Adénome de la glande sébacée

Sarcome

Les glandes sébacées de la zone des paupières comprennent les glandes méibomiennes de la plaque cartilagineuse, les glandes Zeis des cils, les glandes sébacées de la viande lacrymale et les glandes sébacées des sourcils. Dans chacune de ces glandes, une hyperplasie, un adénome ou un adénocarcinome (carcinome sébacé) peuvent se développer (1-10). Il existe un lien curieux entre les tumeurs sébacées et le syndrome de Muir-Torre (syndrome de Muir-Torre - MTS) (2-4,6-10).

a) Syndrome de Muir-Torre. Le syndrome de Muir-Torre est une maladie autosomique dominante caractérisée par le développement d'un adénome ou d'un carcinome de la glande sébacée, d'un kératoacanthome, de tumeurs malignes du tractus gastro-intestinal et d'autres tumeurs des organes internes. Le nombre d'adénomes sébacés dans le syndrome de Muir-Torre varie de 1 à> 100 (2-4.6-10).

Les patients présentant un dénome de glande sébacée ont un risque significativement plus élevé de développer des tumeurs malignes des organes internes, en particulier des cancers du tractus gastro-intestinal. Les tumeurs malignes des organes internes peuvent se manifester cliniquement avant l'apparition d'une tumeur de la glande sébacée, et bien plus tard. De multiples processus malins systémiques peuvent également se développer. Des études immunohistochimiques indiquent une violation de l'expression du gène pour la réparation de la base MSH2 non appariée, qui peut servir d'indicateur du syndrome de Muir-Torre et peut être utilisé pour le dépistage lors de l'examen de ces patients et de leurs familles.

b) Manifestations cliniques. L'hyperplasie de la glande sébacée de la paupière est souvent trouvée chez les patients d'âge moyen et plus âgé et, évidemment, n'est pas associée au syndrome de Muir-Torre. Elle se développe sous la forme d'une ou plusieurs papules locales brun jaunâtre ou d'un épaississement diffus de la paupière. L'adénome sébacé, qui peut être associé au syndrome de Muir-Torre, est cliniquement similaire, mais il est un peu plus gros et ressemble à un nodule jaune avec une surface lisse.

c) Anatomie pathologique. L'hyperplasie de la glande sébacée se compose de segments clairement délimités de la glande sébacée mature situés autour du canal sébacé élargi. En revanche, l'adénome sébacé se compose de deux types de cellules: les sébocytes matures et les cellules basales peu différenciées. Les lobes de la tumeur ne s'ouvrent généralement pas en tant que canal séparé. Dans certains cas, les images histopathologiques d'hyperplasie et d'adénomes de la glande sébacée peuvent se chevaucher, ce qui complique la classification histologique. Dans le syndrome de Muir-Torre, des tumeurs caractéristiques des tumeurs des glandes sébacées à travers la membrane basale dans l'épiderme sont souvent observées (1).

g) traitement. Habituellement, la meilleure tactique est une résection complète. Chez les patients atteints de petits néoplasmes multiples, la fulguration ou la cautérisation et l'acide trichloracétique sont efficacement utilisés. Pendant le traitement, chaque patient présentant un ou plusieurs adénomes de la glande sébacée de la peau doit être examiné pour rechercher des tumeurs malignes du tractus gastro-intestinal et d'autres néoplasmes associés au syndrome de Muir-Torre.

e) Liste de la littérature utilisée:
1. Rishi K, Font RI.. Tumeurs des glandes sébacées des paupières et de la conjonctive dans le syndrome de Muir-Torre: étude clinicopathologique de cinq cas et revue de la littérature. Ophthal Plast Reconstr Surg 2004; 20: 31-36.
2. Muir G, Yates-Bell AJ, Barlow KA. Carcinomes primaires multiples du duodénum et du larynx du colon associés à un kératoacanthome du visage. Br J Surg 1967; 54: 191-195.
3. Torre D. Tumeurs sébacées multiples. Arch Dermatol 1968; 98: 549-551.
4. Rulon DB, Helwig EB. Néoplasmes cutanés sébacés. Cancer 1974; 22: 82.
5. Bhattacharya AK, Nayak SR, Kirtane MV et al. Adénome sébacé dans la région du canthus médial provoquant une proptose. J Postgrad Med 1995; 41: 87-88.
6. Tillawi I, Katz R, Pellettiere V. Tumeurs solitaires d'origine de la glande de Meibomian et syndrome de Torre. Am J Ophthalmol 1987; 104: 179-182.
7. Jakobiec FA. Adénome sébacé de la paupière et malignité viscérale. Am J Ophthalmol 1974; 78: 952-960.
8. Font RL, adénome de la glande sébacée Rishi K. de la conjonctive tarsienne chez un patient atteint du syndrome de Muir-Torre. Ophtalmologie 2003; 110: 1833-1836.
9. Singh AD, Mudhar HS, Bhola R, et al. Adénome sébacé de la paupière dans le syndrome de Muir-Torre. Arch Ophthalmol 2005; 123: 562-565.
10. Demirci H, Nelson C, Shields CL, et al. Carcinome sébacé des paupières associé au syndrome de Muir-Torre dans deux cas. Ophthal Plast Reconstr Surg 2007; 23: 77-79.

Éditeur: Iskander Milewski. Date de publication: 5.5.2020

Santé humaine

Les neuf dixièmes de notre bonheur sont basés sur la santé

Adénome des glandes sébacées

Adénome sébacé: causes de la maladie, principaux symptômes, traitement et prévention

C'est un néoplasme cutané bénin qui se forme à partir de l'épithélium des canaux sébacés.

Les causes

Une théorie unifiée de la formation de ce néoplasme n'a pas encore été développée, car son étiologie est mal connue. Les experts estiment que les personnes âgées et les enfants, le sexe masculin, la présence d'une pathologie chronique du système digestif sont considérés comme des facteurs prédisposants au développement de néoplasmes. Parmi les causes probables du développement de la maladie, on distingue une prédisposition héréditaire. De plus, le développement de la maladie est assez souvent observé avec le syndrome de Muer-Torre, le kératoacanthe et les tumeurs malignes des organes internes. De plus, l'adénome cutané peut être associé à la survenue d'une sclérose tubéreuse. Parfois, le développement de la maladie est associé à des dommages aux glandes sébacées, telles que la séborrhée. Avec cette maladie, une kératinisation accrue est observée, ce qui peut donner un élan à la survenue d'un adénome sébacé.

De plus, la formation d'adénome peut être causée par l'influence négative de facteurs physiques et est observée à la suite d'une exposition à l'hypothermie générale et locale.

Symptômes

L'adénome de la glande sébacée ressemble à une papule lisse avec des bords clairement définis. Dans le domaine de l'éducation, la peau n'est pas changée ou est légèrement rugueuse. Dans la plupart des cas, ces néoplasmes sont localisés dans le cou ou la tête, moins souvent sur les membres inférieurs et le tronc. Ces formations se caractérisent par un développement lent. Ils ne s'accompagnent pas de l'apparition de sensations douloureuses. Leur couleur peut varier de la chair au rose ou au jaune..

Les adénomes sébacés apparaissant dans le contexte du syndrome de Muer-Torre sont solitaires ou multiples. Dans ce cas, les nodules sont de couleur jaunâtre, leur diamètre varie de 0,5 à 1 cm, et peut atteindre 5 cm.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie comprend l'examen, l'évaluation du tableau clinique et des antécédents médicaux, selon lesquels un dermatologue peut suggérer un diagnostic. Ces patients se voient prescrire une biopsie avec un examen histologique du matériel obtenu. Un diagnostic génétique peut également être nécessaire..

Pour déterminer d'autres tactiques de diagnostic et de traitement, une consultation avec un chirurgien et un dermato-oncologue est nécessaire. L'adénome sébacé se différencie par un carcinome, un kératoacatome, un naevus et une hyperplasie des glandes sébacées.

Traitement

Traitement chirurgical recommandé lors du diagnostic de l'adénome sébacé.

La méthode optimale pour éliminer les tumeurs est sélectionnée individuellement, en évaluant à l'avance les risques et complications possibles. Pour éliminer l'adénome sébacé, des méthodes de destruction physique sont utilisées, la coagulation au laser - cette méthode pour éliminer les adénomes est attrayante car elle n'est pas accompagnée de la formation de cicatrices ou de cicatrices, et donc elle est utilisée pour former des adénomes dans la zone du visage.

Parfois, une excision chirurgicale est utilisée. Cette méthode est la plus pertinente pour l'élimination des adénomes volumineux ou multiples. Le principal inconvénient de cette méthode est qu'après son application, elle peut nécessiter des plastiques supplémentaires dans le domaine de l'élimination des défauts.

La prévention

Aucune mesure préventive spécifique n'a encore été développée pour empêcher le développement d'un adénome sébacé. Pour réduire la probabilité d'une maladie, un traitement rapide de la dermatite séborrhéique et des maladies du système digestif sera nécessaire..

Que sont les glandes sébacées??

Les glandes de sécrétion externe, les glandes sébacées, produisant du sébum, conçues pour protéger la peau de la pénétration des micro-organismes pathogènes, sont situées dans toute la peau humaine. Les cellules des glandes sébacées sont détruites lorsqu'un secret est produit et excrété, au cours duquel elles sont constamment remplacées.
Par conséquent, les cellules différenciées des glandes sébacées ne sont pas sujettes à la division et ne commencent à croître pathologiquement que lorsqu'elles sont exposées à des facteurs externes et internes défavorables. En conséquence, une hyperplasie de l'épithélium des canaux des glandes sébacées se développe, conduisant à la formation de tumeurs bénignes - adénomes.

Comment se développe l'adénome sébacé?

L'adénome des glandes sébacées est de petits nodules denses qui se forment à partir des canaux excréteurs des glandes sébacées. Le développement de la tumeur passe par plusieurs étapes - l'hyperplasie, la formation de nouveaux vaisseaux et la formation d'une membrane à partir du tissu conjonctif. Selon la structure histologique, la tumeur est constituée de cellules matures et indifférenciées. De plus, le premier type prévaut.

