Ascite dans le cancer de l'ovaire

Teratoma

Dans la société moderne, les cancers sont considérés comme l'une des principales pathologies affectant la qualité de vie et sa durée. Parmi eux, il convient de noter les maladies oncologiques purement féminines: cancer de l'utérus et des ovaires.

Parmi ces affections, l'oncologie des ovaires n'occupe pas une position de leader, mais sa mortalité est beaucoup plus élevée que celle des autres cancers. Il y a beaucoup de raisons pour le développement de la maladie:

  • Déséquilibre hormonal;
  • infertilité;
  • processus inflammatoires chroniques;
  • immunité diminuée;
  • maladies vénériennes;
  • malnutrition et mauvaises habitudes;
  • ainsi que l'exposition au rayonnement et à d'autres circonstances défavorables.

Le développement d'une tumeur commence à partir d'un tissu affecté par une formation maligne, et combien sont divisés en plusieurs phases. Les plus dangereux sont les derniers stades, ce sont les 3 et 4, au cours desquels une maladie secondaire, l'ascite se produit.

Ascite

La complication peut survenir à n'importe quel niveau de développement de la pathologie et représente la libération de liquide dans la cavité abdominale, à la suite de laquelle se produit:

  • Le volume de l'abdomen augmente.
  • Un gonflement apparaît dans sa partie inférieure, les organes génitaux et les jambes.

Un danger particulier est le fait que le liquide qui s'accumule assez rapidement et contient un grand nombre de cellules cancéreuses qui contribuent au développement de la nécrose des tissus environnants et à l'infection rapide des organes internes. Et cela est typique, pour déterminer la complication qui se produit uniquement dans les deux dernières étapes.

Dans un état normal, chaque personne a une libération constante de liquide, d'exsudat, qui aide au fonctionnement normal de l'intestin sans se toucher, ainsi qu'à l'adhésion d'autres organes internes. Chez une personne en bonne santé, ce processus est contrôlé par le corps, le fluide est absorbé au même endroit où le processus de sa production.

  • Obstruer les ganglions et les canaux lymphatiques.
  • Le degré de circulation sanguine dans les vaisseaux se détériore.
  • La fonction sécrétoire du péritoine commence à fonctionner en mode amélioré.
  • Les métastases commencent à pénétrer dans les organes adjacents et à la surface de la cavité abdominale.

Symptômes

Les premiers compagnons de l'apparition du processus inflammatoire sont des douleurs dans la zone ovarienne et une sensation de ballonnement qui ne disparaît pas. Certaines femmes attribuent ce phénomène désagréable à une mauvaise fonction intestinale. Aux premiers stades, visuellement, il est presque imperceptible, mais les vêtements à la taille deviennent serrés.

L'essoufflement apparaît avec peu d'effort physique ou de monter les escaliers, difficulté à s'incliner lors de la fixation des chaussures.
Par conséquent, les femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer de l'ovaire devraient immédiatement consulter un médecin. Étant donné que ces signes indiquent la progression de la maladie et que le processus est déjà passé à l'avant-dernier stade de son développement.

Il convient de noter ces symptômes visibles:

  • Douleur persistante et persistante dans le bas-ventre.
  • Troubles du tractus gastro-intestinal, accompagnés de nausées, de constipation et de ballonnements.
  • Une augmentation du volume de l'abdomen et du poids total, même si la femme perd du poids.

Étant donné que le processus inflammatoire est associé à une violation de la répartition de l'exsudat et de son accumulation dans la cavité abdominale, il peut être divisé en plusieurs étapes.

  • La première période est appelée ascite transitoire, dans laquelle seuls certains ballonnements et signes associés à l'oncologie se manifestent. Par conséquent, le début du processus inflammatoire reste presque inaperçu.
  • Dans la deuxième étape, lorsqu'une femme va chez le médecin, jusqu'à 5 litres de liquide peuvent déjà s'accumuler dans la cavité abdominale. À ce moment, les signes de la maladie se manifestent assez clairement: il s'agit d'un abdomen assez gros, de nausées, d'une perturbation du tube digestif, de douleurs et d'autres symptômes évidents. La péritonite commence à se développer, des problèmes cardiaques et respiratoires apparaissent.
  • La phase la plus difficile est une ascite intense. Une grande quantité de liquide s'accumule dans le péritoine, dans certains cas plus de 20 litres, de graves complications s'ensuivent. En raison du liquide débordant de cellules cancéreuses, d'autres organes internes sont affectés, ainsi que sa pénétration dans la cavité pleurale.

En règle générale, dans cette maladie, deux spécialistes participent au traitement d'une femme, c'est un oncologue et un gynécologue, car la complication survient en raison du cancer de l'ovaire. Pour établir avec précision la propagation de la maladie, le patient est soumis à une échographie et à une tomographie. Dans certains cas plus graves, une ponction est pratiquée pour déterminer le niveau de cellules cancéreuses dans l'exsudat..

Traitement

Le principal objectif du traitement est l'élimination du cancer. Tout d'abord, des procédures liées à l'atténuation de l'état du patient à l'aide de mesures thérapeutiques sont effectuées. Ils doivent fournir:

  • Rétablir le niveau d'équilibre eau-sel.
  • Les diurétiques sont prescrits pour réduire l'enflure..
  • En outre, les acides aminés et les hépatoprotecteurs sont prescrits pour maintenir un état normal.

Lors de la prescription de mesures thérapeutiques, il est tenu compte du stade de développement de la maladie, de la quantité de liquide dans la cavité abdominale, de la propagation des métastases et de l'âge du patient. Naturellement, toutes les activités doivent commencer le plus tôt possible après le diagnostic.

  • La première chose qui est faite dans les premiers stades est un traitement conservateur avec des médicaments.
  • La prochaine méthode de traitement est la chirurgie mini-invasive utilisant des ultrasons, au cours de laquelle le drainage ovarien est effectué pour assurer l'élimination rapide du liquide.
  • Chirurgie pour enlever l'utérus avec des appendices, selon la complexité de la complication.
  • Chimiothérapie abdominale qui ralentit la croissance des cellules cancéreuses.

Après la chirurgie, le patient doit bouger davantage pour exclure la survenue d'une thrombose et effectuer certains exercices physiques.

Le drainage après la chirurgie du cancer de l'ovaire est effectué par un cathéter spécial inséré dans la vessie, qui est retiré plusieurs jours après l'opération. Pour fournir au corps des nutriments, le patient reçoit des injections intraveineuses le premier jour et des médicaments sont utilisés pour soulager la douleur.

Pour certains patients, si l'opération a été réalisée à un âge reproductif, il s'agit d'un réel stress, car ils ne pourront pas avoir d'enfants. Cela nécessite l'aide d'un psychologue et de ses proches pour s'habituer à cette idée. À l'âge adulte, en règle générale, les femmes prennent ce problème plus calmement, mais la perte de leur féminité suscite des inquiétudes.

Après la chirurgie, une femme, en rapport avec l'ablation des ovaires, manifeste tout un tas de symptômes: c'est le début d'une ménopause précoce, le fond hormonal est perturbé, il y a un sentiment de peur pour sa propre santé et la capacité d'avoir une vie sexuelle normale avec un partenaire.

Mais tout cela n'est basé que sur un niveau psychologique, dans des circonstances normales, avec le temps, tout redeviendra normal. L'essentiel est qu'au début, elle devrait recevoir plus d'amour et de soins de la part de sa famille et de ses amis.

Accumulation de liquide abdominal dans le cancer de l'ovaire

Le cancer de l'ovaire est un cancer féminin courant. Sa caractéristique distinctive est les premiers symptômes, en raison desquels la maladie peut être diagnostiquée dès les premiers stades.

C'est le fait d'un diagnostic précoce qui permet un traitement assez réussi avec de fortes chances de guérison complète du patient. Lorsque cette maladie survient chez la femme, les symptômes suivants apparaissent:

  • Irrégularités menstruelles;
  • l'apparition d'une décharge sanglante;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • douleur dans le bas du dos;
  • troubles des selles;
  • nausée, lourdeur dans l'estomac;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • diminution significative de l'appétit.

