Enlèvement d'athérome

Carcinome

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour le choix des sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

L'ablation de l'athérome est considérée comme une procédure simple qui est réalisée en ambulatoire..

L'athérome est un néoplasme bénin, ou plutôt un kyste des glandes sébacées qui se forme pour diverses raisons. Le néoplasme peut être localisé dans presque toutes les zones du corps, à l'exception des paumes et des pieds. L'athérome se caractérise par une propriété spécifique - il est impossible de s'en débarrasser sans intervention chirurgicale, un traitement conservateur ou non traditionnel ne donne pas de résultat et ne contribue qu'à la récurrence du blocage de la glande sébacée.

Selon l'emplacement du kyste, l'opération est réalisée de diverses manières, en règle générale, moins traumatisante et presque indolore..

Indications d'énucléation (élimination) de l'athérome:

  • Défaut esthétique grave.
  • Inflammation des kystes.
  • Suppuration du kyste.
  • Gêne physique causée par un gros athérome (kyste sous le bras, dans l'aine, sur le cou, derrière l'oreille).
  • Localisation de l'athérome au niveau des gros vaisseaux sanguins et risque de compression.
  • Abcès, phlegmon causé par l'athérome suppurant.

Est-ce que ça fait mal de retirer l'athérome?

La procédure d'énucléation du kyste sébacé est presque indolore. Est-ce que ça fait mal de retirer l'athérome? Cette question inquiète beaucoup, mais ceux qui se sont déjà débarrassés du compactage désagréable peuvent partager leurs expériences et parler de la façon dont tout se passe rapidement et facilement.

Dans 90% des cas, l'ablation est réalisée sous anesthésie locale. L'anesthésie générale est très rarement utilisée, principalement pour les jeunes enfants qui doivent être opérés pour des raisons de santé. Dans tous les autres cas, l'anesthésie générale est irrationnelle et ne correspond pas au volume de l'intervention..

L'anesthésique se trouve directement dans la peau, à la profondeur des fibres directement dans la base du kyste. L'effet de l'anesthésie dure jusqu'à une demi-heure, pendant laquelle le chirurgien parvient à effectuer une énucléation totale du kyste. Si l'athérome est important, une dose supplémentaire d'anesthésique est administrée au patient afin que le patient ne ressente pas d'inconfort..

Avant l'anesthésie, un test de la réaction dans le sens de la tolérance aux médicaments est possible. Pour l'anesthésie locale, utilisez moins souvent la lidocaïne, la novocaïne - la bupivacaïne ou la marcaïne (anesthésie prolongée). Les anesthésiques visent à bloquer temporairement le développement et la transmission d'une impulsion nerveuse douloureuse, presque tous les médicaments ont des contre-indications spécifiques:

  • Grossesse, allaitement.
  • Tumeurs malignes.
  • Méningite.
  • Attention aux maladies du sang.
  • Anémie.
  • Ascite.
  • Hypotension prononcée.

Cela fait-il mal de retirer l'athérome? Le plus souvent, la procédure se déroule avec un minimum d'inconfort, mais tout dépend de la complexité de l'opération. Un kyste purulent sera plus difficile à retirer, respectivement, sa neutralisation peut s'accompagner de douleurs d'intensité modérée. Un petit athérome simple est retiré très rapidement, presque imperceptiblement, surtout si la technologie laser ou à ondes radio est utilisée.

Suppression de l'athérome chez les enfants

Le kyste sébacé chez les bébés peut être congénital, mais le plus souvent, il est diagnostiqué comme un néoplasme de rétention âgé de 5 à 16-17 ans. Les causes de l'apparition de l'athérome dans l'enfance sont associées soit à l'hérédité (type de peau et métabolisme), soit à des changements liés à l'âge, notamment des changements hormonaux (puberté). Un kyste donne rarement un inconfort à un enfant, c'est plutôt un facteur cosmétique et irritant. Le médecin décide de retirer ou d'observer l'athérome, tout dépend de l'état du néoplasme, de l'âge du bébé et du risque éventuel lié à la localisation de l'éducation.

L'élimination de l'athérome chez les enfants n'est pas effectuée dans de tels cas:

  • L'athérome ne dépasse pas la taille de 1-1, 5 centimètres.
  • Le néoplasme est situé sur l'épaule, sur le dos ou la poitrine et n'interfère pas avec la vie de l'enfant.
  • L'athérome ne s'enflamme pas, n'augmente pas en taille.
  • Le kyste sébacé ne comprime pas les gros vaisseaux sanguins à proximité pendant sa croissance.
  • L'athérome n'a pas de ganglions lymphatiques à proximité.
  • Un kyste simple et petit n'est pas retiré jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge de 3-4 ans, peut-être une période ultérieure - 7-10 ans.

L'ablation de l'athérome chez l'enfant se fait sans faute selon les indications suivantes:

  • Le kyste est situé sur le visage, dans l'aine, dans l'aisselle.
  • L'athérome se développe rapidement à des proportions gigantesques.
  • L'athérome devient enflammé et suppure, par conséquent, il existe un risque de développer un abcès et même un phlegmon.
  • Le néoplasme interfère avec le développement et la fonction des organes importants du corps à proximité (kyste dans le nez, au-dessus du sourcil, près de l'œil, de l'oreille, de l'aine).
  • Un kyste comprime les vaisseaux sanguins et provoque une inflammation des ganglions lymphatiques régionaux.

Avant de retirer le kyste du bébé, le médecin procédera nécessairement à un diagnostic différentiel et s'assurera que la tumeur est un athérome, et non un autre, d'apparence similaire à une maladie de peau. Ces tests et études peuvent être attribués à un enfant:

  1. Échographie du néoplasme et de la zone environnante.
  2. Test sanguin (KLA).
  3. radiographie.
  4. Tomodensitométrie ou IRM selon les indications (athérome de la tête, de l'aine, du cou).

Si le médecin décide de retirer le kyste, l'opération est effectuée sous anesthésie générale pour les enfants de moins de 7 ans et les enfants âgés de 7 à 8 ans et plus sont opérés sous anesthésie locale. Le plus souvent, la procédure ne prend pas beaucoup de temps, les technologies médicales les plus douces sont utilisées pour les enfants - élimination au laser de l'athérome ou vaporisation du kyste en utilisant la méthode des ondes radio. Le laser fonctionne bien si l'athérome est très petit et ne présente aucun signe d'inflammation. L'énucléation de l'athérome avec un scalpel a également lieu en chirurgie pédiatrique, cette méthode est bien adaptée au traitement des gros kystes ou en cas d'inflammation, de suppuration. L'athérome est ouvert, des conditions sont créées pour l'écoulement du contenu purulent (drainage), des anti-inflammatoires locaux (onguents, solutions, sprays) sont utilisés. Après avoir évacué tout le contenu du kyste et apaisé les symptômes de l'inflammation, l'athérome est complètement décortiqué, ainsi que la capsule, afin de ne laisser aucune chance de rechute et de ne pas exposer l'enfant à une autre opération répétée. Les enfants tolèrent la période de rééducation beaucoup mieux que les adultes, car ils ont des propriétés réparatrices plus développées du corps. En règle générale, après 2-3 mois, peut-être plus tôt, les cicatrices se dissolvent complètement et deviennent presque invisibles..

