Régime après élimination de l'adénome de la prostate

Sarcome

Se débarrasser radicalement de l'hyperplasie bénigne de la prostate n'est possible qu'avec l'aide de la chirurgie. Même en tenant compte du fait qu'aujourd'hui le tissu adénomateux est dans la plupart des cas retiré par des méthodes douces mini-invasives, de telles interventions nécessitent toujours un certain mode de récupération.

L'un des composants de ce régime est un régime thérapeutique après l'ablation de la prostate. Il est prescrit par le médecin traitant et la tâche du patient est de respecter strictement le format de nutrition établi pendant la période postopératoire.

Nutrition après élimination de l'adénome de la prostate

Dans les premières heures après la chirurgie, il n'est pas permis de manger. S'il n'y a pas d'effets d'anesthésie, tels que des nausées et des vomissements, après 2 heures, vous pouvez commencer à boire de l'eau en petites portions. À l'avenir, il est recommandé au patient de recevoir au moins 3 litres de liquide par jour. Cela comprend non seulement l'eau, mais aussi toutes les boissons, soupes, ainsi que le liquide contenu dans les légumes et les fruits..

Après une opération complète, vous pouvez commencer à manger le lendemain, après une invasion minimale - le même jour, à volonté et bien-être.

La base de la nutrition après l'élimination de l'adénome de la prostate pendant un certain temps sont les légumes et les fruits. Ils, d'une part, saturent le corps en substances volatiles, capables de prévenir d'éventuelles complications postopératoires, et d'autre part, ils contiennent une grande quantité de fibres. Les fibres empêchent la stagnation des selles dans l'intestin, ce qui signifie la constipation. Puisqu'il est difficile pour le patient de pousser après l'opération, ce qui n'est pas souhaitable au stade de la cicatrisation, c'est la fibre qui joue un rôle décisif dans le régime postopératoire.

Il est strictement interdit d'introduire de l'alcool, des aliments et des plats excessivement gras et salés, tels que les aliments fumés et salés, le café, le thé noir fort, les produits industriels contenant des colorants, des stabilisants et des conservateurs, la restauration rapide et la malbouffe, les bonbons et pâtisseries, boissons gazeuses.

En général, le régime alimentaire après l'ablation de l'adénome de la prostate doit respecter les règles adoptées pour tout système de nutrition médicale: utiliser des aliments peu transformés cultivés dans des conditions respectueuses de l'environnement et préparés avec des méthodes douces.

Régime après TUR d'adénome de la prostate: période postopératoire

La résection transurétrale de l'HBP fait référence à une chirurgie mini-invasive avec une période de récupération relativement courte (environ 2 semaines). Cependant, la nutrition après l'ablation de l'adénome de la prostate par la méthode TUR nécessite une approche équilibrée et réfléchie.

Voici quelques règles auxquelles vous devez strictement adhérer:

  • restriction des graisses. Bien que la théorie de la formation de plaques de cholestérol dans les vaisseaux sanguins en raison de la consommation de graisses animales en excès soit actuellement mise en doute, il n'y a pas de résultats de recherche sans ambiguïté pour le moment, ce qui signifie que cela ne vaut pas le risque. Il est recommandé d'obtenir les graisses dans la période postopératoire avec des huiles végétales, des produits laitiers et de la viande et du poisson faibles en gras. Mais il est préférable d'exclure temporairement la viande rouge, le saindoux et les poissons gras du régime;
  • une quantité suffisante de protéines. Avec une alimentation équilibrée, le corps devrait les recevoir principalement de viande et de poisson maigre, de produits laitiers - yogourt, kéfir, yogourt, grains entiers, pâtes de blé dur. Il est préférable de limiter les légumineuses en tant que source de protéines dans la période postopératoire - elles peuvent provoquer des ballonnements et procurer de nombreux moments désagréables au patient;
  • le bon choix de légumes et de fruits. Nous avons déjà parlé des avantages de la fibre. Cependant, le régime alimentaire après TUR de l'adénome de la prostate dans la période postopératoire ne comprend pas tous les légumes et fruits. La préférence devrait être donnée aux oignons, à l'ail, aux concombres, à la citrouille - pulpe et graines, au chou-fleur, à la laitue, aux tomates, au céleri, au persil, au raifort, aux betteraves, aux carottes. La pomme de terre est autorisée à partir de féculents. De fruits et de baies - pommes, fraises et fraises, framboises, mûres, agrumes et fruits secs, en particulier abricots secs et pruneaux;
  • une quantité suffisante d'acides gras polyinsaturés oméga-3. Le poisson et les fruits de mer qui contiennent ce composant renforceront l'immunité, minimiseront le risque d'inflammation postopératoire, nettoieront les vaisseaux sanguins du «mauvais» cholestérol, améliorant ainsi la circulation sanguine et accélérant la guérison des tissus. De plus, ces produits contiennent une grande quantité de sélénium et de zinc, aidant à restaurer le corps après la chirurgie.

Séparément, il convient de mentionner les avantages d'un thé vert de qualité. Il fournit des catéchines aux organes et aux tissus - des substances qui affectent positivement la production de testostérone et réduisent donc le risque de récidive d'adénome. Il vaut mieux boire la boisson sans sucre, vous pouvez avec du lait ou du citron.

La nutrition thérapeutique après la chirurgie de l'adénome de la prostate est prescrite pour la période de rééducation, c'est-à-dire de 2 semaines à 2 mois. Après cela, le patient est autorisé à ne pas suivre trop strictement le régime proposé, se faisant de temps en temps des concessions et des concessions. Cependant, en général, les principes décrits doivent être respectés de manière continue, car ils font partie d'un mode de vie sain et minimisent la probabilité d'autres problèmes de santé et de bien-être à l'avenir..

Nutrition pour l'adénome de la prostate chez l'homme: ce qui est possible et ce qui ne l'est pas

Comme le montre la pratique, les hommes ne demandent pas si souvent de l'aide dans les institutions médicales, comme les femmes. En règle générale, cela est dû au manque de temps pour soi ou à la peur des médecins. Avec un diagnostic d'adénome de la prostate, le traitement doit certainement être combiné avec un régime alimentaire correctement composé. Toutes les maladies nécessitent des ajustements de style de vie. Seule cette approche permettra d'obtenir des résultats rapides. Dans cette revue, nous examinerons en détail ce que la nutrition devrait être pour les hommes atteints d'adénome de la prostate.

description du problème

La prostate est un organe exclusivement masculin. Il comprend plusieurs dizaines de lobules avec des conduits. En l'absence de problèmes dans le domaine de l'urologie, ce corps ne dérange pas du tout un homme. A la palpation, deux lobules symétriques et une rainure entre eux sont bien ressentis. En condition normale, la prostate a une forme symétrique. Un kyste et des tumeurs ne devraient pas y être. L'orgue atteint sa taille maximale à l'âge de 20 ans. Mais il convient de noter qu'en grandissant, il peut augmenter sa taille. C'est normal.

À la palpation et à l'échographie, une prostate saine doit avoir une structure uniforme. Après 40 ans, il est recommandé aux représentants du sexe fort de subir régulièrement un examen par un urologue. Des problèmes de prostate surviennent toujours en raison de changements hormonaux. Le médecin peut déterminer le changement de la taille et de la forme de la prostate. Lors d'un diagnostic d'adénome de la prostate, vous ne devez pas vous décourager, car il s'agit d'une tumeur bénigne qui, avec une approche compétente, peut être facilement traitée..

