Maux de gorge et courbatures avant les règles

Carcinome

Avant les règles (pendant plusieurs jours), les filles et les femmes attentives peuvent ressentir des sensations désagréables dans la gorge. Nous examinons ce cas plus en détail et expliquons pourquoi cela se produit. Vous ne devriez pas avoir peur de cela, cependant, un chatouillement accompagné de température devrait vous alerter. La persécution et l'inconfort peuvent indiquer l'arrivée imminente des menstruations, mais cela peut aussi parler de rhume. Afin de ne pas vous tromper et de ne pas accepter un ticker comme signe avant-coureur des menstruations, vous devez soigneusement maintenir votre calendrier menstruel et, bien sûr, surveiller votre santé. Les maux de gorge et l'inconfort avant ces jours sont principalement associés au flux sanguin vers le larynx et aux changements qui se produisent pendant cette période dans le corps.Par conséquent, vous ne pouvez pas chanter au cours des trois premiers jours. Dans l'article Chanter pendant les menstruations, nous avons parlé du fait que dans la littérature professionnelle il y a des interdictions strictes de chanter ces jours-ci, et pour une bonne raison. Les organes génitaux et le larynx de la pâte sont connectés les uns aux autres, et la mauvaise santé du système reproducteur affecte immédiatement la santé du larynx, de sorte que le mal de gorge avant la menstruation ne devrait pas avoir peur. Vous pouvez réduire les sensations désagréables en rinçant avec des herbes anti-inflammatoires (camomille, calendula, eucalyptus, etc.). Si la gorge ne disparaît pas après trois jours de menstruation, c'est un signe que des mesures doivent être prises, et la transpiration n'est pas du tout un symptôme de menstruation, mais un signal de la maladie. Dans ce cas, vous devez contacter le médecin ORL et consulter sur la prise de médicaments futurs..


Copyright 2019. Tous droits réservés.

"Comme un couteau dans la gorge": un médecin malade d'un coronavirus a évoqué ses symptômes

Claire Herada, 60 ans, a contracté une infection à coronavirus à New York. Ses problèmes de santé ont commencé après son retour au Royaume-Uni.

Au début, la femme a attribué son malaise aux conséquences d'un long vol, mais elle s'est ensuite rendu compte que ce n'était pas le cas. Au fil du temps, la gorge sèche s'est transformée en une douleur intense.

Puis la température du médecin a augmenté, une forte fièvre et des tremblements ont commencé. Claire a réalisé qu'elle avait un coronavirus. Elle n'a jamais été aussi malade et la saison de la grippe est déjà terminée.

Le médecin a réussi les tests et a décidé de s'isoler. En quelques heures, elle a perdu son appétit et tout aliment a un arrière-goût métallique.

Toutes les huit heures, le médecin a pris du paracétamol et s'est forcé à boire beaucoup d'eau avec du citron pour apaiser un mal de gorge. Des ulcères sont apparus dans son nez, très probablement, ils étaient également sur la gorge.

"Pendant deux jours, je n'ai pas mangé du tout, je n'ai eu aucun appétit, il y avait un goût métallique insupportable dans ma bouche, il était impossible de manger de la nourriture", a expliqué Claire au Daily Mail..

Quelques jours plus tard, le médecin a estimé qu'elle s'était rétablie. Cependant, elle a continué d'observer le régime d'auto-isolement.

Le Dr Komarovsky a découvert les symptômes du coronavirus chez les enfants. Découvrez comment enceintes Sophie Turner et les autres évitent le coronavirus ici. Il s'est avéré que le coronavirus affecte plus les hommes que les femmes.

Grosse gorge et retard des menstruations

Consultation

Bonne après-midi. J'ai ce problème: les menstruations auraient dû arriver il y a deux jours (selon le calendrier). L'intervalle entre les cycles est de 24 jours. Cela fait maintenant 26 jours, mais ils sont tous partis. De plus, depuis cinq jours maintenant, il y a une sensation de boule dans la gorge (commence le matin et s'arrête le soir). Ce soir, de légères douleurs tiraillantes sont passées le matin. La bosse réapparut. Parfois, il disparaît, une accumulation de mucus est ressentie. Pendant le repas ne se fait pas sentir. Je ne peux venir chez le médecin que le week-end. Est-ce que c'est bon?

Boule dans la gorge

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, les tests de diagnostic ne doivent être prescrits que par le médecin traitant. Contactez votre professionnel de la santé pour un diagnostic et un traitement approprié..

Une boule dans la gorge n'est pas rare. Beaucoup ont connu cette condition indolore mais inconfortable au moins une fois dans leur vie. Dans la littérature médicale, on parle de boule pharyngée. Dans la plupart des cas, ce symptôme n'est pas associé à des maladies graves, mais une réponse exacte ne peut être obtenue qu'après avoir consulté un spécialiste, car il existe un certain nombre de maladies qui peuvent s'accompagner d'une sensation de corps étranger dans la gorge..

Il n'existe pas de classification généralement acceptée. Tout dépend de la cause de cette condition..

Causes possibles d'une bosse dans la gorge

Souvent, un coma dans la gorge apparaît chez les personnes facilement excitables, sensibles au stress et aux bouleversements émotionnels. Une boule dans la gorge a longtemps été décrite par les médecins comme le symptôme d'un trouble névrotique, le plus souvent survenu chez les jeunes femmes. Cependant, à l'heure actuelle, cette condition se produit avec une fréquence égale chez les personnes des deux sexes..

Si la sensation de coma dans la gorge est constante et persiste pendant plusieurs semaines, il faut tout d'abord exclure l'oncopathologie. Cela peut être un processus malin ou bénin dans le larynx, l'œsophage ou d'autres organes du cou, provoquant une compression des tissus environnants. Une attention particulière doit être portée lorsqu'un patient se plaint de douleurs au cou ou de déglutition, de fatigue, d'une diminution de l'appétit et du poids corporel.

Les maladies infectieuses et inflammatoires des organes ORL peuvent également provoquer une boule pharyngée.

Très souvent, l'apparition d'une sensation de coma dans la gorge est associée à des maladies du tractus gastro-intestinal.

Une sensation de corps étranger dans la gorge peut être causée par une pathologie de la glande thyroïde. Une augmentation du volume de la glande est plus souvent associée à un manque d'iode dans les aliments ou à des lésions auto-immunes (thyroïdite auto-immune).

Parfois, la cause d'une sensation de coma dans la gorge est une diminution voire l'arrêt complet de la salivation.

Une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou peut également entraîner un inconfort et une boule dans la gorge..

Des difficultés à avaler peuvent parfois survenir en raison de l'ostéochondrose de la colonne cervicale. Dans ce cas, une personne peut être dérangée par des maux de tête, des étourdissements, des douleurs dans le cou, le dos, une raideur des mouvements.

N'oubliez pas le rôle possible des effets traumatiques sur les tissus. Les examens endoscopiques et même le fait de manger des fourrages grossiers peuvent causer un malaise à la gorge.

