Cytopénie

Teratoma

La pancytopénie survient généralement en raison d'un problème de moelle osseuse qui produit des cellules sanguines. Cependant, il peut y avoir plusieurs causes profondes différentes..

La condition n'est pas une maladie mais une description des résultats de laboratoire d'une étude des cellules sanguines basses.

Dans les cas les plus sévères de pancytopénie, une personne peut avoir des infections, des signes d'anémie sévère, notamment de la fatigue et un essoufflement, des saignements.

Quels sont les principaux symptômes de la pancytopénie?

Vous devez comprendre ce que fait chacun des trois différents types de cellules sanguines pour reconnaître les symptômes de la pancytopénie..

Par exemple, les globules rouges transportent l'oxygène. Par conséquent, si une personne n'a pas suffisamment de globules rouges en raison de la pancytopénie, elle peut avoir des difficultés à respirer et à se fatiguer.

Les plaquettes contribuent aux caillots sanguins pendant la cicatrisation. Si les plaquettes d'une personne sont faibles, les saignements peuvent être plus faciles.

Les globules blancs aident à combattre l'infection. Par conséquent, si une personne a un faible nombre de globules blancs, elle peut être plus sensible à l'infection..

Les symptômes supplémentaires associés à la pancytopénie comprennent:

  • saignement léger, par exemple, des gencives ou du nez.
  • ecchymoses légères
  • Impulsion rapide
  • couleur de peau pâle
  • des éruptions cutanées
  • fatigue inexpliquée
  • la faiblesse

Une personne doit immédiatement contacter ou être emmenée aux urgences si elle présente les symptômes suivants qui peuvent apparaître soudainement:

  • confusion
  • perte de conscience
  • saisies
  • respiration difficile
  • perte de sang importante

Les causes

La pancytopénie survient généralement en raison d'une violation de la capacité de la moelle osseuse à produire de nouvelles cellules sanguines. Un exemple est

  • cancer de la moelle osseuse.
  • incapacité à transformer les cellules souches en cellules sanguines.
  • fibrose ou cicatrisation de la moelle osseuse
  • le système immunitaire détruit les cellules saines de la moelle osseuse.
  • suppression de la moelle osseuse en raison d'une maladie ou d'un médicament

Certaines des conditions qui peuvent provoquer une pancytopénie comprennent:

  • anémie aplastique
  • maladies auto-immunes
  • écrevisse
  • procédures chimiothérapeutiques
  • exposition à des toxines ou à des contaminants tels que les radiations ou l'arsenic.
  • Anémie de Fanconi.
  • infection
  • leucémie, qui affecte la fonction de la moelle osseuse.
  • anémie mégoblastique
  • lupus
  • carence en folate ou en vitamine B12 pour la moelle osseuse
  • prendre des médicaments qui affectent la fonction de la moelle osseuse.
  • des virus comme Epstein-Barr, le VIH ou l'hépatite C.

Les médicaments pouvant affecter la fonction de la moelle osseuse comprennent le chloramphénicol, la chimiothérapie, les diurétiques thiazidiques, les antiépileptiques, la colchicine, l'azathioprine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Cette liste ne répertorie que quelques-unes des causes possibles de pancytopénie associées à la pancytopénie..

Qui est à risque?

Les personnes atteintes de cancer ou prenant des médicaments associés à la pancytopénie sont à risque de maladie. Des antécédents familiaux de maladies du sang ou de pancytopénie augmentent également le risque de maladie.

Si une personne a une maladie sanguine connue, elle doit parler à son médecin des risques et symptômes associés à la pancytopénie..

Complications

En fin de compte, une personne a besoin de cellules sanguines pour survivre. Si une personne ne produit pas suffisamment de cellules sanguines et présente des symptômes graves ou une infection, il est possible qu'elle meure.

Par conséquent, il est important qu'une personne demande immédiatement une aide médicale si elle présente des symptômes graves de pancytopénie, tels que l'essoufflement, de la fièvre ou des saignements graves..

Traitement

Un médecin peut ordonner une transfusion de globules rouges ou de plaquettes si la numération sanguine de la personne est extrêmement faible ou si elle présente des symptômes graves associés à une pancytopénie. D'autres procédures peuvent être effectuées:

  • une greffe de moelle osseuse
  • transplantation de cellules souches
  • médicaments

Dans le cas des médicaments, cela peut être une stimulation de la production de moelle osseuse ou une suppression du système immunitaire si elle perturbe la production de moelle osseuse.

