Qu'est-ce qu'une «boule dans la gorge» et comment s'en débarrasser

Lipome

«J'ai une boule dans la gorge»: chacun de nous a prononcé cette phrase au moins une fois dans sa vie. Parfois ce ne sont que des émotions, et parfois c'est le signe d'une maladie grave jusqu'à l'oncologie. La sensation même d'une bosse dans la gorge est un symptôme assez courant. Presque n'importe qui peut se souvenir d'une situation où il avait l'impression que quelque chose d'étranger était coincé dans sa gorge. En soi, cela n'est pas dangereux, mais si le symptôme apparaît assez souvent et interfère avec la vie normale, vous devez consulter un médecin.

D'où vient la "boule dans la gorge"?

Bien sûr, il n'y a pas de coma dans la gorge, ce qui signifie en fait un spasme réflexe des muscles du pharynx, ou un symptôme d'une sorte de pathologie. Le premier cas parle d'une cause fonctionnelle, et le second parle d'une cause organique.

Déficience fonctionnelle

Dans ce cas, les spasmes des muscles de la gorge en réponse au stress ou aux émotions négatives deviennent la cause la plus fréquente de coma dans la gorge. Une personne peut même tomber dans un tel cercle vicieux: plus l'expérience est forte, plus le spasme est fort, l'excitation s'intensifie, la «grosseur» augmente. Le stress, le surmenage, les conditions névrotiques, la dépression peuvent provoquer cette condition..

Afin de déterminer correctement la cause, il faut être examiné, vous ne pouvez pas vous diagnostiquer: il faut exclure des problèmes plus graves dans le corps.

Raisons organiques

Parfois, la fameuse «boule dans la gorge» est effectivement présente. Parmi les causes les plus courantes, les médecins appellent ce qui suit:

1. Inflammation non traitée dans le pharynx ou le larynx: laryngite, pharyngite, amygdalite.

Dans ces cas, la sensation de «coma» apparaît en raison du gonflement de la muqueuse, qui se développe dans l'inflammation chronique. Dans le même temps, des maux de gorge, des exacerbations périodiques accompagnées de fièvre et des maux de gorge sont également ressentis. Les thérapeutes et les oto-rhino-laryngologistes sont engagés dans le traitement de ces maladies, après avoir examiné les organes du pharynx et du larynx, un régime médicamenteux est sélectionné.

2. Maladie thyroïdienne.

Accompagnés d'une augmentation de cet organe, ils peuvent également provoquer une sensation de coma dans la gorge. Ces affections comprennent, par exemple, la maladie de Graves, le goitre toxique diffus, la thyroïdite auto-immune. En règle générale, avec de telles pathologies, le niveau d'hormones thyroïdiennes changera et pour déterminer la présence de ces changements, vous devez consulter un endocrinologue et effectuer des tests sanguins, ainsi que subir une échographie.

3. Tumeurs

Une autre raison de la sensation de compression et d'un coma dans la gorge peut être des néoplasmes situés dans le pharynx, le larynx, la trachée. Ils rendent la respiration et la déglutition difficiles, donnant une sensation de corps étranger dans la gorge..

Ces symptômes peuvent être les seuls au début de la maladie, puis ils augmentent, et même plus tard, l'enrouement, une toux sèche peut être observée. Le besoin d'être fumeur est particulièrement attentif à ces sensations..

Un oto-rhino-laryngologiste et un oncologue peuvent diagnostiquer la présence d'un processus tumoral. L'examen des organes ORL, l'examen aux rayons X, la biopsie aideront le médecin à choisir les tactiques de traitement.

4. Pathologie de la colonne cervicale

Ce groupe de maladies, par exemple l'ostéochondrose cervicale, provoque une sensation de coma dans la gorge en raison de la compression des terminaisons nerveuses allant vers le pharynx et le larynx. Le patient peut également ressentir des douleurs dans la colonne vertébrale, des maux de tête, des sauts de tension artérielle, des nausées, des étourdissements.

Dans ce cas, une visite chez un neurologue vous aidera. Le patient subira une radiographie de la colonne cervicale et se verra prescrire une thérapie adéquate.

5. Maladie de reflux gastro-œsophagien

Avec ce diagnostic, «une boule dans la gorge» se produit en raison de l'irritation de la muqueuse du pharynx et du larynx par le contenu de l'estomac. Il est possible de différencier précisément cette cause de «coma» en raison du lien entre l'apparition de «coma» et la prise de nourriture, l'apparition de brûlures d'estomac, les éructations à contenu acide, l'enrouement de la voix, la douleur dans l'épigastre.

S'il y a des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, vous devriez consulter un gastro-entérologue. Pour prescrire un traitement, vous devez faire du FGDS, ainsi que réaliser une surveillance quotidienne du pH intra-œsophagien.

En plus des raisons ci-dessus, l'obésité peut entraîner une sensation de «coma dans la gorge» lorsque des dépôts dans le cou compressent mécaniquement la gorge, la présence de parasites dans le corps, des blessures et d'autres causes.

Dans tous les cas, si le symptôme vous inquiète, vous devez d'abord consulter un thérapeute qui, après examen, si nécessaire, vous dirigera vers un spécialiste restreint.

Rappel, les scientifiques ont appelé une boisson qui conserve une bonne vision.

ACTIONS (COEUR FORT, PRESSION LOURDE, bosse dans la gorge, cou)

Bonne nuit!
Je suis troublé par d'étranges attaques qui sont suivies par les suivantes:
1) augmentation de la pression artérielle (jusqu'à 160 à 90).
2) difficulté à respirer, haletant, douleur au cœur ou à la poitrine gauche.
3) palpitations cardiaques et éventuellement arythmie (ressentie).
4) «boule dans la gorge» (probablement une conséquence de l'augmentation de la pression), une fois qu'il était très difficile d'avaler.
5) étourdissements, assombrissement des yeux (probablement une conséquence de problèmes d'approvisionnement en sang au cerveau).
6) état d'évanouissement (à la suite de tout cela).

Causes probables des «attaques»: excitation, inquiétudes, a bu deux tasses de café auparavant, a brusquement levé la tête, etc..

Hypothèse: pincement d'un nerf dans la région cervicale (ostéochondrose), car il est difficile de tourner la tête sur les côtés et de se plier. Depuis, tout a commencé. Sans succès lui a tiré une fois le cou. Mais je ne sais pas si c'est la raison.

Je doute fort que ce soit une névrose. Je ne semble pas éprouver de stress sévère, rien de particulièrement stressant ne se produit dans la vie.

Cette joie a commencé il y a environ un mois et continue périodiquement, c'est un grand obstacle à vivre. Une fois appelée ambulance, les médecins ont déclaré qu'il s'agissait d'hypertension et qu'il fallait l'examiner.

J'aimerais comprendre ce que ça peut être (cette hypertension, je comprends déjà), mais je pense que c'est la conséquence d'autre chose.
Et après avoir compris la raison approximative à qui s'adresser des médecins et quels examens subir, combien il est dangereux en général.

Comme si une boule dans la gorge était debout: que peut-il être et comment traiter?

informations générales

Une boule dans la gorge est un symptôme qui se manifeste comme une sensation de corps ou de masse étrangère au niveau du pharynx ou du larynx. Ce trouble peut rendre la déglutition difficile, voire douloureuse..

