Qu'est-ce que l'adénomyose utérine? Symptômes, causes, diagnostic et traitement

Sarcome

L'adénomyose utérine est une maladie qui peut ruiner le projet d'une femme de devenir mère. Dans le classement de l'infertilité, cette maladie prend la deuxième place, selon diverses sources, elle touche 3 à 15% des femmes.

Comme le montre la pratique, le principal groupe de femmes exposées à cette maladie, les femmes de 25 à 35 ans. Cet ennemi insidieux de toute femme est appelé endométriose utérine ou, en bref, adénomyose utérine.

Qu'est-ce que l'adénomyose utérine?

Dans le corps de la femme, à l'intérieur de l'utérus, il y a un tissu spécial appelé endomètre (c'est lui qui quitte le corps pendant les menstruations). Dans un corps parfaitement fonctionnel, il recouvre l'intérieur de l'utérus, se préparant à accepter un embryon. Si le processus de fécondation ne s'est pas produit, ce tissu quitte le corps et à sa place un nouveau se forme et ainsi de suite dans un cercle de la menstruation à la menstruation.

Mais une défaillance se produit dans le corps et l'endomètre commence à couvrir non seulement la cavité interne de l'utérus, mais commence également à pénétrer dans le tissu musculaire de l'utérus, ainsi que dans le péritoine et les ovaires.

Le danger de l'adénomyose utérine

Étant donné que l'adénomyose est une maladie du principal organe reproducteur d'une femme, l'infertilité est le principal danger auquel une femme est confrontée avec cette maladie. Il convient de noter qu'une femme déjà enceinte risque de perdre le fœtus et connaîtra une naissance difficile.

Avec l'adénomyose, il y a une forte probabilité de grossesse extra-utérine, en raison des trompes de Fallope affectées, elles deviennent impraticables pour l'ovule, mais le sperme peut facilement pénétrer dans les trompes où la conception se produit.

Avec la progression de la maladie, l'adénomyose peut infecter tous les organes voisins et, une fois dans le sang, elle peut se propager dans tout le corps.

Il est probable que l'adénomyose puisse affecter les fibres nerveuses des tissus, ce qui entraînera diverses maladies. Avec l'adénomyose, il existe également un risque que la maladie se transforme en cancer de l'utérus.

Degrés de maladie

Dans l'endométriose utérine, quatre degrés différents de développement de la maladie sont distingués, à mesure que la maladie progresse.

  1. La maladie affecte directement la couche interne de l'utérus.
  2. La maladie pénètre la couche musculaire de l'utérus et ne touche pas plus de la moitié de la zone entière.
  3. Elle affecte plus de la moitié de la totalité de la couche musculaire de l'utérus.
  4. La maladie dépasse la couche musculaire de l'utérus, ce qui entraînera à l'avenir la défaite de tous les organes voisins.

Les causes de l'adénomyose utérine

Aujourd'hui, la médecine est à un niveau de développement élevé; les spécialistes ne peuvent finalement pas déterminer et nommer la principale raison pour laquelle la maladie commence à se développer chez les femmes. Les médecins proposent plusieurs versions de la survenue de l'adénomyose.

Certains médecins expliquent l'apparition de la maladie par le fait que les tissus endométriaux pénètrent au-delà de l'utérus à travers les trompes de Fallope, ce phénomène est assez fréquent et cette version a le droit d'exister, sinon une, mais elle n'explique pas comment la maladie survient alors dans l'utérus.

D'autres experts suggèrent que, très probablement, la maladie commence à partir des restes de tissu embryonnaire incomplètement régressé. Il y a beaucoup plus d'opinions et de théories différentes. Je veux noter qu'il n'y a aucune preuve d'explication de la survenue de la maladie..

Cependant, il y a des indications de soi-disant groupes à risque et des facteurs qui influencent l'apparition de la maladie.

Les experts sont pratiquement unanimes à penser que l'hérédité est clairement visible lorsqu'une maladie telle que l'endométriose utérine survient, il est également établi que la maladie et la quantité d'hormones féminines vont de pair, et avec la maladie, leur concentration augmente. La maladie peut débuter par une période de stress prolongée, un surmenage mental, nerveux ou physique. Divers types de blessures, chirurgie, maladies sexuellement transmissibles sont également parmi les facteurs de risque.

Les symptômes de l'adénomyose utérine

La première chose à laquelle vous devez faire attention est l'augmentation de la durée des menstruations, l'abondance du flux menstruel augmente également, ce qui entraîne à son tour une carence en fer dans le sang.

Cela se traduit par des signes tels que la somnolence, l'essoufflement, les étourdissements, la fatigue, l'incapacité d'évaluer correctement l'état réel, une immunité altérée.

Quelques jours avant la menstruation, une décharge apparaît, qui apparaît également à la fin de celle-ci. Un symptôme de l'adénomyose est l'apparition de la douleur, qui commence quelques jours avant le début des menstruations et se termine quelques jours après son apparition..

La douleur pendant les rapports sexuels peut également indiquer cette maladie, cela est principalement dû au fait que des processus inflammatoires se produisent à l'intérieur du vagin. Quelqu'un considère l'incapacité de concevoir un enfant comme un symptôme de la maladie, bien que cela soit très probablement une conséquence, mais d'une manière ou d'une autre, beaucoup trouvent en elles-mêmes une adénomyose lorsqu'elles ne peuvent pas tomber enceintes.

La nature des symptômes peut être déterminée en fonction du stade auquel la maladie se situe, ainsi que de la zone touchée. Dans tous les cas, si vous remarquez l'un des symptômes, cela signifie que vous devez consulter un médecin et procéder à un examen. L'évolution de l'adénomyose est caractérisée par sa croissance en l'absence de traitement et la détérioration de l'état de la patiente, des améliorations se produisent pendant la grossesse.

Diagnostic de l'adénomyose utérine

Lors du diagnostic d'une maladie telle que l'endométriose utérine, il existe de nombreux problèmes. De nombreuses maladies ont des symptômes similaires qui se recoupent et afin de déterminer sans ambiguïté la présence d'adénomyose, en particulier à un stade précoce du développement de la maladie, les médecins doivent agir par élimination.

Tout d'abord, un examen par un gynécologue est nécessaire, malgré le fait qu'il s'agit d'une tâche fantastique pour identifier l'endométriose utérine pendant l'examen, le médecin peut détecter des écarts, par exemple, dans l'écart de la taille de l'utérus, car avec la maladie l'utérus devient plus grand. Pendant l'examen, le médecin élimine également d'autres maladies qui présentent des symptômes similaires à l'adénomyose.

Un autre type de diagnostic est une échographie, au cours de laquelle les experts excluent les maladies similaires au cours de.

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) vous permet de voir si le tissu musculaire de l'utérus est épaissi (ce qui est typique de l'adénomyose), quelle uniformité a le tissu interne de l'utérus et les foyers caractéristiques de la maladie, certains types de maladies des organes reproducteurs internes sont également exclus. Étant donné que le coût de l'IRM est élevé, il est extrêmement rarement utilisé.

L'hystéroscopie est l'une des méthodes d'examen efficaces, car le médecin a la possibilité d'examiner le foyer même de la maladie et d'évaluer l'état de l'organe.

Elle est réalisée sous différents types d'anesthésie..

Un autre type de diagnostic est le curetage du contenu de l'utérus, après la procédure, les données sont envoyées pour analyse, ce qui peut déjà très probablement donner une conclusion sur la présence d'une maladie ou son absence. L'anesthésie est utilisée lors de ce diagnostic.

