??

Le quatrième stade du cancer est un processus irréversible et incontrôlé de croissance et de propagation des cellules tumorales dans tout le corps, dans lequel des dommages aux organes et tissus sains voisins, la formation de foyers tumoraux distants (métastatiques) dans des organes éloignés se produisent. Avec le cancer de stade quatre, la lésion primaire peut être de n'importe quelle taille: de 5-6 mm avec une tumeur neuroendocrine du tractus gastro-intestinal ou un mélanome et jusqu'à 10-30 cm de diamètre avec la tumeur d'Ewing.

Les critères de diagnostic pour le quatrième stade du cancer comprennent:

  • cancer évolutif avec propagation aux os, aux poumons, au foie, au pancréas et (ou) au cerveau, ou
  • cancers à croissance rapide (tumeur à croissance rapide), ou
  • tout type de cancer des os, ou
  • cancers extrêmement mortels (par exemple cancer du poumon, cancer du pancréas, myélome multiple, carcinome épidermoïde, mélanome, etc.)

Comment déterminer le stade du cancer?

Le stade du cancer montre à quel point la tumeur maligne a germé dans les tissus voisins, si elle a réussi à donner des métastases aux ganglions lymphatiques et à diverses parties du corps. Ce sont des informations très importantes, car elles aident le médecin à développer des tactiques de traitement optimales, à construire un pronostic fiable.

Pour déterminer le stade du cancer, les médecins s'appuient sur la classification TNM généralement acceptée. La lettre T indique la taille et l'emplacement de la tumeur primaire, N - métastases dans les ganglions lymphatiques voisins, M - métastases distantes. Près de chaque lettre indique un index numérique.

Les combinaisons de différentes valeurs de T, N et M sont combinées en quatre étapes (il y a encore un zéro supplémentaire):

Les stades du cancer sont un complexe de signes qui vous permettent de décrire le cours du processus tumoral. On distingue les stades suivants du cancer:

  • Stade zéro. Le soi-disant cancer in situ. La tumeur est située dans les tissus à partir desquels elle s'est développée et ne se développe pas dans les structures voisines. La tumeur peut être complètement enlevée chirurgicalement..
  • Première étape. La tumeur est relativement petite et n'a pas eu le temps de pénétrer profondément dans les tissus environnants..
  • Deuxième étape. La tumeur ne se propage toujours pas aux tissus voisins, mais est de plus grande taille. Des métastases uniques dans les ganglions lymphatiques voisins peuvent être détectées..
  • Troisième étape. Les cellules cancéreuses se sont propagées aux tissus environnants et aux ganglions lymphatiques voisins..
  • La quatrième étape. Cancer métastatique: les cellules tumorales se propagent à différentes parties du corps.

Parfois, des lettres latines sont attribuées aux chiffres - A, B, C, si à l'étape vous devez sélectionner une sous-étape.

Symptômes du cancer de stade 4

Tant que le cancer n'a pas atteint le stade IV, une personne malade peut ne présenter aucun symptôme. C'est l'une des principales raisons du diagnostic tardif du cancer. Si une tumeur est détectée à un stade précoce, elle survient généralement par hasard ou lors d'un dépistage régulier.

Les symptômes du cancer de stade IV dépendent du type et de la taille de la tumeur, de la présence de métastases, du degré de germination des cellules cancéreuses dans divers tissus et organes.

Parmi les symptômes courants, on peut distinguer les suivants:

  • fatigue, une sensation constante de fatigue;
  • diminution de l'appétit;
  • dyspnée;
  • perte de poids, jusqu'à épuisement - cachexie;
  • nausée et vomissements;
  • jaunisse.

Les métastases osseuses entraînent des douleurs dans les membres et des fractures pathologiques; dans le cerveau - maux de tête, vertiges, convulsions; dans les poumons - à l'essoufflement; dans le foie - pour augmenter l'abdomen et l'ictère.

Certains patients développent un syndrome paranéoplasique - une réaction à la tumeur et aux substances biologiquement actives qu'elle sécrète. Il se manifeste par divers symptômes - de la peau, du système endocrinien, nerveux, cardiovasculaire, digestif, du système musculo-squelettique, du sang.

Quels sont les traitements du cancer de stade 4??