Enlèvement au laser de l'athérome

Pour éliminer complètement le kyste de la glande sébacée, il est complètement décortiqué, sinon une rechute et une réopération sont inévitables. La méthode la plus radicale est l'élimination de l'athérome avec un scalpel, au cours de laquelle la pointe de la formation est ouverte, des incisions de la peau sont faites et tous les composants du kyste sont accessibles pour l'énucléation. L'ablation au laser de l'athérome est une méthode plus douce, elle est considérée comme moins traumatisante et ne laisse pratiquement pas de cicatrice postopératoire. Cependant, cette technologie est utilisée pour traiter les petites tumeurs non inflammatoires. Avantages de l'élimination au laser du kyste sébacé:

  • Effet cosmétique clair, pratiquement sans coutures ni cicatrices.
  • Convient pour éliminer l'athérome du visage, du cuir chevelu.
  • Une courte période au sens de la procédure - pas plus de 20-25 minutes.
  • Absence absolue de douleur, l'opération est réalisée sous anesthésie locale.
  • Coagulation simultanée des tissus, des vaisseaux sanguins, à la suite de laquelle la procédure devient anémique.
  • Effet antiseptique élevé.
  • Précision. La procédure est réalisée dans des tissus sains avec une conservation maximale..

L'ablation au laser de l'athérome et d'autres néoplasmes dont les symptômes sont similaires appartient à la catégorie des «chirurgies mineures» ou des «opérations d'une journée». Le sens de la manipulation est l'action dirigée du scalpel laser sur le kyste, au cours de laquelle la cavité de l'athérome est détruite et les détritus (contenu) sont évaporés. Ainsi, le besoin de curetage disparaît de la même manière que les rechutes possibles lors de la chirurgie avec un simple scalpel. Après avoir retiré le contenu du kyste, la plaie est traitée avec des médicaments spéciaux (antiseptiques), des pommades aux propriétés régénérantes et absorbables lui sont appliquées..

Suppression des ondes radio d'athérome

Parmi ces derniers, la réalisation de la science médicale est à noter la méthode des ondes radio, qui est utilisée avec succès dans l'ablation de divers néoplasmes, tant bénins que malins.

L'élimination des ondes radio de l'athérome est une procédure simple et indolore au cours de laquelle l'appareil Surgitron est utilisé, ou comme on l'appelle souvent le «couteau à ondes radio». La technologie est basée sur la capacité de l'électricité à se transformer en ondes qui, à l'aide de l'appareil, «se rassemblent» dans un faisceau spécifique et sont envoyées à l'endroit du néoplasme. Les tissus mous sont disséqués avec ce type de «couteau», qui serait plus correct à désigner comme séparation plutôt que dissection. Le mécanisme d'une telle onde "passe" est basé sur la chaleur dégagée par le corps humain. L'élimination des ondes radio de l'athérome présente de nombreux avantages, parmi lesquels:

  • Absence absolue de douleur.
  • Maintenir l'intégrité des tissus et pas besoin de suture.
  • Aucune cicatrice après la chirurgie.
  • L'opération est presque exsangue.
  • L'utilisation d'un couteau radio permet une coagulation parallèle des tissus et des vaisseaux sanguins.
  • La procédure est traite très rapidement - 15-20 minutes.
  • La méthode des ondes radio présente tous les avantages de la technologie laser, mais elle est plus rapide et donc plus abordable en termes de coût de la procédure.
  • Le processus de guérison de "l'extension" du tissu dure 14-20 jours.

L'utilisation du couteau radio est efficace, mais a ses propres contre-indications, notamment les maladies et les conditions:

  • Histoire de l'épilepsie.
  • Maladies oncologiques.
  • Diabète.
  • Maladies infectieuses.
  • Glaucome.
  • Présence d'un stimulateur cardiaque.
  • Toutes les maladies au stade aigu du développement.
  • Implants dentaires en métal.

Enlèvement au laser de l'athérome

La technique d'élimination de l'athérome au laser est considérée comme l'une des méthodes les plus sûres et les plus efficaces. Cependant, cette technologie ne peut être utilisée que dans le traitement des petits kystes des glandes sébacées, les gros athéromes sont excisés avec un scalpel.

L'ablation au laser de l'athérome est l'utilisation d'un laser à dioxyde de carbone erbium go. Le plus souvent, les cosmétologues, les dermatologues utilisent un laser CO2, qui est appelé ainsi en fonction du type de milieu qui génère le flux de faisceau (dioxyde de carbone concentré). Cette méthode a été utilisée pour la première fois au siècle dernier, en 1964, et est toujours considérée comme fiable et efficace dans le traitement des problèmes dermatologiques et cosmétiques..

Comment se produit l'ablation au laser de l'athérome?

  1. La zone kystique est traitée avec un antiseptique.
  2. Un anesthésique est injecté dans le haut de l'athérome (injection, moins souvent à l'extérieur).
  3. La cavité kystique est ouverte avec un scalpel laser, il n'y a pratiquement pas d'incision, mais d'une manière ou d'une autre, les tissus doivent être répartis.
  4. Le contenu du kyste s'évapore littéralement sous l'influence du dioxyde de carbone dirigé sans avoir à retirer la capsule.
  5. En parallèle, la coagulation vasculaire se produit, donc la méthode au laser est considérée comme exsangue.
  6. Le site d'ouverture de l'athérome est traité avec un antiseptique sans suture.
  7. Un pansement stérile est appliqué sur la zone d'opération, qui doit être conservé pendant 2-3 jours.
  8. La technologie laser est bonne en ce sens que lors de l'élimination de l'athérome du cuir chevelu, la zone de manipulation n'est pas rasée, de sorte que le patient se débarrasse de la caractéristique désagréable qui est standard pour une chirurgie normale avec un scalpel.

Enlever le kyste de la glande sébacée avec un scalpel laser est non seulement un merveilleux effet cosmétique, mais aussi l'absence de douleur, de cicatrices et de rechutes.

Électrocoagulation de l'athérome

L'électrocoagulation est une méthode basée sur l'utilisation de courant électrique de différentes tailles (courant continu ou alternatif). En règle générale, un néoplasme de rétention qui ne présente pas de signes d'inflammation ou de suppuration est ainsi neutralisé. Comment l'électrocoagulation de l'athérome se produit-elle? •

  • Une anesthésie d'infiltration locale est réalisée..
  • À l'aide d'une électrode spéciale, semblable à un scalpel chirurgical, un apex de néoplasme est disséqué (la peau est disséquée).
  • Ensuite, un électroscalpel dissèque une capsule d'athérome.
  • Le chirurgien serre doucement le contenu du kyste sur un tissu stérile.
  • Des pincettes et un outil pour gratter sont insérés dans le trou formé, et la cavité est complètement nettoyée (décollée), ainsi la capsule elle-même est retirée.
  • La cavité est traitée avec un antiseptique.
  • Plaie chirurgicale cousue avec suture cosmétique.
  • Un pansement stérile est appliqué sur la couture, une serviette.