Parce qu'il existe de nombreuses causes différentes de pancytopénie, le traitement varie d'une personne à l'autre..

Dans certains cas, le médecin peut s'attendre à ce qu'une pancytopénie se développe. Cela est vrai lorsqu'une personne souffre d'un cancer et subit une chimiothérapie pour tuer les cellules cancéreuses..

Ces traitements peuvent également tuer des types de cellules saines. Lorsqu'un médecin s'attend à ce que cela se produise, il ne peut traiter la pancytopénie que si la personne présente des symptômes importants..

diagnostic

Le médecin diagnostique généralement la pancytopénie en ordonnant une soi-disant numération formule sanguine complète (CBC). Ce test sanguin donne le nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes..

Votre médecin peut également demander d'autres tests de laboratoire, tels que des tests de la fonction hépatique, des niveaux de vitamine B-12, des tests de dépistage du VIH et des hépatites..

Parallèlement aux tests de laboratoire, le médecin examine également les symptômes associés à la pancytopénie..

Ils peuvent effectuer une procédure d'échantillonnage de la moelle osseuse d'une personne. Un échantillon de moelle osseuse est généralement prélevé sur la cuisse après engourdissement de la zone.

L'échantillon est envoyé au laboratoire, où le médecin examine les cellules au microscope. L'apparition de cellules peut aider à déterminer la cause racine potentielle de la pancytopénie..

Goûter

La plupart des causes de pancytopénie sont à l'origine de maladies sanguines qu'une personne ne peut prévenir..

Dans certains cas, refuser un médicament connu pour provoquer une pancytopénie peut aider à réduire le risque pour une personne..

Cependant, personne ne devrait cesser de prendre le médicament prescrit sans les instructions directes de son médecin..

Pancytopénie

La pancytopénie est une condition pathologique, dont une caractéristique est une diminution de la composition de tous les composants sanguins dans la circulation sanguine. En particulier, une personne malade a une diminution progressive de la concentration de globules blancs et rouges, de plaquettes et de plaques sanguines. La cause de la progression dans une pancytopénie individuelle réside dans l'hypoplasie ou l'aplasie. Avec de telles pathologies, il y a une diminution des éléments cellulaires de l'organe ou la cessation de la sécrétion des éléments façonnés.

La pancytopénie de la CIM-10 a le code D61.9. Le plus souvent, il est diagnostiqué dans le contexte de dommages graves au corps, en particulier de maladie des radiations, d'infections dangereuses pour la santé et la vie, etc. Avec cette maladie, le système sanguin, lymphatique et également immunitaire est affecté, ce qui entraîne la manifestation de symptômes caractéristiques. Tout d'abord, le processus pathologique affecte la moelle osseuse, les ganglions lymphatiques, les tissus lymphoïdes et la rate. En règle générale, avec sa progression intensive, on observe une dysplasie, une dégénérescence, une hyperplasie d'organe, ainsi que leur nécrose.

Des symptômes de pancytopénie peuvent survenir chez une personne de n'importe quel groupe d'âge en présence de certains facteurs prédisposants. Il est important, à leur expression initiale, de consulter immédiatement un médecin qualifié pour effectuer un diagnostic complet et prescrire le bon traitement. En cas de retard ou même de non-recherche d'aide, la mort est possible.

Étiologie

La progression de la pancytopénie peut provoquer des causes héréditaires, en particulier des mutations génétiques, l'utilisation de produits pharmaceutiques puissants, ainsi que l'effet des radiations sur le corps. La base de la manifestation de cette condition pathologique est une défaillance auto-immune, à la suite de laquelle le corps lui-même prend les cellules sanguines comme étrangères et les détruit. Il convient de noter que dans la plupart des situations cliniques, un diagnostic de pancytopénie idiopathique est posé. Cela suggère que les causes de la progression de la pathologie n'ont pas pu être déterminées avec précision.

Facteurs de risque qui ont un impact significatif sur l'apparition de la pancytopénie chez l'homme:

  • exposition aux radiations;
  • pénétration dans le corps de substances toxiques, notamment comme l'arsenic et le benzène;
  • infections virales;
  • la présence de proches parents de diverses maladies du sang;
  • l'utilisation de médicaments chimiothérapeutiques;
  • la radiothérapie;
  • l'évolution des maladies du corps humain avec un mécanisme de progression auto-immune;
  • utilisation anormale d'immunosuppresseurs et d'antibiotiques.