Selon les statistiques, aujourd'hui en Russie, pour 100 000 femmes, il y a 77 patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire.

Symptômes en oncologie ovarienne

Plus souvent au stade initial, les signes du processus oncologique peuvent être confondus avec d'autres maladies et le diagnostic peut ne pas être posé correctement. Après un certain temps, vous pouvez déterminer avec précision le diagnostic de cancer. Avec l'oncologie des ovaires 3 cuillères à soupe. il y a une présence constante de symptômes ou certains d'entre eux s'intensifient:

  • douleur pelvienne;
  • sensation de lourdeur et de suralimentation;
  • ballonnements (flatulences);
  • urination fréquente;
  • perte ou gain de poids soudain;
  • sensation constante de fatigue;
  • douleur fréquente dans le bas-ventre et le bas du dos;
  • troubles dysfonctionnels du tube digestif;
  • sensations de douleur lors des rapports sexuels;
  • Irrégularités menstruelles;
  • repérage anormal;
  • perte d'appétit;
  • la nausée
  • troubles des selles (diarrhée / constipation).

Avec la forme avancée de cancer, des complications apparaissent, se manifestant par des symptômes:

  • anémie;
  • cachexie (épuisement);
  • douleurs aiguës dans la région pelvienne;
  • ascite;
  • gonflement des jambes avec développement ultérieur d'une thrombose (due à une compression des veines pelviennes);
  • signes d'insuffisance cardiaque et respiratoire.

Les causes

Avant de découvrir combien vivent avec l'ascite dans le cancer de l'ovaire de stade 3, il sera nécessaire de comprendre les causes du cancer de l'ovaire. La médecine moderne ne peut pas répondre avec précision à cette question. Les scientifiques conviennent que cette maladie a un caractère héréditaire, car il existe de nombreux cas confirmés de détection chez la mère et la fille. En général, les médecins ne peuvent que suggérer des causes possibles:

  • Processus inflammatoires chroniques.
  • Troubles du fond hormonal, à savoir une augmentation du nombre d'androgènes, un dysfonctionnement ovarien.
  • Incapacité de concevoir un enfant (infertilité).
  • Immunité corporelle diminuée.
  • Activité sexuelle irrégulière.
  • Maladies vénériennes.
  • Avortement.
  • Cancer du sein (avec cette maladie, le risque de développer une pathologie dans les ovaires est 2 fois plus élevé).
  • Obésité.
  • Troubles de l'alimentation, mauvaises habitudes (tabagisme et alcool).
  • Exposition aux radiations.

Et comment se manifeste le cancer de l'ovaire de stade 3? Voyons ça.

Ce qui menace le cancer de l'ovaire avec ascite

La formation d'ascite en oncologie des ovaires 3 cuillères à soupe. considéré comme un attribut approprié. L'ascite est considérée comme une accumulation pathologique de liquide dans la cavité abdominale. Cette conséquence est très dangereuse pour la vie d'une femme. La principale raison de cette accumulation de liquide est une violation de la circulation des fluides dans le corps.

Si vous présentez les premiers signes d'ascite, vous devez immédiatement demander de l'aide spécialisée à des spécialistes compétents. Avec l'oncologie des ovaires 3 cuillères à soupe. l'ascite se manifeste de manière insignifiante - la température corporelle augmente, et les douleurs dans l'abdomen inquiètent, progressivement la fatigue et une sensation de fatigue constante rejoignent les symptômes. Un signe caractéristique de l'ascite en oncologie des ovaires 3 c. gonflement notable des jambes.

Avec l'ascite, il est nécessaire d'effectuer une cure complète, qui comprend la méthode médicale et la méthode chirurgicale. Avec l'accumulation de la quantité volumétrique de liquide dans la cavité abdominale et la recherche intempestive d'aide, cela peut entraîner la propagation active des métastases aux organes voisins, ainsi que la mort du patient. Mais avec des soins médicaux fournis à temps, vous pouvez réduire la probabilité de manifestation de conséquences et prévenir le développement de rechutes possibles.

Symptômes

Au premier stade, comme déjà mentionné, le cancer de l'ovaire est asymptomatique. La douleur pelvienne survient aux stades ultérieurs, caractérisant l'apparition de métastases.

Un signe caractéristique de tout cancer est une perte de poids déraisonnable et rapide. Dans le même temps, une augmentation visuelle de l'abdomen est caractéristique du cancer de l'ovaire. Cela signifie une augmentation du néoplasme, ainsi qu'une accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite). Parfois, la tumeur s'accompagne de troubles digestifs, d'une occlusion intestinale, etc..

Le diagnostic du cancer aux stades précoces se produit de façon aléatoire en raison de l'identification d'autres maladies. Et pour que vous n'ayez pas à savoir auprès du médecin combien ils vivent avec une ascite au stade 3 et 4 du cancer de l'ovaire, vous devez faire attention aux symptômes mettant en garde contre le développement d'une pathologie:

  • menstruations irrégulières;
  • Symptômes d'anémie - fatigue, faiblesse générale, pâleur de la peau;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • violation des fonctions digestives et urinaires;
  • saignement utérin qui n'est pas lié à la menstruation;
  • pas de fausses couches simples;
  • douleur dans la région lombaire, qui n'est pas soulagée par les analgésiques;
  • augmentation sans cause de la température corporelle;
  • diminution déraisonnable de la pression artérielle.

Une femme doit surveiller attentivement sa santé et, en présence des symptômes ci-dessus, subir un examen. La détection opportune de la pathologie ne lui permettra pas de se développer en cancer de l'ovaire de stade 3 et en ascite (combien de personnes vivent avec cette pathologie, nous considérerons ci-dessous) et de métastaser vers d'autres organes.

Quel est le pronostic de survie au troisième stade de l'oncologie ovarienne?

Pour déterminer le stade 3 du cancer de l'ovaire avec ascite - combien de personnes vivent, vous devez prendre en compte les caractéristiques individuelles du corps de la femme et la présence de métastases dans les organes voisins.

Selon les statistiques médicales, avec 3 stades avancés de cancer de l'ovaire, le taux de survie est d'environ 20 à 45%. Mais grâce aux dernières méthodes et technologies de la médecine moderne, la survie peut être augmentée jusqu'à 80%, mais tout dépend du stade de la maladie au moment du traitement, ainsi que du nombre de métastases dans les organes voisins et de l'adéquation du traitement prescrit..

La durée de vie d'un patient atteint de cette maladie dépend du stade de la maladie et de l'efficacité du traitement. Comme traitement, des méthodes alternatives sont utilisées, médicaments, respect d'un régime spécial, chimiothérapie. Dans les cas graves, installez un drainage spécial pour éliminer l'excès de liquide.

L'ascite ne permet pas d'obtenir pleinement l'efficacité du traitement en oncologie. L'ascite est dangereuse car à tout moment elle peut éclater et tout le liquide qui s'y trouvait tombera dans le petit bassin, ce qui entraînera une inflammation et une nécrose dans les organes et les tissus sains..

Groupe de risque

L'âge des femmes à risque de cette maladie est supérieur à 45 ans. Fondamentalement, les femmes ménopausées tombent dans les rangs des malades. L'incidence maximale est de 65 ans ou plus..

Les stades initiaux de cette maladie se déroulent, en règle générale, sans symptômes prononcés. Et le plus souvent, les femmes qui ont des problèmes génitaux ne font pas attention aux premiers signes du cancer de l'ovaire, les attribuant aux maladies existantes. Par conséquent, dans la plupart des cas, il est diagnostiqué aux derniers stades, lorsque les cellules métastasées se propagent déjà aux organes adjacents.

Souvent, les spécialistes doivent également traiter l'ascite dans le cancer de l'ovaire de stade 3. Combien de ces patients vivent, nous dirons plus loin.

Comment traite-t-on l'ascite?

Pour éliminer l'excès de liquide et arrêter le développement de l'ascite, un traitement diurétique est effectué et le rapport eau-sel est rétabli. Si ces méthodes sont inefficaces, une ponction abdominale est effectuée et le liquide est complètement pompé.

