Adénome de la prostate (hypertrophie de la prostate)

Sarcome

En énumérant les signes d'impuissance chez les hommes, la prostate est souvent mentionnée. Quelle est la prostate chez les hommes? Aussi abrégé que la glande de la prostate, qui remplit de nombreuses fonctions importantes dans le corps humain.

La prostate chez les hommes

La prostate chez l'homme (photo 2) est constituée de tissu musculaire et glandulaire: la première est responsable de la synthèse des hormones et des substances nécessaires, la seconde de la séparation des mictions de l'éjaculation. À l'extérieur, la prostate chez l'homme est recouverte de tissu conjonctif. La taille de la prostate chez l'homme dépend du physique et de l'âge. En moyenne, les paramètres sont de 3,5 cm * 3 cm * 2 cm, le poids ne dépasse généralement pas 20 grammes.

La glande prostatique effectue plusieurs tâches liées à la sphère sexuelle et aux voies urinaires:

  1. La prostate chez l'homme est responsable de la séparation de la miction et de l'éjaculation, c'est-à-dire qu'elle ne permet pas aux spermatozoïdes de pénétrer dans la vessie ou l'urine - de se démarquer pendant les rapports sexuels;
  2. La prostate chez l'homme est également responsable de la miction: elle retient le liquide à l'intérieur, fournit un écoulement normal, bloque le chemin de l'infection;
  3. La prostate chez l'homme joue un rôle important dans la vie sexuelle: elle fournit la production de jus prostatique, qui affecte la qualité du sperme, certaines des substances actives responsables de la circulation sanguine et de l'érection, produisent de la testostérone, des vitamines et d'autres hormones.

Où est la prostate chez les hommes

La localisation inaccessible de la prostate chez l'homme provoque souvent des difficultés pour les médecins lors de l'examen et des procédures ultérieures. Il y a une prostate chez l'homme (photo 3) au centre du bassin sous la vessie entre le rectum et l'anus et la base du pénis.

La prostate chez l'homme ressemble à une petite boule allongée de la taille d'un noyer, dont la partie allongée se courbe autour de la partie initiale de l'urètre et s'y connecte à l'aide de plusieurs dizaines de canaux excréteurs. Le grand côté atteint le bas de la vessie.

Vous pouvez même trouver où se trouve la glande prostatique chez les hommes. Pour ce faire, insérez un doigt dans l'anus. Le point de la prostate est à environ 5 cm de l'entrée. Elle doit être élastique, mais dense, la pression ne doit pas provoquer d'inconfort. Les sensations douloureuses indiquent la présence de problèmes, notamment la cystite chez l'homme et de nombreuses autres maladies graves.

Comment se fait une échographie de la prostate?

L'échographie ou l'échographie de la prostate chez l'homme (photo 4) est l'un des moyens les plus précis pour trouver la cause du problème et choisir le meilleur traitement. Une échographie de la prostate est effectuée pour détecter tout changement dans le corps et détecter les maladies. Sans échec, une échographie de la prostate est réalisée pour les problèmes:

  1. Avec la miction de toute nature, une sensation de vessie pleine même après qu'elle est vide;
  2. Dans la région génitale et la puissance;
  3. Avec la conception d'un enfant, s'il n'y a pas de raisons plus évidentes.

Un contrôle régulier est recommandé pour les hommes de plus de 45 à 50 ans pour une prévention rapide du développement de maladies liées à l'âge..

L'échographie de la prostate se fait de deux manières:

  1. Externe ou transabdominal: il s'agit d'une option moins précise dans laquelle l'appareil est pressé à l'extérieur de la paroi abdominale. Cependant, il est plus confortable pour les patients et permet aux médecins d'identifier les signes de maladie, après quoi ils sont envoyés pour des tests supplémentaires;
  2. Interne ou transrectal: dans ce cas, un capteur est inséré dans le rectum. La procédure peut difficilement être qualifiée d'agréable, mais elle permet d'obtenir les informations les plus précises..