Signes d'adénome

Examinons-les plus en détail. Les premiers symptômes de la maladie se manifestent assez faiblement. Cependant, si vous soupçonnez une maladie, il est préférable de consulter un médecin qualifié..

Un accent particulier doit être mis sur les symptômes suivants:

  • urination fréquente;
  • sentiment que le processus de miction n'est pas terminé;
  • un mince filet interrompu pendant la miction;
  • stress pendant la miction.

Si, au stade initial, les symptômes de la maladie en question ne sont pas perceptibles, alors au deuxième stade, ils seront palpables. Au troisième stade, l'incontinence urinaire apparaît. Ici, vous ne pouvez pas vous passer d'un traitement complet et sérieux. Sinon, la maladie peut provoquer un cancer de la prostate ou une tumeur maligne. En outre, l'inflammation de la prostate peut dans certains cas conduire à l'infertilité et à l'impuissance. Par conséquent, il est extrêmement important de s'impliquer dans le traitement de cette maladie.

Régime

Quelle devrait être la nutrition de l'adénome de la prostate? Un traitement complet doit nécessairement être accompagné d'un régime spécial. Mais cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas manger délicieusement. Vous pouvez toujours développer une alimentation qui répond à toutes vos exigences..

La nutrition dans le traitement de l'adénome de la prostate a un certain nombre de caractéristiques. Tout d'abord, vous devez exclure les bonbons de l'alimentation. Deuxièmement, limitez les plats de poisson et de viande. Cependant, des limites raisonnables devraient être maintenues ici..

Il existe un régime spécial pour l'adénome de la prostate et la prostatite. Le menu peut varier en fonction du stade de la maladie..

Règles fondamentales

Arrêtons-nous dessus plus en détail. Comment traite-t-on l'adénome de la prostate? Quel régime doit être suivi par le patient? Une alimentation saine est la clé d'une récupération rapide. Vous devrez changer non seulement le régime lui-même, mais aussi les habitudes. Il est recommandé de manger fractionnellement. La nourriture doit être prise en même temps. Essayez de minimiser la consommation de bonbons. Au lieu de biscuits et de gâteaux pour le dessert, vous pouvez manger de la gelée, des casseroles, de la mousse et de la gelée. Les nutritionnistes recommandent également de renoncer aux aliments salés, épicés et frits. Il est préférable de manger des ingrédients aux propriétés laxatives, comme les prunes, les betteraves, les abricots. La consommation d'ingrédients de viande et de poisson doit être limitée à 250-350 grammes par jour. Quant à la méthode de cuisson, il est préférable d'utiliser la cuisson et le traitement à la vapeur.

La nutrition de l'adénome de la prostate chez l'homme soulève de nombreuses questions. Ainsi, par exemple, beaucoup se demandent s'il est possible de manger de la crème glacée avec prostatite. Après tout, c'est un produit laitier. Malheureusement, aujourd'hui en vente, on trouve généralement de la crème glacée à base de substituts du lait avec l'ajout de conservateurs et de colorants. Ces substances affectent négativement l'état de la prostate. De plus, le produit contient beaucoup de sucre et est riche en calories..

Le régime alimentaire pour l'adénome ne doit pas exclure complètement les protéines. Le simple fait de manger de la viande devrait être réduit. La préférence devrait être donnée aux viandes maigres et aux poissons. Ils sont mieux combinés avec des légumes cuits à la vapeur. Les nutriments seront donc mieux absorbés..

Une autre question qui intéresse beaucoup d'hommes: est-il possible de boire de la bière avec un adénome de la prostate? Il est très difficile pour certains de refuser l'utilisation de cette boisson. Ici, les médecins rencontrent les patients. Cette boisson alcoolisée peut parfois être consommée en quantité minimale. Mais l'utilisation de cocktails alcoolisés et d'autres boissons contenant de l'alcool est préférable de refuser.

Que manger après la chirurgie

À quoi ressemble-t-elle? Pour ceux qui ont subi une intervention clinique sur la prostate, il existe un régime spécial. La nutrition après la chirurgie de l'adénome de la prostate est généralement basée sur des aliments végétaux. Il est recommandé d'augmenter la consommation de tomates, produits laitiers, fruits de mer, riches en acides gras.

De nombreux patients souhaitent savoir quoi boire avec un adénome de la prostate. Il est préférable d'utiliser du thé vert à grandes feuilles à cet effet. En ce qui concerne les restrictions, il est recommandé d'éliminer complètement le porc, l'agneau et le bœuf de l'alimentation. À propos de la restauration rapide en général, il vaut mieux oublier pour toujours. Il en va de même pour la viande fumée et les saucisses..

Nutrition à des stades avancés de la maladie

Avec cette forme d'adénome, le médecin peut prescrire un régime strict, ainsi que l'adhésion au sommeil et au repos. Les ingrédients pour la préparation des plats doivent être sélectionnés avec plus de soin. Il est préférable d'éliminer les aliments épicés et gras de l'alimentation. Vous ne pouvez manger que du poisson et de la viande faibles en gras. La consommation d'œufs, de foie de bœuf et d'algues doit être augmentée. Ces aliments sont riches en zinc. L'huile d'olive, les céréales et les pistaches sont également les bienvenues. Les fruits de mer, les noix, le son, les graines de citrouille, le hareng, le lait fermenté, l'huile de coco et le lait sont également bénéfiques pour le corps. Les ingrédients essentiels de l'alimentation sont les betteraves, les tomates, les pois verts, le chou, les courgettes, les concombres.

Que pas?

La nutrition pour l'adénome de la prostate doit être équilibrée. Il existe un certain nombre de produits interdits..

Par exemple, avec cette maladie, il est interdit:

  • boire de la bière et d'autres composés contenant de l'alcool;
  • salez et poivrez généreusement les aliments. Pour faire le plein, vous ne pouvez utiliser que des herbes sèches et du jus de citron;
  • boire du café et du thé forts;
  • manger des produits à base de farine et des pâtisseries;
  • manger des marinades, des aliments en conserve, du caviar;
  • inclure du chocolat, des légumineuses, des bouillons riches dans votre alimentation.

Ingrédients sains

Que faire si un adénome de la prostate a été diagnostiqué? Quel type de nutrition le patient doit-il choisir? Assurez-vous d'inclure les raisins secs, les figues, les pêches, les oranges, les fraises, les pommes, les mandarines dans l'alimentation. De légumes, chou-fleur, concombres, tomates, carottes, laitue, panais, persil, raifort et moutarde sont utiles. Vous devez également manger de l'avoine, du sarrasin, du maïs et du pain de seigle. Quant aux fromages, seules les variétés à faible pourcentage de matières grasses conviennent ici. Un accent particulier devrait être mis sur les algues et les fruits de mer tels que les moules, les crevettes et les calmars. Les soupes sont les meilleures pour manger des légumes ou bouillies dans du lait. Les œufs peuvent être introduits dans l'alimentation, mais avec modération: il n'est pas recommandé d'en consommer plus d'un par jour. Pour la cuisson, il est préférable d'utiliser des huiles végétales: maïs, olive, tournesol. Quant aux boissons, un thé faible ou un bouillon d'églantier est préférable..

La diversité

Que devez-vous savoir d'autre sur la nutrition? Le régime alimentaire après l'ablation de l'adénome de la prostate doit être varié. La nutrition doit fournir au corps toutes les substances et oligo-éléments utiles. Si vous avez des problèmes de surpoids, vous devez porter une attention particulière à la teneur en calories des aliments. Le surpoids ne peut qu'aggraver l'évolution de la maladie..