Avec l'ascite, un certain régime alimentaire est nécessaire, qui comprend le bouillon avec l'ajout de cannelle, de gingembre, de fenouil, de persil et de marjolaine (ces herbes aident à combattre l'ascite). Mangez de petits repas.

Pour augmenter l'efficacité du traitement et pour que la patiente puisse vivre plus longtemps avec l'oncologie des ovaires 3 cuillères à soupe. avec ascite - effectuer une chimiothérapie intrapéritonéale.

Traitement d'oncologie ovarienne

Plus souvent à 3 cuillères à soupe. L'oncologie ovarienne utilise une thérapie complexe, qui combine la méthode chirurgicale et la chimiothérapie. Avec l'ablation chirurgicale correcte de la tumeur et de toutes les métastases, le taux de survie augmente plusieurs fois.

Au cours d'une intervention chirurgicale, non seulement l'ovaire affecté par le processus oncologique et toutes les métastases sont enlevés, mais également les tissus voisins et les organes internes. Ainsi, il est possible d'obtenir une guérison et de prévenir l'apparition ultérieure de rechutes. De plus en plus, pendant la chirurgie, il est nécessaire de retirer la tumeur avec l'utérus, les trompes de Fallope et d'autres organes.

Dans de nombreux cas, les patients sont prescrits de prendre des médicaments chimiothérapeutiques avant le traitement chirurgical, et parfois comme thérapie réparatrice dans la période qui suit l'opération elle-même. La plupart des professionnels expérimentés font confiance à des agents chimiothérapeutiques tels que le cyclophosphamide, le Cisplan, le Taxol. Ces médicaments bloquent et inhibent activement la propagation des cellules cancéreuses, réduisant ainsi bien les rechutes potentielles.

Ces médicaments sont administrés par voie intraveineuse ou intra-artérielle. La durée de l'utilisation des médicaments dépend de l'état du patient, du stade du processus oncologique, des métastases disponibles, des maladies chroniques, ainsi que de l'emplacement de la formation oncologique elle-même.

Avec un diagnostic spécifié d'oncologie ovarienne, 3 cuillères à soupe. vous ne devez pas vous abandonner, mais vous devez vous tourner vers un bon spécialiste pour une aide compétente, qui vous aidera à choisir un régime de traitement adéquat, ainsi que les méthodes nécessaires pour la recherche et le diagnostic du processus oncologique. L'essentiel est de ne pas déclencher la maladie et de suivre strictement toutes les instructions du médecin.

Une surveillance constante par un oncologue, ainsi que des cours de traitement, aideront à prolonger les années de vie du patient et à revenir à son mode de vie actif habituel.

Étiologie de l'occurrence

La cavité abdominale se compose de deux feuilles. Le premier recouvre la surface interne du péritoine et le second est situé autour des organes de la cavité. Les couches cellulaires produisent du fluide.

La teneur en liquide dans l'estomac est la norme. À condition qu'elle soit produite suffisamment pour entourer les organes péritonéaux et ne pas leur permettre de se frotter les uns contre les autres. Le fluide mentionné est appelé séreux. En fonctionnement normal, le corps est absorbé par la couche d'épithélium.

Lorsque le mécanisme est perturbé, une congestion lymphatique se produit, l'absorption d'humidité s'aggrave, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale. L'ascite apparaît. Ainsi, la principale raison du développement est une défaillance du mécanisme de l'équilibre eau-sel dans le corps.

Le mécanisme de développement peut varier en fonction de la pathologie. Par exemple, lorsque le foie est atteint de cirrhose, le corps produit peu de protéines. Une diminution de son niveau conduit à un amincissement du plasma. En conséquence, le fluide à travers les parois vasculaires pénètre dans la cavité libre, provoquant une ascite. De plus, du tissu cicatriciel se forme sur le foie malade, qui appuie sur les vaisseaux sanguins et en extrait le plasma.

Le danger de l'hydropisie dans l'émergence d'un cercle vicieux, car les mécanismes des systèmes du corps, l'un après l'autre, échouent.

Avec les veines compressées, le liquide qui en provient pénètre dans le flux lymphatique. Le système ne peut pas faire face, la pression dans les nœuds augmente, le fluide pénètre dans la cavité péritonéale. En conséquence, le sang circule moins, la pression baisse.

Le corps humain commence le processus de compensation et commence à produire intensivement des hormones. Une augmentation des niveaux hormonaux provoque une augmentation de la pression dans les artères. L'excès d'humidité des vaisseaux pénètre à nouveau dans l'estomac. Le cercle se ferme et l'ascite se complique.

Dans 90% des cas, une augmentation de l'humidité dans la cavité provoque trois facteurs:

  • lésions hépatiques avec cirrhose;
  • tumeur cancéreuse;
  • troubles cardiaques.

Nous vous proposons d'apprendre comment et comment guérir rapidement le lichen chez l'homme à la maison
Dans le processus oncologique, en plus des principaux facteurs d'ascite, une inflammation est également ajoutée, ce qui provoque une tumeur de l'organe affecté. Dans ce dernier cas, la coquille de l'organe commence à produire un plus grand volume de liquide qu'elle ne peut en absorber. La formation maligne exerce également une pression sur les ganglions lymphatiques, obstruant le flux lymphatique. La stagnation se produit, le fluide se précipite dans l'espace libre.


Manifestation externe de l'ascite

Lorsqu'une complication s'accompagne d'une insuffisance cardiaque, une violation du débit sanguin cardiaque et hépatique se produit. Un excès de plasma pénètre dans le péritoine. La couche d'épithélium ne peut pas absorber le volume supplémentaire d'humidité. En conséquence, une hydropisie abdominale se développe.

Dans les tumeurs cancéreuses, l'ascite provoque ces facteurs:

  • La défaite des vaisseaux sanguins par les cellules cancéreuses, ce qui entraîne leur blocage et l'entrée de la lymphe dans la cavité.
  • Amincissement des vaisseaux sanguins des systèmes circulatoire et lymphatique près des métastases.
  • Diminution des protéines sanguines due à une insuffisance hépatique.

Il y a des raisons qui ne sont pas liées à l'oncologie:

  • Thrombose des veines du foie et de la veine porte - entraîne une augmentation de la pression dans le vaisseau et perturbe la circulation sanguine.
  • Maladie rénale chronique.
  • Manque de nutriments pendant le jeûne.
  • Troubles de la glande thyroïde (production insuffisante d'hormones).
  • Conditions pathologiques qui provoquent une congestion lymphatique due au blocage des vaisseaux lymphatiques.
  • Inflammation de l'abdomen de nature non infectieuse (par exemple, l'apparition de granulomes).

L'ascite est causée par un certain nombre de maladies de nature chronique. Par exemple:

  • Tuberculose abdominale.
  • Diverses maladies gastro-intestinales (pancréatite, sarcoïdose).
  • Le processus inflammatoire dans les membranes séreuses provoqué par des maladies indépendantes individuelles (rhumatismes, urémie, formations ovariennes bénignes).

Les facteurs qui provoquent le développement de l'hydropisie chez les nourrissons comprennent:

  • Maladies congénitales dans le conflit du facteur Rh de l'enfant et de la mère, manque de compatibilité dans le groupe sanguin. Le pronostic est défavorable - une issue fatale immédiatement après la naissance du bébé.
  • Perte de sang fœtal dans l'utérus, ce qui entraîne un œdème congénital des tissus.
  • Pathologies congénitales du foie et de la vésicule biliaire, ce qui entraîne un dysfonctionnement des organes.
  • Manque de protéines dans les aliments pour bébés.
  • Isolement d'une grande quantité de protéines du plasma sanguin.

De plus, un certain nombre de raisons peuvent être notées qui ne provoquent pas d'ascite, mais augmentent le risque de son développement en tant que complication concomitante. Ceux-ci inclus:

Causes et pronostic de l'ascite ascite en oncologie

Chez les patients atteints d'oncologie des organes en contact avec le péritoine, la probabilité d'ascite de la cavité abdominale est assez élevée. Qu'est-ce que l'ascite intrinsèquement? C'est une complication de diverses maladies lorsque beaucoup de liquide est collecté dans l'abdomen.