Adénome de la prostate chez l'homme

L'adénome de la prostate est également appelé hyperplasie bénigne et se rencontre souvent chez les patients âgés de plus de 45 ans. L'adénome de la prostate (photo 5) est la formation de plusieurs nodules enflammés dans le corps - une tumeur bénigne qui rend la miction difficile. Souvent avec la maladie, la prostatite survient chez les hommes - inflammation de la prostate.

Les symptômes de l'adénome de la prostate chez les hommes:

  1. Problèmes de miction: flux lent, augmentation de l'envie sans raison, surtout la nuit;
  2. Difficulté à uriner, nécessité de faire des efforts pour cela, ou, au contraire, incontinence;
  3. Réduire le volume d'urine à quelques gouttes.

L'adénome de la prostate est traité:

  1. Médicalement, à l'aide de médicaments: ils sont sélectionnés par le médecin en fonction des caractéristiques individuelles;
  2. Sur le plan opérationnel: cette option est généralement utilisée dans les cas avancés;
  3. Autres méthodes: celles-ci comprennent des recettes folkloriques, des changements de style de vie, des massages. Ce dernier peut être fait indépendamment, mais avant de faire un massage de la prostate, il vaut la peine de subir une préparation, sinon vous pouvez faire du mal.

L'adénome de la prostate chez l'homme, dont les symptômes sont énumérés ci-dessus, n'a pas de cause clairement identifiée. Souvent, les médecins ont tendance à blâmer l'âge pour tout, car aucune mauvaise habitude ne peut conduire à la maladie avec précision.

Kyste de la prostate chez l'homme

Un kyste chez l'homme est une maladie dans laquelle des cavités avec une forme fluide dans l'organe. Le plus souvent, il est associé à diverses inflammations et tumeurs. Le kyste de la prostate chez l'homme (photo 6) peut être détecté par les symptômes suivants:

  1. Problèmes sexuels: impuissance, éjaculation précoce;
  2. Difficulté à uriner, douleur;
  3. Douleur dans la région de la prostate et du rectum;
  4. Fièvre.

Il est important de se rappeler que l'urétrite chez les hommes présente souvent les mêmes symptômes et que le médecin doit donc poser un diagnostic précis.

Les symptômes du cancer de la prostate chez les hommes

Le cancer de la prostate chez l'homme (photo 7) est une tumeur qui occupe l'une des premières places parmi toutes les oncologies et entraîne souvent la mort. Contrairement à l'adénome, le cancer de la prostate (photo ci-dessous) est une formation maligne. Les raisons de son apparition comprennent:

  • hérédité;
  • changements hormonaux liés à l'âge;
  • mauvaises habitudes et mode de vie malsain.

Les symptômes du cancer de la prostate chez les hommes comprennent:

  1. Difficulté à uriner, appels plus fréquents, surtout la nuit, abaissant la pression du ruisseau et réduisant le volume;
  2. En cas de saignement dans l'urine;
  3. Dans les sensations douloureuses de la prostate et pendant la miction;
  4. Faiblesse, perte de poids, perte d'appétit.

Le cancer de la prostate peut ne présenter aucun symptôme. Souvent, le cancer de la prostate chez l'homme, dont les symptômes sont similaires à une tumeur bénigne, est confondu avec un adénome ou une autre maladie. Cela entraîne une perte de temps en raison d'un diagnostic incorrect..

Comment déterminer l'hyperplasie de l'adénome prostatique en examinant un homme

Le diagnostic d'adénome de la prostate chez l'homme commence par des antécédents médicaux (antécédents médicaux). La maladie se caractérise par des difficultés à uriner, une sensation de vidange incomplète de la vessie, parfois un «signe de chaussures mouillées» (des gouttes d'urine coulent le long de la jambe). Le diagnostic différentiel est pris en compte, les maladies similaires aux symptômes de l'HBP sont exclues.