Symptomatologie

Les symptômes de la pancytopénie se produisent généralement dans le contexte de la pathologie sous-jacente, ce qui a provoqué la progression d'une maladie aussi dangereuse. Au début, les symptômes peuvent être inexprimés, mais ils deviennent progressivement plus intenses. Il est recommandé d'effectuer un traitement pendant la période de leur expression initiale, car c'est à ce moment que la thérapie sera la plus efficace.

Les principaux symptômes de la pancytopénie sont les suivants:

  • hématurie;
  • faiblesse dans tout le corps;
  • statut immunitaire diminué;
  • l'un des symptômes caractéristiques est la diathèse hémorragique;
  • une augmentation de la température corporelle (éventuellement à des indicateurs critiques);
  • pâleur de la peau;
  • inflammation de la muqueuse (n'a pas de localisation claire);
  • leucopénie;
  • saignement
  • hémoptysie;
  • léthargie.

Dans le cas où une personne malade a des cellules sanguines nécrosantes, la maladie entre dans la phase aiguë. Dans ce cas, les symptômes sont très prononcés et, par conséquent, l'état du patient se détériore rapidement. À ce stade, les médecins doivent prendre des mesures urgentes et urgentes pour traiter la pathologie afin de stabiliser la condition humaine. Sinon, la progression de complications dangereuses et même la mort est possible..

Mesures thérapeutiques

Le traitement de cette maladie ne doit être effectué que dans des conditions stationnaires sous surveillance constante par des médecins qualifiés. Chaque jour, un malade est examiné. En particulier, la palpation de groupes de ganglions lymphatiques est effectuée, la température corporelle est mesurée, du sang est prélevé périodiquement pour des tests cliniques généraux. Ces indicateurs sont extrêmement importants, car ils décrivent pleinement l'état de santé humaine en cas de panleucopénie. Si le tableau clinique du patient empire, il est transféré à l'unité de soins intensifs pour traitement.

Le traitement d'une telle pathologie dépend directement de la maladie qui l'a provoquée. Les antibiotiques sont généralement inclus dans le plan de traitement, ainsi qu'une transfusion sanguine et plasmatique. Il est important de procéder à un traitement complet des infections, si cela a provoqué le développement de la maladie ou a aggravé son évolution.

Avec un traitement intempestif de la pancytopénie, le patient peut commencer à exprimer une anémie, une thrombocytopénie et des saignements peuvent survenir. Ces conditions nécessitent également un ajustement, de sorte que les produits pharmaceutiques seront inclus dans le plan de traitement pour les arrêter. Un test sanguin est effectué régulièrement pour évaluer l'efficacité de la thérapie..

Pancytopénie: qu'est-ce que c'est, les types et les causes de l'apparition, les symptômes, comment traiter

© Auteur: Soldatenkov Ilya Vitalievich, médecin généraliste, spécialement pour SasudInfo.ru (à propos des auteurs)

La pancytopénie est un processus pathologique dû à un nombre insuffisant d'éléments façonnés dans le sang périphérique. Les causes de la maladie sont diverses maladies congénitales et acquises, ainsi qu'une chimiothérapie prolongée avec cytostatiques ou exposition aux radiations. La pancytopénie de la CIM 10 a le code D61.9. Cette pathologie est souvent une manifestation d'autres maladies. Dans les diagnostics, il est généralement indiqué comme une complication ou un processus concomitant..

Il existe deux formes de la maladie:

  • La pancytopénie idiopathique est la plus courante. Son étiologie est inconnue. On pense que la maladie est basée sur un processus auto-immun dans lequel des auto-anticorps dirigés contre les propres cellules du corps apparaissent dans le sang.
  • La pancytopénie secondaire se développe sous l'influence de facteurs exogènes.

Lorsqu'un patient développe une forme idiopathique de pathologie, à laquelle un facteur externe dommageable se joint au fil du temps, l'évolution de la maladie est aggravée.

L'insuffisance de tous les types de cellules sanguines peut être causée par un dysfonctionnement de la moelle osseuse, dans laquelle une cellule souche pluripotente se forme et mûrit - un prédécesseur des éléments façonnés. Les ganglions lymphatiques et la rate sont également impliqués dans le processus pathologique. Avec la pancytopénie, une dysplasie et une dégénérescence des organes des systèmes hématopoïétique, lymphatique et immunitaire sont observées. La pathologie de la moelle osseuse peut être congénitale et héréditaire. Dans ce cas, la pancytopénie commence à se développer in utero. Chez le nouveau-né, des écarts dans le travail des organes hématopoïétiques sont détectés, raison pour laquelle l'ensemble du système cesse de remplir pleinement ses fonctions.