Le traitement du quatrième stade de cancer de toute localisation avec des lésions tumorales étendues et la présence de métastases à distance est principalement palliatif et symptomatique. Les principales tâches du médecin dans le traitement de ces patients sont les suivantes:

  • Limitation de la prévalence des tumeurs.
  • Ralentissement de la croissance tumorale, retard de progression tumorale.
  • Préservation du fonctionnement des organes et des systèmes.
  • Prévention des complications potentiellement mortelles - thromboembolie, accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques.

Les principales méthodes de traitement du cancer de stade 4 comprennent la chirurgie palliative, la chimiothérapie, la radiothérapie, l'hormonothérapie, l'immunothérapie et d'autres méthodes utilisées isolément et ensemble, selon le type de cancer.

L'amélioration du traitement du cancer dans les stades ultérieurs a conduit à l'introduction de procédures qui peuvent améliorer considérablement la qualité de vie des patients, ainsi que prolonger la durée de vie d'un an ou plus. Dans le même temps, certains patients restent capables de travailler et de communiquer avec leur famille et leurs amis.

Les nouveaux traitements contre le cancer sont efficaces et ont des effets secondaires minimes et comprennent:

Des vaccins antitumoraux individuels sont préparés en parallèle avec la chirurgie, dans laquelle un grand volume de la tumeur est retiré. Une culture cellulaire est développée à partir de la tumeur retirée et les cellules dendritiques lymphatiques sont isolées des globules blancs du patient. Dans des conditions de laboratoire spéciales, les cellules immunitaires sont entraînées à répondre aux antigènes d'une tumeur distante. Le résultat est un vaccin individuel contre le cancer qui protège davantage le patient contre les rechutes et les métastases..

Les anticorps monoclonaux, y compris des médicaments tels que l'imutéran, l'erlotinib, prescrits pour le cancer du côlon, le médicament SU11248, utilisé dans le traitement du cancer gastrique, affectent sélectivement les cellules cancéreuses et provoquent leur mort isolée après administration intraveineuse. Dans le traitement du mélanome, les médicaments Opdivo, Kitrudu, Tafinlar sont utilisés.

La radioembolisation des métastases hépatiques est réalisée avec diverses maladies oncologiques aux stades avancés. Il comprend le cathétérisme sélectif intravasculaire des vaisseaux sanguins du foie sous le contrôle de l'angiographie et l'introduction de particules embolisantes avec l'isotope radioactif yttrium-90. Les isotopes restent actifs et combattent les cellules tumorales pendant 64 heures.

La chimioembolisation des microsphères est une opération endovasculaire, au cours de laquelle des microsphères à chimiothérapie immobilisée sont injectées directement dans l'artère qui alimente les métastases. La chimioembolisation est réalisée avec des néoplasmes inopérables, avec de graves lésions volumétriques du foie, de graves maladies somatiques concomitantes. L'utilisation d'appareils chirurgicaux numériques à rayons X, d'instruments intravasculaires de haute technologie permet d'effectuer cette opération de manière répétée sans effets secondaires ni complications. La technique de chimioembolisation peut être combinée avec d'autres méthodes de traitement des tumeurs..

L'ablation par radiofréquence RF des tumeurs du foie est réalisée avec des tumeurs primitives du foie et des lésions métastatiques du foie d'un diamètre allant jusqu'à 5 cm.C'est la norme mondiale dans le traitement complexe des stades avancés et des métastases du cancer colorectal.

L'ARF est contre-indiquée à l'emplacement du foyer tumoral à proximité de la veine porte, de la vésicule biliaire et des gros canaux biliaires.

  • Dans l'ablation RF radiofréquence transhépatique transdermique sous guidage échographique et anesthésie générale, une aiguille creuse est insérée à travers le parenchyme cutané et hépatique, à travers laquelle une électrode monopolaire à ondes radio est ensuite insérée.
  • L'électrode chauffe localement la zone du parenchyme hépatique, provoquant une coagulation du tissu tumoral et une nécrose locale.
  • Dans certains cas, l'ablation par radiofréquence RF des tumeurs hépatiques est réalisée pendant la laparotomie, lors de l'élimination de l'obstruction intestinale avec l'application d'anastomoses, ou lors de l'élimination de l'infiltrat tumoral.
  • L'ablation par radiofréquence RF du foie élargit considérablement les indications du traitement chirurgical des patients atteints de lésions hépatiques polysegmentaires multiples.