La principale exigence pour tout régime est de boire plus d'eau plate. Une journée devrait boire au moins 1,5-2 litres de liquide sans gaz. Les boissons sucrées et gazeuses sont à éviter. Vous pouvez boire de la gelée, un bouillon de rose musquée, du thé vert. Manger devrait être fractionné, ne pas trop manger avant le coucher. Entre les repas principaux devrait prendre une pause de 3 heures. Mais le grignotage n'est pas souhaitable, mais si vous le voulez vraiment, vous pouvez manger des fruits frais.

Pourquoi le régime alimentaire est-il si important? Le corps s'habitue à manger en même temps. Cela affecte la production d'enzymes. Le respect du régime conduit finalement à une bonne digestion, une perte de poids et une meilleure absorption des aliments. Une bonne alimentation aide le corps à se débarrasser des aliments transformés à temps, à réduire le stress cardiaque et à améliorer le métabolisme..

Régime approximatif

Examinons l'une des options pour une bonne nutrition avec la maladie en discussion.

  • 1 jour: petit déjeuner - flocons d'avoine au lait, pain au son et fromage faible en gras, thé vert; déjeuner - soupe aux légumes, compoté de lapin aux courgettes au four, salade aux légumes et huile végétale, bouillon de rose sauvage; thé de l'après-midi - yaourt et fruits; dîner - poisson cuit dans du papier d'aluminium, sarrasin, vinaigrette, thé non fort; la nuit - 200 grammes de kéfir.
  • 2 jours: le matin - sarrasin au lait, vinaigrette, thé au lait; déjeuner - soupe de poisson au saumon, poulet aux légumes, concombres et tomates en tranches, boisson aux fruits et aux baies; thé de l'après-midi - toasts au fromage faible en gras, thé; dîner - chou mijoté, boulettes de viande de dinde, thé; la nuit - 200 grammes de yaourt.
  • 3 jours: petit déjeuner - craquelins au fromage, œuf à la coque, thé frais; déjeuner - bortsch végétarien, escalopes cuites à la vapeur de dinde, salade aux algues, bouillon d'églantier; thé de l'après-midi - 30 grammes de graines de citrouille ou d'amandes; dîner - pilaf végétarien, thé blanc ou infusion à base de plantes, la nuit - 200 grammes de kéfir.
  • 4 points: le matin - toasts au caviar de courgette, gelée ou thé au lait sucré; déjeuner - ragoût de citrouille, riz bouilli, saumon cuit à la vapeur, salade de poivrons, boisson aux fruits; dîner - soupe au lait avec vermicelles, une boisson à la rose musquée; la nuit - lait.

Beaucoup souhaitent savoir si manger avec un adénome de la prostate chez les hommes implique l'utilisation de café. Pour la durée du régime, cette boisson tonique forte doit être oubliée. La caféine a un effet négatif sur la santé des hommes, il est donc préférable de la refuser. Il est recommandé de prendre du liquide alimentaire entre les repas principaux et au plus tard 2 heures avant le coucher.

Faut-il suivre un régime?

Beaucoup ont probablement entendu parler d'une maladie aussi désagréable que l'adénome de la prostate. Le régime alimentaire et la nutrition pendant la rémission sont extrêmement importants dans le traitement de cette maladie. Cependant, de nombreux patients, apprenant ce qu'ils doivent refuser, commencent à se demander s'il est nécessaire de suivre un régime. Une alimentation saine avec adénome de la prostate peut améliorer considérablement le bien-être du patient. Le respect du régime alimentaire pendant la rémission est une bonne prévention des exacerbations. Il convient également de considérer que le régime alimentaire n'est qu'une limitation temporaire. Si un homme veut récupérer rapidement, il doit connaître les exigences de base d'une bonne nutrition pour la prostatite..

Les aliments riches en calories associés à un mode de vie sédentaire provoquent une augmentation significative du poids corporel et une stagnation des organes pelviens. La nourriture grasse épicée complique le tube digestif et provoque la constipation. Les boissons alcoolisées créent également une charge supplémentaire sur les organes du système excréteur. Ces facteurs peuvent provoquer une exacerbation des processus inflammatoires..

Quelle devrait être une alimentation saine après l'élimination de l'adénome de la prostate? Habituellement, les médecins prescrivent un régime spécial. Cependant, quelque temps après la guérison, de nombreux patients cessent de l'observer. Si un homme se soucie de sa santé et veut se débarrasser de la maladie pour toujours, son alimentation doit être revue. N'arrêtez pas le régime immédiatement après l'apparition d'améliorations. La maladie peut revenir à tout moment.

Conclusion

De nombreux hommes sont confrontés à une maladie aussi désagréable que l'adénome de la prostate. La maladie nécessite un traitement complet, y compris un régime amaigrissant. Les personnes à risque de prostatite doivent toujours adhérer aux principes d'une alimentation saine..

Quelle devrait être la nutrition de l'adénome de la prostate chez l'homme? Le régime ne peut pas être qualifié de trop strict. Les aliments gras, épicés et salés doivent être jetés. Il est conseillé aux patients de manger plus de légumes et de fruits frais. La quantité de produits carnés dans l'alimentation doit être considérablement réduite. Seuls le poisson et la viande faibles en gras sont autorisés..

Il convient de noter en particulier la nutrition après l'ablation de l'adénome de la prostate. Les aliments lourds et gras doivent être supprimés de l'alimentation. Vous devez également abandonner les plats aux propriétés gênantes. Le régime alimentaire doit comprendre un grand nombre de composants d'origine végétale. Il est nécessaire de revoir la quantité de liquide consommée. Mais l'utilisation de café et d'alcool doit être abandonnée. Il est préférable de les remplacer par des tisanes et une infusion d'églantier.

Ne doutez pas de l'efficacité du régime. Une bonne nutrition contribuera à réduire le risque de rechute..

Quel devrait être le régime alimentaire pour l'adénome de la prostate

Lors de l'élaboration d'un plan de traitement pour les patients atteints d'une tumeur bénigne de la prostate, les médecins recommandent en outre de respecter une bonne nutrition. Le régime alimentaire de l'adénome de la prostate est une étape très importante du traitement. Il améliore l'effet des médicaments et soulage une condition douloureuse..

Pourquoi un régime

Le régime après élimination de l'adénome de la prostate, ainsi qu'en présence d'une tumeur bénigne, a un régime spécial. Il doit être observé lors d'une exacerbation du processus inflammatoire et lors de la rééducation.

La plupart des patients ne sont pas clairs sur l'importance de la nutrition clinique. Le principal avantage du régime est qu'il ne permet pas à un homme de prendre des kilos en trop. Le surpoids provoque le développement ultérieur de l'adénome. À savoir, c'est ce que le patient doit éviter. De plus, le régime empêche l'apparition d'autres problèmes qui sont des facteurs favorables à la croissance d'une tumeur bénigne. Parlons maintenant de constipation. Il convient également de mentionner qu'avec une bonne nutrition, une personne sature son corps avec des oligo-éléments utiles.

Il est très important de perdre du poids.

Les principes du traitement diététique

Le régime alimentaire de l'adénome de la prostate est basé sur plusieurs principes qui doivent être respectés. Un homme doit respecter les règles suivantes:

  • La nutrition du patient doit être complète. L'essentiel est que le patient n'ait pas faim et ne mange pas trop;
  • Si le patient est en surpoids, il devra suivre un régime économe, ce qui permet de perdre quelques kilos en trop;
  • Dans l'alimentation quotidienne, il doit y avoir des plats qui normalisent les intestins;
  • Le menu du patient doit être aussi diversifié que possible;
  • Avant de se coucher, il est strictement interdit;
  • Vous devez manger un peu en petites portions pour éviter de trop manger.

