Adénome thyroïdien

Lipome

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour le choix des sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Un néoplasme bénin qui se forme dans les structures du tissu thyroïdien est un adénome thyroïdien.

Cette maladie survient dans le contexte d'une augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes, à la suite de laquelle une hyperthyroïdie se développe, la synthèse des hormones hypophysaires responsables de l'activité de la glande thyroïde est inhibée.

La pathologie se développe souvent chez la femme, notamment à l'âge de 45-55 ans, tandis que l'écologie joue un rôle déterminant dans le développement de ce néoplasme.

Une telle tumeur acquiert rarement une évolution maligne, mais cela ne signifie pas qu'elle n'a pas besoin d'être traitée. L'adénome provoque beaucoup de problèmes et d'inconfort, affecte le contexte hormonal général et, dans certains cas, néanmoins malin, un traitement doit donc être prescrit dès que possible.

Code ICD-10

Les causes de l'adénome thyroïdien

En ce qui concerne les causes de l'adénome thyroïdien, on peut dire ce qui suit: malheureusement, elles ne sont toujours pas complètement étayées. Il n'y a que des suggestions que la tumeur apparaît à la suite d'une augmentation de la sécrétion de l'hormone produite dans l'hypophyse antérieure, ou lors de troubles autonomes (lorsqu'il y a un cours anormal d'innervation sympathique régionale).

Il convient de noter qu'en cas de défaillance du système d'interaction entre l'hypophyse et la glande thyroïde, une grosse tumeur se forme rarement: avec une augmentation excessive du nombre d'hormones thyroïdiennes, l'activité sécrétoire de l'hypophyse diminue et la taille du néoplasme diminue progressivement..

Entre autres choses, les experts ont identifié les facteurs possibles qui peuvent provoquer la formation d'adénome dans les tissus de la glande thyroïde. En voici quelques uns:

  • facteur héréditaire (la possibilité de transmettre la prédisposition à la maladie par hérédité n'est pas exclue);
  • conditions environnementales défavorables (fond de rayonnement excessif, manque de composés d'iodure dans l'eau potable, pollution de l'air par les déchets industriels et les gaz d'échappement);
  • intoxication constante et prolongée du corps (production nocive, etc.);
  • déséquilibre hormonal dû au stress, à la maladie, etc..

Les symptômes de l'adénome thyroïdien

La plupart des adénomes ont une évolution asymptomatique latente. Cependant, vous pouvez parfois faire attention aux symptômes suivants:

  • perte de poids spontanée, non associée à un régime et à une activité physique accrue;
  • irritabilité non motivée;
  • intolérance à un climat chaud, qui n'avait pas été observée auparavant;
  • augmentation de la fréquence cardiaque, indépendamment de la présence de stress (cœur "battant" même pendant le sommeil);
  • fatigue constante, même en l'absence de travail physique.

Avec la progression de la maladie, il y a des problèmes avec le système digestif, la pression artérielle peut augmenter, parfois (pas toujours) la température augmente.

Souvent, avec une évolution relativement cachée de la maladie, les seuls signes peuvent être une somnolence et une augmentation de la fréquence cardiaque au repos. Cependant, au fil du temps, les symptômes vont se développer et les perturbations de l'activité du système cardiovasculaire - s'aggravent: il y a une violation du rythme cardiaque et des changements dystrophiques dans le muscle cardiaque. De tels changements peuvent entraîner une insuffisance cardiaque..

Adénome du lobe droit de la glande thyroïde

Normalement, la glande thyroïde se compose du lobe droit et gauche et de l'isthme. Les lobes sont adjacents des deux côtés de la trachée, et l'isthme est plus proche de la surface avant de la trachée.

À l'état normal, le lobe droit peut être légèrement plus grand que le gauche, mais cela n'affecte pas le développement du néoplasme dans le lobe droit..

Selon les statistiques, plus souvent l'un des deux lobes de la glande thyroïde est affecté, moins souvent - toute la glande. Dans ce cas, le côté droit est affecté plus souvent que la gauche. Pendant ce temps, le plus dangereux est la tumeur de l'isthme, qui a un pourcentage beaucoup plus élevé de malignité.

Un adénome du lobe droit de la glande thyroïde avec des tailles importantes peut conduire à l'apparition d'une déficience esthétique dans le cou, en dessous et à droite de la pomme d'Adam. Au début, ce signe ne peut être remarqué qu'en avalant. Dans ce cas, les dommages au lobe gauche de la glande thyroïde donnent le même symptôme du côté gauche.

Adénome du lobe gauche de la glande thyroïde

En règle générale, la taille du lobe gauche de la glande thyroïde est un peu plus petite que celle du lobe droit. Un néoplasme peut se produire de chaque côté de la glande, mais selon les statistiques, les tumeurs du lobe gauche peuvent être légèrement plus petites que les nœuds du côté droit. Cependant, un adénome du lobe gauche de la glande thyroïde peut être détecté par palpation, une légère déformation est observée dans le cou et une sensation d'inconfort dans la gorge se produit souvent. Si la tumeur atteint une grande taille, puis essoufflement, expansion des veines du cou, difficulté à avaler rejoindre les signes énumérés.

Les procédures de traitement et de diagnostic sont prescrites quelle que soit la proportion de la glande thyroïde affectée..

Où est-ce que ça fait mal?

Types d'adénome thyroïdien

L'adénome toxique de la glande thyroïde (syndrome de Plummer) est la formation d'une ou plusieurs formations nodulaires qui produisent de manière excessive des hormones thyroïdiennes. Un tel néoplasme a une forme ronde ou ovale, a un petit volume, mais est déterminé par la palpation. La croissance cellulaire peut être accélérée avec l'augmentation des niveaux d'iode dans la circulation sanguine: la quantité d'hormones hypophysaires augmente simultanément avec la croissance. Après la détection d'une tumeur, d'autres tactiques dépendent largement de sa taille: les néoplasmes jusqu'à 20 mm peuvent être traités de manière conservatrice et les néoplasmes de grande taille peuvent être traités rapidement. S'il y a beaucoup de formations nodulaires et qu'elles sont réparties sur toute la surface de la glande thyroïde, une résection complète de la glande est effectuée. Un adénome thyroïdien thyréotoxique peut se produire dans un nœud non toxique existant.

Adénome folliculaire de la glande thyroïde - souvent trouvé à un jeune âge. Un tel néoplasme provient des cellules folliculaires, d'où son nom. La forme folliculaire, à son tour, est divisée en trabéculaire, fœtale, simple et colloïdale (en fonction des autres cellules présentes dans la tumeur). La tumeur folliculaire a une forme sphérique sous la forme d'une capsule avec une surface lisse et une structure dense. La capsule se prête au déplacement libre lors des mouvements laryngés. Fondamentalement, les cellules folliculaires sont bénignes, mais dans 10% de ces pathologies, un adénocarcinome malin est ensuite diagnostiqué. La difficulté est qu'au stade initial, la tumeur est difficile à détecter: le type folliculaire ne produit pas d'hormones, et pour cette raison, il se développe imperceptiblement. Peu de patients se tournent vers l'endocrinologue, ayant ressenti une transpiration accrue, un désir constant de dormir et une perte de poids. Le plus souvent, les médecins sont consultés lorsque la tumeur commence à exercer une pression sur l'œsophage et les voies respiratoires.

