Ascite dans la cirrhose

Carcinome

La cirrhose du foie fait référence à une maladie de nature dangereuse et incurable. Des dommages au tissu hépatique sain se produisent lors du remplacement par une cicatrice. Ascite - l'accumulation de liquide dans la cavité péritonéale n'est pas considérée comme une pathologie indépendante. L'ascite avec cirrhose du foie provoque une augmentation de la pression artérielle dans la veine porte, une fibrose tissulaire avec un dysfonctionnement dans la synthèse de l'albumine. Il y a une expansion des vaisseaux sanguins à l'avant du péritoine, un empoisonnement du corps, une insuffisance cardiaque.

Le développement du processus oncologique avec la compression des vaisseaux sanguins conduit également à une ascite. Le pronostic de l'espérance de vie n'est pas élevé, selon le stade de détection de la maladie. Souvent, les patients ne vivent pas longtemps.

Raisons du développement

Un petit volume de liquide se forme dans le péritoine. Il fournit l'élasticité de l'intestin, empêche l'adhésion des organes. Des quantités excessives sont absorbées par l'épithélium. Un mouvement difficile dans le contexte de l'ascite du flux sanguin à travers le système vasculaire conduit à l'accumulation du composant liquide, en raison de laquelle il y a une sortie à travers la paroi du vaisseau et une accumulation dans la cavité. La manifestation est caractéristique des derniers stades de l'atteinte hépatique.

La formation d'une cicatrice à l'intérieur de l'organe entraîne une diminution des tissus sains. La surface de la cicatrice apparaît en raison de la mort cellulaire. Avec la cirrhose, la structure cellulaire est détruite sous l'influence de la nécrose. La maladie passe par quatre stades de développement: la première se caractérise par une inflammation avec développement nécrotique, la seconde se manifeste par le remplacement du tissu organique par du tissu conjonctif. Un processus inflammatoire prolongé conduit à l'accumulation de liquide, la surface altérée du foie augmente. La troisième étape se traduit par des saignements, des complications graves, une menace pour la vie. La quatrième étape conduit au coma hépatique du patient, le foie est complètement déformé.

Les raisons suivantes peuvent provoquer une ascite:

  • hérédité;
  • nutrition déséquilibrée;
  • abus d'alcool et de tabac;
  • l'utilisation de médicaments ayant des effets toxiques;
  • faible activité physique;
  • contact avec des toxines, des poisons;
  • situations stressantes régulières;
  • insuffisance cardiaque;
  • la contraction vasculaire est altérée.

En médecine, trois facteurs provoquent une accumulation de liquide: l'hypertension portale, l'hyperaldostéronisme secondaire, l'hypoalbuminémie. Les causes sont considérées comme courantes et déclenchent le développement d'une ascite..

Hypertension portale

L'inhibition du sang par la veine porte hépatique conduit à des manifestations stagnantes, une augmentation de la pression à l'intérieur du péritoine est observée. Les petites branches vasculaires sont affectées, dans lesquelles la perméabilité des parois augmente. Le fluide passe à travers la membrane des vaisseaux et s'accumule dans la cavité.

Hyperaldostéronisme secondaire

Le foie contrôle la production de substances actives, ce qui entraîne l'expansion des vaisseaux sanguins dans le système sanguin. En raison de dommages aux cellules hépatiques (hépatocytes), le nombre de composants produits dans la circulation sanguine augmente. L'affaiblissement des muscles vasculaires lisses perturbe le mouvement du sang, abaisse la pression artérielle.

Dans ce contexte, des problèmes surviennent dans le travail des reins. La production de rénine se produit, ce qui provoque l'apparition de l'hormone surrénale. Il y a un retard dans l'eau et le sodium.

Hypoalbuminémie

Le corps produit une protéine - immunoglobuline. Le fluide conserve le composant protéique dans la membrane des vaisseaux. La violation de la synthèse vous permet d'aller au-delà des limites, provoquant le développement de l'ascite.

La cirrhose est une maladie incurable qui se développe dans le contexte des foyers de nécrose avec le remplacement des régions mortes par la fibrose. Une déformation hépatique est observée, l'activité des surfaces saines est perturbée. Les cellules sont remplacées par des structures cellulaires anormales qui inhibent le fonctionnement des hépatocytes. Une carence nutritionnelle tissulaire se produit, entraînant la mort.

De nouveaux vaisseaux sanguins se forment, le sang contourne les zones endommagées du foie. Accélération des changements cirrhotiques, ce qui conduit au développement d'une hypertension portale. La fonction filtrante du foie diminue et les composants toxiques s'accumulent. Dans le contexte des manifestations indésirables, des changements se produisent dans la cavité abdominale, ce qui conduit à une ascite.

Symptomatologie

La première étape est caractérisée par une petite quantité de liquide, qui parvient à être distribuée par les vaisseaux du système lymphatique et circulatoire. En raison de la charge supplémentaire, l'élasticité vasculaire est perdue, le composant liquide est à l'intérieur de la cavité, dont le volume atteint 10 litres.

Les premiers symptômes de l'ascite ne sont pas caractéristiques de la maladie. Essoufflement, faiblesse générale, étourdissements. La forme et la taille de l'abdomen ne changent pas. Avec le diagnostic de cirrhose, vous devez respecter le régime prescrit.

Les signes cliniques suivants apparaissent également:

  • des saignements des veines hémorroïdaires et des vaisseaux du tube digestif sont observés;
  • une sensation de lourdeur dans l'abdomen, de douleur, d'inconfort;
  • brûlures d'estomac, vomissements, éructations;
  • les membres gonflent;
  • altération des performances, de la mémoire;
  • le poids corporel augmente;
  • La fluctuation du péritoine se fait sentir;
  • respiration rapide, toux, peau pâle et lèvres bleues;
  • douleur sous les côtes du côté droit;
  • rougeur des paumes des paumes;
  • jaunisse;
  • hypertrophie des glandes mammaires chez l'homme, impuissance;
  • chez les femmes, le cycle menstruel est violé, l'infertilité est détectée;
  • démangeaisons de la peau, langue rouge et enflée;
  • des veines d'araignée apparaissent sur le visage;
  • augmentation de la température basse;
  • la peau sèche, pâlit, jaunit;
  • le nombril fait saillie, une hernie ombilicale se forme;
  • collatéral veineux.

La forme et la taille de l'abdomen changent progressivement. La progression de la cirrhose entraîne une atrophie de la masse musculaire. L'abdomen devient disproportionné, le volume augmente. Des vergetures sont observées, la peau devient lisse. Avec l'ascite, le corps ne peut pas se débarrasser du liquide..

La compression du diaphragme entraîne une insuffisance respiratoire. Le patient ne peut pas dormir sans oreiller haut. Troubles dans le travail de l'intestin dus à la compression de l'organe avec accumulation de liquide. Une obstruction intestinale peut survenir.

Il y a une pression sur la vessie, qui se manifeste par des mictions fréquentes.

La pathologie n'entraîne pas la mort du patient. L'espérance de vie est affectée par la complication causée par l'hydropisie. L'accumulation de liquide entraîne une pression sur des organes importants, une altération de la fonction. Le système cardiovasculaire est gravement touché.