Il convient de noter qu'un diagnostic à cent pour cent n'est possible qu'après le prélèvement de l'organe lui-même. Les médecins prescrivent le traitement selon des signes indirects, lorsque d'autres maladies similaires dans leurs symptômes sont exclues et qu'il y a suffisamment de raisons de croire que le patient a cette maladie.

Traitement de l'adénomyose utérine

Le traitement de l'endométriose utérine peut être thérapeutique ou chirurgical (selon la complexité de la maladie).

Dans le traitement thérapeutique de l'endométriose utérine, des médicaments sont prescrits qui aident à faire face aux symptômes de la maladie, mais ne guérissent pas la maladie elle-même. Les médicaments utilisés dans le traitement de l'adénomyose diffèrent quant aux symptômes accompagnant la maladie. Si le patient ressent une douleur intense, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, qui doivent être pris avant les menstruations.

Si la maladie s'accompagne de saignements abondants et de menstruations irrégulières, le médecin peut prescrire divers contraceptifs, tels que des comprimés ou un dispositif intra-utérin..

Maintenant, il existe de nombreux médicaments sur le marché qui sont pris avec une adénomyose utérine, la décision de choisir un médicament particulier est prise par le médecin traitant.

Traitement chirurgical de l'adénomyose utérine

Comme mentionné ci-dessus, le traitement thérapeutique ne guérit pas complètement la maladie elle-même, mais supprime uniquement ses symptômes et sa progression. Le traitement chirurgical de l'adénomyose est une opération visant à retirer l'utérus. La décision de l'opération peut être prise par le médecin traitant dans les cas suivants.

  • Si le traitement thérapeutique échoue et que les saignements entraînent une importante perte de sang.
  • Si une femme a des enfants et qu'elle ne prévoit pas de nouvelle grossesse.
  • Selon le consentement de la patiente, si l’âge de procréation approche ou s’achève.
  • Si en plus de l'endométriome de l'utérus, le patient est diagnostiqué avec un gros fibrome.
  • Si la maladie s'accompagne d'un changement critique du col de l'utérus.

Prévention de l'adénomyose utérine

Pour la prévention de l'adénomyose utérine, une visite régulière chez le médecin et un examen médical sont nécessaires. Il convient de prêter une attention particulière aux irrégularités menstruelles, ainsi qu'aux divers écoulements. Ne pas se soigner soi-même, car les conséquences peuvent être assez graves.

Manifestations et traitement de l'adénomyose à 1, 2 et 3 degrés

La troisième place parmi les problèmes gynécologiques est l'adénomyose utérine du 1er degré. Pourquoi cela surgit-il? Dans une certaine mesure, en raison de notre négligence de notre santé. Le stade initial de la maladie est reconnu par peu de femmes, il passe sans symptômes prononcés. Seuls quelques-uns prêtent attention aux moindres changements dans le cycle menstruel et vont chez le médecin.

Qu'est-ce que l'adénomyose

L'adénomyose est un type d'endométriose qui, à son tour, est une maladie systémique avec pénétration de cellules endométriales dans les muscles profonds de l'utérus. Passant de la coquille au myomètre, ils continuent à remplir leurs fonctions. À chaque cycle menstruel, la muqueuse de l'utérus se renouvelle. Les anciennes cellules sont remplacées par de nouvelles «copies» et affichées dans le contenu menstruel.

Chaque cycle est le renouvellement des cellules germées dans le myomètre. Pendant la substitution, excrété, n'a pas la capacité d'aller au-delà de l'épidémie. Le contenu accumulé commence progressivement à irriter les tissus environnants, ce qui entraîne un processus inflammatoire. À mesure que la maladie progresse, les cellules pénètrent dans les couches sous-jacentes du myomètre. Si ce processus n'est pas traité, la maladie progresse, le nombre de foyers augmente.

Aux stades avancés, l'adénomyose couvre tout l'organe. Les médicaments hormonaux ne sont pas en mesure de contrôler le taux de transition de l'endothélium dans les muscles de l'utérus. Au dernier stade de la maladie, les cellules pénètrent à travers la membrane séreuse et se développent dans d'autres organes du petit bassin. Le seul «remède» sera l'ablation de l'organe affecté. En règle générale, l'utérus souffre le plus souvent d'adénomyose, ce qui réduit les chances d'avoir un bébé à l'avenir.

Les causes de la maladie

À ce jour, les médecins n'ont pas déterminé la cause exacte de la maladie. Tous les scientifiques ont convenu que la nature de la maladie est principalement de nature hormonale. Pendant les niveaux élevés d'oestrogène, une croissance cellulaire rapide se produit et dans la mauvaise direction. Le patient présentant un premier degré d'adénomyose observe une défaillance dans tout le corps. La maladie affecte le bien-être général d'une femme.

Les causes de la maladie peuvent être des interventions dans la cavité utérine - avortement, curetage, chirurgie. Les médecins établissent souvent le lien entre la survenue d'une adénomyose et des facteurs psychologiques et le travail physique dur. Pendant le stress, la cessation des menstruations se produit souvent et, par conséquent, l'ovulation. Il est nécessaire d'énumérer d'autres causes importantes de la maladie:

  1. Complications après une naissance grave et tardive.
  2. Processus inflammatoires pelviens.
  3. Insuffisance du système immunitaire, comme en témoignent les maladies infectieuses fréquentes.
  4. N'excluez pas l'influence de l'hérédité.

De nombreuses causes d'adénomyose dépendent de notre mode de vie. Une mauvaise nutrition viole la quantité de vitamines, ce qui entraîne un affaiblissement du système immunitaire et le développement de maladies infectieuses. Des chocs sévères perturbent le cycle menstruel, ce qui entraîne un certain nombre de problèmes dans le système reproducteur. Les femmes d'affaires, comme personne d'autre, ne courent un risque de maladie, leur rythme de vie effréné fatigue le corps. Il faut rappeler que l'adénomyose utérine du 1er degré est mieux reconnue dès les premiers symptômes.

Symptômes

Les symptômes de l'adénomyose du patient ne sont souvent observés qu'au deuxième stade de la maladie. Une maladie au début du développement est découverte accidentellement lors d'un examen de routine par un gynécologue. En règle générale, le patient ne perçoit pas les premiers appels et rate ainsi la chance d'un traitement rapide et efficace. Nous décrivons les signes de l'apparition de la maladie:

  1. La douleur commence à être présente quelques jours avant le début des règles. Ils sont intenses et passent dans le bas-ventre, le vagin..
  2. Une faiblesse, une desquamation de la peau et une fatigue rapide indiquent l'apparition d'une anémie chez le patient (anémie).
  3. Le flux menstruel est d'une semaine.
  4. Dans les pauses de menstruation, avant et après, une décharge spottante brun foncé se produit.
  5. Des rapports sexuels douloureux se produisent.

Les signes de la maladie sont associés à la localisation du processus pathologique. Pendant la maladie, le médecin peut observer la présence de néoplasmes pouvant provoquer une adénomyose. Afin d'éviter les complications, vous devez obtenir un traitement à temps. Pour ce faire, il est recommandé de consulter le gynécologue une fois tous les six mois.

Diagnostique

Tout d'abord, le médecin recueille un historique des plaintes. Il apprend comment se déroulent les menstruations, combien de temps les saignements ont lieu, abondants ou non, si des écoulements brun foncé sont présents avant et après. L'enquête comprend des manipulations transférées dans l'utérus, l'hérédité et les maladies somatiques. Après cela, le médecin examine sur une chaise gynécologique, au cours de laquelle il révèle une augmentation de l'utérus, typique de 8 à 10 semaines de grossesse. Avec la forme nodulaire de l'adénomyose, la surface de l'utérus lors de la palpation présente une tubérosité.

