Fibromes utérins multiples: causes, symptômes, complications, diagnostic, traitement

Sarcome

Il est généralement possible de remarquer la formation de fibromes uniquement lorsque sa taille atteint 5 cm ou plus. Dans le même temps, la femme ne présente aucun symptôme depuis plusieurs années, surtout si la tumeur se développe à partir de la cavité abdominale. Cependant, les conséquences de son développement peuvent être les plus imprévisibles. La formation de multiples fibromes utérins provoque des complications d'infertilité ou de grossesse. La méthode de traitement dépend de la taille et de l'emplacement des nœuds. La tâche des médecins est de choisir la méthode la plus douce afin de maintenir la fonction reproductrice..

Qu'est-ce que le myome multiple

Le nœud du myome se développe à partir d'une cellule en mutation dans les muscles de la paroi utérine. Si 2 cellules ou plus mutent, les soi-disant fibromes utérins multiples apparaissent. Ce type de tumeur est retrouvé chez 80% des patients atteints de cette maladie bénigne..

Selon l'emplacement et la direction de la croissance, les nœuds sont divisés selon les types suivants:

  • sous-muqueux - sont formés dans les fibres musculaires situées sous la membrane muqueuse tapissant la cavité utérine;
  • subserous - se forment sous la membrane externe (séreuse) et se développent vers la cavité abdominale;
  • interstitiel - se développe à l'intérieur de la couche musculaire.

Dans une tumeur multiple, des ganglions de différentes tailles peuvent être observés simultanément: jusqu'à 2 cm de diamètre (petit), de 2 à 6 cm (moyen) et plus de 6 cm (grand). Parfois, un autre nœud myomateux en développe un autre.

Il existe différentes options pour localiser plusieurs nœuds. Ils peuvent tous, par exemple, se former à l'extérieur de l'utérus, mais leur apparition simultanée dans la cavité est également possible. Plusieurs tumeurs de tailles différentes ne peuvent être localisées que dans le corps de l'utérus ou uniquement dans son col de l'utérus. Localisation mixte possible.

Dans la couche musculaire, les nœuds de plusieurs fibromes peuvent être dispersés dans le volume ou se concentrer sur n'importe quel site. S'ils se forment dans la paroi arrière de l'utérus, la femme ne saura rien de leur existence jusqu'à ce qu'ils interfèrent avec le travail d'autres organes.

Cette maladie survient principalement chez les femmes en âge de procréer après 30 ans..

Vidéo: Qu'est-ce qu'une tumeur multiple, méthodes de traitement

Complications de multiples fibromes

Avec la formation de multiples fibromes sous-muqueux, une femme subit divers types d'irrégularités menstruelles. Lorsque des ganglions tumoraux apparaissent du côté de la cavité abdominale, des adhérences se forment avec les organes voisins, ce qui entraîne une douleur constante dans l'abdomen, le bas du dos, une perturbation des organes pelviens.

Plusieurs nœuds myomateux ont souvent une jambe mince. Sa torsion entraîne une violation de la circulation sanguine dans le corps tumoral et une nécrose tissulaire. Cette condition est très dangereuse, car elle provoque des saignements internes graves et une péritonite..

Une complication grave nécessitant une intervention chirurgicale immédiate est la soi-disant «naissance d'un nœud myomateux» - prolapsus d'une tumeur sous-muqueuse de la cavité utérine à travers le col de l'utérus dans le vagin. Cela se produit lorsque la tige est trop mince et que le nœud se développe vers le canal cervical. Cette condition entraîne une nécrose du nœud, des saignements graves.

Chez environ 5% des patients, plusieurs fibromes utérins dégénèrent en tumeur maligne.

Les causes de la maladie

La mutation des cellules se produit à la suite de troubles circulatoires (dus à un spasme soudain du vaisseau à un point particulier), à un processus inflammatoire ou à des dommages mécaniques à la paroi pendant le curetage. Cependant, le principal facteur prédisposant est considéré comme un déséquilibre hormonal dans le corps, des changements anormaux dans le rapport des œstrogènes et de la progestérone.

Le plus souvent, le myome multiple se trouve chez les femmes atteintes de maladies telles que l'endométrite, l'hyperplasie endométriale, l'endométriose. Les facteurs suivants contribuent à l'apparition de troubles hormonaux et à la formation d'une tumeur:

  • maladies du système endocrinien;
  • trouble métabolique entraînant l'obésité, le diabète;
  • absence de grossesse et d'accouchement, refus d'allaiter, apparition tardive ou manque d'activité sexuelle;
  • début de la puberté trop précoce ou tardif;
  • Avortement;
  • une mauvaise installation et une utilisation prolongée du dispositif intra-utérin;
  • l'utilisation de médicaments hormonaux thérapeutiques et contraceptifs.