L'adénome papillaire de la glande thyroïde est une formation de type kyste contenant un contenu liquide sombre et des excroissances papillaires sur les parois internes.

Adénome oncocytaire de la glande thyroïde (deuxième nom: adénome à cellules de Gürtle) - survient plus souvent chez les femmes de 20 à 30 ans souffrant de thyroïdite auto-immune. La pathologie a principalement un cours caché, seul le tableau clinique de la thyroïdite peut être observé - une diminution de la fonction thyroïdienne. La tumeur elle-même ressemble à une tumeur bronzée, souvent avec des hémorragies mineures, composée de plusieurs types de cellules. Une telle maladie est souvent confondue avec une tumeur cancéreuse..

Adénome thyroïdien atypique - un signe caractéristique de la forme atypique est la présence de différentes structures cellulaires folliculaires et proliférantes avec une forme ronde, ovale, oblongue et en forme de fuseau. Les noyaux cellulaires sont hyperchromiques, tandis que la taille du cytoplasme est souvent plus petite que la taille des noyaux. Ce type de néoplasme peut entrer dans une évolution maligne: dans de tels cas, une apparence microscopique de cellules malignes peut être observée..

L'adénome thyroïdien oxyphile est la tumeur thyroïdienne la plus agressive, dans laquelle le risque de dégénérescence maligne est extrêmement élevé.

La plupart des nodules de la glande thyroïde sont bénins. Ils peuvent avoir une consistance dense ou ressembler à des kystes - des capsules avec du liquide. Une telle formation peut être unique ou multiple répartie sur la surface de la glande.

L'adénome thyroïdien bénin dégénère rarement en tumeur cancéreuse. Mais il est impossible de nier sans ambiguïté la possibilité d'une telle transition. C'est pourquoi les patients atteints d'un néoplasme devraient consulter régulièrement un médecin et subir des examens préventifs..

Diagnostic de l'adénome thyroïdien

Presque toutes les conditions pathologiques de la glande thyroïde (réactions inflammatoires, blessures traumatiques, troubles métaboliques, apparition de tumeurs) s'accompagnent de la formation de formations nodulaires ou autres. Pour cette raison, la tâche principale du diagnostic peut être appelée la différenciation d'un processus bénin d'un processus malin. Une seule étude ne permettra pas de déterminer le diagnostic exact, donc plus souvent plusieurs études sont prescrites, sur la base des résultats agrégés..

  • Examen physique et évaluation des symptômes cliniques. Ce qui devrait attirer l'attention d'un médecin:
    • taux de croissance tumorale;
    • sa cohérence;
    • la présence d'une pression sur les organes les plus proches (voies respiratoires et tube œsophagien);
    • cohésion ou mobilité de l'éducation;
    • difficulté à avaler;
    • enrouement en parlant;
    • état des ganglions lymphatiques cervicaux.
  • Mesures diagnostiques de laboratoire et instrumentales, évaluation des performances des organes:
    • les phénomènes de thyrotoxicose se retrouvent sous la forme thyrotoxique de la maladie. Un tel néoplasme dans la plupart des cas pathologiques est bénin;
    • une diminution des performances thyroïdiennes vous permet de réfuter la présence d'une évolution maligne de la tumeur;
    • la calcitonine est un indicateur standard du cancer médullaire, surtout si la quantité de calcitonine augmente dans les prochaines minutes après une injection intraveineuse de 0,5 μg / kg de pentagastrine;
    • Un traitement test avec des hormones thyroïdiennes est parfois effectué afin de distinguer un processus bénin d'un processus malin. Sous l'influence de fortes doses d'hormones thyroïdiennes, une tumeur peut disparaître si elle est bénigne. Dans d'autres cas, la chirurgie est indiquée;
  • Une échographie de l'adénome thyroïdien permet de distinguer les kystes des adénomes. Dans certains cas, des cercles ou des taches claires peuvent être trouvés près de la tumeur, qui jusqu'à récemment était considérée comme l'un des signes fiables d'un néoplasme bénin. Mais il n'y a pas si longtemps, cette opinion a été réfutée. Étant donné que les signes histologiques ne peuvent pas être déterminés par échographie, l'échographie n'est considérée comme justifiée que dans les situations suivantes:
    • Pour identifier plusieurs entités.
    • Pour l'examen d'une femme enceinte lorsque les études isotopiques ne peuvent pas être effectuées.
    • Pour le diagnostic différentiel de l'adénome et du kyste thyroïdien.
    • Pour contrôler la dynamique des processus.
    • Pour faciliter la biopsie par aspiration d'une petite tumeur qui ne peut être localisée par sondage (biopsie guidée par ultrasons).
  • Scintigraphie thyroïdienne. Il s'agit d'une technique de recherche supplémentaire, qui indique la présence de formations froides (sans inclusions isotopiques), de formations chaudes (inclusions isotopiques plus fortes que le tissu thyroïdien restant) ou de formations avec un nombre intermédiaire d'inclusions isotopiques. Dans le même temps, les grandes formations malignes se révèlent souvent froides et bénignes - chaudes.
  • L'imagerie par résonance magnétique et calculée peut être utilisée pour surveiller l'état des tissus après l'ablation de la tumeur..
  • La méthode de biopsie par aspiration est peut-être la principale méthode pour déterminer la nature des tumeurs thyroïdiennes:
    • le matériau cellulaire est retiré à l'aide d'une aiguille fine et d'une seringue spéciale. Seule la quantité de matériel qui sera suffisante pour la cytologie est prise. Il s'agit d'une procédure assez simple, relativement peu coûteuse, sûre et pouvant être effectuée en ambulatoire. La propagation des cellules tumorales avec le mouvement de l'aiguille est exclue;
    • avec une forme folliculaire, en plus d'une biopsie, une analyse histologique des tissus prélevés lors de la chirurgie est nécessaire. Souvent, les tumeurs folliculaires se transforment en carcinomes papillaires ou folliculaires (dans 28% des cas), adénomes folliculaires (dans 34% des cas) ou goitre colloïde (dans 38% des cas).

La plupart des néoplasmes ne se manifestent par aucun symptôme clinique et sont détectés par hasard, par exemple lors d'un examen physique.

Qu'est-ce que l'adénome thyroïdien?

Qu'est-ce que l'adénome thyroïdien

La glande thyroïde fait partie du système producteur d'hormones.

Les principaux sont la thyroxine et la triiodothyronine.

Les hormones fournissent une accélération:

  • métabolisme;
  • production d'énergie;
  • pourriture de diverses substances;
  • destruction ou formation de globules rouges.

De plus, ils participent activement à la régulation de l'excitabilité du système nerveux et du rythme des contractions cardiaques, ainsi qu'à une augmentation de la glycémie..

Dans le contexte de violations de l'activité de ce corps, une maladie apparaît - adénome thyroïdien.