En général, même un traitement palliatif et symptomatique du cancer de stade 4 de n'importe quelle localisation prolonge la vie du patient et améliore sa qualité.

Pronostic de vie pour le cancer de stade 4

L'indicateur clé du pronostic pour le quatrième stade du cancer est la survie à cinq ans, le pourcentage de patients qui continuent à vivre après 5 ans à partir du moment du diagnostic du cancer de stade 4.

Aux stades précoces du cancer, la survie à cinq ans est la plus élevée et approche dans certains cas à 100%. Au stade 4, c'est le plus bas, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a aucune chance. Le taux de survie à cinq ans est statistique. Il est calculé sur la base du suivi d'un grand nombre de patients. Mais chaque patient est unique. Il est nécessaire de faire des ajustements pour l'âge, les maladies concomitantes, la santé générale.

De plus, les taux de survie à cinq ans sont calculés sur la base des observations de patients ayant reçu un diagnostic de cancer il y a au moins 5 ans. Depuis lors, de nouveaux médicaments sont apparus, les approches de traitement ont changé. Les patients cancéreux modernes ont raison de s'appuyer sur des prévisions légèrement meilleures.

Le pronostic le plus précis pour vous ne peut être donné que par votre médecin. Même si le taux de survie pour ce type de cancer est très faible et que le pronostic est très probablement défavorable, le médecin peut toujours prescrire un traitement de soutien qui aidera à prolonger la vie et à soulager les symptômes douloureux..

Pronostic de survie pour le cancer de stade 4: statistiques de la Russie et d'autres pays

Au Japon, aux États-Unis, en Allemagne, en Suisse, en Israël et dans un certain nombre d'autres pays, le stade terminal du cancer est diagnostiqué beaucoup moins souvent qu'en Russie. Cela est dû aux caractéristiques de l'organisation des soins médicaux. Depuis l'enfance, les citoyens de ces pays sont conscients des avantages de la prévention par rapport au traitement..

En Russie, le cancer diagnostiqué au 4ème stade n'est pas rare, et la survie avec ce diagnostic est de six mois à deux ans et demi. A titre de comparaison, en Allemagne et aux USA, le pronostic de survie est d'au moins 5 ans. Les mêmes statistiques sont dans la clinique européenne, d'ailleurs, du fait de notre clinique il y a plusieurs cas de déstabilisation. Quelle est la raison de cette différence?

Premièrement, comme déjà indiqué, il existe différents principes d'organisation des soins médicaux. Malheureusement, le ministère de la Santé, jusqu'à récemment, n'a pas indiqué de date limite pour commencer le traitement du cancer. Les patients pourraient attendre le début du traitement pendant plusieurs mois, ce qui, bien sûr, affecte négativement les prévisions.

Deuxièmement, les médicaments, leur prix et leur qualité. Presque tous les médicaments vraiment efficaces sont fabriqués en Europe ou aux États-Unis. La plupart d'entre eux sont très chers et tout le monde ne peut pas les acheter. Les analogues disponibles en Russie, en règle générale, sont de qualité bien inférieure aux étrangers.

Troisièmement, les protocoles de traitement. Il existe des directives internationales pour le traitement d'un type particulier de tumeur, qui sont constamment renouvelées et améliorées. Cependant, en Russie, pour la plupart, ils sont traités selon leurs propres protocoles, dont beaucoup sont obsolètes et montrent une efficacité beaucoup plus faible que les étrangers..

La clinique européenne sait comment aider et réaliser le meilleur pronostic:

  • L'organisation des soins médicaux est construite selon le «gold standard» des cliniques aux USA et en Europe.
  • Nous utilisons des médicaments fabriqués à l'étranger qui se sont révélés efficaces. L'authenticité est vérifiée à chaque étape depuis l'achat auprès du représentant officiel du fabricant jusqu'à la livraison du médicament.
  • Les spécialistes des cliniques sont guidés par les protocoles de traitement internationaux.
  • Nous pouvons traiter le cancer, et nous le faisons comme les meilleures cliniques du monde..

Cancer du poumon de stade 4

Avec le cancer du poumon de stade 4, le taux de survie moyen à cinq ans est en moyenne d'environ 10%. Dans le cancer du poumon à petites cellules, cet indicateur est d'environ 1%, et dans le cancer du poumon non à petites cellules, la survie est significativement plus élevée et varie de 2 à 13%, selon le degré de métastases aux autres organes et tissus, ainsi que les lésions pleurales et péricardiques. Si auparavant le patient a subi une opération radicale - résection du poumon ou de son lobe - ce chiffre est nettement plus élevé.