Addition: Un rôle important est joué par une prédisposition génétique à la formation de cellules anormales, qui assure le développement de multiples fibromes.

Le risque de fibromes est accru chez les femmes confrontées à des conditions environnementales défavorables, travaillant avec des substances nocives. La surcharge physique et le stress émotionnel prolongé, l'habitude de fumer contribuent également à l'apparition d'une pathologie.

Symptômes

Les symptômes en présence de plusieurs fibromes dépendent de son type, de sa taille et de son emplacement.

La formation de ganglions intra-abdominaux n'affecte pas la nature des menstruations. Les menstruations viennent régulièrement, la durée et l'intensité sont normales. Si les ganglions tumoraux sont situés directement sous l'endomètre ou germent dans la cavité utérine, la femme développe une ménorragie (périodes douloureuses abondantes de plus de 7 jours), ainsi que des saignements utérins entre les périodes (métrorragie). Cela devient la cause de l'anémie ferriprive, de la privation d'oxygène des cellules de divers tissus. Des symptômes tels que vertiges, faiblesse, nausées, maux de tête, évanouissements apparaissent.

Le symptôme de la formation de multiples fibromes utérins sous-muqueux est l'apparition chez la femme de sécrétions liquides jaunâtres abondantes. La poursuite de l'éducation et la croissance des ganglions s'accompagnent de douleurs abdominales constantes. De gros nœuds sous-séreux et interstitiels appuient sur les intestins, conduisant à la constipation. La pression sur la vessie provoque une violation de la miction, des changements dans la structure des reins. La miction devient fréquente ou difficile, accompagnée de douleur.

Avec une augmentation des nœuds, l'estomac d'une femme se développe, comme pendant la grossesse. Par conséquent, la taille des fibromes est généralement indiquée non seulement en centimètres, mais également dans les semaines de grossesse, auxquelles cette taille de l'abdomen correspond. Par exemple, un myome de 2 à 6 cm correspond à 10-11 semaines de grossesse.

Il est important de noter: une augmentation de l'abdomen se produit en raison d'un changement de forme, d'un gonflement des parois de l'utérus. Dans ce cas, le poids corporel du patient ne change pas. De plus, la croissance des nœuds peut être inégale, ce qui entraîne une augmentation asymétrique de l'abdomen..

En tordant les jambes des fibromes, un état «d'abdomen aigu» apparaît - douleur aiguë, tension dans ses muscles. La "naissance" du nœud myomateux s'accompagne de douleurs spasmodiques dans la partie inférieure.

Diagnostique

La présence de plusieurs fibromes peut être déterminée à l'aide de méthodes instrumentales:

  1. Échographie abdominale (externe) des organes pelviens, ainsi qu'échographie transvaginale à l'aide d'un capteur vaginal. Ces méthodes vous permettent de définir le nombre de ganglions tumoraux, de clarifier leur emplacement et de déterminer la taille des tumeurs.
  2. Dopplerométrie - échographie des vaisseaux sanguins. Il est effectué pour déterminer la vitesse du flux sanguin dans les nœuds des fibromes.
  3. Échographie de la cavité utérine et des trompes remplies d'un liquide coloré spécial (hystérosalpingoscopie) pour établir la perméabilité des trompes de Fallope.
  4. Examen aux rayons X d'une cavité et de tubes remplis d'un produit de contraste.
  5. Hystéroscopie (examen de la cavité utérine à l'aide d'un appareil optique).
  6. Examen histologique du grattage de la surface de la cavité utérine pour détecter la nature des changements dans les tissus, ainsi qu'une biopsie du contenu de la cavité utérine pour examen cytologique en présence de fibromes multiples sous-muqueux et interstitiels.
  7. Laparoscopie diagnostique. Conduit pour étudier les gros nœuds qui pénètrent dans la cavité abdominale.
  8. L'IRM vous permet d'évaluer si plusieurs fibromes utérins interfèrent avec l'emplacement normal d'autres organes, de choisir la méthode de traitement la plus appropriée et de surveiller l'état de l'utérus après la chirurgie.

Un test sanguin pour les hormones est également requis..

Traitement

Lors du choix d'une méthode de traitement, le médecin prend en compte non seulement la nature et l'emplacement des ganglions myomateux, mais également l'âge de la femme, son intention d'avoir des enfants.

Traitement conservateur

Il est utilisé lorsque les tailles des nœuds ne dépassent pas 2 cm, sont à l'origine de saignements et de douleurs dans l'utérus.

Le traitement est effectué dans les 3-6 mois. Médicaments utilisés à base de GnRH (hormones libérant des gonadotrophines de l'hypothalamus), qui suppriment le fonctionnement des ovaires (goséréline, buséréline). Dans ce cas, les nœuds de la tumeur se résolvent. L'inconvénient est qu'ils peuvent réapparaître après l'arrêt du traitement. De plus, la ménopause forcée se produit avec tous ses symptômes inhérents..