La glande pituitaire située à l'intérieur du cerveau assure le bon fonctionnement de la glande thyroïde. Il sécrète les hormones nécessaires qui améliorent la fonction thyroïdienne.

Tout ce système bien établi fonctionne sur la base de commentaires. Dès que le niveau d'hormones dans le sang diminue, l'hypophyse commence activement à les sécréter.

Avec une augmentation de leur proportion, l'activité de l'hypophyse est supprimée.

Que signifie le terme adénome thyroïdien??

La maladie est un néoplasme bénin qui se produit dans la structure d'un organe..

Un tel processus volumétrique (un adénome sur la glande thyroïde) a souvent une forme arrondie et une capsule fibreuse prononcée qui délimite le tissu tumoral de la santé.

L'adénome thyroïdien peut être diagnostiqué dans n'importe quel groupe d'âge. Cependant, les représentants du beau sexe tombent généralement malades de cette maladie.

Il convient de noter que les symptômes de l'adénome thyroïdien chez les femmes ont des symptômes plus prononcés, ce qui apporte plus d'inconfort au patient.

L'adénome thyroïdien peut atteindre une grande taille, provoquant une compression des tissus du cou à proximité.

Parfois, l'adénome thyroïdien peut se transformer en cancer de la thyroïde, dont le traitement est très difficile.

C'est pourquoi il est important de comprendre de quoi il s'agit - adénome thyroïdien et obtenir un traitement à temps.

Classification de l'adénome thyroïdien

La pathologie est classée en plusieurs types:

  1. adénome folliculaire de la glande thyroïde chez les femmes et les hommes, qui est une tumeur de forme ronde, recouverte d'une capsule;
  2. la formation de cellules de Gürtle, constituées de cellules B de cette glande;
  3. croissance papillaire ressemblant à l'apparence d'une cavité - kystes;
  4. adénome thyroïdien toxique, dont les causes sont très diverses et accompagnées de fortes manifestations;
  5. autres variétés.

Facteurs provocateurs

Les principales causes de cette maladie ne sont toujours pas bien comprises. L'adénome thyroïdien est une maladie causée par un complexe de facteurs négatifs..

Nous listons ceux qui provoquent une pathologie similaire, y compris l'adénome éosinophile de la glande thyroïde:

  1. augmentation de l'activité de l'hypophyse, lorsque la formation apparaît après l'influence excessive des hormones sur le tissu glandulaire;
  2. violation de l'activité des organes internes du système autonome des terminaisons nerveuses;
  3. dommages causés par les activités de production;
  4. écologie défavorable;
  5. hérédité d'une personne à la pathologie;
  6. effets négatifs réguliers des toxines sur le corps;
  7. Déséquilibre hormonal.

Adénome thyroïdien

Image clinique

Les symptômes de l'adénome thyroïdien sont très divers. Tout d'abord, le patient peut ressentir:

  • irritabilité accrue;
  • perdre du poids;
  • fatigue, transpiration accrue;
  • tremblement;
  • insomnie;
  • larmoiement;
  • mauvaise tolérance au froid et à la chaleur;
  • difficulté à avaler;
  • enrouement en parlant;
  • déformation du cou;
  • pression cervicale;
  • dyspnée,
  • toux;
  • douleur.

À l'avenir, lorsque les ganglions adénomateux de la glande thyroïde progresseront, l'activité du tube digestif pourrait échouer, des changements de la pression artérielle se manifesteront.

L'adénome thyroïdien, dont le traitement n'a pas été effectué en temps opportun, chez les patients âgés peut provoquer des plaintes cardiaques - des palpitations cardiaques. Les patients peuvent également se sentir somnolents ou faibles..

La couleur de la peau avec un adénome thyréotoxique de la glande thyroïde peut également changer. De plus, la peau de ces patients est constamment mouillée et les membres sont chauds.

Des changements peuvent survenir des yeux - brillance, exophtalmie, muqueuses sèches. C'est pourquoi il est important de savoir ce que signifie l'adénome thyroïdien et quelles sont les conséquences de cette pathologie..

L'hyperplasie adénomateuse de la glande thyroïde peut provoquer un déséquilibre des hormones sexuelles. Les représentants du beau sexe ont des irrégularités dans le cycle menstruel, l'infertilité.

Par conséquent, il est important de comprendre ce qu'est un adénome thyroïdien chez la femme, afin de reconnaître la maladie en temps opportun et d'éviter les conséquences négatives.

Chez les hommes atteints d'adénome de l'isthme de la glande thyroïde, une diminution de l'activité sexuelle peut être observée.

Diagnostic de l'adénome thyroïdien

Pour le diagnostic et le traitement de l'adénome thyroïdien, il est nécessaire d'utiliser des études instrumentales et de laboratoire.

Le premier groupe d'examens comprend:

  • Échographie, qui vous permet de déterminer la taille et le nombre de nœuds;
  • balayage par radio-isotopes pour déterminer le degré d'activité fonctionnelle de la formation sur la base de l'absorption de radio-iode par la tumeur;
  • radiographie de l'œsophage au baryum;
  • s'il y a une compression des structures du cou avec une thyréotoxicose, un examen cardiaque est effectué.
  • IRM.

La prochaine étape pour confirmer la suspicion est une biopsie de ponction, qui vous permet d'obtenir des informations de haute qualité à 80%.

Le but d'une telle manipulation est de confirmer ou d'exclure la nature maligne de la formation.

Malheureusement, cette technique de recherche ne donne pas à cent pour cent la possibilité d'établir le type d'adénome.

Les tests de laboratoire comprennent:

Traitement

Afin de comprendre à quel point la maladie est dangereuse, comment la traiter correctement, vous devez savoir exactement ce qu'est l'adénome thyroïdien.

Souvent avec un diagnostic tel qu'un adénome thyroïdien, la chirurgie est tout simplement nécessaire. Malheureusement, le traitement de l'adénome thyroïdien sans chirurgie donne rarement un résultat positif..

Cependant, avec un traitement approprié et rapide de l'adénome thyroïdien, le pronostic de la vie laisse une.

L'intervention chirurgicale pour la pathologie est liée si:

  • la pharmacothérapie n'est pas efficace;
  • lorsque les examens de l'adénome folliculaire de la glande thyroïde chez les spécialistes sont défavorables;
  • lors de la compression du tissu le plus proche avec une tumeur;
  • lorsque le diagnostic est associé à une thyréotoxicose;
  • si nécessaire, corriger esthétiquement une partie du cou en raison d'une grosse tumeur.

Les méthodes de traitement conservatrices ne sont pertinentes que pour la glande thyroïde adénomateuse colloïde - une formation qui survient principalement pendant la grossesse, car ces excroissances sont moins souvent malignes.

Le traitement sans opération d'un adénome thyroïdien toxique est possible s'il se développe à partir d'un goitre nodulaire ou d'un ganglion non toxique.

Étant donné que les conséquences de l'ablation d'un adénome thyroïdien ne sont pas toujours favorables, l'opération doit être effectuée dans le contexte d'un état euthyroïdien.