Si un homme remplit ces conditions, son traitement de la prostate sera aussi efficace que possible..

Liste des produits en vedette

Manger avec un adénome de la prostate chez les hommes a beaucoup de limites. Mais plus là-dessus plus tard. Tout d'abord, le patient doit se souvenir de la liste des produits qu'il peut consommer en toute sécurité sans craindre pour sa propre santé. Tous sont divisés en 2 grands groupes. La première comprend la gamme de produits enrichie en sélénium. Il comprend:

  1. Chou frisé;
  2. Des œufs
  3. Huile d'olive;
  4. Foie de bœuf et de porc;
  5. Céréales;
  6. Blé;
  7. Des haricots.

Le sélénium est utile pour l'adénome de la prostate

Le deuxième groupe comprend les produits qui contiennent une grande quantité de zinc. Parmi eux se distinguent:

  1. Champignons;
  2. Fibre;
  3. Hareng;
  4. Fruit de mer;
  5. Des noisettes
  6. Pastèque et graines de citrouille;
  7. Viandes rouges.

Les hommes avec un diagnostic d'adénome de la prostate ne devraient pas se limiter à manger des baies et des légumes frais. Ils devraient préférer les betteraves, les carottes, les courgettes et les tomates. La plupart des aliments végétaux ont un effet bénéfique sur la motilité intestinale.

Recettes pour l'adénome de la prostate

La nutrition avec un adénome de la prostate de grade 2, ainsi qu'après l'élimination de la formation de tumeurs, devrait être non seulement utile, mais aussi diversifiée. Surtout pour ce cas, des dizaines de recettes intéressantes pour préparer des plats copieux à partir d'aliments pouvant être consommés avec une tumeur dans la glande de la prostate ont été mises en évidence.

Caillé diététique

Pour préparer le caillé, vous aurez besoin de:

La première étape consiste à moudre le fromage cottage faible en calories de n'importe quelle manière pratique, par exemple avec une fourchette. Les œufs doivent être divisés en protéines et jaunes. La dernière partie du produit est introduite dans le caillé. De la farine et du sucre granulé sont ajoutés ici. De tous les ingrédients dont vous avez besoin pour faire du caillé.

Il est souhaitable de prendre du fromage cottage sans gras

Les protéines sont fouettées séparément jusqu'à formation de mousse. Après ils sont soigneusement introduits dans le caillé. Dans le processus devrait constamment remuer la masse.

Le caillé est presque prêt. Il reste à mettre la masse sous une forme graissée avec de l'huile végétale et recouvrir de jaune d'oeuf sur le dessus.

Le fromage cottage est mieux cuit dans une mijoteuse ou dans un bain-marie jusqu'à ce qu'il soit complètement cuit..

Viande farcie

Le plat est fabriqué à partir de l'ensemble de produits suivant:

  1. Poitrine de poulet (environ 500 g);
  2. Riz (1/2 tasse);
  3. Jus de tomate (0,5 L);
  4. Oignon (2 pièces);
  5. Ail (1/2 tête moyenne);
  6. Carottes (1 pièce);
  7. Épices (poivre et sel au goût);
  8. Herbes.

Le filet doit être coupé dans le sens de la longueur. Il devrait faire 2 pièces. Des morceaux de viande épais sont souhaitables pour battre un peu. Les carottes pelées doivent être coupées en lanières et les oignons en forme de demi-anneaux. L'ail est mieux haché avec un couteau..

Le riz lavé plusieurs fois est cuit au feu jusqu'à cuisson. Ensuite, des légumes y sont ajoutés avec des épices et des herbes fraîches. La masse entière doit être bien mélangée.

Sur de fines tranches de filet, mettre une petite portion de viande hachée, puis envelopper la viande sous forme de rouleau. Chacun d'eux est souhaitable de fixer avec un cure-dent. À ce moment, vous devez mettre le jus de tomate dilué dans l'eau pour cuisiner. Des oignons et de l'huile végétale y sont également ajoutés..

Dans une poêle, vous devez faire frire les morceaux de poulet finis de tous les côtés. Après la friture, les petits pains doivent être placés dans une casserole avec la marinade de tomates et laisser mijoter jusqu'à ce qu'ils soient complètement cuits.

Les rouleaux de poulet sont délicieux!

Pomme de terre au four

L'ensemble des ingrédients de ce plat simple se compose des produits suivants:

  1. Pomme de terre (4 pièces);
  2. Paprika (1 cuillère à café);
  3. Huile végétale (2 c. À thé);
  4. Piment de la Jamaïque (petit ruban);
  5. Origan (1 cuillère à soupe L.);
  6. Cumin moulu (1/4 cuillère à café).
  7. Sel.

Les pommes de terre doivent être lavées, pelées et coupées en tranches. Ils s'empilent dans un bol profond. Après cela, vous devez verser des épices, des herbes et verser une petite portion d'huile. Reste maintenant à tout mélanger.

Les quartiers de pommes de terre préparés avec des épices doivent être disposés sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier. Il est envoyé dans un four préchauffé à 200 degrés pendant 30 à 40 minutes.

Plat de pommes de terre servi avec légumes et sauces..

Les légumes frais peuvent être servis avec des pommes de terre

À exclure

En présence d'adénome de la prostate de quelque degré que ce soit, certains produits doivent être jetés. Ils ne seront pas recommandés pour les patients atteints de prostatite. Avec de tels problèmes de santé, les hommes devront abandonner la consommation de tels produits:

  • Graisses d'origine animale (beurre, saindoux). Ils doivent être remplacés par des légumes;
  • Lait. Il contient beaucoup de graisses animales et de cholestérol. Par conséquent, cela peut entraîner la croissance d'une tumeur bénigne;
  • Viande grillée. Il contient des agents cancérigènes nocifs pour le corps;
  • Plats avec beaucoup d'épices. Ils affectent négativement le fonctionnement du système urinaire, car ils irritent la muqueuse et retardent l'urine accumulée.

Sachant que vous ne pouvez pas manger avec des problèmes de prostate, un homme pourra composer lui-même un menu compétent. L'essentiel est de prévenir la famine pendant le traitement, car l'épuisement du corps contribue également à la croissance des tissus ressemblant à des tumeurs.

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas boire avec un régime

Avec l'HBP, vous devez respecter le régime alimentaire approprié. Tout cela parce que le liquide ivre affecte également le corps. Les hommes devraient privilégier l'eau minérale, les jus frais et les bouillons cicatrisants. Les boissons au lait sont parfois autorisées..

Le régime après la chirurgie de l'adénome élimine l'utilisation de thés forts et de café. Il faut refuser même les doses minimales de boissons gazeuses et alcoolisées.

Menu pour la semaine

Le patient peut choisir indépendamment le régime optimal pour lui-même, qui correspondra au régime. Mais il est beaucoup plus facile de s'en tenir à un menu prêt à l'emploi développé par des nutritionnistes pendant une semaine entière..

Le menu de la semaine des nutritionnistes est pratique

Jour 1

La journée devrait commencer par de la farine d'avoine et de la confiture de fruits. Il est préférable de boire un petit-déjeuner avec du bouillon d'églantier. Comme collation légère avant le dîner, 1 banane convient.