La possibilité d'ascite abdominale chez les patients en oncologie est d'environ 10%.

Rappelles toi! Une complication d'ascite en oncologie diagnostiquée complique le traitement du cancer et aggrave le pronostic de la maladie..

Que signifie ascite?

Traduit du grec, le mot "ascite" a deux significations - "ventre" et "sac en cuir". Chez l'homme, cette maladie est appelée «hydropisie abdominale». La maladie a reçu ce nom en raison d'une accumulation excessive de liquide dans la cavité abdominale du patient..

Principales cliniques en Israël

Quelles tumeurs sont accompagnées d'ascite?

L'accumulation de liquide dans l'abdomen se produit dans près de la moitié des épisodes de cancer de l'ovaire chez la femme. En outre, des cas d'ascite de la cavité abdominale (hydropisie de l'abdomen) peuvent survenir avec des néoplasmes dans:

  • Rectum (cancer colorectal);
  • Gros intestin;
  • Glandes mammaires;
  • Le foie;
  • L'estomac et le pancréas (également pancréatite);
  • Organes pelviens.

Le résultat de la complication de l'ascite est une nette détérioration du cœur, des poumons, de l'insuffisance cardiaque et respiratoire, ce qui accélère l'issue mortelle.

Rappelles toi! Lors du diagnostic du cancer de l'ovaire, le risque d'hydropisie atteint 40% des cas, et 50% des femmes avec ce diagnostic en présence d'une tumeur cancéreuse meurent d'ascite.

Gagner des complications sous forme d'ascite peut à la fois les femmes et les hommes, tout dépend de la présence du cancer sous-jacent.

Pourquoi le liquide s'accumule-t-il dans l'ascite?

Rappelles toi! Dans plus de la moitié des cas (75%), les patients atteints d'ascite ont une cirrhose.

Cette maladie crée le plus grand nombre de facteurs provoquant l'apparition d'ascite. Ces facteurs comprennent une augmentation de la pression hydrostatique dans les vaisseaux sous l'influence de la stagnation des systèmes veineux et lymphatique, une diminution de la pression oncotique dans le sang (due à des lésions hépatiques) et une diminution du niveau de fraction d'albumine. Un autre facteur provoquant est l'hyperfonction de l'épithélium abdominal (cela se produit lorsque la tumeur affecte les feuilles péritonéales). Le développement et la croissance des cellules cancéreuses provoquent une inflammation non spécifique. Au fur et à mesure que l'ascite commence, les dommages au péritoine par les cellules cancéreuses provoquent la formation de carcinomatose.

En cas de cancer de l'utérus et des ovaires (surtout après le stade 3), l'ensemencement par les cellules cancéreuses est important, et la complication de l'ascite aggrave considérablement l'état général du patient, de sorte qu'il peut mourir dans l'ascite de la cavité abdominale.

De plus, la compression par la tumeur du foie peut entraîner une augmentation de la pression veineuse, à laquelle la composante hydrique du sang est évacuée et s'accumule dans la cavité abdominale.

Étant donné que l'empoisonnement par les produits de l'activité vitale des tumeurs malignes peut provoquer un manque d'oxygène (air), les reins réagissent à cela en abaissant la filtration, ce qui conduit au fait que l'hormone hypophysaire commence à retenir le sodium et l'eau.

De plus, la caractéristique anatomique de la structure corporelle, dans laquelle l'ajustement serré des plis péritonéaux, couplé à l'abondance de sang et de vaisseaux lymphatiques, provoque la propagation rapide des cellules cancéreuses aux tissus voisins, peut également devenir une cause provoquant l'hydropisie pendant l'oncologie..

En outre, il existe également une ascite chyleuse, qui peut survenir avec un lymphome de la cavité abdominale. Elle se caractérise par le retrait de la lymphe et des graisses émulsifiées, qui pénètrent dans les intestins et la cavité abdominale.

Les symptômes de l'ascite

Chez les patients atteints de cancer, le développement d'une ascite peut se produire en quelques semaines ou quelques mois seulement. Les patients peuvent ressentir les symptômes d'une grande quantité de liquide dans l'abdomen. Les principaux symptômes pouvant être ressentis sont:

  1. Dyspnée même au repos, surtout en position couchée;
  2. Une sensation de lourdeur dans l'abdomen éclate;
  3. Douleurs abdominales floues;
  4. Brûlures d'estomac (nausées, vomissements);
  5. Éructations après avoir mangé.

Tous ces signes sont associés à une perturbation du travail du péristaltisme de l'œsophage, des intestins, au reflux d'acide de l'estomac vers l'œsophage. Parfois, les patients peuvent recevoir des plaintes d'arythmies. Vous pouvez également distinguer les ballonnements pendant l'hydropisie par des signes évidents comme un élargissement de l'abdomen qui, en position debout, tombe avec un nombril saillant, et des veines dilatées et des vergetures (stries blanches de peau étirée) peuvent apparaître sur la peau étirée. Le liquide accumulé dans l'abdomen, il est difficile de se pencher. En décubitus dorsal, l'estomac élargi s'étend sur les côtés.

Si l'ascite est une complication d'une maladie du foie, vous pouvez voir un symptôme caractéristique de la «tête de méduse» - des veines dilatées denses autour du nombril.

Il y a des cas fréquents d'identification de jeunes femmes atteintes d'un cancer ovarien malin avancé (carcinome) qui étaient confiantes dans leur grossesse en raison de l'arrêt des menstruations.

Le liquide recueilli dans l'abdomen exerce une pression sur la tumeur, provoquant sa décomposition. La propagation des métastases dans les veines et l'insuffisance cardiaque entraînent un écoulement sanguin sévère vers le cœur, qui est lourd de gonflement de diverses parties du corps (jambes, organes génitaux externes).

Tous ces symptômes ne se forment pas isolément, la principale place reste les symptômes des néoplasmes malins. Mais l'ascite doit également être traitée, car avec son apparence, la principale devient encore plus dangereuse en raison d'autres complications et l'ascite est un danger mortel pour l'homme.

Stades d'ascite

Quelles que soient les causes de son apparition, l'évolution de la maladie elle-même comporte trois stades caractéristiques des personnes atteintes de cancer:

  1. La phase transitoire est caractérisée par le fait que le patient ne ressent que des ballonnements et que la quantité de liquide accumulé ne dépasse pas 400 ml;
  2. Le stade modéré est caractérisé par le fait que le volume de liquide accumulé dans la cavité abdominale peut atteindre 5 litres, tous les symptômes décrits peuvent apparaître, le développement de complications est possible;
  3. La phase intense - l'ascite accumule plus de 20 litres de liquide et est considérée comme résistante. Il n'est pas possible de traiter cette étape avec des diurétiques, le travail du cœur et la respiration peuvent être perturbés, il faut les pomper.

Ascite en oncologie ovarienne

Les conséquences les plus graves du cancer de l'ovaire surviennent précisément en raison de l'hydropisie. L'issue fatale probable dans plus de la moitié des cas.

La formation d'ascite dans une tumeur cancéreuse des ovaires se produit aux derniers stades du cancer, lorsque les métastases sont transférées dans la cavité abdominale et le foie. Le liquide qui s'accumule dans la cavité abdominale augmente la taille de la tumeur ovarienne, ce qui peut entraîner une rupture (éclatement) de l'ovaire et l'élimination de l'exsudat dans la cavité abdominale. Une complication de l'ascite dans le cancer de l'ovaire entraîne un gonflement du bas de l'abdomen, de la région génitale, puis un gonflement peut aller aux jambes.

Au début, l'accumulation de liquide ne s'exprime pas d'une manière ou d'une autre sur le bien-être, mais des douleurs sévères peuvent alors apparaître, qui peuvent être perçues comme des attaques d'appendicite. Plus tôt l'ascite est diagnostiquée et que l'élimination (pompage) du liquide de la cavité est commencée, plus les chances d'un bon résultat pour traiter la maladie sous-jacente et se débarrasser de l'ascite sont élevées. La cause de la mortalité fréquente chez les femmes atteintes d'un cancer de l'ovaire est précisément l'ascite (une complication de la maladie, pas la maladie elle-même).