Au quatrième stade du cancer du poumon, une radiothérapie est effectuée pour réduire la taille de la tumeur et atténuer les symptômes de la maladie. Chez certains patients, la radiothérapie est complétée par un cours de chimiothérapie, ce qui facilite grandement l'état général du patient. Avec une lésion métastatique de la plèvre et le développement d'une pleurésie, la thoracocentèse est activement utilisée pour réduire le volume de liquide dans les poumons.

Cancer du foie stade 4

Avec le cancer du foie de stade 4, le pronostic est le moins favorable - seulement 6% des patients vivront plus de 5 ans. Le cancer du foie de stade 4 est caractérisé par de multiples foyers tumoraux dans les deux lobes du foie, ainsi que par des lésions des principales branches de la veine hépatique ou porte. Le cancer du foie est une maladie à progression rapide, quand entre 1 et 4 stades du cancer du foie, généralement 3-4 mois passent.

Malheureusement, avec le cancer du foie de stade 4, le traitement chimiothérapeutique classique est inefficace. De nouvelles technologies médicales sont actuellement appliquées - ablation par radiofréquence des foyers cancéreux dans le foie et chimioembolisation. Auparavant, un traitement principalement analgésique était effectué pour éliminer la douleur et la laparocentèse pour réduire l'ascite et soulager l'état du patient..

Cancer de l'estomac de stade 4

Le cancer gastrique de stade 4 a le pronostic favorable le plus élevé. Le taux de survie à 5 ans est d'environ 15-20%. Des résultats plus favorables ont été notés chez les patients atteints d'un cancer de la partie cardiaque de l'estomac, en particulier d'un carcinome épidermoïde de l'estomac après radiothérapie. Le diagnostic du quatrième stade du cancer gastrique est établi avec des dommages aux organes voisins et au moins un ganglion lymphatique régional, ou avec des dommages à l'estomac et à plus de 15 ganglions lymphatiques voisins, ou en présence de métastases aux organes et tissus distants. La chimiothérapie palliative permet d'obtenir une stabilisation relativement stable de la maladie dans 40 à 45% des cas. Le traitement chirurgical du cancer gastrique de stade 4 est principalement utilisé pour le traitement palliatif des affections potentiellement mortelles - saignement d'une tumeur et autres.

Avec un cancer inopérable de la section proximale (cardiaque) de l'estomac avec une transition vers l'œsophage en cas de violation du passage des aliments, un stent endoscopique est inséré dans l'œsophage et l'estomac.

Parmi les opérations palliatives pour le cancer gastrique de stade 4, la gastro-entérostomie est réalisée chez 10 à 15% des patients afin de rétablir le passage des aliments dans le tractus gastro-intestinal, et de corriger et prévenir les perturbations hydroélectrolytiques. Cette opération est indiquée pour les cancers de l'estomac inopérables avec sténose de l'estomac en sortie (département pylorique). Dans certains cas, une gastrostomie est réalisée pour la nutrition entérale ultérieure du patient via une sonde.

Cancer du pancréas de stade 4

Avec le cancer du pancréas de stade 4, le taux de survie à cinq ans des patients est inférieur à 2% s'ils ne sont pas traités et jusqu'à 10% lorsqu'ils effectuent des mesures de traitement actives. Une combinaison de chirurgie et de chimiothérapie est utilisée pour soulager l'état du patient..

Le traitement chirurgical le plus courant du cancer du pancréas est la chirurgie de Whipple - résection pancréato-duodénale. L'opération implique l'ablation de la tête pancréatique avec une tumeur, une partie du duodénum, ​​une partie de l'estomac, de la vésicule biliaire, ainsi que des ganglions lymphatiques les plus proches. Le traitement chirurgical du cancer n'est pas indiqué si le cancer du pancréas s'est propagé à de gros vaisseaux adjacents ou si les métastases sont éliminées.

Lorsque les voies biliaires sont comprimées par une tumeur cancéreuse massive dans la région de la porte du foie et l'incapacité d'effectuer une résection pancréato-duodénale, un drainage transhépatique percutané et une endoprothèse du canal biliaire sont effectués pour normaliser l'écoulement de la bile.