Dans le contexte de l'ascite, les pathologies dangereuses suivantes se présentent:

  • péritonite - inflammation purulente résultant d'agents pathogènes;
  • obstruction intestinale;
  • hydrothorax - accumulation de liquide dans la région thoracique;
  • lésions rénales
  • hernie ombilicale, qui apparaît après le traitement. Hernie abdominale inguinale, ligne blanche possible.

Des complications se développent quelques mois après les premiers signes d'ascite. Consulter un médecin et effectuer des tests de diagnostic sauvera la vie du patient. Le danger de la maladie est qu'il n'y a pas de symptômes prononcés. Un signe de l'évolution de la maladie se manifeste par des symptômes généraux. Aux premiers stades, il est rarement déterminé, car le foie n'a pas de terminaisons nerveuses, la sensibilité est faible.

Stades de développement

L'apparition de dommages au foie est provoquée par des virus, des toxines, un dysfonctionnement du métabolisme et la prise de médicaments. Le syndrome d'alcoolisme prolongé entraîne également un affaiblissement des fonctions protectrices de l'organisme. Le développement de la cirrhose passe par quatre étapes. La présence de liquide est notée aux troisième et quatrième stades. Le tissu cicatriciel recouvre la majeure partie du foie, un composant liquide s'accumule et l'estomac grossit. La quatrième étape est caractérisée par de graves symptômes cliniques, l'état du patient s'aggrave, le pronostic à vie est mauvais. Caractérisé par des problèmes pulmonaires, des difficultés respiratoires, un essoufflement.

La maladie peut être guérie dans les premiers stades de développement. Les manifestations irréversibles de la pathologie sont difficiles à guérir aux derniers stades de développement.

Les étapes de l'ascite

L'accumulation de fluide passe par trois étapes:

  1. Le stade initial - la quantité ne dépasse pas deux litres, la région abdominale est légèrement exprimée. Le pronostic du traitement est favorable, l'espérance de vie est élevée, sous réserve de la prescription d'un médecin.
  2. La deuxième étape - le volume du liquide formé atteint cinq litres, les signes cliniques sont prononcés, une insuffisance hépatique se développe.
  3. La troisième (forme réfractaire) - l'abdomen est considérablement augmenté en taille, la substance liquide atteint dix litres ou plus. La condition s'aggrave fortement, essoufflement, gonflement de tout le corps, décompensation cardiaque.

Diagnostic et traitement

Pour les maladies des organes internes, un examen médical est effectué en utilisant les méthodes de diagnostic suivantes:

  1. Abdomen à percussion. Un patient est tourné d'un côté à l'autre, une onde de secousse est évaluée. La tactique peut détecter plus de 2 litres de liquide. Le diagnostic différentiel tient compte du fait que la péritonite adhésive, qui apparaît avec le développement de la tuberculose et des kystes ovariens, est limitée par l'espace d'épanchement. Le son ne change pas avec les percussions. En position debout, l'épanchement descend. L'ascite prononcée est caractérisée par un son sourd sur toute la surface de l'abdomen..
  2. Palpation. En utilisant la méthode, le médecin peut déterminer la taille du foie, la densité tissulaire. Il est possible de détecter une inflammation de la cavité abdominale (péritonite). Abdomen tendu, dur et douloureux caractérisé par une ascite sévère.
  3. Tenant l'échographie. Il est considéré comme une méthode inoffensive, il peut être utilisé plusieurs fois pour surveiller l'état du patient. Aide à déterminer le liquide en petits volumes dans les cavités abdominales et pleurales, les changements diffus dans le foie et la veine porte. Il détermine les niveaux de perte de sang, la cause et le degré de développement de la maladie. Il se distingue par sa sécurité, ses résultats rapides, son absence d'intervention invasive.
  4. IRM L'examen révèle de petits volumes d'épanchement dans des zones difficiles d'accès qui ne sont pas visibles à l'aide d'autres procédures. Il est prescrit pour confirmer la cirrhose du foie, la péritonite.
  5. Si le diagnostic n'est pas confirmé, une mesure chirurgicale thérapeutique et diagnostique (laparocentèse) avec une étude biochimique et cytologique est effectuée. Une ponction de la cavité abdominale antérieure est effectuée et la quantité requise d'épanchement ascitique est pompée. La méthode est assignée pour identifier:
  • détection de l'ascite primaire;
  • diagnostic de cirrhose avec néoplasme malin;
  • exclure la péritonite bactérienne.

Dans un liquide, des indicateurs de protéines et de fractions, de bilirubine, de cholestérol et de triglycérides, des cellules atypiques sont déterminées. Activité amylase, réaction leucocytaire, les globules rouges se manifestent.

Une histoire de cas avec cirrhose comprend les résultats des études, la pathogenèse des complications.

De plus, les examens suivants sont prescrits:

  • ECG - effectué pour évaluer l'état du muscle cardiaque afin de déterminer les changements de taille, de rythme et d'activité;
  • Échocardiographie - la structure et les contractions du cœur sont étudiées;
  • La radiographie de la cavité thoracique pour déterminer l'ascite, élimine les maladies de nature infectieuse. La radiographie de la cavité abdominale révèle une augmentation du foie, une obstruction intestinale, une perforation;
  • dopplerographie - révèle l'état des vaisseaux sanguins.
  • test sanguin général - avec cirrhose, une diminution des globules rouges, de l'hémoglobine, des globules blancs et des plaquettes est notée. Le développement de la péritonite est caractérisé par une augmentation du nombre de leucocytes, la vitesse de sédimentation des érythrocytes augmente;
  • étude biochimique du sang - la cirrhose se manifeste par une augmentation de la bilirubine, une diminution des protéines dans le sang;
  • test d'urine général - détermine la violation du système urinaire. Une défaillance de la fonction rénale est détectée, ce qui conduit à une grande quantité d'urine libérée au stade initial de la maladie. La quatrième étape est caractérisée par une petite quantité de liquide urinaire excrété;
  • étude bactériologique - utilisée pour déterminer la péritonite bactérienne. Sur la base de l'étude, les antibiotiques sont sélectionnés;
  • biopsie hépatique - vous permet de confirmer le diagnostic.

Thérapie

Pour guérir la pathologie, vous devez trouver la cause de l'apparition. L'hépatite toxique est causée par des dommages aux cellules avec des additifs nocifs dans l'alcool et les drogues. L'hépatite virale peut être traitée avec des médicaments modernes. Une greffe d'organe est le seul moyen d'éliminer complètement la cicatrice hépatique. Avec l'ascite abdominale, la thérapie est de nature favorable. Le liquide s'accumulera en raison d'un dysfonctionnement de la fonction hépatique.

Lors de l'accumulation du volume du composant liquide au-delà de six litres, une laparocentèse est prescrite. Elle est réalisée si les diurétiques ne résistent pas. Dans un hôpital, l'eau est pompée par une perforation de la paroi abdominale. L'apport de liquide est limité à cinq litres. Une augmentation de la quantité pompée menace de complications, un état de choc. La procédure donne un effet temporaire. Après l'opération, une légère compression de l'abdomen est nécessaire. La laparocentèse n'est pas réalisée dans les cas suivants:

  • problèmes de coagulation sanguine, des saignements sont possibles;
  • avec une maladie adhésive de la cavité abdominale;
  • l'estomac est très enflé;
  • s'il y a un risque de blessure aux intestins.

Un shunt de la veine du col est également indiqué. La chirurgie est temporaire, le problème se reproduira.