Une sensation de coma dans la gorge s'accompagne principalement de:

  1. Maladies ORL (amygdalite, amygdalite, épiglottite, pharyngite).
  2. Maladies thyroïdiennes (goitre endémique, goitre toxique diffus, thyroïdite auto-immune).
  3. Tumeurs dans le cou.
  4. Ostéochondrose de la colonne cervicale.
  5. Reflux gastro-œsophagien (RGO).
  6. Dyskinésie œsophagienne.
  7. Hétérotopie de la muqueuse gastrique.
  8. Maladies du système endocrinien (diabète sucré, troubles hormonaux).
  9. Maladies auto-immunes systémiques (sclérodermie, syndrome de Sjogren).
  10. Facteurs psychologiques, stress.
Quels médecins dois-je contacter

S'il y a des plaintes de quelqu'un dans la gorge, il est conseillé de contacter d'abord un médecin généraliste qui, après examen, pourra orienter le patient vers un spécialiste étroit, tel que:

Pour clarifier le diagnostic, le médecin peut prescrire les types d'examens suivants:

  1. Gastroscopie (œsophagogastroduodénoscopie, endoscopie) avec suspicion de maladie gastro-œsophagienne et dyskinésie œsophagienne.
  2. Échographie de la glande thyroïde, un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes. <>
  1. Radiographie de la colonne cervicale.
  2. Inoculation des voies respiratoires supérieures séparées sur la microflore, détermination de la sensibilité aux agents antimicrobiens et aux bactériophages (en cas de processus infectieux, afin d'identifier un pathogène adéquat pour prescrire une antibiothérapie adéquate, il peut nécessiter une culture d'expectoration et un raclage des cellules épithéliales oropharyngées).<>
Des antécédents médicaux approfondis (antécédents médicaux) tenant compte des plaintes du patient, de l'examen et des études supplémentaires aideront le médecin à établir le bon diagnostic.

En fonction de la raison qui a conduit à la sensation de coma dans la gorge, le médecin vous prescrira le traitement approprié. Si la cause est un trouble psycho-émotionnel, vous devez éliminer le facteur traumatique, réduire le stress à la maison et au travail. Une thérapie pharmacologique et une consultation avec un psychothérapeute peuvent être nécessaires..

Dans le cas du diagnostic du reflux gastro-œsophagien, le gastro-entérologue donnera des recommandations sur la correction du régime alimentaire et du régime alimentaire, prescrira des antiacides pour réduire l'acidité gastrique et des inhibiteurs de la pompe à protons qui suppriment la fonction sécrétoire de l'estomac.

En cas d'infection des organes ORL, un médecin ORL peut prescrire un traitement anti-inflammatoire, antiseptique et antibactérien local.

Pour les maladies thyroïdiennes, un endocrinologue peut recommander une hormonothérapie et, dans certains cas, une chirurgie.

Que faire lorsque vous sentez une boule dans la gorge

Si la sensation de coma dans la gorge est causée par le stress, essayez de vous calmer. Boire beaucoup d'eau peut améliorer votre condition..

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, les tests de diagnostic ne doivent être prescrits que par le médecin traitant. Contactez votre professionnel de la santé pour un diagnostic et un traitement approprié..

Bosse dans la gorge: qu'est-ce que c'est vraiment

Parfois, une «boule dans la gorge» n'est pas seulement des émotions, mais un symptôme de maladie grave jusqu'au cancer de la gorge. Comment les médecins trouvent la vérité?

Une boule dans la gorge n'est pas un symptôme rare. Sûrement presque tout le monde pourra se souvenir d'une situation dans laquelle il lui semblait qu'un corps étranger était coincé dans sa gorge. Cette condition n'est pas dangereuse en soi, mais si elle apparaît assez souvent et réduit la qualité de vie, vous devez vous méfier et consulter un spécialiste. Parfois, c'est le premier messager d'une maladie grave..

Qu'est-ce qu'une boule dans la gorge et d'où vient-elle

Naturellement, il n'y a vraiment pas de boule dans la gorge. Ce qui est perçu comme un corps étranger est soit un spasme réflexe des muscles du pharynx dû à une tension nerveuse, soit la manifestation d'un processus pathologique survenant dans la gorge (inflammation prolongée, irritation avec une formation pathologique située à l'intérieur ou à l'extérieur du pharynx). Dans le premier cas, ils parlent des causes fonctionnelles d'un «coma dans la gorge» et dans le second, organique.

Raisons fonctionnelles

Les causes les plus courantes d'un coma dans la gorge sont simplement fonctionnelles, il n'y a pas de changements structurels dans ce cas. Le symptôme se développe uniquement en raison d'un spasme réflexe des muscles du pharynx en réponse au stress émotionnel. Dans ce cas, un cercle vicieux se produit souvent. Plus la personne est inquiète, plus le spasme et la «boule dans la gorge» sont forts, c'est pourquoi l'excitation augmente encore plus. Les raisons fonctionnelles comprennent:

  • stress
  • surmenage émotionnel;
  • conditions névrotiques;
  • une dépression.

La confirmation de la nature fonctionnelle du symptôme n'est possible qu'après un examen approfondi et l'exclusion de causes organiques plus graves, qui peuvent être suspectées par des symptômes concomitants.

Les principales causes organiques

Il arrive également que la «bosse» dans la gorge soit présente objectivement. Le plus souvent, c'est:

1. Inflammation à long terme dans le pharynx, le larynx (laryngite, pharyngite, amygdalite). La sensation de «coma» se développe en raison d'un gonflement de la muqueuse et d'une production accrue de mucus, qui est observée avec une inflammation. En plus de la sensation d'un corps étranger avec ces maladies, des maux de gorge, des exacerbations périodiques pendant la saison froide avec de la fièvre à des valeurs fébriles et des maux de gorge sont possibles.

Diagnostic: les thérapeutes et les oto-rhino-laryngologistes sont impliqués dans le diagnostic et le traitement de ce groupe de maladies. Le diagnostic est confirmé par l'examen du pharynx et du larynx..

2. Maladies de la glande thyroïde, accompagnées d'une augmentation de sa taille (par exemple, maladie de Graves ou maladie de Bazedova). La glande agrandie serre le larynx, conduisant à l'apparition d'une bosse dans la gorge. Typiquement, avec de telles maladies, le niveau d'hormones thyroïdiennes augmente, ce qui se manifeste par une augmentation de l'appétit, une augmentation du rythme cardiaque, de l'irritabilité, de l'exophtalmie (protrusion des globes oculaires).

Diagnostic: si de tels symptômes sont identifiés, un endocrinologue doit être consulté. Le diagnostic est confirmé en déterminant le niveau d'hormones, un examen échographique de la glande thyroïde..

3. Les néoplasmes situés dans le pharynx, le larynx, la trachée, entravent mécaniquement les processus de respiration et de déglutition, entraînant l'apparition d'une sensation de corps étranger. Dans les premiers stades, une boule dans la gorge peut être le seul symptôme d'une maladie grave en développement. Peu à peu, l'enrouement, la toux sèche et des troubles prononcés de la déglutition et de la respiration peuvent se rejoindre. Particulièrement prudents concernant cette maladie doivent être des fumeurs..