Parmi toutes les échographies, l'échographie transvaginale occupe la première place pour l'efficacité de la détection de l'adénomyose. Sa précision dépasse 90%. Une échographie est réalisée trois jours avant le début des règles. Le diagnostic d'endométriose utérine est posé par le médecin avec les échos suivants:

  1. L'utérus a une forme sphérique, cela est dû à une augmentation des parois avant et arrière.
  2. L'organe est de taille similaire à 6 mois de grossesse.
  3. Asymétrie des murs.
  4. La présence de cavités kystiques avant la menstruation.

L'imagerie par résonance magnétique est une méthode plus coûteuse pour déterminer l'adénomyose, mais avec elle la structure du myomètre est déterminée. Ils parlent de la présence de la maladie selon des signes tels que l'hétérogénéité de la couche musculaire de l'utérus, l'épaississement des parois. Lors de la recherche de foyers de l'endomètre, un diagnostic précis est posé - l'adénomyose. L'IRM exclut d'autres causes possibles.

Le médecin prescrit un test sanguin pour les œstrogènes. Son contenu accru entraîne une augmentation du taux de croissance des cellules endométriales dans le myomètre. Vérifiez la microflore vaginale et faites des frottis pour la microscopie. La consultation de spécialistes étroits, tels qu'un thérapeute, un endocrinologue et un gastro-entérologue, n'exclut pas.

Les catégories

Première étape

L'adénomyose de grade 1 est caractérisée par un petit nombre de cellules endométriales germées dans la couche musculaire de l'utérus. Les symptômes de la première étape sont à peine perceptibles. Il y a un léger changement dans la menstruation. La décharge devient abondante et longue.

La maladie à un stade précoce est détectée par hasard, lors d'un examen par un gynécologue. Le traitement prescrit par le médecin sera un traitement hormonal. La durée de prise de fonds est de deux mois à six mois. Ce cours assure la restauration des niveaux hormonaux, ce qui conduit au recul de la maladie. À la fin du traitement, vous devez constamment consulter un gynécologue, afin d'éviter le développement d'une rechute.

Deuxième étape

L'adénomyose de grade 2 est causée par la pénétration de cellules endométriales à une profondeur de 1/2 de l'épaisseur de la paroi utérine. À ce stade, un épaississement du myomètre se produit, le vagin perd son élasticité habituelle. La patiente rencontre une décharge brunâtre avant et après la menstruation. La douleur dans le bas-ventre s'intensifie, puis elles irradient vers les intestins.

Adénomyose focale

L'adénomyose focale est une forme d'endométriose génitale. Dans la grande majorité des cas, on le trouve chez les femmes après 40 ans dans le contexte d'avortements instrumentaux répétés, d'autres interventions chirurgicales intra-utérines.

Cette maladie chronique induit le développement d'un léiomyome utérin, réduit considérablement la qualité de vie d'une femme et reste un problème non résolu de la gynécologie moderne.

Adénomyose utérine focale - qu'est-ce que c'est?

Adénomyose ou endométriose interne - croissance bénigne de la couche basale de l'endomètre dans le myomètre avec formation de foyers endométrioïdes dans l'épaisseur de la paroi utérine.

L'adénomyose focale - une forme locale d'adénomyose - semble être un foyer unique ou multiple de glandes ectopiques et de stroma endométrial entouré de fibres musculaires lisses altérées.

En d'autres termes, avec l'adénomyose focale, le tissu endométrioïde n'affecte pas l'ensemble de l'utérus, mais une zone limitée de la paroi utérine.

Formes d'adénomyose:

  • Diffuser
  • Focal
  • Nodal
La prévalence de diverses formes d'adénomyose

Un certain nombre d'auteurs considèrent l'adénomyose focale comme un précurseur d'un processus diffus commun.

Forme focale diffuse de l'adénomyose

L'adénomyose focale isolée est assez rare (pas plus de 7% de tous les cas de la maladie). Beaucoup plus souvent, on observe une forme mixte focale diffuse d'adénomyose du 2-3 degré, lorsqu'un grand foyer endométrioïde local est combiné avec de petites lésions dispersées dans tout le myomètre.

Quel est le danger de la germination de l'endomètre dans le myomètre?

En augmentant sa viabilité, les cellules endométriales ectopiques développent des propriétés agressives pour les tissus environnants:

  • Pour affaiblir l'immunité locale, ils produisent des prostaglandines en grande quantité - des substances bioactives qui provoquent l'inflammation, l'enflure et la douleur.
  • Pour maintenir leur croissance active, les tissus du foyer adénomyeux synthétisent de façon autonome les œstrogènes et créent un déséquilibre hormonal local (œstrogénisme local).
  • Évitant le contrôle hormonal total, le tissu adénomyotique devient insensible à la progestérone - une hormone qui supprime la croissance proliférative des glandes au centre de la maladie.

Dans le même temps, le tissu endométrioïde reste un analogue de la muqueuse utérine, de sorte qu'il «a ses règles» pendant les menstruations. Une partie du produit sanglant est déversée dans la cavité utérine le long des passages endométriosiques, induisant des sécrétions de «chocolat» maculées, de longues périodes prolongées conduisant à une anémie secondaire. L'autre partie - s'accumule dans la lumière des glandes ectopiques, formant un gros kyste (forme kystique d'adénomyose focale).

Le tissu endométrioïde est sujet à une croissance infiltrante. Même une adénomyose utérine minimale dans 40 à 50% des cas est associée à une endométriose rétrocervicale ou extragénitale de l'intestin, d'autres structures pelviennes.

L'invasion de l'endomètre ectopique désorganise le myomètre. L'inflammation chronique et les œstrogènes associés induisent le compactage, l'élargissement et la transformation des fibres musculaires, la formation de nodules léiomyomateux et de cordes musculaires lisses.

L'adénomyose focale diffuse dans 80 à 90% des cas est associée à un myome utérin multiple

Un processus pathologique intra-utérin viole le statut immunitaire et hormonal général d'une femme. Chez les patients atteints d'adénomyose, des troubles structurels et fonctionnels des ovaires, une hyperplasie endométriale, un dysfonctionnement des centres de régulation neuroendocrinienne, des troubles auto-immunes, névrotiques et métaboliques sont détectés.

Les causes de l'adénomyose focale

Parmi les nombreuses hypothèses sur l'apparition de l'endométriose dans le développement de l'adénomyose, le rôle principal est joué par:

  • Prédisposition génétique - tendance congénitale à la pénétration de particules endométriales dans le myomètre à certaines étapes du cycle menstruel.
  • Le déplacement de l'endomètre à travers un myomètre blessé lors de dommages mécaniques ou inflammatoires de la zone myométriale intermédiaire ou transitionnelle (zone de jonction, JZ), qui est soumise à l'endomètre, est une barrière tissulaire naturelle entre les couches muqueuses et musculaires de la paroi utérine.

95% des patients atteints d'adénomyose dans le passé ont subi un avortement médicamenteux. 75% - ont été soumis à un curetage diagnostique distinct de la muqueuse utérine. 3% - les dispositifs contraceptifs intra-utérins ont été utilisés pendant une longue période, dont le port était compliqué par une endométrie et / ou une myométrite chronique.