Où commencer l'examen

Comment se manifeste la maladie?

Les symptômes de l'adénome de la prostate sont associés à une hypertrophie de la prostate, à une compression de la partie prostatique de l'urètre et à une diminution du débit urinaire. Clinique de pathologie:

  • urination fréquente;
  • sensation de plénitude dans l'aine, lourdeur, inconfort;
  • le processus de sortie d'urine est intermittent, un homme doit forcer les muscles abdominaux pour «presser» les restes d'urine;
  • jet mince et lent.

Il y a une sensation de brûlure désagréable, des douleurs lors de la miction. Il devient difficile d'avoir des rapports sexuels sans sensation d'inconfort, une érection est violée, la puissance est insuffisante, un homme refuse de plus en plus l'intimité.

Le diagnostic d'adénome de la prostate est possible selon des signes qui dépendent du sens de croissance des tissus:

  • subvésicale, la prolifération va vers le rectum. Les symptômes sont absents ou il y a un léger inconfort lors des selles. Ce que le patient associe à la constipation;
  • intra-vésicale, l'hyperplasie est dirigée à l'intérieur de l'urée, de sorte qu'un inconfort est constamment ressenti dans la vessie en raison de la présence d'un résidu d'urine;
  • forme rétrotrigonale, l'écoulement d'urine est difficile en raison de la compression de l'urètre par la tumeur. Rétention urinaire primaire avant la miction, faiblesse du flux;
  • hypertrophie multifocale de la prostate, croissance des tissus pathologiques dans toutes les directions, caractérisée par un complexe des symptômes ci-dessus.

Reconnaître indirectement l'adénome de la prostate par la nature changée du patient. En raison d'un malaise constant, l'homme devient irritable, malheureux, la concentration de l'attention, la capacité de travail, l'activité diminuent. Parfois, des troubles psychologiques apparaissent par crainte pour la santé et obsession de la maladie.

Demandez à un urologue!

Examen de médecin

L'hyperplasie de la prostate est un néoplasme naturel qui apparaît avec des changements liés à l'âge et une diminution de la quantité d'androgènes dans le sang. Par conséquent, après 50 ans, le patient doit subir un examen préventif deux fois par an avec un urologue (andrologue). Plus tôt il est possible d'identifier la croissance des tissus pathologiques, plus le traitement est efficace. Vous pouvez le faire avec des méthodes conservatrices, en reportant l'opération.

La maladie est diagnostiquée par l'algorithme suivant:

  1. Examen physique.
  2. Évaluation de la dynamique des plaintes des patients.
  3. Examen rectal (palpation de la glande à travers le rectum).

Un diagnostic préliminaire est établi en fonction des symptômes de l'élargissement de la prostate, des manifestations cliniques, en tenant compte de l'âge du patient. Un examen rectal révèle un gros néoplasme, la prostate perd sa configuration normale, la rainure interlobaire est lissée.

Facteurs de risque de développer un adénome de la prostate:

  • Score IPSS ≥ 7;
  • la valeur du pancréas est ≥ 30 cm 3;
  • urine résiduelle ≥ 200 ml;
  • Qmax - moins de 12 ml s;
  • PSA à partir de 1,4 ng / ml.

Selon les résultats de l'enquête, chacun des éléments a une valeur diagnostique et est pris en compte dans les conclusions finales..

Tableau de diagnostic différentiel

Dif diagnostic, l'une des options pour l'exclusion des maladies similaires à l'adénome de la prostate.