Complications après ascite

Si la maladie sous-jacente est assez grave, l'apparition d'ascite ne fait qu'aggraver la condition et réduire les chances de guérison. Le risque de complications mortelles augmente davantage. Ceux-ci inclus:

  • Obstruction intestinale;
  • Saignement hémorroïdaire;
  • Péritonite bactérienne (l'apparition d'une infection provoque une inflammation aiguë du péritoine);
  • L'apparition d'une hernie (dans le nombril, dans l'aine, avec pincement);
  • Hydrothorax (avec insuffisance respiratoire aiguë), etc..

Toutes ces conditions peuvent se développer soudainement ou progressivement, mais elles représentent des problèmes supplémentaires dans le traitement du patient..

Diagnostic de l'ascite

L'ascite, en tant que complication, est supposée à l'avance lors d'une maladie oncologique. Le médecin traitant pèse périodiquement le patient. L'augmentation du poids corporel avec une perte de poids évidente des bras, des jambes et du corps devrait provoquer un soupçon d'œdème latent.

La méthode d'essai peut déterminer la présence d'eau dans la cavité abdominale. Pour ce faire, faites du jogging avec une main sur l'abdomen, tandis que la deuxième main devrait sentir la vague du côté opposé. Ce test est confirmé par des études complémentaires:

  1. Ultrason Il permet de détecter la présence de liquide libre dans la cavité abdominale, et en même temps aide à surveiller les changements dans les organes internes;
  2. Radiographie et tomographie. Il révèle du liquide lorsque la position du corps change;
  3. Laparocentèse Cette procédure consiste à percer la paroi abdominale antérieure afin de pomper le liquide en vue de son analyse en laboratoire et de le retirer de la cavité. La procédure est à la fois diagnostique et thérapeutique..

Maladies d'ascite

Parfois, si une tumeur ou des métastases affectent le foie ou les voies biliaires, le patient peut développer un ictère. L'AST et l'ALT augmentent, et les niveaux de bilirubine peuvent atteindre plusieurs centaines d'unités. Extérieurement, un tel patient est facile à calculer - il a la sclérotique jaune des yeux et de la peau. Avec cette variante de la maladie, le patient reçoit une intoxication du corps. Ils aident à résoudre un tel problème avec des compte-gouttes avec du glucose, l'utilisation de différents sorbants. Au lieu de charbon actif inefficace, il est préférable de prendre Polysorb ou Enterosgel. De plus, un bon effet est obtenu grâce à l'utilisation de la plasmophorèse sur membrane.

Traitement

Traitement de chimiothérapie

L'utilisation d'un médicament tel que la chimiothérapie est autorisée, car elle permet de réduire les complications de l'ascite, ce qui est dû à la généralisation du processus tumoral.

Traitement de l'ascite diurétique

Lorsque vous recommandez l'utilisation de diurétiques (diurétiques), n'en faites pas trop. Pour le cancer, les médecins recommandent de boire plus de liquide pour éliminer les produits de décomposition des cellules tumorales du corps. L'ascite impose des restrictions sur l'utilisation d'un grand volume d'eau à boire, plus des médicaments diurétiques sont prescrits, ce qui peut également augmenter l'intoxication du corps avec les produits de décomposition des tumeurs cancéreuses. Par conséquent, il est considéré comme possible de réduire le poids corporel tout en prenant des diurétiques de 0,5 kg par jour. Cela est dû à la libération d'eau dans l'urine lorsque vous visitez les toilettes.

La prescription d'un certain médicament diurétique et le dosage restent à la charge du médecin. Vous ne pouvez pas modifier indépendamment le médicament et établir votre propre calendrier de médication. La combinaison la plus efficace est reconnue à partir de Veroshpiron, Diakarba et Furosemida..

"Veroshpiron" est un agent d'épargne potassique, il contient l'hormone surrénale (spironolactone), qui aide à se débarrasser de l'excès de liquide sans perte de potassium. L'effet du médicament commence 2 à 5 jours après le début du traitement et l'effet résiduel de l'action du médicament dure trois jours après l'arrêt du médicament..

«Diacarbe» fait référence aux médicaments cibles. Il est particulièrement recommandé pour prévenir l'œdème cérébral, mais n'est pas aussi efficace dans le processus de sortie d'urine. Le médicament commence à agir 2 heures après le début du médicament. Le médicament agit en bloquant l'enzyme anhydrase carbonique dans les tissus des reins et du cerveau.

Le «furosémide» («Lasix») est appelé diurétique de l'anse. Son travail est basé sur le blocage de l'absorption inverse du sodium et du chlore dans le tubule et la boucle de Henle (appareil d'excrétion rénale), mais en même temps, il élimine le potassium.

Vous souhaitez obtenir un devis pour le traitement?

* Seulement à condition d'obtenir des données sur la maladie du patient, le représentant de la clinique pourra calculer l'estimation exacte du traitement.

Traitement chirurgical de l'ascite

Le traitement le plus courant de l'ascite est la laparocentèse (ponction abdominale). Cette méthode est considérée comme chirurgicale, bien qu'elle soit entièrement détenue par des thérapeutes dans des services spécialisés..

La technique est la suivante. Le patient assis sur une chaise est traité avec la place de l'abdomen autour du nombril avec de l'iode. Ensuite, la novocaïne (pour l'anesthésie) est injectée dans un endroit à 2 cm sous le nombril et une paroi abdominale est percée d'un trocart (un outil spécial). Le tube se joint et le pompage du fluide de la cavité abdominale par gravité commence. Une dizaine de litres de liquide sont retirés à la fois. Dans le contexte d'un abdomen rétréci, la constriction est effectuée avec une feuille pour éviter l'effondrement. S'il n'est pas possible de retirer immédiatement un grand volume de liquide, insérez un tube de drainage jusqu'à la prochaine fois. La procédure de pompage peut être répétée plusieurs jours de suite.

La condition principale pour effectuer une telle procédure est la stérilité, car il y a une grande chance d'obtenir une infection du péritoine et de la péritonite.

La procédure de laparocentèse (paracentèse abdominale) est exclue avec:

  1. Flatulence prononcée;
  2. Enlèvement d'une hernie pendant la période de récupération;
  3. Maladie adhésive de la cavité abdominale.

Les interventions chirurgicales palliatives suivantes sont également possibles:

  1. Shunt péritonéo-veineux. Elle consiste dans le fait que la cavité abdominale est reliée à la veine cave supérieure: le long de ce tube, lorsque le patient respire, le liquide entre dans le lit veineux;
  2. Omentohepatophrenopexy. Cette méthode consiste à exciser la paroi abdominale antérieure fusionnée et l'omentum et à la suturer au diaphragme ou au foie (si l'omentum ne permet pas la laparocentèse);
  3. Dépéritonisation. Ici, on suppose que des sections du péritoine sont excisées afin de fournir des voies supplémentaires pour le retrait de liquide..

L'utilisation de remèdes populaires dans le traitement de l'ascite

Pour traiter cette complication, des remèdes populaires sont également utilisés, ce qui devrait réduire l'ascite dans les maladies oncologiques. La médecine traditionnelle n'approuve pas de telles méthodes de traitement, car de nombreux patients cancéreux, ayant commencé un traitement avec des méthodes alternatives, abandonnent le traitement principal. Mais cette méthode est logique lorsque les résultats réels des méthodes de traitement classiques ne sont pas observés. Voici quelques plantes qui, selon les guérisseurs traditionnels, peuvent aider dans ce type de maladie:

  • Marais de Calamus (racine);
  • L'astragale est membraneux;
  • Clefthoof (racine);
  • Prince de Sibérie;
  • Euphorbe;
  • Marais sabre.