Facteurs qui augmentent le risque de développer une adénomyose focale:

  • Chirurgie gynécologique: avortement instrumental, césarienne, hystérorésectoscopie, curetage diagnostique «aveugle», inspection manuelle de la cavité utérine, etc..
  • Installation inadéquate et / ou port prolongé de systèmes contraceptifs intra-utérins.
  • Inflammation génitale.
  • Adénomyose «familiale» - prédisposition congénitale à la maladie, héritée par des proches parents.
  • Immunité réduite.
  • Stress chronique.
  • Troubles métaboliques, obésité.
  • Hypertension.
  • Maladies endocriniennes, dont le diabète.
  • Pathologie gastro-intestinale.
  • Amygdalite chronique.
  • Mauvaise écologie, mauvais environnement médical et social.
  • De l'alcool.
  • Hypodynamie.
Retour à la table des matières

Les symptômes de l'adénomyose focale

  • Syndrome de douleur pelvienne: persistant, sans rapport avec les menstruations, tirant des douleurs dans le bas-ventre, irradiant vers le bas du dos et / ou le rectum.
  • Menstruations douloureuses.
  • Rapports sexuels douloureux.
  • Détection d'écoulement sanglant (brun ou «chocolat») des organes génitaux: contact acyclique, avant et / ou après la menstruation.
  • Menstruations abondantes (hyperménorrhée).
  • Parfois: saignement utérin dysfonctionnel.
  • Parfois: anémie posthémorragique (secondaire).
  • Fausses couches spontanées, naissance prématurée, hémorragie post-partum anormale.
  • Infertilité.

L'adénomyose focale peut-elle être asymptomatique?
OUI!
Chez 12% des patients, la maladie est détectée par hasard, par échographie, lors d'un examen de routine.

Diagnostic de l'adénomyose focale

Jusqu'à 80% des cas d'adénomyose focale sont diagnostiqués en fin de procréation ou en préménopause. Mais la durée réelle de la maladie depuis le début de son développement jusqu'au moment de la détection est presque impossible à déterminer.

Le diagnostic de l'adénomyose commence par un recueil complet des plaintes et un examen gynécologique objectif du patient.

La principale méthode instrumentale pour identifier toute pathologie intra-utérine reste l'échographie - échographie des organes pelviens à l'aide d'un transducteur vaginal (échographie transvaginale).

La précision des diagnostics échographiques de la forme focale diffuse de l'adénomyose de 1 à 3 degrés atteint 96%

Malgré la valeur informative élevée de l'échographie, un certain nombre de difficultés surviennent souvent avec l'interprétation des résultats de la recherche - il est difficile de distinguer l'adénomyose focale de la focale diffuse ou nodulaire, des fibromes ou de la malformation utérine.

L'échographie de l'utérus avec adénomyose doit être réalisée en dynamique: quelques jours avant et après la menstruation.

Signes d'écho de l'adénomyose focale

Selon les résultats de l'échographie, la maladie ne peut être que supposée. Dans le cadre d'un examen plus approfondi et d'une clarification du diagnostic, l'IRM.

Une direction prometteuse pour la vérification de l'adénomyose focale est la spectroscopie RM, qui évalue les caractéristiques du métabolisme au niveau du locus de la maladie.

Hystéroscopie avec curetage diagnostique séparé et examen histologique des tissus prélevés
avec l'adénomyose focale, elle est principalement réalisée pour exclure / confirmer une pathologie bénigne (hyperplasie, polype) ou maligne (adénocarcinome) de l'endomètre associée à une adénomyose.

Si l'hystéroscopie ne permet pas de visualiser les signes d'adénomyose, cela n'exclut pas la possibilité d'un processus endométrioïde focal dans l'épaisseur du myomètre.

Adénomyose utérine focale - traitement

Le choix de la méthode de traitement de l'adénomyose focale présente souvent un gros problème et dépend en grande partie de l'âge du patient, de la prévalence de l'adénomyose, de la gravité des manifestations cliniques et de la présence de maladies génitales et somatiques concomitantes..

Stade ou degré de propagation de l'adénomyose

AdénomyosePrévalence
1 degré
minimal
L'invasion endométriale du myomètre est limitée à la zone de transition (JZ)
2 degrés
lumière
La germination du tissu endométrioïde dans le myomètre est limitée à la moitié de l'épaisseur de la paroi utérine
3 degrés
modéré
La défaite de toute l'épaisseur de la paroi utérine à la membrane séreuse (externe) de l'utérus, sans germination en elle
4 degrés
lourd
Invasion du processus pathologique dans la membrane séreuse et au-delà de l'utérus

Les tactiques de traitement de l'adénomyose sont toujours coordonnées avec le patient et, en premier lieu, ne sont pas basées sur les résultats de l'échographie, mais sur des plaintes et un tableau clinique objectif..

Adénomyose focale de 1 et 1-2 degrés - traitement

Un certain nombre d'experts pensent que si un patient ne se plaint pas de sa santé, il n'y a pas de manifestations cliniques d'une maladie présumée (non confirmée par l'histologie), un traitement hormonal n'est pas prescrit. Un examen gynécologique et un contrôle par ultrasons sont recommandés une fois tous les 6 mois.

Dans le même temps, de nombreux chercheurs insistent sur la pertinence d'un traitement restrictif à long terme des formes légères d'adénomyose avec des contraceptifs oraux monophasiques à faible dose ou des gestagènes purs (oraux, intra-utérins) avec une charge minimale (diénogest, lévonorgestrel) jusqu'à la grossesse prévue ou le début de la ménopause naturelle.

Adénomyose focale 2 et 2-3 degrés - traitement

La prise en charge de l'adénomyose focale de degré léger à modéré dépend de la forme et de la gravité des manifestations cliniques de la maladie.

Analgésiques, les AINS sont utilisés pour traiter les douleurs mineures..

En cas de symptômes plus importants, une hormonothérapie conservatrice est effectuée..

Préparations pour le traitement de l'adénomyose focale

(selon les recommandations des communautés cliniques internationales, une consultation avec le médecin traitant est requise)

La thérapie de la première étape ne nécessite pas de confirmation histologique du diagnostic. En vigueur:

  • COC monophasique en mode continu:
    médicament de choix - "Janine" (diénogest + éthinylestradiol).
    Génériques: «Silo», «Bonade», «Dieziklen»
  • Progestatifs en mode continu:
    drogue de choix - "Vizanna" (diénogest).

Plaintes des patients: douleur pelvienne, menstruations abondantes et prolongées.

Résultats échographiques: dans le coin gauche de l'utérus plus près du tégument externe (séreux), une formation hétéroéchogène de 3,5 x 5,3 x 4,2 cm a été trouvée avec un contenu fin à l'intérieur, avec un bord périphérique hyperéchogène jusqu'à 2 cm. Déformation du myomètre externe. Signes d'adénomyose focale.

Résultats IRM: adénomyose focale confirmée.

Un traitement chirurgical a été proposé, que le patient a refusé.

Attribué: drogue "Vizanna" en mode continu.

Effet clinique: positif.

La thérapie de la deuxième étape est prescrite si la thérapie de la première étape est inefficace ou intolérante:

  • LNG-Navy "Mirena" (lévonorgestrel)
  • Cours A-GnRH pas plus de 24 semaines:
    Choix d'expert - Diferelin (Triptorelin)
    Génériques: Decapeptil Depot, Triptorelin Long
    A-GnRH populaire: Zoladex (Gozorelin), Buserelin.