Une boule dans la gorge est un symptôme relativement commun qui peut survenir à la suite de diverses conditions pathologiques. Les causes incluent certains états émotionnels, le reflux gastro-œsophagien, les maladies musculaires et les lésions nodulaires du cou ou du médiastin qui provoquent une compression de l'œsophage.

Dans certains cas, la sensation est perçue comme une irritation locale et peut être expliquée par des raisons plutôt triviales (par exemple, anxiété, agitation ou nervosité); dans d'autres cas, une boule dans la gorge est similaire à une suffocation et indique la nécessité d'un examen médical.

Qu'est-ce qu'une boule dans la gorge?

Une bosse dans la gorge est un symptôme de gravité variable, qui peut aller d'une sensation irritante d'obstruction à une déglutition lourde ou douloureuse. Cette maladie peut être accidentelle, permanente ou récurrente: en tout cas, elle ne doit pas être négligée..

Les causes

Une bosse dans la gorge peut survenir pour diverses raisons, notamment:

  • reflux gastro-œsophagien (RGO);
  • anxiété ou dépression;
  • tumeurs du pharynx;
  • tumeurs de l'œsophage;
  • maladies musculaires.

Ces pathologies affectent la déglutition et / ou provoquent d'autres symptômes, en plus de ressentir une boule dans la gorge. En général, ces manifestations peuvent être favorisées par une pression cricopharyngée élevée (due à la présence de muscles dans la gorge) ou une mobilité anormale du système hypopharyngé (pharynx).

Reflux gastro-oesophagien

Souvent, une bosse dans la gorge est associée au reflux gastro-œsophagien, un trouble caractérisé par une augmentation de la teneur en contenu gastrique acide dans l'œsophage. Dans une certaine mesure, il s'agit d'un phénomène physiologique, donc normal; cependant, lorsque le reflux devient trop intense et fréquent, il provoque un certain nombre de troubles chez le patient, notamment une boule dans la gorge, empiétant sur la pathologie. Dans ces cas, il est plus correct de parler de reflux gastro-œsophagien (RGO).

La cause de cette pathologie est souvent une violation des ganglions cardiaques, une valve dont la tâche est de délivrer la nourriture provenant de l'œsophage à l'estomac, empêchant son retour.

Une sensation de boule dans la gorge peut s'accompagner d'une toux persistante, de brûlures sternales, de régurgitations, de douleurs thoraciques et d'une salivation excessive.

Morceau hystérique (ou boule pharyngée)

Une boule dans la gorge peut être ressentie comme s'il y avait une masse dans le larynx ou une sensation d'étouffement due à de fortes émotions. Dans ce cas, nous parlons d'un coma hystérique, une manifestation désagréable qui se produit en l'absence de situations pathologiques réelles.

Une boule dans la gorge peut être, en fait, un symptôme d'origine nerveuse et est associée à un état d'anxiété ou de dépression: le patient ressent la présence d'un corps étranger dans le pharynx ou devant la poitrine, alors qu'en fait il n'y a rien.

La perception subjective de la présence d'un nœud ou d'une masse dans la gorge peut également résulter de la déglutition fréquente de l'air (aérophagie) et de la bouche sèche, associée à certains états émotionnels, tels que la peur, le chagrin ou la suppression de sentiments et d'émotions tristes.

Formation de masse

D'autres causes sont des lésions situées dans le cou et provoquant une compression ou une obstruction du tractus gastro-intestinal supérieur, par exemple, des pathologies tumorales bénignes ou malignes du pharynx ou de l'œsophage. D'autres types de tumeurs pouvant causer une boule dans la gorge sont le cancer de la glande thyroïde ou du haut de la poitrine.

Parfois, même de petites tumeurs peuvent provoquer une boule dans la gorge, comme dans le cas de:

  • kystes d'épiglotte;
  • diverticule cricofaringéal (œsophage supérieur);
  • nodules et polypes des cordes vocales.

Dysfonctionnement moteur œsophagien

Une bosse dans la gorge peut survenir en raison d'une augmentation de la tension musculaire dans le pharynx ou la zone sous-jacente. Dans d'autres cas, ce symptôme peut être déterminé par des dysfonctionnements moteurs locaux..

Ces dernières conditions associées à une bosse dans la gorge comprennent:

  • Crampes œsophagiennes (contractions musculaires douloureuses de l'œsophage);
  • Achalasie (pathologie motrice de l'œsophage, dans laquelle le sphincter inférieur de l'œsophage perd sa capacité à se démarquer);
  • Dyskinésies idiopathiques (modifications de la motilité de l'œsophage, sans aucune raison établie).

Troubles musculo-squelettiques

La perception d'un corps étranger dans la gorge peut également être déclenchée par une violation des muscles squelettiques. En particulier, une boule dans la gorge se produit dans des conditions telles que la myasthénie grave, la dystrophie myotonique, la sclérose latérale amyotrophique et la polymyosite.

Fumeur

Un autre facteur qui prédispose à une boule dans la gorge est l'habitude de fumer. En fait, ce défaut peut contribuer à l'inflammation de l'œsophage, une condition qui rend parfois la déglutition difficile. Les fumeurs sont également sujets à la congestion du mucus au niveau des cils de la muqueuse pharyngée.

Autres raisons

  • Une boule dans la gorge peut être causée par une allergie ou un rhume; la congestion nasale résultant de ces maladies provoque en fait un écoulement de mucus à l'arrière du pharynx (écoulement rétro-nasal), ce qui provoque des démangeaisons et un blocage de la gorge.
  • Une autre cause d'une bosse dans la gorge peut être la déshydratation.
  • Si la boule dans la gorge est soudaine, intense et très déprimante, cela pourrait être une manifestation d'insuffisance cardiaque..

Symptômes et complications

Selon la cause, une bosse dans la gorge peut se manifester comme un phénomène sporadique (associé à un épisode), continu ou récurrent (qui dure jusqu'à l'élimination de la pathologie sous-jacente). Habituellement, la sensation d'une bosse dans la gorge n'est pas dangereuse et ne provoque pas de complications, mais elle peut également être causée par des pathologies graves qui affectent l'œsophage, le pharynx et le larynx, qui doivent être soigneusement examinées par un médecin.

Comment se manifeste une boule dans la gorge?

Une boule dans la gorge peut se manifester par une sensation de masse, un rétrécissement localisé ou la présence d'un corps étranger: la description de ce phénomène varie considérablement en fonction du patient particulier.

Beaucoup de gens rapportent un rétrécissement du larynx et font souvent des mouvements comme s'ils voulaient éliminer quelque chose, mais n'améliorent pas la situation, sauf pendant quelques minutes.

Symptômes concomitants possibles

Une boule dans la gorge s'accompagne souvent d'enrouement, d'une diminution du ton de la voix et d'une toux sèche. Le symptôme peut accompagner la douleur lors de la déglutition ou l'essoufflement. Cependant, dans certains cas, une boule dans la gorge est le seul symptôme..

Diagnostique

Une bosse dans la gorge particulièrement irritante mais épisodique peut être observée pendant un certain temps, sans aucune perturbation; rarement cette sensation nécessite une attention médicale immédiate.