Mais les médecins peuvent néanmoins recommander, en plus des principaux médicaments et des boissons diurétiques à domicile, des herbes qui poussent dans le centre de la Russie:

  • Bourgeons de bouleau (ainsi que la sève de bouleau);
  • Calendula (fleurs);
  • Tilleul (fleurs);
  • Millepertuis;
  • Origan;
  • Thym;
  • Chardon-Marie;
  • Menthe;
  • Agripaume;
  • Mélisse;
  • sauge.

Mais il est recommandé d'utiliser des préparations à base de plantes avec l'autorisation du médecin et sous sa supervision et uniquement en conjonction avec le traitement principal.

Problèmes survenant dans le traitement de l'ascite

Tout d'abord, le traitement de l'ascite devrait être de supprimer la croissance des cellules cancéreuses dans le péritoine. Dans ce cas, il est possible de restaurer la fonction d'absorption des fluides. Mais en fait, la chimiothérapie ne contribue à réduire l'ascite que si les néoplasmes sont localisés dans l'intestin, et lorsque les tumeurs sont localisées dans le foie, l'estomac, les ovaires ou l'utérus, aucun résultat n'est observé.

La meilleure option reste de contrôler l'accumulation et l'élimination des fluides avec les aliments ainsi que l'adoption de diurétiques (diurétiques). Il est également logique de maintenir un régime qui implique une nutrition sans sel (avec la permission d'un médecin, vous pouvez ajouter de la nourriture dans un bol). Il est recommandé d'exclure les aliments gras et épicés, les aliments frits de l'alimentation. Le volume de liquide autorisé doit être calculé par diurèse (le volume d'urine excrété par jour). Dans les aliments, il doit y avoir des produits qui fournissent adéquatement au corps des protéines et du potassium. Le contenu de ces substances se trouve dans les produits suivants:

  • Viande et poisson bouillis faibles en gras;
  • Flocons d'avoine;
  • Pommes de terre (au four);
  • Fromage cottage, kéfir;
  • Carottes, épinards;
  • Compote de fruits (raisins secs et abricots secs).

Lors de l'utilisation de tous ces produits, il est également nécessaire d'envisager la possibilité de leur utilisation dans la maladie sous-jacente.

Vidéo connexe:

Pronostic de l'ascite

Le liquide dans la cavité abdominale dans le contexte du développement de l'oncologie est un très mauvais signe. Il contient beaucoup de cellules cancéreuses, ce qui signifie qu'il est probable que le cancer affecte tout le péritoine et se propage dans tout le corps..

Souvent, avec cette maladie, une pleurésie (accumulation de liquide dans les poumons) peut se développer, c'est aussi un très mauvais signe, ce qui augmente le risque de décès du patient.

Le taux de survie global des personnes diagnostiquées avec une ascite en présence de cancer est décevant. La moitié des patients avec ce diagnostic ne vivent que deux ans. Le résultat final est légèrement inférieur ou supérieur à cette période - cela dépend de la nature du cancer, de la réponse du patient au traitement, de la présence de maladies chroniques.

Si l'ascite est diagnostiquée au stade initial, le traitement est beaucoup plus efficace et il est complètement traitable. Par conséquent, il est conseillé de diagnostiquer plus tôt les complications du traitement du cancer.

Question Réponse

Lorsqu'on diagnostique une hydropisie de l'abdomen (ascite), les jambes d'un parent gonflent fortement, quel peut être le diagnostic de l'espérance de vie (combien reste-t-il à vivre)?

Lorsqu'une personne a un œdème dans l'abdomen ou les poumons - c'est un très mauvais signe - un tel patient ne vivra pas longtemps. Mais avec l'oncologie, les jambes peuvent également gonfler, et ce n'est pas un signe de mort imminente, un tel gonflement peut être combattu.

Différents médecins sont impliqués dans le traitement de l'ascite, selon la cause de la pathologie..

La pancréatite peut-elle provoquer une ascite??

Avec l'inflammation du pancréas, une violation de ses fonctions est possible, ce qui conduit à la libération d'enzymes dans l'estomac et le tractus intestinal, et plus tard, lorsque les vaisseaux de la glande et des intestins sont endommagés, ils peuvent pénétrer dans le péritoine et s'y accumuler. Cette pathologie est appelée ascite pancréatique..

Qu'est-ce qu'un épanchement séreux? De quoi est-ce fait??

Le péritoine est recouvert d'une couverture séreuse, qui peut absorber et sécréter une grande quantité de liquide. En cas d'irritation (mécanique, thermique ou autre), un épanchement séreux se forme dans la cavité abdominale. Il peut se dissoudre dans des conditions favorables, mais en cas d'infection, il peut devenir purulent. Une inflammation purulente du péritoine se développera.

Y a-t-il une augmentation de la température avec ascite?

Oui, avec l'ascite, la température dite subfébrile (basse constante) se produit.

Ascite d'oncologie

L'ascite est une condition du corps dans laquelle une grande quantité de liquide en excès (exsudat ou transsudat) s'accumule dans la cavité abdominale. La pathologie elle-même ne se produit pas, mais devient une conséquence de maladies graves. L'ascite abdominale en oncologie est le résultat d'un cancer dans le corps du patient, survient chez 10% des patients atteints d'un cancer de divers organes et complique considérablement le traitement de la maladie sous-jacente. Le fluide croissant presse sur les organes voisins et les déplace. Les veines de l'œsophage, du bas de la jambe et du rectum se dilatent, la pression monte. L'ascite est également appelée hydropisie abdominale..

Oncologie dont les organes sont accompagnés d'ascite

L'ascite se développe avec le cancer de tout organe près de la cavité abdominale. Les types de cancer les plus courants qui causent l'hydropisie:

  • côlon et rectum;
  • ovaires chez la femme - 50% des cas d'ascite;
  • glandes mammaires;
  • foie - l'ascite se manifeste dans 70% des cas;
  • pancréas;
  • l'estomac;
  • organes dans le bassin.

La gravité de l'ascite dépend du stade et de la nature métastatique du cancer. Une ascite sévère entraîne une insuffisance cardiaque et pulmonaire, ce qui altère considérablement la qualité de vie du patient et provoque la mort. Les manifestations de l'ascite sont les mêmes pour les femmes et les hommes. Chez les femmes, la probabilité est accrue dans le cancer de l'ovaire, dans lequel la pathologie se forme dans 50% des cas, provoque souvent la mort des patientes.

Le mécanisme d'accumulation de liquide dans l'ascite

La cavité abdominale se compose de deux feuilles - pariétale sur la surface interne et viscérale enveloppant les organes les plus proches. Les deux produisent le fluide de faible volume nécessaire pour éviter les frottements entre les organes. Ce fluide est périodiquement mis à jour, car l'épithélium est constamment absorbé. Lorsque l'ascite se forme dans la cavité abdominale en raison de pathologies graves, l'équilibre du volume normal de liquide est perturbé.

Avec l'accumulation de liquide en excès dans la cavité abdominale, la pression augmente dans les vaisseaux veineux et lymphatiques. La manifestation de l'ascite hépatique entraîne une baisse de la pression oncotique dans le sang, il y a une violation de l'activité cardiaque. De plus, la croissance des cellules malignes provoque une inflammation de l'épithélium, son hyperfonctionnement, une pleurésie est possible. Avec la propagation des cellules cancéreuses aux feuilles du péritoine, la carcinomatose se développe.

Le lymphome de la cavité abdominale provoque une altération de la perméabilité des canaux lymphatiques, le liquide pénètre dans la cavité abdominale. Les vaisseaux sanguins et lymphatiques permettent aux cellules malignes de se propager plus rapidement et de capturer les tissus sains.

Avec une tumeur qui comprime le foie, la pression veineuse augmente, l'excès d'eau du sang est évacué dans la cavité abdominale. Une quantité accrue de toxines entraîne un manque d'oxygène. Une insuffisance rénale se produit, entraînant un retard de l'hormone hypophysaire sodique et de l'eau dans le corps.

Ascite en oncologie des ovaires et de l'utérus

Aux stades avancés du cancer de l'utérus et des ovaires, l'ensemencement par des cellules malignes de toute la surface de l'organe est possible, l'ascite se manifeste comme une complication de la pathologie et peut entraîner la mort, qui se termine dans la moitié des cas. Le foie est comprimé par une tumeur en croissance, des métastases se développent, ce qui augmente la pression veineuse, ce qui provoque l'écoulement de liquide du sang.