Il convient de noter que l'électrocoagulation de l'athérome est actuellement extrêmement rarement utilisée, car la plupart des salles de manipulation dans les établissements médicaux sont équipées de dispositifs laser.En outre, l'utilisation du courant électrique, bien que sans douleur, donne souvent des rechutes.

Chirurgie de l'athérome

Comment fonctionne l'opération standard pour l'athérome?

Après l'examen initial et la palpation, le médecin détermine la méthode d'élimination du kyste sébacé. Si le patient est prescrit la méthode traditionnelle - l'ablation de l'athérome avec un scalpel, vous devez vous familiariser avec les règles de préparation de la procédure:

  • Le jour de l'opération prévue, il est préférable de ne rien manger ni boire. La veille, vous devez suivre un régime économe.
  • Avant la chirurgie, le médecin doit effectuer un test de tolérance anesthésique.
  • La zone d'énucléation du kyste est traitée avec un antiseptique. Si l'athérome est localisé dans le cuir chevelu, le site de la chirurgie est rasé.
  • La zone d'opération est anesthésiée par écaillage avec de la novocaïne ou de la lidocaïne..
  • Le médecin fait une incision au-dessus du haut du kyste.
  • L'athérome peut être décortiqué de plusieurs façons - sans formation de lumière ou avec la capsule entièrement décortiquée après extrusion de détritus (pour un meilleur effet cosmétique). Une incision lors de l'ablation du néoplasme est inévitable, mais la dissection maximale de la peau ne dépasse pas 4-5 millimètres.
  • Le tissu d'athérome est nécessairement envoyé au laboratoire pour un examen histologique. Cela confirme le diagnostic d'athérome et élimine la possibilité de malignité du kyste.
  • Après avoir décortiqué l'athérome, l'incision est suturée avec de petites sutures cosmétiques en utilisant des matériaux spéciaux qui ont tendance à se dissoudre indépendamment..
  • Les sutures, en règle générale, ne peuvent pas être retirées, car le matériau de suture est capable de se résoudre en 5-7 jours (catgut, glycolide-lactide, polysorb).
  • Une petite cicatrice reste dans la zone de dissection des tissus, mais en 1,5 à 3 mois, elle disparaît, les tissus du dos et de la poitrine guérissent particulièrement bien. Les cicatrices sur le visage et la tête disparaissent plus lentement..

La chirurgie de l'athérome est effectuée à tout moment de l'année, on pense que les petits kystes sous-cutanés sont retirés plus facilement et sans conséquences. L'athérome purulent enflammé nécessite une préparation plus approfondie et un traitement préliminaire des symptômes pathologiques.Par conséquent, une autopsie est effectuée lorsqu'un abcès est ouvert, et elle est également nécessaire une deuxième fois pendant l'opération. La conséquence d'un tel traumatisme tissulaire est une cicatrice qui non seulement guérit et disparaît pendant longtemps, mais est également visible à la fois pour le patient et pour les autres..

Les conséquences de l'ablation de l'athérome

Une opération pour l'énucléation d'un kyste de la glande sébacée est une intervention chirurgicale simple. Les conséquences de l'ablation de l'athérome sont les sutures postopératoires habituelles, si le néoplasme a été retiré avec un scalpel. Si la méthode au laser ou aux ondes radio a été utilisée, les coutures dans ces cas ne sont pas superposées.Par conséquent, en principe, il ne devrait pas y avoir de défauts cosmétiques sur la peau..

Les conséquences de l'élimination de l'athérome sous forme de complications sont rares, ce qui est le plus souvent associé à des soins de la peau inappropriés et au non-respect des recommandations médicales. Ce qui peut déranger le patient après la chirurgie?

  • Augmentation locale de la température de la peau en réaction à l'invasion du scalpel.
  • Très rarement - une augmentation générale de la température corporelle. Cela se produit si le patient a été opéré d'un athérome lors d'une exacerbation de la maladie sous-jacente. De tels cas sont difficiles à imaginer, car avant la manipulation, le médecin examine non seulement le patient, mais effectue également des examens préliminaires qui excluent de telles conséquences.
  • Légère enflure dans la zone d'élimination des kystes.
  • Accumulation de liquide tissulaire dans le tissu sous-cutané lors de l'ablation d'un gigantesque athérome. Dans de tels cas, un pansement sous pression spécial ou l'introduction d'un tube de drainage est indiqué.
  • Infection secondaire de la suture postopératoire due au non-respect des règles élémentaires d'hygiène personnelle.

Les conséquences après l'ablation de l'athérome dans la plupart des cas sont des procédures simples associées soit à des pansements, soit à l'application de pommades absorbables sur la cicatrice. Dans les 2-3 mois, parfois plus tôt, la cicatrice disparaît et disparaît complètement, et l'utilisation de nouveaux métols de haute technologie (laser, couteau radio) élimine complètement toutes les complications négatives après l'ablation de l'athérome.

Athérome après retrait

La procédure d'élimination du kyste sébacé appartient à la catégorie «opération d'un jour», c'est-à-dire que toutes les manipulations sont effectuées en ambulatoire et ne nécessitent pas de soins postopératoires spécifiques.

Athérome après le retrait - ce sont les actions du personnel médical:

  • Il est possible de piquer à l'aide d'un scalpel chirurgical. La méthode au laser, comme la méthode aux ondes radio, n'implique pas une dissection grossière de la peau, par conséquent, les sutures ne sont pas superposées.
  • Pansements en cas de suture. Cela se produit lorsque l'énucléation des athéromes géants, qui se développent le plus souvent dans le cuir chevelu.
  • Traitement aseptique de la cicatrice en cas de signes d'inflammation. De telles situations peuvent se produire lors de l'ablation d'un gros athérome ou lors de l'énucléation d'un kyste purulent.
  • Les sutures sont retirées 5-7 jours après la procédure, tout dépend du volume de la chirurgie et de la taille du kyste.
  • Le processus de guérison des sutures postopératoires dure environ deux semaines. Pendant cette période, il est nécessaire de suivre les recommandations du médecin pour prendre soin de la zone d'opération. Des médicaments externes aux propriétés anti-inflammatoires, absorbables et cicatrisantes peuvent être prescrits..

Athérome après retrait. Règles d'entretien:

  • Ne pas mouiller la zone d'élimination des kystes pendant deux jours.
  • La surface de la plaie doit être traitée quotidiennement avec un antiseptique prescrit par un médecin..
  • Un pansement doit être porté sur le site de l'athérome retiré pendant une semaine pour éviter le risque d'infection. Si le kyste était situé dans le cuir chevelu, un casque propre doit être porté..

L'effet cosmétique après la manipulation est associé non pas tant à la méthode chirurgicale qu'à la taille de l'athérome, à l'utilisation du bon algorithme et à l'expérience du médecin. De plus, la vitesse de guérison et de résorption de la cicatrice postopératoire est directement liée aux caractéristiques de la peau du patient et à son état de santé général.