Pour restaurer le fond hormonal (en tenant compte des résultats d'un test sanguin), des anti-œstrogènes (tamoxifène), des progestatifs (dydrogestérone), des antagonistes de la progestérone (mifépristone) sont utilisés.

Un tel traitement est également effectué avant l'ablation chirurgicale des ganglions pour soulager l'état du patient pendant la chirurgie..

Chirurgie

Les opérations sont effectuées si les ganglions mesurent plus de 2 cm, leur croissance continue, il y a des saignements utérins abondants, de l'anémie, des douleurs intenses. Les indications de la chirurgie sont l'infertilité ou la fausse couche, la pression sur les organes adjacents, le danger de torsion des jambes ou la "naissance" du ganglion.

Dans le traitement de multiples fibromes utérins chez les jeunes femmes, lorsque la préservation de l'organe reproducteur et de ses fonctions est d'une grande importance, une myomectomie est réalisée - élimination des ganglions par laparoscopie (à travers des trous dans le péritoine) ou laparotomie (par une incision sous l'ombilic). Pour enlever les nœuds sous-muqueux, l'hystérorésectoscopie est utilisée (retrait des nœuds à travers le vagin à l'aide d'un appareil à hystéroscope).

Les méthodes mini-invasives qui vous permettent de sauver l'utérus comprennent l'embolisation des artères utérines. Une substance spéciale est introduite à travers l'artère fémorale, bloquant l'accès du sang aux vaisseaux des ganglions myomateux. En conséquence, leurs cellules meurent, sont remplacées par des cellules saines..

Chez les femmes qui ne prévoient pas de grossesse, ainsi que pendant la période préménopausique ou en présence de signes de violation de la structure de la paroi, l'apparition de cellules malignes dans la tumeur, le corps utérin est partiellement retiré tandis que les appendices et le col sont préservés, ou l'utérus est complètement retiré avec le cou et les trompes (hystérectomie).

Le médecin choisit individuellement les tactiques de traitement pour la patiente enceinte. Les nœuds sont retirés si leur taille dépasse 6 cm, ils sont situés à proximité du col de l'utérus, déforment la cavité utérine et interfèrent avec le développement du placenta et du fœtus.

Fibromes utérins multiples et grossesse

Le comportement d'un myome multiple pendant la grossesse est impossible à prévoir. Dans certains cas, les changements hormonaux qui se produisent entraînent un arrêt de la croissance des ganglions et même une diminution de leur taille. Dans d'autres cas, la grossesse, au contraire, provoque un développement tumoral accéléré.

La conséquence de la formation d'une tumeur peut être l'infertilité. L'une de ses causes est le manque d'ovulation lors de l'apparition de troubles hormonaux. La structure de l'endomètre change en raison de la prolifération ou de l'atrophie de la muqueuse, à cause de laquelle l'œuf fœtal ne peut pas être fixé.

La grossesse ne se produit pas, car les nœuds situés à l'intérieur de la cavité interfèrent avec le passage des spermatozoïdes et les tumeurs externes privent l'ovule de la possibilité de pénétrer dans les trompes, où elles doivent être fécondées.

Si une grossesse survient, elle est susceptible de se terminer en peu de temps, car en raison de la formation et de la croissance des nœuds, la structure du tissu musculaire est perturbée, le ton augmente, ce qui conduit à une ouverture spontanée du cou et au rejet de l'embryon. À une date ultérieure, une naissance prématurée peut commencer. De plus, la présence de ganglions myomateux dans la cavité corporelle entraîne une formation anormale du placenta, son détachement. Un gros nœud interfère avec la croissance normale du fœtus, provoque l'apparition d'anomalies anatomiques.

L'accouchement en présence des ganglions myomateux d'une femme est effectué par césarienne, car l'organe ne peut pas se contracter normalement, l'élasticité des parois est perdue, ce qui peut entraîner des larmes et des saignements sévères.

Fibromes utérins multiples et son traitement

Les maladies bénignes des organes génitaux féminins, y compris les multiples fibromes utérins, en termes de prévalence atteignent 50% de tous les cas. Les fibromes multiples (fibromyome) se trouvent plus souvent à l'âge de la reproduction, ce qui altère considérablement la fertilité d'une femme. Malheureusement, le fait de la présence de fibromes n'est pas immédiatement détecté, en relation avec lequel ils peuvent atteindre de grandes tailles. Dans ce cas, aucun traitement conservateur n'est appliqué, la préférence est donnée à la méthode chirurgicale, jusqu'à la chirurgie de prélèvement d'organes (hystérectomie).

Qu'est-ce que les fibromes utérins multiples?