Diagnostic: les oto-rhino-laryngologistes et les oncologues sont impliqués dans ces maladies. Le diagnostic comprend l'examen des organes ORL, l'examen aux rayons X, la biopsie.

4. Pathologie de la colonne cervicale (par exemple, ostéochondrose cervicale) - une sensation de coma dans la gorge est causée par la compression des nerfs allant à la gorge et au larynx. Dans le même temps, des douleurs dans la colonne vertébrale, des maux de tête, parfois une augmentation de la pression artérielle, des nausées, des étourdissements sont également notés..

Diagnostic: un neurologue peut aider à la pathologie de la colonne cervicale. Diagnostiqué d'une radiographie de la colonne cervicale.

5. RGO (reflux gastro-œsophagien) - «une boule dans la gorge» se produit en raison de l'irritation de la membrane muqueuse du pharynx et du larynx par le contenu de l'estomac. Le RGO peut être suspecté en raison de l'apparition d'un «coma» avec prise alimentaire, de la présence de brûlures d'estomac, des éructations à contenu acide, de l'enrouement de la voix, de la douleur dans l'épigastre.

Diagnostic: en cas de problèmes avec le tractus gastro-intestinal, vous devez consulter un gastro-entérologue. Dans le diagnostic de ce groupe de maladies, le FGDS aidera à effectuer un suivi quotidien du pH intra-œsophagien.

Moins fréquemment, obésité (due à des dépôts graisseux dans le cou, qui peuvent parfois comprimer mécaniquement la gorge), maladies parasitaires du corps (certains parasites, tels que l'échinocoque, pondent parfois des œufs dans la gorge, provoquant une irritation mécanique des récepteurs), blessures ( la muqueuse lors d'une blessure gonfle, s'enflamme, ce qui provoque une sensation de «coma»), etc..

Il existe de nombreuses raisons à l'apparition d'un «coma dans la gorge», et certaines d'entre elles sont assez graves, vous ne devez donc pas les traîner à l'hôpital ou à la clinique. Pour commencer, vous devez contacter un thérapeute qui, après examen, si nécessaire, vous dirigera vers un spécialiste étroit. Selon la combinaison des symptômes, le spécialiste prescrira un examen et un traitement pour éliminer la maladie sous-jacente qui a provoqué le «com».

5 raisons d'un coma dans la gorge: dangereux et pas si

Une boule dans la gorge - une sensation désagréable, comme si quelque chose était coincé dans la gorge, peut-être comme symptôme d'un certain nombre de maladies dangereuses, ou comme un état absolument inoffensif.

Cette sensation désagréable peut être déclenchée par un stress sévère ou le spasme musculaire habituel qui se produit lors d'une conversation ou d'un repas, lorsque les muscles du pharynx et du larynx se détendent incorrectement, restant dans une position contre nature pour nous. Vous pouvez rapidement vous débarrasser de cette condition si vous parlez ou avalez plusieurs fois intensément.

Cependant, une bosse dans la gorge n'est pas toujours un état inoffensif. Malheureusement, une telle sensation désagréable peut parfois signaler des maladies graves et dangereuses..

Nous vous proposons de vous familiariser avec les causes courantes d'un coma dans la gorge.

Remarque: Essayez plusieurs fois de respirer profondément ou d'avaler. Si la sensation passe, ne vous inquiétez pas. Quelques respirations profondes vous aideront également à soulager votre état en relaxant vos vaisseaux sanguins et vos muscles..

5 raisons d'un coma dans la gorge

1. Tumeur

Dans certains cas, une boule dans la gorge peut être le symptôme d'une tumeur bénigne ou maligne, par exemple, dans la trachée, l'oropharynx ou l'œsophage. Les médecins notent que parfois la sensation d'une «boule dans la gorge» peut être un signe de cancer de la gorge ou de carcinome neuroendocrinien - une tumeur cutanée agressive.

2. Problèmes thyroïdiens

Une bosse dans la gorge est également observée avec des problèmes dans la glande thyroïde, qui peuvent augmenter et exercer une pression sur la trachée ou l'œsophage, provoquant une sensation désagréable. Si vous remarquez une bosse qui passe dans votre gorge, allez chez l'endocrinologue.

3. Reflux acide

Avec le reflux acide, ainsi que les brûlures d'estomac, le patient peut ressentir une boule dans la gorge, qui est causée par le fait que l'acide gastrique montant à travers l'œsophage le brûle. Ainsi, le patient peut développer des spasmes musculaires ou un gonflement des tissus, ainsi que des brûlures d'estomac et donc une boule dans la gorge.

4. Problèmes dans la colonne cervicale

Le déplacement des vertèbres dans la colonne cervicale peut également être la cause d'un coma soudain dans la gorge. Selon les experts, le déplacement résultant de la blessure affecte les terminaisons nerveuses du cou, ce qui entraîne des spasmes des muscles et des vaisseaux sanguins. Les mêmes symptômes sont souvent observés avec l'ostéochondrose cervicale..

5. Maladies des organes ORL

L'inflammation de la gorge à la suite de maladies des organes ORL, telles que l'amygdalite et la pharyngite, peut provoquer un œdème, qui ressemble à la même boule dans la gorge. Les experts rappellent qu'un tel œdème peut être extrêmement dangereux, car en augmentant de taille, il peut bloquer les voies respiratoires.

L'opinion éditoriale peut ne pas coïncider avec l'opinion de l'auteur de l'article.

Bosse dans la gorge avec PMS

Grumeau dans la gorge (glande thyroïde) ou SPM?

Bonne journée à tous! J'ai une telle situation! Il est déjà probablement 2-3 mois en 10 mois avant que la bosse mensuelle n'apparaisse dans la gorge (glande thyroïde) sur l'échographie. Tout va bien. Je pense que c'est un ICP lié, mais comment alors peut-il être géré chaque mois pour éviter ce coma? Peut-être devriez-vous accoucher une deuxième fois et tout se passera? ))) Je ne sais pas quoi penser, quel médecin consulter l’endocrinologue ou le gynécologue? Qui a eu une situation similaire, veuillez partager!

Experts Woman.ru

Obtenez l'avis d'un expert sur votre sujet

Evgenia Kulikova

Psychologue, Dianalicien. Spécialiste du site b17.ru

Tropina Natalya Vladimirovna

Psychothérapeute. Spécialiste du site b17.ru

Dyachenko Elena Vladimirovna

Psychologue, Gestalt thérapeute en formation. Spécialiste du site b17.ru

Alena Aleksandrovna Strukaleva

Psychologue. Spécialiste du site b17.ru

Lukashevskaya Natalia

Psychologue, PERSONNEL ET FAMILLE. Spécialiste du site b17.ru

Spiridonova Nadezhda Viktorovna

Psychologue. Spécialiste du site b17.ru

Faucon Larisa Ivanovna

Psychologue, thérapeute Gestalt. Spécialiste du site b17.ru

Aksana Yakubenya

Psychologue, thérapeute Gestalt. Spécialiste du site b17.ru

Natalya Borisovna Guseva

Psychologue. Spécialiste du site b17.ru

Antakova Lyubov Nikolaevna

Psychologue, consultante. Spécialiste du site b17.ru

Donnez du sang aux hormones thyroïdiennes. Peut être pris n'importe quel jour du cycle. A jeun (ne pas manger entre 8 et 14 heures avant le don de sang) le matin de 7 à 9 heures.