Complications après l'ablation de l'athérome

Quelles peuvent être les complications après énucléation du kyste sébacé?

  • Légère enflure dans la zone de l'opération, surtout si l'athérome était grand, plus de 3 à 5 centimètres. Lorsque ces kystes sont enlevés, les incisions tissulaires sont inévitables, respectivement, une violation de leur intégrité entraîne une inflammation locale et un gonflement ultérieurs.
  • Une augmentation de la température de la peau dans la zone de l'opération, jusqu'à 37-38 degrés. Cela se produit lorsque le kyste est situé dans la région de l'aine, dans les aisselles, sur le cuir chevelu.
  • Un petit hématome. De telles ecchymoses sont possibles lors de l'énucléation avec un scalpel, le plus souvent au visage. En règle générale, ils essaient de faire fonctionner cette zone avec une méthode au laser ou aux ondes radio, mais l'athérome purulent nécessite une méthode de traitement traditionnelle dans laquelle l'accès à la cavité du néoplasme est maximisé. En conséquence, les hématomes dans le domaine de la dissection cutanée sont presque inévitables, mais disparaissent rapidement. De plus, de petites hémorragies peuvent survenir lorsque le néoplasme est retiré dans la zone des yeux, car dans cette zone, les vaisseaux sont très fragiles et très proches de la peau..
  • L'hyperémie, la rougeur de la peau dans la zone de la procédure n'est pas considérée comme une complication, cependant, si elle ne disparaît pas dans les 5-7 jours, vous devriez consulter un médecin et exclure le risque d'infection secondaire.
  • Guérison lente de la cicatrice postopératoire. De tels cas se produisent si une infection pénètre dans la plaie ou si la circulation sanguine est perturbée dans la zone d'opération.
  • Rechute, formation d'un nouvel athérome. Cela est possible si le kyste a été partiellement retiré. En règle générale, le traitement de l'athérome est son énucléation radicale, mais un néoplasme enflammé ou purulent est très difficile à éliminer en raison du fait que sous l'influence de l'infection, les tissus «fondent» et l'athérome perd son contour clair. Dans de tels cas, un traitement répété de l'inflammation est indiqué et, après la disparition des symptômes, une autre opération est effectuée..

L'ablation de l'athérome s'accompagne rarement de complications et le processus de régénération tissulaire est rapide - en 2-3 mois. Cela est dû à l'évolution bénigne de la maladie, qui ne dégénère jamais en un processus malin. Néanmoins, l'athérome doit être retiré le plus tôt possible, en évitant sa croissance, son inflammation ou sa suppuration, auxquelles il est sujet, de cette manière, seules les conséquences désagréables après l'opération peuvent être évitées, ainsi qu'un défaut esthétique visible sous la forme d'une cicatrice.

Où retirer l'athérome?

L'athérome est diagnostiqué par un dermatologue ou un cosmétologue. Il peut également être identifié et différencié des autres, par les symptômes des néoplasmes de la peau et du tissu sous-cutané, chirurgien. Où retirer l'athérome? C'est une question que de nombreux patients se posent lorsqu'ils entendent un diagnostic. Étant donné que les kystes de la glande sébacée ne peuvent être traités que par des méthodes chirurgicales, leur élimination n'est possible que dans un établissement médical spécialisé. L'opération est effectuée, en règle générale, en ambulatoire, moins souvent - dans des conditions stationnaires et implique les options suivantes pour choisir l'emplacement de la procédure:

  • Clinique, salle de manipulation dans le service chirurgical.
  • Clinique dermatologique, hôpital, salle de traitement.
  • Un centre de cosmétologie disposant de la licence appropriée pour mener de telles procédures.

Où l'atome ne peut pas être supprimé:

  • Dans les salons de coiffure, même si ces institutions offrent un service similaire. L'opération doit être réalisée par un médecin, pas un spécialiste de l'esthétique, du maquillage ou du maquillage.
  • À la maison. Le contenu du kyste peut être évincé, mais une telle initiative est lourde de processus inflammatoire, de suppuration de l'athérome et des conséquences sous forme de phlegmon.

Où retirer l'athérome peut être décidé après la consultation initiale du médecin local ou, en option, vous devez immédiatement contacter une clinique spécialisée - le centre de cosmétologie, dermatologie. Le kyste sébacé n'est pas une tumeur maligne, par conséquent, ne nécessite pas de traitement à long terme ou de conditions hospitalières. Cependant, il doit être retiré dès que possible et uniquement en utilisant des méthodes chirurgicales..

Prix ​​d'élimination de l'athérome

Très probablement, l'ablation de l'athérome sera payée. La question du prix dépend de nombreux facteurs:

  • L'emplacement du patient. Dans différentes villes, le prix de l'ablation de l'athérome peut différer les uns des autres.
  • L'ampleur de l'athérome. Un petit kyste est retiré très rapidement, respectivement, le coût de la procédure sera faible. L'athérome de grande taille nécessite une préparation plus approfondie, plus de temps, le coût de la chirurgie augmentera.
  • L'emplacement du néoplasme. Le plus difficile en termes d'accès et de proximité des gros vaisseaux sanguins, des ganglions lymphatiques, un kyste est enlevé au visage, au bas du cou, à l'aine et dans la zone axillaire.
  • L'état d'athérome. Kyste présentant des signes d'inflammation, l'athérome purulent est d'abord exposé à l'ouverture, au drainage et au traitement. Son énucléation est plus difficile, respectivement, le coût de l'élimination de l'athérome sera élevé.
  • Âge et santé du patient. Les bébés de moins de 5 à 7 ans subissent une anesthésie générale. De plus, diverses pathologies concomitantes peuvent compliquer la procédure de retrait..
  • Niveau, type, catégorie d'établissement médical. Les hôpitaux publics, en règle générale, effectuent la plupart des procédures gratuitement. Il est possible de payer certains médicaments ou tests spécifiques. Les centres médicaux commerciaux sont a priori payés, le coût d'énucléation des kystes des glandes sébacées dépend du niveau de l'établissement, de la complexité de l'opération et des qualifications, de la catégorie de médecin.

Quel est le coût de toute la procédure d'élimination de l'athérome dans un centre médical, cosmétique privé?

  1. Rendez-vous initial, consultation et examen du patient.
  2. Échographie dans la projection de l'athérome.
  3. Cito-tests pour RW, hépatite, VIH, sucre.
  4. Test de tolérance anesthésique.
  5. Suppression elle-même:
    1. Anesthésie (généralement locale).
    2. Enlèvement du kyste de la glande sébacée - le coût dépend de la taille (jusqu'à 1 cm, jusqu'à 2 cm, plus de 2, 5 cm).
    3. Le choix de la méthode d'élimination - en utilisant un scalpel, une technologie laser ou radio, l'électrocoagulation.
    4. Piqûre.
  6. Services postopératoires - pansements, prescription de médicaments externes, retrait de sutures (si la procédure est effectuée à l'aide d'un scalpel).
  7. Conseil postopératoire, qui dépend des résultats de l'histologie.