L'adénome des glandes sébacées a une évolution bénigne et une croissance lente. Ces néoplasmes sont généralement de petite taille, mais on trouve parfois des adénomes symétriques ou des néoplasmes multiples..

La maladie entraîne rarement des complications, et la plus courante d'entre elles est un traumatisme entraînant des saignements et une croissance rapide de l'adénome. Les formations près des yeux peuvent provoquer une kératite ou une conjonctivite, et après l'ablation de l'adénome des glandes sébacées, des cicatrices subsistent souvent. La complication la plus dangereuse de la maladie est le cancer de la peau, mais il convient de noter qu'il se développe avec des pathologies oncologiques concomitantes des organes internes..

Types d'adénomes

Selon la classification classique, l'adénome des glandes sébacées est divisé en trois types principaux, chacun ayant ses propres caractéristiques:

  1. Pringle-Bourneville (épithéliome kystique) - caractérisé par la formation de petits nodules de couleur jaune-brun et de forme régulière. Dans certains cas, elle s'accompagne de l'expansion de petits vaisseaux, ce qui conduit à une rougeur de l'adénome. Le plus souvent, les glandes de la partie avant, les oreillettes, le cou, le bas du dos sont affectées, ressemblant extérieurement à des phoques avec une surface plate et lisse. Les adénomes de Pringle-Bourneville se développent souvent pendant l'adolescence et peuvent accompagner Muer-Torre, caractérisés non seulement par des adénomes, mais aussi par l'épilepsie et le retard mental.
  2. Allopo - Leredda - Darya - sont des formations verruqueuses de couleur solide, ou jaunâtre ou brune. Se développent plus souvent sous forme de formations symétriques, sujettes à une croissance rapide et à une fusion en une seule grande tumeur.
  3. Balcer - Menetrie - adénomes de couleur chair jusqu'à 1,5 cm, dépassant de façon significative au-dessus de la peau ou suspendus à une jambe. La localisation la plus courante du visage, principalement du nez, est moins susceptible de se former sur le cou ou le cuir chevelu.

Adénome sénile séparé des glandes sébacées ou adénome de Hirschfeld. Il se développe chez les personnes âgées du visage, du dos ou du scrotum. C'est une tumeur solitaire arrondie, dans de rares cas, ayant une jambe.

Les causes

Il n'y a pas suffisamment d'informations sur la raison pour laquelle un adénome sébacé se développe, car la maladie n'est pas entièrement comprise..

Il est de coutume de mettre en évidence les principaux facteurs contribuant à la croissance des adénomes des glandes sébacées:

  1. La présence d'un gène défectueux (une prédisposition génétique au syndrome de Muer-Torre) transmis par l'un des parents.
  2. Prédisposition héréditaire à la sclérose tubéreuse.
  3. Maladies gastro-intestinales chroniques - gastrite, entérite, colite ulcéreuse et processus inflammatoires.
  4. Maladies des glandes sébacées, accompagnées de kératinisation, par exemple, séborrhée.
  5. L'impact des basses températures sur tout le corps ou certaines parties du corps (devient la cause d'adénomes dans des cas extrêmement rares).
  6. Diminution physiologique des hormones sexuelles - chez les patients âgés.

Attention! Une relation possible entre la formation d'adénomes et l'utilisation de l'immunosuppresseur de la cyclosporine A, prescrit après des transplantations d'organes.

L'adénome des glandes sébacées est plus souvent formé chez les enfants, les adolescents et les personnes âgées, de sorte qu'ils peuvent être attribués au groupe à risque pour le développement de la maladie.

Symptômes et manifestations

Lorsqu'un adénome des glandes sébacées se forme, le patient peut détecter une légère étanchéité à l'intérieur ou au-dessus de la surface de la peau. Ils peuvent être simples, multiples, parfois disposés symétriquement. Habituellement, les adénomes ne provoquent pas de symptômes désagréables et ne causent que des inconvénients esthétiques, en particulier pour les femmes.

Si l'adénome des glandes sébacées se forme à proximité immédiate des yeux, une atteinte ou une atrophie du nerf optique, une amaurose rétinienne, entraînant des troubles visuels, sont possibles.

Comme les lésions oculaires, les manifestations suivantes de l'adénome sont rares:

  • dommages au système musculo-squelettique;
  • hyperostose des pieds, phalange des doigts, colonne vertébrale, crâne;
  • hématurie;
  • la formation d'un lymphangiome;
  • insuffisance cardiorespiratoire;
  • troubles neuropsychiatriques.

Les manifestations prononcées sont caractéristiques de l'adénome de Pringle-Bourneville, accompagnant souvent le syndrome de Muir-Torre. Ce syndrome est un complexe de symptômes d'origine héréditaire, caractérisé par la formation de tumeurs dans les organes internes, souvent d'origine maligne, mais la tumeur cutanée a une évolution bénigne.

L'adénome de Pringle-Bourneville provoque souvent les symptômes suivants:

  • excroissances papillaires dans la région des gencives;
  • gliome optique;
  • éruptions cutanées sous forme de verrues et de papillomes;
  • convulsions convulsives.

Si la maladie se développe chez les enfants, ils sont souvent diagnostiqués avec un retard mental, des problèmes de mémoire, une parésie, une paralysie, un bloc moteur, une activité convulsive.

Diagnostique

Un dermatologue est impliqué dans le diagnostic d'adénome des glandes sébacées qui, même avec un examen visuel, est en mesure de poser le bon diagnostic. Mais pour le confirmer, ainsi qu'un diagnostic différentiel, un examen histologique du matériau raclé de la peau est effectué. Dans certains cas, une étude est faite de matériel prélevé à l'aide d'une biopsie à l'aiguille fine.

La consultation d'autres spécialistes - un neurologue, un optométriste, un oncologue, peut être nécessaire en cas de complications ou de signes de dommages à d'autres organes et tissus. La génétique est contactée si la famille a des maladies héréditaires, exprimées par la formation d'adénomes.

Traitement de l'adénome sébacé

Le seul traitement possible pour les adénomes est la chirurgie. La méthode d'intervention optimale est choisie en fonction de la taille, de l'emplacement et de la possibilité de développer des complications.

Types d'élimination des adénomes des glandes sébacées:

  1. Élimination avec de l'azote liquide - après avoir gelé l'adénome, la circulation sanguine est perturbée, ce qui entraîne la mort cellulaire. La cryodestruction n'est possible qu'avec des adénomes de petite taille. Non réalisée sur le visage en raison du risque de cicatrices.
  2. Électrocoagulation - cautérisation d'une tumeur avec des électrodes capillaires, ce qui conduit à l'excision du tissu affecté et à la formation d'une plaie. Au fil du temps, la plaie est guérie et si l'adénome était petit, les cicatrices ne restent pas. Avec de gros néoplasmes, des cicatrices peuvent se former.
  3. Cautérisation au laser - sous l'influence d'un laser à dioxyde de carbone à haute énergie, une plaie recouverte d'une croûte se forme sur le site de l'adénome. Après la cicatrisation, il n'y a aucune trace sur la peau, donc le laser est utilisé pour les adénomes sur le visage.
  4. Excision chirurgicale - utilisée dans les cas les plus rares lorsque l'ablation par d'autres méthodes est impossible. Après avoir retiré plusieurs adénomes, du plastique peut être nécessaire pour restaurer l'intégrité de la peau..

Un traitement conservateur est nécessaire si la cause de la formation d'un adénome sébacé est établie. La thérapie vise à éliminer cette cause, à normaliser le tube digestif et à renforcer le système immunitaire.

Prévoir

Étant donné que l'adénome des glandes sébacées est une formation bénigne, le pronostic dans presque tous les cas est favorable. Une exception est une tumeur accompagnée du syndrome de Muer-Torre en raison de pathologies cancéreuses concomitantes..

Ivanov Alexander Andreevich, médecin généraliste (thérapeute), observateur médical.

Adénomes des glandes sébacées

Adénome des glandes sébacées (adénome sébacé) - néoplasme bénin des glandes sébacées.

Figure. 1. Adénome de Pringle des glandes sébacées

Le véritable adénome sébacé est très rare, principalement chez les adultes et les personnes âgées. Il se caractérise par des nodules ou des nœuds simples, denses, ronds, parfois assis sur une jambe situés plus souvent sur le visage ou le dos (couleur Fig.1).

Histopathologie: tumeur organoïde encapsulée de structure lobée, constituée en partie de tissu glandulaire non complètement différencié; dans la partie centrale des lobules, il y a de grandes cellules sébacées matures avec un cytoplasme à grains fins, dans les parties périphériques des lobules, il y a des croissances de cellules basaloïdes ayant tendance à se différencier en cellules épithéliales plates (Greenfelt les a appelées cellules germinales). Des cavités kystiques sont parfois observées au centre de grands lobules.

Le naevus des glandes sébacées (voir Nevus), le soi-disant naevus d'organe, qui sont beaucoup plus communs que le véritable adénome des glandes sébacées, est incorrectement attribué au groupe d'adénomes des glandes sébacées. Il s'agit notamment de l'adénome des glandes sébacées du type Pringle et de l'adénome des glandes sébacées du type Allopo - Leredd - Darier. Avec ce dernier, le développement du tissu fibreux prédomine..

L'adénome des glandes sébacées de type Pringle et de type Allopo - Leredd - Darier apparaît à l'adolescence, existe rarement dès la naissance; des cas familiaux de la maladie sont connus. Ce type d'adénome des glandes sébacées est caractérisé par des nodules symétriquement situés principalement dans les sillons naso-joues, sur les joues et le menton; les nodules sont petits, ronds ou ovales, plats, denses ou mous, se dressent au-dessus de la peau environnante, parfois fusionnent, leur couleur varie du jaunâtre pâle au rouge brunâtre. À la surface des nodules et entre eux, il y a des télangiectasies. Très rarement, une involution spontanée d'éruptions cutanées individuelles se produit.