J'ai une bosse; mais hystérique en raison d'un stress prolongé, je bois des sédatifs

J'ai aussi une boule dans la gorge depuis plus de six mois. J'ai pris toutes les hormones normales pour la glande thyroïde et j'ai fait une échographie normale. C'est probablement à cause des nerfs

J'ai aussi une boule dans la gorge, elle apparaît ou disparaît. C'est nerveux. Un neurologue me l'a dit, peut-être à cause d'une ostéochondrose cervicale

J'ai aussi. Ce sont des hormones thyroïdiennes à 100%. Et le manque de vitamines. Je suis allé chez l'endocrinologue, selon mes tests hormonaux, on m'a prescrit du sélénium, du zinc, des aliments contenant plus de calcium, de l'iodomarine. La bosse a disparu. Ne répétez pas mon traitement, vous pourriez avoir d'autres tests.

Plus précisément, la trachée me presse, mais allez chez l'endocrinologue. Oui, c'est à la fois nerveux et dépourvu de vitamines, et pas une commande d'hormones.

Merci à tous pour les réponses, j'irai voir l'endocrinologue

J'ai aussi. Ce sont des hormones thyroïdiennes à 100%. Et le manque de vitamines. Je suis allé chez l'endocrinologue, selon mes tests hormonaux, on m'a prescrit du sélénium, du zinc, des aliments contenant plus de calcium, de l'iodomarine. La bosse a disparu. Ne répétez pas mon traitement, vous pourriez avoir d'autres tests.

Une plainte

Modérateur, j'attire votre attention sur le fait que le texte contient:

Plainte envoyée au modérateur

La page se fermera automatiquement
après 5 secondes

Forum: Santé

L'utilisateur du site Woman.ru comprend et accepte qu'il est entièrement responsable de tous les documents qu'il publie partiellement ou entièrement en utilisant le service Woman.ru.
L'utilisateur du site Woman.ru garantit que le placement du matériel soumis par lui ne viole pas les droits de tiers (y compris, mais sans s'y limiter, le droit d'auteur), ne porte pas atteinte à leur honneur et leur dignité.
L'utilisateur de Woman.ru, envoyant des documents, est ainsi intéressé à les publier sur le site et exprime son consentement à leur utilisation ultérieure par les éditeurs de Woman.ru.

L'utilisation et la réimpression de documents imprimés de woman.ru n'est possible qu'avec un lien actif vers la ressource.
L'utilisation de photos n'est autorisée qu'avec le consentement écrit de l'administration du site.

Placement de propriété intellectuelle (photos, vidéos, œuvres littéraires, marques, etc.)
sur woman.ru, seules les personnes ayant tous les droits nécessaires pour un tel placement sont autorisées.

Copyright (c) 2016-2019 LLC Hirst Shkulev Publishing

Publication du réseau "WOMAN.RU" (Woman.RU)

Certificat d'enregistrement des médias de masse EL n ° FS77-65950, délivré par le Service fédéral de surveillance des communications,
technologies de l'information et communications de masse (Roskomnadzor) 10 juin 2016. seize+

Fondateur: Hirst Shkulev Publishing Limited Liability Company

8 causes inoffensives et dangereuses d'un coma dans la gorge

Essayez de respirer profondément ou d'avaler plusieurs fois. Si vous vous sentez mieux, ne vous inquiétez pas.

Qu'est-ce qu'une boule dans la gorge?

C'est ce qu'ils appellent une sensation désagréable, comme si quelque chose était coincé dans la gorge. En même temps, vous êtes sûr de n'avoir rien avalé de superflu et il n'y a aucun corps étranger dans votre œsophage.

Dans la plupart des cas, une bosse désagréable est sans danger. Si vous l'avez pour la première fois ou n'apparaissez pas plus d'une fois tous les quelques mois, vous ne pouvez pas vous inquiéter. Il est très probable que rien de mauvais ne vous arrive..

Mais parfois, une boule dans la gorge est l'un des premiers symptômes d'une maladie grave..

D'où vient la gorge

Les causes d'un coma dans la gorge sont très différentes. Dans la région du cou se concentrent des dizaines de vaisseaux et muscles vitaux, l'œsophage et la glande thyroïde. Il existe des vertèbres cervicales qui pincent parfois les terminaisons nerveuses. Et la trachée dans laquelle passe le larynx est fréquemment victime de rhumes. Échec de l'un de ces éléments - et le voici, un morceau.

En général, il n'existe pas de diagnostic sans ambiguïté qui serait en corrélation avec une bosse dans la gorge. Cependant, vous pouvez énumérer les raisons de ce qui cause une boule dans votre gorge? ce qui vous empêche souvent de respirer librement et d'avaler.

1. Stress aigu

La tension nerveuse peut provoquer des spasmes des vaisseaux dans la gorge. Subjectivement, cela est perçu comme une sensation d'écrasement et d'éclatement.

Jusqu'à 96% de tous les patients qui se plaignent disent Globus pharyngeus: un examen de son étiologie, de son diagnostic et de son traitement, cet inconfort augmente pendant les périodes d'expérience intense. Il vous suffit donc de vous calmer.

2. spasme musculaire

Lorsque nous ne parlons pas et ne mangeons pas, les muscles du pharynx et du larynx se détendent. Mais il arrive qu'ils se détendent incorrectement, se figeant dans une position pas entièrement naturelle.

Un tel morceau passe si vous parlez ou avalez plusieurs fois intensément.

3. Reflux acide

Ce qu'on appelle des situations où le contenu de l'estomac avec l'acide monte le long de l'œsophage. Le symptôme le plus célèbre de ce trouble est les brûlures d'estomac familières..

Mais pas seulement elle... L'acide gastrique renversé brûle l'œsophage. En conséquence, des spasmes musculaires ou un œdème tissulaire peuvent survenir. En plus des brûlures d'estomac, une bosse naît dans la gorge..

4. Syndrome postnasal

Cette formulation complexe décrit une chose assez simple. Vous avez de la morve, il y en a beaucoup, mais pour une raison quelconque, vous ne vous en débarrassez pas. Par exemple, vous avez l'habitude d'attirer du mucus vers l'intérieur plutôt que de vous moucher. La morve s'accumule à l'arrière de la gorge et s'enfonce parfois en une seule bosse. Il y a donc une sensation d'éclatement désagréable.

5. Maladies ORL

La pharyngite et l'amygdalite provoquent le développement d'une inflammation douloureuse dans le pharynx. Il y a donc un œdème, et dans certains cas même un abcès, qui sont perçus comme une boule dans la gorge.