Une diminution de la quantité de tous les composants du sang se manifeste cliniquement par des signes d'anémie, une augmentation des saignements et une inflammation infectieuse. La pathologie peut se développer chez toute personne, indépendamment de l'âge, du sexe et de la race. Les symptômes de la pancytopénie se produisent en présence de facteurs prédisposants. Les patients notent qu'ils se fatiguent rapidement et éprouvent une faiblesse constante. Sur une peau pâle, diverses éruptions cutanées et ecchymoses apparaissent. Il y a des saignements nasaux et gingivaux, dans les cas graves - des saignements des organes internes. La respiration devient confuse et accélérée, des interruptions du travail du cœur sont notées. Il est important de consulter immédiatement un médecin qualifié pour la première expression des symptômes afin de procéder à un diagnostic complet et de prescrire le bon traitement. En cas de retard ou même de non-recherche d'aide, la mort est possible.

Les causes

L'étiologie et la pathogenèse de la pancytopénie ne sont pas encore entièrement comprises. Il existe plusieurs théories sur l'origine de la pathologie: génétique, virale, toxigène, hormonale et autres. Chacun d'eux est directement lié au développement de la maladie, mais le principal est considéré comme auto-immun.

L'échec immunitaire qui se produit in utero ou postnatally est la base de l'état pathologique. Le corps commence à percevoir ses propres cellules comme étrangères et les détruit. Lorsque le processus de reconnaissance cellulaire est perturbé, ils deviennent des antigènes auxquels sont produits des auto-anticorps. Donc, une maladie auto-immune se produit.

La détermination de la cause spécifique de la maladie est un aspect important des mesures de traitement et de diagnostic dont dépend le pronostic de guérison..

Facteurs qui inhibent le travail des organes hématopoïétiques et contribuent au développement de la pancytopénie:

  1. chimiothérapie et radiothérapie,
  2. prendre certains médicaments,
  3. prédisposition héréditaire,
  4. déséquilibre hormonal,
  5. exposition aux radiations,
  6. oncopathologie,
  7. infections virales,
  8. splénomégalie,
  9. lymphadénopathie,
  10. maladies auto-immunes,
  11. catastrophes écologiques,
  12. empoisonnement au sel de métaux lourds,
  13. saignement et perte de sang lente.

Sous l'influence de facteurs endogènes défavorables, la fonction de la moelle osseuse est perturbée chez les individus ayant une prédisposition génétique. Dans cet organe, des cellules souches pluripotentes sont produites et stockées, qui sont les précurseurs de toutes les cellules sanguines. Les cellules souches se divisent activement et forment divers types d'éléments façonnés. Tout d'abord, des cellules morphologiquement méconnaissables apparaissent identiques les unes aux autres. En processus de division constante, ils acquièrent des propriétés et des caractéristiques individuelles. Des germes de cellules myéloïdes et lymphoïdes se forment donc. Des formes de souffle sont formées à partir d'eux, qui, en se divisant constamment, se différencient et mûrissent en cellules pleines.

fonction normale de la moelle osseuse et formation des cellules sanguines

Des éléments en forme de moelle osseuse pénètrent dans la circulation sanguine. Lorsque la fonction organique est altérée, les explosions pénètrent dans la circulation sanguine. Ils sont facilement déterminés par les résultats de l'hémogramme. Chez les patients, le nombre de cellules sanguines mûrissant du germe affecté diminue. Si un dysfonctionnement cérébral survient à un stade plus précoce, alors que les cellules blastiques ne se sont pas encore formées, la quantité de tous les éléments cellulaires dans le sang diminue. La pancytopénie survient généralement dans les processus hypoplasiques de la moelle osseuse, dans lesquels la taille de l'organe est nettement inférieure à la normale.

Symptomatologie

Les signes cliniques de pancytopénie sont des manifestations d'anémie, d'inflammation et d'augmentation des saignements. Leur apparition est due aux fonctions des cellules, dont le nombre dans le sang est fortement réduit.