C'est pourquoi avec la thyréotoxicose, prescrire un traitement médicamenteux préliminaire avec des médicaments thyréostatiques spéciaux.

Ceux-ci inclus:

Dans la phase préopératoire, le patient doit observer les recommandations suivantes:

  • régime équilibré;
  • la paix mentale;
  • sommeil complet;
  • phytothérapie.

Il est strictement interdit de visiter un solarium ou de prendre des bains de soleil en cas de maladie..

Lors de l'euthyroïdie, confirmée par une photo d'adénome thyroïdien, une énucléation du nœud est effectuée. Dans ce cas, le matériel du nœud est prélevé pour examen histologique.

Avec la vaste zone de propagation existante, la portée des opérations chirurgicales est également élargie en effectuant une hémithyroïdectomie, une thyroïdectomie ou une résection subtotale de l'ensemble de la glande thyroïde.

La plupart des patients sortent de la clinique après une chirurgie de 5 jours.

Lors du retrait du lobe droit ou gauche ou de la glande entière, un traitement hormonal substitutif est prescrit au patient immédiatement après la chirurgie, afin de maintenir un niveau normal d'hormones dans la circulation sanguine.

Le médicament dans ce cas est la thyroxine, qui doit être prise quotidiennement avant les repas du matin. Avec le bon dosage du médicament, le patient ne développe pas d'effets secondaires.

Pour les patients âgés ou les patients présentant des contre-indications à la chirurgie, utiliser un traitement à l'iode radioactif.

Parfois, la sclérose du nœud adénomateux avec des injections d'éthanol est considérée comme un traitement efficace pour une telle pathologie..

Une telle manipulation entraîne la mort des cellules de la formation et de la destruction de l'adénome thyroïdien.

La prévention

Afin de prévenir l'adénome thyroïdien, il est recommandé:

  • maintenir constamment l'activité physique par le yoga, visiter la piscine, effectuer des exercices d'aérobic;
  • assurer l'absence de situations stressantes;
  • se détendre périodiquement sur la côte;
  • maintenir une alimentation équilibrée.

Le dernier point est extrêmement important, donc tout le monde doit absolument revoir son alimentation. La préférence devrait être donnée aux plats suivants:

  • produits laitiers - yaourt, kéfir, fromage cottage;
  • manger des algues et autres fruits de mer plusieurs fois par semaine;
  • manger des agrumes, des légumes verts, des noix, des graines, des fruits secs;
  • boire du bouillon d'églantier et du thé vert avec du miel.

Il est conseillé d'éviter une consommation excessive:

  • bonbons;
  • Sahara;
  • la nourriture des entreprises de restauration rapide;
  • margarine;
  • conservateurs;
  • esprits;
  • mayonnaise et ketchup, sauces;
  • chips;
  • craquelins.

Pour augmenter la résistance aux situations stressantes, vous devez reconsidérer le régime de sommeil et de repos. Vous devez dormir suffisamment pour que le corps puisse se reposer complètement.

Aider parfaitement à atteindre l'objectif, la marche, les sports actifs. Tout cela aidera à prévenir une pathologie telle que l'adénome thyroïdien..

Maladies oncologiques

L'adénome est un néoplasme qui affecte les glandes et les organes où les cellules glandulaires sont présentes. Cette maladie n'est pas un cancer, mais peut provoquer des symptômes graves et des troubles d'autres organes et systèmes. Les caractéristiques des tactiques de développement et de traitement dépendent du lieu de formation.

L'adénome est une tumeur, de petite taille, avec des limites claires. Le néoplasme est formé de cellules du tissu glandulaire, mais dans certains cas, des cellules cylindriques, stromales, épithéliales ou du tissu conjonctif sont mélangés à la tumeur. La densité et la structure de l'éducation en dépendent..

Les principaux types de tumeurs:

  1. Kystique - plus souvent formé dans les organes de la cavité abdominale. A une structure en forme de sac, dont la cavité est remplie de contenu liquide.
  2. Polypoïde - un polype formé de cellules glandulaires.
  3. Papillaire - représente les excroissances papillaires, parfois en saillie dans la lumière de la glande.
  4. Solide - éducation, avec une faible coquille de tissu conjonctif.
  5. Tubulaire - se compose de cellules cylindriques séparées par un stroma.

On trouve généralement une seule formation, mais plusieurs adénomes sont également capables de se former. La taille de la plupart des tumeurs ne dépasse pas 1 à 3 cm, mais dans certains cas, elle peut dépasser 15 cm..

Quels organes la tumeur affecte-t-elle??

L'adénome peut se développer dans n'importe quel organe qui a des cellules glandulaires.

Le plus souvent, les tumeurs bénignes affectent les glandes du système endocrinien:

  • sécrétion interne: hypophyse, thyroïde, glandes surrénales;
  • sécrétion externe: sueur, glandes salivaires, sébacées;
  • mixte: pancréas, gonades.

Les adénomes affectent les glandes situées dans les organes du tractus gastro-intestinal - intestins, appendice, estomac. Moins souvent, des néoplasmes se forment dans les glandes de l'épithélium tapissant les organes du système respiratoire.

Les causes de l'adénome

Les raisons pour lesquelles les adénomes se développent ne sont pas toujours connues..

Les experts identifient les principaux facteurs provoquants:

  • maladie métabolique;
  • obésité;
  • troubles hormonaux;
  • traitement hormonal;
  • mauvaises habitudes;
  • malnutrition.

Il existe une théorie selon laquelle les adénomes apparaissent avec une prédisposition héréditaire à cette maladie. Cela concerne principalement les patients atteints de tumeurs du système reproducteur..

Comment se manifeste l'adénome, quels sont les premiers symptômes et signes d'une tumeur?

Les manifestations cliniques de l'adénome dépendent de sa localisation et de son impact sur le fonctionnement de l'organisme. La plupart des tumeurs sont asymptomatiques et ne commencent à se manifester qu'à la fin du développement. Les symptômes se manifestent lorsque la formation produit des hormones - pénétrant dans la circulation sanguine, ils provoquent des troubles endocriniens et neurologiques.

Symptômes courants:

  • irritabilité, nervosité;
  • un changement brusque de poids corporel;
  • peau sèche;
  • dysfonction génitale;
  • infertilité;
  • diminution de la libido chez les hommes;
  • gynécomastie;
  • changer le ton de la voix;
  • pilosité excessive chez les femmes.

Une grande formation comprime les organes voisins, provoquant leurs dysfonctionnements. Le plus souvent, cela se manifeste par des tumeurs hypophysaires, provoquant une compression d'autres parties du cerveau.

Caractéristiques du développement de l'adénome dans les organes

Dans chaque organe, l'adénome se développe d'une manière spéciale. Le mécanisme de développement et les manifestations cliniques des tumeurs bénignes doivent être pris en compte..

Adénome du tractus gastro-intestinal

Les adénomes gastro-intestinaux (polypes) se forment sur la muqueuse de l'estomac et des intestins. Une pathologie plus courante survient chez les hommes après 40 ans qui ont des maladies chroniques du système digestif.