Soit dit en passant, cela est extrêmement dangereux: une telle bosse, de taille croissante, est capable de bloquer les voies respiratoires.

6. Déplacement des vertèbres dans la colonne cervicale

L'ostéochondrose cervicale ou le déplacement causé par un traumatisme affecte les terminaisons nerveuses du cou. Cela conduit souvent à des spasmes des muscles et des vaisseaux sanguins..

7. Maladies de la glande thyroïde

Parfois, les violations de la glande thyroïde s'accompagnent de son augmentation ou de la formation de gros nœuds en elle. Un organe développé (parfois même légèrement) se presse. Caractéristiques de la thyroïde> sur l'œsophage et la trachée, provoquant une gêne.

8. Tumeurs

Les deux tumeurs bénignes de l'oropharynx, de la trachée, de l'œsophage et des maladies dangereuses comme le cancer de la gorge, le cancer de la gorge ou le carcinome de Merkel se manifestent comme une masse durable..

Que faire si vous avez une boule dans la gorge

Compte tenu de la variété des raisons, la réponse est dans un large éventail: de «Rien ne passera de lui-même» à «Courir chez le médecin avant qu'il ne soit trop tard!»

Pour comprendre approximativement lequel de ces pôles vous êtes le plus proche, notez les déclarations avec lesquelles vous êtes d'accord.

  1. Une sensation désagréable ne disparaît pas si vous respirez vigoureusement ou avalez plusieurs fois.
  2. Grosse gorge que vous ressentez régulièrement.
  3. Elle s'accompagne de maux d'estomac et / ou de brûlures d'estomac..
  4. Vous avez mal à la gorge.
  5. Tu as de la fièvre.
  6. Une bosse dans la gorge peut rendre la respiration difficile.
  7. Vous avez souvent des maux de tête, parfois la pression augmente fortement, il y a un inconfort dans le cou et le dos.
  8. Une boule dans la gorge est apparue dans un contexte de faiblesse musculaire et de perte de poids sans cause..
  9. Vous ne pouvez pas avaler normalement.

Y a-t-il des affirmations avec lesquelles vous seriez d'accord? Très probablement, tout va bien pour vous: une boule dans la gorge est accidentelle et causée par une excitation ou un spasme musculaire. Calmez-vous, prenez quelques respirations profondes - cela aidera à détendre les vaisseaux sanguins et les muscles et à soulager rapidement la condition.

Si vous avez noté au moins une des déclarations, n'hésitez pas à consulter le médecin. Peut-être que tout va bien pour vous. Cependant, il existe un risque qu'une bosse dans la gorge soit le symptôme d'une maladie dangereuse qu'il est important de diagnostiquer le plus tôt possible et de commencer à traiter.

Le thérapeute vous écoutera, examinera la gorge et, si nécessaire, prescrira un traitement ou orientera un spécialiste - gastro-entérologue, spécialiste ORL, chirurgien ou oncologue.

Causes du coma dans la gorge avec la ménopause

La ménopause commence chez les femmes de 45 à 50 ans, tandis que les ovaires arrêtent la production d'oestrogène. Le déséquilibre hormonal provoque une perturbation des systèmes génito-urinaire, cardiovasculaire, digestif et nerveux. Dans ce contexte, des bouffées de chaleur, tachycardie, maux de tête, troubles mentaux apparaissent. Dans certains cas, lors d'un dysfonctionnement du système nerveux central, l'innervation pharyngée est partiellement bloquée, il semble qu'il y ait une bosse dans la gorge, la chair de poule coule et la sensibilité des tissus environnants diminue.

Causes d'un coma dans la gorge

Les symptômes inconfortables pendant la ménopause peuvent être causés par les facteurs suivants:

  • névrose pharyngée;
  • maladie thyroïdienne;
  • amygdalite chronique, laryngite, pharyngite, abcès de la gorge;
  • stomatite;
  • dessèchement des muqueuses de la gorge.

Avec le début de la ménopause, le système immunitaire s'affaiblit, le corps est sensible aux attaques de virus et de bactéries. Les femmes souffrent souvent de rhumes, de maladies des organes ORL, de candidoses buccales. La muqueuse de la gorge devient enflammée, sèche, il y a une sensation de coma ou de film constamment présent dans le larynx.

Le remodelage hormonal avec la ménopause a un effet significatif sur les processus métaboliques, la glande thyroïde, et augmente le risque de développer des pathologies auto-immunes. La glande thyroïde peut augmenter en taille, devenir enflammée (thyroïdite), dans certains cas, des ganglions et des phoques se forment (goitre diffus). L'organe endocrinien comprime le larynx, provoquant des difficultés à avaler des aliments, à parler, à déranger une boule dans la gorge.

Les symptômes de la névrose pharyngée

La maladie s'accompagne d'engourdissement de la muqueuse du larynx, il est difficile pour une femme d'avaler de la nourriture. Il y a de l'inconfort, des brûlures, des chatouillements, des picotements dans la gorge, une sensation de nourriture coincée se crée, le patient essaie constamment de tousser. Parfois, ces symptômes provoquent une expectoration, des vomissements, ce qui ne soulage pas.

L'état de stress entraîne une augmentation de la pression dans le sphincter œsophagien, ce qui provoque une violation de la motilité du larynx et de l'œsophage. Une boule dans la gorge avec ménopause s'accompagne d'une douleur désagréable qui est donnée à l'oreille, aux tempes, à la langue et au nasopharynx. Les manifestations de la pathologie peuvent être insignifiantes ou peuvent être exprimées particulièrement fortement, privant une femme de sommeil et de repos.

Dans la plupart des cas, les patients souffrant d'une psyché instable diagnostiquée avec une neurasthénie ou une hystérie souffrent de névrose pharyngée.

Le tableau clinique de la névrose ménopausique:

  • tachycardie, douleurs cardiaques;
  • saute dans la tension artérielle;
  • état psycho-émotionnel instable;
  • réponse inadéquate aux changements liés à l'âge;
  • insomnie;
  • dystonie végétovasculaire;
  • les marées;
  • fatigue, fatigue chronique.

Avec le début de la ménopause, les femmes se sentent vieillies, non réclamées, se renferment en elles-mêmes, ressentent de l'apathie pour l'environnement, sont sujettes à la dépression, inventent des maladies imaginaires. Certains représentants du sexe faible, au contraire, commencent à prêter une attention excessive à leur apparence, essayant de restaurer la jeunesse. Cela devient une obsession. Les troubles mentaux commencent finalement à se manifester sous forme de dessèchement, de paresthésie du larynx, de coma, ce qui rend difficile la déglutition des aliments.

Maladie thyroïdienne

Une autre raison de l'apparition d'un coma dans la gorge est une violation de la glande thyroïde. Le stress, la carence en iode, la diminution de l'immunité, les changements hormonaux de la ménopause provoquent le développement du goitre. La maladie se caractérise par une augmentation de la taille de la glande thyroïde, la formation d'un compactage nodulaire.