Les fibromes multiples sont caractérisés par la formation de nœuds (tumeurs) à partir des muscles lisses (myomètre). Les nœuds sont formés à partir d'une seule cellule qui a subi une mutation capable d'une croissance incontrôlée. Dans l'étude, le myome est un néoplasme mou (léiomyome) ou dense (fibromyome). Les nodules avec myome multiple sont situés séparément les uns des autres et sont séparés par un myomètre normal. Les ganglions myomateux peuvent être de petit volume ou atteindre des tailles énormes, changer considérablement la forme de l'organe, ce qui conduit à une violation du système reproducteur chez les femmes.

Les nœuds n'ont pas de capsule, donc avec de petites tailles, ils peuvent être décortiqués de l'organe. Chacun des myomes multiples se nourrit d'une seule artère; en cas de perturbation de l'approvisionnement en sang, une nécrose tumorale se produit et un retrait urgent est nécessaire. La malignité ou la dégénérescence sarcomateuse des ganglions est extrêmement rare..

Les causes

Les causes du myome nodulaire utérin sont inconnues, mais de nombreux facteurs de risque ont été identifiés qui affectent directement leur apparition. Facteurs de risque associés au développement de plusieurs fibromes:

  1. La menstruation précoce, 10 ans ou moins augmente la division des cellules myométriales et le risque de mutation.
  2. Histoire de l'accouchement.
  3. Âge de la femme de 40 à 50 ans.
  4. Obésité.
  5. Régime de viande rouge.
  6. Inactivité physique.
  7. Fumeur.
  8. Hérédité.
  9. La survenue de troubles hormonaux.
  10. Histoire de l'avortement.

Il existe plusieurs théories sur l'apparition de néoplasmes dans l'organe génital. L'un d'eux prouve que le déséquilibre des hormones, avec une augmentation des œstrogènes et de la progestérone, contribue à la croissance du myomètre et à la formation de nœuds. La théorie génétique est basée sur l'augmentation, dans l'onglet initial, des cellules myométriales, la prédisposition génétique des personnes dans la famille desquelles il y a eu des cas de maladie.

Une autre cause de fibromes multiples est tout dommage à la couche musculaire (infection, chirurgie, curetage, dispositif intra-utérin). Dans une cellule qui a subi des dommages, un facteur de croissance est libéré qui transforme les récepteurs hormonaux. À cet égard, ils commencent à absorber une grande quantité d'œstrogènes et de progestérone, augmentant de taille, tandis que le niveau des niveaux hormonaux reste normal.

Avec imp

Les fibromes multiples chez la plupart des patients pendant une longue période ne provoquent aucun symptôme de la maladie. Le plus souvent, les néoplasmes sont détectés accidentellement lors d'un examen gynécologique. Dans un premier temps, un diagnostic est posé sur la base d'une augmentation de l'utérus et de sa déformation.

Les symptômes cliniques de la maladie dépendent directement de l'emplacement des nœuds, du type, de la taille et de la nature de sa croissance. Il ne faut pas oublier que l'augmentation du corps utérin peut provoquer d'autres maladies..

Les principaux symptômes des fibromes multiples:

  • Cycle menstruel.
  • Signes de compression des organes voisins:
    • Lors de la compression de la vessie, il y a une augmentation de la miction.
    • Compression partielle des uretères avec miction altérée.
    • Obstruction des voies urinaires avec néoplasme situé sur le col de l'utérus.
    • Constipation, obstruction intestinale causée par la compression du sigmoïde ou du rectum.
  • Avec un myome utérin multiple de grande taille, l'abdomen augmente de volume.
  • Douleurs crampes à la naissance d'un nœud sur la patte d'une espèce sous-muqueuse.
  • Maladie chronique des veines des membres inférieurs.
  • Le symptôme le plus courant est l'hyperpolyménorrhée, caractérisée par des douleurs persistantes dans le bas-ventre, des règles abondantes, prolongées et douloureuses.
  • Douleur pendant les rapports sexuels.

La douleur dans le sacrum et le bas du dos se produit avec des tumeurs de la paroi postérieure qui compriment les plexus nerveux.

Des irrégularités menstruelles conduisent au développement d'une anémie. Les tumeurs myomateuses situées dans le corps de l'utérus et des trompes de Fallope violent la fertilité d'une femme, conduisant à l'infertilité. Il existe une tendance au développement de maladies du sein causées par un déséquilibre hormonal. La torsion des jambes des fibromes entraîne un arrêt de l'approvisionnement en sang et sa nécrose, provoquant une douleur aiguë intense, une intoxication et nécessite une élimination immédiate.