Cependant, si le trouble est persistant et progressif, une évaluation clinique approfondie est nécessaire. Selon la gravité et la nature de la bosse dans la gorge, le médecin peut suggérer d'attendre l'apparition des symptômes ou de prescrire des tests de diagnostic au patient.

Des études utiles pour déterminer les causes sont des «exceptions»: si un médecin ORL observe une irritation de la muqueuse du larynx ou du pharynx causée par un reflux gastro-œsophagien, il réfère le patient à un gastro-entérologue; si une bosse dans la gorge est causée par une bosse hystérique, un conseil psychiatrique est prescrit, etc..

Anamnèse et examen physique

Pour examiner les causes d'une bosse dans la gorge, le médecin pose au patient des questions sur les symptômes et les antécédents personnels de la maladie (antécédents médicaux), puis procède à un examen objectif.

  • Anamnèse: Le but de la collecte des antécédents du patient est de faire la distinction entre une sensation de boule dans la gorge et une dysphagie (difficulté à avaler). Ainsi, cette information suppose la présence d'un trouble structurel ou de la motilité (mouvement) de la gorge ou de l'œsophage. Lors de l'anamnèse, le médecin demande au patient de décrire clairement les symptômes, en particulier leur relation avec les états émotionnels et les troubles de la déglutition (par exemple, une sensation de stagnation des aliments). Il vérifie également toute autre manifestation connexe..
  • Examen physique: l'examen ORL est dirigé vers la bouche et le cou. Le médecin examine et procède à la palpation de la bouche et du cou pour vérifier les masses qui peuvent être responsables de la sensation d'une boule dans la gorge. Ensuite, un examen objectif du pharynx est effectué à l'aide d'une sonde de recherche flexible et mince afin d'étudier la région rétropharyngée et les cordes vocales. Pendant la visite, le médecin peut demander au patient d'avaler de l'eau ou des aliments solides, tels que des biscuits ou des craquelins.

L'historique et les résultats de l'examen physique aident à décider si des examens supplémentaires sont nécessaires pour établir l'origine de la bosse dans la gorge..

Lors de l'examen, les changements anatomiques ou dysphagie révélés suggèrent une altération mécanique ou la motilité de la gorge et de l'œsophage. En présence de symptômes chroniques non associés à la déglutition (en particulier: absence de douleur ou de difficulté) qui surviennent lors d'états émotionnels, on peut parler d'une bosse hystérique. Dans ce dernier cas, d'autres études sont rarement nécessaires..

Autres enquêtes

Si le diagnostic n'est pas clair ou que le médecin ne peut pas visualiser correctement le pharynx, des tests fonctionnels sont effectués, tels que l'œsophagographie (standard ou vidéo) et la manométrie de l'œsophage. D'autres études utiles pour déterminer les causes d'une bosse dans la gorge sont les radiographies pulmonaires et le temps d'avaler. Les patients présentant des symptômes de bolus hystérique typiques n'ont pas besoin d'un examen supplémentaire.

Quand consulter un médecin d'urgence

Certains symptômes, accompagnés d'une sensation de boule dans la gorge, peuvent indiquer la présence de certains troubles (par exemple, infarctus du myocarde) et doivent être interprétés comme des alertes.

Parmi ces signes, on peut identifier:

  • gorge irritée;
  • douleur dans le cou;
  • perte de poids inexpliquée;
  • douleur, étouffement ou difficulté à avaler (dysphagie);
  • écoulement involontaire de nourriture (régurgitation);
  • faiblesse musculaire;
  • masse visible ou tangible.

La manifestation soudaine de ces signes avant-coureurs ou leur détérioration progressive devrait inciter une personne à consulter un médecin pendant une courte période.

Traitement

En ce qui concerne le traitement, les options varient en fonction de la cause du symptôme..

  • La sensation d'une bosse hystérique ne nécessite aucun traitement, sauf une approche d'espoir et de compréhension empathique. Cependant, en cas de dépression, d'anxiété ou de troubles du comportement, une thérapie de soutien avec des conseils psychologiques / psychiatriques est possible. Parfois, il peut être utile d'expliquer au patient la relation entre une boule dans la gorge et une humeur.
  • Si une boule dans la gorge est déclenchée par le reflux, la thérapie est basée sur la prise de médicaments qui protègent contre la sécrétion d'acide gastrique. En règle générale, les gastroprotecteurs (par exemple, les inhibiteurs de la pompe à protons) et les antiacides (tels que les alginates) sont prescrits.
  • Des situations plus complexes responsables d'une bosse dans la gorge - par exemple, des masses tumorales et des lésions nodulaires du cou ou du médiastin - peuvent être résolues par chirurgie endoscopique (c'est-à-dire par une opération effectuée par la bouche sans aucune incision externe). Les interventions de l'extérieur (c'est-à-dire directement vers l'extérieur du cou) sont limitées à quelques cas spécifiques..

Sensation de coma dans la gorge: causes, diagnostic et traitement

Une bosse dans la gorge est une combinaison de sensations, dont la principale est la sensation d'une bosse dans la gorge. Cette balle est souvent douloureuse. Il provoque une sensation de constriction dans la gorge ou sa plénitude, la présence d'un corps étranger. Dans la plupart des cas, la formation est située au-dessus du cartilage thyroïdien, dans la ligne médiane. Il arrive également que des sensations apparaissent dans d'autres zones du cou, plus près de la surface avant.

Il existe deux types de complexes de symptômes. Ils diffèrent par le niveau d'impact de l'inconfort sur le comportement du patient:

  • une balle dans la gorge, qui n'interfère pas avec la vie, n'affecte pas explicitement le fonctionnement des systèmes du corps et n'affecte pas le comportement du patient, mais crée un sentiment de présence d'un corps étranger;
  • une bosse dans la gorge qui provoque la peur de l'étouffement ou interfère avec la respiration, et complique également le processus de manger et a un effet sur tous les systèmes du corps.

Les patients présentant des symptômes du premier type se plaignent le plus souvent d'une sensation de corps étranger dans la gorge. Ainsi, beaucoup sont convaincus qu'en mangeant, certains os se sont coincés dans la gorge et provoquent une gêne. D'autres réclament simplement une sorte d'éducation qui presse dans la gorge. Les deux sont souvent diagnostiqués par erreur avec une pharyngite ou une laryngite, bien que la raison puisse être différente..

Pour les patients présentant des symptômes du deuxième type, le problème peut avoir un impact significatif. Le comportement alimentaire change le plus. Les patients refusent de manger des aliments solides, tentent de manger principalement des aliments mous, ce qui nuira le moins possible et perturbera la source de l'inconfort. Très souvent, ces personnes connaissent une diminution rapide de leur poids corporel. L'image du corps ne change pas, les signes d'anorexie mentale ne sont pas non plus observés. Le processus de manger peut provoquer de graves malaises et des douleurs. Les crises de peur et de panique commencent également: le patient a peur de s'étouffer ou d'étouffer.

Ces troubles émotionnels affectent le fonctionnement du corps et provoquent des perturbations végétatives. Une hyperventilation est observée, ce qui provoque un engourdissement ou des picotements de la langue, une bouche sèche, un engourdissement des lèvres et de la région buccale.