Un aliment diététique spécial est prescrit. Le régime exclut la consommation de sel (pour éviter l'accumulation d'eau), les boissons alcoolisées, les sodas et les aliments gras. La levure et les aliments sucrés, le beurre et la mayonnaise sont supprimés. Légumes, plats de fruits mijotés ou bouillis, la consommation sous forme brute augmente la formation de gaz.

Le traitement médicamenteux vise à inhiber la destruction des tissus hépatiques, afin de prévenir la détérioration de l'état du patient. Les pilules n'aideront pas à éliminer complètement l'ascite. Un traitement symptomatique est prescrit, qui vise à éliminer le liquide de la cavité. Le cours de traitement comprend:

  • hépatoprotecteurs - il existe des plantes synthétiques. Destiné à maintenir les structures cellulaires du foie;
  • les phospholipides normalisent le métabolisme des graisses;
  • médicaments stéroïdiens à effet anti-inflammatoire pour soulager les douleurs;
  • l'albumine aide à combler le manque de protéines dans le plasma sanguin;
  • les diurétiques (diurétiques) éliminent le liquide du corps.

Pour prévenir la péritonite, des antibiotiques sont sélectionnés. L'amélioration du fonctionnement des reins est affectée par l'alitement. Utilisez des remèdes populaires car la thérapie principale n'en vaut pas la peine. L'effet du traitement peut être perceptible lorsqu'il est associé à un traitement médicamenteux. L'utilisation de frais médicinaux est autorisée avec l'autorisation du médecin, uniquement en l'absence de réactions allergiques aux composants.

De plus, une activité physique est prescrite. Dépend de l'état du patient, du système cardiovasculaire et respiratoire. Contre-indiqué en cas d'essoufflement sans activité physique, au repos. La randonnée, la gymnastique, la natation sont autorisées. Tous les types d'exercices sont discutés avec votre médecin. Serrage des poumons, les organes péritonéaux ne permettent pas à la charge d'éviter la détérioration.

La chirurgie de l'ascite est possible si la santé du patient se détériore, déterminant la cause de l'accumulation de liquide. Les opérations sont effectuées pour les cancers du foie pour inhiber le processus oncologique, l'oncologie de la cavité péritonéale (l'ablation de la tumeur aide à restaurer les vaisseaux sanguins), la péritonite bactérienne (l'abdomen est ouvert pour éliminer les masses purulentes). Une forme de maladie négligée n'est pas traitée par chirurgie.

Le patient peut se débarrasser de la maladie si la cause de son apparition est déterminée.

Prévoir

L'espérance de vie humaine dépend des dommages au système cardiovasculaire, aux reins et au foie. Au stade de développement initial ou de compensation, un pronostic favorable est déterminé. Le diagnostic au début de la maladie aide à prolonger la vie.

La défaite de plusieurs organes internes ne donne pas de résultat favorable. Afin de calculer la longueur du chemin de vie, il convient de prendre en compte le groupe d'âge, la conformité alimentaire, les maladies concomitantes et le taux de développement du processus pathologique.

L'ascite stressante est une menace pour le patient, une forme modérée peut être guérie sans développer de complications. L'apparition d'une insuffisance rénale entraîne la mort en moins d'un mois sans hémodialyse. La transplantation hépatique est considérée comme le seul moyen de guérir l'hydropisie. Une chirurgie réussie donne un pronostic à vie sur dix ans.

Les médecins identifient un groupe à risque pour lequel l'apparition d'une ascite avec gonflement constitue la plus grande menace: les personnes âgées, une personne souffrant d'hypotension chronique, les patients en oncologie, les patients atteints de diabète sucré.

Les médecins recommandent de traiter la pathologie avec des médicaments, un régime alimentaire. L'existence de certaines formes de la maladie empêche un traitement compétent et atténue les symptômes cliniques. Il est impossible pour ces patients de prolonger leur vie.

Les mesures préventives de l'ascite de la cavité abdominale comprennent un traitement rapide des maladies du foie. L'apparition d'une cirrhose est facilitée par le processus inflammatoire du tissu hépatique (hépatite), observé depuis longtemps. Diagnostic aux premiers stades de développement, le traitement effectué évitera les dommages aux cellules hépatiques et préservera l'organe.

Ascite dans la cirrhose

Sous l'influence de facteurs agressifs (alcool, toxines, virus de l'hépatite), le tissu hépatique est détruit. Les cellules meurent progressivement, elles sont remplacées par du tissu conjonctif. L'arrêt de la performance de l'organe de ses fonctions entraîne des conséquences graves qui ne dépendent pas des causes du développement de la maladie. L'ascite avec cirrhose du foie est une accumulation de liquide dans la cavité abdominale, une complication grave de la maladie, aggravant sérieusement le pronostic de la vie du patient. Le cœur et les reins peuvent être affectés. Le plus souvent, l'accumulation de liquide provoque une croissance abdominale.

Qu'est-ce que l'ascite

L'ascite est une accumulation de liquide dans l'abdomen due à la cirrhose du foie. Cela se produit en raison d'une augmentation de la pression veineuse, de la stagnation du sang. Avec une diminution du nombre de cellules hépatiques saines, le sang se nettoie moins bien, les substances nocives s'accumulent, provoquées par une production insuffisante de protéines et d'enzymes. Les parois vasculaires réduisent le débit. L'équilibre hydrique est perturbé, qui s'accumule progressivement dans le péritoine.

La pathologie est diagnostiquée chez 50 à 60% des patients atteints de cirrhose dans les 10 ans suivant la détection de la maladie sous-jacente. Les complications aggravent considérablement l'évolution de la maladie. L’efficacité du traitement de cette maladie dépend de la rapidité avec laquelle un changement dans la structure des tissus a été détecté, et davantage des efforts du patient pour lutter contre la maladie..

Les statistiques médicales fournissent des données sur l'espérance de vie avec ascite:

  • avec une forme compensée de cirrhose - à partir de 10 ans, alors que le foie continue de fonctionner;
  • stade de décompensation sans transplantation - 80% des décès au cours des 5 premières années;
  • avec tendance à la rechute, résistance au traitement - jusqu'à un an.

Les causes

La plupart des cas d'accumulation de liquide provoquent une production de protéines insuffisante. À travers les parois des vaisseaux sanguins, le liquide pénètre dans le péritoine. L'incapacité du foie endommagé par la cirrhose à neutraliser les toxines provoque une augmentation des niveaux de sodium, qui retient davantage l'humidité dans le corps.

Autres causes d'ascite dans la cirrhose:

  • déficience du système lymphatique;
  • augmentation de la perméabilité des vaisseaux hépatiques;
  • altération de la fonction rénale.

Tous ces facteurs ralentissent la circulation sanguine, augmentant la pression artérielle. Les cloisons hépatiques interlobulaires contiennent de nombreuses veines et artères. La croissance des tissus pathogènes les serre, perturbant l'ensemble du système circulatoire. La violation de l'écoulement lymphatique provoque l'accumulation de lymphe dans le foie, d'où elle pénètre dans la cavité pelvienne.

Chez une personne en bonne santé, l'estomac contient jusqu'à 200 ml d'eau. Avec l'ascite, le volume peut atteindre plusieurs litres.

Stade de complication

L'ascite est déterminée même aux stades initiaux de la cirrhose par échographie ou laparoscopie. Il existe de telles étapes d'accumulation de liquide:

Ascite dans la cirrhose

Qu'est-ce que l'ascite dans la cirrhose?