Les plaquettes empêchent le développement de saignements et sont le lien le plus important dans le système hémostatique. Ils nourrissent les cellules endothéliales - la doublure intérieure des vaisseaux sanguins.

signes de pancytopénie en cas de processus aplasiques dans la moelle osseuse

  • le temps de coagulation sanguine augmente,
  • des saignements nasaux, gingivaux et utérins fréquents se produisent,
  • la fragilité des vaisseaux augmente,
  • les hématomes apparaissent sur la peau même à partir d'un effet mineur: des vêtements ou en appuyant avec un doigt,
  • une hématurie et une hémoptysie surviennent,
  • une diathèse hémorragique se développe.

Les globules rouges remplissent une fonction de transport. Ils fournissent de l'oxygène aux organes et aux tissus, procurant un échange constant de gaz. La carence en globules rouges entraîne une hypoxie, qui se manifeste par les symptômes anémiques suivants:

  • vertiges,
  • clignote devant tes yeux,
  • léthargie,
  • acouphène,
  • hypodynamie,
  • la faiblesse,
  • pâleur de la peau,
  • fatigue,
  • la faiblesse,
  • chute de cheveux,
  • ongles cassants,
  • faiblesse musculaire,
  • essoufflement et tachycardie,
  • surdité des tons cardiaques,
  • souffle systolique.

Les globules blancs et les lymphocytes maintiennent l'immunité à un niveau optimal et protègent le corps contre les agents biologiques pathogènes. Avec un nombre insuffisant de ces cellules dans le sang, les patients développent souvent des processus infectieux qui se prolongent, ont tendance à se généraliser et sont difficiles à traiter. La leucopénie se manifeste par une image de septicémie aiguë et l'apparition de processus nécrotiques ulcéreux de la part de la peau et des muqueuses.

Les symptômes de la pancytopénie peuvent initialement être légers. Progressivement, la maladie prend de l'ampleur et les manifestations cliniques s'intensifient. L'efficacité du traitement dépend du stade de développement de la pathologie. Les mesures thérapeutiques effectuées pendant la période d'expression initiale des symptômes sont considérées comme les plus efficaces. La forme aiguë de la maladie dure un mois et entraîne souvent la mort. La pancytopénie chronique a un pronostic plus favorable et des symptômes moins prononcés.

Mesures diagnostiques

Les hématologues participent au diagnostic et au traitement de la pancytopénie. L'identification de la maladie n'est pas difficile du tout. Pour cela, il est nécessaire de prélever du sang sur le doigt du patient et de compter le nombre de cellules de chaque type. Il est beaucoup plus difficile de déterminer la cause de cette condition..

Des spécialistes interrogent les patients, écoutent les plaintes. Ils découvrent quand les signes cliniques sont apparus et combien de temps ils ont duré. Afin d'identifier les causes de la pathologie, un historique médical de la vie du patient est collecté, en faisant attention à la présence de maladies du sang chez les proches, à l'utilisation prolongée de médicaments toxiques, à la radiothérapie ou à la chimiothérapie. Lors de l'examen, une pâleur douloureuse de la peau, une hémorragie et un hématome sont découverts.

Techniques de diagnostic supplémentaires:

  • La ponction de moelle osseuse est réalisée en perçant le sternum sous anesthésie locale. Le ponctué est envoyé au laboratoire pour la recherche cytogénétique. Chez les patients, les cellules anormales et les myélocaryocytes, un remplacement du tissu hématopoïétique par une cicatrice et une graisse est révélé. Dans les cas les plus graves, une hypoplasie de la moelle osseuse est détectée, qui n'est pas en mesure de produire des cellules sanguines à part entière.

ponction et modifications de la moelle osseuse avec son hypoplasie

  • Réaction de Coombs - un test qui détecte les auto-anticorps dirigés contre leurs propres cellules sanguines. Avec une pancytopénie d'origine auto-immune, la réaction est positive.
  • Dans l'analyse générale de l'urine - hématurie.
  • Le LHC évalue le cholestérol, la créatinine, l'urée et le glucose.

Traitement

Les patients atteints du syndrome de pancytopénie sont hospitalisés dans le service hématologique de l'hôpital. Ils sont placés dans une boîte fermée et munis de masques jetables pour prévenir le développement de maladies infectieuses.

Les activités thérapeutiques comprennent:

  • Traitement immunosuppresseur,
  • Thérapie de transfusion sanguine,
  • Intervention chirurgicale,
  • Exposition symptomatique aux médicaments.