Histopathologie: hyperplasie des glandes sébacées et modifications fibromateuses de la peau elle-même, absence presque complète de fibres élastiques dans le derme et de graisse sous-cutanée et vasodilatation.

Le soi-disant adénome des glandes sébacées de type Balzer - Menetrie est un naevus de type trichobazaliome kystique (voir Epithelioma adenoides cysticum).

L'adénome des glandes sébacées est souvent associé à d'autres naevus, notamment fibromateux, ainsi qu'à des lésions du système nerveux (dysplasie ectodermique).

L'adénome sébacé de type Pringle peut être un symptôme de la maladie de Pringle - Bourneville (voir Sclérose tubéreuse).

Le diagnostic d'adénome des glandes sébacées n'est généralement pas difficile. De l'épithéliome adénoïde cystique, les nodules de l'adénome des glandes sébacées diffèrent par la couleur, la localisation, l'absence d'éruptions cutanées de type mile, ainsi que l'image histologique. L'évolution de la maladie est longue; perspectives de vie favorables.

Traitement: électrocoagulation, électrolyse, cryothérapie, ablation chirurgicale.

Bibliographie: Apatenko A.K. Adénome des glandes sébacées, Vestn. derme et ven., X "12, p. 35, 1971, bibliogr.; Benyamovich K. B. et R akhmanova N.V. À propos du syndrome de la maladie Pringle, Vestn. veines. et derm., JMi 2, p. 40, 1948, bibliogr.; Dans et x avec rt A. M., G et l et l - sur G. G. A. et P r sur sh et N. K. Atlas des biopsies diagnostiques de la peau. M., 1973; Lewer, U.F. Histopathologie de la peau, trans. de l'anglais., M., 1958; Shanin A. P. Tumeurs cutanées, leur origine, leur clinique et leur traitement, M., 1969; Conway N. Tumeurs cutanées, p. 110, Springfield, 1956; Hand bach der speziellen pathologischen Anatomie und Histologic, nrsg. v. O. Lubarsch u. a, Bd 13, T. 4, S. 626, B. u. A., 1956; K r i e J. Vorlesun-gen iiber HletoBlologie der menschlichen Haut und ihrer Erkrankungen, Bd 1, Wien - B., 1925; Lang M. Adenoma sebaceum, Handb. Haut- u. Geschl.-Kr., Hrsg. v. J. Jadassohn, Bd 12, T. 3, S. 473, B., 1933, Bibliogr.

L. H. Mashkillayson.

Le mot adénome est inévitablement associé à quelque chose de désagréable et dangereux, car il est compatible avec le lymphome et le sarcome. L'adénome n'est pas une phrase, et c'est sa principale différence avec le cancer.

Ce que c'est?

Les glandes sébacées sont des canaux spéciaux conçus pour éliminer le sébum (sécrétion de graisse, sébum), qui couvre presque tout le corps humain, à quelques exceptions près. Ils appartiennent aux glandes endocrines et la substance elle-même - le secret - est nécessaire pour protéger la peau et les cheveux de la saleté, de la poussière et des micro-organismes nuisibles.

Pour la mise en œuvre normale de la fonction protectrice, une certaine quantité de sébum est nécessaire. S'il y en a trop, les canaux excréteurs se bouchent et à cet endroit sous la peau se forme un joint de tissu adipeux en forme de boule - c'est l'adénome sébacé.

Les causes

Il est difficile de nommer la cause spécifique de la maladie chez telle ou telle personne, mais les médecins identifient plusieurs facteurs qui augmentent le risque de colmatage des glandes sébacées et le développement d'une pathologie.

  1. Problèmes du système digestif. Une mauvaise nutrition, malheureusement, affecte indirectement le fonctionnement de tous les organes et systèmes d'une personne, ralentit tous les processus vitaux, perturbe le métabolisme, interfère avec la circulation sanguine et le mouvement des nutriments dans tout le corps. Les scories, les toxines, le cholestérol s'accumulent dans le corps, un excès de poids apparaît - tout cela affecte en quelque sorte la santé en général.
  2. Prédisposition héréditaire. Certaines anomalies génétiques ou maladies congénitales, comme le syndrome de Muir-Torre, augmentent le risque d'adénome sébacé.
  3. Impact thermique. Une exposition régulière à des températures élevées provoque la maladie, en particulier en combinaison avec une humidité élevée.

Variétés

Les nodules (phoques, tumeurs) sont différents et sont classés selon leur taille, leurs caractéristiques structurelles et leur localisation. Il existe plusieurs types d'adénomes:

  • sénile (Hirschfeld): un nœud serré arrondi, souvent avec une jambe, se produit principalement sur le visage, le dos, dans la région de l'aine chez les personnes âgées;
  • épithéliome kystique (Pringle-Bourneville): de petits nodules ovales ou ronds de teinte jaune ou rose avec une surface plane, se forment plus souvent chez les jeunes enfants dans les zones de graisse accrue (nez, menton, front);
  • symétrique (Allopo-Leredda-Daria): nodules à croissance rapide qui fusionnent souvent les uns avec les autres, la couleur de la peau ne change pas ou devient rosâtre, apparaît chez les personnes quel que soit leur âge;
  • Balcera-Menetrie: souvent les nodules ont une base-jambe étroite ou large, le joint lui-même est petit, correspond au teint de la peau, élastique, lisse, dense.

Comment traiter?

Lorsqu'un sceau apparaît sous la peau ou sur celle-ci, une personne est envoyée pour une biopsie: une analyse tissulaire est nécessaire pour séparer les formations bénignes des formations malignes et poser un diagnostic précis. Le diagnostic génétique est souvent requis (par exemple, si un membre de la famille est atteint du syndrome de Muir-Torre).

Si le diagnostic est confirmé, la personne peut être référée à un gastro-entérologue pour identifier les problèmes digestifs. S'il y en a, ils devront d'abord être éliminés pour que le traitement soit efficace.

L'adénome est toujours traité chirurgicalement. Le nœud devra être retiré complètement, sinon le risque de rechute est très élevé. Dans ce cas, des méthodes chirurgicales minimalement invasives modernes sont utilisées, par exemple, l'élimination de l'azote liquide, l'électrocoagulation, l'élimination au laser.

Dans certains cas, ils utilisent toujours la méthode déjà obsolète - l'opération abdominale classique, mais uniquement à condition que les autres méthodes ne puissent pas être utilisées ou aient été inefficaces. L'ablation chirurgicale de l'adénome peut entraîner de l'inconfort et de la douleur, nécessite une période de récupération relativement longue, laisse des cicatrices, ce qui n'est pas très esthétique si l'adénome est localisé sur le visage.

Si vous ignorez l'éducation ou la retardez avec son traitement, cela entraînera tôt ou tard des conséquences désagréables, par exemple, une conjonctivite, des pathologies ORL, une prolifération du nodule vers l'intérieur (dans les organes internes) et certains troubles mentaux ou neurologiques. Dans le pire des cas, l'adénome dégénère en tumeur maligne, dont tout le monde connaît déjà le danger.

Par conséquent, n'oubliez pas l'hygiène, soyez attentif à vous-même, consultez un médecin en temps opportun et ne vous auto-méditez pas. Santé pour vous!

Adénome

Microdrogue de l'adénome tubulaire, des croissances bénignes sont visibles

D1212., D35.035.0, D3434., D35.235.2 et autres

211.3211.3, 211.5211.5.223.0223.0, 226226, 227.0227.0,

Fichiers multimédias Wikimedia Commons

L'adénome (lat. Adénome; d'un autre grec. Ἀδήν «fer» + -ομα «tumeur») est une tumeur bénigne provenant de l'épithélium glandulaire (pas toujours - la thyroïde provient de l'épithélium folliculaire). Elle survient dans tous les organes où l'épithélium glandulaire est présent (voir ci-dessus). À cet égard, les caractéristiques structurelles de l'organe affectent la structure de l'adénome. Le cours et la clinique du processus dépendent des caractéristiques de la localisation, du taux de croissance et de la taille de l'adénome et du degré de dysplasie caractéristique de tous les adénomes).

Pathogénèse

Le mécanisme de développement des adénomes dans leur ensemble n'a pas été suffisamment étudié. Cependant, dans la plupart des cas, il est possible de retracer les perturbations primaires dans l'équilibre des hormones régulatrices de la fonction de l'épithélium glandulaire. Il existe des différences importantes en fonction de la localisation des adénomes..

Les emplacements de localisation peuvent être les suivants:

  • Glandes salivaires
  • Thyroïde
  • Épithélium des bronches
  • Sein
  • Muqueuse gastro-intestinale
  • Glandes surrénales
  • Prostate
  • Pituitaire
  • Foie

Classification

Les types d'adénomes suivants se distinguent par leur structure:

Cystique A une structure en forme de sac fermé.

Papillaire. Il se caractérise par la présence de croissances papillaires, qui peuvent faire saillie dans la lumière de la glande.

Polypoïde. C'est un polype résultant de la prolifération du tissu glandulaire.

Solide. A un stroma du tissu conjonctif mal développé, l'épithélium de la glande fusionne en un champ continu.

Tubulaire. Il se compose de canaux étroits bordés d'épithélium. Entre ces cellules se trouve le stroma.

Selon le nombre de nœuds identifiés, ils diffèrent:

  • adénome unique (nœud isolé unique),
  • adénomes multiples (adénomatose).

4. Dans les années 70, a commencé à allouer du matériel.

Étiologie

Cette section n'est pas complète. Vous aiderez le projet en le corrigeant et en le complétant..

Les adénomes en général ont tous les mêmes facteurs de prédisposition, comme d'autres néoplasmes bénins. Pour les tumeurs hormono-dépendantes, il existe des caractéristiques:

  • L'adénome de la prostate est un déséquilibre de l'équilibre de la testostérone, ce qui entraîne une prolifération du tissu prostatique. Il se développe généralement après 50 ans.
  • Adénome mammaire - déséquilibre de l'équilibre œstrogénique. L'adénome mammaire chez la femme se développe généralement à un âge de reproduction relativement jeune..