En règle générale, l'athérome est retiré dans les 30 à 40 minutes, comme prévu, que les médecins appellent à juste titre «chirurgie d'un jour».

Avis sur la suppression de l'athérome

Habituellement, la neutralisation du kyste sébacé est bien tolérée par les patients. Les examens pour l'élimination de l'athérome peuvent être différents, de positifs, à la présentation des allégations. L'insatisfaction peut être associée à de telles situations:

  • Cicatrice après la procédure. En effet, malgré le fait que l'opération soit moins traumatisante, elle s'accompagne en tout cas d'une dissection de la peau. Sinon, le kyste ne peut pas être retiré, même la méthode d'ondes radio annoncée implique une petite incision. Par conséquent, plus il y a d'athérome, plus la cicatrice postopératoire est grande. En règle générale, le matériel de suture se dissout rapidement en 1,5 à 2 mois, tout dépend de l'emplacement du néoplasme, de sa taille et de son état (kyste simple ou purulent). En ce sens, plus l'ablation chirurgicale est effectuée avant l'augmentation de l'athérome, plus le risque de développer une cicatrice visible et importante est faible..
  • Inflammation de la suture postopératoire. Cela n'est possible que si le patient ne respecte pas certaines règles pour l'entretien de la couture. Vous devez vous rendre dans un établissement médical pour les pansements.Si ils sont prescrits, une visite de suivi chez le médecin est également nécessaire, même si la couture est résolue et ne fait pas mal..
  • Rechute d'athérome. Cela se produit en cas d'élimination incomplète du kyste, lorsque l'accès à celui-ci est difficile en raison de la suppuration..

Sinon, les avis sur l'élimination de l'athérome sont généralement positifs et peuvent constituer un bon argument en faveur d'un contact rapide avec un spécialiste pour résoudre le problème de néoplasme..

Enlèvement d'athérome

L'atérome est une tumeur bénigne qui ressemble à une formation dense, sa taille est très variable, souvent la tumeur atteint la taille d'un œuf de poule. Une formation se développe à partir de la glande sébacée située sous la peau à la suite d'un blocage de son canal excréteur. Nom correct - kyste épidermique.

Traitement

La seule méthode efficace pour se débarrasser de l'athérome est l'ablation chirurgicale de l'athérome. Le traitement peut être commencé à n'importe quelle phase, mais afin d'éviter le développement de complications, la tumeur doit être retirée en temps opportun, seulement de cette façon, vous pouvez compter sur une guérison rapide. Dans le cas où une inflammation s'est produite, une infection bactérienne s'est jointe, le traitement peut durer beaucoup plus longtemps et le défaut esthétique sera nettement pire.

Traitement chirurgical de l'athérome

L'essence de l'opération est de retirer la tumeur avec la capsule sans l'ouvrir. La longueur de coupe est d'environ 3 cm, mais si l'athérome a atteint une grande taille, la coupe sera légèrement plus grande. Dans notre clinique, des ciseaux à ultrasons (Harmonic) sont utilisés pendant l'opération, en raison de laquelle il n'y a aucun risque de saignement. La durée de la chirurgie, contrairement à la chirurgie utilisant des instruments traditionnels, est beaucoup plus courte. Pour fermer la plaie chirurgicale, nous utilisons la préparation moderne Dermobond, tandis que le film protecteur en période postopératoire protège la plaie contre les infections ou l'humidité. Ainsi, le patient peut prendre une douche après la chirurgie sans craindre de mouiller le site opératoire. Il n'y a également pas besoin de pansements quotidiens, ce qui minimise les visites chez le médecin. Après 7 à 14 jours, l'adhésif se lave facilement.

Nous pouvons également proposer au patient le retrait de l'athérome à l'aide de l'électrochirurgie en mode Valleylab (FORCE TRIAD, Suisse). Cette méthode fournit un traumatisme tissulaire minimal, l'incision est réalisée avec une coagulation simultanée, ce qui élimine la possibilité de saignement. Le risque de développer des hématomes postopératoires et la formation de cicatrices macroscopiques est également réduit. Grâce à l'action bactéricide, la probabilité de développer un œdème ou des complications purulentes est exclue. De plus, une indolence dans la période postopératoire et un excellent résultat cosmétique sont à noter. De plus, la technique présente un autre avantage indiscutable: une courte période de rééducation. Le patient peut quitter la clinique presque immédiatement, le rétablissement complet se produit en 3-5 jours.

Le coût du traitement de l'athérome

Le coût de l'opération dépend de la taille de la tumeur, des informations plus détaillées peuvent être trouvées en appelant le +7 (495) 782-50-10.

Les causes de l'athérome

Il existe de vrais et faux athéromes.

  • La vraie forme se produit lorsque des anomalies cutanées résultent de l'hérédité. Les rudiments des glandes sébacées, qui devraient être à la surface de la peau, sont plus profonds et ne remontent pas à la surface.
  • Un faux athérome se développe à la suite d'un blocage du canal excréteur de la glande, ce qui conduit à l'accumulation de sécrétion dans une cavité qui augmente progressivement. La cause du blocage peut être des troubles métaboliques et hormonaux dans le corps, l'hyperhidrose, la négligence de l'hygiène personnelle, l'utilisation de préparations cosmétiques de mauvaise qualité, etc.En outre, l'athérome peut apparaître lorsque le bulbe pileux est endommagé ou que la glande sébacée se rompt en raison du processus inflammatoire. Les facteurs de risque indésirables qui augmentent le risque de développer une tumeur comprennent l'acné, les lésions cutanées.

Les symptômes de l'athérome

La tumeur a des limites claires; lorsqu'elle est sondée, elle est molle et mobile. Au centre de l'éducation, vous pouvez remarquer un canal sébacé obstrué, souvent un contenu blanchâtre s'en détache. Une tumeur, en plus de l'inconfort psychologique, peut causer de la douleur si elle est en contact avec des vêtements. Un athérome élargi peut comprimer les tissus et les vaisseaux voisins.

Un inconfort tangible se produit avec une complication, dont les signes gonflent autour de la tumeur, une douleur lorsqu'elle est pressée, une rougeur. Une tentative de se débarrasser de l'éducation seule est lourde de développement d'un abcès, qui s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle, d'un gonflement, d'une rougeur, puis d'une ouverture de l'abcès. Après la percée, des fistules peuvent apparaître, tout en maintenant la capsule, des rechutes se produiront par la suite.

Diagnostic de l'athérome

Le diagnostic peut être posé sur la base d'un examen, cependant, l'athérome doit être différencié du fibrome, du lipome, du kyste dermoïde ou des tumeurs malignes des tissus mous..

Où est l'athérome le plus souvent localisé?

Les tumeurs sont situées dans des endroits où il y a beaucoup de glandes sébacées: c'est le visage, la peau près des oreilles, le cuir chevelu, l'arrière du cou, la poitrine, la zone entre les omoplates, le coccyx, la région génitale.