Les tumeurs de petite taille ne provoquent pas de symptômes et sont détectées par hasard lors du diagnostic d'autres maladies..

Un adénome de l'estomac et des intestins se produit:

  1. Tubulaire, a la structure de branches glandulaires.
  2. Villous, a une surface veloutée.
  3. Tubulaire-villeux, combine les deux premières espèces.
  4. Dentée, a une structure dentelée.

Lorsque l'adénome augmente, les symptômes suivants apparaissent:

  • manque d'appétit;
  • troubles des selles;
  • saignement gastrique et intestinal;
  • plaies;
  • obstruction;
  • douleur intestinale.

Une caractéristique des adénomes gastro-intestinaux est une forte probabilité de dégénérescence en tumeurs cancéreuses. Lorsqu'elle dégénère en une forme maligne, le pronostic de la maladie est extrêmement défavorable.

Adénome mammaire

L'adénome mammaire se forme souvent dans l'épaisseur du tissu glandulaire, mais peut affecter le mamelon, le halo et les canaux mammaires. Le plus souvent, le fibroadénome se forme lorsque des cellules du tissu conjonctif sont présentes dans la structure tumorale. C'est un petit nœud élastique.

Avec un adénome de plus de 3 cm, des douleurs, des rougeurs, une sensation de démangeaisons et d'éclatement apparaissent. Avec certains types d'adénomes, le liquide séreux est sécrété par le mamelon, le colostrum, parfois des plaques sanglantes sont mélangées.

Adénome hépatique

L'adénome hépatocellulaire est un néoplasme bénin du foie, principalement localisé dans le lobe droit de l'organe. Plus souvent les femmes qui prennent des contraceptifs et les hommes qui utilisent des stéroïdes.

Les adénomes hépatiques sont formés d'hépatocytes contenant un excès de glycogène. Par conséquent, les tumeurs progressent très rapidement et augmentent souvent jusqu'à 10 cm ou plus.Le risque de dégénérescence en tumeur cancéreuse est d'environ 10-15%.

La maladie se manifeste par une augmentation du foie, un jaunissement de la peau et de la sclérotique, des douleurs dans l'hypochondre droit. Avec une augmentation de la taille et de la nécrose des tumeurs, la douleur se propage dans toute la cavité abdominale.

Adénome du nez

L'adénome dans la cavité nasale est une prolifération hypertrophique des glandes de la muqueuse.

Le néoplasme se manifeste sous plusieurs formes:

  • polypes hémorragiques: arrondis, se formant sur le septum du nez. Provoquer un essoufflement et des saignements de nez fréquents;
  • ostéomes: localisés à l'arrière du nez. Avec une augmentation de taille, ils rendent la respiration difficile, provoquent des maux de tête et une augmentation de la pression intracrânienne;
  • Les chondromes sont des néoplasmes atteignant 6 cm, situés sur le septum et la paroi du nez. Les grandes tailles provoquent des problèmes respiratoires.

Les patients atteints d'adénome nasal sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de maladies respiratoires, car ils ont réduit l'immunité locale.

Adénome des glandes sébacées

Adénome sébacé - petites formations qui se développent dans l'épithélium ou les canaux des glandes sébacées. Extérieurement, il ressemble à un petit paquet de beige, jaune ou rose pâle.

Il en existe trois types:

  1. Adénomes Allopo-Deredda-Daria - se développent souvent symétriquement dans le visage. Introduire de petits joints couleur peau.
  2. Tumeurs de Pringl-Bourneville - Nodules ronds lisses.
  3. L'épithéliome kystique - se forme non seulement sur la peau, mais aussi dans la cavité buccale. Les nœuds denses, jusqu'à 1 cm de taille, ont parfois une jambe étroite.

Les adénomes des glandes sébacées ne provoquent généralement pas de manifestations cliniques, mais dans de rares cas s'accompagnent d'une hématurie ou d'une insuffisance cardio-pulmonaire..

Adénome cérébral

Les adénomes cérébraux sont plus souvent localisés dans l'hypophyse antérieure. Les tumeurs sont divisées en néoplasmes hormonaux actifs et inactifs hormonaux. Dans le premier cas, les adénomes produisent certaines substances hormonales dont dépendent les manifestations cliniques. Les symptômes les plus courants: dysfonctionnements du système reproducteur, infertilité, gigantisme, dysfonction thyroïdienne.

Les formations non fonctionnelles ne produisent pas d'hormones, mais avec une grande taille, compriment les tissus environnants. Le plus souvent, des troubles visuels, mentaux et neurologiques surviennent..

Adénome pulmonaire

L'adénome pulmonaire peut se développer dans n'importe quelle partie de l'organe - droite ou gauche. La tumeur progresse très lentement, donc les symptômes se développent très lentement..

Types d'adénomes:

  1. Tumeurs carcinoïdes neuroendocrines.
  2. Type adénoïde kystique.
  3. Tumeurs muqueuses.
  4. Formations mixtes séromuqueuses.

Signes de pathologie:

  • essoufflement
  • siffler en inspirant;
  • hémoptysie;
  • obstruction;
  • fièvre.

Les adénomes pulmonaires sont sujets à la dégénérescence en tumeurs cancéreuses, donc l'ablation chirurgicale est le seul traitement.

Adénome utérin

L'adénome utérin - le myome - se forme dans le corps ou le cou d'un organe. Les plus prédisposées sont les femmes qui prennent des contraceptifs oraux, ont des problèmes avec le système endocrinien et sont génétiquement prédisposées aux tumeurs bénignes.

Les petits fibromes n'affectent pas le bien-être d'une femme, mais en augmentant, ils entraînent des douleurs, des saignements acycliques, un dysfonctionnement menstruel et l'infertilité.

Adénome pancréatique

Les adénomes pancréatiques bénins appartiennent aux néoplasmes kystiques. Les adénomes qui ne produisent pas d'hormones se manifestent, augmentant seulement en taille. Ils commencent à serrer les tissus environnants, les vaisseaux sanguins et les voies biliaires, provoquant des douleurs, une perte d'appétit, des nausées et de la fièvre.

Les patients atteints d'un adénome produisant de l'insuline ressentent souvent une détérioration générale, y compris une perte de conscience, accompagnée d'un syndrome convulsif. Si la formation stimule une augmentation du niveau d'acide chlorhydrique, le risque de développer des ulcères gastro-intestinaux augmente.

Adénome vésical

Parmi les tumeurs bénignes de la vessie, l'adénome est assez rare. Dans la plupart des cas, l'adénome de la vessie est une tumeur de la prostate qui se développe à travers la vessie..

Symptômes

  • coupures dans la vessie;
  • rétention et accumulation d'urine résiduelle;
  • incontinence urinaire;
  • augmentation de la miction;
  • dysfonction vésicale.

Dans la rétention urinaire aiguë, un cathétérisme est nécessaire, et le traitement principal est l'ablation chirurgicale de la tumeur.

