Décryptage du marqueur tumoral He-4: indicateurs de norme et d'écart

Teratoma

L'oncologie pratique moderne, au cours des dernières années, a fait un grand pas en avant dans le diagnostic des maladies malignes. L'introduction de tests de laboratoire pour les marqueurs tumoraux est d'une grande importance dans cette réalisation. Ce type d'étude permet dans de nombreux cas de diagnostiquer un cancer à un stade précoce, avant que le processus ne commence à se propager à l'extérieur du corps. Par exemple, le marqueur tumoral HE4 est très populaire en oncogynécologie, qui avec un degré élevé de probabilité indique le développement d'un processus malin dans les ovaires.

L'importance du marqueur tumoral HE4 en oncologie

La détection du marqueur tumoral HE4 est actuellement considérée comme la plus prometteuse de toutes les méthodes existantes pour le diagnostic précoce du cancer épithélial de l'ovaire. Pour les femmes à risque de développer cette tumeur, cette étude peut être attribuée à la plus précieuse. Cela est dû au fait que la croissance rapide de cet indicateur dans le sang commence 3 ans de plus avant la détection probable d'un néoplasme.

Le marqueur tumoral HE4 a un deuxième nom - la protéine épididymaire humaine, car il a été isolé pour la première fois du tissu de l'épididyme chez l'homme. On suppose que cette glycoprotéine, reliée par quatre ponts disulfures, favorise la maturation des spermatozoïdes dans le corps masculin et chez la femelle est une variante de la pathologie à certaines concentrations. En plus des gonades, en concentrations infimes, he4 est également produit par les cellules des bronches, les muqueuses des trompes de Fallope et l'endomètre, ce qui montre des résultats faux (faux positifs) dans certains cas, avec une pathologie concomitante de ces organes. Or, c'est précisément pour le cancer de l'ovaire qu'une augmentation critique de la concentration d'une substance dans le sang est typique.

Souvent, des tests sanguins pour la présence de protéines HE4 et CA125 sont prescrits ensemble afin de réduire l'erreur, bien que HE4 soit un marqueur beaucoup plus spécifique et sensible. Une forte corrélation entre la concentration du marqueur tumoral HE4 et le taux de croissance tumorale lui permet d'être utilisé pour surveiller l'état des patients pendant ou après le traitement.

Indications pour l'étude et sa méthodologie

Un test sanguin pour le marqueur tumoral he4 est montré:

  • en cas de forte probabilité de développer un cancer de l'ovaire, en présence d'antécédents chargés,
  • comme contrôle de l'état des patients et surveillance des transformations tumorales pendant le traitement,
  • avec un risque de métastases d'une tumeur existante.

Le prélèvement sanguin pour analyse est effectué à partir d'une veine. Le plus correct est considéré comme une manipulation le matin à jeun, le même jour vous devez arrêter de fumer. Le sang reflète tout changement dans le corps, donc ces règles ne doivent pas être négligées, car de faux indicateurs peuvent être obtenus.

Contre-indications

Il n'y a aucune contre-indication pour ce type d'étude, cependant, dans certains cas, il ne sera pas efficace. Ces situations incluent la présence dans l’histoire de la patiente d’une autre maladie oncologique existante, ainsi que le développement d’une tumeur mucoïde germinogène ou ovarienne.

Dans chaque cas individuel, l'oncologue doit décider de la nécessité de la nomination de cette analyse. Cette méthodologie n’est pas utilisée pour le dépistage de masse du cancer de l’ovaire dans la population féminine, ce qui signifie qu’il est déraisonnable de le passer de manière indépendante sans rendez-vous avec un spécialiste.

Interprétation des indicateurs obtenus

L'oncologue doit décrypter les tests pour les marqueurs tumoraux, en tenant compte de tous les facteurs qui peuvent affecter la précision de l'étude. L'analyse sur HE4 est souvent utilisée pour calculer l'indice pronostique du développement du cancer épithélial (ROMA), mais, contrairement au CA125, pour HE4 la norme d'un indicateur individuel est considérée comme une valeur assez fiable.

La norme chez les femmes est considérée comme différente à différents âges, donc chez les femmes préménopausées, les valeurs de 0 à 70 pmol / L sont considérées comme normales, et chez les femmes ménopausées - jusqu'à 140 pmol / L. Le ROMA, pour les femmes à faible risque de développer un cancer de l'ovaire, est inférieur à 11,4% chez les femmes préménopausées et inférieur à 29,9% chez les femmes ménopausées. Par conséquent, tous les indicateurs dépassant ces valeurs sont considérés comme caractéristiques des individus qui présentent un risque accru de développer un cancer épithélial. En pratique, pour HE4, le décryptage est basé non seulement sur des valeurs de référence, mais aussi sur la présence de maladies concomitantes chez une femme.

Information additionnelle

Il faut savoir que l'absence de HE4 dans le sang n'indique pas encore la santé absolue des ovaires. Dans la plupart des cas, cela indique l'absence de néoplasmes malins, à l'exception des tumeurs germinogènes et mucoïdes qui ne synthétisent pas le marqueur tumoral he4. Les indicateurs normaux indiquent une bonne santé pour le moment, cependant, ne peut garantir l'absence de cancer plusieurs années après l'analyse.

Dans le cas où la tumeur est diagnostiquée et traitée, cette analyse doit être effectuée tous les 3 mois. Une forte diminution de he4 après le traitement, indique l'élimination du foyer et une augmentation progressive des valeurs - au contraire, sur la présence probable d'un processus métastatique.

Parmi les maladies non tumorales pouvant entraîner une augmentation du marqueur tumoral, on distingue la fibrose kystique, une variété de formations kystiques ovariennes, l'endométriose, les processus inflammatoires du bassin, les fibromes utérins, les maladies inflammatoires chroniques du foie (cirrhose, hépatite) et les reins..

Connaissant l'existence d'une prédisposition à cette forme de cancer, vous devriez demander l'avis d'un oncologue, car la détection précoce du processus malin laisse la possibilité d'une guérison complète après un traitement antitumoral. Des études minimalement invasives, sûres et précises utilisant des marqueurs tumoraux permettent de suivre les changements dans le corps pendant longtemps et d'établir un diagnostic rapide du cancer, à un moment où il est encore bien traitable.

Oncomarker HE4: transcription d'analyse, norme et pathologie

Oncomarker HE4: une nouvelle norme dans la détection du cancer

Pendant de nombreuses années, l'accent a été mis sur le marqueur tumoral CA 125: qu'il augmente ou diminue, cela signifie une mauvaise ou une bonne nouvelle pour une femme. Ainsi, une augmentation des valeurs de ce marqueur a indiqué une rechute du cancer et une diminution - l'efficacité du traitement et de la rémission ou une victoire complète sur l'oncologie.

Mais le principal problème était que dans le diagnostic du cancer aux premiers stades, cette analyse était inadaptée. Il pourrait donner des résultats faussement positifs en présence de maladies ovariennes non cancéreuses: kystes et autres néoplasmes bénins. En conséquence, la détection du cancer de l'ovaire dans la plupart des cas s'est produite aux stades avancés, ce qui indique une faible sensibilité du test et son manque d'efficacité.

La protéine He4 est venue à la rescousse. La concentration de cette substance augmente fortement déjà au premier stade du processus malin dans les ovaires, et en même temps ses valeurs restent normales en présence de tumeurs bénignes. Grâce au test avec la définition de ce marqueur tumoral, il est devenu possible d'identifier des processus malins dans les ovaires au stade où ils ne se manifestent pas encore par des symptômes cliniques et se prêtent le mieux au traitement..

Caractéristiques de l'analyse

Pour la recherche, le sang veineux est nécessaire. La précision des résultats dépend en grande partie de la préparation correcte de l'analyse:

  • Le prélèvement sanguin doit avoir lieu le matin, de préférence le matin.
  • Avant de donner du sang, vous ne devez pas prendre de petit-déjeuner ni boire de boissons, sauf de l'eau.
  • 12 à 24 heures avant le don de sang devraient arrêter complètement de fumer et de boire de l'alcool et exclure l'augmentation du stress physique et émotionnel.

De plus, il est important de refuser de prendre des médicaments 7 à 10 jours avant le prélèvement sanguin. Si cela est impossible pour une raison quelconque - par exemple, vous prenez un médicament qui ne peut pas être interrompu - assurez-vous d'en informer votre médecin. Les noms de tous les médicaments pris et leur posologie doivent être répertoriés. Ces informations vous permettront d'ajuster les résultats de l'analyse aux nouvelles circonstances et d'éviter une mauvaise interprétation du test.

Toutes les autres mesures diagnostiques doivent être prescrites après le test, car elles sont potentiellement capables de déformer l'image du sang, ce qui donnera au médecin de fausses informations.

Déchiffrer les résultats

Lors du décodage de l'analyse du marqueur tumoral HE4, des valeurs de référence sont utilisées. Ils signifient les valeurs moyennes trouvées chez les personnes en bonne santé qui ont subi un tel examen..

La norme chez les femmes est liée à l'âge du patient et est la suivante:

  • moins de 40 ans - moins de 60,5 pmol / l;
  • 40-49 ans - moins de 76,2 pmol / l;
  • 50-59 ans - moins de 74,3 pmol / l;
  • 60-69 ans - en dessous de 82,9 pmol / l;
  • à partir de 70 ans et plus - jusqu'à 104,0 pmol / l.

Le dépassement de ces valeurs avec un haut degré de probabilité indique des processus malins dans les ovaires et / ou la couche endométriale de l'utérus. Mais la plus haute précision diagnostique est démontrée par la combinaison d'analyses pour les marqueurs tumoraux HE4, CA125 et ROMA.

En outre, il est important de savoir que certaines circonstances peuvent augmenter artificiellement le niveau de HE4 ou modifier la formule, ce qui rend la fiabilité des résultats douteuse. Ces facteurs comprennent l'utilisation de contraceptifs oraux, la grossesse, une intervention chirurgicale antérieure, etc. Par conséquent, avec une augmentation du niveau d'HE4, une étude de suivi peut être nécessaire..

Indications pour l'analyse sur le marqueur tumoral HE4

Cette étude est recommandée pour ces maladies et affections:

  • a révélé un néoplasme dans les organes pelviens et la nécessité de déterminer sa nature;
  • contrôle des tumeurs bénignes de l'utérus et des ovaires dans le but de détecter précocement leur malignité;
  • cancer du sein déjà diagnostiqué: le cancer de l'ovaire peut se développer en parallèle, et il est important de l'identifier à temps.
  • prédisposition héréditaire aux processus oncologiques;
  • conditions de travail dangereuses, contact avec des agents cancérigènes et autres circonstances qui placent une femme dans un groupe à haut risque de développer un cancer de l'ovaire.