L'ascite avec cirrhose du foie est une accumulation de liquide dans la cavité abdominale et une augmentation de son volume, qui se produit en raison de la stagnation du sang et d'une augmentation de la pression dans le système veineux. L'ascite n'est pas une maladie indépendante, mais une complication de la cirrhose, qui aggrave considérablement le cours de la maladie et aggrave le pronostic de guérison.

En raison du fait que la principale maladie causant l'ascite est répandue et occupe une position de leader parmi les causes de décès par maladies gastro-intestinales, l'ascite elle-même n'est pas rare dans la cirrhose du foie. Les statistiques indiquent que l'ascite se produira chez 50% des patients dans les 10 ans suivant le diagnostic de cirrhose.

Combien vivent avec une ascite dans la cirrhose?

Il faut comprendre que l'ascite elle-même est extrêmement rare lorsqu'elle cause la mort. Pour donner un pronostic de survie, vous devez avoir des informations sur le déroulement de la maladie sous-jacente..

Cependant, les données suivantes existent:

Les patients présentant une forme compensée de cirrhose et d'ascite peuvent vivre plus de 10 ans, car les fonctions de l'organe restent intactes;

Moins de 20% des patients vivront plus de cinq ans avec une ascite avec une forme décompensée de cirrhose sans transplantation d'organe;

Plus de la moitié des patients décèdent dans l'année s'ils présentent une forme d'ascite résistante au traitement (réfractaire), avec une tendance à la rechute.

De plus, le mode de vie du patient influence s'il reçoit un traitement adéquat, si la paroi abdominale a été perforée en temps opportun, s'il prend des diurétiques selon un schéma bien conçu, etc. Dans certains cas, cela aide les patients à vivre 10 ans ou plus. Cependant, l'ascite est le plus souvent considérée comme une complication indésirable de la cirrhose et est la cause de mortalité chez 50% des patients dans les deux ans..

Les causes de l'ascite dans la cirrhose

La cirrhose en elle-même est la principale cause d'ascite..

Cela est dû aux facteurs suivants:

Avec la maladie, la mort des hépatocytes (cellules hépatiques) se produit, ce qui déclenche le mécanisme de restauration excessive des tissus organiques, à la suite de quoi des nœuds de régénération se forment, consistant en des hépatocytes envahis. La structure de ces nœuds diffère de la structure du tissu hépatique normal, ce qui entraîne une violation de la circulation sanguine et une compression de la veine porte. Cela provoque une accumulation de liquide dans la cavité abdominale;

Une autre raison du développement de complications est le remplacement des hépatocytes par du tissu fibreux. Plus le processus est grand, plus la capacité fonctionnelle du foie est faible. Cela provoque le développement de son insuffisance et une diminution de la quantité de protéines sanguines. En conséquence, une baisse de la pression oncotique du plasma et sa sortie dans la cavité abdominale des vaisseaux sanguins;

En raison de la perte de plasma, le volume total de sang en circulation est réduit. Le corps réagit à ce trouble en démarrant un certain nombre de processus, notamment une libération accrue de l'hormone aldostérone. Il contribue à la rétention de fluides et de sodium. En conséquence, une augmentation de la pression hydrostatique et une exacerbation de l'ascite;

Avec tout cela, le cœur subit une charge supplémentaire, ce qui provoque le développement de l'insuffisance cardiaque. Une nouvelle augmentation du volume de liquide ascitique se produit..

Les symptômes de l'ascite dans la cirrhose

Si des volumes insignifiants de liquide s'accumulent dans la cavité abdominale, cela ne préoccupe pas le patient.

Cependant, à mesure que la maladie progresse, une personne commence à souffrir de:

Agrandissement abdominal en volume. En quelques jours, il peut croître considérablement. La peau devient lisse, parfois des rayures roses apparaissent, des veines dilatées sont observées. Lorsque le patient est debout, l'estomac descend un peu et lorsqu'il se trouve, les parois latérales font saillie, formant un "estomac de grenouille";

Le patient se plaint d'inconfort et de douleur dans le péritoine, prend du poids;

Symptôme de fluctuations ou de fluctuations dans la cavité abdominale en raison de son remplissage en liquide;

Troubles du système respiratoire dus à la pression du fluide sur le diaphragme et à une diminution du volume pulmonaire. Cela se manifeste par un essoufflement, une respiration rapide, une insatisfaction en oxygène. Ce symptôme est particulièrement aigu en position horizontale. Par conséquent, une personne essaie de prendre une pose assise ou debout en mettant l'accent sur l'élévation. Entre autres signes d'insuffisance respiratoire, lèvres bleues, toux;

Désordres digestifs. La pression sur l'estomac entraîne une saturation plus rapide pendant les repas et, avec de plus petites quantités de nourriture, une sensation de lourdeur, des brûlures d'estomac, des éructations. Des vomissements de nourriture non digérée sont parfois observés, ce qui se produit lorsque la jonction du passage de la nourriture dans les intestins est pincée. Des intestins peuvent provoquer une obstruction intestinale, de la constipation, de la diarrhée, des vomissements du contenu intestinal ou de la bile;

Violations de la vessie, qui se manifestent par des envies fréquentes d'uriner, une cystite et une pyélonéphrite;

Gonflement dans la région des membres inférieurs, en raison de l'écoulement difficile de la lymphe;

Le nombril fait saillie vers l'avant, souvent le patient a une hernie ombilicale.

Les premiers symptômes peuvent être remarqués lorsque la quantité de liquide dépasse 1 litre. Son contenu maximal dans la cavité abdominale avec ascite peut atteindre 25 litres. De plus, avant l'apparition des premiers symptômes de l'ascite, le patient sera perturbé par des signes de la maladie sous-jacente, c'est-à-dire une cirrhose du foie. Parmi eux, une faiblesse et une fatigue accrues, des douleurs localisées dans l'hypochondre droit.

Comment traiter l'ascite dans la cirrhose

Après avoir confirmé le diagnostic, les médecins procèdent au traitement de l'ascite. Mais comme il s'agit d'une conséquence d'une maladie du foie, la thérapie vise principalement à éliminer la cirrhose.

Le traitement médicamenteux se réduit à prendre les groupes de médicaments suivants:

Les hépatoprotecteurs synthétiques, par exemple, l'acide ursodésoxycholique, qui protège le corps contre les effets néfastes des acides biliaires, abaisse le cholestérol, améliore la circulation sanguine et empêche la mort des hépatocytes;

Les hépatoprotecteurs d'origine végétale, par exemple, Carsil et Allohol, qui donnent un effet cholérétique, augmentent la motilité intestinale;

Les phospholipides essentiels, par exemple, Essential et Phosphogliv, qui restaurent les phospholipides endommagés, normalisent le métabolisme des graisses et des glucides, soulagent l'intoxication, stimulent la croissance des hépatocytes;

Acides aminés hépatoprotecteurs, par exemple, ornithine et méthionine. Ils ont un effet protecteur, stimulent les processus métaboliques dans le corps;

Agents antiviraux, dont Pegasis (stimule le système immunitaire du corps, lutte contre les hépatites C et B), la ribavirine (aide à combattre le virus de l'hépatite C), l'adéfovir (détruit les cellules de l'hépatite B);

Anti-inflammatoires stéroïdiens, par exemple, prednisone. Il est recommandé pour une utilisation dans la cirrhose causée par des processus auto-immunes;

L'albumine, appartenant au groupe des préparations protéiques, qui contribue à la normalisation de la pression colloïdale, reconstitue la carence en protéines dans le sang;

Diurétiques de divers groupes, par exemple Aldactone, Spirix, Lasix, Diacarb et autres. Ce sont d'abord la prévention de l'ascite..