Le serrement de la gorge s'accompagne d'un enrouement de la voix, de l'apparition d'une bosse dans la gorge et d'une violation de la déglutition. Les autres symptômes du goitre comprennent:

  • déformation et gonflement du cou;
  • tachycardie;
  • augmentation de la température corporelle;
  • hypertension;
  • globes oculaires;
  • violation des selles;
  • douleur et faiblesse musculaires;
  • urination fréquente.

Un inconfort, une compression et une masse dans la gorge peuvent également survenir avec la thyréotoxicose - il s'agit d'une maladie thyroïdienne causée par une hyperfonctionnement de l'organe endocrinien. Le niveau d'hormones thyroïdiennes dans le sang (thyroxine, triiodothyronine) augmente, les processus métaboliques s'accélèrent et des symptômes d'intoxication apparaissent. La glande thyroïde s'agrandit.

Dystonie végétative

Avec le début de la ménopause, le travail du cœur et des vaisseaux sanguins, le système nerveux est perturbé. Cela conduit à des sauts de tension artérielle, au développement de l'IRR. L'anxiété, les attaques de panique, le stress, les troubles hormonaux provoquent une sensation de manque d'air, une oppression thoracique, un coma dans la gorge. Avec le développement d'une crise, les symptômes ressemblent à une suffocation.

Un effort physique intense, un changement brusque de la température de l'air, rester dans une pièce étouffante, les transports publics peuvent servir de facteurs provoquant une attaque..

Symptômes supplémentaires de la dystonie végétovasculaire:

  • tachycardie;
  • augmentation ou diminution de la pression artérielle;
  • sentiment de peur et d'anxiété;
  • transpiration accrue;
  • insomnie;
  • intolérance à l'effort physique;
  • dépendance climatique.

Avec le développement d'une crise, une sensation de chaleur apparaît, le visage rougit, les mains tremblent, des douleurs apparaissent dans la poitrine, la température corporelle, la pression artérielle peut augmenter, la fréquence cardiaque augmente.

Maladies buccales

Avec la ménopause, une peau sèche et des muqueuses sont observées. Un environnement pratique est créé dans la cavité buccale pour la propagation de champignons de type levure qui provoquent le développement de la stomatite. Les muqueuses deviennent enflammées, couvertes d'ulcères, érosion avec un revêtement blanchâtre.

Le stade avancé de la stomatite conduit à la propagation de l'infection dans le larynx. Dans ce cas, les tissus mous des amygdales et de l'œsophage sont affectés, il y a de la transpiration, des démangeaisons et une sensation de boule dans la gorge, ça sent mauvais de la bouche.

L'agent causal de la stomatite peut être le virus de l'herpès, qui est activé dans le corps d'une femme affaiblie. Avec cette forme de la maladie, plusieurs papules contenant du liquide à l'intérieur apparaissent sur les muqueuses, après ouverture, ce qui forme des ulcères douloureux. Avant la formation de l'éruption, la température corporelle augmente, des symptômes douloureux et un engourdissement de la gorge, de la racine de la langue et du palais se produisent. La sensibilité lors de la déglutition est perturbée, la sensation de présence d'un corps étranger dans le larynx ne donne pas de repos.

Comment se débarrasser d'un coma dans la gorge

En cas d'inconfort, de détérioration de l'état de santé général dans le contexte de la ménopause, vous devriez consulter un gynécologue ou un endocrinologue. Le médecin procédera à un examen, écoutera les plaintes, le dirigera vers un examen instrumental et des tests de laboratoire.

Avec la ménopause, le corps d'une femme est déficient en œstrogènes. Pour compenser le manque d'hormones sexuelles et éliminer le coma dans la gorge, une thérapie de remplacement est prescrite. Les médicaments pour THS sont sélectionnés individuellement pour chaque patient, en tenant compte de la gravité des symptômes, de l'âge et de la présence de maladies concomitantes. Normaliser l'équilibre hormonal aide les médicaments contenant des œstrogènes.

S'il existe des contre-indications au THS, des phytoestrogènes à base d'extraits naturels de plantes sont utilisés. Il est utile de boire des décoctions:

  • trèfle rouge;
  • achillée;
  • racine de réglisse;
  • sauge.

Si une bosse dans la gorge apparaît en raison d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde, il est nécessaire de faire une échographie de l'organe, une biopsie à l'aiguille fine et de passer des tests pour le niveau d'hormones thyroïdiennes. À un niveau élevé de T3 et T4, les thyréostatiques sont montrés, la thérapie à l'iode radioactif. Si des ganglions sont trouvés et que le traitement de la thyréotoxicose est inefficace, une intervention chirurgicale est effectuée, une formation pathologique est supprimée, la proportion de la glande thyroïde ou de l'organe entier est excisée. À l'avenir, les femmes prennent de la thyroxine de façon continue.

Une bosse dans la gorge avec des troubles végétovasculaires se produit après la suppression des symptômes de la crise. Les cardiostatiques, des médicaments qui normalisent la pression artérielle, des sédatifs sont prescrits aux patients. Réflexothérapie, massage, acupuncture, physiothérapie aide à normaliser l'état psycho-émotionnel..

Chez les femmes souffrant de névrose ménopausique, les crises de panique provoquent une sensation de constriction, un coma dans la gorge et une suffocation. Pour soulager la condition aidera un psychothérapeute à prendre des antidépresseurs. Avec une inflammation des muqueuses de la gorge, des amygdales, l'utilisation d'antibiotiques, de vitamines, d'immunomodulateurs, de médicaments antifongiques est nécessaire.

Recommandations générales

Normalise le bien-être, soulage la ménopause et prévient l'apparition du coma, des maux de gorge, en observant le régime du jour. Il est nécessaire d'allouer rationnellement le temps, de dormir la nuit pendant au moins 6-8 heures.

Il est recommandé de faire des exercices quotidiens, de faire du jogging, de marcher au grand air. L'activité physique doit être modérée, un exercice trop intense peut provoquer une augmentation de la pression artérielle et entraîner une mauvaise santé..

Il est important de bien manger, la nourriture doit être saine, contenir des vitamines et des minéraux. Plus de légumes et de fruits frais sont ajoutés à l'alimentation, des céréales à grains entiers, des viandes et du poisson faibles en gras sont préparés. Les produits laitiers normalisent la motilité intestinale, les selles.

La cause de spasme et de coma dans la gorge des femmes ménopausées peut être la fumée de cigarette, vous devez donc abandonner la mauvaise habitude. Les boissons alcoolisées contribuent également au développement de symptômes pathologiques..

Mesures préventives

Est-il possible de prévenir le coma dans la gorge avec la ménopause? Pour éviter les manifestations désagréables pendant la ménopause, il est nécessaire d'observer des mesures préventives:

  • traiter en temps opportun les maladies des organes ORL;
  • renforcer l'immunité;
  • mener une vie saine, renoncer aux mauvaises habitudes;
  • ventiler régulièrement la pièce;
  • utiliser des sédatifs dans un état psycho-émotionnel instable;
  • observer une bonne nutrition;
  • faire du sport;
  • fournir un sommeil complet;
  • prendre des phytoestrogènes ou des hormones.