À la discrétion du médecin, cette analyse peut être prescrite pour d'autres indications, si le spécialiste considère que ces tests sont appropriés. Mais même si la concentration du gène HE4 augmente, cela ne doit pas être considéré comme une phrase. Les maladies oncologiques peuvent être traitées avec succès dans les premiers stades, ce qui vous garantit pratiquement une vie longue et heureuse..

Test sanguin norme de décodage he4

Détermination de la concentration de la protéine épididymaire humaine 4 (HE4), qui peut être utilisée pour diagnostiquer, évaluer le pronostic et contrôler le traitement du cancer de l'ovaire et de l'endomètre.

  • Protéine épididymaire humaine 4
  • Protéine sécrétoire épididymaire humaine 4
  • Protéine d'épididyme humain 4
  • Wfdc2

Plage de détermination: 15 - 30000 pmol / L.

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne fumez pas pendant 30 minutes avant l'étude..

Aperçu de l'étude

HE4 (de la protéine 4 de l'épididyme humain anglais) est une petite protéine (poids moléculaire 25 kD), qui appartient à la famille des protéines contenant 4 liaisons disulfure dans le noyau. Initialement, il a été trouvé dans les sections distales de l'épithélium du conduit de l'appendice ovarien (canal épididymaire), d'où vient le nom de protéine épididymaire humaine. Par la suite, il est devenu connu que HE4 se forme également dans de nombreux autres tissus (épithélium glandulaire de la glande mammaire, système reproducteur féminin et masculin, tubules rénaux distaux, côlon, glandes salivaires). Le rôle physiologique de HE4 n'est pas entièrement compris; il est probablement nécessaire au fonctionnement normal de l'épithélium. De plus, il soutient le système immunitaire inné des voies respiratoires et de la cavité buccale..

La synthèse améliorée de HE4 est caractéristique de certaines tumeurs malignes (mésothéliome, cancer du poumon, rein, sein, endomètre et cancers gastro-intestinaux), ce qui permet d'utiliser cette protéine comme marqueur tumoral. Il est démontré que HE4 possède des propriétés qui favorisent la progression tumorale, par exemple, améliore la migration et l'adhésion des cellules cancéreuses ovariennes. HE4 est de la plus grande importance dans le diagnostic, l'évaluation du pronostic et la surveillance du traitement des tumeurs ovariennes et endométriales.

  • HE4 pour le diagnostic différentiel des masses pelviennes.

L'une des tâches diagnostiques les plus difficiles est le diagnostic différentiel des formations bénignes et malignes du petit bassin. Souvent, le marqueur tumoral CA-125 est utilisé pour cela. Un inconvénient important du CA-125 est son manque de spécificité, car il peut être augmenté dans les maladies bénignes. Comparé au CA-125, le marqueur tumoral HE4 est moins susceptible d'augmenter dans les tumeurs bénignes (dans 8% des cas contre 29%). CA 125 est également augmenté dans 67% des cas d'endométriose, tandis que HE4 n'est augmenté que dans 3%. Ainsi, l'avantage de HE4 est sa spécificité plus élevée pour les tumeurs malignes..

En utilisant une combinaison de marqueurs tumoraux CA 125 et HE4, il est possible de différencier plus précisément les masses pelviennes malignes et bénignes que lors de l'utilisation individuelle de chaque marqueur. La combinaison de ces marqueurs tumoraux en combinaison avec le statut ménopausique de la patiente est utilisée dans l'algorithme de risque de cancer de l'ovaire ROMA.

  • HE4 pour le dépistage du cancer de l'ovaire et de l'endomètre.

À ce jour, aucune analyse ou méthode ne permettrait de détecter efficacement le cancer de l'ovaire à un stade précoce. Le plus couramment utilisé à ces fins est le CA 125. Ce marqueur tumoral, cependant, n'est pas suffisamment sensible et n'est détecté que dans 30 à 50% des cancers de l'ovaire aux stades précoces. Il est démontré que HE4 peut être détecté dans 32% des cas de cancer de l'ovaire négatif pour CA 125 et, par conséquent, complète le CA 125.

HE4 est inclus dans la plupart des panels de tests dont l'utilisation est suggérée pour le dépistage du cancer de l'ovaire. Le meilleur résultat est montré lors de l'utilisation d'une combinaison de HE4, CA-125, d'un antigène embryonnaire cancéreux CEA et d'une molécule d'adhésion endothéliale vasculaire de type 1 VCAM-1: une combinaison de ces marqueurs tumoraux révèle un cancer ovarien à un stade précoce avec une sensibilité de 86% et une spécificité de 98%.

Il est important de souligner que le marqueur tumoral HE4, comme le marqueur tumoral CA-125, est capable de détecter uniquement les tumeurs ovariennes malignes d'origine épithéliale et ne révèle pas de tumeurs germinogènes ni de tumeurs de stroma de la moelle génitale.

Certaines études ont également montré que HE4 peut être utilisé pour dépister le cancer de l'endomètre..

  • HE4 pour évaluer le pronostic du cancer de l'ovaire et de l'endomètre.

Un niveau accru de HE4 est associé à un degré plus élevé de malignité et à un stade plus prononcé de cancer de l'ovaire selon la classification FIGO. Des niveaux élevés de HE4 sont plus susceptibles de se produire avec un cancer de l'ovaire plus agressif et indiquent un pronostic moins favorable..

Comme pour le cancer de l'ovaire, un niveau élevé de HE4 est associé à un phénotype plus agressif du cancer de l'endomètre, et une concentration élevée de ce marqueur tumoral indique un mauvais pronostic de la maladie.

  • HE4 pour surveiller le traitement et le diagnostic de récidive du cancer de l'ovaire et de l'endomètre.

Le test HE4 peut être utilisé pour évaluer l'efficacité du traitement. Ainsi, la concentration de HE4 est significativement différente chez les patientes ayant un diagnostic de cancer de l'ovaire et celles qui ont atteint une rémission clinique complète (324,1 versus 23,3 picomoles).

Le test HE4 peut également être utilisé pour diagnostiquer la récidive du cancer de l'ovaire. Il a été démontré que HE4 commence à être détecté environ 4,5 mois avant le début des signes cliniques de rechute de cette maladie. Sur cette base, un test HE4 est utilisé pour surveiller l'efficacité du traitement. Dans certains cas, une augmentation de HE4 précède une augmentation de CA-125. Une étude a montré que le marqueur tumoral HE4 est capable de détecter la récidive du cancer de l'ovaire avec une sensibilité de 74% et une spécificité de 100% à une concentration supérieure à 70 picomol / L. L'utilisation d'une combinaison de marqueurs tumoraux HE4 et CA-125 augmente la sensibilité jusqu'à 76%.

Des niveaux élevés de HE4 se trouvent dans 80% des cas de récidive du cancer de l'endomètre. Il a été montré que le marqueur tumoral HE4 est capable de détecter la récidive du cancer de l'endomètre avec une sensibilité de 81% et une spécificité de 64% à une concentration supérieure à 70 picomol / l.

Lors de l'interprétation du résultat de l'étude, il ne faut pas oublier que HE4 peut être élevé dans certaines autres maladies, notamment le cancer du poumon, l'insuffisance rénale et la fibrose rénale. Avec l'âge, la concentration de HE4 augmente normalement de manière significative (contrairement au CA-125, qui diminue normalement avec l'âge). Par exemple, la distribution au 95 centile des concentrations de HE4 est de 128 picomoles chez les femmes ménopausées et de 89 picomoles chez les femmes préménopausées. Les femmes enceintes ont des concentrations significativement plus faibles de HE4 que les femmes non enceintes. Des facteurs tels que la phase du cycle menstruel, l'endométriose et l'utilisation de contraceptifs contenant des œstrogènes et de la progestérone n'affectent pas le niveau de HE4.

Les résultats de l'analyse sont évalués en tenant compte de toutes les données importantes de laboratoire anamnestiques, cliniques et autres.

À quoi sert l'étude??

  • Pour le diagnostic, l'évaluation du pronostic et le suivi du traitement des tumeurs ovariennes et endométriales.

Quand une étude est prévue?

  • Si un cancer de l'ovaire ou de l'endomètre est suspecté.

Que signifient les résultats??

L'utilisation isolée de la recherche pour le dépistage et le diagnostic du cancer est inacceptable. Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. Le diagnostic de toute maladie repose sur un examen approfondi utilisant diverses méthodes de laboratoire, et pas uniquement, et est effectué exclusivement par un médecin.

Valeurs de référence:

Préménopause: ce qui peut affecter le résultat?

  • Les résultats de l'étude sont évalués en tenant compte de données anamnestiques, cliniques et de laboratoire supplémentaires;
  • Pour obtenir un résultat précis, suivez les directives de préparation du test..

Oncomarker He-4

Oncomarkers - une combinaison d'éléments chimiques (molécules biologiques) qui se forment dans le corps humain et ont différentes étiologies. Leur contenu sanguin peut augmenter à la fois en présence de tumeurs malignes et bénignes et dans certains processus inflammatoires. Une étude qui identifie l'oncologie est un test sanguin pour déterminer le niveau de marqueurs tumoraux, substances produites par le corps en réponse à l'apparition d'une tumeur cancéreuse. L'une de ces substances est le marqueur tumoral He-4 (protéine épidermique humaine).

Oncomarker He-4 c'est quoi? Il s'agit d'une protéine du groupe WFDC, une glycoprotéine acide, qui se trouve dans l'épididyme chez l'homme, les trompes de Fallope, les organes respiratoires, le pancréas et est impliquée dans de nombreux processus biochimiques et physiologiques dans le corps. Par conséquent, il est présent dans le sang des femmes et des hommes, et en petites quantités, il est totalement sûr. Cependant, le niveau du marqueur tumoral He-4 augmente fortement en présence de cancer (cancer de l'endomètre, cancer épithélial de l'ovaire, rarement en oncologie mammaire et pulmonaire). La raison de la présence de He-4, son but et son effet sur les fonctions vitales du corps n'ont pas encore été entièrement étudiés..

Caractéristiques du marqueur tumoral

Le niveau du marqueur tumoral He-4 est déterminé par analyse d'hémoluminescence, dont la particularité est la combinaison de la protéine He-4 avec des substances marquées qui ont tendance à briller. À l'aide d'un équipement spécial, la concentration de He-4 dans le sang est calculée.