De plus, le patient doit suivre un régime. Les médecins recommandent le tableau numéro cinq. Le volume de liquide bu doit être réduit à 1,5 litre par jour.

Le patient doit adhérer au repos au lit, car en position horizontale améliore la filtration du sang en raison de la fonction rénale accrue.

Si la thérapie conservatrice n'a pas eu l'effet souhaité, une mesure opératoire est prescrite au patient. Il est appelé "laparocentèse" lorsque vous utilisez une aiguille spéciale de la cavité du péritoine, l'excès de liquide est retiré. En règle générale, les médecins ne nettoient pas plus de 5 litres à la fois, car il existe un risque de développer un état collaptoïde. De telles manipulations peuvent réduire considérablement la douleur et améliorer le bien-être du patient, mais le risque de complications est élevé.

Dans les cas les plus graves, une transplantation d'organe est requise.

Régime alimentaire pour la cirrhose avec ascite

Le régime alimentaire se limite non seulement à l'eau, mais aussi au sel de table. Sont interdits les produits riches, les plats frits et fumés, les bonbons, les conserves, les champignons, la viande grasse, la margarine, la mayonnaise, le café et, bien sûr, l'alcool.

Dans le même temps, le patient est autorisé à utiliser de l'avoine, du sarrasin et de la bouillie de riz, des légumes frais, du kéfir et du fromage cottage, de la viande maigre, du bouillon d'églantier, du pain de seigle, du blanc d'œuf et d'autres produits.

Exemple de menu

Un menu approximatif d'un patient atteint d'ascite peut ressembler à ceci:

Pour le petit déjeuner, vous pouvez manger une omelette protéinée, une tranche de pain de seigle et la boire avec un bouillon d'églantier;

Comme première collation, les biscuits à base de pâte non comestible et de thé faible au lait sont autorisés;

Pour le déjeuner, vous pouvez cuisiner une salade de concombres, de chou et de pois verts avec l'ajout d'huile d'olive, une soupe aux pâtes et à la dinde, du merlu zrazy, de la gelée de cerise;

Comme deuxième collation, il est permis de manger des craquelins avec du miel et du thé avec du citron;

Pour le dîner, vous pouvez faire cuire de la soupe de riz et des escalopes de dinde avec une purée de pommes de terre, une boisson - une compote de fruits secs;

Vous pouvez terminer la journée avec un petit verre de kéfir.

Il est important de calculer le volume de liquide de sorte que pendant la journée il ne dépasse pas 1,5 litre, y compris les soupes et autres plats liquides. Le régime alimentaire peut varier légèrement, en fonction de la gravité de la maladie sous-jacente et du degré d'ascite. Plus d'informations sur ce que vous pouvez manger et ce que vous ne pouvez pas faire avec la cirrhose?

Auteur de l'article: Kuzmina Vera Valerevna | Endocrinologue, nutritionniste

Éducation: Diplôme de l'Université médicale d'État russe nommé d'après N. I. Pirogov, spécialité "Médecine générale" (2004). Résidence à l'Université d'État de médecine et de médecine dentaire de Moscou, diplôme en "endocrinologie" (2006).

Le surpoids est un risque supplémentaire.!

11 aliments les plus nocifs pour le diabète

La maladie a un pronostic différent. Avec un traitement adéquat, qui a été commencé en temps opportun, il est possible d'arrêter la progression du processus pathologique. La présence de maladies concomitantes, de complications, du mode de vie d'une personne et du stade de la cirrhose joue également un rôle. Avec des fonctionnalités préservées.

Aujourd'hui, la cirrhose n'est pas considérée comme une maladie absolument mortelle, tout en conservant le bon style de vie et en suivant le traitement optimal (le plus souvent c'est un médicament à vie), une personne peut vivre jusqu'à un âge très avancé, sans ressentir beaucoup d'inconfort.

Avec la cirrhose du foie, la taille, la forme, la densité et la structure interne de l'organe changent. Les fibres fibreuses pénètrent et compressent le foie, et les hépatocytes survivants se multiplient intensivement, essayant de compenser la carence. En conséquence, le foie devient petit, dur et bosselé, mais ce n'est pas le pire.

Il existe plusieurs dizaines de types d'hépatoprotecteurs modernes qui sont prescrits en fonction de leurs propriétés: pour maintenir le foie pendant le traitement avec des médicaments nocifs, pour prévenir les troubles après les opérations ou une maladie, et aussi pour restaurer les cellules et les tissus.

Avec la cirrhose du foie, le régime alimentaire n ° 5 est le plus souvent prescrit. Son essence est l'exclusion du régime alimentaire des aliments nocifs pour le foie. Ils sont remplacés par un tube digestif et un parenchyme hépatique plus utiles et non irritants. Le corps doit être enrichi en nutriments, tandis que la charge.

L'espérance de vie d'un patient atteint de cirrhose biliaire dépend du stade auquel la maladie a été diagnostiquée. Souvent, les personnes asymptomatiques vivent avec cette maladie jusqu'à 20 ans ou plus et ne soupçonnent même pas qu'elles ont une cirrhose biliaire. Après l'apparition des premiers symptômes cliniques, l'espérance de vie est d'environ.

Prédire combien une personne atteinte d'une maladie similaire peut vivre est assez problématique, car cela dépend de l'état du corps dans son ensemble, du fonctionnement du système immunitaire, de la présence de maladies concomitantes, etc. Néanmoins, le pronostic est précisément celui de la cirrhose alcoolique..

Ascite abdominale avec cirrhose

Le foie humain est l'un des organes les plus vulnérables, qui peut perdre ses fonctions sous l'influence d'un certain nombre de facteurs négatifs. Il est influencé par les toxines, les virus, l'alcool, les métaux lourds qui pénètrent à l'intérieur. Tous détruisent les hépatocytes et contribuent au remplacement de la nécrose par du tissu fibreux. En conséquence, le patient commence à développer une cirrhose. Il s'agit d'une maladie grave que l'hépatologie étudie. Au stade final, la pathologie est pratiquement incurable et conduit au développement de complications, dont l'ascite. Chez les gens, il est encore courant de l'appeler hydropisie, car elle se caractérise par la présence de liquide libre dans le péritoine.

Caractéristique de la cirrhose

L'état pathologique du foie, résultant de dysfonctionnements graves dans la circulation sanguine de l'organe, et qui se caractérise par des lésions tissulaires persistantes, est appelé cirrhose. Cela menace non seulement la qualité de vie du patient, mais provoque également souvent la mort, il est donc impossible de le traiter à la maison avec des remèdes populaires. Le patient est tenu de se conformer aux instructions du médecin, de subir des examens réguliers et de se comporter correctement. Et dans certains cas, la chirurgie de transplantation d'organe ne peut être dispensée..

L'hépatite peut provoquer l'apparition d'une cirrhose. À son tour, il provoque le développement d'un certain nombre de pathologies graves, telles que l'insuffisance hépatique, l'ascite, l'hypertension portale. Les complications négatives sont le plus souvent le résultat d'un état avancé de la maladie et parlent d'un pronostic défavorable.