Focale, focale diffuse
adénomyose 3, 3-4 degrés - traitement

L'adénomyose isolée modérément sévère et sévère est extrêmement rare. Le plus souvent, il est combiné avec un myome utérin, une pathologie ovarienne, une hyperplasie endométriale et / ou un myomètre, s'accompagne de symptômes graves et est traité rapidement.

Plaintes des patients: douleur pelvienne sévère.

Résultats échographiques: Sur la côte utérine gauche dans le tiers inférieur du myomètre, une masse hétéroéchogène mesurant 4,3 x 5,1 x 3,5 cm avec une zone externe d'échogénicité accrue. Déformation du myomètre externe avec renflement dans la cavité abdominale. Signes d'adénomyose focale.

Résultats IRM: adénomyose probablement focale.

Traitement chirurgical conservateur: laparoscopie thérapeutique réussie préservant les organes avec excision du foyer pathologique et restauration ultérieure de la paroi utérine.

Le diagnostic histologique: adénomyose focale.

L'opération est un must?

Indications pour le traitement chirurgical de l'adénomyose focale:

  • Inefficacité de la thérapie conservatrice.
  • Saignements utérins menstruels ou acycliques associés à l'adénomyose, conduisant à une anémie, résistante aux médicaments.
  • Douleurs pelviennes chroniques, dyspareunie, abaissant considérablement le niveau de vie, résistant au traitement médicamenteux.
  • Adénomyose en association avec une autre pathologie gynécologique nécessitant un traitement chirurgical.
  • Adénomyose diffuse-nodale de 3-4 degrés.
  • Dysfonctionnement associé à l'adénomyose des organes adjacents à l'utérus.

Chez les jeunes femmes qui souhaitent préserver la fertilité, une chirurgie plastique reconstructive préservant les organes est effectuée, si possible. Accès chirurgical optimal - Laparoscopique.

Chez les femmes chez les femmes pré- et post-ménopausées, une amputation supravaginale ou totale (complète) de l'utérus est réalisée - hystérectomie.

Hystérectomie - résultat défavorable d'un diagnostic tardif ou d'un traitement médicamenteux inadéquat de l'adénomyose

L'ablation totale de l'utérus est une mesure nécessaire, le triste résultat de la visite tardive d'une femme chez le médecin, le mauvais choix d'un traitement conservateur ou les raisons personnelles du patient de refuser le traitement hormonal recommandé..

Toute femme qui ne respecte pas les médicaments prescrits pour le traitement médical de l'adénomyose doit être consciente des éventuelles conséquences négatives d'une telle décision..

Conséquences possibles à long terme de l'hystérectomie Retour à la table des matières

Grossesse avec adénomyose focale

L'adénomyose focale conduit à un dysfonctionnement de l'endomètre et du myomètre, elle devient donc souvent la cause de la pathologie obstétricale: fausses couches spontanées aux premiers stades, naissance prématurée, hémorragie post-partum.

L'adénomyose joue un rôle important dans le développement de l'infertilité chez la femme. Cependant, une grossesse avec un tel diagnostic est possible. L'examen et le traitement chirurgical conservateur de l'infertilité chez les patients atteints d'adénomyose focale sont effectués comme pour l'infertilité d'origine inconnue.

La laparoscopie médicale augmente la capacité de reproduction, augmente les chances d'une grossesse spontanée et améliore les résultats de la FIV.

Grossesse avec adénomyose possible

Notez que le traitement de l'adénomyose avec le diénogest et la A-GnRH ne réduit pas la réserve ovarienne des ovaires, n'affecte pas négativement la fertilité de la patiente après un traitement. 3-6 mois de prise de A-GnRH avant la procédure ART augmente la fréquence des grossesses cliniques de 4 fois.

Prévention de la forme focale de l'adénomyose

Étant donné la pathogenèse complexe et incomplètement étudiée de la maladie endométrioïde, il n'existe aucune méthode de prévention garantie pour soulager l'adénomyose focale.

Mesures qui réduisent le risque de développer une adénomyose focale: prévention des maladies gynécologiques

  • Planification de la grossesse (avortement).
  • Évitez les interventions chirurgicales intra-utérines déraisonnables, les opérations sur l'utérus.
  • Traitement adéquat des maladies gynécologiques inflammatoires.
  • Mise en œuvre en temps opportun du plan de reproduction, naissance naturelle.
  • Contraception orale hormonale.
  • Barrière contraceptive (rapports sexuels protégés), hygiène sexuelle (éviter les infections sexuellement transmissibles).
  • Mode de vie sain.
  • La lutte contre l'obésité, le maintien d'un poids corporel normal.
  • Activité physique.
  • Examen dispensaire chez le gynécologue 1 fois en 12 mois.

Adénomyose: symptômes et traitement

L'adénomyose (endométriose interne) est une maladie systémique bénigne de l'utérus, qui s'accompagne d'une prolifération pathologique des tissus endométriaux à l'extérieur du corps (trompes de Fallope, vagin, ovaires) et de ses autres couches. Des croissances endométriotiques peuvent être observées dans les plaies postopératoires, les poumons, les organes digestifs et les voies urinaires.

Le plus souvent, l'adénomyose survient chez les patients en période de reproduction, principalement après 27-30 ans. Souvent, la maladie est héréditaire (génétiquement). Après la ménopause, l'endométriose interne s'estompe d'elle-même.

Stade et degré d'adénomyose utérine

Compte tenu de l'image morphologique du processus pathologique, les formes suivantes d'endométriose interne sont distinguées:

  • Adénomyose nodulaire de l'utérus. Les cellules endométrioïdes se trouvent dans le myomètre sous forme d'adénomyomes (nœuds). En règle générale, les formations nodulaires sont multiples, ont une cavité remplie de sang. Autour d'eux se trouve un tissu conjonctif dense, qui se forme sur le fond de l'inflammation..
  • Adénomyose focale. Cette forme de pathologie est caractérisée par la propagation de cellules endométriales dans les tissus environnants avec la formation ultérieure de foyers individuels.
  • Adénomyose diffuse. Les cellules endométrioïdes envahissent le myomètre. Dans ce cas, la formation de nœuds ou de foyers distincts ne se produit pas.
  • Adénomyose diffuse-nodulaire. La combinaison de l'endométriose interne diffuse et nodale.

Compte tenu de la distribution et de la profondeur des excroissances endométriotiques, les degrés d'adénomyose suivants sont distingués:

  • 1 degré - la couche sous-muqueuse de la cavité utérine est affectée;
  • 2 degrés - une partie de la couche musculaire est incluse dans le processus pathologique;
  • Grade 3 - le tissu endométrial se développe sur une grande moitié de la couche utérine musculaire;
  • Grade 4 - les foyers d'endométriose affectent toute la couche musculaire. Souvent, le processus pathologique se propage aux tissus voisins, aux organes.

Les causes de l'adénomyose utérine

Le mécanisme de développement de l'endométriose interne est assez simple et consiste en la germination de l'endomètre dans le tissu musculaire sous l'influence de certains facteurs. Dans le même temps, les capacités fonctionnelles des tissus sont pleinement préservées. Avec la transition du corps féminin à la phase menstruelle, les cellules endométriales commencent à augmenter, en raison de laquelle l'implantation de l'ovule fécondé se produit. L'endomètre, qui a germé dans le myomètre, fonctionne selon un principe similaire.

Si la conception ne s'est pas produite, les cellules endométrioïdes sortent de la cavité utérine sous la forme de saignements menstruels. La couche musculaire de l'utérus n'est pas en mesure d'excréter les cellules endométriales envahies, ce qui fait qu'elles restent dans la cavité corporelle. Dans ce contexte, une hémorragie mineure se produit dans le myomètre, ce qui provoque le processus inflammatoire.