En conséquence, la respiration est perdue, ce qui rend le processus de manger vraiment dangereux. La probabilité que le patient s'étouffe avec la nourriture augmente considérablement. Cela conduit à une panique encore plus grande. C'est pourquoi le problème fait l'objet d'un diagnostic et d'un traitement approfondis..

Les plaintes les plus courantes des patients concernant le problème en question sont les suivantes:

  • sensation de corps étranger dans la gorge;
  • inconfort dans la gorge;
  • oppression, inconfort;
  • difficulté à respirer et à avaler;
  • le plus souvent, je veux avaler de la salive, mais cela est problématique;
  • douleur en mangeant
  • brûlant;
  • mal de gorge, qui s'accompagne de frictions incompréhensibles;
  • difficile à avaler des aliments solides;
  • une sensation de mouvement ou de mouvement dans la gorge;
  • l'impression que quelque chose étrangle dans la gorge.

Si au moins l'un de ces symptômes survient, vous devez être examiné par un oto-rhino-laryngologiste. Il est possible que ce médecin ne soit pas en mesure d'identifier les problèmes et de poser un diagnostic, mais dans ce cas, il vous dirigera vers d'autres médecins qui pourront également trouver les causes d'un coma dans la gorge..

Bosse dans la gorge - qu'est-ce que cela pourrait être et pourquoi est-ce apparu? Il existe les causes suivantes des symptômes ci-dessus:

  • rhumes;
  • divers dysfonctionnements dans le fonctionnement de la glande thyroïde;
  • hernie diaphragmatique;
  • perturbations du fonctionnement du tractus gastro-intestinal (souvent observées avec une augmentation de l'acidité ou une sensation d'inconfort dans l'estomac);
  • problèmes d'excès de poids;
  • troubles de la colonne cervicale (souvent observés avec des douleurs dans le dos, la tête et le cou);
  • problèmes neurologiques, stress, dépression;
  • Objet étranger;
  • effets secondaires des médicaments;
  • tumeurs laryngées, cancer de la gorge;
  • allergie;
  • blessure.

La cause de ce problème peut être des processus inflammatoires. L'oto-rhino-laryngologiste doit s'assurer que le patient n'a pas de laryngite, de pharyngite chronique ou d'amygdalite purulente. Sinon, il y aura toutes les raisons de croire qu'une bosse dans la gorge est causée par ces maladies. Ces maladies doivent être traitées car elles peuvent s'écouler dans l'abcès de la langue ou de l'épiglotte..

Le fait est qu'un abcès est une maladie dangereuse. Il s'agit d'une inflammation du larynx, qui s'accompagne de la libération de pus. Si vous laissez des maladies plus bénignes se transformer en abcès, le traitement peut être retardé et être beaucoup plus compliqué. Avec l'inflammation, l'épiglotte peut gonfler. Il est situé directement en face du larynx et même une légère augmentation de taille peut provoquer une suffocation. Cela explique le fait que, tout d'abord, avec une sensation de coma dans la gorge, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste, et pas quelqu'un d'autre.

Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui souffrent souvent d'amygdalite ou de maladies similaires. Il y a une forte probabilité qu'une bosse dans la gorge soit une autre infection du larynx.

L'inflammation thyroïdienne, également connue sous le nom de thyroïdine, peut provoquer un coma dans la gorge. Une augmentation de la glande thyroïde dans une faible mesure a été détectée chez un grand nombre de personnes, en raison des conditions de vie. Cependant, si vous laissez ce problème sans surveillance, il peut commencer à interférer avec la vie. Ainsi, la glande thyroïde se durcit et provoque un certain nombre de symptômes.

En fait, chez la plupart des gens, cette glande est située à une distance suffisante de l'œsophage et de la gorge et ne peut en aucun cas provoquer l'inconfort en question ou des difficultés à avaler et à respirer.

Mais il y a des gens chez qui la glande thyroïde est suffisamment proche de l'œsophage et, lorsqu'elle est agrandie et durcie, elle peut provoquer l'apparition d'une bosse dans la gorge.

Et si des ganglions ont commencé à se former dans la glande thyroïde, la sensation de coma dans la gorge sera constante. Pour le diagnostic dans ce cas, l'échographie, la tomodensitométrie et la fibrogastroduodénoscopie sont utilisées. Ces méthodes permettent d'examiner des zones d'organes difficiles d'accès, comme les parois postérieures de l'œsophage et de la glande thyroïde. La tomodensitométrie vous permet également d'établir la présence de pathologies dans la zone thoracique.

Les causes les plus courantes de dysfonctionnement thyroïdien:

  • une modification du fond hormonal dans le corps humain;
  • manque d'iode consommé par le patient;
  • Troubles métaboliques.

Il est important de noter que dans la plupart des cas, avec la formation de nœuds dans la glande thyroïde, le patient ressent de la douleur.

Les problèmes avec l'œsophage sont un provocateur assez commun d'une bosse dans la gorge. Avec l'inflammation de cet organe, le processus de manger et d'avaler de la salive peut être considérablement difficile. Souvent, dans de tels cas, la masse n'est pas ressentie dans la gorge, mais un peu plus bas.

Les signes d'inflammation les plus évidents sont la douleur dans l'œsophage, ainsi que l'inconfort en réaction aux aliments solides et à divers fluides. Il est également caractéristique que ces symptômes s'intensifient pendant l'effort physique et le stress et disparaissent pendant le repos, la relaxation physique et émotionnelle..

Des défaillances de l'œsophage sont observées chez un patient sur dix qui se plaint d'un corps étranger dans la gorge.

De tels dysfonctionnements peuvent entraîner des conséquences graves, il est donc fortement recommandé d'être examiné pour le FGDS afin d'établir un diagnostic et de commencer le traitement.

L'amygdalite chronique provoque parfois une telle sensation dans la gorge qu'il semble qu'un corps étranger soit tombé dans la gorge. Dans ce cas, si le patient est atteint d'amygdalite, des formations blanches avec une odeur désagréable peuvent être observées dans la cavité buccale.

Les symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • température corporelle élevée (supérieure à 37,5 degrés);
  • fréquence élevée d'amygdalite;
  • masse blanche sur les amygdales;
  • gorge irritée.

Les dysfonctionnements dans le fonctionnement du tube digestif sont également une cause assez fréquente d'une bosse dans la gorge et l'œsophage. Il s'agit d'une violation du sphincter musculaire. Ils conduisent à la libération du contenu de l'estomac dans l'œsophage et à une irritation supplémentaire de ce dernier. Cela est dû à la forte acidité du contenu de l'estomac. Dans ce cas, une boule dans la gorge peut survenir après avoir mangé..

Un tel symptôme s'accompagne presque toujours de brûlures d'estomac. De nombreuses personnes vivent avec des brûlures d'estomac pendant de nombreuses années et les traitent à leur façon, mais dans ce cas, avec des répétitions fréquentes, vous ne devriez pas vous fier entièrement à l'automédication. Le fait est que si l'œsophage est constamment irrité, une tumeur maligne peut se développer et son traitement est long et compliqué. Au premier signe de coma dans l'œsophage ou la gorge après avoir mangé accompagné de brûlures d'estomac, vous devez immédiatement consulter un gastro-entérologue et subir une gastroscopie.