L'analyse des marqueurs tumoraux, comme toute analyse, peut montrer de faux résultats en raison de l'influence de divers facteurs. De faux résultats positifs et faux négatifs peuvent être obtenus en raison de certaines erreurs: la possibilité d'un dysfonctionnement dans le fonctionnement de l'équipement, la violation des règles de réussite de l'analyse, la probabilité d'une erreur de l'assistant. De plus, une augmentation des indicateurs du marqueur tumoral He-4 dans le corps peut être causée par des maladies de nature non oncologique, telles que:

  • Kyste ovarien - un néoplasme bénin sous la forme d'une cavité remplie de liquide (avec un kyste ovarien, une légère augmentation de He-4 est observée);
  • Les fibromes et fibromes utérins sont des tumeurs bénignes de la couche musculaire;
  • La fibrose kystique est une maladie héréditaire affectant les glandes endocrines et les organes respiratoires;
  • L'endométriose est une maladie gynécologique dans laquelle les cellules de la couche interne des parois de l'utérus se développent au-delà de leurs frontières;
  • Insuffisance rénale chronique
  • La présence de processus inflammatoires dans les organes pelviens;
  • Maladie du foie (hépatite, cirrhose).

Principales cliniques en Israël

Les raisons de la diminution du niveau de marqueur tumoral He-4 peuvent être:

  • Norma (Norma) - l'absence de maladie dans le corps;
  • Le niveau du marqueur tumoral n'est pas suffisamment élevé pour atteindre les indicateurs de maladie typiques;
  • Le marqueur tumoral ne répond pas au tissu néoplasique;
  • En cas de bon résultat de traitement.

Norme du marqueur tumoral

La norme du niveau de He-4 dans le sang des femmes dépend du cycle menstruel ou de la ménopause et est calculée en picomoles par litre. Chez les patients de moins de 40 ans, 60 pmol / L est considéré comme la norme. Dans la période postménopausique, le marqueur de tumeur sanguine normale est de 140 pm / l.

Avec des niveaux élevés de marqueur tumoral He-4, des examens supplémentaires sont prescrits:

  • Analyses de sang (général et biochimie);
  • Analyse pour déterminer le niveau d'hormones (estradiol ou E2). Les indicateurs de résultat E2 peuvent être calculés sur une calculatrice en ligne et convertis en pmol / L.;
  • Examen gynécologique (examen du col de l'utérus);
  • Examen échographique du péritoine et des organes pelviens;
  • Examen aux rayons X (pour exclure les métastases);
  • Biopsie (examen des tissus pour l'oncologie).

Application

Oncomarker He-4 (protéine de l'épididyme humain) est considéré comme le plus sensible aux tout premiers stades de la formation de tumeurs malignes, ce qui permet de détecter précocement la maladie. Son principal inconvénient est qu'il est immunisé contre les tumeurs malignes germinogènes et mucoïdes..

Oncomarker He-4 détermine les néoplasmes malins des ovaires et de l'utérus chez la femme. Selon les statistiques, le cancer épithélial de l'ovaire (EPR) occupe la 5e place parmi les cancers des organes pelviens, leur taux de mortalité est d'environ 50%. La raison d'un taux de mortalité aussi élevé est l'absence de symptômes au stade initial de la maladie. Les néoplasmes malins des ovaires surviennent le plus souvent chez les femmes de 55 à 70 ans.

Important! Oncomarker He4 détecte le cancer de l'ovaire aux stades initiaux, lorsque la maladie répond positivement au traitement. D'autres marqueurs tumoraux peuvent détecter des tumeurs malignes beaucoup plus tard, lorsque les symptômes de la maladie se sont déjà manifestés.

Dans de nombreux cas, le marqueur CA-125 a été utilisé pour détecter l'oncologie ovarienne, mais à notre époque, il a été constaté que c'est le marqueur He-4 qui diagnostique beaucoup plus correctement la présence d'un cancer des organes pelviens. Des études ont montré que le niveau de CA-125 augmente peu de temps avant un diagnostic précis de cancer de l'ovaire et que le niveau de He-4 augmente de 2 à 3 ans avant qu'un cancer ne soit détecté. La combinaison de deux études (He-4 et Ca-125) est particulièrement efficace dans les tumeurs épithéliales ovariennes. Un marqueur CD 15 (antigène leucocytaire sit) est également utilisé..

Dans le cancer de l'ovaire, l'absence de symptômes aux premiers stades de la maladie est courante. Les néoplasmes malins des ovaires ne peuvent pas être détectés lors d'un examen de routine en gynécologie. Par conséquent, il est très difficile de les diagnostiquer à temps sans analyse pour déterminer le niveau du marqueur tumoral HE-4. Les symptômes apparaissent aux derniers stades de la maladie et les métastases surviennent tôt (dans l'utérus, le péritoine, le foie, les intestins).

Index ROMA

L'analyse combinée de He-4 et Ca-125 (indice du rhum) a une sensibilité maximale (environ 80%) et montre les résultats les plus véridiques pour le diagnostic des tumeurs malignes de l'ovaire (plus de 90%). Il est également utilisé comme test pronostique pour déterminer la prédisposition d'une personne à la possibilité d'un cancer, le soi-disant calcul du risque de cancer de l'ovaire. Efficacement utilisé pour surveiller l'efficacité du traitement, la survenue de métastases et de rechutes.

Le coefficient de décryptage pour les analyses He-4 et Ca-125 est utilisé pour calculer l'indice ROMA (Risk of Ovarian Malignancy Algorithm). Pour évaluer ROMA, vous devez savoir si la patiente est en préménopause (ROMA 1) ou chez les femmes ménopausées (ROMA 2). Lorsque la lecture ROMA est supérieure à 11,4% dans le test sanguin, cela signifie une forte probabilité de présence d'oncologie dans les ovaires pendant la préménopause. Chez les femmes ménopausées, un risque élevé de cancer de l'ovaire est de près de 25%.

Indications pour l'utilisation

Un test sanguin pour déterminer le marqueur tumoral He-4 n'est pas nécessaire lors de l'examen de tous les patients. Le médecin ne prescrit une telle étude que dans les cas où une femme a certaines plaintes, telles que: un cycle menstruel irrégulier, l'apparition de douleurs dans le bassin, l'incontinence urinaire, des difficultés à uriner, une perte d'appétit, des nausées, une perte de poids soudaine, une faiblesse et un malaise général. Une analyse de He-4 est également recommandée pour les patientes ayant une prédisposition héréditaire au cancer de l'ovaire, avec des maladies chroniques des organes pelviens et travaillant dans des conditions de travail néfastes.

Avant de poser un diagnostic définitif, le médecin envoie le patient plusieurs fois pour analyser la détermination du marqueur tumoral He-4. Cela est nécessaire pour que le spécialiste puisse déterminer avec précision s'il y a une augmentation des indicateurs et quelle est la dynamique de la maladie. Aux stades précoces du cancer de l'ovaire, la chimiothérapie est le plus souvent prescrite. Si aucune amélioration n'est observée, une intervention chirurgicale et une thérapie réparatrice après la chirurgie sont recommandées..

Vous voulez connaître le coût d'un traitement contre le cancer à l'étranger?

* Ayant reçu des données sur la maladie du patient, le représentant de la clinique pourra calculer le prix exact du traitement.

Attention! Lorsque le cancer de l'ovaire est diagnostiqué à un stade précoce et que la tumeur ne s'est pas encore propagée au-delà des limites de l'ovaire, le pronostic est favorable dans près de 95% des cas. Par conséquent, un diagnostic précoce est la clé d'un traitement réussi.

Recommandations clés avant l'analyse

Pour l'analyse du marqueur tumoral He-4, du sang prélevé dans une veine est utilisé. Il est très important que le sang soit livré au laboratoire dans l'heure qui suit sa collecte. En règle générale, les résultats de l'étude peuvent être obtenus dès le deuxième jour. Pour rendre l'analyse aussi précise que possible, les médecins conseillent de respecter les recommandations suivantes:

  1. Pendant 4 heures, et de préférence 8 heures avant le test, refusez de manger;
  2. Pendant 8 heures, abandonnez le thé, les sodas sucrés, le café et les jus. Ne buvez que de l'eau bouillie;
  3. Cessez d'utiliser tout médicament plusieurs jours avant le test;
  4. Ne buvez pas de boissons alcoolisées pendant la semaine;
  5. Arrêtez de fumer quelques heures avant l'accouchement;
  6. Refuser les aliments frits, gras, épicés et sucrés;
  7. Un jour ou deux avant l'analyse, il est recommandé de s'abstenir de toute activité sexuelle;
  8. Évitez le stress physique et émotionnel intense.

Dans certains cas, l'analyse du marqueur tumoral He-4 est prescrite pour les enfants. Une demi-heure avant l'analyse, l'enfant doit boire au moins un verre d'eau bouillie.

Dois savoir! Une analyse pour déterminer le niveau de He-4 ne peut pas être effectuée pendant les menstruations, car avec une probabilité élevée, le résultat sera augmenté. Il est recommandé de faire l'analyse 5 à 7 jours après la menstruation. Le réexamen est effectué conformément aux prescriptions du médecin traitant après 2 à 3 mois.

Prévention du cancer de l'ovaire

Pour éviter l'apparition de néoplasmes malins des ovaires, vous devez suivre quelques conseils simples:

  • Examiné régulièrement par un gynécologue;
  • Donner périodiquement du sang pour l'analyse générale et la biochimie;
  • Les patients à risque devraient être testés pour He-4 tous les 3 mois;
  • Essayez de vous habiller plus chaudement;
  • Arrêtez de fumer et de boire des boissons alcoolisées;
  • Adhérez à une bonne nutrition et contrôlez votre poids, car un excès de poids double le risque de cancer de l'ovaire;
  • Observer l'hygiène génitale;
  • Prenez des médicaments hormonaux et contraceptifs conformément aux prescriptions de votre médecin.

Doit te souvenir! Avec un indicateur accru du marqueur tumoral He-4, il ne faut pas paniquer. La probabilité d'erreur ne doit pas être exclue. Seul un médecin peut établir un diagnostic précis de la maladie et déchiffrer correctement l'analyse. L'essentiel est d'être attentif à votre santé et de subir des examens médicaux en temps opportun.