Au déjeuner, un homme peut manger de la soupe de légumes et de la purée de pommes de terre avec de la poitrine de poulet au four. En tant que boisson, il vaut la peine de servir une compote de fruits secs. Dans l'après-midi, vous devez laisser la gelée de baies.

Le dîner du patient se composera de choux mijotés et de calmars. Ce dernier est servi sous forme bouillie. Avant de se coucher, on lui permet un verre de kéfir.

Jour 2

Pour le petit déjeuner, il est recommandé de faire cuire une casserole de fromage cottage et une gelée de baies. Après quelques heures, il est permis de manger une petite poignée de noix.

Pour le déjeuner, vous devriez manger une salade de légumes, une soupe de poisson et du poisson bouilli. Ils sont arrosés de thé vert. Une pomme cuite au miel convient pour une collation l'après-midi.

Le dîner se composera d'un lapin cuit à la crème sure, d'une salade de carottes et de betteraves et d'un verre de yogourt, qu'il est préférable de boire avant le coucher..

3e jour

Au petit déjeuner, vous devez manger de la bouillie d'orge perlée avec une salade de carottes. Buvez le plat avec du jus de fruits. Citrouille au four préparée séparément pour le déjeuner.

Pour le déjeuner, vous devez laisser les pétoncles et la salade de légumes. Tout le monde est autorisé à boire de l'eau minérale. L'après-midi, il est conseillé de se limiter au plateau de fruits..

Pour le dîner, les pommes de terre au four et quelques morceaux de poisson bouilli sont parfaits. Avant de vous coucher, vous devriez boire un verre de yogourt faible en gras.

Les pétoncles contiennent du zinc, bon pour la prostate

Jour 4

Il est conseillé de commencer la matinée avec de la bouillie de sarrasin, des œufs pochés et de la gelée de baies. 2 pommes sont laissées pour le déjeuner.

Pour le déjeuner, il est préférable de manger une oreille cuite dans l'eau, une côtelette et une escalope de chou. Le tout arrosé de tisane. Pour une collation l'après-midi, ainsi que pour le deuxième petit déjeuner, mangez une pomme.

Le dîner sera composé de poulet au four, de salade de légumes frais et d'un verre de lait cuit fermenté. Il est préférable de boire du lait aigre avant le coucher.

5e jour

Pour le petit-déjeuner, du riz bouilli et des œufs à la coque conviennent. Buvez le meilleur avec du jus de fruit. Pour le déjeuner, vous devez manger un soufflé à la banane.

En déjeuner, il est conseillé de manger du bortsch sur un bouillon léger et du poisson cuit sur des légumes, ainsi que de boire de la compote de fruits secs. Le sorbet de votre fruit préféré convient pour une collation l'après-midi.

Pour le dîner, vous pouvez préparer une salade de légumes et des calmars farcis. Avant de vous coucher, vous devriez boire un verre de kéfir.

Le kéfir est bon à boire avant le coucher, même pour une personne en bonne santé

6e jour

Pour le petit déjeuner, vous devez faire cuire la bouillie de maïs et la manger avec une tranche de fromage faible en gras. Ils boivent également de la tisane. Avant le déjeuner, il est conseillé de manger un dessert aux poires.

Pour le déjeuner, des pâtes, des médaillons de viande avec des légumes et de la compote conviennent. Pour une collation avant le dîner, il est préférable de cuisiner des gâteaux au fromage avec de la crème sure et des raisins secs..

Le dîner sera composé de viande cuite avec des légumes et de la salade de chou. Avant d'aller au lit, buvez un verre de lait.

7e jour

Pour le petit-déjeuner, la bouillie d'orge perlée aux carottes et aux oignons, ainsi que la salade de légumes et le thé vert, sont idéales. Après quelques heures, une poignée de noix devrait être mangée..

Pour le déjeuner, soupe aux champignons, craquelins et jus de fruits. Au milieu de la matinée, des collations avec des légumes doivent être préparées.

Le dîner est servi avec de la vinaigrette et du poisson au four. De plus, selon la tradition, avant d'aller au lit, vous devez boire un verre de kéfir.

Le patient peut manger sur un tel menu ou y apporter des ajustements en fonction de ses préférences et de son état de santé.

Un homme atteint d'adénome de la prostate, qui suit le régime recommandé par le médecin, pourra accélérer sa récupération et prolonger la rémission souhaitée. Il améliorera également la qualité de sa propre vie et normalisera le travail des organes et systèmes internes..

Avant de commencer un régime, un homme doit le coordonner avec un spécialiste. Vous devez également le contacter si le patient n'est pas en mesure de choisir indépendamment le bon menu pour lui-même..

Régime pour l'adénome de la prostate

Règles générales

L'adénome de la prostate est une maladie bénigne, chronique, évoluant activement de la prostate associée à l'âge. Elle se caractérise par le développement d'une hyperplasie prostatique glandulaire-stromale, se déroulant dans le contexte d'un déséquilibre des hormones sexuelles lié à l'âge avec une augmentation progressive des symptômes des voies urinaires inférieures (augmentation de la miction, diminution du taux de miction, accumulation d'urine résiduelle).

L'incidence augmente avec l'âge et chez les hommes de plus de 70 ans, des signes morphologiques d'hyperplasie bénigne de la prostate sont déjà retrouvés chez 65 à 70%. Malgré la nature bénigne de la tumeur, un taux de progression élevé contribue à une détérioration de la qualité de vie, se manifestant par des troubles de la miction et un risque accru de rétention urinaire aiguë et de malignité (dégénérescence en tumeur maligne). Le traitement de la maladie est complexe, selon le stade. Dans les méthodes initiales (stade 1-2) de traitement conservateur sont utilisées, dans les étapes ultérieures (3-4) une opération est effectuée pour enlever la prostate.

Un régime pour l'adénome de la prostate est une composante essentielle d'un traitement complexe. Le régime est basé sur les principes d'une bonne nutrition avec une teneur prédominante en produits végétaux et laitiers et une faible teneur en graisses animales. Ce régime vous permet de maintenir le niveau de testostérone nécessaire et assure l'apport d'une quantité suffisante d'antioxydants qui ralentissent le processus de vieillissement. De plus, une alimentation riche en protéines végétales réduit le risque de complications.

La principale source de protéines animales devrait être les viandes diététiques, les produits laitiers et les poissons faibles en gras. Les graisses animales réfractaires doivent être exclues des graisses, en privilégiant les graisses végétales. Les glucides doivent être présents principalement sous forme de glucides complexes (céréales, légumes, fruits) avec la restriction du sucre raffiné.

Pour réduire le taux de prolifération des tissus glandulaires, le régime alimentaire doit contenir des aliments riches en acides polyinsaturés et oligo-éléments (zinc et sélénium), vitamines E et A. Par conséquent, les huiles végétales (citrouille, olive, tournesol), le poisson rouge, les sardines, doivent être constamment présentes dans le régime alimentaire thon, maquereau, aliments riches en zinc - hareng, fruits de mer, graines de lin, viande rouge faible en gras, son de blé, huîtres, graines de sésame, pastèque et graines de citrouille, levure sèche et sélénium (algues, levure de bière, grains de maïs, abats, farine complète), riz, sarrasin, son), ainsi que la vitamine E (huile de blé germée, pois verts, huile de maïs, œufs de poule, huile de soja et produits à base de soja, légumes verts).