BPH

Adénome de la prostate - hyperplasie des glandes paraurétrales d'une évolution bénigne. Étant donné que les glandes sont à proximité immédiate de la vessie, il existe des symptômes de troubles de la miction - rétention urinaire, incontinence, douleur et brûlure dans le bas-ventre, miction intermittente.

La maladie chez l'homme provoque une dysfonction érectile, et avec de grandes tailles et une violation de l'écoulement d'urine, une prostatite se développe. Dans les cas les plus graves, une insuffisance rénale se développe.

Adénome thyroïdien

L'adénome thyroïdien est formé de tissu thyroïdien. Il s'agit généralement d'une tumeur hormono-active qui affecte le fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps..

Mais le plus souvent, des troubles vasculaires et neurologiques se produisent:

  • anxiété, irritabilité;
  • arythmie, angine de poitrine;
  • insuffisance cardiaque;
  • insomnie;
  • sensibilité à la température.

Une tumeur hormono-active provoque l'impuissance chez les hommes, un dysfonctionnement menstruel et l'infertilité chez les femmes. Les formations inactives hormonales ne se manifestent qu'à un stade sévère - provoquent un étouffement, modifient le ton de la voix.

Adénome surrénalien

L'adénome surrénalien se forme souvent dans la couche corticale, affectant rarement la médullaire. Les tumeurs sont le plus souvent uniques et n'affectent qu'une seule glande surrénale, mais des néoplasmes bilatéraux peuvent survenir.

La nature des symptômes dépend des hormones produites. Par conséquent, des troubles fonctionnels apparaissent de la part de n'importe quel organe et système du corps.

Les symptômes les plus courants sont:

  • obésité du haut du corps;
  • atrophie musculaire;
  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • troubles neurologiques;
  • coups de bélier;
  • troubles du système reproducteur.

Les adénomes non fonctionnels ne provoquent pas de manifestations cliniques, ils ne peuvent donc être détectés qu'en examinant d'autres pathologies.

Adénome rénal

L'adénome rénal est assez rare et plus fréquent après 40 ans. Les néoplasmes se développent très lentement et provoquent rarement des manifestations cliniques.

Mais, avec une grosse tumeur, les symptômes suivants apparaissent:

  • haute pression;
  • l'apparition de sang dans l'urine;
  • douleur rénale
  • gonflement;
  • inconfort en urinant.

L'ablation de l'adénome est nécessaire si elle affecte de manière significative la fonction rénale et conduit à une insuffisance rénale.

Diagnostic des adénomes

Le diagnostic des adénomes nécessite un examen complet visant à déterminer la localisation de la tumeur et le stade de la maladie, ainsi que l'état général du corps.

Méthodes de diagnostic:

  1. Procédure d'échographie.
  2. CT et IRM.
  3. Angiographie.
  4. Test sanguin général et biochimique.
  5. Recherche sur les marqueurs tumoraux.
  6. Taux sanguin à hormonal.
  7. Biopsie d'examen histologique.

Ce n'est qu'après un diagnostic complet que vous pouvez obtenir une image complète de la maladie et choisir les méthodes de traitement les plus appropriées.

Traitement de l'adénome: médicaments, opération

Les tumeurs qui ne produisent pas d'hormones et ne grossissent pas ne nécessitent pas de traitement spécial. Il suffit d'observer régulièrement le médecin traitant et de passer des examens deux fois par an.

Les tumeurs hormonales actives et les néoplasmes de grandes tailles nécessitent une intervention chirurgicale:

  1. Chirurgie endoscopique - réalisée avec de petits adénomes. Plus les interventions - faible risque de complications et récupération rapide.
  2. Résection sous-totale - nécessaire pour les grosses tumeurs et les processus malins suspectés. Pendant l'opération, la plupart des organes sont retirés, ce qui nécessite un traitement hormonal substitutif.
  3. Enlèvement de la tumeur et d'une petite zone de tissu environnant - une opération nécessaire pour prévenir la rechute.

Attention! Il est possible de retirer l'adénome avec un laser ou de l'azote liquide. De telles méthodes sont souvent utilisées pour les tumeurs de la glande mammaire, les glandes sébacées et sudoripares..

Dans certains cas, des hormones sont prescrites avant la chirurgie pour stabiliser le corps. Les hormones sont sélectionnées en fonction de la nature de la tumeur..

Traitement alternatif de l'adénome

Le traitement avec des remèdes populaires contre l'adénome n'est pas efficace et aggrave souvent l'état du patient. Par conséquent, les experts ne recommandent pas de recourir à la médecine alternative, en particulier avec les adénomes hormono-actifs.

Les remèdes acceptables pour le traitement sont la décoction de prêle, le jus de persil, la teinture de propolis, l'infusion d'ortie et les boissons aux fruits des baies qui renforcent le corps. Mais ils ne peuvent être pris qu'après avoir consulté un médecin, car les médicaments et les composants à base de plantes peuvent provoquer des réactions négatives du corps.

Quelle devrait être la nutrition pour l'adénome et s'il faut adhérer aux régimes?

Avec l'adénome, un examen de la nutrition est nécessaire. Les plats épicés, frits, gras et fumés sont exclus du régime. Il est nécessaire de réduire la consommation de farine et de produits de confiserie afin de maintenir le poids au bon niveau..

Une grande quantité d'acides gras polyinsaturés et de protéines impliquées dans la synthèse des hormones doit être présente dans l'alimentation. Il est bon de manger du foie et de la volaille, du poisson faible en gras, de l'huile de poisson, des noix.

La prévention

Il est impossible d'empêcher le développement d'un adénome, car son développement est influencé par divers facteurs, y compris héréditaires.

Mais, pour réduire le risque de développer des tumeurs, vous pouvez respecter les règles suivantes:

  • contrôler son poids et bien manger;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • prendre des contraceptifs oraux avec l'aide d'un médecin;
  • vivre une vie active.

Les patients présentant une prédisposition héréditaire doivent subir un examen médical annuel pour surveiller leur état de santé. Un examen régulier permettra de déterminer les risques et le pronostic des tumeurs..

Adénome: photo et caractéristiques selon le type

L'adénome est un néoplasme bénin qui se forme à partir de l'épithélium glandulaire. Ce tissu est situé dans de nombreux organes internes, ce qui détermine la spécificité de l'évolution clinique du processus pathologique.

Les causes de l'adénome

Une raison fiable pour le développement de l'adénome à ce jour n'a pas été établie. De nombreuses études scientifiques indiquent un rôle de premier plan dans la formation d'une telle pathologie au déséquilibre hormonal qui régule le travail de l'épithélium glandulaire.

Par exemple, il a été prouvé que la cause du développement de l'adénome de la prostate est un déséquilibre de la testostérone, et la formation d'adénome du sein est associée à un changement de la concentration d'oestrogène.

Adénome: photo, tableau clinique et symptômes

Les manifestations des lésions adénomales dépendent de l'emplacement de la tumeur:

Cette lésion se caractérise par les symptômes suivants:

  • violation de la miction sous la forme d'un retard ou d'un flux faible, tension atypique des muscles de la presse avant pendant la miction, miction prolongée et fréquente;
  • mictions fréquentes, qui dérangent principalement la nuit;
  • absence de sensation de vidange complète de la vessie;
  • dans certains cas cliniques, une miction spontanée est observée.