Oncomarker HE-4 - transcription des tests à l'Oncoforum

Quel est le marqueur tumoral HE-4

Dans le corps humain, il existe certains composés appelés marqueurs tumoraux, et normaux, mais en petites quantités. Ils participent à divers processus physiologiques et biochimiques et en quantité normale sont absolument sûrs. Une autre chose est de savoir si leur niveau commence à augmenter fortement. Cela peut indiquer une tumeur maligne possible. Dans la plupart des cas, le marqueur tumoral CA-125 est utilisé pour déterminer le cancer de l'ovaire, mais récemment, il est devenu connu que HE-4 diagnostique l'oncologie de manière beaucoup plus précise..

HE-4 (xe-4) est une glycoprotéine d'acide lactique (protéine) qui bloque une enzyme appelée protéinase. Son nom se traduit par «épididyme de protéine 4 humaine». Normalement, il est présent dans l'épididyme et participe à la formation des spermatozoïdes, et se trouve également dans le système respiratoire, les trompes de Fallope et l'endomètre. Sa fonction et l'enzyme sur laquelle il agit restent un mystère.

Indications pour la détermination de HE-4

Normalement, de petites quantités de HE-4 peuvent également être présentes chez les femmes. Cependant, son niveau augmente fortement dans des maladies telles que le cancer épithélial de l'ovaire, le cancer de l'endomètre et parfois le cancer du sein et du poumon. De plus, HE-4 indiquera un processus malin et ne sera pas déterminé en cas de maladies bénignes ou inflammatoires des ovaires, ce qui indique sa grande efficacité. L'oncomarqueur CA-125, également utilisé pour le diagnostic du cancer, n'a malheureusement pas de précision absolue. Et dans ce cas, HE-4 est plus spécifique. Il a été prouvé que si le niveau de CA-125 n'augmente que dans les derniers mois avant un diagnostic précis de cancer de l'ovaire, alors HE-4 augmente trois ans avant que la maladie ne soit établie de manière fiable..

Ainsi, une analyse du marqueur tumoral HE-4 permet d'identifier le cancer à un stade précoce, avant l'apparition des symptômes. Cependant, HE-4 ne convient pas pour le dépistage de tous les néoplasmes ovariens, car il ne détecte pas les formes germinogènes et mucoïdes de cancer..

De plus, ce marqueur tumoral est utilisé pour surveiller (observer) les patients déjà sous traitement. Dans ce cas, son absence indiquera le succès de la thérapie utilisée. De plus, selon le niveau de HE-4, les métastases de la formation oncologique principale ou sa rechute sont jugées.

Comment passer l'analyse sur HE-4

Le marqueur tumoral HE-4 est déterminé dans le sang veineux. Afin de bien préparer le don de sang pour cette analyse, vous devez suivre quelques règles utiles:
1. Le don de sang est nécessaire au plus tôt 4 heures après le dernier repas, idéalement après 8 heures de jeûne (c'est-à-dire le matin à jeun). Autorisé à boire de l'eau (pas de thés sucrés, jus ou soda).
2. Pendant trois jours, arrêtez de prendre des médicaments, si possible.
ne fumez pas et ne buvez pas d'alcool le jour de l'analyse.
3. Les patients recevant déjà un traitement doivent être testés pour les marqueurs tumoraux tous les 3 mois. Les années suivantes, il suffira une ou deux fois pour le suivi.

Méthodologie et interprétation de l'analyse

Le niveau du marqueur tumoral HE-4 dans le sang est déterminé par analyse chimioluminescente, qui consiste en ce que la protéine-4 souhaitée réagit avec les composés marqués. Ce composé, lorsqu'il interagit avec le marqueur tumoral, change ses propriétés de telle manière qu'il commence à briller en présence d'un catalyseur. Ensuite, à l'aide d'outils spéciaux, compter et déterminer le niveau de HE-4.
Normalement, le niveau de protéine 4 chez les femmes préménopausées ne dépasse pas 70 Pmol / L, tandis que dans la période après la ménopause, cet indicateur devrait être inférieur ou égal à 140 Pmol / L. Une augmentation de ces indicateurs indiquera un risque élevé de cancer des ovaires et de l'endomètre.

Quand l'analyse est fausse

Cependant, dans certains cas, le marqueur tumoral HE-4 peut être détecté sans malignité. L'analyse donnera un résultat faussement positif si la patiente présente une fibrose kystique, diverses maladies inflammatoires du système génito-urinaire, une insuffisance rénale chronique, un kyste ovarien ou des fibromes.

Aussi, parfois un faux résultat négatif. L'absence du marqueur tumoral HE-4 dans le cancer peut indiquer que soit la tumeur ne le produit pas du tout, soit son niveau n'a pas encore tellement augmenté qu'il peut être déterminé dans l'analyse.
Par conséquent, quel que soit le résultat de l'analyse, vous ne devez pas être en avance pour vous diagnostiquer. Seul un spécialiste, après avoir analysé toutes les données, peut déterminer avec précision la maladie et prescrire un traitement.

Marqueur tumoral non-4 ce qu'il est: transcription, ce qui signifie norme

Parmi les autres études prescrites en présence d'oncologie, les patientes se voient souvent attribuer le marqueur tumoral HE-4. À propos de ce que c'est et comment se préparer à l'analyse, notre article vous le dira. Il est recommandé de vous familiariser avec les informations générales et les indications pour appliquer cette analyse..

Les maladies oncologiques occupent les premières places dans la mortalité de la population mondiale. Le cancer est très difficile à traiter et même s'il réussit, rien ne garantit une guérison complète. Les maladies diagnostiquées tard dans la vie sont susceptibles de rechuter..

Description du marqueur

Le marqueur tumoral HE-4 est une protéine spéciale produite par le corps comme mécanisme de défense en présence d'une tumeur dont la formation est maligne. Cette substance se trouve dans le sang de chaque personne. En cas d'augmentation de sa concentration, des mesures diagnostiques supplémentaires sont prescrites aux patients pour déterminer la cause de cette violation.

Le marqueur tumoral HE-4 est le plus sensible au cancer épithélial de l'ovaire. Lorsqu'un niveau élevé de cette protéine dans le sang est observé, une étude supplémentaire de CA 125.

La combinaison de ces tests est considérée comme une méthode plus fiable pour diagnostiquer l'oncologie du cancer de l'ovaire..

Dans une plus grande mesure (environ quatre-vingt-dix pour cent) des cas de toutes les maladies du cancer de l'ovaire, c'est le cancer épithélial qui est reconnu, dont la reconnaissance des signes est une tâche assez difficile.

Une caractéristique du marqueur tumoral HE-4 est qu'il montre une augmentation du niveau uniquement avec la présence réelle de cellules malignes. Ces indicateurs n'augmenteront pas en cas de processus inflammatoires ou de formations tumorales bénignes. Une caractéristique de cette étude est que, lorsqu'elle est réalisée, il est possible d'identifier la maladie aux premiers stades de son développement.

En outre, en utilisant l'analyse des marqueurs tumoraux, vous pouvez découvrir le degré de développement de la maladie, les métastases possibles, la probabilité de rechute, ainsi que surveiller l'efficacité du traitement. Les patientes traitées pour un cancer de l'ovaire s'engagent à donner régulièrement du sang aux marqueurs tumoraux.

Si les données d'analyse montrent que la substance est absente dans le sang, cela prouve l'efficacité du traitement et indique les chances élevées des patients de survivre pendant cinq ans. Le risque de cancer est accru si les patients ont déjà entre 50 et 75 ans. La mortalité accrue est due à la détection tardive de la pathologie, car les symptômes peuvent être absents pendant une longue période de développement du néoplasme. La survie avec ce diagnostic ne dépasse pas trente pour cent de tous les cas.

Les indications

Oncomarker HE-4 - n'est pas l'un des tests obligatoires pour les patients, et ne peut être attribué qu'en cas de certaines plaintes. Des tests sanguins pour les marqueurs tumoraux HE-4 sont indiqués lorsque les patients se plaignent de:

  • l'apparition de douleurs dans la région pelvienne et dans les appendices;
  • perturbations du cycle menstruel;
  • perte de poids soudaine et perte d'appétit;
  • forte détérioration du bien-être.

Une autre indication pour effectuer un test sanguin pour les marqueurs HE-4 est d'évaluer le risque d'oncologie chez les femmes ménopausées, ainsi que pour les patientes entrant dans le groupe à haut risque:

  • avec la présence de troubles pathologiques chroniques des organes pelviens;
  • avec une prédisposition génétique à la maladie;
  • employés des industries dangereuses.

À la question de savoir s'il vaut la peine de faire une analyse pour le marqueur tumoral HE-4, le gynécologue ne répondra qu'après avoir interviewé et examiné le patient. Lorsqu'une augmentation des niveaux de marqueurs n'est pas détectée dans le sang, cela indique l'absence de tumeurs malignes.

Sinon, les experts détectent une augmentation des marqueurs tumoraux et, pour un diagnostic plus précis, des études supplémentaires peuvent être prescrites..

Le médecin doit prescrire un traitement basé sur le stade de développement du processus pathologique, sa nature et la santé générale du patient.

Règles pour le don de sang pour analyse

Pour que les résultats du test du marqueur tumoral HE-4 soient aussi fiables que possible, il est important de respecter certaines règles avant de donner du sang:

  • du sang pour l'analyse du marqueur tumoral HE-4 doit être donné le matin, la nourriture est auparavant interdite;
  • en vous préparant à passer le test HE-4, trois jours avant le don de sang, vous devez cesser d'utiliser des médicaments;
  • avant de soumettre un biomatériau à la recherche, il est interdit de fumer;
  • l'alcool doit être abandonné cinq jours avant le test;
  • Assurez-vous d'informer le médecin de la phase du cycle menstruel qui se produit pendant cette période.

Parfois, un test sanguin pour les marqueurs HE-4 peut être prescrit dans l'enfance. Ensuite, les filles doivent boire de l'eau bouillie. Une demi-heure avant le don de sang doit boire au moins 0,2 litre d'eau.

Déchiffrer les résultats

Après l'étude, les résultats du test du marqueur tumoral HE-4 sont généralement prêts après deux jours. Un bon indicateur est un nombre réduit de marqueurs tumoraux HE-4 dans un test sanguin, ce qui signifie l'absence de tumeurs malignes.

Après avoir réalisé l'étude sur le marqueur tumoral HE-4, le décryptage des données obtenues ne doit être effectué que par un spécialiste qualifié, en tenant compte de la tranche d'âge du patient.

Norme

Le marqueur HE-4 peut être détecté dans le sang de toutes les femmes. Les normes optimales HE-4 sont calculées en fonction de la catégorie d'âge du patient.