Image clinique

Les manifestations cliniques de l'adénome varient en fonction de sa localisation. L'adénome lui-même ne provoque pas de sensations désagréables, mais il commence à apparaître lorsque, en raison de sa taille, il commence à comprimer toutes les structures anatomiques importantes pour le corps - vaisseaux, nerfs, voies urinaires, etc..

Diagnostique

Cette section n'est pas complète. Vous aiderez le projet en le corrigeant et en le complétant..

L'adénome est un concept morphologique, le diagnostic est fait selon une biopsie ou une tumeur entière prélevée par des morphologues (pathologiste, cytologiste) par examen microscopique des tissus. L'adénome est bien visualisé par échographie. Cependant, en raison de l'absence de manifestations cliniques spécifiques avant le début des complications, l'adénome devient souvent une découverte accidentelle lors de l'échographie et de la TDM des organes internes pour d'autres raisons. En règle générale, dans la détection de l'adénome, un diagnostic différentiel supplémentaire est nécessaire pour exclure d'autres types de formations.

Traitement

Cette section n'est pas complète. Vous aiderez le projet en le corrigeant et en le complétant..

Le traitement est principalement chirurgical. En règle générale, cela conduit à une guérison complète de la maladie..

Prévoir

Le pronostic de cette maladie, en l'absence de complications et de malignité d'une formation bénigne, est conditionnellement favorable. L'adénome se prête bien au traitement chirurgical. L'hormonothérapie est également efficace pour les toxicomanes hormonaux..

  • Adénome surrénalien
  • BPH
  • Adénome des glandes sébacées
  • Adénome thyroïdien
  • Adénocarcinome
  1. Adénome de la prostate Archivé le 14 juillet 2009.
  2. Adénome mammaire

Références

  • Adenoma // Brockhaus and Efron Encyclopedic Dictionary: en 86 volumes (82 volumes et 4 supplémentaires). - SPb., 1890-1907.

Ceci est un article sur l'oncologie. Vous pouvez aider le projet en le complétant..

Adénome tubulaire du côlon

L'adénome tubulaire du côlon est une prolifération bénigne de polypes dans la membrane muqueuse. La valeur atteint un diamètre de 1 cm et ne diffère pas dans les grandes tailles. La tumeur est classée comme une catégorie dangereuse. Au fil du temps, il est capable de muter en cancer, s'étendant à tous les organes. La maladie a un code ICD-10 D12.

Un adénome tubulaire est un groupe de petits polypes. Ils sont formés à partir du matériau de l'épithélium. Les polypes sont placés sur une petite jambe étroite. Cette maladie devient la principale cause de tumeur colorectale.

L'adénome rectal est divisé en 4 types. La classification dépend de la taille, de l'apparence et de la prédisposition à se transformer en cancer malin. Il est important de déterminer le type de pathologie pendant la période de diagnostic. Cela vous aidera à choisir le bon traitement et à prévenir la mutation. En histologie, il existe 3 degrés de néoplasme avec une légère dysplasie des glandes, modérée et sévère (grade élevé). Type «bas grade» - un type de tumeur légèrement différenciée.

L'adénome tubulaire du côlon avec dysplasie de grade 1 est la variété la plus courante. Le deuxième nom est tubulaire. Le type indiqué se caractérise par un aspect lisse avec une teinte rouge et une base étendue. Les limites sont clairement délimitées. La taille normale est de 11 mm. Hauteur jusqu'à 3 cm - une rareté.

Adénome tubulaire sectionnel

L'adénome villeux se forme à la surface intestinale. Il a une structure douce au toucher et une inflammation est notée dans le stroma. L'aspect est similaire au chou-fleur. La combinaison avec la partie épithéliale, la muqueuse et le tissu fibreux devient la base de la formation d'une tumeur. Le plus souvent, le cancer se propage à travers la couche supérieure de l'intestin. La taille standard va jusqu'à 2-3 cm, parfois - 9 cm (l'un des types d'adénomes les plus dangereux). Dans 40% des événements, il se transforme en malin.

L'adénome tubulo-villeux a un nom différent - villeux ou papillaire. Il combine les caractéristiques des types précédents. La tumeur a une micropréparation du polype et contient une base plate. La valeur est de 20-30 mm. La probabilité de mutation est moyenne. Le formulaire se retrouve dans 10% des cas.

L'adénome denté est appelé papillaire. Il s'agit d'une sorte de mélange d'un polype adénomateux et hyperplasique. La couche supérieure de l'épithélium est similaire aux petits lobes dentés. La surface est sujette à la dysplasie. La captivité de formation du matériau textile est notée. La taille atteint 1 cm, dans d'autres cas - plus de 2 cm La dysplasie augmente les risques de conversion en tumeur maligne. Examen requis.

L'adénome du côlon est étudié depuis longtemps. Mais les scientifiques ne peuvent pas établir les raisons spécifiques de sa formation. Il a été possible de déterminer un certain nombre de facteurs qui provoquent l'expansion des cellules malignes. La principale force motrice est l'infection. La maladie est proche avec une néoplasie intraépithéliale.

Il se propage sur la surface de toute la muqueuse. La somatique a une forte influence sur le développement de la maladie. Les facteurs externes sont différents. Anatomie importante et prédisposition héréditaire. La localisation la plus rare se trouve dans le caecum.

  • Les régimes malsains contribuent à une mauvaise fonction intestinale. Cela déforme la microflore et une cellule cancéreuse apparaît..
  • Travaux directement liés aux produits chimiques.
  • Mauvaises habitudes: tabagisme et alcool.
  • Maladies gastro-intestinales chroniques.
  • en surpoids.
  • Manque de mouvement résultant d'une position assise continue.

Une empreinte pathologique dans la famille est très susceptible de se produire. Chez ces patients, une croissance bénigne se forme souvent. La raison de l'échec de l'estomac et des intestins est le régime alimentaire inapproprié. Elle est associée à une inflammation chronique et provoque un processus infectieux..

Une mauvaise écologie affaiblit le système immunitaire. Le corps est empoisonné et accumule des toxines nocives à l'intérieur. Cela entraîne des changements dans la composition des cellules et la formation d'adénomes. Un effet similaire est exercé par un environnement de travail entouré de substances toxiques dans une pièce non ventilée..

Avec un trouble métabolique, le corps est difficile à absorber les vitamines et les minéraux. La protection diminue, les maladies se développent. Les personnes en surpoids sont à risque. Un mouvement constant est important. Le manque d'activité provoque des processus stagnants. Cependant, ces causes n'affectent pas directement la formation d'une tumeur; elles augmentent exclusivement la probabilité de sa formation.

Symptômes

Les symptômes varient en fonction de la structure de l'adénome. Aux premiers stades de développement, il est difficile de remarquer des signes de tumeur. Un néoplasme est détecté aux stades ultérieurs. Cela se produit généralement lors de l'examen d'autres maladies.

Le premier symptôme se manifeste par une croissance de 2 cm, les patients ont certaines plaintes. Chaque cas est individuel. L'adénome se caractérise par:

  • Douleur lors des selles.
  • Brûlure dans l'anus.
  • Ballonnement et douleur à l'intérieur (avec dommages au côlon transverse).
  • Sécrétion de sang.
  • Toucher un corps étranger dans les intestins.
  • Constipation alternée avec diarrhée.

La petite taille de l'adénome ne cause aucun inconvénient. En cours de croissance, la tumeur réduit la paroi intestinale. En conséquence, une obstruction se développe. Forte probabilité de progression des pathologies.

Diagnostic et traitement

Aucun médicament ne peut arrêter la propagation du cancer. La tâche des médicaments est de soulager les symptômes désagréables et d'améliorer le bien-être du patient. Les premières étapes du développement de l'adénome nécessitent l'utilisation de la cryodestruction, de la diathermocoagulation, de l'élimination au laser. Leur effet est obtenu lorsque la taille du néoplasme ne dépasse pas 1 cm.

Dans les cas complexes, les méthodes chirurgicales sont combinées. Utiliser une excision complète et une électrocoagulation. Le plus souvent, le polype est éliminé de la seconde manière. La méthode est sûre, les patients récupèrent plus rapidement.

Après que le patient se soit plaint, le médecin examine la région anale. Une hyperémie de l'anus et une violation de la coupe tissulaire sont détectées. Le spécialiste détermine la quantité de matières fécales et de gaz dans l'intestin. Pour cela, une palpation de la paroi abdominale antérieure est effectuée. Les signes incluent des ballonnements et des douleurs.

La palpation est réalisée par examen rectal. Il aide à détecter le néoplasme, à déterminer sa taille et son emplacement. En utilisant l'étude susmentionnée, des contre-indications aux procédures sont établies. Les résultats des tests ne sont pas considérés comme suffisants. De plus, recourir à des méthodes d'examen:

  1. Sigmoïdoscopie. Les parties inférieures du gros intestin sont évaluées. Par l'anus, entrez dans la caméra. Efficace dans la localisation du cancer du rectum ou du côlon sigmoïde. Des fragments épithéliaux sont prélevés pour analyse..
  2. Coloscopie Similaire à la méthode précédente: évalue la situation dans le côlon, atteignant les zones inaccessibles. À la fin, un morceau de tissu est retiré pour un examen pathologique.
  3. Irrigoscopie. Il est appliqué aux rayons X. À l'intérieur, un produit de contraste pénètre, remplissant l'espace intestinal. Prenez ensuite des radiographies.

En cas de lésion du duodénum, ​​une échographie et une IRM sont prescrites. Avec leur aide, vous pouvez définir la taille de l'adénome tubulaire et l'image globale de la maladie. Mais les méthodes ne suffisent pas pour obtenir un diagnostic précis. Une analyse pathomorphologique est nécessaire pour décrire le comportement du néoplasme. Le diagnostic nécessite des antécédents familiaux pour étudier la prédisposition génétique.