Adénome de la prostate - photo du canal urinaire resserré par une tumeur bénigne:

Aux derniers stades de la maladie, les patients présentent une insuffisance rénale chronique, une fatigue chronique, un malaise général, une circulation sanguine dans les urines, une bouche sèche, une constipation progressive et une rétention urinaire soudaine.

La glande pituitaire est un puissant organe endocrinien, dont la défaite entraîne un déséquilibre des hormones qu'elle produit. Les symptômes d'une telle lésion dépendent du degré de propagation d'un néoplasme bénin. La manifestation initiale de l'adénome hypophysaire peut servir de signes ophtalmiques sous forme d'atrophie optique avec une diminution chronique du champ visuel.

La poursuite de la croissance de la tumeur dans la zone de la «selle turque» provoque des attaques prolongées de maux de tête, accompagnées de nausées et de vomissements.

Chez 30% des femmes atteintes de néoplasmes bénins de l'hypophyse, des irrégularités menstruelles, une infertilité, une diminution de la fonction sexuelle et de l'obésité sont notées.

Dans l'enfance, l'adénome hypophysaire provoque le développement du gigantisme, qui se manifeste par une augmentation du tissu osseux et des tissus mous. Souvent, ces patients reçoivent un diagnostic d'obésité..

Adénome hypophysaire - photo:

Adénome thyroïdien

Les symptômes suivants sont considérés comme typiques de l'adénome thyroïdien:

  • chez un patient, tout en maintenant une alimentation normale, une diminution progressive du poids corporel se produit;
  • un effort physique léger chez ces patients provoque de la fatigue;
  • de la part du système nerveux, les médecins notent une irritabilité et une nervosité accrues;
  • une personne note indépendamment un rythme cardiaque rapide, même au repos et pendant le sommeil;
  • intolérance à une température ambiante élevée et transpiration excessive la nuit.

Adénome thyroïdien - Photo:

Adénome salivaire

Les glandes salivaires, situées dans la cavité buccale, sont responsables de la sécrétion nécessaire au processus de digestion. La lésion initiale de cet organe bloque la formation de salive, qui se manifeste par des violations du processus de digestion des aliments. La poursuite de la croissance de l'adénome conduit à la formation d'un gonflement douloureux dans la région parotide.

Adénome salivaire - Photo:

L'adénome surrénalien peut se développer dans un type hormonal indépendant (asymptomatique) et hormono-dépendant. La violation de la concentration de corticostéroïdes dans le sang s'accompagne des symptômes suivants:

  • l'obésité progressive, dans laquelle le tissu adipeux se forme intensément dans la tête, le cou, la poitrine et l'abdomen;
  • amincissement de la peau avec développement d'atrophie de l'épiderme;
  • développement d'une faiblesse musculaire. Une atrophie du tissu musculaire est notée sur les membres inférieurs, les fesses et la paroi abdominale antérieure;
  • excrétion de sels minéraux du corps, qui se manifeste cliniquement par une fragilité accrue des os et des fractures pathologiques fréquentes des bras et des jambes.

Adénome surrénalien - photo d'une image IRM d'un patient atteint d'une tumeur bénigne de la glande surrénale droite:

Adénome des glandes sébacées

L'adénome des glandes sébacées se manifeste par des lésions nodulaires de la peau du cuir chevelu et du visage. Ces néoplasmes bénins ont une teinte jaune et peuvent se présenter sous des formes simples et multiples. Dans certains cas, les oncologues indiquent une dégénérescence cancéreuse de l'adénome sébacé en carcinome basocellulaire..

Adénome des glandes sébacées - photo:

Adénome mammaire

Le fibroadénome mammaire est principalement déterminé par une femme indépendamment par la présence d'un néoplasme sphérique mobile dans l'épaisseur de la glande mammaire. Cette tumeur se développe sans douleur en une seule lésion.

Diagnostic des adénomes

Le diagnostic dans la plupart des cas survient après un examen échographique et un examen de biopsie subséquent.

La collecte de matériel biologique est effectuée par une méthode de ponction. Pour certains types d'adénomes, un diagnostic radiologique de l'état des tissus voisins est conseillé..

Traitement moderne de l'adénome

Aujourd'hui, la principale façon de traiter l'adénome est l'ablation chirurgicale de la tumeur. Les médecins prescrivent un traitement hormonal substitutif aux patients atteints de formes inopérables de néoplasmes bénins..

Les formes agressives d'adénomes sont exposées à la radiothérapie sous forme de destruction des cellules tumorales cancéreuses par des rayons X très actifs.

Adénome: pronostic

Le pronostic de la thérapie d'adénome est généralement favorable, en raison de l'absence de rechute et de la croissance tumorale encapsulée. Après chirurgie chez 95% des patients, récupération complète.

Suppression de l'adénome thyroïdien

L'un des problèmes les plus urgents de la chirurgie endocrinienne est le diagnostic et le traitement des tumeurs bénignes de la thyroïde - les adénomes. Cette maladie est assez courante - elle représente environ un dixième de toutes les formations nodulaires. L'adénome est souvent asymptomatique et présente un risque de malignité (malignité), de sorte que la question de sa détection et de son traitement en temps opportun est extrêmement importante.

Causes de développement et types d'adénomes

Causes possibles de l'adénome thyroïdien:

  1. Grave carence en iode.
  2. Pollution industrielle.
  3. Exposition à la glande thyroïde de substances radioactives.

Selon la classification histogénétique, les formes suivantes d'adénome thyroïdien sont distinguées:

  1. Depuis les cellules A.
    • 1.1. Folliculaire.
    • 1.2. Papillaire.
    • 1.3. Trabéculaire.
  2. Des cellules B.
    • 2.1. Folliculaire.
    • 2.2. Papillaire.
    • 2.3. Trabéculaire.
  3. De cellules C.
    • 3.1. Solide.

La classification de l'OMS divise les tumeurs thyroïdiennes bénignes en deux types:

  1. Adénome folliculaire.
  2. Tumeur trabéculaire hyalinisée.

Les adénomes folliculaires occupent la première place dans la fréquence de détection. Ils peuvent être représentés par des tumeurs micro, macrofolliculaires et solides. Type de structure trabéculaire, embryonnaire, oncocytaire et atypique relativement rarement détecté.

Séparément, il convient de souligner un adénome toxique ou fonctionnel. Ce type de tumeur produit des hormones thyroïdiennes en grande quantité..

Les symptômes de l'adénome thyroïdien

L'adénome thyroïdien se déroule le plus souvent en secret. Chez la plupart des patients, la maladie ne s'accompagne pas d'un changement de statut hormonal, mais dans certains cas, le développement d'une hypo- et hyperthyroïdie.

Chez un certain nombre de patients atteints d'adénome, des symptômes tels qu'une gêne et une douleur au cou sont observés. À mesure que la tumeur se développe, des signes de compression des voies respiratoires et de l'œsophage (essoufflement, dysphagie) peuvent être déterminés. Les manifestations neurologiques de la compression, comme le syndrome de Horner, sont encore moins courantes.