Les causes exactes de la formation de l'adénomyose n'ont pas encore été déterminées. Les spécialistes identifient un certain nombre de facteurs qui provoquent la croissance des cellules endométriales et leur augmentation ultérieure. Selon les statistiques, la plupart des patients atteints d'adénomyose ont subi un avortement ou subi une intervention chirurgicale dans la cavité utérine. Les patients de plus de 35 ans sont toujours à risque.

Certains gynécologues pensent qu'un facteur génétique peut provoquer le développement d'une adénomyose. Cependant, il n'y a pas de déclaration claire concernant cette théorie. Si l'une des femmes de la famille souffrait d'endométriose interne, cela ne signifie pas que les représentants des générations futures seront enclins à développer la maladie.

Les autres causes du développement de l'adénomyose utérine comprennent:

  • Stress fréquents, surmenage émotionnel;
  • Activité physique prolongée;
  • Tension constante, activité excessive;
  • Mode de vie passif et sédentaire, qui conduit à la stagnation du sang dans les organes pelviens;
  • Troubles endocriniens;
  • Violations de la glande surrénale et de la glande pituitaire;
  • Dysfonctionnement hormonal.

En outre, le développement de l'endométriose interne peut être l'abus d'un solarium et des bains de soleil. Cela est particulièrement vrai pour les patients après 30 ans. À cet âge, le corps est beaucoup plus sensible aux rayons ultraviolets..

Signes et symptômes de l'adénomyose utérine

Le symptôme le plus frappant et caractéristique de l'adénomyose est une période de menstruation prolongée (plus de 7 jours). L'écoulement est abondant et accompagné de fortes douleurs. Des caillots sanguins peuvent se produire dans le flux menstruel. Avant les menstruations et pendant 3-4 jours après leur achèvement, une décharge d'une teinte brunâtre peut être observée. Chez les patients atteints d'adénomyose sévère, des pertes intermenstruelles apparaissent, suivies d'un syndrome prémenstruel prononcé.

Des sensations douloureuses avec adénomyose apparaissent 2 à 3 jours avant le début des menstruations. Ils continuent tout le cycle et passent après 3-4 jours à compter de la fin du flux menstruel. La localisation de la douleur dépend de la focalisation du processus inflammatoire. Si l'isthme est endommagé et que des adhérences se forment, une douleur se produira dans le périnée. L'inflammation dans le coin de l'utérus s'accompagne de douleurs dans la région de l'aine. Cependant, la plupart des femmes se plaignent de rapports sexuels douloureux pendant la période prémenstruelle.

60% des patients atteints d'adénomyose ont des problèmes de conception. L'infertilité est causée par de nombreuses commissures formées sur les trompes de Fallope. En raison de la violation de la structure de l'endomètre, ils entravent la progression de l'œuf fécondé vers le site d'implantation..

Un autre signe d'adénomyose est l'anémie ferriprive, qui se produit en raison d'une importante perte de sang dans le contexte de menstruations abondantes. Cela provoque l'apparition des symptômes suivants:

  • Fatigabilité rapide;
  • Somnolence constante;
  • Dyspnée;
  • Conditions d'évanouissement;
  • Malaise général;
  • Maux de tête, vertiges;
  • Pâleur de la peau;
  • Troubles de l'état psycho-émotionnel, névrose causée par l'incapacité de concevoir, douleur intense et syndrome prémenstruel sévère.

Selon la gravité de la pathologie, la gravité, l'intensité et l'ensemble des manifestations cliniques peuvent varier.

Si nous parlons des signes d'adénomyose, qui sont déterminés lors d'un examen gynécologique, ceux-ci incluent des changements dans la forme et la taille de la cavité utérine. Avec l'adénomyose diffuse, l'utérus s'élargit avant les menstruations et devient sphérique. Avec un processus pathologique commun, l'organe ressemble à 2 ou 3 mois de gestation. La forme nodale de l'adénomyose s'accompagne de la formation de petits tubercules qui se trouvent sur les parois utérines. Avec l'adénomyose complexe, l'utérus correspond à la taille des fibromes et ne revient pas à la normale après les menstruations.

Diagnostic de l'adénomyose

Pour diagnostiquer l'endométriose interne, un gynécologue est consulté, qui comprend l'étude des plaintes du patient, la collecte d'informations sur les antécédents médicaux et un examen gynécologique. Des études de laboratoire et de matériel sont également prescrites..

L'examen gynécologique est effectué avant la menstruation. La détection de ganglions, de tubérosité ou d'un utérus sphérique élargi en combinaison avec des périodes abondantes, prolongées et douloureuses, ainsi que des signes d'anémie et de douleur lors d'un contact sexuel, est une cause de suspicion de développement d'une adénomyose.

L'échographie est la principale méthode de diagnostic de l'adénomyose. Vous pouvez obtenir les résultats les plus précis de l'étude (85-90%) par diagnostic transvaginal (par le vagin). La procédure d'échographie ainsi que l'examen dans la chaise sont effectués à la veille des menstruations. Les signes d'adénomyose à l'échographie comprennent diverses épaisseurs des parois de l'utérus, une forme d'organe sphérique et élargie, la présence de formations kystiques de plus de 3 mm de diamètre, qui apparaissent dans la paroi utérine avant les menstruations.

Le diagnostic de la forme diffuse de l'adénomyose par ultrasons est beaucoup plus difficile. Pour cela, la méthode d'examen hystéroscopique est utilisée. De plus, l'hystéroscopie élimine l'hyperplasie endométriale, la polypose, les fibromes utérins, les néoplasmes malins et d'autres pathologies gynécologiques.

Dans le cadre du diagnostic différentiel, l'IRM peut être prescrite, ce qui permet de détecter des changements dans la structure du myomètre, un épaississement des parois utérines et des foyers de propagation des tissus endométrioïdes dans le myomètre. L'IRM vous permet également d'évaluer la structure et la densité des nœuds.

Pour identifier les troubles hormonaux, les processus inflammatoires et les signes d'anémie dans l'adénomyose, des tests de laboratoire de sang et d'urine sont prescrits.

Comment traiter l'adénomyose

Le traitement de l'adénomyose est prescrit par le médecin sur la base des résultats des diagnostics de laboratoire et d'un examen complet. La thérapie de l'endométriose interne peut être effectuée en utilisant des méthodes conservatrices (médicaments), chirurgicales ou combinées. Le choix de la tactique des effets thérapeutiques dépend du stade et de la forme du processus pathologique. Le degré de distribution des excroissances endométrioïdes, l'âge et l'état général de la patiente, ainsi que la nécessité de maintenir la fonction reproductrice (possibilité de conception ultérieure) sont également pris en compte..

Le traitement de l'adénomyose commence par l'utilisation de méthodes conservatrices. Dans ce cas, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • Médicaments hormonaux;
  • Médicaments pour arrêter l'inflammation;
  • Complexes de vitamines;
  • Préparations pour la normalisation de l'activité hépatique;
  • Médicaments pour augmenter l'immunité (immunostimulants).

Tous les patients reçoivent un traitement d'anémie ferriprive. Selon le témoignage, la femme est envoyée pour une consultation avec un psychothérapeute qui peut recommander de prendre des tranquillisants ou des antidépresseurs.