Comment les pansements après le retrait de l'athérome

Procéder à l'habillage après l'ablation de l'athérome doit être le médecin traitant. L'excision de l'athérome est une opération chirurgicale. Il est clair qu'après toute intervention, des soins obligatoires sont nécessaires. Dans ce texte, nous nous attarderons plus en détail sur le sujet de la ligature après l'ablation de l'athérome.

Soins au site d'excision d'athérome

Comment les pansements sont-ils effectués après le retrait de l'athérome? La plaie après l'athérome est suturée. Le chirurgien utilise les points de suture pendant 7 à 10 jours. Dans la période postopératoire, le site d'intervention est traité avec une solution faible d'une solution antiseptique. Souvent, la bétadine convient à ces fins. Pas besoin de mouiller la surface de la plaie dans l'eau pendant 3 jours.

Le pansement après le retrait de l'athérome est effectué avec l'emplacement du foyer à la place d'une friction constante avec les vêtements. Au niveau de la tête et du cou, la plaie n'est pas bandée. Les médecins affirment que le processus de soin de la surface de la plaie est similaire au traitement de surface postopératoire après une thérapie au laser et aux ondes radio.

Le premier pansement est souvent associé à de l'anxiété et à un sentiment de peur. Le patient attend une douleur de la procédure; un facteur de stress est également présent..

La plaie restante après l'ablation de l'athérome doit être protégée des microbes. Immédiatement après la chirurgie, un pansement stérile est appliqué sur la plaie et le site de retrait lui-même est traité 2 fois avec du vert brillant.

Le processus de pansement doit être effectué avec soin avec des instruments stériles et utiliser uniquement des accessoires désinfectés.

Les bandages doivent être traités avant application sur la plaie. Elle n'est réalisée que par du vert brillant. Le bandage est retiré avec soin, les bandages imbibés sont coupés.

Après avoir retiré le pansement, la plaie est examinée pour la suppuration. Si tout est normal, il est nécessaire d'effectuer le traitement du site de la plaie et d'appliquer un pansement stérile.

Le lendemain de l'ablation de l'athérome, les bords de la plaie peuvent gonfler: c'est normal, mais en couleur, ils ne doivent pas être très distincts du reste de la peau.

Lorsque les restes d'anciens pansements ont été complètement éliminés et que le site de la lésion a été examiné, l'application des pansements doit être commencée..

La circonférence de la plaie doit généralement être traitée avec une composition cicatrisante: cela est fait à la discrétion du spécialiste et en fonction du type d'incision.

Lorsque tout est terminé, vous devez maintenir un peu la plaie ouverte pour la sécher. Après avoir appliqué les bandages et les fixer à la zone endommagée avec un autocollant conçu pour fixer les bandages.

La plaie est surveillée par un spécialiste de la clinique qui, après avoir traité la zone endommagée, vous donne des recommandations.

Il est très important de contrôler la propreté et la sécheresse de la peau affectée, car à ce stade, diverses complications peuvent survenir. Si, lors d'un examen au site d'excision du néoplasme, des lésions indésirables (suppuration, rougeur) sont révélées, des manipulations doivent être effectuées pour les éliminer.

L'habillage et la désinfection des sutures lors de l'élimination de l'athérome sont importants et plus importants que le processus d'élimination. Pour cette raison, la qualification du spécialiste qui a effectué la procédure est d'une grande importance. La vitesse de croissance de la plaie dépend de la ligature..

Points saillants des points de dressage

Lors de l'exécution de cette procédure, la présence d'un spécialiste est requise. Il est conseillé que le médecin change personnellement le bandage, car lui seul peut évaluer l'état du site des dommages et apporter les modifications nécessaires au processus de traitement. Dans ce cas, les règles suivantes doivent être respectées:

  • afin d'éviter l'entrée de microbes au lieu de retrait, le médecin doit faire le pansement avec un masque et des gants stériles;
  • l'ancien pansement est retiré à l'aide d'un outil stérile - une pince à épiler, car le retrait des bandages avec cet appareil est indolore et répond aux normes d'hygiène;
  • la suture et la zone environnante sont traitées avec une composition antiseptique, qui assure une guérison rapide du site de la plaie et élimine l'infection.

Une serviette sèche, comme un autocollant de fixation, est appliquée sur le site de la plaie uniquement avec des pincettes. Les outils et matériaux utilisés sont placés dans une solution désinfectante. La surface de travail est traitée avec une substance similaire..
La mise en œuvre du processus de pansement conformément à toutes les normes et règles assure une guérison rapide de la plaie.

Athérome: supprimer ou vous pouvez attendre?

L'athérome, également appelé kyste sébacé ou kyste épidermique, est un néoplasme nodulaire bénin situé sous l'épiderme. Il est rempli de matière kératinique et se produit en raison du colmatage du canal de la glande sébacée ou de l'orifice folliculaire. Les athéromes sont considérés comme des néoplasmes assez courants, ils peuvent être localisés dans n'importe quelle partie du corps. Le plus souvent, de telles tumeurs se trouvent sur le cuir chevelu, le visage et le cou, un peu moins souvent - sur le corps. Il existe des cas où des athéromes se sont formés sur les organes génitaux, les doigts et même sur la muqueuse interne de la joue. Les kystes ont tendance à ralentir la croissance, ils peuvent rester inchangés pendant de nombreuses années. Par conséquent, il est logique que de nombreux propriétaires de ces néoplasmes réfléchissent à la faisabilité de leur élimination.

Raisons de l'apparence

La plupart des scientifiques du monde adhèrent au point de vue que l'apparition de l'athérome est un processus absolument sporadique (aléatoire). Littéralement, chaque personne peut rencontrer une telle nuisance, mais chez les hommes, les kystes épidermiques apparaissent plus souvent. Le risque de développer un néoplasme augmente avec:

  • troubles hormonaux;
  • acné
  • blessures traumatiques de l'épiderme.

De multiples athéromes apparaissent avec certains troubles et syndromes génétiques. Ces conditions nécessitent une observation particulière et une thérapie ciblée..

Symptômes

L'athérome au tout début de son développement peut être complètement invisible. Il se sent comme un petit nodule sous la peau, qui ne provoque pas d'inconfort, respectivement, ne devient pas une raison pour consulter un médecin. Cependant, au fil du temps, le kyste augmente en taille. Les symptômes suivants en sont caractéristiques:

  • emplacement superficiel (sous la peau);
  • forme ronde;
  • la présence de contours clairs;
  • élasticité et mobilité;
  • indolore;
  • immuabilité de la peau sur le néoplasme.

L'athérome peut atteindre 1 cm ou plus. Les grosses tumeurs ne doivent jamais être ignorées..

Inflammation d'athérome

L'athérome peut facilement devenir enflammé et purifié. C'est ce processus qui oblige le plus souvent les patients atteints de kystes épidermiques à consulter un médecin. L'inflammation se fait sentir:

  • rougeur de la peau sur l'athérome;
  • douleur;
  • une augmentation de la taille des kystes;
  • gonflement des tissus environnants;
  • augmentation de la température locale

L'inflammation peut entraîner une suppuration et devenir une indication pour une intervention chirurgicale urgente. L'athérome suppuré peut éclater, ce qui est lourd de propagation de l'infection par la circulation sanguine et de développement de complications potentiellement mortelles

Dois-je retirer un athérome non enflammé??