Le traitement de chimiothérapie aux stades avancés du cancer comprend l'utilisation de médicaments modernes tels que la gemcitabine (gemzar), l'irinotécan (campto), ainsi que le carboplatine, le 5-fluorouracile, etc..

Cancer de l'intestin de stade 4

Dans le cancer du côlon de stade quatre, la survie à cinq ans est inférieure à 5%. Le traitement chirurgical palliatif du cancer consiste à restaurer une occlusion intestinale avec sténose. Dans notre clinique, les chirurgies de colostomie et le stenting intestinal sont effectués pendant la coloscopie.

Cancer du sein de stade 4

Avec le cancer du sein de stade quatre, le taux de survie à cinq ans est d'environ 10 à 15%. La thérapie active du cancer du sein implique un débridement chirurgical du cancer (mastectomie radicale), ce qui évite une intoxication massive du corps et des saignements d'une tumeur en décomposition. En l'absence de troubles importants du système de coagulation sanguine et de décompensation de la fonction hépatique et rénale, la chimiothérapie du cancer du sein peut améliorer considérablement la qualité de vie.

Stade 4 Cancer de la prostate

Le pronostic de survie à cinq ans dans le cancer de la prostate de stade 4 est d'environ 30%. La principale cause de décès dans le cancer de la prostate est une dysfonction concomitante du foie, des poumons et des reins. Les principales options de traitement du cancer de la prostate de stade 4:

  • hormonothérapie;
  • radiothérapie externe en combinaison avec l'hormonothérapie;
  • opération chirurgicale: résection transurétrale de la glande de la prostate afin d'atténuer les symptômes du cancer et de prévenir les saignements de la vessie atteinte ou une obstruction des voies urinaires et, par conséquent, le développement d'une insuffisance rénale aiguë.

Cancer utérin de stade 4

Avec le cancer du corps utérin au stade 4, le processus tumoral se propage au-delà du bassin, impliquant la vessie, le rectum. La survie à 5 ans au quatrième stade du cancer de l'utérus ne dépasse pas 3 à 9%. Le traitement de ces patients est prescrit individuellement, il est fondamentalement complexe, y compris la chimiothérapie, l'hormonothérapie, le traitement chirurgical palliatif.

Au 4ème stade du cancer du col de l'utérus, le pronostic de survie à cinq ans ne dépasse pas 8-9%. La transition du cancer du col de l'utérus pré-invasif à micro-invasif avec une croissance tumorale rapide et une transition vers le 4ème stade peut être observée dans les 1-2 ans. Le cancer du col utérin est actuellement l'un des cancers à progression rapide. Tous les organes pelviens sont impliqués dans le processus tumoral, y compris le vagin, la vessie et le rectum..

Les médecins pourraient-ils faire une erreur en diagnostiquant le cancer au 4ème stade, si 2-3 mois avant que le patient ne soit malade?

Nous avons observé une tendance constante au cours des dix dernières années dans la croissance de la circulation tardive des patients atteints de cancer. La perte du système d'examen médical régulier et l'insouciance des patients par rapport à leur propre santé, en ignorant les symptômes initiaux des organes vitaux (cœur, foie, poumons), conduisent au fait que lors de l'examen diagnostique étendu initial pour toute maladie, un diagnostic du quatrième stade du cancer est établi.

Nous rencontrons un cancer du col de l'utérus, qui s'est développé sur le fond de la grossesse pendant 10 à 12 mois à partir de changements précancéreux du col de l'utérus immédiatement au quatrième stade du cancer. Dans notre pratique, il existe de nombreux cas de cancer intestinal chez les hommes et les femmes âgés de 30 à 40 ans qui n'ont jamais consulté de médecin auparavant. Lors d'une coloscopie diagnostique pour troubles intestinaux peu clairs, ils découvrent une maladie oncologique (cancer du côlon sigmoïde, cancer du colon) à un stade avancé.

Peut-on guérir l'étape 4??

Le mythe est répandu qu'une personne atteinte du dernier stade du cancer décède très rapidement. Cependant, un régime de traitement correctement sélectionné prolongera la durée de vie et améliorera considérablement sa qualité jusqu'à 5 ans, selon le type de tumeur et le degré de dommages aux organes vitaux, ainsi que la présence de maladies concomitantes.