En âge de procréer, cette norme chez la femme ne doit pas dépasser 70 pmol / l, mais déjà après la ménopause, son niveau peut atteindre 140 pmol / l.

Un diagnostic précis n'est pas établi uniquement sur la base de taux élevés, mais cela suggère la nécessité d'études supplémentaires.

Déviations

Lorsque les spécialistes découvrent une anomalie dans le sang sous la forme d'une augmentation du nombre de marqueurs tumoraux HE-4, les mesures diagnostiques suivantes sont prescrites aux patients:

  • échographie (échographie);
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • tomodensitométrie (TDM);
  • radiographie.

Après analyse au niveau du marqueur, les résultats ne sont pas une raison pour poser un diagnostic précis. Toutes ces valeurs ne peuvent qu'indiquer la nécessité d'un examen complet..

Déchiffrer les analyses de femmes déjà adultes, aucune diminution des indicateurs n'est prévue, des mesures diagnostiques supplémentaires ne sont prescrites que si une augmentation du nombre de marqueurs est détectée.

Un diagnostic plus précis nécessite l'utilisation combinée de tests sanguins pour les marqueurs tumoraux HE-4 et CA 125.

Causes d'erreurs

Toute étude en présence de certains facteurs peut donner de faux résultats, tant positifs que négatifs. Le marqueur tumoral HE-4 peut également être erroné, par exemple en raison de:

  • dysfonctionnements de l'équipement;
  • erreurs de jeunes spécialistes;
  • le non-respect des règles appropriées lors de la préparation du don de sang pour analyse;
  • maladies du sang.

Lecture recommandée marqueur tumoral AFP: qu'est-ce que c'est, décryptage, norme

Parfois, une augmentation de HE-4 est possible si le patient a de telles maladies:

  1. Fibrose kystique;
  2. Fibromes utérins;
  3. Fibrome utérin;
  4. Endométriose;
  5. Insuffisance hépatique-rénale;
  6. Kyste de l'ovaire gauche ou droit;
  7. Maladie inflammatoire pelvienne.

De faux indicateurs négatifs sont également possibles. Cela peut se produire si l'analyse a été réalisée au stade où la croissance de l'indicateur HE-4 n'avait pas encore commencé, ou si le néoplasme n'a pas provoqué la synthèse de cette substance.

Lorsque les médecins soupçonnent un cancer de l'ovaire ou si la patiente présente un risque élevé de développer un cancer de l'ovaire épithélial, le nombre négatif d'HE-4 peut ne pas être considéré comme une preuve d'un manque de pathologie..

Le spécialiste ne doit prescrire un traitement au patient qu'après plusieurs tests pour l'étude du marqueur tumoral HE-4. Sur la base du nombre de marqueurs tumoraux dans le sang, il est possible de déterminer la formation de foyers secondaires de croissance tumorale, en raison de la divergence des cellules malignes dans les tissus voisins.

Les médecins doivent étudier attentivement la dynamique de croissance des indicateurs et effectuer de nombreuses procédures de diagnostic supplémentaires. Ce n'est que lorsque le tableau clinique exact est établi et que le diagnostic est confirmé qu'un traitement supplémentaire est prescrit, individuel pour chaque patient.

Le programme de traitement et le programme d'examen prescrits par des spécialistes dépendent des symptômes de la maladie, de l'âge de la patiente, de ses plaintes et d'autres facteurs.

Avec un diagnostic et une thérapie en temps opportun, les indicateurs reviennent à la normale et le patient peut s'attendre à un résultat favorable..

Si, après le traitement, les indicateurs continuent d'augmenter, cela indique une possible rechute des cellules malignes.

Déchiffrer le marqueur tumoral HE4 est la norme chez la femme, ce qui montre pourquoi il est nécessaire

Le cancer de l'ovaire est le deuxième cancer le plus fréquent de la région génitale féminine. Cela rend la détection précoce de la maladie pertinente, et des marqueurs spéciaux y contribuent: l'augmentation de leurs valeurs chez les femmes aide à déterminer la présence d'une tumeur.

Pendant de nombreuses années, l'accent a été mis sur le marqueur tumoral CA 125: qu'il augmente ou diminue, cela signifie une mauvaise ou une bonne nouvelle pour une femme. Ainsi, une augmentation des valeurs de ce marqueur a indiqué une rechute du cancer et une diminution - l'efficacité du traitement et de la rémission ou une victoire complète sur l'oncologie.

Le décodage correct du marqueur tumoral HE4 ne peut être effectué que par un médecin

Mais le principal problème était que dans le diagnostic du cancer aux premiers stades, cette analyse était inadaptée.

Il pourrait donner des résultats faussement positifs en présence de maladies ovariennes non cancéreuses: kystes et autres néoplasmes bénins.

En conséquence, la détection du cancer de l'ovaire dans la plupart des cas s'est produite aux stades avancés, ce qui indique une faible sensibilité du test et son manque d'efficacité.

La protéine He4 est venue à la rescousse. La concentration de cette substance augmente fortement déjà au premier stade du processus malin dans les ovaires, et en même temps ses valeurs restent normales en présence de tumeurs bénignes.

Grâce au test avec la définition de ce marqueur tumoral, il est devenu possible d'identifier des processus malins dans les ovaires au stade où ils ne se manifestent pas encore par des symptômes cliniques et se prêtent le mieux au traitement..

Pour la recherche, le sang veineux est nécessaire. La précision des résultats dépend en grande partie de la préparation correcte de l'analyse:

  • Le prélèvement sanguin doit avoir lieu le matin, de préférence le matin.
  • Avant de donner du sang, vous ne devez pas prendre de petit-déjeuner ni boire de boissons, sauf de l'eau.
  • 12 à 24 heures avant le don de sang devraient arrêter complètement de fumer et de boire de l'alcool et exclure l'augmentation du stress physique et émotionnel.

De plus, il est important de refuser de prendre des médicaments 7 à 10 jours avant le prélèvement sanguin.

Si cela est impossible pour une raison quelconque - par exemple, vous prenez un médicament qui ne peut pas être interrompu - assurez-vous d'en informer votre médecin. Les noms de tous les médicaments pris et leur posologie doivent être répertoriés..

Ces informations vous permettront d'ajuster les résultats de l'analyse aux nouvelles circonstances et d'éviter une mauvaise interprétation du test.

Ce que montre le résultat de l'analyse dépend de plusieurs facteurs.

Toutes les autres mesures diagnostiques doivent être prescrites après le test, car elles sont potentiellement capables de déformer l'image du sang, ce qui donnera au médecin de fausses informations.

Lors du décodage de l'analyse du marqueur tumoral HE4, des valeurs de référence sont utilisées. Ils signifient les valeurs moyennes trouvées chez les personnes en bonne santé qui ont subi un tel examen..

La norme chez les femmes est liée à l'âge du patient et est la suivante:

  • moins de 40 ans - moins de 60,5 pmol / l;
  • 40-49 ans - moins de 76,2 pmol / l;
  • 50-59 ans - moins de 74,3 pmol / l;
  • 60-69 ans - en dessous de 82,9 pmol / l;
  • à partir de 70 ans et plus - jusqu'à 104,0 pmol / l.

Le dépassement de ces valeurs avec un haut degré de probabilité indique des processus malins dans les ovaires et / ou la couche endométriale de l'utérus. Mais la plus haute précision diagnostique est démontrée par la combinaison d'analyses pour les marqueurs tumoraux HE4, CA125 et ROMA.

En outre, il est important de savoir que certaines circonstances peuvent augmenter artificiellement le niveau de HE4 ou modifier la formule, ce qui rend la fiabilité des résultats douteuse. Ces facteurs comprennent l'utilisation de contraceptifs oraux, la grossesse, une intervention chirurgicale antérieure, etc. Par conséquent, avec une augmentation du niveau d'HE4, une étude de suivi peut être nécessaire..

Cette étude est recommandée pour ces maladies et affections:

  • a révélé un néoplasme dans les organes pelviens et la nécessité de déterminer sa nature;
  • contrôle des tumeurs bénignes de l'utérus et des ovaires dans le but de détecter précocement leur malignité;
  • cancer du sein déjà diagnostiqué: le cancer de l'ovaire peut se développer en parallèle, et il est important de l'identifier à temps.
  • prédisposition héréditaire aux processus oncologiques;
  • conditions de travail dangereuses, contact avec des agents cancérigènes et autres circonstances qui placent une femme dans un groupe à haut risque de développer un cancer de l'ovaire.

À la discrétion du médecin, cette analyse peut être prescrite pour d'autres indications, si le spécialiste considère que ces tests sont appropriés. Mais même si la concentration du gène HE4 augmente, cela ne doit pas être considéré comme une phrase. Les maladies oncologiques peuvent être traitées avec succès dans les premiers stades, ce qui vous garantit pratiquement une vie longue et heureuse..

Voir plus loin: norme du marqueur tumoral CA 125 chez la femme

Pas 4 marqueur tumoral: de quel type d'analyse s'agit-il, quand est-il attribué, son décodage

PAS 4 marqueur tumoral - quelle est cette substance et pourquoi l'étudier? Il s'agit d'une question très actuelle, car, malgré la disponibilité des informations, tous les profanes ne connaissent pas ces concepts..

Ce n'est ni mauvais ni bon, mais une maladie comme le cancer ne pose pas de question sur l'âge, le mode de vie et la qualité de vie d'une personne. Il peut étonner même ceux qui mènent une vie saine, se détendent régulièrement et mangent bien..

Par conséquent, il vaut la peine de se renseigner sur les marqueurs tumoraux he4, afin qu'en cas de risque de danger, vous puissiez subir l'examen nécessaire et ne pas perdre de temps sur quelque chose qui n'est pas informatif dans ce cas..

Consultez un spécialiste israélien

Qu'est-ce qui n'est PAS 4 sur le marqueur et pourquoi est-il nécessaire?

Son but dans le corps est la mise en œuvre de la spermatogenèse. Mais il est également présent dans le corps féminin.

En présence d'une densification maligne, la quantité de protéine 4 augmente fortement, en particulier dans les ovaires. Par conséquent, si un cancer de cet organe particulier est suspecté, une analyse est indiquée pour le marqueur tumoral HE4, et il est également appelé marqueurs du système ovarien et reproducteur..

Contrairement à d'autres protéines, ce marqueur tumoral n'augmente qu'avec le développement d'un processus malin. De plus, il peut être utilisé pour détecter un cancer au stade embryonnaire, lorsque les symptômes sont absents et que d'autres méthodes de diagnostic ne révèlent pas de pathologie..