Traitement

Pour le traitement de l'adénome laineux, seule une intervention chirurgicale est appropriée. D'autres cas répondent à un traitement médicamenteux. Les médecins préfèrent la chirurgie. L'intervention réduit la probabilité d'une rechute. Pour éliminer la croissance, une procédure endoscopique est prescrite. Il est utilisé lorsque le polype est dans le rectum..

Variétés d'adénomes dans l'intestin

Une tumeur peut affecter le bas intestin. Ils l'enlèvent par voie anale: ils recourent à du matériel d'endoscopie. Une petite incision est faite sur l'estomac.

Les petits polypes se prêtent bien à la cautérisation. Avec un couteau spécial, le médecin découpe la jambe de la tumeur, cautérisant avec une électrode. Un gros adénome doit être retiré sans jambe. Le médecin élimine alternativement les cellules affectées. L'opération de retrait est réalisée sous anesthésie locale. Le patient ne ressentira ni inconfort ni douleur. Il existe 3 méthodes d'intervention chirurgicale:

  • Endomicrochirurgie - une tumeur est éradiquée par voie transanale.
  • Électrocoagulation en boucle - utilisée lorsque le nombre de polypes est inférieur à 3.
  • Résection transanale d'une partie endommagée.

Un algorithme de processus chirurgical incorrect provoque des saignements. Vous devez être capable de faire la distinction entre le flux sanguin postopératoire et la survenue de complications. Un effet secondaire est également considéré comme une atteinte à l'intégrité des parois intestinales qui survient après l'électrocoagulation. La probabilité d'oncologie après la chirurgie est appelée faible. Mais la reprise des cellules cancéreuses n'est pas exclue. La sigmoïdoscopie est effectuée une fois tous les deux ans pour éviter les rechutes..

Le risque d'adénome tubulaire est réduit si vous faites le bon régime. Les aliments gras et frits, la carence en fibres sont considérés comme une base favorable au développement d'un cancer de l'estomac. L'oncologie est provoquée par le tabagisme et les boissons alcoolisées. Ajouter des aliments avec une petite proportion de vitamines E et C. au menu quotidien.Si le cancer a des antécédents de cancer, être examiné régulièrement. Le polype se produit soudainement, ses signes sont difficiles à détecter.

Le pronostic dépend du temps écoulé entre la formation de l'adénome et sa détection. Une détection précoce contribue à une guérison complète. Le patient doit avoir une compréhension absolue de l'adénome tubulaire. La maladie peut être dangereuse..

Pour une thérapie réussie, les facteurs qui affectent négativement la santé du patient sont identifiés. La dynamique du développement et du comportement du polype est fixe. Le médecin calcule une prédisposition à modifier la malignité. Une assistance et des opérations opportunes contribuent à éliminer la lutte contre les formes graves.

Après l'ablation de l'adénome supérieur à 20 mm, le patient se voit attribuer une coloscopie. Cela est nécessaire pour la destruction complète des cellules malignes. Après le traitement, il est recommandé aux patients d'être examinés tous les six mois. Un contrôle régulier empêche le développement d'une rechute. Une opération efficace se caractérise par une faible probabilité de rechute avec minimisation focale.

Ne garantit pas le traitement et l'absence de complications. Parmi les possibles est appelé saignement. Cela peut se produire quelques semaines après la chirurgie. Ne traitez pas avec des remèdes populaires. Dans ce cas, une attention médicale immédiate est prescrite..

L'adénome est un néoplasme qui affecte les glandes et les organes où les cellules glandulaires sont présentes. Cette maladie n'est pas un cancer, mais peut provoquer des symptômes graves et des troubles d'autres organes et systèmes. Les caractéristiques des tactiques de développement et de traitement dépendent du lieu de formation.

L'adénome est une tumeur, de petite taille, avec des limites claires. Le néoplasme est formé de cellules du tissu glandulaire, mais dans certains cas, des cellules cylindriques, stromales, épithéliales ou du tissu conjonctif sont mélangés à la tumeur. La densité et la structure de l'éducation en dépendent..

Les principaux types de tumeurs:

  1. Kystique - plus souvent formé dans les organes de la cavité abdominale. A une structure en forme de sac, dont la cavité est remplie de contenu liquide.
  2. Polypoïde - un polype formé de cellules glandulaires.
  3. Papillaire - représente les excroissances papillaires, parfois en saillie dans la lumière de la glande.
  4. Solide - éducation, avec une faible coquille de tissu conjonctif.
  5. Tubulaire - se compose de cellules cylindriques séparées par un stroma.

On trouve généralement une seule formation, mais plusieurs adénomes sont également capables de se former. La taille de la plupart des tumeurs ne dépasse pas 1 à 3 cm, mais dans certains cas, elle peut dépasser 15 cm..

Quels organes la tumeur affecte-t-elle??

L'adénome peut se développer dans n'importe quel organe qui a des cellules glandulaires.

Le plus souvent, les tumeurs bénignes affectent les glandes du système endocrinien:

  • sécrétion interne: hypophyse, thyroïde, glandes surrénales;
  • sécrétion externe: sueur, glandes salivaires, sébacées;
  • mixte: pancréas, gonades.

Les adénomes affectent les glandes situées dans les organes du tractus gastro-intestinal - intestins, appendice, estomac. Moins souvent, des néoplasmes se forment dans les glandes de l'épithélium tapissant les organes du système respiratoire.

Les causes de l'adénome

Les raisons pour lesquelles les adénomes se développent ne sont pas toujours connues..

Les experts identifient les principaux facteurs provoquants:

  • maladie métabolique;
  • obésité;
  • troubles hormonaux;
  • traitement hormonal;
  • mauvaises habitudes;
  • malnutrition.

Il existe une théorie selon laquelle les adénomes apparaissent avec une prédisposition héréditaire à cette maladie. Cela concerne principalement les patients atteints de tumeurs du système reproducteur..

Comment se manifeste l'adénome, quels sont les premiers symptômes et signes d'une tumeur?

Les manifestations cliniques de l'adénome dépendent de sa localisation et de son impact sur le fonctionnement de l'organisme. La plupart des tumeurs sont asymptomatiques et ne commencent à se manifester qu'à la fin du développement. Les symptômes se manifestent lorsque la formation produit des hormones - pénétrant dans la circulation sanguine, ils provoquent des troubles endocriniens et neurologiques.

  • irritabilité, nervosité;
  • un changement brusque de poids corporel;
  • peau sèche;
  • dysfonction génitale;
  • infertilité;
  • diminution de la libido chez les hommes;
  • gynécomastie;
  • changer le ton de la voix;
  • pilosité excessive chez les femmes.

Une grande formation comprime les organes voisins, provoquant leurs dysfonctionnements. Le plus souvent, cela se manifeste par des tumeurs hypophysaires, provoquant une compression d'autres parties du cerveau.

Caractéristiques du développement de l'adénome dans les organes

Dans chaque organe, l'adénome se développe d'une manière spéciale. Le mécanisme de développement et les manifestations cliniques des tumeurs bénignes doivent être pris en compte..

Adénome du tractus gastro-intestinal

Les adénomes gastro-intestinaux (polypes) se forment sur la muqueuse de l'estomac et des intestins. Une pathologie plus courante survient chez les hommes après 40 ans qui ont des maladies chroniques du système digestif.

Les tumeurs de petite taille ne provoquent pas de symptômes et sont détectées par hasard lors du diagnostic d'autres maladies..

Un adénome de l'estomac et des intestins se produit:

  1. Tubulaire, a la structure de branches glandulaires.
  2. Villous, a une surface veloutée.
  3. Tubulaire-villeux, combine les deux premières espèces.
  4. Dentée, a une structure dentelée.

Lorsque l'adénome augmente, les symptômes suivants apparaissent:

  • manque d'appétit;
  • troubles des selles;
  • saignement gastrique et intestinal;
  • plaies;
  • obstruction;
  • douleur intestinale.

Une caractéristique des adénomes gastro-intestinaux est une forte probabilité de dégénérescence en tumeurs cancéreuses. Lorsqu'elle dégénère en une forme maligne, le pronostic de la maladie est extrêmement défavorable.

Adénome mammaire

L'adénome mammaire se forme souvent dans l'épaisseur du tissu glandulaire, mais peut affecter le mamelon, le halo et les canaux mammaires. Le plus souvent, le fibroadénome se forme lorsque des cellules du tissu conjonctif sont présentes dans la structure tumorale. C'est un petit nœud élastique.

Avec un adénome de plus de 3 cm, des douleurs, des rougeurs, une sensation de démangeaisons et d'éclatement apparaissent. Avec certains types d'adénomes, le liquide séreux est sécrété par le mamelon, le colostrum, parfois des plaques sanglantes sont mélangées.

Adénome hépatique

L'adénome hépatocellulaire est un néoplasme bénin du foie, principalement localisé dans le lobe droit de l'organe. Plus souvent les femmes qui prennent des contraceptifs et les hommes qui utilisent des stéroïdes.

Les adénomes hépatiques sont formés d'hépatocytes contenant un excès de glycogène. Par conséquent, les tumeurs progressent très rapidement et augmentent souvent jusqu'à 10 cm ou plus.Le risque de dégénérescence en tumeur cancéreuse est d'environ 10-15%.

La maladie se manifeste par une augmentation du foie, un jaunissement de la peau et de la sclérotique, des douleurs dans l'hypochondre droit. Avec une augmentation de la taille et de la nécrose des tumeurs, la douleur se propage dans toute la cavité abdominale.

Adénome du nez

L'adénome dans la cavité nasale est une prolifération hypertrophique des glandes de la muqueuse.