Tableau 1

Maladie de la prostateCaractéristique
écrevisseOzm rarement, pas d'urine résiduelle. Douleur dans le sacrum, le périnée, les hanches, le bas du dos, l'anus. Compression de la bouche de l'uretère. Ganglions serrés dans la prostate. Hématurie avec germination de métastases dans les parois de l'urée (contrairement à l'adénome). Insuffisance rénale.
prostatite chroniqueÂge de 20 à 40 ans. La microscopie des sédiments urinaires et du jus de la prostate contient des globules blancs, il n'y a pas de grains de lécithine en secret et la cristallisation est altérée. Pas d'OZM et d'urine résiduelle.
abcèsDouleur aiguë au début de la maladie irradiant vers l'anus, le périnée, le pénis, les hanches. Température jusqu'à 40 ° C. Douleur pendant la défécation et l'examen rectal de la prostate. Zones de ramollissement des organes, écoulement purulent de l'urètre.
scléroseLa glande est dense, petite, douloureuse dans le périnée et le sacrum. Joint la vésiculite, la prostatite. Le col de l'uretère ne s'ouvre pas, la partie prostatique de l'urètre est rétrécie.
tuberculoseÂge jusqu'à 50 ans. Douleur à l'aine légère, troubles dysuriques. Foyers de compactage et de ramollissement dans la glande. Dans la sécrétion de la prostate, les globules blancs détectent les mycobactéries.
pierres (pierres)Douleur dans le périnée, l'anus. Dans l'image d'ensemble, les pierres sont visibles, avec la palpation du pancréas, il y a une sensation de friction entre les pierres. Le secret peut être le sang.
cancer de la vessieLes différences avec l'adénome montreront une analyse cytologique de l'urine. La prostate augmente à mesure que les métastases germent en elle..

Exclure également - rétrécissement de l'urètre, vessie neurogène. Les différences ne peuvent être détectées qu'avec un examen approfondi et approfondi du patient..

Méthodes diagnostiques instrumentales

Le diagnostic de l'HBP est effectué à l'aide de méthodes de recherche instrumentale (matérielle). Ils permettent d'identifier la présence d'adénome, sa différenciation de pathologies similaires, le degré de maladie.

Échographie et TRUZI

Plus souvent avec un adénome, TRUS est prescrit. L'essence d'une étude transrectale est l'introduction d'un capteur dans la cavité rectale pour être le plus près possible du pancréas. D'abord, un lavement nettoyant est fait, puis le patient se couche sur le canapé, sur le côté gauche avec les jambes pliées. L'inconfort pendant la procédure est faible, il n'y a pas de douleur.

Sur la base de l'image reçue, un modèle informatique du pancréas est construit, son état, sa taille, sa densité, sa structure sont évalués. Avec TRUS, des rétrécissements dans l'urètre peuvent être vus.

L'échographie est réalisée traditionnellement à travers la paroi abdominale. Il est recommandé de boire un litre d'eau à l'avance. Le patient est allongé sur le dos, l'abdomen et la région de l'aine sont exposés, un gel spécial est appliqué sur la peau, ce qui améliore la pénétration des ondes ultrasonores.

La méthode est moins informative, en particulier dans les premiers stades de la croissance de l'adénome. Les changements dans la prostate ne peuvent pas être vus ou confondus avec des signes de prostatite. Il vous permet de vérifier l'état des organes pelviens, donne une évaluation générale du fonctionnement des systèmes génital et urinaire.

Avec l'adénome, une augmentation de la taille de l'organe et la présence de ganglions adénomateux sont observées. Changements dans la forme et la densité des organes, frontières floues, croissance rapide des glandes indique une tumeur maligne.

Uroflowmetry

Avec l'uroflowmetry, l'urine devrait être donnée. L'homme effectue la miction de manière naturelle dans un appareil spécial (capteur de débit, écran graphique, imprimante, ordinateur). Il s'agit d'un test électronique avec lequel vous pouvez connaître la vitesse du flux urinaire..

Si la norme est alors la miction est naturelle, sans stress, le flux d'urine est rapide, continu, complet. Après vidange, le patient ne sent pas les résidus d'urine dans la vessie.

Après l'uroflowmetry, l'homme est à nouveau examiné par échographie pour établir le niveau d'urine résiduelle dans l'urée.