L'ostéochondrose cervicale en plus d'une bosse provoque une douleur dans la gorge, un engourdissement, une diminution marquée de la sensibilité. De plus, il limite la capacité de se déplacer dans les membres supérieurs. Si ce diagnostic a déjà été posé, le traitement implique une méthode médicale et chirurgicale..

La méthode médicamenteuse signifie que le traitement est effectué à l'aide de divers gels, pommades, acupuncture, thérapie manuelle. Les médicaments prescrits pour soulager l'inflammation soulagent bien la douleur et les tons. Vous pouvez également utiliser un traitement à la paraffine (contre-indiqué pour les femmes enceintes et souffrant d'ostéochondrose aiguë!).

Sous la méthode chirurgicale signifie un massage spécial.

L'obésité en surpoids et persistante garantit la formation d'une boule dans la gorge. Ceci est facile à expliquer - les organes sont couverts de graisse et le diamètre du larynx est réduit. En conséquence, la graisse comprime la gorge. Cela provoque des problèmes de déglutition et de prise d'oxygène..

La raison de l'apparition de difficultés à respirer et à avaler peut être des anomalies neurologiques. Dans les situations stressantes, ce phénomène est observé très souvent, mais dans la plupart des cas, il disparaît avec une tension nerveuse. Cependant, avec la dépression, les attaques de panique et d'autres défaillances du système nerveux de nature similaire, l'enchevêtrement dans la gorge peut rester longtemps jusqu'à ce que le patient subisse un traitement. Il y a aussi des cas où cette sensation revient lors de rechutes d'anomalies neurologiques.

Comme mentionné ci-dessus, le fait d'avoir des difficultés à manger peut nuire au contexte émotionnel du patient et, au fil du temps, provoquer de sérieuses craintes lors de la consommation de nourriture. Il est important de ne pas vous mettre dans cet état, mais de consulter un médecin immédiatement après les premiers signes.

De plus, sur les nerfs, cette sensation survient chez les femmes enceintes. Cela est dû à la grande agitation qu'une femme peut ressentir dès la conception de l'enfant. Avec ce symptôme, vous devez consulter un médecin et, s'il est confirmé que tout cela est causé par une tension nerveuse, il sera facile de s'en débarrasser.

Comme mentionné ci-dessus, vous devez d'abord contacter l'oto-rhino-laryngologiste. S'il ne peut pas poser de diagnostic, vous devrez peut-être rendre visite à un endocrinologue, un gastro-entérologue, un chirurgien, un neuropathologiste pour déterminer comment se débarrasser d'un coma dans la gorge. Un si grand nombre de médecins est dû à un large éventail de causes de coma dans la gorge..

Recherches pouvant être nécessaires:

  • tests sanguins et urinaires;
  • chimie sanguine;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • analyse hormonale;
  • examen du cou et des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • examen de la cavité buccale, de l'épiglotte, de la racine de la langue, du larynx, des cordes vocales;
  • TDM, IRM et radiographie cervicale.

Selon la raison, le traitement peut être différent. En cas de maux de gorge, de rinçage, de pulvérisations, les antibiotiques sont le plus souvent utilisés. L'amygdalite est traitée par lavage des amygdales, des antibiotiques sont également utilisés. En cas de dysfonctionnement de la glande thyroïde, l'observation, le traitement avec des médicaments spéciaux sont possibles, dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale. Si le problème se situe dans le sphincter musculaire de l'estomac, une intervention chirurgicale peut également être nécessaire. Les problèmes neurologiques sont éliminés avec une cure de sédatifs ou d'antidépresseurs..

Dans les cas bénins, lorsque le symptôme est causé par de petites angoisses et inquiétudes, un bon sommeil et de l'air frais aident bien. De ces facteurs, le succès de la récupération dépend de 90%. Vous avez juste besoin de vous éloigner des stimuli externes, des promenades fréquentes en plein air et d'établir un schéma de sommeil. Il est recommandé de dormir également avec un vantail ouvert. Cela est particulièrement vrai pour les femmes enceintes. Cependant, dans cette position, vous ne devez pas compter sur vous-même - vous devez toujours subir un examen médical pour déterminer la véritable source du problème. S'il n'y a pas d'échecs, n'hésitez pas à utiliser les conseils ci-dessus. De plus, il existe des sédatifs spéciaux qui peuvent être pris par les femmes enceintes..

Pour éviter ce problème, il est recommandé d'effectuer de temps à autre les actions suivantes:

  • examens réguliers par un oto-rhino-laryngologiste, traitement précoce des maladies de l'oreille, de la gorge et du nez.
  • observer la routine quotidienne, minimiser les mauvaises habitudes, maintenir une bonne nutrition, des promenades régulières;
  • maintenir le niveau optimal d'humidité dans la pièce;
  • des examens réguliers par un endocrinologue, un soutien thyroïdien normal;
  • examens réguliers par un gastro-entérologue, traitement des dysfonctionnements du fonctionnement du tractus gastro-intestinal;
  • éviter la surcharge des cordes vocales;
  • si possible, ne pas respirer de fumée piquante.

Ainsi, une sensation de coma dans la gorge peut être le signe de maladies assez graves. Si vous ressentez cela pendant un certain temps, vous devez consulter un médecin pour déterminer les raisons pour lesquelles il existe un nombre suffisamment important. Cependant, ne soyez pas nerveux à l'avance - avec une visite opportune chez le médecin, la probabilité que le traitement soit rapide et facile est assez élevée. Plus important encore, ne vous laissez pas emporter par l'automédication à la maison. Confiez votre santé à des professionnels qualifiés.

Une boule dans la gorge - qu'est-ce que ça pourrait être?

Une bosse dans la gorge n'est pas une pathologie, mais seulement un symptôme et une unité nosologique indépendante (une maladie distincte), cette condition n'est pas.

Franchement, ce n'est même pas un terme médical, mais une plainte avec laquelle les patients se tournent souvent vers des spécialistes en médecine générale, gastro-entérologie, oto-rhino-laryngologie, neurologie, pneumologie et plus loin sur la liste. Une sensation de coma dans la gorge est en faveur de nombreuses pathologies probables. Une recherche objective est indispensable..

Selon les statistiques médicales, un symptôme similaire se développe chez un patient sur trois. Mais, en règle générale, il s'agit d'un phénomène complètement physiologique, qui n'est en aucun cas associé à des raisons pathologiques. Ce que vous devez savoir sur cette condition?

Pourquoi il y a une sensation de coma dans la gorge?

Ce sentiment n'est pas une pathologie distincte, mais peut être le symptôme de l'une d'entre elles. En général, la définition du coma dans la gorge ne se trouve pas dans le dictionnaire des termes médicaux, car le nom a été donné par les patients eux-mêmes. Les statistiques montrent que les plaintes concernant ce symptôme sont assez courantes: environ une personne sur trois l'appelle lorsqu'elle voit un médecin. Malgré cela, une boule dans la gorge peut avoir des causes physiologiques et ne pas être associée à la maladie..

Le syndrome peut être provoqué par un spasme psychosomatique du larynx. Le cortex surrénalien commence à produire des corticostéroïdes et à libérer l'hormone dans la circulation sanguine, et en grande quantité. Par conséquent, un coma monte dans la gorge dans les moments de détresse émotionnelle intense et de stress. Il est également à noter que la cause physiologique du symptôme est plus fréquente chez les femmes et les personnes dont le système nerveux est instable..