Un mode de vie sain, une bonne nutrition et une activité physique modérée aideront à prévenir l'apparition des symptômes de la ménopause, des troubles du système nerveux. Si vous ressentez un coma dans la gorge, vous devez demander l'aide d'un endocrinologue, gynécologue, oto-rhino-laryngologiste, thérapeute, cardiologue ou neurologue.

? Pourquoi au début de la menstruation mal de gorge

Le cycle menstruel d'une femme est la préparation du corps à la fécondation et à la gestation. La plupart des processus jettent leurs forces dans cette préparation, mettant ainsi en danger d'autres systèmes dans le corps. Lorsque l'œuf n'est pas fécondé, des règles viennent, signalant le début d'un nouveau cycle. Le syndrome prémenstruel (SPM) inquiète une grande moitié de la population féminine et peut se manifester par une variété de symptômes dus à une immunité affaiblie. Le mal de gorge avant la menstruation peut être attribué à ce syndrome. Ce problème est directement lié à une immunité réduite et peut s'accompagner d'autres sensations désagréables: maux de tête, fièvre, douleurs thoraciques, bas-ventre, etc..

Les causes

Les causes de diverses douleurs avant la menstruation peuvent être dues à de nombreux facteurs différents. En cas de mal de gorge, la cause peut être un rhume en développement en raison d'une faible immunité.

Causes de la douleur avant les jours critiques:

  1. Changements hormonaux. Après environ le 20e jour du cycle, un saut hormonal se produit - une baisse de la production de progestérone et une augmentation des œstrogènes. Ces changements dans le fond hormonal affectent fortement l'état général du corps.
  2. Augmentation de la prostaglandine. La cause de nombreuses manifestations désagréables, telles que: maux de tête, maux de dos et d'estomac, irritabilité ou apathie.
  3. Altération du métabolisme des neuropeptides. Les violations concernent le système nerveux central et sont en contact avec des processus neuroendocriniens. Une augmentation du niveau de prolactine et de vasopressine dans ce contexte explique la douleur et la sensibilité accrue de la poitrine, ainsi que les troubles associés aux intestins..
  4. Déséquilibre hydrique. Se produit en raison de l'augmentation des niveaux de mélatonine et de sérotonine, qui contribuent à l'accumulation d'eau et de sodium dans le corps.

Douleur pendant la menstruation

Diverses douleurs et anomalies dans le travail du cycle menstruel sont un phénomène courant et tout à fait explicable du syndrome prémenstruel. Un changement brusque du fond hormonal provoque du stress et une diminution de l'immunité dans le corps. Les symptômes désagréables peuvent être observés individuellement ou globalement, selon la personnalité du corps. Séparer les formes neuropsychiques, œdémateuses, céphaliques et de crise de la douleur prémenstruelle.

  1. Troubles neuropsychiatriques accompagnée de dépression, d'irritabilité, d'apathie et d'autres sautes d'humeur aiguës.
  2. Forme œdémateuse provoque une «coulée» et une sensibilité mammaire, un gonflement des extrémités, des flatulences intestinales et une exacerbation des récepteurs olfactifs et gustatifs.
  3. Forme céphalgique caractérisé par de graves maux de tête, des douleurs dans la région du cœur, des nausées, des vomissements, de la transpiration et d'autres symptômes. Angine, mal de gorge et fièvre supérieure à 37 - cela peut également être attribué à cette forme de douleur prémenstruelle.
  4. Formulaire de crise caractérisé par la survenue de crises soudaines sous forme d'hypertension artérielle, de respiration rapide et de palpitations. Avec cette forme, le corps est très sensible au stress et à divers types de troubles nerveux. La fatigue générale et la présence de maladies infectieuses augmentent l'effet des crises sur le corps.

L'avis des médecins

Le mal de gorge avant la menstruation est justifié par une immunité réduite et l'incapacité du corps à résister aux infections. La menstruation affecte considérablement la résistance globale du corps et met en danger les systèmes de base. Diverses douleurs surviennent en raison de pathologies causées par un dysfonctionnement du fond hormonal. Les facteurs affectant l'état général pendant la période prémenstruelle comprennent:

  • mode de vie (faire du sport ou son absence, air frais, nutrition);
  • prendre des contraceptifs ou d'autres médicaments hormonaux;
  • mauvaises habitudes (tabagisme, alcool, drogues);
  • la présence de maladies (infectieuses ou virales);
  • stress
  • grossesse.

Si une femme a mal à la gorge, nez qui coule, toux ou fièvre, cela signifie la présence d'un rhume ou d'un mal de gorge en raison de l'incapacité du corps à lutter contre les agents responsables des infections respiratoires. Pour prévenir les complications prémenstruelles, il est nécessaire de renforcer le système immunitaire avec des aliments sains et sains, de marcher au grand air et de prendre la vitamine manquante..

Sommaire

Toute femme qui connaît les caractéristiques de son corps peut ressentir le syndrome prémenstruel dans ses diverses manifestations symptomatiques. Pour corriger la production d'hormones et éliminer les symptômes désagréables du syndrome prémenstruel, vous devriez consulter un médecin qui est capable d'évaluer et d'éliminer les causes de leur apparition.

? Pourquoi au début de la menstruation mal de gorge

Le cycle menstruel d'une femme est la préparation du corps à la fécondation et à la gestation. La plupart des processus jettent leurs forces dans cette préparation, mettant ainsi en danger d'autres systèmes dans le corps. Lorsque l'œuf n'est pas fécondé, des règles viennent, signalant le début d'un nouveau cycle. Le syndrome prémenstruel (SPM) inquiète une grande moitié de la population féminine et peut se manifester par une variété de symptômes dus à une immunité affaiblie. Le mal de gorge avant la menstruation peut être attribué à ce syndrome. Ce problème est directement lié à une immunité réduite et peut s'accompagner d'autres sensations désagréables: maux de tête, fièvre, douleurs thoraciques, bas-ventre, etc..

Les causes

Les causes de diverses douleurs avant la menstruation peuvent être dues à de nombreux facteurs différents. En cas de mal de gorge, la cause peut être un rhume en développement en raison d'une faible immunité.

Causes de la douleur avant les jours critiques:

  1. Changements hormonaux. Après environ le 20e jour du cycle, un saut hormonal se produit - une baisse de la production de progestérone et une augmentation des œstrogènes. Ces changements dans le fond hormonal affectent fortement l'état général du corps.
  2. Augmentation de la prostaglandine. La cause de nombreuses manifestations désagréables, telles que: maux de tête, maux de dos et d'estomac, irritabilité ou apathie.
  3. Altération du métabolisme des neuropeptides. Les violations concernent le système nerveux central et sont en contact avec des processus neuroendocriniens. Une augmentation du niveau de prolactine et de vasopressine dans ce contexte explique la douleur et la sensibilité accrue de la poitrine, ainsi que les troubles associés aux intestins..
  4. Déséquilibre hydrique. Se produit en raison de l'augmentation des niveaux de mélatonine et de sérotonine, qui contribuent à l'accumulation d'eau et de sodium dans le corps.