Cystoscopie

Déterminer l'adénome de la prostate à l'aide d'une cystoscopie ou d'un examen des voies urinaires inférieures de l'intérieur. Un cystoscope, un appareil à tube mince équipé d'un système optique, est inséré à travers l'urètre dans la vessie. Si nécessaire, faites une biopsie tissulaire.

Le patient reçoit une anesthésie locale ou une anesthésie générale. Un urologue introduit de l'eau dans la cavité urée, la vessie est étirée, ce qui vous permet d'examiner ses parois plus complètement.

Avec la cystoscopie, vous pouvez détecter des changements et une obstruction du col de l'urée, des défauts structurels de l'organe muqueux et une augmentation du pancréas. De plus, ils examinent l'urine à la recherche d'infections, établissent les causes du sang dans l'urine ou confirment / réfutent les changements de cancer.

L'analyse de l'adénome de la prostate comprend également:

  1. Utilisation du questionnaire IPSS-QoL (BS).
  2. Examen urodynamique complet (urétrocystoscopie, urétrocystographie rétrograde, urographie excrétrice).
  3. Examen écho-urodynamique.
  4. Dopplerographie à écho transrectal.
  5. IRM.
  6. Cystourethrographie multispirale mixte.

Quels tests doivent être effectués avec l'adénome de la prostate

Pour le diagnostic des adénomes, des tests de laboratoire sont effectués, notamment: un test sanguin général, du sang pour le PSA et la biochimie, la PCR. Examiner l'urine selon Nechiporenko, prescrire une étude du sperme (spermogramme).

Selon les règles de l'examen, il est nécessaire non seulement d'établir le fait de l'hyperplasie. Mais aussi pour identifier les complications, identifier les facteurs qui augmentent les risques de nouvelle dégénérescence de la prostate.

Analyse sanguine générale

Avec l'adénome n'est pas indicatif, mais avec son aide, il est possible d'identifier les processus inflammatoires concomitants qui aideront à un diagnostic différentiel. Avec l'aide de l'UCK, la cystite, la pyélonéphrite et la prostatite sont exclues.

Analyse d'urine

C'est aussi une méthode de recherche indirecte. Montre les processus pathologiques généraux qui se produisent dans le corps d'un homme. Le semis d'urine sur les milieux de culture confirme / exclut la présence de microflore bactérienne dans la vessie, l'urètre, les reins.

L'antigène spécifique du PSA ou de la prostatite est produit par les tissus de la prostate et pénètre partiellement dans la circulation sanguine. Pour obtenir un résultat fiable, vous devez préparer correctement:

  1. Ne pas consommer de produits contenant de l'alcool pendant 7 jours.
  2. Exclure les épices, les plats épicés, épicés et marinés en 4 jours.
  3. Ne donnez pas de sang après une biopsie de la prostate pendant 2 à 4 semaines.
  4. Ne pas vivre sexuellement pendant 4 jours.
  5. L'analyse est possible au plus tôt 7 jours après l'examen rectal de la prostate.
  6. Ne pas soulever de poids, ne pas faire de vélo une semaine avant l'analyse.

Ces facteurs peuvent fausser le résultat. Dans ce cas, l'urologue recommandera un deuxième examen.

Une augmentation de la glande de 1 cm³ donne une augmentation de la concentration de PSA de 0,3 ng / ml. Une croissance bénigne de 1 cm³ augmente les performances du marqueur de 3,5 ng / ml.

Pour identifier de manière fiable l'adénome, il est nécessaire de connaître les indicateurs quantitatifs de la norme PSA à différents âges chez l'homme:

  1. 30-50 ans - 2,5 ng / ml et moins;
  2. 50-60 ans - jusqu'à 3,5 ng ml;
  3. 61-70 ans - jusqu'à 4,5 ng ml;
  4. À partir de 71 ans - jusqu'à 6,5 ng ml.