Les principales pathologies qui provoquent une sensation de coma dans la gorge sont les suivantes:

  • inflammation chronique des amygdales, de la muqueuse de la gorge ou des cordes vocales;
  • fuite de mucus des sinus enflammés ou de la cavité nasale dans le pharynx;
  • inflammation de la membrane muqueuse de la gorge;
  • les maladies des muscles pharyngés ou une violation du signal qui leur parvient le long des nerfs (avec un accident vasculaire cérébral, une lésion de la colonne vertébrale, une sclérose en plaques);
  • tumeurs de l'œsophage (bénignes ou malignes);
  • maladie thyroïdienne accompagnée de son hypertrophie;
  • reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage et au-dessus (reflux gastro-œsophagien);
  • sclérodermie avec lésion de l'œsophage;
  • dermatomyosite avec lésions de l'œsophage;
  • diverticule œsophagien;
  • abcès de la gorge: accumulation de pus sur l'épiglotte, dans le tissu près des amygdales ou dans le tissu entre les muscles pharyngés;
  • spasme œsophagien;
  • névrose, crises de panique, hystérie;
  • hernie hiatale.

Raisons physiologiques

La première chose à laquelle vous devez faire attention est de savoir s'il y avait des maladies catarrhales au moment observé. S'il y avait des maux de gorge fréquents qui contribuent à l'inflammation du larynx, le phénomène peut se produire en raison du virus du streptocoque, qui provoque la survenue d'une angine de poitrine.

La maladie virale se traite assez facilement. Si les maladies de la gorge sont de nature bactérienne, des antibiotiques devront être utilisés ici. Il vaut la peine de consulter un médecin afin qu'il prescrive le traitement approprié. Il est également bon de se gargariser en plus des médicaments - avec des solutions médicales ou à base de plantes.

Une sensation de bosse peut se produire s'il y a une augmentation de la température sans la présence d'autres signes d'une maladie infectieuse. Il faut se rappeler qu'avec un abcès, il peut y avoir de nombreux signes d'inflammation - fièvre, rougeur correspondante de la gorge, douleur. Cependant, cela peut être juste un abcès, dont la présence réduit la perméabilité de l'œsophage et comprime la trachée. Dans ce cas, vous devez contacter le chirurgien, et le plus tôt sera le mieux.

Inflammation de l'oropharynx de nature différente

Les maladies respiratoires à l'origine du symptôme peuvent être divisées en plusieurs groupes:

  1. Amygdalite chronique et aiguë (amygdalite). Inflammation des amygdales causée par des virus et des bactéries, principalement de type pyogène (streptocoques, staphylocoques). Accompagné d'un mal de gorge intense, d'une sensation de brûlure, de problèmes respiratoires, d'une mauvaise haleine, de la formation de bouchons purulents spéciaux, d'éruptions cutanées dans le ciel et dans les amygdales elles-mêmes.
  2. Laryngite. Inflammation de la membrane muqueuse du larynx. Il s'accompagne d'un œdème, du développement d'une toux aboyante forte et douloureuse, qui ne peut pas être soulagée par des médicaments classiques, des maux de gorge et du cou, etc..
  3. Pharyngite. Inflammation de l'oropharynx. La principale manifestation est un changement dans le timbre de la voix ou sa disparition complète. A un caractère transitoire.

Toutes les inflammations du système respiratoire ont un symptôme commun - l'œdème. C'est à cause de cela que la constriction et l'inconfort dus à l'expansion des vaisseaux sanguins. Le corps réagit à la multiplication des bactéries et des virus en augmentant le flux sanguin vers la zone malade d'où les cellules immunitaires arrivent..

Pathologie du tractus gastro-intestinal

Une bosse dans la gorge peut supporter des maladies du système digestif. Par exemple, la gastrite est une inflammation de l'estomac. Les principaux symptômes de la pathologie sont des douleurs thoraciques, des brûlures d'estomac, parfois de la diarrhée et des problèmes de fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur. Pour cette raison, l'acide est projeté dans l'œsophage et rend la respiration difficile. De plus, lors de la suralimentation, la nourriture peut se coincer dans l'œsophage et provoquer ce syndrome.

Les violations suivantes sont possibles:

  1. Gastrite. Il s'agit d'une inflammation de la membrane muqueuse d'un organe creux. Au cours du processus, une douleur intense dans la poitrine se développe, des brûlures d'estomac et, bien sûr, la libération d'une grande quantité d'acide à l'extérieur du sphincter (dans l'œsophage). Cette condition nécessite une correction obligatoire, car le risque de développer un cancer du tube digestif dans les sections initiales augmente.
  2. Oesophagite par reflux. C'est la condition où le contenu de l'estomac est constamment jeté dans l'œsophage et enflamme sa muqueuse. Symptômes de la maladie: brûlures d'estomac et éructations aigres qui surviennent après avoir mangé (surtout si vous vous allongez immédiatement), le corps penché en avant si la personne a mangé moins de 1,5 heure avant le coucher. Avec cette maladie, une douleur derrière le sternum est également notée (très proche de la douleur cardiaque), qui est donnée à la mâchoire inférieure, la zone située entre les omoplates, la moitié gauche de la poitrine. Il peut y avoir une toux qui se développe uniquement en position couchée, une gorge sèche, des ballonnements, des nausées, des vomissements.
  3. Ulcère de l'estomac. Ulcération de la membrane muqueuse des structures gastriques. Elle est provoquée par l'action intense de l'acide chlorhydrique sur les parois d'un organe, ainsi que par une diminution des propriétés protectrices de la structure anatomique.
  4. Hernie œsophagienne. Il s'agit d'une saillie pathologique de la structure anatomique à différents niveaux de l'organe. Il se développe en raison de défauts anatomiques congénitaux, de blessures, de malnutrition (alimentation excessive).

Les causes immédiates du développement d'un symptôme pathologique sont la décharge de suc gastrique dans l'œsophage. Il suffit d'ajuster la condition sous-jacente pour éliminer la manifestation pathogène.

Maladie thyroïdienne

Les causes d'une bosse dans la gorge peuvent être causées par des pathologies thyroïdiennes. Avec un excès de certaines hormones, la glande thyroïde commence à produire ses propres composés hormonaux, c'est pourquoi elle augmente de taille et exerce une pression sur la gorge. La pathologie est également appelée «goitre diffus». De plus, il existe un type nodal avec prolifération partielle d'un organe.

Les violations suivantes sont possibles:

  1. Prolifération diffuse d'un petit organe endocrinien. En règle générale, il est provoqué par une quantité excessive de substances hormonales spéciales, qui semblent «stimuler» la glande thyroïde pour produire une hormone plus spécifique. Cela entraîne des changements fonctionnels et anatomiques dans la structure de l'organe. Il s'agit du goitre dit diffus..
  2. Une prolifération partielle de la glande thyroïde est possible lorsque des formations nodulaires spéciales se forment à sa surface. Il s'agit du goitre dit nodulaire..

Dans les deux cas, la cause d'un coma dans la gorge est la croissance excessive des tissus de l'organe endocrinien, qui exerce une pression sur le larynx et les voies respiratoires, provoquant une sensation et un inconfort spécifiques pendant une longue période (peut-être pendant des années).