Étant donné que les kystes épidermiques peuvent ne pas être ressentis du tout pendant de nombreuses années, la plupart des gens ne pensent pas à la nécessité de les retirer. Et complètement en vain. Le risque d'inflammation de l'athérome est suffisamment élevé, en outre, un tel néoplasme peut augmenter de taille et provoquer un inconfort esthétique grave.

Si le kyste épidermique devient enflammé, il ne peut pas être complètement retiré avec la capsule. Dans une telle situation, les médecins ne coupent généralement que le néoplasme, fournissent un écoulement de pus et effectuent un traitement anti-inflammatoire et antibactérien. Pour l'ablation complète de la tumeur, une intervention répétée sera nécessaire. Par conséquent, il est préférable de se débarrasser d'Ather avant le début d'une inflammation sévère ou d'une augmentation significative du kyste.

Vous lisez beaucoup et nous l'apprécions!

Laissez votre e-mail pour toujours recevoir des informations et des services importants pour maintenir votre santé

Athérome et cancer

Dans la plupart des manuels médicaux nationaux, l'athérome est décrit comme un néoplasme absolument bénin, non sujet aux tumeurs malignes. Néanmoins, des informations sur la dégénérescence cancéreuse des kystes épidermiques apparaissent périodiquement. En 2019, un article de scientifiques américains sur le cas du développement d'un carcinome malpighien malin chez un homme atteint d'athérome a été publié. Les scientifiques russes notent également de rares cas de tumeurs cancéreuses qui se sont développées à partir des parois des kystes épidermiques. Sur la base de ces données, les experts suggèrent une approche plus sérieuse de la possibilité d'un examen histologique des kystes épidermiques à distance pour un diagnostic rapide du cancer. Un tel diagnostic peut être nécessaire en présence de certains symptômes potentiellement dangereux..

Méthodes d'élimination

Aujourd'hui, plusieurs méthodes efficaces d'élimination des athéromes sont pratiquées:

  • ablation chirurgicale, dans laquelle l'athérome et sa capsule sont retirés par une petite piqûre sur la peau;
  • ablation chirurgicale complète à l'aide d'un scalpel;
  • retrait au laser;
  • suppression des ondes radio.

L'élimination des ondes radio et laser est considérée comme la méthode la plus optimale pour traiter les athéromes à un stade précoce de développement (lorsque les néoplasmes sont de petite taille). De tels types d'intervention chirurgicale peuvent se débarrasser du kyste épidermique:

  • sous anesthésie locale;
  • sans hospitalisation;
  • en 10-15 minutes;
  • avec un risque minimal de cicatrisation des tissus;
  • sans douleur;
  • sans suture;
  • sans saignement;
  • aucun risque d'infection de plaie.

Cependant, si l'athérome est grand, une intervention chirurgicale complète et une suture esthétique sont nécessaires.

Raisons de la rechute

Les athéromes peuvent réapparaître même après un retrait réussi. Une telle nuisance s'explique le plus souvent par une intervention insuffisamment professionnelle, lorsque la capsule du kyste n'était pas complètement éliminée. Il est logique que l'athérome puisse repousser après l'inflammation, se terminant par une dissection de l'abcès. En effet, dans une telle situation, les chirurgiens n'enlèvent pas le kyste avec la capsule, mais ne fournissent qu'un écoulement de pus et neutralisent le processus inflammatoire. Les situations où une tumeur complètement nouvelle apparaît près de l'athérome retiré sont beaucoup moins fréquentes. Elle est traitée selon le même principe..

Réduire le risque de rechute du kyste épidermique aide:

  • demande d'aide médicale en temps opportun;
  • choix méticuleux de la clinique et du médecin opératoire;
  • respect des recommandations du médecin.

Les athéromes ne sont que des néoplasmes relativement sûrs. N'ignorez pas la présence de kystes épidermiques sur le corps, il vaut mieux les retirer avant l'inflammation et une augmentation significative.

Liveacademy

Articles sur la santé et les traitements des maladies

Après avoir retiré l'athérome, comment prendre soin d'une plaie

Athérome après la chirurgie pour enlever

Qui a découvert une tumeur graisseuse s'inquiète de la question, quelles sont les conséquences, à quoi ressemble l'athérome après son retrait? La procédure d'élimination de l'athérome peut être effectuée par diverses techniques - de la chirurgie classique à l'électrocoagulation moderne, aux ondes radio, aux méthodes laser. Les conséquences de l’opération et de l’apparence de la peau dépendent des qualifications du chirurgien, des caractéristiques du corps du patient, des causes de la tumeur et de la méthode utilisée.

Qu'est-ce que l'athérome?

L'atérome est une tumeur bénigne située dans les tissus mous. Le compactage est formé en raison du blocage du canal de la glande sébacée. Extérieurement, l'athérome est similaire à un kyste, car il se compose d'une coquille et d'un substrat gras à l'intérieur de la capsule. Une tumeur se forme sur n'importe quelle partie du corps où les cheveux poussent. L'exception est les paumes et les pieds, car il n'y a pas de glandes sébacées.

Les causes de la pathologie sont:

    blessure mécanique; Mutations d'ADN.

Un athérome ne peut être détecté que par un médecin lors d'un examen individuel. Pour s'assurer que la tumeur est bénigne, une analyse histologique du bioessai de la zone affectée est effectuée. Il est possible de guérir la pathologie uniquement chirurgicalement, car l'opération vous permet d'exciser tous les tissus affectés et la capsule kystique. Si les tissus mutés ne sont pas complètement retirés, une rechute ou une tumeur maligne sera bientôt possible..

En plus de la méthode chirurgicale, les médecins recommandent l'électrocoagulation, une excision au laser ou aux ondes radio.

Méthodes de suppression

Que faire après l'ablation de l'athérome?

Comme souvent le premier jour après l'excision de l'exsudat de tissu kystique avec des caillots sanguins ou qu'une anémone s'accumule dans la plaie, un pansement compressif est placé sur la surface de la plaie ou un drainage est placé pour prévenir l'infection. Si après l'opération, les symptômes suivants apparaissent, vous devez consulter un chirurgien qui supprime l'athérome:

    la température a augmenté - 38 degrés et plus; l'endroit où l'athérome était douloureux; un gonflement est apparu.

Retour à la table des matières

Comment soigner une plaie après son retrait?

Le soin de la plaie dépend de la façon dont l'opération a été réalisée et de l'apparence de l'athérome après l'opération. Avec la technique classique, le médecin suture, vous devez donc traiter la plaie quotidiennement avec une solution faible de Betadine ou un autre antiseptique recommandé. Les sutures sont généralement retirées du 7 au 10ème jour. Il est interdit de mouiller la surface de la plaie avec de l'eau pendant plusieurs jours. La croûte part après 2 semaines.