Fibromes utérins et grossesse

Fibromes multiples - une pathologie observée chez les femmes en âge de procréer, respectivement, a un effet direct sur le début et le cours de la grossesse. Chez les patientes diagnostiquées avec un myome, la fertilité est préservée, mais le début de la grossesse sera déterminé par l'emplacement, la taille et le nombre de tumeurs myomateuses. Des nœuds dans la zone des trompes de Fallope perturbent le passage de l'œuf dans la cavité utérine, entraînant une grossesse extra-utérine. Les néoplasmes du cou et du canal cervical empêchent la pénétration des spermatozoïdes. Plusieurs tumeurs du corps utérin perturbent l'implantation de l'embryon, ce qui est associé à une déplétion de l'épithélium due à un saignement prolongé, une augmentation du tonus utérin, une déformation des organes.

Lors de la grossesse et de la présence de formations tumorales, une femme doit être préparée aux complications pouvant survenir pendant la grossesse et l'accouchement. Problèmes pouvant survenir pendant la grossesse:

  1. La croissance rapide des nœuds au premier trimestre peut devenir une menace de fausse couche.
  2. Avortement spontané.
  3. La grossesse peut ne pas se développer.
  4. Risque élevé de saignement utérin.
  5. Pathologie de l'attachement placentaire.
  6. Insuffisance placentaire.
  7. La menace d'une naissance prématurée.
  8. Retard de croissance intra-utérin associé à l'hypoxie.
  9. Prééclampsie (hypertension artérielle, gonflement sévère, protéines dans l'urine, développement de convulsions).
  10. Position et présentation incorrectes du fœtus.
  11. Rupture du placenta.

L'accouchement peut être compliqué par des anomalies du travail avec hypoxie fœtale et hémorragie post-partum.

Avant de planifier une grossesse, une femme doit être examinée et exclure les maladies utérines.

Vues

Les nœuds myomateux se distinguent par plusieurs caractéristiques et classifications. Selon l'emplacement des nœuds par rapport à l'utérus, il existe:

  • Les tumeurs sous-muqueuses (sous-muqueuses) se développent sous la paroi interne de l'organe.
  • Les ganglions intra-initiaux (intra-muros) sont situés dans l'épaisseur du tissu musculaire de l'organe.
  • Sous-péritonéale (subserous) se trouvent sous la membrane externe, la croissance est dirigée vers la cavité abdominale.
  • Les fibromes cervicaux chevauchent le col et le canal cervical; sa fréquence atteint 5% de toutes les espèces.
  • Le nœud sur la jambe est séparé du myomètre, fait saillie dans la cavité utérine ou l'espace abdominal, la nutrition se fait par l'artère, qui passe dans la jambe de la tumeur.

Les tailles des fibromes peuvent être petites et aller de quelques millimètres à 2 cm, les petites (moyennes) atteignent 7 cm, les gros nœuds sont considérés, dont la taille dépasse 10 cm, plus de 10 cm - géant.

Avec un myome multiple, un organe peut contenir simultanément des tumeurs de localisation et de taille différentes..

Il n'est pas exclu que les fibromes bénins dégénèrent en une formation maligne, à propos de laquelle il est habituel d'isoler les degrés de différenciation des ganglions afin de ne pas rater le moment de malignité de la tumeur.

Diagnostique

Le diagnostic des fibromes n'est pas seulement pour la détection des tumeurs - sa tâche principale est de différencier la tumeur des autres maladies des organes pelviens.

Les méthodes de diagnostic suivantes sont distinguées:

  • Un examen gynécologique bimanuel révélera une augmentation de l'utérus et déterminera d'autres tactiques.
  • L'examen cytologique des frottis cervicaux déterminera la présence d'inflammation, d'infection et de cellules atypiques.
  • Détermination du niveau d'hCG, exclusion de la grossesse.
  • Biopsie ou curetage par aspiration.
  • L'échographie transabdominale et transvaginale est le premier maillon du diagnostic instrumental et le «gold standard» pour le dépistage des femmes présentant une formation pelvienne volumétrique. Avec son aide, le nombre, l'emplacement et la taille des nœuds sont déterminés.
  • L'hystérographie d'écho avec introduction de contraste dans la cavité utérine vous permet de détailler l'emplacement du nœud et de choisir le bon traitement.
  • Tomodensitométrie avec contraste.
  • Tomodensitométrie en spirale.
  • L'imagerie par résonance magnétique avec et sans contraste déterminera non seulement la localisation, mais aussi la nature de la formation, distinguant une tumeur maligne d'une tumeur bénigne.
  • Hystérosalpingographie.
  • La sono-hystérographie vous permet de déterminer des formations même mineures de la cavité utérine.
  • Si la miction est altérée, pour un diagnostic différentiel, une cystoscopie est effectuée.
  • Laparoscopie diagnostique.