Le dépassement des indicateurs indique le développement d'un adénome de la prostate ou la dégénérescence de ses tissus en une tumeur cancéreuse. L'augmentation du PSA par âge ne doit pas dépasser 0,75 ng / ml par an. Si plus - le néoplasme malin doit être exclu.

Spermogramme

Avec l'aide de la recherche sur le sperme, il est possible d'identifier le processus inflammatoire, de détecter les défauts du sperme, de détecter l'aspermie, de confirmer / réfuter la violation de la fertilité et de l'infertilité chez l'homme. Le sperme anormal peut correspondre à la présence d'adénome de la prostate et aux changements hormonaux associés.

Biopsie de la prostate

L'étude consiste à prélever un morceau de tissu pancréatique avec une aiguille de biopsie spéciale. Elle est réalisée par voie rectale à travers la membrane du rectum. Il n'est pas nécessaire pour l'adénome, mais avec une augmentation du PSA, l'urologue prescrit une biopsie pour exclure la malignité du processus dans la prostate.

Toutes les méthodes de diagnostic de l'HBP sont d'une importance pratique. Pour commencer le traitement d'élimination de l'adénome de la prostate est mauvais, il est important d'examiner le patient à fond, afin d'établir le taux de croissance du néoplasme. Évaluer les risques d'un nouvel élargissement de la prostate et exclure sa dégénérescence maligne.

Si vous avez encore des questions, posez-les dans les commentaires (c'est totalement anonyme et gratuit). Si possible, moi ou d'autres visiteurs du site vous aiderons..

Adénome de la prostate à quoi il ressemble

L'adénome de la prostate est une tumeur bénigne qui se développe à partir du stroma ou de l'épithélium glandulaire de la prostate. L'adénome lui-même ne produit pas de métastases, mais au fil du temps, il peut dégénérer en adénocarcinome (cancer de la prostate).

Chez 30 à 40% des hommes de plus de 50 ans et 75 à 90% de plus de 65 ans, des changements se produisent sous la forme d'une prolifération de tissu glandulaire dans le col de la vessie.

Quelle est cette maladie, pourquoi survient-elle chez les hommes après 40 ans, quels sont les premiers symptômes et ce qui est prescrit comme traitement, nous examinerons plus loin.

Qu'est-ce que l'adénome de la prostate?

L'adénome de la prostate est un néoplasme bénin des glandes paraurétrales situé autour de l'urètre dans sa section prostatique. Le principal symptôme de l'adénome de la prostate est une violation de la miction due à la compression progressive de l'urètre par un ou plusieurs nodules en croissance.

Avec l'adénome, une augmentation de l'organe se produit, ce qui provoque une compression de la vessie et de l'urètre. Cela perturbe l'écoulement de l'urine et conduit à l'accumulation d'urine résiduelle. De plus, un homme peut développer une infection des voies génitales, une urolithiase et un cancer. L'augmentation est indolore, ce qui est dangereux pour un diagnostic rapide de la maladie.

La prostate: c'est quoi?

La prostate, également connue sous le nom de prostate, est un organe situé juste en dessous de la vessie. Le but principal de la prostate est la production d'un secret spécifique, qui fait partie du sperme. Le secret de la prostate, déterminant la consistance de l'éjaculat (contribuant notamment à sa dilution), contient des vitamines, des enzymes, des immunoglobulines, des ions zinc, etc..

La prostate pour les hommes est le «deuxième cœur» responsable de la fonction sexuelle, de l'état psycho-émotionnel et de la santé générale.

Les principales fonctions de la prostate comprennent:

  • liquéfaction des spermatozoïdes - de ce fait, les spermatozoïdes acquièrent une motilité active et deviennent généralement viables;
  • sécrétion - dans sa composition, elle contient des enzymes, des protéines, des graisses et des hormones, sans lesquelles le système reproducteur ne fonctionnera pas normalement;
  • éjection de la graine - les muscles lisses de la prostate sont capables de se contracter, ce qui garantit l'entrée de la graine dans l'urètre, et c'est ainsi que l'éjaculation se produit.