Si l'utilisation de méthodes conservatrices n'a pas donné de résultats positifs, un traitement chirurgical est indiqué. Il existe deux domaines de traitement chirurgical de l'adénomyose:

  • Intervention pour sauver des organes - visant à la coagulation des excroissances endométrioïdes;
  • Chirurgie radicale (hystérectomie, panhistérectomie, amputation supravaginale) - consiste en l'ablation de l'utérus et des appendices.

Les facteurs fondamentaux dans la nomination d'une intervention chirurgicale avec préservation de l'organe comprennent la présence de suppuration, le degré d'hyperplasie et le nombre d'adhérences formées. La question du choix d'une telle méthode de traitement n'est envisagée qu'après que le patient a suivi un traitement hormonal (90 jours), ce qui n'a pas donné de résultats et s'il existe des restrictions sur l'utilisation d'agents hormonaux..

Si après le traitement médicamenteux, l'adénomyose continue de progresser et que l'âge de la femme dépasse 40 ans, le médecin décide de l'opportunité d'une opération radicale. Une chirurgie de ce type peut être prescrite dans les cas suivants:

  • Hormonothérapie inefficace et chirurgie antérieure préservant les organes;
  • Le développement d'une adénomyose diffuse du troisième degré;
  • Progression de la forme nodulaire de l'endométriose interne en combinaison avec un myome.

Après des opérations de préservation d'organes et une pharmacothérapie, une rechute d'adénomyose au cours de la première année est diagnostiquée chez un patient sur cinq. En 5 ans, le taux de récidive passe à 70%. Chez les femmes de la période préménopausique, le pronostic de l'endométriose interne est plus favorable, en raison de la disparition progressive de l'activité ovarienne. Rechute d'adénomyose impossible après une chirurgie radicale.

Grossesse avec adénomyose utérine

Si le diagnostic d'adénomyose est posé à une femme qui envisage une grossesse, il est recommandé de tenter de concevoir au plus tôt 6 à 8 mois après une intervention de préservation d'organes ou l'achèvement d'un traitement conservateur..

Si l'adénomyose est diagnostiquée chez une patiente enceinte, au cours du premier trimestre, on lui montre qu'elle prend des gestagènes. La nécessité d'un traitement hormonal au cours des deuxième et troisième trimestres de gestation est déterminée sur la base d'analyses sanguines de laboratoire pour les niveaux de progestérone.

La grossesse est une ménopause physiologique, qui s'accompagne de changements hormonaux graves. Cela affecte favorablement le cours de la pathologie, réduisant le taux d'hyperplasie de l'endomètre. Certaines femmes ont une guérison complète après avoir porté.

Qu'est-ce qu'une adénomyose dangereuse

En l'absence de thérapie opportune ou de tactiques analphabètes d'effet thérapeutique, l'adénomyose endométriale peut provoquer le développement d'un certain nombre de complications indésirables:

  • La formation d'anémie chronique et aiguë;
  • La propagation des foyers d'adénomyose sur d'autres tissus, organes (hémothorax, obstruction intestinale);
  • Tumeur maligne (dégénérescence maligne) des cellules endométriales pathologiques.

Pour prévenir le développement de l'endométriose interne et ses conséquences, une femme doit consulter un gynécologue au moins 2 fois par an et consulter un médecin si des symptômes d'adénomyose sont détectés.

Adénomyose utérine à l'échographie et à l'IRM

Attention! Cet article est à titre informatif uniquement et ne constitue en aucun cas du matériel scientifique ou des conseils médicaux et ne peut pas remplacer une consultation en personne avec un médecin professionnel. Pour le diagnostic, le diagnostic et le traitement, contactez un médecin qualifié!

Adénomyose diffuse

L'adénomyose est une forme d'endométriose. Dans la pratique gynécologique, une adénomyose diffuse est observée dans la plupart des cas. L'adénomyose utérine diffuse s'accompagne d'une croissance anormale de l'endomètre, mais les cellules fonctionnent comme d'habitude. Dans la seconde moitié du cycle menstruel, les cellules de la couche muqueuse augmentent pour prendre le fœtus pendant la grossesse. Si la grossesse ne se produit pas, les composants endométriaux inutiles sous l'influence des hormones sont excrétés du corps avec le flux menstruel.

Dans le tissu musculaire de l'utérus, il n'y a aucun moyen de se débarrasser des tissus inutiles. Pour cette raison, l'hémorragie provoque une inflammation. À la suite de changements diffus, des irrégularités menstruelles, des règles douloureuses et abondantes, des saignements entre les règles et d'autres pathologies apparaissent. Sans traitement approprié, l'adénomyose peut devenir un facteur d'apparition de la tumeur ou de l'infertilité d'une femme..

Changements diffus

Changements diffus dans le myomètre, qu'est-ce que c'est? Le myomètre est la paroi musculaire de l'utérus, tapissée d'une couche de l'endomètre (muqueuse) de l'intérieur. Avec des changements diffus dans le myomètre, les cellules de la couche muqueuse se développent dans la couche musculaire de l'utérus. La structure du myomètre devient hétérogène, granulaire, cellulaire. Les tissus de la couche musculaire acquièrent une couleur rose clair, les parois de l'utérus s'épaississent jusqu'à cinq centimètres.

L'adénomyose diffuse survient généralement chez les femmes d'environ 40 ans, mais elle survient également chez les patients plus jeunes. Chez les femmes ménopausées, il est beaucoup moins probable en raison de l'arrêt des menstruations cycliques.

Principales cliniques en Israël

Variétés

Il existe trois types d'adénomyose utérine selon le type de développement:

Nodulaire se distingue par l'apparition de néoplasmes nodulaires des tissus glandulaires entourés de conjonctifs. À l'intérieur des nœuds, il y a des cavités remplies de liquide ou de sang. Habituellement, les nœuds sont formés en groupes, ont une structure dense. Similaire aux fibromes utérins, qui sont souvent associés.

Focal se distingue par un modèle de distribution local. Il se développe dans les zones du myomètre, similaires en termes de fonctionnalité et de structure à l'endomètre. Ces zones sont appelées foyers d'adénomyose.

Diffuse est caractérisée par le fait que la structure des tissus endométriaux est modifiée en raison de la germination uniforme dans l'épaisseur des tissus utérins. Dans ce cas, aucune zone clairement définie n'est formée.

La forme diffuse la plus courante de l'adénomyose. Avec cette maladie, les foyers pathologiques de l'endomètre ne se forment pas et le processus pathologique de diffusion affecte les couches de l'utérus. Les symptômes cliniques de la forme diffuse sont similaires aux manifestations d'autres formes de la maladie. Parfois, une adénomyose diffuse est associée à une adénomyose diffuse ou nodale. Ce sont des variantes combinées de la maladie..

L'adénomyose est classée en quatre étapes en fonction de la progression du processus pathologique:

  • I - le processus est limité à la muqueuse utérine et n'affecte pas les autres tissus;
  • II - le foyer pathologique s'étend jusqu'au milieu de la couche musculaire de l'utérus;
  • III - la couche musculaire des parois de l'utérus est changée (en couche séreuse);
  • IV - le processus s'étend à la membrane séreuse de la paroi utérine et passe aux organes voisins.

Au 4ème stade, il y a une augmentation de l'utérus et des ballonnements, il y a une sensation de lourdeur et de pression dans la cavité abdominale.