Qu'est-ce que l'ascite?

Les cellules hépatiques meurent progressivement, mais de manière irréversible. À leur place, des articulations fibreuses se forment. Ils interfèrent avec le mouvement normal du sang à travers les vaisseaux, de sorte que le système ne fait pas face à la tâche dans son intégralité et ne le nettoie pas des toxines. Le corps humain est pollué par les toxines, les fuites de liquide s'accumulent progressivement dans la cavité abdominale et n'ont pas le temps d'être excrétées naturellement par les flux lymphatiques. L'ascite commence donc par une cirrhose. Cette complication est l'une des plus courantes. La pathogenèse de la maladie est divisée en plusieurs étapes:

  1. Transitoire. Dans la région abdominale, pas plus de 400 g de liquide sont observés.
  2. Modéré. Il se caractérise par une petite accumulation de liquide dans l'abdomen, le volume ne dépasse pas 3-4 litres. A ce stade, une ponction est réalisée pour déterminer la composition qualitative du transudant. En l'absence de sang, le pronostic de récupération sera optimiste.
  3. Tendu. Le patient a une accumulation abondante de liquide (de 10 à 20 litres) dans l'abdomen, une grande cavité abdominale avec une fine peau translucide. Il y a des plaintes d'insuffisance respiratoire, de problèmes de mémoire, de concentration de l'attention, de fatigue, de nombril bombé (qui ressemble à une hernie), de gonflement du corps.

La présence d'une petite quantité de liquide dans le péritoine est normale. Il est nécessaire d'empêcher l'adhésion des organes et d'éliminer les frottements entre eux. Mais il est constamment mis à jour et ne s'accumule pas en grande quantité, si une personne est en bonne santé. Seule une pathologie grave peut contribuer à une telle violation.

Attention! L'ascite est observée principalement avec la cirrhose (dans 75% des cas), elle ne se développe pas d'elle-même. Le plus dangereux est le troisième degré, qui est souvent la cause du décès..

Les causes de la complication

Le traitement de l'ascite dans la cirrhose commence par la recherche de la cause de son apparition. Comme déjà mentionné, il se développe dans le contexte d'une autre maladie, de sorte que le médecin a toujours la tâche de déterminer les principaux facteurs qui ont provoqué l'accumulation de liquide. Ils peuvent être:

  • Le développement de la thrombose veineuse hépatique.
  • Maladies de l'estomac ou des intestins.
  • Oncologie des organes internes.
  • Congestion veineuse.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Diabète.
  • Le développement de la carcinose péritonéale.
  • Péritonite.

L'accumulation de liquide dans l'abdomen chez la femme n'est pas le symptôme d'une maladie grave certains jours du cycle menstruel. Il s'agit d'un processus naturel qui se résout progressivement de lui-même, sans nuire à la santé du patient. Par conséquent, si vous soupçonnez le développement d'une ascite, le beau sexe, en plus de subir les procédures de diagnostic de base, doit consulter un gynécologue supplémentaire et exclure la probabilité de problèmes avec le système reproducteur. La césarienne, les infections de l'appareil reproducteur, l'endométriose peuvent également provoquer une ascite..

Chez les hommes, la pathologie se développe le plus souvent dans le contexte de la malnutrition, de l'abus de boissons fortes et de l'utilisation de drogues injectables. La dropsie apparaît non seulement à la suite d'une cirrhose, mais aussi à cause de l'entrée de cellules atypiques dans le péritoine, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux ou l'urémie.

Comment se manifeste la maladie

La symptomatologie de la maladie dépend directement du taux d'accumulation de liquide. Chez certains patients, les premiers signes apparaissent immédiatement, tandis que d'autres n'existent pas depuis des mois. Les principales manifestations cliniques de la pathologie sont:

  • Hypertrophie abdominale visible.
  • Formes veineuses veineuses.
  • Une forte augmentation du poids corporel.
  • L'apparition d'un «tablier» dans le bas de l'abdomen.
  • Gonflement des jambes ou du visage.
  • L'apparition d'un essoufflement et d'une tachycardie.
  • Nausées, perte d'appétit, constipation.
  • Ralenti.

Une augmentation rapide de la taille de l'abdomen indique que le système lymphatique ne résiste pas ou que les vaisseaux individuels sont fortement comprimés. Une grande quantité d'eau affecte les organes digestifs, ne leur permettant pas de faire face à la tâche. Les patients se plaignent souvent d'éructations, de brûlures d'estomac, de flatulences et d'autres manifestations désagréables. Par conséquent, un régime est obligatoire pour la cirrhose du foie avec ascite, ce qui permet de réduire la charge sur le tractus gastro-intestinal.

Recherche diagnostique

Le patient consulte un médecin présentant des signes caractéristiques d'une pathologie dans le corps. Après avoir effectué un examen visuel, palpé l'abdomen, écouté avec un phonendoscope et recueilli une anamnèse, le spécialiste prescrit un examen diagnostique. Il ne sera pas difficile pour le médecin de déterminer le problème, car la pathologie se manifeste par des fluctuations de la "vague" lors de la palpation du péritoine.

Pour confirmer le diagnostic, les méthodes instrumentales suivantes sont prescrites:

  • échographie pour détecter une accumulation accrue de liquide;
  • laparoscopie pour évaluer les changements dans l'état des organes internes;
  • laparocentèse (une ponction est pratiquée pour éliminer l'eau libre);
  • Tomodensitométrie;
  • radiographie pulmonaire;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • angiographie (si la cause de l'apparition de problèmes vasculaires).

Dans les cas graves, le diagnostic et le traitement de la cirrhose par ascite sont effectués dans un hôpital. Un test sanguin biochimique est prescrit, ce qui vous permet de déterminer le niveau de protéines, de créatine, d'urée et de potassium. Après l'étude, sur la base des résultats du protocole, le médecin prend une décision sur le choix d'une tactique particulière.

Les principales méthodes de traitement

Il est impossible de récupérer seul de l'ascite à la maison, car le problème est un danger grave. L'élimination complète de celui-ci est possible en contactant rapidement un établissement médical et en réussissant le cours prescrit complet.

Le traitement est effectué conjointement avec la correction de la maladie qui a provoqué le développement de l'hydropisie. Elle est réalisée de l'une des manières suivantes:

  1. Thérapie médicamenteuse. Cela implique de prendre des médicaments visant à normaliser le foie, à éliminer l'inflammation et à renforcer le corps dans son ensemble. Ils sont sélectionnés en fonction des symptômes présents chez le patient. Il s'agit généralement de diurétiques (furasémide, acide éthacrine, spironolactone), hépatoprotecteurs (Essentiale, Heptral).
  2. Laparocentèse Si les recommandations pour un traitement conservateur n'ont pas donné le résultat souhaité, le spécialiste prescrit une ponction du péritoine. La technique vous permet de vous débarrasser de l'excès de liquide et de réduire le risque de complications. Le mur est percé d'une aiguille dans le nombril, après quoi l'eau accumulée est éliminée.
  3. Chirurgie de pontage. Un message est créé entre les veines hépatiques et du col. Il vous permet de réduire la pression artérielle, ce qui conduit à la normalisation de l'écoulement des fluides.
  4. Transplantation. Cette méthode est considérée comme la plus radicale, car elle vous permet de résoudre immédiatement les problèmes de cirrhose et d'ascite. Mais elle est réalisée à condition que le patient ne présente aucune contre-indication (troubles mentaux, pathologies cardiaques).