Ce qui aggrave la qualité de vie dans le cancer de stade 4?

Les conditions les plus courantes qui nuisent considérablement à la qualité de vie au quatrième stade du cancer sont:

  • altération de la fonction hépatique due au blocage des voies biliaires et au développement d'une jaunisse obstructive;
  • troubles de la coagulation sanguine et développement d'une embolie pulmonaire, d'une pneumonie ou d'un accident vasculaire cérébral;
  • inhibition de la fonction hématopoïétique de la moelle osseuse et développement de l'anémie, de la thrombocytopénie et de la leucopénie;
  • fractures vertébrales pathologiques provoquant une paralysie des membres inférieurs;
  • douleur intense, particulièrement sévère avec métastases osseuses;
  • thrombose artérielle avec développement d'une ischémie aiguë et d'une gangrène du membre inférieur et d'un certain nombre d'autres maladies.

Métastases révélées dans l'os et la colonne vertébrale. Que faire?

Si une lésion métastatique des os du squelette et des vertèbres est détectée, un traitement complexe est effectué:

  • Thérapie antitumorale supprimant la croissance des cellules tumorales.
  • La radiothérapie, qui est effectuée à la fois pour réduire la douleur et à des fins thérapeutiques, jusqu'à la disparition complète des métastases uniques.
  • Traitement radioisotopique des métastases osseuses (à visée palliative) pour réduire la douleur ou à des fins thérapeutiques.
  • Traitement chirurgical des métastases osseuses pour prévenir et traiter les fractures.
  • Médicament osseux.
  • Embolisation des artères vertébrales en tant que chirurgie palliative pour réduire la douleur et ralentir la croissance tumorale.
  • Ablation par radiofréquence (élimination) des métastases dans les os et la colonne vertébrale.
  • Injections péridurales pour la douleur dans la colonne vertébrale, installation de pompe.

La radiothérapie avec des métastases dans l'os du squelette à une dose standard de 15–20 Gy chez la moitié des patients conduit à une disparition complète de la douleur, et avec une augmentation de la dose de rayonnement à 30–40 Gy, une amélioration significative de l'état se produit chez 80–90% des patients au cours des 2–3 premiers semaines.

Les métastases osseuses sont également traitées avec des produits radiopharmaceutiques strontium 89Sr et samarium 153Sm. L'administration intraveineuse de strontium 89Sr, qui a une affinité élevée pour le tissu osseux, vous permet de donner une charge de rayonnement élevée uniquement sur le tissu osseux. Environ 10 à 20% des patients signalent une disparition complète de la douleur et environ 50 à 60% signalent une diminution significative de la gravité des symptômes.

Le traitement chirurgical des métastases osseuses peut être effectué de plusieurs manières. S'il y a une quantité importante de substance osseuse dans la zone de la fracture pathologique, l'os tubulaire long peut être stabilisé à l'aide de la tige ou de la broche intraosseuse. Une lyse sévère du matériau osseux peut nécessiter un renforcement en remplissant le canal intramédullaire et les défauts corticaux des os tubulaires avec du ciment méthacrylate de méthyle.

En cas de fractures vertébrales pathologiques, si l'espérance de vie du patient dépasse 3 mois, des opérations ouvertes ou mini-invasives, telles que la cyphoplastie et la vertébroplastie, qui réduisent considérablement la douleur et réduisent le risque de compression de la moelle épinière et des nerfs rachidiens, sont effectuées.

Le traitement médicamenteux des lésions osseuses métastatiques est effectué à l'aide de bisphosphonates (Etindronate, Bonefos, Bondronat, Aredia, Zometa). Les médicaments de ce groupe agissent directement sur le tissu osseux et bloquent l'effet des cellules tumorales sur les ostéoclastes, ce qui arrête la destruction des os par les ostéoclastes, réduit la douleur, empêche la survenue de fractures pathologiques, réduit le risque d'hypercalcémie.

L'oncologie ne s'arrête pas et nos opportunités dans le traitement du cancer sont en constante expansion. La Clinique européenne utilise les produits de traitement du cancer les plus avancés enregistrés en Russie. Cela nous permet de prolonger considérablement la vie des patients cancéreux et d'améliorer sa qualité même au dernier stade. En savoir plus - appelez et inscrivez-vous pour une consultation avec nos oncologues.