Les causes

L'adénome de la prostate se développe et se développe progressivement. Bien que cette maladie se retrouve principalement chez les hommes plus âgés, les premiers symptômes peuvent être détectés dès 30-40 ans. Il est intéressant de noter qu'au début, les nodules cellulaires sont massivement formés et qu'après une longue période, ils commencent à grossir.

  1. Le premier groupe comprend les causes dues au mode de vie d'une personne, qui augmentent la probabilité de surcroissance de la prostate. Par exemple, il peut s'agir d'un travail sédentaire ou d'un stress mental actif en l'absence d'activité physique. C'est pourquoi le rôle de l'exercice régulier est difficile à surestimer..
  2. Le deuxième groupe comprend des raisons objectives indépendantes du mode de vie d’une personne. Il est prouvé que l'adénome de la prostate se produit en raison de changements dans le fond hormonal des hommes. Étant donné que ces changements se produisent inévitablement dans la vieillesse, nous pouvons conclure que seuls certains hommes ont le bonheur d'éviter les problèmes de glande prostatique.

Il existe un certain nombre de facteurs concomitants qui peuvent contribuer au développement de l'adénome. Ceux-ci inclus:

  • Excès de poids (l'accumulation de tissu adipeux contribue à la production d'hormones féminines);
  • Facteur héréditaire;
  • Athérosclérose;
  • Abus de tabac et d'alcool;
  • Processus inflammatoires dans les reins et l'urètre;
  • Manque d'exercice et malnutrition;
  • Hypertension artérielle.

Types d'adénome de la prostate

Selon la structure et la localisation, trois types d'adénomes sont distingués:

  1. La tumeur à travers l'urètre pénètre dans la vessie, déformant le sphincter interne et perturbant sa fonction.
  2. La tumeur augmente vers le rectum, la miction est légèrement altérée, mais la perte de contractilité de la partie prostatique de l'urètre ne permet pas de vider complètement la vessie.
  3. Avec un compactage uniforme de la prostate sous la pression de l'adénome sans augmentation de celui-ci, ni rétention urinaire dans la vessie ni troubles de la miction ne sont observés. Il s'agit du type d'adénome le plus favorable..

Les symptômes de l'adénome de la prostate chez les hommes

Il existe deux groupes de symptômes de l'adénome de la prostate: irritant et obstructif.

Le premier groupe de symptômes de l'adénome de la prostate comprend:

  • augmentation de la miction,
  • miction persistante (impérative),
  • nycturie,
  • incontinence urinaire.

Le groupe de symptômes obstructifs caractéristiques de l'adénome de la prostate comprend:

  • difficulté à uriner,
  • retard d'apparition et augmentation du temps de miction,
  • sensation de vidange incomplète,
  • miction avec un ruisseau lent intermittent,
  • la nécessité de forcer.

Les premiers signes auxquels vous devez faire attention:

  • Les premiers signes d'adénome de la prostate sont un flux d'urine lent, une envie accrue d'uriner, qui ne se termine pas toujours avec une vessie vide.
  • À mesure que la tumeur devient grave, le patient n'a plus le désir de découvrir les causes de l'adénome de la prostate, il se préoccupe davantage de la façon de se débarrasser des symptômes troublants. La miction devient difficile, vous devez forcer pour uriner, connecter les muscles abdominaux.

Avec la complication de l'adénome de la prostate et sa transition vers un stade sévère, tous les symptômes s'intensifieront, ce qui affectera négativement la vie du patient. Dans les cas aggravés, seule la chirurgie peut aider, c'est pourquoi il est si important de prêter attention aux symptômes. Même s'ils sont répétés 1 à 2 fois, un examen complet est requis.

L'adénome de la prostate chez l'homme passe par plusieurs étapes, chacune accompagnée de signes et de complications croissants.