Bosse dans la gorge avec ostéochondrose du rachis cervical

En raison du fait qu'un mode de vie sédentaire prédomine dans le monde moderne, beaucoup ont des problèmes de colonne vertébrale, en particulier dans la région cervicale, ce qui entraîne de nombreux troubles du corps, y compris une sensation d'inconfort. Les tissus vertébraux sont déplacés ou altérés en raison d'une position incorrecte constante du corps, ce qui affecte les os et les ligaments. Peut-être, une fois qu'il y a eu des blessures à la colonne vertébrale ou un déplacement des vertèbres cervicales.

Dans ce cas, la nomination d'un traitement doit également consulter un médecin, car ce n'est pas toujours un massage, dont la pensée surgit en premier lieu, peut être bénéfique. Il peut être utile de recourir à une autre thérapie - sous vide, manuelle ou d'acupuncture.Des sensations de coma dans la gorge peuvent survenir après avoir mangé, mangé beaucoup de nourriture. Il peut également être associé à un séjour prolongé du corps dans la même position, surtout s'il n'était pas très pratique. Dans ce cas, la sensation de coma dans la gorge peut être causée par une hernie dans le diaphragme ou une maladie de reflux gastro-œsophagien - lorsque le suc gastrique pénètre dans l'œsophage et provoque une irritation des tissus de la gorge. Le traitement est mieux effectué par un gastro-entérologue, ou au moins commencer par lui.

Si un surpoids est présent, cela peut également être la cause du phénomène. Dans ce cas, il est recommandé de ne pas manger avant le coucher, mais il est préférable d'exclure les aliments après 18h00..

Les troubles mentaux

Ce sentiment est observé chez 60% des personnes souffrant de dépression. Les principaux symptômes: mauvaise humeur constante, incapacité à se réjouir, humeur pessimiste constante, perte d'intérêt pour la vie ou ce qui plaisait.

La même plainte peut être entendue par des personnes souffrant de névrose. Ces conditions surviennent après une sorte de facteur traumatique et peuvent se manifester par divers symptômes: irritabilité, phobies fréquentes, crises de panique, anxiété, instabilité de l'humeur, troubles du sommeil, douleurs de diverses localisations (dans le cœur, l'estomac, la tête), déséquilibres, vertiges. Le diagnostic est posé après exclusion des maladies cardiaques, neurologiques et autres somatiques.

Des plaintes concernant ce sentiment sont également présentées par des personnes chez lesquelles les psychiatres lors de l'examen trouvent un trouble de la personnalité hystérique. Une telle maladie se rencontre plus souvent chez les femmes, alors que dans le contexte d'une humeur instable constamment observée et d'une tendance à fantasmer, des épisodes de cécité transitoire, de surdité et de paralysie peuvent apparaître. Dans le même temps, un examen cérébral ne révèle aucun accident vasculaire cérébral ou microstroke. "Com", contrairement aux attaques de cécité / surdité, peut être observé en permanence.

Les effets négatifs du tabagisme

Le fait que la nicotine affecte négativement tout le corps est prouvé depuis longtemps. Dans certains cas, les gens immédiatement après une cigarette fumée remarquent une sensation de coma. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • Irritation de la muqueuse respiratoire par la nicotine et la fumée, notamment en présence de pathologies chroniques.
  • L'effet sur l'estomac du goudron et des toxines, ce qui provoque une augmentation de l'acidité et de la coulée, provoquant une boule dans la gorge.
  • Chez les fumeurs, les processus métaboliques et le fonctionnement des glandes endocrines sont souvent perturbés. La caractéristique est un manque d'iode, qui affecte l'état de la glande thyroïde.
  • La cause la plus dangereuse est le cancer de la gorge. Le mucus prend d'abord un «coup» de nicotine et de résines, ce qui peut provoquer une violation dans le processus de division cellulaire.

Maladies oncologiques

Le cancer de la gorge peut provoquer cette sensation. L'oncologie s'accompagne également d'autres symptômes: toux, difficulté à avaler d'abord des aliments solides, puis liquide, perte de poids drastique.

Cancer de l'œsophage, en plus de cela, les symptômes s'accompagnent de douleurs et d'une sensation de satiété derrière le sternum, de régurgitation des aliments et de production de grandes quantités de salive. La sensation d'un corps étranger dans la gorge interfère tout d'abord avec la prise de nourriture, puis vous oblige à la boire, puis - à ne prendre que des plats liquides. Si à ce stade une personne ne va pas chez le médecin, elle perd complètement la capacité de prendre de la nourriture et de l'eau.

Bosse dans la gorge et rots d'air

Une bosse dans la gorge et des éructations sont caractéristiques des maladies suivantes du tractus gastro-intestinal:

  1. Oesophagite. C'est ce qu'on appelle une inflammation de la membrane muqueuse de l'œsophage, qui peut être causée par divers microbes, physiques (conséquences d'une brûlure causée par des aliments chauds) ou chimiques (conséquences de l'acide ou des alcalis avalés). La cause peut également être la tuberculose de l'œsophage (uniquement en présence de tuberculose pulmonaire) ou la candidose (comme complication du muguet de la cavité buccale).
  2. Reflux gastro-oesophagien. Il s'agit de jeter de la nourriture de l'estomac dans l'œsophage. Il est décrit dans la section «Maladies accompagnées de la sensation d'un corps étranger lors de la déglutition».
  3. Névrose. Ces conditions, dans lesquelles le travail de certaines sections du système nerveux central est perturbé, mais leur structure n'est pas perturbée.
  4. Grossesse. Une combinaison de rots et de coma dans la gorge peut être causée par une grossesse. Cela est dû au fait que dans ce cas, le fond hormonal de la femme change, ce qui entraîne une relaxation des muscles situés entre les différentes sections du tractus gastro-intestinal, y compris entre l'œsophage et l'estomac. En conséquence, la nourriture est souvent jetée dans l'œsophage, l'inflammant, ce qui provoque l'apparition de éructations et une sensation dans la gorge d'un corps étranger.
  5. Lésion de l'œsophage. Avaler un contenu trop chaud et agressif, placer une sonde d'alimentation avant l'anesthésie ou mener une étude telle que la fibrogastroduodénoscopie (FEGDS) peut provoquer des éructations et un coma.
  6. Hernie de l'œsophage. Les symptômes de cette pathologie sont abordés dans la section «Maladies accompagnées de la sensation d'un corps étranger lors de la déglutition»..

Autres raisons

Il convient de noter qu'une sensation de coma dans la gorge peut provoquer des raisons improbables, mais toujours possibles:

  1. Organismes parasites. Tout le monde a l'habitude de croire que l'habitat du parasite est l'intestin. Cependant, ces petits salauds peuvent pondre des œufs dans le cerveau, dans les yeux et enfin dans la gorge. L'homme ressent cela comme un corps étranger.
  2. Maladies du système cardiovasculaire. La raison est très rare, mais elle ne peut être exclue, en particulier en présence d'autres symptômes caractéristiques des maladies cardiaques, par exemple, des douleurs thoraciques.
  3. Augmentation du poids corporel. Une grande couche de graisse sous-cutanée peut, comme le goitre, exercer une pression sur la gorge.
  4. Objet étranger. Étonnamment, la sensation d'un corps étranger dans la gorge provoque... un corps étranger. Ce pourrait être un os coincé, une tablette ou autre chose..