La pression de la tumeur sur les ovaires provoque leur rupture et l'élimination de l'exsudat dans la cavité abdominale. Un symptôme caractéristique est un œdème du bas-ventre, des organes génitaux et des jambes. Le kyste ovarien provoque également le développement de l'hydropisie, tout comme le cystome.

Une douleur abdominale sévère est parfois prise pour l'appendicite, une attention médicale immédiate est requise. Il est censé éliminer l'excès de liquide de la cavité abdominale, ce qui contribue au traitement de la maladie sous-jacente et prolonge la vie du patient.

Causes de l'ascite en oncologie

Les causes de l'ascite en oncologie sont différentes, la base est l'équilibre perturbé eau-sel dans le corps. Les principales causes d'ascite dans le cancer:

  • dommages aux vaisseaux lymphatiques et sanguins, leur blocage, qui provoque la stagnation du sang veineux, la lymphe entrant dans la cavité abdominale;
  • haute perméabilité du système vasculaire du péritoine due au développement de métastases;
  • avec une tumeur au foie, le taux d'albumine dans le sang diminue, une hépatomégalie se développe;
  • excrétion d'exsudat par des tumeurs malignes;
  • implication des reins et des glandes surrénales dans le processus, régulant l'équilibre eau-sel dans le corps;
  • thrombose veineuse, qui perturbe la circulation sanguine;
  • la fonction thyroïdienne est altérée;
  • manque de nutriments provoqué par la famine;
  • processus inflammatoires dans l'abdomen de nature non infectieuse.

Le risque de développer une hydropisie est accru en présence de facteurs tels que l'alcoolisme, tous les types d'hépatite, une transfusion sanguine inappropriée, la consommation de drogues, un taux de cholestérol sanguin élevé et un diabète de type 2.

Symptômes de pathologie

L'évolution de l'ascite causée par des tumeurs cancéreuses se développe pendant longtemps, le processus dure des semaines et des mois. Dans ce cas, les premiers signes de nature croissante sont observés, associés à la pression du diaphragme sur les organes supérieurs et à un dysfonctionnement de l'intestin:

  • lourdeur dans l'abdomen, flatulence;
  • éructations après avoir mangé;
  • douleurs d'estomac douloureuses;
  • essoufflement même en position couchée;
  • brûlures d'estomac, nausées, vomissements;
  • arythmie cardiaque.

Le symptôme principal est considéré comme un volume de l'abdomen qui augmente lentement et de manière disproportionnée, en position debout, sa saillie tombante et saillante du nombril est perceptible. Un homme ne peut pas se pencher, attacher les lacets de ses bottes.

Si l'ascite a causé un cancer du foie, l'estomac du patient dessinera un réseau de veines dans le nombril, connu sous le nom de «tête de méduse».

Avec les kystes et le cancer de l'ovaire chez la femme, la menstruation s'arrête. Dans le contexte d'une croissance lente de l'abdomen, beaucoup prennent la condition de grossesse, ce qui conduit à un diagnostic tardif de la maladie. L'oncologie est diagnostiquée après une ascite..

Le patient présente également un œdème des pieds, des jambes et des organes génitaux à la suite de métastases du système veineux, de son blocage et de la non-entrée de sang dans le cœur. Tous les symptômes décrits sont secondaires. La pathologie primaire est donnée par l'oncologie, tandis que l'hydropisie nécessite également un traitement pour prévenir les complications graves..

Étapes

L'ascite comporte trois étapes qui déterminent la gravité du cours:

  • Stade 1 - ascite transitoire - l'accumulation d'exsudat ou de transsudat dans la cavité abdominale d'un petit volume, pas plus de 400 ml, est presque invisible à l'extérieur, déterminée par échographie (échographie);
  • Stade 2 - ascite modérée - le liquide atteint un volume allant jusqu'à 5 litres, les symptômes légers individuels sont déterminés;
  • Stade 3 - ascite intense - liquide accumulé dans la cavité abdominale de plus de 20 litres, le traitement médicamenteux n'est pas adapté. Le patient souffre d'insuffisance cardiaque et pulmonaire. Nécessite une manipulation pour pomper l'excès de liquide, car la condition menace la vie du patient.

Diagnostic de la maladie

Les principales méthodes de diagnostic de l'ascite:

  • palpation et percussion de l'abdomen pour évaluer le volume total de liquide, non informatif dans l'ascite transitoire;
  • une pesée périodique du poids corporel éliminera ou suspectera un œdème latent;
  • Diagnostic échographique - vous permet de détecter l'excès de liquide dans la cavité abdominale, ainsi que de vérifier l'état des organes et leur fonctionnement;
  • laparocentèse diagnostique - vous permet d'effectuer une biopsie de l'exsudat, de pomper l'excès. Elle est considérée comme la méthode la plus informative possible, car vous permet de connaître la composition de l'exsudat et de déterminer la microflore dans la cavité abdominale;
  • La radiographie et la tomographie révèlent un fluide avec un changement de position corporelle.

Traitement

L'ascite doit être traitée en arrêtant la croissance des cellules cancéreuses. Ensuite, vous devez assurer un niveau normal d'exsudat dans la cavité abdominale. Cela peut être réalisé en utilisant un régime spécial à faible teneur en sel. Il est nécessaire d'exclure les aliments gras et frits du menu, de manger plus de protéines et de potassium.

La première étape de l'ascite ne nécessite pas de médicament spécial. Le respect d'un régime spécial est souvent suffisant pour arrêter le développement de l'ascite et diriger les efforts pour traiter la maladie sous-jacente.

La deuxième étape, en plus du régime sans sel, nécessite des ajouts sous forme de thérapie - les diurétiques, qui peuvent réduire considérablement le poids corporel en peu de temps. Perte de poids optimale de 2 kg par semaine.

Parfois, des médicaments anti-hormonaux sont utilisés pour réduire la production de l'hormone aldostérone, ce qui provoque un œdème tissulaire et une accumulation de sodium. Cette méthode est généralement utilisée pour l'hyperkaliémie, lorsqu'un excès de potassium est observé dans l'organisme, ce qui est dangereux par arrêt cardiaque et développement de pathologies rénales..

La troisième étape ne se prête pas à un traitement médical, une paracentèse est nécessaire - retrait liquidien pour soulager l'état du patient.

Traitement de chimiothérapie

Avec la chimiothérapie, la tumeur diminue, ce qui réduit les complications de l'ascite, mais pas avec tous les types de cancer, le résultat est obtenu. Avec des lésions oncologiques des zones du gros intestin, il donne un résultat positif, mais a une faible efficacité dans le cancer de l'estomac, du sein et des ovaires. Les rechutes après chimiothérapie sont fréquentes en première ligne (Taxans et Platine) et représentent 75 à 80% des cancers de l'ovaire. La deuxième ligne de chimiothérapie systémique (Gemzar, Doxorubicine, Topotécan) est plus conçue pour les soins palliatifs que pour la guérison.

Des méthodes telles que la chimiothérapie intrapéritonéale pour l'ascite, le shunt du péritoine, la thérapie biologique et la chimiothérapie hyperthermique ne sont presque pas utilisées dans la pratique médicale en raison des effets secondaires élevés et de l'absence de résultats dans le traitement de l'ascite, ainsi qu'après la radiothérapie.

Traitement diurétique

Les médecins recommandent de boire plus de liquides pour éviter l'intoxication du corps, cela s'applique également à l'oncologie, car l'élimination de grandes quantités d'eau du corps déclenche la décomposition des cellules cancéreuses. Perte de poids optimale lors de la prise de diurétiques (diurétiques) pas plus de 500 g par jour.

Les médecins préfèrent des combinaisons de médicaments: le furosémide, le veroshpiron et le diacarbe. Particulièrement efficace pour les métastases hépatiques avec une limitation de la durée d'admission en 2-3 jours avec interruptions.