Forme compensée

Les changements les plus caractéristiques de la miction à ce stade sont:

  • plus fréquent,
  • moins gratuit,
  • pas aussi intense qu'auparavant (le jet d'urine n'a plus l'apparence d'une parabole caractéristique, mais tombe presque verticalement).

À mesure que la prostate se développe et que l'urètre est comprimé, les symptômes suivants apparaissent:

  • augmentation de la miction pendant la journée,
  • diminution du débit urinaire,
  • incidence accrue de l'envie d'uriner (ce que l'on appelle les envies impérieuses),
  • atteinte des muscles auxiliaires: le patient, pour une meilleure vidange, contracte occasionnellement l'abdomen au début ou à la fin de la miction.

Étape sous-compensée

Sous-compensée - une augmentation de la prostate a atteint des niveaux lorsqu'elle a commencé à affecter fortement la fonction de la vessie pour éliminer l'urine du corps. Des violations se produisent:

  • la vidange de la vessie se produit par portions,
  • les parois de la bulle augmentent d'épaisseur,
  • la rétention urinaire se produit,
  • lorsque la vessie déborde, une miction involontaire peut survenir,
  • l'urine peut être trouble et contenir des impuretés sanguines.

Adénome de la prostate de stade 3 - décompensé

Il y a une diminution de la contractilité de la vessie aux limites minimales, une augmentation de l'urine résiduelle peut être d'environ deux litres. Il est également important d'étirer fortement la vessie, dans laquelle ses contours sont visibles sous la forme d'un ovale ou d'une forme sphérique, atteignant le nombril et, dans certains cas, montant beaucoup plus haut.

Pendant ce temps, la nuit, et après et pendant la journée, l'urine est systématiquement ou constamment excrétée, cela se produit de manière involontaire, en raison des gouttes d'une vessie débordante.

Symptômes concomitants de l'adénome:

  • la faiblesse,
  • nausées et manque d'appétit,
  • constipation,
  • soif et bouche sèche.

Implications pour un homme

Complications de l'adénome de la prostate:

  • Rétention urinaire aiguë. Une complication apparaît au stade 2 ou 3 de la maladie due à la compression de l'urètre par une prostate hypertrophiée.
  • Inflammation des voies urinaires. Les processus stagnants dans la vessie entraînent la croissance de bactéries. Ils provoquent le développement d'une cystite, d'une urétrite, d'une pyélonéphrite.
  • Urolithiase. Une vidange incomplète de la vessie entraîne l'apparition de microlithes, de pierres ou de dépôts minéraux. Ils peuvent provoquer un blocage de la vessie, une rétention urinaire.
  • Hématurie L'apparition de globules rouges dans l'urine, ce qui provoque des varices du col de la vessie.

Diagnostique

Il ne serait pas exagéré de dire que le diagnostic réussi de l'adénome de la prostate dépend directement du patient. Aux tout premiers stades, c'est l'enquête qui peut fournir les indicateurs par lesquels le spécialiste pourra soupçonner la présence de la maladie.

Le diagnostic consiste en:

  1. Le médecin procède à un examen numérique de la prostate.
  2. Afin d'évaluer la gravité des symptômes de l'adénome de la prostate, le patient est invité à remplir un journal d'urination.
  3. Une étude de la sécrétion de la prostate et des frottis de l'urètre est réalisée pour exclure les complications infectieuses..
  4. Une échographie de la prostate est effectuée, au cours de laquelle le volume de la prostate est déterminé, des calculs et des zones présentant des phénomènes congestifs sont détectés, la quantité d'urine résiduelle, l'état des reins et des voies urinaires sont évalués..

L'analyse de l'APS pour l'adénome de la prostate est un indicateur important pour déterminer le degré de maladie et le rendez-vous du traitement. Une telle étude est recommandée pour chaque homme de plus de 40 ans par an, car il diagnostique toutes les anomalies de la prostate et aide à identifier même le cancer de l'adénome de la prostate.