L'immunosuppression est extrêmement importante dans le traitement de la pathologie, car elle supprime la réponse immunitaire contre ses propres cellules sanguines. Les patients sont prescrits des médicaments cytotoxiques - Cycloprène, Ecoral, Consupren, Sandimmun. Le traitement principal est complété par des globulines - antithymocytaires et antilymphocytaires, ainsi que des glucocorticoïdes - "Methylprednisolone", "Dexamethasone", "Prednisolone". L'effet thérapeutique attendu ne se produit pas immédiatement, est très faible et nécessite souvent une nouvelle administration de médicaments.

Des formes légères de pathologie avec des manifestations cliniques modérées peuvent être guéries sans conséquences. Dans les cas plus graves, une transfusion sanguine est effectuée - les patients sont transfusés avec du sang, des plaquettes ou une masse érythrocytaire. Cette procédure invasive est nécessaire pour rétablir l'équilibre des éléments façonnés. Lorsque la transfusion sanguine devient inefficace, ils passent à la chirurgie.

Avec les processus hypo- et aplasiques de la moelle osseuse, les greffes d'organes et de cellules souches sont indiquées. Un donneur est nécessaire pour la transplantation. Le matériel prélevé sur les frères et sœurs est mieux pris racine et non arraché. L'opération est réalisée principalement par des jeunes plus susceptibles de se remettre. Après l'intervention, les patients reçoivent une injection de médicaments qui stimulent la production des éléments sanguins nécessaires dans la moelle osseuse. Il s'agit notamment de Procritus, Filgrastim, Pelfilgastim, Sargamostim, Neulast, Leukin. La greffe de moelle osseuse donne de bons résultats - dans 85% des cas, les patients survivent. La chirurgie est souvent compliquée par un rejet de greffe ou un cancer secondaire..

La thérapie symptomatique est nécessairement incluse dans le plan de lutte contre la maladie et ses manifestations. Les antibiotiques sont utilisés pour soulager l'inflammation et éliminer l'infection. En présence de saignement et d'anémie, des agents hémostatiques sont utilisés, du sang et du plasma sont administrés par voie intraveineuse. Ces conditions nécessitent un ajustement par les produits pharmaceutiques. Pour évaluer l'efficacité du traitement, le patient est régulièrement amené pour analyse.

La médecine traditionnelle a de nombreux outils et recettes qui normalisent le processus d'hématopoïèse - la formation d'éléments façonnés de différents types. Mais il est important de comprendre qu'un tel traitement ne peut être utilisé qu'en complément et avec la permission du médecin traitant. Les plantes et agents médicinaux suivants sont considérés comme les plus efficaces:

  1. mélange de pruneaux, noix, raisins secs, citron, abricots secs et miel,
  2. teinture de jus d'aloès, vin rouge et miel,
  3. rose musquée et thé aux cendres de montagne,
  4. thé aux fraises des bois aux cynorrhodons,
  5. décoction d'ortie de bouleau,
  6. teinture d'ail pour l'alcool,
  7. décoction de bouleau,
  8. infusion de pissenlit,
  9. infusion d'absinthe.

Les patients doivent enrichir leur alimentation quotidienne avec des produits utiles: sarrasin, foie, boeuf, pommes, grenades, pommes de terre, avocats, citrouille, ail. Il est utile de boire des jus de légumes fraîchement pressés - betteraves, carottes et baies - abricot, cerise, groseille.

La prévention

Activités qui empêchent le développement de la pathologie:

  • mode de vie sain,
  • rejet des mauvaises habitudes,
  • nutrition adéquat,
  • protection du corps contre les facteurs exogènes négatifs,
  • précautions de sécurité lorsque vous travaillez avec des substances toxiques,
  • porter des respirateurs et d'autres équipements de protection,
  • contrôle des médicaments,
  • traitement rapide des maladies infectieuses,
  • examen médical annuel avec un examen de laboratoire obligatoire.

La pancytopénie est une pathologie grave qui, sans traitement adéquat, peut entraîner la mort des patients. Il est important de prévenir le développement de complications. Pour cela, il est nécessaire d'organiser des soins attentifs et une surveillance constante du patient. Une thérapie de soutien à long terme rend le pronostic de la pathologie favorable. L'issue de la pancytopénie dépend de la gravité des symptômes et du moment de l'initiation du traitement. Une telle maladie est plus facile à prévenir qu'à éliminer. C'est pourquoi vous devez faire attention à votre santé, et lorsque les premiers signes d'une maladie apparaissent, consultez un médecin.