Obligatoire dans le diagnostic des fibromes multiples et des maladies concomitantes est une analyse générale et biochimique du sang, la détermination des niveaux hormonaux, l'analyse d'urine.

Traitement L

Après avoir diagnostiqué plusieurs fibromes, le traitement est sélectionné individuellement. Le choix des tactiques et du type de thérapie dépend du nombre de nœuds, de leur emplacement, de leur taille. L'âge de la femme, la présence d'enfants, l'intérêt pour le maintien des organes et la fonction reproductrice sont d'une grande importance.

Il existe des méthodes de traitement conservatrices et chirurgicales..

Traitement conservateur

Un traitement conservateur ou médicamenteux de plusieurs fibromes est acceptable comme tactique attentiste chez les patients avec de petits ganglions et sans plaintes. Pendant cette période, la femme est sous la surveillance d'un médecin, visite une consultation gynécologique 4 fois par an, effectue une échographie 2 fois par an, un oncocytogramme et un test sanguin général sont obligatoires.

Le patient doit éviter les procédures thermiques et physiothérapeutiques qui peuvent accélérer la croissance tumorale. La méthode conservatrice comprend les médicaments suivants:

  • Contraceptifs oraux à faible et à forte dose.
  • Les progestatifs réduisent l'hypertrophie épithéliale, utilisent plus souvent le dispositif intra-utérin pour un effet direct sur la tumeur.
  • Gn - RG (hormone de libération des gonadotrophines) est le seul médicament qui réduit les multiples ganglions myomateux et atténue les symptômes de la maladie. L'utilisation est limitée et est de 6 mois en raison d'effets secondaires. Après annulation, la taille des tumeurs revient à l'original.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés comme analgésiques.
  • L'acide tranexamique - un agent hémostatique efficace.
  • Les inhibiteurs de l'aromatase d'origine stéroïdienne et non stéroïdienne ont des effets antitumoraux.
  • Modulateurs de récepteurs de progestérone.

Traitement obligatoire des maladies concomitantes et des processus pathologiques causés par le myome multiple.

Chirurgie

Le traitement chirurgical de plusieurs fibromes est la méthode de choix et a certaines indications:

  1. Menstruations longues et lourdes.
  2. Douleur persistante.
  3. Violation du travail des organes apparentés.
  4. Enflure énorme.
  5. Progression de la croissance d'au moins une tumeur.
  6. Élargissement tumoral ménopausique.
  7. Fécondité due aux fibromes.
  8. Torsion des jambes et nécrose tumorale.

Le mode opératoire est déterminé individuellement, en fonction des caractéristiques de la maladie et du corps féminin.

La méthode de choix pour un patient en âge de procréer est la chirurgie préservant les organes avec un accès mini-invasif:

  • Myomectomie hystéroscopique - élimination des formations sous-muqueuses jusqu'à 6 cm à travers le vagin.
  • Avec une disposition interstitielle des ganglions myomateux, une myomectomie laparoscopique est réalisée..
  • Cathétérisme sélectif percutané des artères utérines à l'aide d'une technique radiologique.

Dans le cas où le nombre de néoplasmes est supérieur à 4, le médecin privilégie la chirurgie abdominale - l'ablation de l'utérus avec le col de l'utérus. Avec le myome multiple, l'utérus perd sa contractilité et continue de saigner pendant longtemps, entraînant une grave perte de sang, jusqu'au développement d'un choc hypovolémique. Dans ce cas, le seul traitement est une hystérectomie - ablation de l'utérus.

Avant l'opération, une préparation est effectuée, elle vise à lutter contre l'anémie, car des médicaments antianémiques avec du fer sont prescrits. Dans les deux à trois mois précédant l'ablation chirurgicale des myomes, GN-RG est prescrit. Le médicament de ce groupe réduit l'apport sanguin dans le néoplasme, ralentit sa croissance, réduit le risque de perte de sang pendant la période intra et postopératoire, permet une chirurgie endoscopique et préserve l'organe génital. Après l'opération, il est recommandé à la femme de se reposer le premier jour, de s'abstenir de rapports sexuels pendant 2-3 mois et d'être protégée de la grossesse pendant au moins 6 mois.

Les fibromes multiples sont une pathologie courante chez les femmes après la puberté. Des visites en temps opportun à la clinique prénatale vous permettront d'identifier la maladie à un stade précoce, de choisir le bon traitement et de préparer la grossesse.

Fibromes utérins multiples: symptômes, causes et traitement

De nombreuses femmes en âge de procréer sont confrontées à des problèmes de reproduction. L'un de ces problèmes est l'apparition de tumeurs bénignes dans l'utérus ou sur ses parois. Ces néoplasmes sont appelés fibromes. S'il existe plusieurs tumeurs de ce type, le médecin établit un diagnostic - plusieurs fibromes utérins.