Le furosémide ou Lasix bloque l'absorption inverse du sodium et du chlore dans les tubules et la boucle de Henle dans les reins, tout en contribuant au retrait du potassium. Il est important de maintenir l'équilibre des électrolytes et de prévenir les arythmies.Par conséquent, des préparations de potassium sont prescrites simultanément.

Veroshpiron protège le potassium à l'aide de l'hormone surrénale, élimine le liquide de la cavité abdominale sans perte d'élément.

Le diacarbe est prescrit pour l'œdème cérébral, car le diurétique n'est pas très efficace, il bloque l'enzyme anhydrase carbonique dans les tissus du cerveau et des reins..

Pendant le traitement, il est important de contrôler le volume quotidien d'urine excrété - pour effectuer une diurèse.

Traitement chirurgical

Les méthodes chirurgicales comprennent la procédure de laparocentèse, qui permet de pomper l'excès de liquide de la cavité abdominale, est utilisée au troisième stade de l'ascite. L'opération nécessite une stérilité accrue pour prévenir l'infection dans la cavité abdominale.

Le patient est traité avec de l'iode autour du nombril, puis la paroi abdominale est perforée sous anesthésie locale. Après la ponction, un tube spécial est connecté et le liquide est pompé. En option, retirez jusqu'à 10 litres de liquide pour éviter l'effondrement. Parfois, après le retrait du liquide, une laparocentèse répétée est nécessaire, 2-3 approches sont effectuées par intermittence.

La laparocentèse est contre-indiquée en cas de maladie adhésive de la cavité abdominale, pendant les flatulences et pendant la période de récupération après la chirurgie liée à l'ablation d'une hernie.

La procédure de pontage péritonéo-veineux, qui vous permet de connecter le tube abdominal à la veine cave supérieure, est beaucoup moins couramment utilisée. Le fluide est pompé dans le canal veineux pendant la respiration du patient, à travers la circulation sanguine veineuse est progressivement retiré du corps.

L'opération de déperitonisation vous permet d'éliminer l'exsudat également grâce à des incisions supplémentaires du péritoine.

Omentohepatophrenopexy est effectuée lorsque l'omentum interfère avec la laparocentèse, puis il est coupé de la paroi abdominale antérieure et suturé au diaphragme ou au foie.

La médecine traditionnelle

En médecine populaire, les teintures d'herbes sont populaires qui réduisent les symptômes de l'hydropisie en oncologie. La médecine officielle ne reconnaît pas les méthodes mentionnées, il est inacceptable d'utiliser des remèdes populaires au lieu du traitement principal. Mais de nombreux médecins notent un effet diurétique positif de la collecte d'herbes de chardon-Marie, mélisse, sauge, thym, millepertuis, origan, menthe, agripaume, ainsi que de fleurs de tilleul et de calendula et de bourgeons de bouleau.

Réduire le liquide dans l'abdomen et empêcher son accumulation supplémentaire aide le baume anti-ascite, composé d'extraits alcooliques des racines d'atractylodes lancéolés, de velours, de maakia d'Amurian, de sophora jaunissant, de dimorphant, de platicodon, de frêne, de smilax, de pivoine à floraison laiteuse, de saumon bleu, de lynomonosanosan viroles d'asafoetida, dioscorée japonaise, norichnica nodosa, astragale membraneux, roseau plantain, encens, graines de lune dauriennes, ainsi que des herbes d'euonymus, thuya occidental, gui blanc, pruche, chèvrefeuille élevé, purpurea digitalis, pissenlit, pain d'épice de poulet, foie de poulet, arisème des trois feuilles, jaunissement des gauches gauches de deux ans, propolis, musc, etc. Il y a 37 composants dans le baume. De plus, il est censé utiliser le produit à l'extérieur, pour faire un bandage sur tout l'abdomen pendant 3-7 heures. Auparavant, la peau de l'abdomen doit être graissée avec de la graisse d'ours ou d'oie pour éviter les brûlures du baume, il est possible d'utiliser de l'huile végétale ou de lin.

Une autre recette de la décoction se compose de parties égales d'herbes - le prince de Sibérie, le gaillet jaune, le lait à sabots européen, la teinture à l'ajonc et les bourgeons de bouleau. Le mélange dans la quantité de deux cuillères à soupe est versé avec 1,5 litre d'eau bouillante, a insisté sur un bain-marie pendant 30 minutes. Ensuite, vous devez filtrer la collection et la prendre au chaud en 2-3 gorgées avec une fréquence de 2 heures.

Le troisième bouillon est gêné par des parties égales des racines de calamus, angélique, stalnik et sabre. Versez un litre et demi d'eau froide 2 cuillères à soupe de la collection, faites bouillir à feu doux pendant 15 minutes, filtrez, buvez un tiers d'un verre jusqu'à cinq fois par jour avant les repas.

Il est impossible de récupérer complètement de l'ascite et en particulier d'un cancer avec des herbes, mais pour de nombreux patients, l'utilisation quotidienne de teintures à base de plantes peut améliorer le bien-être général et éliminer temporairement les symptômes de la maladie.

Appliquer vers l'extérieur sur la zone de l'abdomen et des ganglions lymphatiques du pansement avec une infusion d'eau de raifort. Il est permis de boire une cuillère à café 3 fois par jour avant les repas, ne buvez que 10 jours. Extérieurement, la graisse de porc avec de l'huile de camphre et des vinaigrettes au sel est également utilisée pour la nuit..

Complications possibles

L'ascite aggrave la principale maladie oncologique, en plus, elle entraîne des complications supplémentaires:

  • péritonite - lorsqu'une infection pénètre dans la cavité abdominale, le processus est aigu et nécessite une attention médicale immédiate;
  • obstruction intestinale;
  • développement de hernies inguinales ou ombilicales;
  • insuffisance cardiaque et pulmonaire;
  • saignement intestinal.

Survie et pronostic

L'ascite survient non seulement dans le contexte de maladies oncologiques, mais est également associée à d'autres pathologies et peut survenir avec une tumeur bénigne. De plus, le pronostic à vie est rarement favorable même avec la nature non oncologique de la maladie sous-jacente. Le stade du cancer est très important, car avec un diagnostic précoce, la survie est plus élevée. La dropsie n'est pas une maladie indépendante, elle n'est que la conséquence d'une pathologie sévère dans le corps du patient. Le succès du traitement de l'ascite dépend directement du traitement du cancer sous-jacent.

Au stade initial, l'ascite est bien donnée au traitement conservateur, avec une augmentation de l'état de stress, les médicaments sont inutiles, la situation dépend de la possibilité d'une correction chirurgicale. A un stade progressif, le développement de pathologies du cœur et des poumons est défavorable à la vie du patient.

La grande majorité des oncologues ne vivront pas plus de trois ans au cours de l'évolution de la maladie, c'est près de la moitié des patients. D'autres parviennent à vivre plus longtemps, mais la qualité de vie est faible, les gens sont socialement limités.

L'espérance de vie la plus élevée aux stades 1 et 2 du cancer, lorsque le traitement est administré, donne un bon effet. Aux stades 3 et 4, le processus de cancer est commencé, des métastases du corps se produisent, si l'hydropisie est connectée à l'état décrit, la survie est réduite à zéro. Il est extrêmement difficile de diagnostiquer de quoi exactement ces personnes malades meurent - à partir de la pathologie principale ou de l'ascite.

Prévention en oncologie de l'ascite

L'ascite n'est pas une pathologie indépendante, par conséquent, les principales mesures préventives doivent viser à prévenir la maladie sous-jacente. Les raisons du développement de l'oncologie n'ont pas encore été étudiées, la seule mesure préventive est la normalisation des organes et du métabolisme. Il est recommandé de surveiller la santé du pancréas, du foie, de la rate et des reins, qui sont responsables de l'élimination des toxines du corps..

Méthodes standard de prévention:

  • examen fluorographique annuel;
  • examens gynécologiques réguliers pour les femmes;
  • mode de vie sain et actif, promenades au grand air;
  • régime équilibré;
  • examen médical régulier;
  • rejet des mauvaises habitudes.