Symptomatologie

En plus des signes prononcés d'un coma dans la gorge, dans lequel il est difficile de respirer et il est douloureux d'avaler non seulement de la nourriture, mais aussi de la salive, il existe d'autres symptômes, tels que:

  • mal de gorge après avoir mangé;
  • difficulté à manger des aliments solides;
  • anxiété constante;
  • sautes d'humeur;
  • augmentation de la pression;
  • étanchéité;
  • chatouiller;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • une carence en oxygène et, par conséquent, des crises d'asthme;
  • la nausée;
  • indigestion
  • douleur dans la poitrine et le cœur, se déplace souvent vers le bas du dos et le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • fièvre et transpiration excessive et, dans certains cas, au contraire, frissons;
  • maux de tête d'intensité de manifestation variable;
  • sensation de lourdeur dans les membres.

De plus, une personne est constamment nerveuse, car elle pense qu'une bosse dans la gorge est un néoplasme oncologique. Ainsi, il s'avère qu'une personne aggrave son état, car un état nerveux ne fait qu'augmenter l'intensité des symptômes.

Pendant la grossesse, des signes de sensation de coma dans la gorge peuvent survenir à tout moment et accompagner la femme jusqu'à la naissance. Le plus souvent, les représentants du sexe faible qui portent un enfant se tournent vers les médecins. Cela est dû au fait que pendant la grossesse, tous les sentiments de la femme sont aggravés, et ce à quoi elle ne ferait pas attention dans la vie ordinaire est alarmant à ce moment-là. Par conséquent, elle essaie d'identifier la cause de cette sensation et de s'en débarrasser..

Diagnostique

En plus d'un examen visuel du patient par un médecin ORL, une analyse sanguine générale et biochimique, dans certains cas, des études supplémentaires sont prescrites:

  1. Radiographie au baryum (mélange radio-opaque). Au cours de l'application de cette méthode, le médecin observe comment les aliments passent dans l'œsophage au moment de la déglutition. Pour ce faire, une radiographie est prise à l'aide d'un produit de contraste. Cette substance est une solution crayeuse qu'une personne avale et le processus lui-même est éliminé soit par fluorographie, soit par une série d'images différentes. Cette méthode détermine la présence d'un rétrécissement de l'œsophage pour certaines raisons.
  2. Oesophagogastroduodénoscopie (endoscopie). Une étude est en cours sous anesthésie légère, car elle supprime le réflexe de déglutition. Un tube éclairé est inséré dans l'œsophage et le médecin voit l'état des parois de l'œsophage - érosion, rougeur, ulcération, etc..
  3. Échographie de la glande thyroïde. La méthode identifie les nœuds de la glande thyroïde qui peuvent appuyer sur le larynx.

Dans certains cas, une échographie supplémentaire de la colonne cervicale est effectuée. Dans ce cas, la présence d'une hernie intervertébrale est détectée, ce qui provoque également une gêne désagréable lors de la déglutition.

Traitement

Puisqu'il y a plusieurs raisons à l'apparition d'un coma dans la gorge (nerveux, somatique), vous devez d'abord contacter le thérapeute. Sur la base des symptômes disponibles, le médecin orientera le patient vers une consultation avec le spécialiste ORL, endocrinologue, gastro-entérologue, vertébrologue.

Parfois, les gens essaient de faire face à un problème par eux-mêmes. Certains se prescrivent des médicaments inutiles, d'autres vont à l'autre extrême: ils laissent les choses se faire par eux-mêmes - peut-être, cela se résoudra. Quelqu'un essaie de se débarrasser d'une bosse en avalant de la nourriture grossière ou en buvant une énorme quantité d'eau. Malheureusement, le résultat d'une telle automédication est une perte de temps. Bien sûr, il est possible que la condition se normalise d'elle-même, surtout si elle a été causée par des raisons nerveuses. Mais pour une telle certitude, il est nécessaire d'exclure les affections somatiques.

Après avoir déterminé la cause de la maladie, le médecin vous dira comment vous débarrasser d'un coma dans la gorge. Selon le type, les principaux groupes de médicaments sont distingués:

  • médicaments anti-inflammatoires - Nise, Diclofenac, aident à faire face aux maux de dos;
  • médicaments antipyrétiques - Ibuprofène, Nurofène, Paracétamol;
  • antispasmodiques - No-shpa, Drotaverin;
  • pilules pour compenser la carence en iode - Iodomarine, équilibre de l'iode;
  • sédatifs - teinture d'agripaume, valériane, Nervo-Vit, Apitonus-P;
  • antibiotiques - Amoxiclav, Amoxicillin, prescrits pour les infections bactériennes du nasopharynx;
  • médicaments antiviraux - Remantadine, Tamiflu;
  • antihistaminiques - Tavegil, Suprastin, éliminent les poches et autres manifestations d'allergies;
  • médicaments pour éliminer les éructations, les brûlures d'estomac, améliorer la digestion - Renny, Almagel;
  • onguents analgésiques - Chondrogard, Dolobene;
  • gouttes nasales - Vibrocil, Naphthyzin, Grippferon.

Important! Contacter un spécialiste en temps opportun résoudra le problème dès que possible et aidera à prévenir d'éventuelles complications..

La prévention

Il est toujours plus facile de prévenir une maladie que d'éliminer ses conséquences. Puisqu'une sensation de constriction dans la gorge est ressentie dans de nombreuses maladies, il y aura de nombreuses recommandations pour la prévention. Les principales mesures qui aideront à prévenir un symptôme désagréable sont les suivantes:

  1. Ne surchargez pas les cordes vocales.
  2. Équilibrer la nutrition. Ajoutez-y plus de fruits et légumes..
  3. Humidifiez régulièrement l'air de l'appartement.
  4. Faites des promenades au grand air.
  5. À temps pour traiter l'apparition de toute maladie ORL.
  6. S'il y a des pathologies avec la glande thyroïde, éliminez-les à temps.
  7. Traitement des maladies du tube digestif.
  8. Pour laver le nasopharynx avec une solution saline.
  9. Ne pas respirer les substances toxiques..
  10. Utilisez des remèdes à base de plantes avec un effet relaxant de temps en temps.
  11. Faire du sport.
  12. Essayez de consacrer 8 heures par jour à votre sommeil pour un repos et une relaxation complets.
  13. Faites attention à votre lieu de travail. Souvent, un lieu de travail inconfortable peut entraîner une tension musculaire dans le haut du corps. Et cela peut entraîner des tensions nerveuses et l'apparition d'un coma dans la gorge. Par conséquent, il est nécessaire de rendre votre lieu de travail aussi confortable que possible..

L'essentiel est, jusqu'à ce que vous connaissiez la véritable cause de la maladie, ne vous effrayez pas avec le fait que la lourdeur dans la gorge est un symptôme de changements pathologiques graves dans le corps. Des maladies telles que les tumeurs laryngées provoquent des maux de gorge dans de rares cas. Par conséquent, toute autre cause de malaise peut être éliminée et, avec elle, la sensation d'une bosse dans la gorge disparaîtra..