Caractéristiques de la myomatose utérine

Le myome est formé de tissu musculaire lisse ou de tissu conjonctif utérin. Cette tumeur dans la plupart des cas reste bénigne, et seulement 2 pour cent d'une centaine se développe en une tumeur maligne.

Symptômes et causes

Si le néoplasme est petit, il n'y a généralement aucun signe de la maladie. Les petits nœuds sont diagnostiqués par échographie. Avec des nœuds moyens et grands, des symptômes caractéristiques apparaissent:

  • Ménorragie - changement dans la durée et la quantité de décharge pendant la menstruation.
  • Douleur dans le bas-ventre du côté où les fibromes se produisent.
  • En raison de la compression possible d'autres organes, des problèmes de miction et de selles s'aggravent. Une tumeur envahie par la pression sur la vessie et les intestins, de sorte que ces symptômes se produisent.
  • Anémie.
  • Fatigue chronique, évanouissement.

Étant donné que les ganglions myomateux peuvent apparaître à la fois à l'extérieur de la cavité utérine et dans l'épaisseur des muscles, les symptômes dans différentes tumeurs peuvent varier légèrement.

Si des fibromes se développent sur la partie externe de l'organe (sous-séreux), ils se caractérisent par une douleur intense, une faiblesse, une faible hémoglobine. Une complication de ce type de tumeur peut être la torsion du cavalier, qui relie le joint à l'utérus. Après la torsion, une nécrose tissulaire peut commencer..

Lorsque l'excroissance se développe dans l'épaisseur de la paroi (sous-muqueuse), des périodes très abondantes et douloureuses commencent, jusqu'à des saignements sévères.

Le nœud intermusculaire (type interstitiel) est situé dans l'épaisseur du tissu musculaire et son signe est une miction fréquente et l'apparition de constipation.

Parfois, le myome peut dégénérer de la sous-muqueuse à la forme sous-séreuse, c'est-à-dire que le phoque quitte la muqueuse. Cela s'accompagne de douleurs aiguës et de saignements possibles. Dans ce cas, les gynécologues parlent de la naissance du nœud myomateux.

Les types mixtes sont très rares lorsque certains des nœuds multiples appartiennent à une espèce et certains à une autre.

Les facteurs contribuant à la nucléation et à la croissance de plusieurs fibromes peuvent être:

  • Déséquilibre hormonal.
  • Prédisposition héréditaire.
  • Avortements ou fausses couches fréquents.
  • Vie sexuelle promiscuité
  • Infection du système reproducteur.
  • Maladie métabolique.

Étant donné que les fibromes se développent soit dans les parois de l'utérus soit dans sa cavité, de nombreux gynécologues mesurent la tumeur non seulement en millimètres, mais également pendant les semaines de grossesse.

Les petits nœuds sont considérés comme des phoques jusqu'à 20 millimètres et une période de 4 à 6 semaines. Ne nécessite pas de traitement des fibromes utérins de petites tailles, la cause de l'élimination peut être une torsion des jambes du joint.

Excroissances de taille moyenne - jusqu'à 7 centimètres et 10-12 semaines. Le patient peut être invité à retirer un nœud ou à observer en dynamique. Par exemple, si une opération est nécessaire avec un myome de 10 semaines, s'il n'y a pas de symptômes exprimés, cela ne peut être déterminé que par un spécialiste en fonction des résultats de l'échographie. Cela dépend de l'emplacement de la tumeur: le long de la paroi arrière, le long de la paroi avant, dans le col de l'utérus.

Un gros nœud atteint une taille de plus de 7 centimètres et de 12 à 16 semaines - dans ce cas, il est proposé au patient de retirer les fibromes en fonctionnement.

Diagnostic et traitement

Lorsque vous contactez un médecin, vous devez tout dire sur vos soupçons et votre bien-être. Le médecin basé sur ces données fera une anamnèse, l'examinera sur une chaise gynécologique et fera des tests. Assurez-vous que le patient sera référé pour une échographie des organes pelviens, et le médecin peut prescrire une hystéroscopie, à la suite de laquelle il est possible de détecter toutes les formations dans la cavité utérine et même de prendre des tissus pour une biopsie.

Le traitement des ganglions myomateux utérins peut être divisé en médicaments et en chirurgie.

Des médicaments hormonaux sont prescrits pour réduire la taille de la tumeur et éliminer les symptômes de la maladie. Souvent, des préparations de GnRH sont prescrites, qui suppriment le travail des ovaires, et des contraceptifs oraux qui restaurent le fond hormonal. Ce traitement de multiples fibromes utérins est approprié pour les petites tailles de tumeurs après avoir observé sa croissance en dynamique. Si les nœuds commencent à se multiplier ou à se développer, alors seule la chirurgie est indiquée.