Si nous comparons cette protéine avec le CA125 (marqueur du cancer de l'ovaire), sa spécificité est de 75% à 96% pour les types de tumeurs épithéliales, tandis que le CA125 est au maximum d'environ 40%.

Le marqueur tumoral HE4 est insensible aux tumeurs malignes des cellules germinales et des mucoïdes. Par conséquent, dans ce cas, d'autres méthodes sont prescrites pour vérifier la présence ou l'absence de cancer.

Quand vous devez être testé pour un marqueur à 4 tumeurs?

Veuillez noter que le marqueur tumoral NOT 4 est une protéine pour laquelle l'analyse n'est prescrite que lorsqu'il y a des plaintes de la patiente ou que son état change sans raison apparente, mais le médecin comprend que l'oncologie est possible, en particulier pour les femmes génétiquement prédisposées et les femmes après 50 ans..

Le risque de développer un cancer de l'ovaire augmente dès que la fonction reproductrice s'estompe et perd la capacité de porter des enfants. Par conséquent, les femmes qui ont commencé la ménopause (45-55 ans) devraient être plus attentives à leur santé.

Les principales indications du dépistage du cancer sont:

Groupe à risque (si des antécédents familiaux de cancer ont été enregistrés).
Femmes après 45-55 ans qui ont eu la ménopause.
Présence de douleur dans la région pelvienne et de ballonnements pour des raisons inconnues.
Irrégularités menstruelles non liées à des causes adéquates (changement climatique, alimentation, etc.).
Une diminution notable du poids corporel dans le contexte de l'absence de tout changement dans le mode de vie en général et dans la nutrition en particulier.
Perte d'appétit, fatigue, apathie.

Il est également nécessaire de vérifier le marqueur tumoral HE4 pour ceux qui ont déjà été traités pour une maladie maligne: la première fois après la fin du traitement, l'analyse doit être effectuée tous les trimestres, puis deux fois par an afin d'éviter les rechutes.

Pour que l'analyse soit aussi informative et fiable que possible, il est très important de bien préparer sa livraison. Il n'y a pas d'exigences spécifiques pour ce processus, mais il existe un certain nombre de recommandations:

  • Trois jours avant l'analyse, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments en coordination préalable avec le médecin.
  • Pendant 8 à 12 heures, vous devez cesser de manger, de boire des boissons sucrées, fortes et alcoolisées. Seule l'eau non gazéifiée est autorisée le jour de l'analyse..
  • À la veille de la procédure, ne subissez pas de stress et d'effort physique excessif. Le massage et tout type d'examen médical sont également contre-indiqués..

On pense que le meilleur moment pour vérifier les marqueurs he4 du marqueur tumoral est de 8 h à 12 h..

Avant de passer l'analyse, les femmes doivent fournir des informations sur l'état du système reproducteur: grossesse, préménopause, postménopause, etc. Cela vous permettra de formuler correctement et précisément le résultat..

Par quelle méthode et comment l'analyse est effectuée

Pour commencer, le patient recueille le sang veineux de manière traditionnelle, après quoi il est transféré dans le milieu de transport, où le sérum est séparé du plasma sanguin. Le sérum résultant est un échantillon manuel..

Le technicien de laboratoire introduit des anticorps. Sur la base des résultats de leur interaction, une réaction est définie - la présence ou l'absence d'une augmentation du taux de marqueur tumoral HE4 dans le corps.

En règle générale, les résultats sont prêts en une journée. Mais si vous en avez besoin «pour hier», vous pouvez faire une analyse express, qui est réalisée dans des laboratoires modernes équipés d'équipements de haute technologie.

Si une augmentation des protéines pathologiques est détectée, un examen supplémentaire est prescrit: échographie (échographie), imagerie par résonance magnétique (IRM), radiographie, tomodensitométrie (TDM) et un test sanguin pour les marqueurs tumoraux concomitants. La meilleure combinaison est considérée comme HE-4 + CA125.

Décodage et normes des marqueurs tumoraux

A noter que le décodage du marqueur tumoral HE4 est effectué par le médecin du laboratoire dans lequel l'analyse a été réalisée. Vous devez recevoir un formulaire contenant vos données personnelles et une description détaillée de la réaction. La quantité de protéine HE est mesurée en picomoles par litre (pmol / L) ou en nanogrammes (ng / ml).

Donc, si le corps est en bonne santé, la norme du marqueur tumoral HE4 des organes pelviens ne doit pas dépasser ces indicateurs:

Femmes menstruées en bonne santépas plus de 70 Pmol / l
Femmes ménopauséespas plus de 140 Pmol / l
Jeunes hommes en bonne santéjusqu'à 4 ng / ml et moins
Marqueurs tumoraux 4-he pour les hommes après 40 ansnormal si elles ne dépassent pas 2,5 ng / ml. Et pour ceux de plus de 60 ans - de 4,5 à 6, 5 ng / ml. Avec une augmentation de ces indicateurs, il existe un risque de développer une maladie maligne de la prostate. Dans ce cas, une analyse est affectée au marqueur PSA.

Ainsi, une augmentation de ces normes est la raison de poursuivre l'examen pour établir un diagnostic précis et la sélection d'une thérapie adéquate.

Que signifie le marqueur tumoral HE4 dans le sang

La santé génésique des femmes est un aspect important à l'échelle nationale. Petite croissance démographique, voire déclin naturel, satellites constants de la démographie de notre pays.

Et un rôle important à cet égard est joué par les pathologies des organes pelviens chez les femmes. En premier lieu, bien sûr, les maladies inflammatoires.

Et puis il y a des néoplasmes bénins et malins assez dangereux.

Souvent, une femme ne prête pas attention à des signes tels qu'un cycle menstruel irrégulier, et en attendant, cela peut être un signe formidable d'un processus oncologique, car des menstruations normalement régulières sont un indicateur de la santé reproductive, et un changement de leur rythme indique un dysfonctionnement du corps de la femme. Pour diagnostiquer ces problèmes à temps, des marqueurs tumoraux sont utilisés. Une de ces substances spécifiques aux organes pelviens est HE4.

Quel est le marqueur tumoral HE4

Le marqueur tumoral he4 a récemment été utilisé.

Jusqu'à présent, de nombreuses cliniques pour le diagnostic des processus tumoraux dans le bassin utilisent le marqueur tumoral CA 125, cependant, un certain nombre d'études ont prouvé que HE4 est un indicateur plus fiable et spécifique.

Depuis CA 125 est élevé non seulement pour les tumeurs malignes mais aussi bénignes, ainsi que pour les maladies inflammatoires de l'ovaire.

Dans sa structure, HE4 est une glycoprotéine, c'est-à-dire qu'il contient des parties protéiques et glucidiques. Normalement, cela ne fonctionne pas, c'est-à-dire qu'il bloque une enzyme appelée protéinase.

Et la fonction de toutes les protéinases est la décomposition des protéines. L'abréviation est «protéine épidermique humaine 4».

Les cellules épithéliales sont présentes dans l'ovaire, ce qui explique l'écart par rapport à la norme de cet indicateur dans le cancer de l'ovaire.

Norme et écarts par rapport au marqueur HE4?

La norme HE4 est différente chez les femmes préménopausées et postménopausées. Dans le premier cas, il est jusqu'à soixante-dix pmol / L et dans le second jusqu'à cent quarante pmol / L.

Pour exclure un faux résultat, vous devez vous préparer à l'analyse. Déterminé par HE4 dans le sang veineux.

Il est nécessaire de faire une analyse à jeun, c'est-à-dire huit heures avant de prendre du sang pour exclure l'ingestion d'aliments et de boissons gazeuses. Vous pouvez boire de l'eau. Le jour du test sanguin, vous ne pouvez pas fumer et prendre des médicaments. Le jour du cycle menstruel de la femme dans ce cas n'a pas d'importance.

Si vous suivez toutes ces recommandations, vous réduirez le risque d'obtenir un résultat peu fiable et vous protégerez des soucis inutiles.

Le marqueur tumoral HE4 dans un test sanguin peut être augmenté dans les situations suivantes:

  • cancer épithélial de l'ovaire;
  • cancer de l'endomètre;
  • cancer mammaire;
  • rarement le cancer du poumon.

Fondamentalement, une augmentation de HE4 est caractéristique des tumeurs ovariennes. En effet, la production de HE4 est déclenchée par un gène spécial. Il ne se trouve que dans les cellules tumorales du tissu ovarien. Par conséquent, lorsqu'un néoplasme malin se produit, HE4 dans le sang d'une femme devient élevé.

Souvent, une telle augmentation précède l'apparition de toute symptomatologie chez la femme. Ceci est particulièrement important, car le dysfonctionnement ovarien dans une tumeur survient assez tard, alors que le traitement a déjà donné peu de résultats. Cependant, cette analyse n'est pas utilisée comme dépistage, car elle est assez coûteuse..

Par conséquent, pour sa mise en œuvre, il y a les indications suivantes:

  • douleur pelvienne;
  • Irrégularités menstruelles;
  • diminution de l'appétit;
  • perdre du poids.
  • Les deux derniers symptômes indiquent de graves anomalies dans le corps, si une perte de poids importante n'était pas précédée d'un changement de régime alimentaire ou d'une augmentation de l'activité physique.

    Autrement dit, un tel test sanguin est effectué si la femme se tourne vers le gynécologue obstétricien pour obtenir de l'aide, ou si le médecin a une chance suspectée de néoplasme malin sur les antécédents médicaux, les plaintes et l'examen..

    Si le test sanguin HE4 est inférieur à la normale, il n'y a rien de mal à cela..

    Le rôle diagnostique n'est joué qu'en dépassant la norme. Mais il existe deux types de tumeurs ovariennes qui ne sont même pas capturées par le marqueur HE4. Ce sont des cancers germinogènes et mucoïdes.

    Chez les femmes avec un tel néoplasme, HE4 ne sera pas augmenté et restera normal même dans les stades ultérieurs. Par conséquent, le marqueur CA 125 est inclus dans le test sanguin lors du diagnostic du cancer de l'ovaire.En utilisant ces deux critères, vous pouvez diagnostiquer tout type de tumeur aux premiers stades. Il convient de rappeler que le médecin doit gérer le décodage du résultat.

    Le résultat d'un test sanguin sans échographie, même avec un écart par rapport à la norme, ne peut pas servir de moyen de diagnostic final. Par conséquent, même si vous obtenez un résultat où HE4 est augmenté, vous ne devriez pas paniquer immédiatement. Il est préférable d'attendre un rendez-vous et de discuter de vos expériences avec votre médecin..