La principale méthode de traitement est la pharmacothérapie. Le médecin sélectionne le complexe individuellement, en tenant compte du taux de perte de liquide et du stade de développement de la pathologie. Mais nous ne devons pas oublier la nécessité d'ajuster le régime alimentaire. Les remèdes populaires ne sont utilisés que sous la supervision d'un médecin. Le plus souvent, le chardon-Marie est recommandé. Cette herbe a un effet positif sur le tissu hépatique et ralentit la progression de la cirrhose..

Régime pour ascite

Une bonne nutrition pour la cirrhose avec ascite est la base d'une thérapie réussie. Il vous permet de réduire la charge sur le système digestif et d'alléger l'état du patient. Les aliments qui contiennent une grande quantité de matières grasses, de sel et de conservateurs nocifs sont complètement supprimés du menu. Les marinades, les cornichons et les saucisses sont exclus.

Les aliments doivent comprendre les aliments suivants:

  • Viande maigre de volaille, lapin, dinde.
  • Riz, flocons d'avoine, céréales de plusieurs céréales sur l'eau.
  • Huile végétale et graines.
  • Poisson faible en gras.
  • Épices (clous de girofle, persil, marjolaine, cumin).
  • Poivron, ail, oignon.
  • Les produits laitiers.

Si l'ascite s'est développée dans le contexte de la cirrhose, le patient se voit attribuer un tableau n ° 5. Ce régime est suffisamment équilibré pour obtenir tous les composants utiles nécessaires dans le corps, sans surcharger le tube digestif. Dans le régime alimentaire devrait être beaucoup de fibres et une consommation réduite de graisses et de glucides. Les aliments diététiques ne peuvent être ajoutés qu'en petites quantités. Idéalement, le sel devrait être complètement abandonné.

Remèdes populaires

La thérapie complexe est souvent complétée par des herbes et des plantes médicinales. Ils peuvent réduire la manifestation de symptômes désagréables et contribuer à une récupération rapide. Les outils suivants ont fait leurs preuves:

  • Décoction de persil. Il est préparé à partir de feuilles fraîches, qui sont versées avec de l'eau bouillante et insisté pendant une demi-heure. Il est nécessaire de prendre le médicament dans un demi-verre toutes les heures du matin. Trois jours suffisent pour soulager la condition.
  • Bean Husk. L'ingrédient principal bout pendant 10 minutes, après quoi l'eau est égouttée et infusée. 20 minutes suffisent. Il est nécessaire de prendre les fonds reçus le matin, la prochaine fois - une demi-heure avant le petit déjeuner et les mêmes 30 minutes avant le déjeuner. Le dernier rendez-vous est prévu à 20 heures..

Vous ne pouvez pas guérir vous-même la maladie. Par conséquent, la médecine traditionnelle n'intervient qu'avec les médicaments conventionnels. Pour exclure l'apparition d'effets secondaires, avant de le prendre, il convient de consulter un médecin.

Complications possibles

La réponse à la question de savoir combien de temps le patient vivra avec une ascite dans le contexte de la cirrhose du foie, dépend en grande partie de l'opportunité d'aller chez le médecin. La maladie elle-même est une décompensation, c'est-à-dire une complication d'une pathologie déjà existante, donc le manque de soins compétents entraîne souvent la mort.

Les conséquences possibles sont:

  • L'apparition de saignements de localisation différente.
  • Le développement de l'encéphalopathie hépatique.
  • Caillots sanguins dans la rate ou dans la veine du col.
  • Inflammation dans le péritoine.
  • Syndrome hépato-coréen.

C'est important de savoir! La maladie menace le patient, il est donc extrêmement important de contacter un médecin au stade primaire. Cela permettra au spécialiste de prescrire la thérapie nécessaire, d'éliminer les complications et d'augmenter l'espérance de vie.

Pronostic de rétablissement et mesures préventives

Aucun médecin ne peut déterminer avec précision la durée de survie d'un patient avec l'hydropisie abdominale et la cirrhose du foie. Tout dépend de l'âge du patient et du stade de la maladie. La prédiction chez les personnes de plus de 60 ans est compliquée par la présence de maladies chroniques graves. Dans la moitié des cas, ils sont malades, dans certains, en plus de l'ascite, il y a une insuffisance rénale, un cancer du foie, un diabète sucré ou une hypertension. Ces patients, en règle générale, ne vivent pas plus de deux ans..

L'ascite ne peut être prévenue qu'en éliminant la probabilité de développer des maladies qui la provoquent. Il est également important de bien manger, de ne pas boire d'alcool, de faire du sport et de subir des examens médicaux réguliers. Il n'y a pas de remède universel pour cela, donc le maintien de la santé du patient dépend d'un bon style de vie.

L'ascite est une complication grave, ce qui suggère que la maladie a déjà commencé et que la probabilité d'une guérison complète est extrêmement faible. Par conséquent, n'automédiquez pas ou ne négligez pas les recommandations d'un médecin.

La bonne approche, une nutrition diététique de haute qualité et des méthodes de traitement modernes donnent de l'espoir pour le rétablissement de la santé et une espérance de vie accrue.

Ascite dans la cirrhose

L'ascite avec cirrhose du foie est l'une des complications les plus caractéristiques de la maladie, qui se produit en raison d'une augmentation de la pression dans le système de la veine porte et se manifeste par une accumulation d'épanchement libre dans la cavité abdominale avec une forte augmentation du volume de l'abdomen. L'ascite n'est pas une unité nosologique distincte, mais seulement un symptôme qui indique la progression de la pathologie et le développement de ses complications en raison de l'épuisement du potentiel des mécanismes compensatoires.

Selon des études statistiques, avec des lésions hépatiques cirrhotiques, une ascite se développe chez un patient sur deux qui est malade depuis 7 à 10 ans. Dans la plupart des cas cliniques, cette complication de la maladie sous-jacente indique une décompensation du processus pathologique et entraîne la mort en 2 à 5 ans à compter de l'apparition de ses premiers signes.

Pourquoi le processus pathologique se développe-t-il??

L'accumulation de liquide dans la cavité abdominale lors de la cirrhose est facilitée par plusieurs processus qui accompagnent cette pathologie:

  • la dégénérescence des hépatocytes et la violation de l'architecture du foie entraînent une augmentation de la pression dans la veine porte, ce qui aggrave considérablement le flux sanguin dans le système des vaisseaux abdominaux et favorise l'accumulation de liquide
  • l'ascite dans la cirrhose se développe également en raison du remplacement des hépatocytes normaux par du tissu fibreux, ce qui provoque une diminution de leur fonction principale - la synthèse des protéines sanguines, entraînant une diminution de la pression osmotique du plasma et sa sortie dans la cavité abdominale;
  • le processus pathologique contribue au développement de l'insuffisance cardiaque et à une augmentation du volume de liquide libre;
  • une diminution du volume plasmatique entraîne une augmentation de la libération de l'hormone aldostérone, qui retient le liquide dans l'organisme et entraîne une augmentation des symptômes de l'ascite.

Caractéristiques du tableau clinique

En règle générale, une légère accumulation d'exsudat dans la cavité abdominale n'est pas affichée sur l'état général et le bien-être du patient. Les premiers symptômes de l'ascite apparaissent lorsque la quantité de liquide dans l'abdomen atteint un litre..