Pour une meilleure absorption des oligo-éléments, qui se produit lorsqu'il y a de la vitamine A dans l'alimentation, il est conseillé d'inclure de l'huile de poisson dans l'alimentation. Il est important de surveiller la fonction intestinale pour prévenir la constipation. Ce problème est résolu par l'inclusion dans l'alimentation d'aliments contenant beaucoup de fibres (son, légumes de saison, fruits, herbes du jardin, céréales de grains entiers, pain de céréales). Les pruneaux, les betteraves, les abricots frais, les carottes, les prunes contribuent à la normalisation de la fonction intestinale..

Lorsque l'évolution de la maladie s'aggrave, il est nécessaire d'exclure au maximum les aliments qui irritent les tissus de la prostate - bouillons de viande / poisson concentrés, sel, viandes fumées, sauces (ketchup, mayonnaise), aliments gras et frits, épices épicées, café et thé forts, œufs frits, saucisses, alcool (surtout la bière), tous les légumes épicés (radis, daikon, raifort, oignon, gingembre, radis, ail), marinades, cornichons, boissons contenant du dioxyde de carbone, restauration rapide, ainsi que des produits contenant divers additifs alimentaires.

La quantité de liquide utilisée dans l'adénome de la prostate non compliqué n'est pas limitée, mais il est conseillé de redistribuer sa consommation pendant la journée avec la consommation du volume principal de liquide dans la première moitié de la journée et, dans le temps restant, de réduire la quantité de liquide à l'arrêt de son utilisation 2 à 3 heures avant le coucher. En tant que liquide, vous pouvez utiliser de l'eau pure, des boissons au lait aigre, des tisanes, des jus fraîchement préparés, du bouillon d'églantier, des boissons aux fruits, de l'eau minérale au bicarbonate de sodium. Il est utile d'inclure des produits apicoles dans l'alimentation - gelée royale, miel, pollen, perga, propolis, ainsi que des immunomodulateurs d'origine végétale - momies, extrait d'aloès, échinacée, élécampane.

Le régime alimentaire après la chirurgie pour retirer l'adénome de la prostate n'est pas fondamentalement différent, cependant, dans les premiers jours après la chirurgie, une attention particulière est accordée à la prévention de la constipation, en augmentant la quantité de liquide consommée (jusqu'à 2,5-3 l / jour) pendant la journée, s'il n'y a pas de restrictions de la part du système vasculaire et restriction de l'apport hydrique après 19 heures.

Il est utile d'utiliser des infusions / décoctions à base de plantes qui ont un effet diurétique et anti-inflammatoire - une décoction de feuilles d'airelle, de jus de canneberge et de canneberge, d'églantier, de chélidoine, d'oreille d'ours, de fruit de sorbier. De plus, la nutrition après l'élimination de l'adénome de la prostate prévoit l'exclusion complète de tous les produits ayant des effets irritants tout au long de la période de rééducation.

Produits autorisés

Le régime de l'adénome de la prostate implique:

  • Manger des soupes végétariennes non grillées aux céréales / légumes.
  • Utilisation de viande bouillie d'espèces alimentaires (veau, boeuf, lapin, poulet, dinde), poisson faible en gras (maquereau, plie, saumon rose, hareng) sous forme cuite, bouillie et mijotée sans ajout d'épices chaudes. Pour les garnitures, il est recommandé d'utiliser des céréales à grains entiers cuites à l'eau.
  • Inclusion dans l'alimentation de produits contenant des acides gras polyinsaturés, zinc, sélénium, vitamine E (graines de citrouille, fruits de mer, son de blé, huîtres, abats, hareng, levure de bière séchée, sésame, gruau de maïs, graines de lin, pois verts, riz brun, mer chou, germe de blé germé, huile de soja, noix, son, œufs de caille, sarrasin, huile de blé germée, huile de maïs).
  • Inclusion obligatoire dans l'alimentation de divers produits laitiers (kéfir, yaourt, yaourts non sucrés, lait cuit fermenté, lait acidophile).
  • Contenu adéquat de légumes crus et culinaires transformés (bouillis, cuits au four, mijotés) - brocoli, carottes, betteraves, poivrons, courgettes, céleri, aubergine, pommes de terre, ainsi que fruits et plats à base de ceux-ci.
  • En tant que liquide, il est recommandé d'utiliser des tisanes, de l'eau bouillie propre, des jus de fruits fraîchement préparés et des boissons aux fruits, de l'eau encore non gazéifiée, du thé vert faible, des fruits cuits, du bouillon de rose sauvage, des canneberges et des airelles, des boissons au lait fermenté.

Régime pour l'adénome de la prostate

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour le choix des sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Hyperplasie bénigne de la prostate, ou comme on l'appelle également - adénome de la prostate -, cette maladie est activement diagnostiquée chez des représentants de la forte moitié de l'humanité, en particulier chez ceux dont l'âge a dépassé la limite des 40 ans. Mais beaucoup de gens savent qu'une alimentation équilibrée à part entière peut protéger contre de nombreuses maladies et devenir l'une des composantes du processus de traitement utilisé pour arrêter la pathologie. Par conséquent, un rôle important dans le traitement de la maladie en question a un régime pour l'adénome de la prostate. Grâce à elle, le processus de traitement et de récupération est plus actif et prend moins de temps..

L'essence de l'alimentation pour l'adénome de la prostate

Personne ne contestera le fait que la nourriture guérit et paralyse. Par conséquent, en présence de changements pathologiques dans le corps du patient, le médecin traitant impose très souvent des restrictions à la consommation d'un certain nombre de produits. Un régime similaire a été développé pour aider le corps masculin dans la lutte contre une maladie affectant la prostate..

Le régime est choisi individuellement pour chaque patient, en tenant compte du degré de négligence de la pathologie, de l'état général du patient et de son anamnèse, ainsi que des préférences gustatives du patient. Mais, comme le montre la pratique, on ne peut se passer de changer le régime et l'équilibre nutritionnel.

La nutrition ne devrait au moins pas aggraver la situation sanitaire, mais à tout le moins - devenir l'un des éléments du processus de guérison. Par conséquent, l'essence du régime alimentaire pour l'adénome de la prostate est le bénéfice maximal pour le corps du patient.

Si le patient cherche à se rétablir, le respect des restrictions est nécessaire. Des plats «corrects» ralentiront le développement de la pathologie et augmenteront les chances de guérison rapide.

Une attention particulière est portée aux produits riches en sélénium (Se) et zinc (Zn), qui affectent favorablement la tumeur, en réduisant sa taille. Pendant la maladie, un homme doit recevoir 25 mg de zinc tout au long de la journée et au moins 5 μg de sélénium.

Une haute teneur en zinc est montrée par ces produits:

  • Fruits de mer: moules, huîtres, crevettes.
  • Viande rouge, en particulier agneau et boeuf maigre.
  • Germes de blé, son.
  • Sarrasin.
  • Des noisettes.
  • Pastèque séchée et graines de citrouille.
  • Cacao - poudre et chocolat.
  • Sésame.
  • Foie de veau.
  • Pois.
  • hareng.
  • Jaune d'œuf.
  • Champignons.

Le sélénium peut être trouvé dans ces produits:

  • Foie de porc et de boeuf.
  • Blé.
  • Gruaux de riz, de sarrasin, d'orge et d'avoine.
  • Viande de poulpe.
  • Oeuf.
  • Haricots et lentilles.
  • Pistaches.
  • Chou frisé.
  • Pois.
  • Crevettes et pétoncles.
  • Huile d'olive.