Si la zone opérée est située dans une zone dangereuse, un pansement est recommandé. Par conséquent, dans la période postopératoire, vous devrez faire des pansements après l'ablation de l'athérome. Si la tumeur était localisée dans la tête et le cou, la plaie n'est pas bandée. Malgré le fait que la surface après la thérapie au laser et aux ondes radio de l'athérome soit moins endommagée, les médecins recommandent les mêmes soins postopératoires. Mais il est possible d'utiliser une colle médicale spéciale («Dermobond») au lieu de s'habiller, qui est appliquée pendant une semaine ou deux.

Combien de temps faut-il pour guérir?

Habituellement, l'opération pour retirer l'athérome se passe bien et ne s'aggrave pas si les recommandations du médecin sont suivies. Par conséquent, la cicatrisation complète et la régénération tissulaire se produisent en 2 à 3 mois et la cicatrice disparaît après l'ablation de l'athérome. Cela est dû à la nature bénigne de la formation, qui n'est pas sujette à la malignité. Mais la tumeur doit être retirée à temps, car elle est capable de s'enflammer et de suppurer, ce qui augmente le risque de complications avant et après la chirurgie. Cette condition des tissus opérés augmente la période de rééducation et la plaie guérit longtemps..

Les cicatrices, la suppuration, les saignements peuvent déranger une personne qui a récemment retiré l'athérome. Retour à la table des matières

Complications postopératoires

Les conséquences négatives de l'ablation de l'athérome sont considérées comme une occurrence rare. Avec une excision chirurgicale, peut-être une violation des vaisseaux sanguins, c'est pourquoi il existe un risque de saignement. Le problème est éliminé par l'utilisation de coagulants. Peut-être une infection bactérienne de la plaie. Pour éliminer l'infection, l'exsudat liquide est éliminé par drainage et des antibiotiques de type local ou systémique sont prescrits. Si l'inflammation de la suture et de la plaie ne s'arrête pas, une chirurgie répétée est effectuée. Si le tissu muté n'a pas été complètement retiré, une rechute se produit..

La complication la plus redoutable est l'inflammation cicatricielle avec formation de phlegmon des tissus mous. Le risque minimal de malignité des tissus d'athérome incomplètement enlevés est préservé..

Pour prévenir les complications après l'ablation de l'athérome, il est important de respecter l'hygiène et l'assainissement de la plaie. Retour à la table des matières

Prévention des complications après la chirurgie

Afin de prévenir les complications après l'opération pour exciser une tumeur graisseuse, il est important de retirer le wen à temps, surtout de ne pas essayer de se débarrasser de la formation vous-même. Il est impératif de suivre les recommandations du médecin pour prendre soin de la surface de la plaie. Les médecins recommandent également de se débarrasser du nid du wen le 3ème mois après l'opération, surtout s'il reste une bosse après avoir retiré l'athérome. Cela évitera une rechute..

Comment les pansements après le retrait de l'athérome

Soins au site d'excision d'athérome

Comment les pansements sont-ils effectués après le retrait de l'athérome? La plaie après l'athérome est suturée. Le chirurgien utilise les points de suture pendant 7 à 10 jours. Dans la période postopératoire, le site d'intervention est traité avec une solution faible d'une solution antiseptique. Souvent, la bétadine convient à ces fins. Pas besoin de mouiller la surface de la plaie dans l'eau pendant 3 jours.

Le pansement après le retrait de l'athérome est effectué avec l'emplacement du foyer à la place d'une friction constante avec les vêtements. Au niveau de la tête et du cou, la plaie n'est pas bandée. Les médecins affirment que le processus de soin de la surface de la plaie est similaire au traitement de surface postopératoire après une thérapie au laser et aux ondes radio.

Le premier pansement est souvent associé à de l'anxiété et à un sentiment de peur. Le patient attend une douleur de la procédure; un facteur de stress est également présent..

La plaie restante après l'ablation de l'athérome doit être protégée des microbes. Immédiatement après la chirurgie, un pansement stérile est appliqué sur la plaie et le site de retrait lui-même est traité 2 fois avec du vert brillant.

Le processus de pansement doit être effectué avec soin avec des instruments stériles et utiliser uniquement des accessoires désinfectés.

Les bandages doivent être traités avant application sur la plaie. Elle n'est réalisée que par du vert brillant. Le bandage est retiré avec soin, les bandages imbibés sont coupés.

Après avoir retiré le pansement, la plaie est examinée pour la suppuration. Si tout est normal, il est nécessaire d'effectuer le traitement du site de la plaie et d'appliquer un pansement stérile.

Le lendemain de l'ablation de l'athérome, les bords de la plaie peuvent gonfler: c'est normal, mais en couleur, ils ne doivent pas être très distincts du reste de la peau.

Lorsque les restes d'anciens pansements ont été complètement éliminés et que le site de la lésion a été examiné, l'application des pansements doit être commencée..

La circonférence de la plaie doit généralement être traitée avec une composition cicatrisante: cela est fait à la discrétion du spécialiste et en fonction du type d'incision.

Lorsque tout est terminé, vous devez maintenir un peu la plaie ouverte pour la sécher. Après avoir appliqué les bandages et les fixer à la zone endommagée avec un autocollant conçu pour fixer les bandages.

La plaie est surveillée par un spécialiste de la clinique qui, après avoir traité la zone endommagée, vous donne des recommandations.

Il est très important de contrôler la propreté et la sécheresse de la peau affectée, car à ce stade, diverses complications peuvent survenir. Si, lors d'un examen au site d'excision du néoplasme, des lésions indésirables (suppuration, rougeur) sont révélées, des manipulations doivent être effectuées pour les éliminer.

L'habillage et la désinfection des sutures lors de l'élimination de l'athérome sont importants et plus importants que le processus d'élimination. Pour cette raison, la qualification du spécialiste qui a effectué la procédure est d'une grande importance. La vitesse de croissance de la plaie dépend de la ligature..

Points saillants des points de dressage

Lors de l'exécution de cette procédure, la présence d'un spécialiste est requise. Il est conseillé que le médecin change personnellement le bandage, car lui seul peut évaluer l'état du site des dommages et apporter les modifications nécessaires au processus de traitement. Dans ce cas, les règles suivantes doivent être respectées:

    afin d'éviter l'entrée de microbes au lieu de retrait, le médecin doit faire le pansement avec un masque et des gants stériles; l'ancien pansement est retiré à l'aide d'un outil stérile - une pince à épiler, car le retrait des bandages avec cet appareil est indolore et répond aux normes d'hygiène; la suture et la zone environnante sont traitées avec une composition antiseptique, qui assure une guérison rapide du site de la plaie et élimine l'infection.

Une serviette sèche, comme un autocollant de fixation, est appliquée sur le site de la plaie uniquement avec des pincettes. Les outils et matériaux utilisés sont placés dans une solution désinfectante. La surface de travail est traitée avec une substance similaire..

La mise en œuvre du processus de pansement conformément à toutes les normes et règles assure une guérison rapide de la plaie.