    Si HE4 dans le test sanguin est élevé et que le diagnostic de cancer épithélial de l'ovaire est confirmé, la femme est référée à un gynécologue par un oncologue. Une commission spéciale établit un plan de traitement comprenant la chirurgie et la radiothérapie ou la chimiothérapie. Un traitement combiné peut être utilisé. Avec un résultat favorable, HE4 devrait revenir à la normale.

    Une autre application consiste à surveiller l'efficacité du traitement du cancer de l'ovaire. Si HE4 augmente dans le domaine de la thérapie, toutes les cellules tumorales n'ont pas été éliminées et une rechute est probable. Dans ce cas, il est nécessaire de changer les tactiques de gestion des patients.

    L'utilisation de marqueurs tumoraux devient de plus en plus populaire dans divers domaines de la médecine - urologie, gastro-entérologie et gynécologie, pour le diagnostic des néoplasmes malins. Mais aucun diagnostic précoce n'est possible sans un traitement rapide par les patients..

    Chaque femme doit se rappeler que la visite d'un gynécologue est obligatoire au moins une fois par an. Une visite chez le gynécologue ne doit pas être différée, même si vous ne vous inquiétez pas des symptômes du système reproducteur. Le cancer se développe toujours de façon inattendue et vous ne soupçonnez peut-être même pas le danger que vous vous exposez, différant une visite chez le médecin pour plus tard.

    Oncomarker HE 4: qu'est-ce que c'est, la norme chez les femmes, une transcription de l'analyse pour le marqueur

    Les maladies oncologiques sont répandues dans le monde. De plus en plus de cancers sont diagnostiqués chaque année..

    Les méthodes de diagnostic modernes peuvent détecter les néoplasmes malins aux stades précoces, alors que les signes cliniques manquent encore. L'une de ces méthodes est un test sanguin pour les marqueurs tumoraux..

    Un marqueur spécifique qu'il aide à détecter une maladie du système reproducteur féminin, comme le cancer de l'ovaire..

    Qu'est-ce qu'il 4

    Oncomarker he 4 est une formation de protéines qui peut être présente en petite concentration dans le corps de toute personne en bonne santé. Cette glycoprotéine bloque l'enzyme protéinase..

    Normalement, il est 4:

    • Épididyme chez l'homme. Cette protéine est impliquée dans la production de sperme;
    • Endomètre - la muqueuse utérine;
    • Cellules des trompes de Fallope;
    • Cellules tapissant les bronches.

    La protéine he 4 est spécifique des processus oncologiques, car elle est produite activement en présence de cellules cancéreuses, de ces cellules ou du corps humain. Il est produit par he 4 sous l'influence d'un gène spécial WFDC2, qui est activé dans les cellules malignes..

    Le marqueur tumoral he 4 est utilisé pour diagnostiquer le cancer de l'ovaire chez la femme, ainsi que pour surveiller l'efficacité du traitement pendant le traitement.

    Il convient de noter que le 4 est extrêmement rarement synthétisé par les cellules saines du corps féminin, par conséquent, avec une augmentation de ses paramètres, un examen supplémentaire doit être effectué pour clarifier le diagnostic. Si la concentration de cette protéine augmente, ce seul signe de laboratoire n'indique pas la présence d'une tumeur cancéreuse. Le diagnostic est posé après un examen approfondi.

    Il est important que le sang prélevé soit livré au laboratoire pour analyse au plus tard 1,5 heure après sa collecte, et le tube à essai doit être conservé dans une boîte spéciale, où la température est maintenue à pas plus de 8 ° С.

    La structure protéique he 4 n'est pas le signe d'un cancer ovarien. Il est spécifique du cancer épithélial de plus de 90%.

    Seul le marqueur tumoral he 4 se trouve dans le sang bien avant la propagation du processus pathologique (stade précoce), c'est-à-dire avant la formation de métastases dans les organes et tissus voisins. Cela permet à son tour de guérir le patient et d'éviter de graves complications..

    Indications pour l'étude

    Toutes les femmes n'ont pas de test sanguin pour déterminer le marqueur tumoral he 4..

    Il est inefficace de mener une étude sur les marqueurs tumoraux dans les cas suivants:

    • Si une femme a une maladie oncologique, à l'exception des organes du système reproducteur;
    • En cas de suspicion de fibrose kystique et de cancer des cellules germinales.

    Les experts ont identifié plusieurs situations dans lesquelles l'analyse sur le 4 est obligatoire:

    • Si une femme est très susceptible de développer un cancer de l'ovaire (prédisposition héréditaire, antécédents gynécologiques surchargés);
    • S'il existe un risque d'aggravation de l'état de la femme (dissémination des métastases) avec un diagnostic de cancer épithélial de l'ovaire;
    • En cas de suspicion de développement d'un néoplasme malin dans la paroi interne de l'utérus (endomètre);
    • Si une femme est traitée pour un cancer des ovaires et de l'endomètre.

    Parfois, le marqueur he 4 aide à détecter un cancer des bronches, des poumons et des glandes mammaires..

    Règles pour les tests sanguins pour le marqueur tumoral he 4

    Pour étudier le 4, un prélèvement sanguin veineux est effectué. Pour ce faire, vous devez contacter le laboratoire, où un professionnel de la santé possédant les qualifications appropriées effectuera cette manipulation dans des conditions stériles. Le matériel biologique est envoyé au laboratoire, où l'assistant de laboratoire examine le sang et compte cette substance..

    Pour que le résultat de l'étude soit fiable, il est nécessaire de préparer correctement plusieurs jours avant le test sanguin:

    • Arrêtez de prendre des médicaments (après avoir consulté votre médecin) 2 à 4 jours avant le test de laboratoire;
    • La veille de renoncer à boire de l'alcool;
    • Donnez du sang à jeun ou après 5 à 8 heures après avoir mangé, vous ne pouvez boire que de l'eau propre. Vous ne pouvez pas boire de jus, thé, café, boissons gazeuses;
    • Interdiction de fumer le jour du prélèvement sanguin.

    Les femmes sous traitement doivent surveiller le niveau de ce marqueur tumoral tous les 3 mois. Après la fin du traitement, un contrôle est effectué tous les 6 à 12 mois. Cela est nécessaire pour la détection précoce d'une rechute..

    Normes de valeurs

    Pour évaluer correctement le résultat d'un test sanguin pour le marqueur tumoral he 4, vous devez connaître la norme. Cela aidera à éviter les erreurs lors du diagnostic..

    Les limites de la norme de formation des protéines qu'il 4 dépend directement de l'âge de la femme et de son statut hormonal.

    En âge de procréer, lorsque les hormones sexuelles féminines sont produites en quantité suffisante, les indicateurs de cette substance sont inférieurs à ceux de la période de préménopause et de ménopause.

    Table de décodage de la norme du oncomarker il 4 à partir de l'âge de la femme:

    Années d'âgeNorm, pmol / l
    Jusqu'à 40Pas plus de 60,5
    40 - 49Pas plus de 76
    50 - 59Pas plus de 74
    60 - 69Jusqu'à 83
    Après 70Pas plus de 104

    Une augmentation de la limite normale suggère qu'avec l'âge, une femme a un risque accru de développer un cancer du système reproducteur, ou plutôt des ovaires.

    Décryptage de l'analyse et les raisons de l'écart des indicateurs de la norme

    Le laboratoire ne compte le marqueur tumoral he 4 que dans une unité de volume sanguin en utilisant une méthode de test chimioluminescent. Le décryptage et l'évaluation du résultat de l'analyse sont effectués par un spécialiste (oncologue). Cela prend en compte l'âge et la présence de maladies concomitantes chez le patient.

    Une augmentation du marqueur he 4 dans un test sanguin peut indiquer la présence de tumeurs bénignes et malignes.

    Les raisons de l'augmentation de la concentration du marqueur tumoral he 4

    Si une augmentation des indicateurs est détectée, cela indique le développement d'un néoplasme malin et de certaines autres maladies (beaucoup moins souvent). Examinez chacune des maladies possibles plus en détail..

    Cancer des ovaires

    Un autre marqueur 4 montre la présence d'un cancer épithélial. Dans ce cas, les indicateurs sont nettement supérieurs à la normale.

    Au début de la formation du cancer épithélial, les symptômes pathologiques sont absents. C'est pourquoi le cancer de l'ovaire est souvent diagnostiqué aux stades 3 ou 4, lorsque le traitement est extrêmement difficile, voire impossible..

    Avec le cancer de l'ovaire, il y a violation de la fonction menstruelle, douleur et inconfort dans le bas-ventre, perturbation des organes pelviens (compression des intestins, vessie, inflammation, etc.).

    HE 4 avec kyste ovarien

    Un kyste ovarien est une masse bénigne qui est une cavité remplie de liquide. Souvent, cette pathologie a un cours asymptomatique..

    Symptômes pouvant indiquer la présence de kystes ovariens:

    • Douleur dans le bas-ventre;
    • Une augmentation de la taille de l'abdomen;
    • Constipation
    • Miction rapide;
    • Dysfonctionnement menstruel (saignement utérin, règles abondantes).

    Dans le cas de la formation de kystes, il 4 augmente légèrement, et dans certaines situations, il peut être sur la frontière supérieure de la norme. Il est conseillé d'identifier d'autres marqueurs tumoraux dans un test sanguin de laboratoire.

    Fibromes utérins

    Le myome est une formation tumorale bénigne de la couche musculaire de l'utérus. Cette pathologie est diagnostiquée assez souvent chez les femmes après 30 ans. La cause de son apparition est un déséquilibre des hormones sexuelles féminines.

    Les fibromes utérins peuvent être asymptomatiques pendant longtemps ou se manifester sous forme de petits signes pathologiques:

    • Irrégularités menstruelles;
    • Périodes lourdes, pouvant entraîner le développement d'une anémie;
    • Douleur dans l'abdomen et le bas du dos.

    Dans le cas des fibromes, une augmentation des valeurs des marqueurs tumoraux est un signe diagnostique auxiliaire. La base du diagnostic est un examen gynécologique bimanuel (à deux mains), une échographie des organes pelviens.

    Endométriose

    L'endométriose est une condition pathologique dans laquelle les cellules de l'endomètre se développent aux mauvais endroits pour elles (en dehors de l'utérus). Cette maladie est caractéristique des femmes en âge de procréer..

    Les symptômes de l'endométriose:

    • Douleur intense pendant la menstruation;
    • Spotting spotting avant et après la menstruation;
    • Périodes lourdes;
    • Infertilité.