Le néoplasme se manifeste sous plusieurs formes:

  • polypes hémorragiques: arrondis, se formant sur le septum du nez. Provoquer un essoufflement et des saignements de nez fréquents;
  • ostéomes: localisés à l'arrière du nez. Avec une augmentation de taille, ils rendent la respiration difficile, provoquent des maux de tête et une augmentation de la pression intracrânienne;
  • Les chondromes sont des néoplasmes atteignant 6 cm, situés sur le septum et la paroi du nez. Les grandes tailles provoquent des problèmes respiratoires.

Les patients atteints d'adénome nasal sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de maladies respiratoires, car ils ont réduit l'immunité locale.

Adénome sébacé - petites formations qui se développent dans l'épithélium ou les canaux des glandes sébacées. Extérieurement, il ressemble à un petit paquet de beige, jaune ou rose pâle.

Il en existe trois types:

  1. Adénomes Allopo-Deredda-Daria - se développent souvent symétriquement dans le visage. Introduire de petits joints couleur peau.
  2. Tumeurs de Pringl-Bourneville - Nodules ronds lisses.
  3. L'épithéliome kystique - se forme non seulement sur la peau, mais aussi dans la cavité buccale. Les nœuds denses, jusqu'à 1 cm de taille, ont parfois une jambe étroite.

Les adénomes des glandes sébacées ne provoquent généralement pas de manifestations cliniques, mais dans de rares cas s'accompagnent d'une hématurie ou d'une insuffisance cardio-pulmonaire..

Adénome cérébral

Les adénomes cérébraux sont plus souvent localisés dans l'hypophyse antérieure. Les tumeurs sont divisées en néoplasmes hormonaux actifs et inactifs hormonaux. Dans le premier cas, les adénomes produisent certaines substances hormonales dont dépendent les manifestations cliniques. Les symptômes les plus courants: dysfonctionnements du système reproducteur, infertilité, gigantisme, dysfonction thyroïdienne.

Les formations non fonctionnelles ne produisent pas d'hormones, mais avec une grande taille, compriment les tissus environnants. Le plus souvent, des troubles visuels, mentaux et neurologiques surviennent..

Adénome pulmonaire

L'adénome pulmonaire peut se développer dans n'importe quelle partie de l'organe - droite ou gauche. La tumeur progresse très lentement, donc les symptômes se développent très lentement..

  1. Tumeurs carcinoïdes neuroendocrines.
  2. Type adénoïde kystique.
  3. Tumeurs muqueuses.
  4. Formations mixtes séromuqueuses.
  • essoufflement
  • siffler en inspirant;
  • hémoptysie;
  • obstruction;
  • fièvre.

Les adénomes pulmonaires sont sujets à la dégénérescence en tumeurs cancéreuses, donc l'ablation chirurgicale est le seul traitement.

Adénome utérin

L'adénome utérin - le myome - se forme dans le corps ou le cou d'un organe. Les plus prédisposées sont les femmes qui prennent des contraceptifs oraux, ont des problèmes avec le système endocrinien et sont génétiquement prédisposées aux tumeurs bénignes.

Les petits fibromes n'affectent pas le bien-être d'une femme, mais en augmentant, ils entraînent des douleurs, des saignements acycliques, un dysfonctionnement menstruel et l'infertilité.

Adénome pancréatique

Les adénomes pancréatiques bénins appartiennent aux néoplasmes kystiques. Les adénomes qui ne produisent pas d'hormones se manifestent, augmentant seulement en taille. Ils commencent à serrer les tissus environnants, les vaisseaux sanguins et les voies biliaires, provoquant des douleurs, une perte d'appétit, des nausées et de la fièvre.

Les patients atteints d'un adénome produisant de l'insuline ressentent souvent une détérioration générale, y compris une perte de conscience, accompagnée d'un syndrome convulsif. Si la formation stimule une augmentation du niveau d'acide chlorhydrique, le risque de développer des ulcères gastro-intestinaux augmente.

Adénome vésical

Parmi les tumeurs bénignes de la vessie, l'adénome est assez rare. Dans la plupart des cas, l'adénome de la vessie est une tumeur de la prostate qui se développe à travers la vessie..

  • coupures dans la vessie;
  • rétention et accumulation d'urine résiduelle;
  • incontinence urinaire;
  • augmentation de la miction;
  • dysfonction vésicale.

Dans la rétention urinaire aiguë, un cathétérisme est nécessaire, et le traitement principal est l'ablation chirurgicale de la tumeur.

Adénome de la prostate - hyperplasie des glandes paraurétrales d'une évolution bénigne. Étant donné que les glandes sont à proximité immédiate de la vessie, il existe des symptômes de troubles de la miction - rétention urinaire, incontinence, douleur et brûlure dans le bas-ventre, miction intermittente.

La maladie chez l'homme provoque une dysfonction érectile, et avec de grandes tailles et une violation de l'écoulement d'urine, une prostatite se développe. Dans les cas les plus graves, une insuffisance rénale se développe.

Adénome thyroïdien

L'adénome thyroïdien est formé de tissu thyroïdien. Il s'agit généralement d'une tumeur hormono-active qui affecte le fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps..

Mais le plus souvent, des troubles vasculaires et neurologiques se produisent:

  • anxiété, irritabilité;
  • arythmie, angine de poitrine;
  • insuffisance cardiaque;
  • insomnie;
  • sensibilité à la température.

Une tumeur hormono-active provoque l'impuissance chez les hommes, un dysfonctionnement menstruel et l'infertilité chez les femmes. Les formations inactives hormonales ne se manifestent qu'à un stade sévère - provoquent un étouffement, modifient le ton de la voix.

Adénome surrénalien

L'adénome surrénalien se forme souvent dans la couche corticale, affectant rarement la médullaire. Les tumeurs sont le plus souvent uniques et n'affectent qu'une seule glande surrénale, mais des néoplasmes bilatéraux peuvent survenir.

La nature des symptômes dépend des hormones produites. Par conséquent, des troubles fonctionnels apparaissent de la part de n'importe quel organe et système du corps.

Les symptômes les plus courants sont:

  • obésité du haut du corps;
  • atrophie musculaire;
  • Le syndrome d'Itsenko-Cushing;
  • troubles neurologiques;
  • coups de bélier;
  • troubles du système reproducteur.

Les adénomes non fonctionnels ne provoquent pas de manifestations cliniques, ils ne peuvent donc être détectés qu'en examinant d'autres pathologies.

Adénome rénal

L'adénome rénal est assez rare et plus fréquent après 40 ans. Les néoplasmes se développent très lentement et provoquent rarement des manifestations cliniques.

Mais, avec une grosse tumeur, les symptômes suivants apparaissent:

  • haute pression;
  • l'apparition de sang dans l'urine;
  • douleur rénale
  • gonflement;
  • inconfort en urinant.

L'ablation de l'adénome est nécessaire si elle affecte de manière significative la fonction rénale et conduit à une insuffisance rénale.

Diagnostic des adénomes

Le diagnostic des adénomes nécessite un examen complet visant à déterminer la localisation de la tumeur et le stade de la maladie, ainsi que l'état général du corps.

  1. Procédure d'échographie.
  2. CT et IRM.
  3. Angiographie.
  4. Test sanguin général et biochimique.
  5. Recherche sur les marqueurs tumoraux.
  6. Taux sanguin à hormonal.
  7. Biopsie d'examen histologique.

Ce n'est qu'après un diagnostic complet que vous pouvez obtenir une image complète de la maladie et choisir les méthodes de traitement les plus appropriées.

Traitement de l'adénome: médicaments, opération

Les tumeurs qui ne produisent pas d'hormones et ne grossissent pas ne nécessitent pas de traitement spécial. Il suffit d'observer régulièrement le médecin traitant et de passer des examens deux fois par an.

Les tumeurs hormonales actives et les néoplasmes de grandes tailles nécessitent une intervention chirurgicale:

  1. Chirurgie endoscopique - réalisée avec de petits adénomes. Plus les interventions - faible risque de complications et récupération rapide.
  2. Résection sous-totale - nécessaire pour les grosses tumeurs et les processus malins suspectés. Pendant l'opération, la plupart des organes sont retirés, ce qui nécessite un traitement hormonal substitutif.
  3. Enlèvement de la tumeur et d'une petite zone de tissu environnant - une opération nécessaire pour prévenir la rechute.

Attention! Il est possible de retirer l'adénome avec un laser ou de l'azote liquide. De telles méthodes sont souvent utilisées pour les tumeurs de la glande mammaire, les glandes sébacées et sudoripares..

Dans certains cas, des hormones sont prescrites avant la chirurgie pour stabiliser le corps. Les hormones sont sélectionnées en fonction de la nature de la tumeur..

Traitement alternatif de l'adénome

Le traitement avec des remèdes populaires contre l'adénome n'est pas efficace et aggrave souvent l'état du patient. Par conséquent, les experts ne recommandent pas de recourir à la médecine alternative, en particulier avec les adénomes hormono-actifs.

Les remèdes acceptables pour le traitement sont la décoction de prêle, le jus de persil, la teinture de propolis, l'infusion d'ortie et les boissons aux fruits des baies qui renforcent le corps. Mais ils ne peuvent être pris qu'après avoir consulté un médecin, car les médicaments et les composants à base de plantes peuvent provoquer des réactions négatives du corps.

Quelle devrait être la nutrition pour l'adénome et s'il faut adhérer aux régimes?

Avec l'adénome, un examen de la nutrition est nécessaire. Les plats épicés, frits, gras et fumés sont exclus du régime. Il est nécessaire de réduire la consommation de farine et de produits de confiserie afin de maintenir le poids au bon niveau..

Une grande quantité d'acides gras polyinsaturés et de protéines impliquées dans la synthèse des hormones doit être présente dans l'alimentation. Il est bon de manger du foie et de la volaille, du poisson faible en gras, de l'huile de poisson, des noix.

La prévention

Il est impossible d'empêcher le développement d'un adénome, car son développement est influencé par divers facteurs, y compris héréditaires.

Mais, pour réduire le risque de développer des tumeurs, vous pouvez respecter les règles suivantes:

  • contrôler son poids et bien manger;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • prendre des contraceptifs oraux avec l'aide d'un médecin;
  • vivre une vie active.