S'il y a un manque persistant de ces éléments, il est nécessaire de consommer les produits ci-dessus plus activement, car ils sont faciles à diversifier. Le médecin peut également attribuer l'apport en vitamines, par exemple, il peut être "Selenium-Active".

L'antioxydant actif "Selenium-Active" est pris un comprimé une fois par jour en association avec de la nourriture. Le cours de traitement du complexe vitaminique - mois.

Dans le même temps, n'oubliez pas la vitamine E, qui augmente la présence efficace de sélénium. Il ne faut pas oublier que le corps ne métabolise qu'une partie (au mieux la moitié) des oligo-éléments qu'il contient à partir des aliments.

Comme l'ont montré des études, la principale raison - le provocateur du développement de l'adénome est le déséquilibre hormonal, qui ne fait qu'empirer au fil des ans. Avec l'âge, les niveaux de testostérone diminuent, tandis que la quantité d'estradiol augmente. En outre, l'augmentation du nombre de tissus adipeux affecte la nucléation et la croissance de l'éducation, ce qui implique que l'une des méthodes de prévention de l'adénome devrait être le contrôle du poids corporel, qui affecte invariablement le régime alimentaire et la dépendance individuelle à un produit particulier..

Il est également nécessaire de prendre systématiquement en charge les selles. Par conséquent, le régime alimentaire de l'adénome de la prostate devrait se préoccuper de ce problème. Mais avant de vous asseoir dessus, vous devez absolument connaître la liste des produits qui ne sont pas acceptables dans l'alimentation et ceux dont la présence est simplement nécessaire.

  • Ne prenez pas de liquide pendant les repas et immédiatement avant d'aller vous coucher. Sinon, le processus de digestion s'aggrave (dans la première situation) et augmente la charge la nuit sur la vessie et l'urètre (lors de la prise de liquide avant le coucher). À éviter lors du diagnostic de la maladie en question. L'eau et les boissons doivent être bues entre les repas, ou au plus tôt une heure après un repas.
  • Une alimentation équilibrée et une diversité de produits doivent être maintenues..
  • Les aliments protéinés devraient prévaloir.
  • La teneur en matières grasses des aliments est autorisée, mais pas plus de 30%. Dans ce cas, il s'agit principalement de graisses végétales.
  • Ne pas trop manger la nuit.
  • Il est nécessaire de surveiller votre poids corporel, en évitant la suralimentation et l'apparition de kilos en trop.

Régime pour la prostatite et l'adénome de la prostate

L'adénome de la prostate et la prostatite sont l'une des maladies les plus courantes affectant le système reproducteur masculin. La prostatite est un processus inflammatoire qui se produit dans les tissus de la prostate, tandis que l'adénome est un néoplasme tumoral qui se forme dans la prostate..

Il existe de nombreuses raisons qui catalysent le développement de cette pathologie, mais les principales sont les maillots de bain rapprochés inconfortables, les défaillances du fond hormonal, l'inactivité physique, les infections génitales et autres. La nutrition peut également contribuer au développement d'une telle pathologie..

Par conséquent, la première chose qu'un médecin fait est de recommander un examen du régime alimentaire, de sorte que les produits présents dans le régime alimentaire d'un homme affectent directement l'état de son corps..

Le régime développé pour la prostatite et l'adénome de la prostate vise à nettoyer le système génito-urinaire, à réduire la concentration d'urine et à stimuler l'immunité humaine. La restriction nutritionnelle est l'un des éléments de la thérapie thérapeutique. Si la maladie est passée à un plan chronique, vous devrez constamment respecter ces recommandations, car si le régime est violé, une exacerbation de la maladie peut être déclenchée.

Le principe principal du régime alimentaire pour les maladies considérées est que la nutrition doit être légère, rapidement absorbée par l'organisme. Les principes restants de ce régime, ainsi que les aliments "sains" et "nocifs" ont déjà été donnés ci-dessus.

La suralimentation et une charge importante sur le système urinaire ne doivent pas être autorisées. Il est nécessaire de surveiller constamment les selles. Il doit être léger et régulier. Il vaut la peine de limiter l'apport de produits pouvant entraîner une augmentation de la formation de gaz. La constipation et la diarrhée peuvent provoquer une stagnation du système circulatoire des organes pelviens, ce qui n'est pas souhaitable en principe, et avec un adénome en particulier.

La principale méthode de traitement des produits est cuite à la vapeur, bouillie et cuite. Les plats ne doivent pas être épicés ou trop épicés. De tels assaisonnements irritent les intestins, ce qui est défavorable à l'équilibre de sa microflore.

Le volume de liquide consommé doit aller jusqu'à deux litres d'indemnité journalière. Il peut s'agir d'eau minérale à faible degré de minéralisation, de jus fraîchement pressés, de boissons aux fruits, de tisanes et de boissons aux fruits. Il est nécessaire d'exclure les boissons alcoolisées et les liquides gazeux.

Comme alternative au régime pour l'adénome de la prostate, le tableau 5 peut être attribué à un tel patient. Elle est généralement attribuée aux patients subissant une cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire), ainsi qu'aux maladies du tractus gastro-intestinal.

Si la maladie n'est pas de nature chronique et a été arrêtée, la sortie du régime devrait être progressive, en n'introduisant pas beaucoup les aliments interdits. Mais un mode de vie sain et une alimentation équilibrée sont toujours pertinents. En les introduisant dans une habitude, une personne se débarrassera définitivement de nombreux problèmes et le risque d'apparition et de développement d'autres pathologies sera considérablement réduit.

Ces restrictions ne devraient pas affecter de manière significative le régime alimentaire et la variété des hommes. Vous n'avez pas à mourir de faim, mais une alimentation aussi saine sera bénéfique pour tout le corps.

Avant de suivre le régime en question, il est conseillé de consulter un spécialiste. Si le patient a des antécédents d'autres maladies, il est possible que la liste des produits autorisés et contre-indiqués doive être ajustée.

Régime après une chirurgie de l'adénome de la prostate

Avec un certain tableau clinique, le médecin-urologue traitant peut soulever la question de l'ablation de l'adénome. Après la chirurgie, le patient aura une période de récupération, dont l'un des éléments est de devenir un régime après la chirurgie pour retirer l'adénome de la prostate.

Son principe principal est plus d'aliments protéinés, de fruits et légumes, moins de matières grasses, en particulier d'origine animale. La préférence est donnée aux graisses végétales, qui fournissent au corps les substances nécessaires à son fonctionnement normal.

Un pourcentage élevé de protéines végétales consommées affecte favorablement le corps, réduisant considérablement le risque de développer une pathologie cancéreuse. Des études et une surveillance à long terme ont montré que la consommation de viande rouge augmente la probabilité de cancer de la prostate de 12% en moyenne.

La principale restriction (ou exclusion complète) s'applique à ces produits:

  • Pauvre en fibres.
  • Contenant des additifs alimentaires, des colorants, des arômes et des conservateurs.
  • Aliments riches en calories riches en graisses animales.
  • Les aliments frits, épicés et trop épicés sont interdits.
  • Viandes fumées et cornichons.
  • Aliments contenant de la caféine.
  • De l'alcool.
  • Boissons gazeuses.

La base de l'alimentation devrait être les fruits et légumes, riches en vitamines, oligo-éléments, fibres, qui activent le processus digestif et empêchent la congestion dans les organes pelviens.

Une attention particulière est accordée aux aliments contenant un pourcentage élevé d'éléments chimiques tels que le sélénium et le zinc, dont une carence conduit à l'apparition et à l'aggravation du problème. Ils sont riches en fruits de mer, ainsi que de nombreux autres.