Les causes

Actuellement, les principaux facteurs de survenue d'une adénomyose utérine sont:

  • prédisposition héréditaire;
  • vie sexuelle précoce;
  • naissance compliquée;
  • maladies inflammatoires et infectieuses des organes pelviens;
  • maladie cardiovasculaire;
  • interventions chirurgicales, en particulier avortement;
  • blessures mécaniques;
  • grand stress psychologique;
  • surcharge physique;
  • Passion pour les salons de bronzage, les bains de soleil et les procédures de boue;
  • l'utilisation de contraceptifs intra-utérins sous forme de spirales;
  • utilisation prolongée de contraceptifs hormonaux;
  • Déséquilibre hormonal;
  • manque d'exercice, obésité;
  • changement climatique brutal.

En raison de l'impact sur le corps de la femme de l'une de ces raisons, du sang menstruel avec des éléments de l'endomètre est jeté dans la cavité abdominale et les trompes de Fallope. De plus, l'adénomyose peut se développer à partir de la couche basale des muqueuses de l'utérus et se régénérer à chaque menstruation.

Symptômes

L'adénomyose diffuse dans les stades initiaux passe sans symptômes visibles. Le patient ne remarque que des règles douloureuses et lourdes.

Lorsque la maladie s'est suffisamment propagée, les femmes se plaignent des manifestations suivantes:

  • écoulement brun dans les intervalles entre les menstruations;
  • douleur modérée et sévère dans le bas du dos et l'abdomen avant la menstruation;
  • périodes trop lourdes;
  • irrégularités menstruelles (l'intervalle entre les menstruations devient plus court);
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • faiblesse générale, diminution de l'hémoglobine dans le sang;
  • nausées et vomissements, ballonnements, selles bouleversées;
  • maux de tête et vertiges, perte de conscience à court terme;
  • engourdissement des membres inférieurs;
  • utérus élargi, palpable par palpation externe.

Vous souhaitez obtenir un devis pour le traitement?

* Seulement à condition d'obtenir des données sur la maladie du patient, le représentant de la clinique pourra calculer l'estimation exacte du traitement.

Les manifestations les plus graves de la maladie sont l'infertilité, une fausse couche menaçante ou habituelle. La raison en est que les tissus endométriaux pathologiques empêchent l'œuf fœtal de se fixer à la paroi utérine.

En règle générale, des signes de changements diffus sont observés chez les femmes qui ont consulté un gynécologue lors de la planification d'une grossesse ou de l'infertilité. Les pathologies causées par une adénomyose diffuse entraînent des difficultés de conception chez près de la moitié des patients atteints de cette maladie.

Attention! Le degré de manifestation des symptômes de l'adénomyose diffuse dépend du stade de la maladie et du niveau de propagation de la pathologie. Les sensations désagréables apparaissent progressivement, sont particulièrement prononcées dans les premiers jours de la menstruation.

Diagnostique

Le diagnostic de cette maladie comprend plusieurs étapes:

  • une étude d'histoire - vous permet d'identifier les causes qui ont provoqué le développement de la maladie;
  • examen vaginal bimanuel - la taille de l'utérus et des appendices, leur sensibilité et leur densité sont spécifiées. Les changements caractéristiques causés par la maladie sont déterminés;
  • test sanguin général - détectera la présence d'un processus inflammatoire, d'une intoxication et d'une faible immunité;
  • un test sanguin pour les niveaux d'hormones;
  • colposcopie - des pathologies du col de l'utérus sont détectées;
  • biopsie - examen histologique d'échantillons de tissus utérins;
  • l'hystérosalpingographie est une étude médicale complexe dans laquelle une composition hydrosoluble spéciale est introduite dans le vagin;
  • hystéroscopie - examen de la cavité utérine. La procédure est réalisée sous anesthésie à l'aide d'un appareil spécial inséré dans le vagin;
  • laparoscopie - le niveau de prolifération de l'endomètre et les changements diffus dans les parois de l'utérus sont déterminés;
  • échographie - des signes échographiques de changements tissulaires sont détectés. L'échographie détermine la taille des organes pelviens et des membranes utérines;
  • collecte de frottis pour déterminer la microflore dans le vagin;
  • IRM - utilisée en cas de problème de diagnostic.

De plus, des études sont menées pour identifier les maladies concomitantes et des consultations de médecins: cardiologue, hématologue, endocrinologue, gastro-entérologue.

Dois savoir! L'adénomyose diffuse répond bien à la thérapie aux premiers stades de développement. C'est pourquoi il est très important de subir un examen médical et des examens d'un gynécologue 1 à 2 fois par an.

Traitement

Le traitement de l'adénomyose diffuse est actuellement effectué par deux méthodes principales: l'hormonothérapie et la chirurgie. Si la maladie est au stade initial, le traitement est effectué à l'aide de médicaments hormonaux. Les contraceptifs oraux sont les plus couramment utilisés. Cette méthode de thérapie aide à normaliser le cycle des menstruations, à réduire la profusion des menstruations, à améliorer l'état de la couche musculaire des parois utérines et à éliminer la douleur lors des contacts sexuels..

Si la maladie évolue vers un stade ultérieur, une intervention chirurgicale est généralement nécessaire..

Les méthodes chirurgicales suivantes sont les plus couramment utilisées:

  • coagulation électrique - réalisée sous anesthésie générale. Les néoplasmes de l'endomètre sont éliminés par le courant électrique;
  • embolisation - cette méthode de traitement réduit le flux sanguin dans les vaisseaux sanguins alimentant le site de l'adénomyose. La manipulation est effectuée à l'aide d'un tube mince qui est inséré dans le vagin, puis des particules sont insérées à travers ce tube qui obstruent les vaisseaux sanguins. En raison de la diminution de la saturation de l'approvisionnement en sang, les changements diffus diminuent progressivement;
  • ablation - cette méthode est recommandée lorsque la maladie ne s'est pas encore propagée profondément dans la couche musculaire. Pendant l'opération, la muqueuse interne de l'utérus atteinte d'adénomyose est détruite par un laser;
  • l'ablation de l'utérus est la méthode de traitement chirurgical la plus radicale et la moins utilisée. Seule cette méthode vous permet d'éliminer complètement le foyer de l'endométriose. Il est utilisé au dernier stade de la maladie ou si l'adénomyose dégénère en néoplasme malin.

Même si le traitement de l'adénomyose diffuse est commencé dès les premiers stades et est réussi, la maladie peut réapparaître avec le temps. Par conséquent, les patients atteints d'une maladie similaire doivent être sous la surveillance d'un médecin plusieurs années après le traitement.

Vidéos connexes

Complications

L'adénomyose diffuse est une forme grave de la maladie. Si elle n'est pas traitée à temps, l'endométriose peut pénétrer dans d'autres tissus et organes. Lorsque le processus se propage aux trompes de Fallope et aux ovaires, le risque d'infertilité est élevé. Dans les cas où l'endométriose pénètre dans la vessie ou le rectum, il y a alors une violation des fonctions des voies urinaires et gastro-intestinales. Cette forme de la maladie s'accompagne d'un syndrome douloureux très fort. Une douleur insupportable est observée lorsque la maladie se propage aux plexus nerveux du sacrum et du bas du dos.

En oncologie, l'adénomyose diffuse dégénère très rarement. Si le processus de malignité se produit toujours, des néoplasmes malins tels que le sarcome stromal endométrial, le carcinosarcome, l'adénocarcinome se développent dans l'utérus.

Un mode de vie sain, une bonne nutrition, un exercice modéré, l'utilisation d'agents fortifiants et de vitamines aideront une femme à devenir saine et forte. Une thérapie compétente et un système immunitaire fort feront face à la maladie et créeront des conditions favorables pour concevoir, supporter avec succès et donner naissance à un enfant désiré et en bonne santé.