L'adénome toxique s'accompagne toujours de symptômes de thyrotoxicose d'un degré ou d'un autre. Lorsqu'une tumeur est située dans le lobe droit de la glande thyroïde, l'hyperthyroïdie concomitante, en règle générale, est plus sévère.

Un symptôme objectif est la détection d'un nœud arrondi dans la glande thyroïde avec la présence de contours clairs. À l'examen, dans la plupart des cas, une asymétrie est perceptible dans le cou. La palpation de la tumeur est dense et élastique, généralement indolore.

La maladie est extrêmement lente. L'adénome thyroïdien a la capacité, sur plusieurs années, d'augmenter progressivement de taille ou de suspendre périodiquement la croissance.

Méthodes de diagnostic

Le problème du diagnostic de l'adénome thyroïdien est très urgent, car récemment, il y a eu une augmentation du pourcentage de ces tumeurs dans la structure des formations nodulaires. De plus, il existe des difficultés importantes dans le processus de diagnostic différentiel de l'adénome folliculaire et du cancer folliculaire.

Si une formation dense aux contours nets est détectée par palpation dans la glande thyroïde, il est nécessaire de déterminer sa taille, son emplacement, sa consistance. Il convient également de noter la présence ou l'absence de douleur lors de la palpation et le rapport du compactage détecté aux autres tissus de la glande (mobilité, adhérence).

D'autres diagnostics sont effectués à l'aide des tests de laboratoire suivants:

  1. Détermination de la thyroxine et de la triiodothyronine libres pour évaluer la fonction thyroïdienne.
  2. Rechercher des anticorps contre la thyroglobuline. Réalisé pour exclure un éventuel processus auto-immun.

De plus, pour établir et clarifier le diagnostic d'adénome thyroïdien, des méthodes de diagnostic instrumentales sont présentées:

  1. Échographie Doppler couleur.
  2. Biopsie par aspiration à l'aiguille fine (sous palpation et guidage échographique).
  3. Examen histologique urgent.
  4. Spectroscopie d'autofluorescence laser peropératoire (IOLAS).

Si le patient reçoit un diagnostic d'hyperthyroïdie en combinaison avec un seul nœud dans la glande thyroïde, un adénome toxique est un diagnostic probable. Pour le confirmer, une scintigraphie est indiquée, qui révèle un "nœud chaud" avec un niveau accru d'absorption d'iode.

Chez certains patients, l'adénome est détecté par hasard. Dans ces cas, une tumeur thyroïdienne est détectée, par exemple, lors d'une échographie ou d'une IRM de la région cervicale, qui ont été prescrites dans un autre but..

Qui est à risque

Selon les recherches, les femmes souffrent d'adénome thyroïdien 5 fois plus souvent que les hommes. Cette maladie est détectée le plus souvent entre 51 et 60 ans..

Sur la base des causes présumées de la tumeur, le groupe à risque comprend également tous les résidents des zones et des lieux contaminés par le goitre qui ont été contaminés par des déchets radioactifs. Ainsi, par exemple, après l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl dans le territoire adjacent, le pourcentage de personnes atteintes d'adénome thyroïdien a considérablement augmenté.

Types d'opérations pour l'adénome thyroïdien

Options chirurgicales pour retirer une tumeur bénigne de la thyroïde:

  1. Hémithyroïdectomie extracapsulaire avec résection d'isthme.
  2. Thyroïdectomie partielle.

Le volume de la chirurgie est déterminé par la taille de la tumeur et ses caractéristiques histologiques. La chirurgie préservant les organes est préférée. Les avantages techniques de l'ablation d'un des lobes de la glande avec résection de l'isthme par rapport à la thyroïdectomie subtotale sont évidents: le risque de traumatisme du nerf laryngé récurrent et des glandes parathyroïdes est minimisé. Cependant, selon les observations, environ un quart des patients qui ont subi une lobectomie ont eu une croissance de ganglions dans la glande thyroïde restante pendant 4 ans.

Conditions d'hémithyroïdectomie pour l'adénome:

  • Un diagnostic raisonné d'une tumeur bénigne.
  • Un nœud ne dépassant pas 1 cm de diamètre.
  • Les contours de l'éducation sont clairs, même..
  • Structure isoéchogène homogène et «corolle hypoéchogène».
  • L'absence de cellules atypiques dans l'étude du matériel histologique.

Dans toutes les autres situations, une thyroïdectomie subtotale est envisagée pour éliminer les adénomes. Les motifs d'une telle opération sont:

  • Localisation bilatérale de l'adénome thyroïdien.
  • L'éducation bénigne associée au goitre multinodulaire.
  • Détection de cellules malignes dans un échantillon histologique.

Dans certains cas, selon les indications, une ablation totale de la glande avec lymphadénectomie est réalisée en relation avec des soupçons d'un processus malin prononcé. Les opérations radicalaires sont rares, les chirurgiens essaient généralement de garder au moins une petite partie du parenchyme de la glande.

Caractéristiques de l'opération

Les interventions chirurgicales qui sont effectuées pour retirer l'adénome thyroïdien sont assez laborieuses et nécessitent que le chirurgien effectue des actions claires et précises. Ces opérations s'accompagnent d'un risque de lésion du nerf laryngé récurrent et des glandes parathyroïdes, situées à côté de la glande thyroïde. À cet égard, de nombreux endocrinologues utilisent des appareils grossissants (loupes binoculaires, microscope opératoire). Il facilite également grandement la visualisation du nerf récurrent; l'introduction de dispositifs de neuromonitoring dans la pratique.

Après une intervention chirurgicale avec accès classique, une cicatrice assez visible subsiste. Afin de minimiser les conséquences sous la forme de tels défauts cosmétiques, une méthode de traitement endoscopique utilisant un accès mini-invasif est introduite. L'ablation des tumeurs par endoscopie garantit l'absence de cicatrices postopératoires notables, cependant, les chirurgiens notent un risque accru de complications de telles opérations.

Lors de l'élimination de la forme toxique de l'adénome thyroïdien, une préparation préopératoire est effectuée, dont l'essence est l'administration de médicaments hormonaux. L'intervention chirurgicale est réalisée après normalisation de la glande.

Récupération postopératoire

Étant donné l'absence de complications pendant et après l'opération sur la glande thyroïde, le patient a besoin d'environ 10 à 12 jours pour récupérer. Le début de la période de réadaptation peut être accompagné d'enrouements. Cette complication est temporaire et se développe à la suite de la compression du nerf laryngé récurrent par les tissus œdémateux de la glande. La voix se rétablit lorsque l'œdème diminue sur plusieurs jours.

Si la glande thyroïde a été complètement retirée, un traitement hormonal substitutif à vie est prescrit au patient. Le médicament de choix est la L-thyroxine en dose individuelle, qui est sélectionnée en tenant compte du poids corporel et des caractéristiques métaboliques, ainsi que de la pathologie concomitante.