    Avec l'endométriose, le oncomarker he 4 reste normal ou augmente légèrement. Cependant, cela donne lieu à un examen plus approfondi de la femme.

    HE 4 n'est pas un indicateur spécifique des maladies du foie et des reins, mais peut augmenter. Dans ce cas, le patient doit présenter les symptômes appropriés.

    Causes des résultats de recherche erronés

    Un diagnostic aussi grave que le cancer ne se fait pas sur la base de l'augmentation d'un seul indicateur qu'il 4. Il est conseillé d'effectuer un test sanguin pour d'autres marqueurs tumoraux, ainsi que des diagnostics instrumentaux (échographie, biopsie, cytologie, IRM et autres).

    Il convient de rappeler que dans certains cas, un faux test peut être détecté lors d'un test sanguin. Par exemple, avec insuffisance rénale chronique, myome utérin, processus inflammatoire dans les organes pelviens.

    Un résultat faussement positif, c'est-à-dire qu'un niveau élevé de ce marqueur tumoral est déterminé, cependant, une tumeur maligne est absente dans le corps.

    Les raisons du faux résultat positif de l'analyse:

    • Kyste de l'ovaire;
    • Le processus inflammatoire qui se produit dans les organes pelviens;
    • Fibromes utérins;
    • Fibrose kystique;
    • L'insuffisance rénale chronique.

    Il faut également se rappeler que le résultat de l'analyse peut être faux négatif..

    Les raisons du faux résultat négatif:

    • La croissance de cet indicateur n'a pas encore atteint les valeurs qui dépassent la norme;
    • Le cancer ne synthétise pas cette protéine.

    S'il y a des symptômes appropriés, une prédisposition héréditaire, des antécédents accablés et une suspicion d'oncologie par un médecin, un résultat négatif n'exclut pas sa présence.

    L'erreur en conséquence peut également être due à:

    • Le facteur humain (un assistant de laboratoire a fait une erreur lors de l'analyse);
    • Dysfonctionnement de l'équipement sur lequel l'étude est menée;
    • Non-respect des règles de préparation au prélèvement sanguin.

    HE 4 en combinaison avec d'autres marqueurs tumoraux

    Le plus optimal pour le diagnostic du cancer de l'ovaire est l'étude d'une combinaison de marqueurs tumoraux he 4 et ca 125.

    Cependant, il convient de noter qu'une augmentation de la concentration de CA 125 se produit à un stade ultérieur du développement du processus pathologique qu'il ne 4.

    Mais il 4 n'est pas sensible à certains types de cancer ovarien (germinogène et mucoïde), tandis que le CA 125 monte.

    Des comcomarkers he 4 et ca 125 sont nécessaires pour le calcul de l'indice ROMA. C'est le calcul du pronostic de la maladie. Pour calculer cet indice, vous devez connaître les résultats de l'analyse sur les marqueurs tumoraux et l'âge de la femme.

    Indice ROMA pour les femmes préménopausées:

    • Si cet indice est inférieur à 11,4, le risque de développer un cancer épithélial de l'ovaire est très faible;
    • Si cet indicateur est de 11,4 ou plus, cela indique un risque élevé de développer cette pathologie.

    Index ROMA post-ménopausique:

    • Si la ROMA est inférieure à 29,9, le risque est faible;
    • Si cet indice est égal ou supérieur à 29,9, le risque de développer un cancer de l'ovaire est extrêmement élevé..

    L'étude d'une combinaison de marqueurs tumoraux permet une détection plus précise et plus opportune d'une maladie aussi dangereuse que le cancer.

    NOT-4 marqueur tumoral ce qu'il est: transcription, ce qui signifie norme - Docteur lui-même

    • De nombreuses tumeurs malignes peuvent être détectées à l'aide de tests sanguins pour les marqueurs tumoraux - des substances spécifiques sécrétées par des cellules malignes ou des tissus normaux en réponse à leur cancer..
    • Parmi les marqueurs des tumeurs cancéreuses des ovaires et de l'endomètre chez les femmes figurent la protéine épididymaire humaine - HE-4.
    • Nous comprendrons ce que c'est et comment interpréter correctement les résultats d'un test sanguin pour HE-4.
    • Quelle est l'analyse de HE-4 Indications Comment effectuer l'analyse Valeurs normales du marqueur tumoral HE-4 Décodage du résultat
    • HE-4 est un composé protéique considéré comme spécifique du tissu épithélial des organes reproducteurs, des voies respiratoires et du pancréas, il peut donc normalement être présent dans le sang des femmes et des hommes..
    • Mais sa quantité accrue se trouve le plus souvent dans les tumeurs cancéreuses épithéliales des ovaires et de l'endomètre, car chez elles, sous l'influence de certains gènes, cette protéine est synthétisée en grand volume.
    • Une caractéristique de la protéine HE-4 est qu'elle commence à «décoller» déjà à un stade précoce du cancer.
    • Remarque

    De nombreuses études ont montré que l'analyse pour HE-4 est positive chez environ 75% des femmes avec un stade préclinique à faible symptôme de cancer de l'ovaire ou de l'endomètre. De plus, le test pour HE-4 ne donne pratiquement pas de résultats faussement positifs dans les néoplasmes bénins des organes reproducteurs féminins, c'est-à-dire qu'il est très spécifique.

    Pour un diagnostic plus précis des tumeurs malignes de l'ovaire, les oncologues recommandent d'identifier simultanément deux marqueurs tumoraux: HE-4 et CA-125 - c'est ce que l'on appelle le test ROMA (lien).

    Les indications

    Les gynécologues et les oncologues orientent leurs patients vers l'analyse de HE-4 dans les cas suivants:

    • Si une femme veut subir un dépistage du cancer de l'ovaire aux premiers stades de son développement.
    • Si des néoplasmes sont trouvés dans le bassin du patient, pour différencier le processus malin et bénin.
    • Si une femme est traitée pour un cancer de l'ovaire - pour surveiller l'efficacité du traitement.
    • Si le patient est diagnostiqué avec une tumeur ovarienne maligne - pour évaluer le pronostic, pour la détection rapide de la rechute du néoplasme et des métastases.

    Comment faire une analyse

    Pour déterminer le niveau de HE-4 dans le corps d'une femme, du sang veineux est prélevé. Il doit être pris à jeun (le matin avant d'aller au laboratoire, vous ne pouvez boire que de l'eau). A la veille de l'étude, il est recommandé:

    • Éliminez complètement le tabagisme et l'alcool..
    • Ne prenez pas de médicaments (pour les femmes qui suivent un traitement, cet article doit être convenu avec votre médecin).
    • Limitez l'activité physique.

    Valeurs normales du marqueur tumoral HE-4

    Le concept de norme dans le cas de l'analyse de HE-4 n'a pas de cadre clair. Le laboratoire ne peut donner que des valeurs de référence, c'est-à-dire l'indicateur moyen caractéristique d'une personne en bonne santé d'un certain groupe d'âge. La valeur des valeurs de référence dépend dans une large mesure de l'équipement sur lequel l'étude est menée et des systèmes d'essai.

    1. Important
    2. Dans différents laboratoires, les niveaux normaux du marqueur tumoral déterminé peuvent varier légèrement..
    3. Si nous prenons les chiffres moyens, le contenu du marqueur tumoral HE-4 dans le sang des femmes devrait être le suivant:
    • jusqu'à 40 ans - pas plus de 60 pmol / l;
    • en préménopause - pas plus de 70 pmol / l;
    • chez les femmes ménopausées - pas plus de 140 pmol / l.

    De plus, une interprétation correcte des résultats de tout test sanguin est impossible sans la connaissance d'autres données sur le patient (âge, poids, symptômes pathologiques inquiétants, présence de maladies concomitantes, traitement pris, résultats d'autres tests, etc.). À cet égard, seul le médecin traitant qui connaît toutes les informations anamnestiques et cliniques sur le sujet peut donner une interprétation compétente du résultat du test obtenu pour HE-4.

    Déchiffrer le résultat

    Une femme qui a fait un test sanguin pour HE-4 peut recevoir deux options pour les résultats de l'étude:

    • la concentration du marqueur tumoral dans le sang se situe dans les valeurs de référence du laboratoire;
    • la teneur en HE-4 dans le sang est augmentée.
    • La première option peut être considérée comme la plus favorable, car elle s'inscrit dans la plage normale..
    • Cependant, un faible niveau de HE-4 ne peut pas être considéré comme une preuve absolue de l'absence d'une tumeur maligne chez la femme, surtout s'il y a des symptômes cliniques.
    • Ces patients doivent effectuer d'autres examens, car pour certains types de néoplasmes des organes reproducteurs, la valeur de l'indicateur HE-4 reste normale.
    • La deuxième option (augmentation du niveau de HE-4) indique qu'un processus malin se développe dans les ovaires ou l'endomètre de la femme.

    Pour confirmer le diagnostic, ces patients doivent subir des études supplémentaires - analyse histologique du matériel de biopsie, IRM, etc..

    De plus, bien que le marqueur tumoral en question soit considéré comme hautement spécifique du cancer de l'ovaire, une augmentation de sa concentration est également possible avec les tumeurs malignes des glandes mammaires, des poumons, de la vessie et des organes digestifs.

    Des taux élevés de HE-4 dans le sang peuvent être détectés chez les femmes sans cancer, en raison de la progression de maladies rénales et hépatiques sévères. Ces pathologies comprennent la fibrose rénale, l'insuffisance rénale et hépatique.

    Si une femme a déjà reçu un diagnostic de cancer de l'ovaire et qu'une étude HE-4 lui a été assignée dans le cadre de la surveillance de l'efficacité du traitement et de l'évolution de la maladie, le médecin peut évaluer l'augmentation du marqueur tumoral dans le sang de la patiente comme suit:

    • la tumeur est agressive, le pronostic est mauvais;
    • le traitement est inefficace;
    • le cancer est réapparu;
    • métastases développées.

    Il peut y avoir d'autres explications à l'augmentation des niveaux d'HE-4 chez les femmes qui ont été traitées pour un cancer de l'ovaire. De plus, les résultats des tests sanguins antérieurs sur HE-4 sont également importants..

    Par exemple, l'indicateur peut être supérieur à la normale, mais nettement inférieur à il y a un mois. Et c'est déjà une tendance positive..

    1. À cet égard, le résultat de l'étude doit être montré à votre médecin, lui laissant la possibilité de tirer des conclusions et d'ajuster le plan de traitement.
    2. Zubkova Olga Sergeevna, observateur médical, épidémiologiste
    3. 4 967 2
    4. (59 voix, 4.08