Comme mentionné ci-dessus, il n'est pas nécessaire d'ignorer le niveau de fonctionnement intestinal. En plus d'éliminer les aliments qui provoquent une augmentation des flatulences et qui peuvent «fixer les selles», vous devez également revoir le régime alimentaire lui-même: il doit être pris en petites portions, mais le nombre de repas eux-mêmes devrait augmenter. Cela maintiendra le tube digestif en bon état, activant la motilité, contribuant à une production plus active de suc gastrique, qui peut servir à prévenir la constipation.

Dans la période postopératoire, généralement sur la table du patient, des betteraves bouillies, des pruneaux, des produits à base de lait aigre, des abricots secs, des carottes, des céréales et d'autres apparaissent - ces plats qui affaiblissent la densité des matières fécales.

Aujourd'hui, les chirurgiens sont «armés» de plusieurs types de traitements chirurgicaux. Selon le tableau clinique de la maladie, sa gravité et les caractéristiques individuelles du corps, le médecin peut prescrire une méthode douce et peu invasive, après quoi une période de rééducation minimale est observée et le patient reprend sa vie habituelle, ou plus compliquée. Si un niveau sévère de pathologie est diagnostiqué, une adénomomoectomie peut être prescrite. Il s'agit d'une opération traumatologique assez compliquée, après laquelle la période de récupération est significativement longue, et nécessite une mise en œuvre minutieuse des recommandations reçues du spécialiste traitant.

C'est le régime avec adénome de la prostate qui peut améliorer la situation et accélérer la récupération..

Mais c'est important non seulement pour les patients postopératoires, mais aussi pour les représentants sains de la forte moitié de l'humanité. Le maintien d'un mode de vie sain et d'une culture nutritionnelle le protégera à la fois de la progression des maladies du système génito-urinaire et de nombreuses autres pathologies.

Pour que la plaie postopératoire guérisse plus rapidement, la charge sur le système digestif et génito-urinaire doit être réduite. Une alimentation équilibrée améliore le statut immunitaire du corps, lui permettant de lutter plus efficacement contre la maladie et d'activer les réserves cachées pour une récupération plus rapide..

Ce qui est autorisé à manger après la chirurgie?

  • Un grand nombre de légumes et de fruits qui contiennent un pourcentage accru de fibres grossières, de polyphénols, de vitamines, d'oligo-éléments, de composés chimiques aux qualités antioxydantes. Et de nombreux phytonutriments peuvent réduire la probabilité d'adénome de la prostate.
  • Il convient de prêter attention aux tomates, avec les lycopines qu'elles contiennent - des composés puissants qui nettoient le corps des molécules nocives appelées radicaux libres. Ils deviennent une défense pour un corps affaibli contre les infections, empêchant le développement du processus inflammatoire.
  • Dans le régime alimentaire d'un tel patient dans la période suivant l'opération, le blanc végétal est obligatoire, particulièrement riche en légumineuses. Une large liste de plats créés sur leur base rendra le régime alimentaire très diversifié, car les nutriments qui composent les haricots, les haricots et les lentilles ont un effet sain sur le corps d'un homme souffrant de prostatite et d'adénome.
  • Il est nécessaire de minimiser l'utilisation de graisses nocives. Les graisses animales inhibent les processus métaboliques. Le corps doit consacrer plus de temps et de ressources énergétiques à leur traitement et à leur utilisation, augmentant ainsi la charge sur le tube digestif. Un certain nombre de scientifiques pensent même que la consommation de protéines animales (graisses, œufs, viande) augmente le risque de nucléation et de progression des néoplasmes prostatiques (hyperplasie bénigne). Les protéines végétales sont non seulement une excellente source de nutrition et d'énergie, mais réduisent également considérablement la probabilité de cette maladie en raison de ses isoflavonoïdes, qui forment leur base.
  • Le thé vert est récemment entré dans nos vies, mais il a déjà été reconnu par beaucoup. Il est impossible de ne pas le mentionner à propos du problème spécifié dans cet article. Comme le montrent des études, les catéchines disponibles dans cette boisson pénètrent facilement dans les structures cellulaires de la prostate. Une fois en place, ils contribuent à l'activation de la production de testostérone. Ses autres composants - les acides gras poly et la substance oméga-3 ont un effet anti-inflammatoire sur les tissus corporels. Autrement dit, il vaut la peine de remplacer le noir par du thé vert et la probabilité de développer un adénome de la prostate, le développement ultérieur de la maladie diminuera considérablement et la période postopératoire passera plus facilement et plus rapidement.
  • On ne peut manquer de mentionner un produit aussi précieux que les fruits de mer: anchois, crevettes, flétan, viande de poulpe, calmar, plie, pétoncles, sardines et bien d'autres. Leur consommation régulière active les forces immunitaires, augmentant la quantité d'antioxydants dans le plasma.
  • Il vaut la peine de dire «non» pour les aliments de préparation rapide et les produits alimentaires, qui comprennent les stabilisants, les colorants, les émulsifiants, les exhausteurs de goût.
  • Les aliments riches en calories doivent être minimisés..
  • Il vaut la peine d'abandonner les frites, de conserver les craquelins, les aliments frits, les plats frits et les poivrons. Lors de la friture, un grand nombre de cancérogènes sont libérés, nocifs même pour un corps sain, sans parler d'un organisme affaibli par la maladie.
  • Après le retrait de l'adénome de la prostate, il est nécessaire d'abandonner les produits contenant de la caféine, ils aggravent l'état général du patient et ralentissent le processus de guérison.
  • Les aliments salés doivent être consommés le moins possible..
  • Pas de boissons alcoolisées et gazeuses. 60 ml de vodka, 500 ml de bière naturelle et 200 ml de vin non enrichi - c'est la quantité autorisée sans nuire à la santé. Des doses plus élevées affectent négativement l'état d'une personne.
  • La viande rouge est également interdite. Par exemple, le bœuf, le ragondin, le porc, l'agneau, etc. La consommation non contrôlée d'un tel produit augmente le risque de développer un carcinome (cancer de la prostate) de 12%.
  • Vous devriez consommer plus de produits laitiers. Ils contiennent, pour la plupart, des microbactéries positives ou des probiotiques. Il vaut mieux qu'il soit cuisiné à la maison, dans le respect de toutes les règles technologiques. Le levain spécial peut être acheté aujourd'hui dans n'importe quelle pharmacie ou magasin spécialisé. L'environnement acide contribuera à inhiber la croissance et le développement de la flore pathogène, qui est un catalyseur du processus inflammatoire.

Cette approche de la nutrition aidera un homme qui est passé par l'élimination de l'adénome à récupérer plus rapidement après la chirurgie et à retrouver son rythme de vie habituel.

Menu de régime pour l'adénome de la prostate

Plus tôt, ces recommandations qui ont été présentées au menu de l'alimentation pour l'adénome de la prostate ont été discutées. Une liste a été donnée des aliments et des plats qui devraient catégoriquement disparaître de la table du patient, ou être limités en apport quantitatif, ainsi que ceux sans lesquels il n'est pas nécessaire de s'attendre à une récupération rapide.

Avec une exacerbation de la maladie, le patient doit passer à un régime qui implique un apport alimentaire fractionné en petites portions. Il est conseillé de répartir la posologie quotidienne en quatre à six repas.

Dans cet article, nous sommes prêts à donner l'une des options de nutrition quotidienne. Tout d'abord, il doit être léger, nutritif et rapidement digestible, sans «produits nocifs».