Douleur pendant la menstruation

Diverses douleurs et anomalies dans le travail du cycle menstruel sont un phénomène courant et tout à fait explicable du syndrome prémenstruel. Un changement brusque du fond hormonal provoque du stress et une diminution de l'immunité dans le corps. Les symptômes désagréables peuvent être observés individuellement ou globalement, selon la personnalité du corps. Séparer les formes neuropsychiques, œdémateuses, céphaliques et de crise de la douleur prémenstruelle.

  1. Troubles neuropsychiatriques accompagnée de dépression, d'irritabilité, d'apathie et d'autres sautes d'humeur aiguës.
  2. Forme œdémateuse provoque une «coulée» et une sensibilité mammaire, un gonflement des extrémités, des flatulences intestinales et une exacerbation des récepteurs olfactifs et gustatifs.
  3. Forme céphalgique caractérisé par de graves maux de tête, des douleurs dans la région du cœur, des nausées, des vomissements, de la transpiration et d'autres symptômes. Angine, mal de gorge et fièvre supérieure à 37 - cela peut également être attribué à cette forme de douleur prémenstruelle.
  4. Formulaire de crise caractérisé par la survenue de crises soudaines sous forme d'hypertension artérielle, de respiration rapide et de palpitations. Avec cette forme, le corps est très sensible au stress et à divers types de troubles nerveux. La fatigue générale et la présence de maladies infectieuses augmentent l'effet des crises sur le corps.

L'avis des médecins

Le mal de gorge avant la menstruation est justifié par une immunité réduite et l'incapacité du corps à résister aux infections. La menstruation affecte considérablement la résistance globale du corps et met en danger les systèmes de base. Diverses douleurs surviennent en raison de pathologies causées par un dysfonctionnement du fond hormonal. Les facteurs affectant l'état général pendant la période prémenstruelle comprennent:

  • mode de vie (faire du sport ou son absence, air frais, nutrition);
  • prendre des contraceptifs ou d'autres médicaments hormonaux;
  • mauvaises habitudes (tabagisme, alcool, drogues);
  • la présence de maladies (infectieuses ou virales);
  • stress
  • grossesse.

Si une femme a mal à la gorge, nez qui coule, toux ou fièvre, cela signifie la présence d'un rhume ou d'un mal de gorge en raison de l'incapacité du corps à lutter contre les agents responsables des infections respiratoires. Pour prévenir les complications prémenstruelles, il est nécessaire de renforcer le système immunitaire avec des aliments sains et sains, de marcher au grand air et de prendre la vitamine manquante..

Sommaire

Toute femme qui connaît les caractéristiques de son corps peut ressentir le syndrome prémenstruel dans ses diverses manifestations symptomatiques. Pour corriger la production d'hormones et éliminer les symptômes désagréables du syndrome prémenstruel, vous devriez consulter un médecin qui est capable d'évaluer et d'éliminer les causes de leur apparition.

Une sensation de coma dans la gorge - pourquoi vous devez être examiné d'urgence.

Très souvent, chez les personnes en parfaite santé, il y a un symptôme comme une boule dans la gorge. Il semble que rien ne fait mal, mais l'inconfort est terrible, il y a un désir constant de "l'avaler". Ce n'est un secret pour personne qu'une maladie est plus facile à prévenir aux premiers stades de développement qu'une maladie lointaine. Par conséquent, cette sensation doit être considérée comme un signal que quelque chose ne va pas dans le corps.

Que signifie la sensation d'une boule dans la gorge??

1. Causes psycho-émotionnelles

Une boule dans la gorge se produit très souvent après avoir souffert de stress et de dépression prolongée, de surcharge nerveuse et de manque de sommeil. Cette condition est caractérisée par une tension du corps, mais comme la gorge est l'endroit le plus sensible, l'inconfort est le plus ressenti ici. Cette image ne viole pas les fonctions de base du corps. À mesure que le contexte émotionnel se stabilise, cette sensation disparaît d'elle-même..

2. Les troubles végétovasculaires sont la cause la plus fréquente de coma dans la gorge. Cela est dû au fait qu'ils sont accompagnés de maladies telles que l'hypertension, l'ulcère gastrique, l'ischémie cardiaque, l'asthme bronchique, qui donnent souvent au patient l'impression que quelque chose se trouve dans la gorge. La cause peut être une respiration rapide dans l'asthme, une bouche sèche en cas d'hypertension, une douleur derrière le sternum dans la maladie coronarienne, des troubles digestifs avec ulcère gastrique.

3. Maladies gastro-intestinales

La présence constante d'une bosse dans la gorge peut indiquer des anomalies dans le tube digestif. Il s'agit principalement du développement du reflux gastro-œsophagien, c'est-à-dire lorsque l'œsophage est dans un état irrité à cause des émissions périodiques de suc gastrique.

Des dysfonctionnements dans les intestins peuvent également signaler une sensation de bosse due à l'accumulation de mucus dans l'œsophage.

4. Maladies inflammatoires chroniques de la gorge et du nez

Une autre raison d'une sensation dans la gorge d'une bosse peut être déclenchée par des infections virales et bactériennes chroniques prolongées dans le nasopharynx, telles que l'amygdalite, la pharyngite, la laryngite. En règle générale, la forme chronique de toute maladie ne provoque pas de symptômes prononcés et le patient, se considérant en bonne santé, ne va pas chez le médecin. À ce moment, l'infection se propage à toutes les parties de la gorge et du nez, affectant les muqueuses, ce qui rend la déglutition difficile.

5. Problèmes thyroïdiens

Des serrements dans le cou et des difficultés respiratoires peuvent être causés par une hypertrophie des glandes thyroïdiennes..

6. Ostéochondrose de la colonne cervicale

Des sensations désagréables lors de la déglutition peuvent survenir avec des modifications dystrophiques des vertèbres cervicales. Les muscles du cou se resserrent, essayant de maintenir la colonne vertébrale dans la bonne position, tandis qu'il y a un pincement des terminaisons nerveuses, ce qui entraîne des douleurs dans le cou.

La sensation d'une bosse interférente peut indiquer une maladie aussi redoutable que le cancer de la gorge. Dans le même temps, des étouffements et éructations fréquents pendant les repas sont notés. Un signe supplémentaire de cancer de la gorge est l'enrouement et la toux sèche..

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses raisons à la présence d'une bosse dans la gorge. Pour établir le bon diagnostic, vous devez informer le médecin autant que possible de vos sentiments afin qu'il donne la bonne direction à un spécialiste plus étroit.

Pro-maladies en ligne © 2020
Attention! Les informations publiées sur le site sont à titre informatif uniquement et ne constituent pas une recommandation d'utilisation. Assurez-vous de consulter votre professionnel de la santé.!