Dans la pratique, l'ascite se manifeste par une forte augmentation des volumes de l'abdomen due à l'accumulation d'exsudat dans la cavité abdominale, dont la quantité peut atteindre 20-25 litres. De nouvelles vergetures apparaissent sur la paroi avant de l'abdomen élargi, la peau devient plus fine et des veines dilatées peuvent être vues à travers elle. Un symptôme d'un abdomen ascitique est un symptôme de fluctuations (fluctuations pathologiques), ainsi que de troubles digestifs importants: nausées, vomissements fréquents, troubles des selles, ballonnements et flatulences.

Dans le contexte de ballonnements, d'inconfort et de douleur le long de l'intestin, une hernie inguinale peut se former et les membres inférieurs peuvent gonfler. Les patients atteints d'ascite se plaignent d'un essoufflement, qui est le résultat d'une insuffisance respiratoire causée par la compression des poumons par le diaphragme. L'ascite entraîne également un dysfonctionnement pelvien, lorsque des troubles de la vessie et des organes génitaux internes sont détectés.

Points saillants des aliments diététiques: choses à rechercher

Avec l'ascite et la cirrhose du foie, le régime et la nature de la nutrition d'une personne malade sont très importants. Le non-respect d'un régime alimentaire avec de tels dommages au foie peut exacerber considérablement le processus pathologique et conduire au développement de complications graves qui l'accompagnent.

La nutrition pour la cirrhose du foie avec ascite est basée sur une forte restriction de l'apport hydrique et du chlorure de sodium. En diététique, ce régime alimentaire connu sous le nom de table de régime numéro 5. Les experts recommandent que leurs patients ne mangent que des produits naturels avec une teneur minimale en conservateurs, stabilisants ou colorants. En ce qui concerne les liquides, les médecins avertissent fortement des dangers qu'une personne qui néglige les règles de base pour limiter la quantité de boissons consommées peut dépasser (le volume de liquide ne doit pas dépasser 2 litres par jour).

Un régime avec ascite avec cirrhose du foie interdit catégoriquement l'utilisation des aliments suivants:

  • viandes fumées, saucisses, saucisses et aliments en conserve;
  • aliments frits, en particulier viande;
  • aliments préparés à base de graisses animales;
  • produits à base de beurre, bonbons, pâtisseries;
  • champignons sous toutes leurs formes;
  • mayonnaise et sauces épicées;
  • margarine;
  • boissons contenant de la caféine;
  • de l'alcool.

Dans de nombreux schémas nutritionnels pour l'ascite, il existe des produits tels que:

  • fromage cottage faible en gras, kéfir, lait, crème sure;
  • pain de seigle, son;
  • avoine, sarrasin, bouillie de riz;
  • bouillon de rose sauvage et gelée de baies fraîches (canneberges, cerises);
  • viande de volaille, boeuf;
  • blanc d'oeuf;
  • poisson.
  1. petit déjeuner - omelette cuite à la vapeur, un morceau de pain avec du son, du thé faible;
  2. déjeuner - soupe légère avec riz et boulettes de poulet, purée de pois au poisson cuit à la vapeur, salade de légumes et d'herbes, bouillon de rose sauvage;
  3. thé de l'après-midi - purée de pommes de terre et croquettes de poisson, gelée de cerises;
  4. dîner - soupe de pâtes, craquelins au miel, kéfir.

Comme collation, vous pouvez utiliser des biscuits à l'avoine, de la banane, du thé au lait ou du citron.

Approches de traitement modernes

L'ascite étant une complication de la cirrhose, son traitement doit être inclus dans le schéma thérapeutique du processus pathologique principal. En pratique, le traitement de l'ascite dans la cirrhose est effectué médicalement et chirurgicalement, ainsi que l'utilisation d'une thérapie diététique spéciale visant à éliminer l'excès de liquide du corps.

Les médicaments pour la cirrhose du foie avec ascite comprennent l'utilisation des groupes de médicaments suivants:

  • hépatoprotecteurs synthétiques, dont l'action vise à améliorer le flux sanguin local et à créer une barrière protectrice supplémentaire pour les hépatocytes;
  • les hépatoprotecteurs d'origine naturelle, qui protègent de manière fiable le tissu glandulaire de la destruction progressive et du remplacement des hépatocytes sains par des sites de fibrose;
  • les acides aminés qui ont un effet hépatoprotecteur;
  • médicaments cholérétiques qui améliorent l'écoulement de la bile et l'empêchent de pénétrer dans la circulation sanguine;
  • les phospholipides, qui réduisent les manifestations du syndrome d'intoxication et améliorent le métabolisme des graisses, des glucides;
  • préparations d'albumine qui compensent la quantité manquante de protéines dans le plasma sanguin et normalisent la pression osmotique;
  • hormones stéroïdes qui réduisent les manifestations des processus auto-immunes déclenchés par la cirrhose;
  • les agents antiviraux qu'il est conseillé d'utiliser pour la cirrhose du foie d'étiologie virale;
  • diurétiques qui aident à éliminer l'excès de liquide du corps et à prévenir l'accumulation d'ascite.

Les experts préfèrent traiter l'ascite avec la méthode chirurgicale dans les cas extrêmes, lorsque toutes les méthodes conservatrices étaient complètement inefficaces et n'apportaient pas au patient une amélioration de l'état général. L'opération de pompage de l'excès de liquide de la cavité abdominale est appelée laparocentèse. La technique implique l'élimination de l'exsudat par une ponction faite avec une aiguille spéciale. La procédure est effectuée sous la stricte surveillance du médecin traitant..

À un moment donné, le patient ne doit pas retirer plus de 5 litres de liquide, car il existe toujours un risque que le patient développe un état collaptoïde et même une mort subite.

Prédictions et espérance de vie des patients atteints d'ascite.

Malheureusement, la cirrhose du foie et ses complications font partie des maladies qui ne peuvent pas être complètement guéries. C'est pourquoi c'est la cause de décès la plus courante chez les patients du service gastro-entérologique. Combien vivent avec une cirrhose du foie après le début de l'ascite? Les médecins doivent entendre quotidiennement une question similaire. Essayons d'y trouver des réponses.

Plusieurs facteurs influencent l'espérance de vie des patients atteints d'ascite:

  • le mode de vie correct d'une personne;
  • suivre un régime;
  • caractéristiques individuelles du corps du patient;
  • l'adéquation et l'opportunité du traitement de la maladie sous-jacente;
  • stade de la maladie concernant sa compensation;
  • rapidité du processus pathologique.

En étudiant la question de savoir combien ils vivent avec une ascite dans la cirrhose du foie, les scientifiques ont pu établir que les patients atteints de formes compensées de la maladie et du syndrome d'ascite légère peuvent vivre plus de 10 ans à condition que les symptômes pathologiques soient traités correctement et en temps opportun, et que les complications soient évitées.

Malheureusement, selon les statistiques, chez de nombreux patients atteints d'ascite, c'est la forme décompensée de cirrhose qui est diagnostiquée. Avec cette variante de l'évolution de la maladie, les prévisions pour une personne malade ne sont pas les meilleures. En règle générale, les patients décèdent des complications de la maladie sous-jacente dans les 2 à 5 ans suivant l'apparition des premiers signes d'accumulation de liquide dans la cavité abdominale.