Les patients présentant une prédisposition héréditaire doivent subir un examen médical annuel pour surveiller leur état de santé. Un examen régulier permettra de déterminer les risques et le pronostic des tumeurs..

L'adénome est une tumeur bénigne qui se développe à partir de l'épithélium de diverses glandes. Il peut apparaître dans la glande mammaire, le foie, les reins, la thyroïde et d'autres organes. Dans sa forme, il est similaire à l'organe près duquel il apparaît, est une tumeur hormono-dépendante et se développe parfois en une tumeur maligne. L'adénome ne se manifeste pas sous une forme douloureuse. Ce n'est qu'après un moment où sa taille interfère avec la circulation sanguine ou exerce une pression sur les nerfs et les organes que les premiers symptômes apparaissent. L'adénome sur les muqueuses peut se manifester comme un tubercule, comme un polype. Dans le même temps, la taille de la tumeur peut varier de quelques millimètres à des dizaines de centimètres. La taille de l'adénome n'indique pas sa nature maligne ou ses sensations douloureuses. Selon le lieu d'origine, des symptômes et des malaises apparaîtront. L'apparition d'un adénome n'est pas associée à des facteurs spécifiques jusqu'à ce que le processus d'apparition d'une tumeur soit pleinement compris. Mais on sait de façon fiable que l'adénome est le résultat d'échecs dans le fond hormonal du corps.

La structure des adénomes classe:

Cystique A une structure en forme de sac fermé.

Papillaire. Il se caractérise par la présence de croissances papillaires, qui peuvent faire saillie dans la lumière de la glande.

Polypoïde. C'est un polype résultant de la prolifération du tissu glandulaire.

Solide. A un stroma du tissu conjonctif mal développé, l'épithélium de la glande fusionne en un champ continu.

Tubulaire. Il se compose de canaux étroits bordés d'épithélium. Entre ces cellules se trouve le stroma.

Selon le nombre de nœuds, ils diffèrent:

adénome unique (nœud isolé unique)

adénomes multiples (adénomatose)

Vous pouvez voir l'adénome par échographie, et des conclusions spécifiques peuvent être tirées des résultats d'une biopsie ou après l'ablation de la tumeur à l'aide d'un examen microscopique du tissu. Le plus souvent, un adénome est détecté par hasard, lors du diagnostic d'autres organes à l'aide d'une échographie et d'un scanner. Si un néoplasme est suspecté, le spécialiste envoie le patient pour un diagnostic différentiel afin d'exclure d'autres types de tumeurs.

Il convient de noter que les adénomes sont généralement détectés en raison de l'apparition de symptômes secondaires: engourdissement périodique de certaines parties du corps, menstruations irrégulières, apparition d'une lithiase urinaire, etc..

BPH

Hyperplasie bénigne de la prostate - c'est l'adénome de la prostate. La prostate est un organe masculin situé sous la vessie à travers lequel passe l'urètre. La glande produit du suc prostatique, qui fait partie du sperme. L'adénome de la prostate est la prolifération du tissu prostatique. Dans ce cas, l'organe augmente et appuie sur l'urètre. En conséquence, difficulté à uriner.

Adenoma, http://urofront.ru/adenoma-prostaty/ Adenoma

L'apparition d'un adénome de la prostate est un problème des hommes plus âgés. La pathologie ne se produit pas chez les hommes de moins de 30 ans, après 50 et 60 ans, c'est un problème assez populaire. Cela est dû au processus de vieillissement et aux changements d'âge hormonal..

Les symptômes de l'adénome peuvent être différents. Commençant par des difficultés à uriner, se terminant par un engourdissement des jambes et des douleurs. Cela est dû au fait que, en plus du fait que la glande élargie serre l'urètre, elle modifie la forme de la vessie. De là, la stagnation de l'urine apparaît, elle irrite la muqueuse et les hommes ressentent un besoin fréquent d'uriner. Dans ce cas, le flux devient mince et faible, il reste une sensation de vidange incomplète de la vessie.

L'apparition de la maladie peut se manifester par des symptômes mineurs, tels qu'une augmentation du temps de miction. Au fil du temps, si vous ne traitez pas l'adénome, la vessie «se lasse de se battre» et commence à montrer des changements pathologiques. Des calculs vésicaux et des infections se développent et il existe un risque d'insuffisance rénale. La maladie commence à progresser et attire d'abord l'ensemble du système génito-urinaire, puis l'ensemble du corps.

Pour diagnostiquer l'adénome de la prostate, les patients sont invités à remplir un questionnaire IPSS et un journal d'urination. Le premier examen numérique d'un urologue est effectué par le rectum. Le patient doit passer un test d'urine et de sang, qui montrera l'état des reins. Le médecin prescrit une échographie et un test sanguin pour le PSA. Toutes ces études et tests montrent la taille, le sens de croissance et peuvent indiquer le risque de tumeur maligne..

Un traitement n'est requis que pour les patients qui présentent des symptômes mineurs - il leur est conseillé de modifier leur mode de vie, leur nutrition et de réduire leur activité physique, et ceux dont les symptômes provoquent une douleur modérée et importante - ces patients se voient prescrire des médicaments. Si le traitement à long terme n'aide pas ou si le patient refuse les médicaments, une intervention chirurgicale est effectuée. Dans quelle partie de la prostate est enlevée.

Adénome des glandes sébacées

Un autre type populaire d'adénome bénin est l'adénome sébacé. Il se développe à partir de l'épithélium glandulaire ou canalaire. Il ressemble à un petit nodule sur la peau jaune ou rose. Le plus souvent, l'adénome sébacé est retiré chirurgicalement sans conséquences. Plus rarement, il peut s'agir d'une maladie héréditaire avec le syndrome, le syndrome de Muir-Torre, qui peut prédisposer au développement de cellules cancéreuses.

Adénome mammaire

L'adénome du sein est une tumeur bénigne qui résulte de perturbations hormonales et est formée de cellules épithéliales glandulaires. La cause de l'apparition de la tumeur est appelée carence en progestérone et excès d'oestrogène. La maladie peut se développer en raison de l'augmentation de la teneur en prolactine. L'adénome peut apparaître dans le contexte de la lactation. D'autres problèmes hormonaux, tels que le diabète sucré ou une carence en production d'hormones thyroïdiennes, peuvent également survenir. Une habitude malsaine peut provoquer la maladie, comme la consommation d'alcool ou le tabagisme, l'utilisation de contraceptifs, le stress et les maladies du système reproducteur. Le risque d'adénome est plus élevé à un jeune âge, après 40 ans, les femmes sont de moins en moins sensibles à cette maladie.

Les adénomes sont remarqués, le plus souvent par des hommes. Puisqu'une tumeur est une masse élastique, les maris remarquent souvent l'apparition d'un adénome. L'adénome augmente de taille avant la menstruation, ne se manifeste pas douloureusement et peut être détecté lors d'un examen de palpation de la glande mammaire par un gynécologue ou un mammologue. Après examen et diagnostic préliminaire, le médecin oriente la patiente vers une échographie mammaire et des mammographies En cas de suspicion de perturbation endocrinienne, la patiente doit consulter un endocrinologue, un thérapeute et un gynécologue. Le diagnostic final est posé par biopsie.

Selon la taille de la tumeur, une énucléation ou une résection sectorielle est réalisée..

Adénocarcinome

L'adénocarcinome est une tumeur maligne constituée de cellules glandulaires d'un organe affecté. C'est la maladie à craindre lors de l'apparition d'adénomes. Le développement d'une «bonne» tumeur peut entraîner ses modifications. Un adénome ne peut pas être qualifié d'utile ou de «bon», car il ne remplit pas de fonctions utiles et peut affecter le fonctionnement du corps. Mais la différence entre l'adénome et l'adénocarcinome est que le second affecte les organes et tue rapidement son propriétaire. L'adénome se comprime et interfère avec les organes, mais se développe lentement, est retiré et ne se développe pas en cellules dans les cellules.

Adénocarcinome, https://bitly.su/NohZ Adénome

Les causes de l'adénocarcinome ne sont pas connues avec certitude. Si une tumeur maligne dans les poumons ou les glandes salivaires peut apparaître sur le fond du tabagisme, les autres types d'adénocarcinomes peuvent avoir des raisons qui ne sont pas similaires.

Les premiers symptômes de l'adénocarcinome peuvent être invisibles et insignifiants - fatigue, somnolence, perte de poids et perte d'appétit. Selon l'emplacement de la tumeur, les symptômes peuvent varier. Ainsi, une tumeur dans l'estomac peut être accompagnée d'une perte d'appétit, de nausées et d'une perte de poids..

Le diagnostic d'adénocarcinome est exclusivement en laboratoire, en effectuant des tests et des analyses. Le patient, décrivant les symptômes, ne soupçonne pas l'importance des détails dans l'histoire. Et en même temps, une combinaison de plusieurs symptômes peut inciter le médecin traitant à réfléchir à la nécessité de tests supplémentaires. Ainsi, la toux, les changements de voix, les douleurs thoraciques et l'essoufflement peuvent devenir des symptômes de bronchite et d'adénocarcinome pulmonaire. On prescrit aux patients des études cliniques et biochimiques du sang et de l'urine sur des marqueurs tumoraux.

Lors de la confirmation du diagnostic, le traitement est sélectionné individuellement par le médecin traitant. Il peut y avoir des méthodes radicales ou conservatrices, mais elles dépendent toujours des caractéristiques de la tumeur..

Les causes de l'adénome du troisième siècle chez les chiens et les méthodes de traitement

La troisième paupière est un pli vertical de la muqueuse de l'œil intérieur. Sa fonction principale est de protéger et d'hydrater les yeux sans perdre la capacité de voir. Considérons une maladie telle que l'adénome du troisième siècle, son traitement sans chirurgie et la cause de l'occurrence. Le nom adénome indique une tumeur de nature bénigne. Par conséquent, des formations se développent dans ce tissu, mais rarement.

La pathologie affecte généralement les animaux dans l'enfance ou à cinq à sept ans. Les propriétaires font attention à l'œdème et aux rougeurs du IIIe siècle. Fondamentalement, le gonflement est rond ou sous la forme d'un rouleau. La maladie peut toucher n'importe quelle race. Mais plus souvent, il est observé dans les Pékinois, les carlins, les chihuahua, les terriers jouets, les bouledogues anglais et français, le mastino, la canne corso, les épagneuls cocker.

Qu'est-ce qu'un adénome du troisième siècle chez un chien?

L'adénome du 3e siècle est une pathologie oculaire courante dans laquelle la troisième glande lacrymale tombe. Les chiens ont les glandes lacrymales suivantes:

  • Fer supplémentaire (fer du 3ème siècle). Il est situé à l'intérieur du stroma de la paupière et est clairement visible chez tous les animaux de compagnie.
  • Glandes supplémentaires. Ils sont localisés près du bord libre de la paupière..
  • La glande principale. Serré au globe oculaire, situé sous la paupière supérieure.

Ces groupes forment un film lacrymal - une fine couche recouvrant la conjonctive et la cornée. Il a une fonction nutritionnelle et protectrice..

Parfois, il y a un prolapsus de la glande du troisième siècle. Le ligament qui l'attache à la périororbite s'affaiblit. Souvent influencé par une prédisposition héréditaire.

La pathologie ne va pas au globe oculaire, mais en tout cas elle est dangereuse. La maladie ne peut pas passer sans intervention médicale.Par conséquent, si une formation rose hypertrophiée se trouve dans l'œil d'un animal de compagnie, il est nécessaire de consulter un vétérinaire. Habituellement, la thérapie consiste en une intervention chirurgicale, c'est-à-dire qu'elle est retirée.

Pour quelles raisons cette maladie peut se développer?

Les causes de la pathologie sont les suivantes:

  1. Affaiblissement des ligaments qui doivent maintenir la glande en position.
  2. Inversion du cartilage du siècle.
  3. Pathologies développant une hypersécrétion de la glande lacrymale du IIIe siècle.
  4. Facteur héréditaire.
  5. Hyperplasie due à des complications après une leucémie.
  6. Blessure après des jeux actifs, peigner ou se battre avec d'autres chiens.

Symptômes principaux

Il est facile d'identifier la maladie car les symptômes sont caractéristiques. Près de l'angle médial de la fissure palpébrale, une formation oblongue ou arrondie est observée. La teinte varie du rose au rouge vif..

La glande hypertrophiée est alors endommagée lorsqu'elle clignote, blessant la cornée oculaire. Des sensations inconfortables apparaissent, à cause desquelles l'animal commence à gratter la zone à problème. Cela conduit à une infection et à des dommages. Une hypertrophie folliculaire se développe également, des écoulements purulents-muqueux, des larmes apparaissent.

Au début, une pathologie est observée dans un œil, mais après un à trois mois, le deuxième œil peut être affecté. Si l'intervention médicale nécessaire ne s'est pas produite, il existe un risque de syndrome de l'œil sec et de kératite pigmentée.

L'opération d'élimination de la maladie

Les méthodes de traitement de cette pathologie sont controversées parmi les médecins depuis de nombreuses années. Il y a dix ans, ils sont parvenus à un consensus sur le fait qu'il existe un moyen: la chirurgie, l'ablation de la glande prolabée. Mais il est vite devenu évident que le chien développe une kérato-conjonctivite sèche, qui progresse longtemps et ne disparaît qu'au bout de deux ans. De plus, avec l'aide de la glande, environ 40% des larmes sont produites.

Par conséquent, ils ont avancé la décision de remettre la glande à sa place afin qu'elle continue de fonctionner normalement - pour produire des larmes qui ont pour fonction de protéger le globe oculaire. Les chirurgiens doivent empêcher le dessèchement et l'inflammation des yeux et de la glande..

Si la pathologie n'est pas passée à un stade grave, il est possible de repositionner la glande par un spécialiste à l'aide d'une pince à épiler ordinaire. Cette option n'est pas considérée comme efficace, car il existe une forte probabilité de pertes répétées. La procédure est effectuée s'il ne s'est pas écoulé plus d'une journée.

La méthode actuelle est la réduction chirurgicale de la glande. En cas d'inflammation sévère, un traitement avec prescription d'antibiotiques sera nécessaire avant la chirurgie. La thérapie peut durer plusieurs jours.

L'œil affecté du chien est instillé avec une solution à 0,25% de chloramphénicol. La procédure est effectuée une fois par jour. Les experts conseillent de poser un film spécial avec de la kanamycine. Parallèlement à cela, instiller 1-2 gouttes de solution de Dicaine à 1%.

Il existe deux options pour la réduction chirurgicale: la technique de «poche» et ses modifications et la fixation de la glande à différentes structures de l'orbite à l'aide de sutures non résorbables et de leurs modifications. La première option est la plus courante. L'opération est assez simple sans équipement spécial.

Vidéo: traitement chirurgical des adénomes du troisième siècle chez le chien

Après avoir plongé l'animal sous anesthésie, appliqué des antiseptiques, fixé l'expanseur de paupière, la paupière est fixée avec des clips sur le bord. Ensuite, il est retiré du sac conjonctival de sorte que la zone bulbaire de la conjonctive et la glande précipitée soient tournées vers le médecin. Sous la glande lacrymale et au-dessus, des incisions sont faites, en observant la distance entre elles.

Le spécialiste plonge la glande lacrymale profondément dans l'orbite, ferme la conjonctive dans les sections. Leurs bords sont cousus ensemble avec des fils absorbables, la glande lacrymale reste dans la poche, empêchant son apparition en surface. Le chien a besoin d'une semaine de simple toilettage à la fin de la chirurgie..

La suppression du troisième siècle est nécessaire exclusivement dans des cas particulièrement négligés - avec des changements dégénératifs ou nécrotiques. Pendant l'opération, une anesthésie générale est utilisée. Il n'y a pas besoin d'anesthésie profonde.

Le processus implique un microscope et une ophtalmonite spécifique. Le spécialiste les utilise pour «emballer» l'éducation. Cela empêche les traumatismes et l'apparition de cicatrices macroscopiques. La procédure dure généralement un quart d'heure. Il est autorisé pour les chiens de tout âge, mais les conséquences pour les animaux plus âgés sont imprévisibles. Le prix de l'opération dépend de la taille de l'animal, de la région et de la clinique spécifique.

Recommandations pour les soins aux animaux après la chirurgie

Parfois, après la chirurgie, les animaux sont laissés sous la surveillance d'un médecin. Des antimicrobiens et des antibiotiques sont prescrits pour soulager les poches. Avec la bonne procédure, aucune rechute n'est observée. L'exception est les chiens, ils ont souvent de nouvelles formations.

Après la chirurgie, le propriétaire doit fournir des soins appropriés au chien à la maison. Un collier de protection spécial sera nécessaire. Il n'est pas utilisé plus de 15 jours. Il est recommandé d'utiliser des gouttes pour les yeux, des onguents. Avec le bon traitement, les symptômes disparaissent après un mois.

Comment guérir un adénome sans chirurgie?

De nombreux propriétaires se demandent si la chirurgie peut être supprimée. Les schémas de pharmacothérapie sont rarement prescrits. Les médicaments aident à se débarrasser des poches du troisième siècle. Mais généralement aucune amélioration significative ne vient.

Il est important de distinguer l'adénome du prolapsus de la glande lacrymale. La première est une tumeur bénigne qui doit être excisée. Avant l'intervention, le spécialiste recommande une biopsie.

Vous pouvez vous passer de la chirurgie dans des cas tels que:

  • Un gonflement de la paupière est observé, mais le diamètre de la formation est petit et ne gêne pas l'animal.
  • Le chien ne se frotte pas les yeux; le troisième siècle rampe au-delà de son bord de pas plus de 25 pour cent de la taille.
  • L'éducation n'augmente pas en taille.

Pour fournir les premiers soins, éliminer le processus inflammatoire, réduire la douleur et l'excitation de l'animal, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  1. Instillation de "Dexamethasone". Ce sont des gouttes pour les yeux à base de corticostéroïdes aux propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires. Deux gouttes suffisent deux fois par jour pour un animal de compagnie sur un site du troisième siècle. La substance active pénètre rapidement dans les tissus, mais avec des processus purulents, elle ne vaut pas la peine d'être utilisée. Après la procédure, du liquide lacrymal peut commencer à fuir..
  2. Douche oculaire «Tsiprovet». La substance active du médicament est l'antibiotique ciprofloxacine. Il a un effet antimicrobien à large spectre, éliminant rapidement l'inflammation due à l'infection. Un effet anti-inflammatoire est observé. Deux gouttes entraînent des brûlures et l'anxiété de l'animal, mais bientôt il y aura une amélioration.
  3. Utilisation d'un collier de protection spécial. Il est nécessaire pour ne plus endommager les organes de la vision..

Prévention des maladies

Étant donné que la cause principale de l'adénome du troisième siècle est une prédisposition génétique, avant d'acheter un chiot de la race dans laquelle la maladie est la plus courante, vous devez étudier attentivement son pedigree.

Les chiens de chasse et de surveillance sont également à risque, car la pathologie survient souvent en raison de blessures mécaniques. À des fins préventives, il est nécessaire:

  • Choisissez les lieux et l'heure de la journée pour une promenade avec un minimum de poussière, de fumée et de lumière solaire.
  • Prenez des médicaments contenant des vitamines et des médicaments immuno-fortifiants.
  • Effectuer un traitement oculaire avec des solutions antibactériennes.

Seul un vétérinaire peut diagnostiquer la maladie et commencer son traitement. Plus tôt le propriétaire se tourne vers un établissement médical, plus grandes sont les chances d'une issue favorable et sans conséquences.