Si la femme est encore jeune et qu'elle a absolument besoin de maintenir la fonction de procréation, une myomectomie est réalisée, le plus souvent par laparoscopie. Dans le cas des phoques sous-muqueux, une intervention chirurgicale pour retirer les tumeurs peut être effectuée dans le cadre d'une hystéroscopie..

Avec des nœuds densément situés, ils peuvent éliminer des formations avec une partie de l'utérus.

S'il existe un risque de dégénérescence des fibromes bénins en tumeur maligne, retirez tout l'utérus. Cela se fait également en cas de saignement utérin ouvert, lorsqu'il est difficile de l'arrêter..

Les fibromes pendant la grossesse

Si la patiente est enceinte, les fibromes peuvent se résorber en raison de changements hormonaux dans le corps. Mais parfois, le nœud commence à se développer intensément, puis une surveillance accrue de l'état du patient est nécessaire. Dans les cas graves, pour sauver une femme, ils provoquent un accouchement prématuré. Les fibromes utérins sont une indication de la césarienne, car la contractilité de l'organe peut être altérée ou des complications peuvent commencer lors des contractions.

Mais le plus souvent, la grossesse ne se produit tout simplement pas s'il y a des néoplasmes myomateux.

Si une femme est au stade de la planification d'un bébé, elle doit d'abord retirer tous les néoplasmes.

Fibromes utérins multiples (multinodulaires)

Les fibromes utérins sont une tumeur bénigne de la couche musculaire qui se produit sous l'influence de changements hormonaux dans le corps. On pense que jusqu'à 80% de toutes les femmes souffrent de pathologie, mais seulement la moitié des patientes sont au courant de leur diagnostic. La probabilité de développer une tumeur augmente considérablement avec l'âge. Dans la plupart des cas, la maladie se retrouve chez les femmes de plus de 35 ans..

Les fibromes utérins multiples sont une forme particulière de pathologie dans laquelle deux nœuds ou plus sont détectés pendant l'examen. Les tumeurs peuvent être à peine perceptibles ou atteindre de grandes tailles, localisées dans la couche sous-muqueuse, interstitielle ou sous-séreuse, interférer avec le début de la grossesse ou ne pas affecter la conception du bébé. Les fibromes multinodulaires nécessitent une approche thérapeutique différente de celle des formations individuelles. Dans certains cas, les médecins n'ont d'autre choix que de recourir à un traitement radical afin de sauver le patient de toutes les manifestations désagréables de cette maladie.

Classification: ce qui se passe myome multiple

Léiomyome, fibrome, fibromyome - ce sont tous des synonymes de la même maladie. Parfois, les fibromyomes des gynécologues sont isolés séparément pour souligner un grand pourcentage de tissu conjonctif dans la structure tumorale. En savoir plus sur la pathologie ici. En substance et d'origine, il s'agit de la même formation qui croît à partir de la couche musculaire de l'utérus.

Selon la CIM-10, le myome appartient au groupe D25. Les types cliniques de tumeurs sont divisés en sous-groupes:

  • Sous-muqueuse (sous-muqueuse) - se développe dans l'endomètre, peut aller dans la cavité corporelle (D0);
  • Intramural (interstitiel) - situé uniquement dans la couche musculaire (D1);
  • Subserous - se développe vers la coquille externe de l'utérus, peut sortir dans la cavité pelvienne (D2).

Plus de détails sur les différences entre ces types de fibromes peuvent être trouvés dans l'article: "Ganglions myomateux: qu'est-ce que c'est?"

Par rapport à la couche musculaire de l'utérus, trois sous-groupes de myomes sont distingués: sous-muqueux, interstitiel, sous-séreux.

Plusieurs nœuds myomateux sont situés dans diverses parties de l'organe et affectent toutes ses couches. Le myome intraligamentaire, situé entre les ligaments de l'utérus, est particulièrement distingué.

Dans la pratique gynécologique, une autre classification des tumeurs est également importante:

  • Myome cliniquement insignifiant (jusqu'à 2 cm) - n'interfère pas avec la vie normale et la conception de l'enfant, est asymptomatique;
  • Petits fibromes - jusqu'à 2,5 cm ou jusqu'à 5 semaines d'agrandissement utérin;
  • Myome de taille moyenne - jusqu'à 5 cm ou 12 semaines;
  • Gros fibromes - plus de 5 cm;
  • Fibromes géants - plus de 8-10 cm.

La taille des nœuds du myome affecte directement le choix de la méthode de traitement et détermine en grande partie le pronostic de la maladie.

Vous pouvez découvrir à quelle vitesse le myome se développe et comment arrêter sa croissance, ici.

Avec plusieurs fibromes utérins, la taille et la localisation du nœud dominant, c'est-à-dire le plus grand, méritent une description spéciale..

Causes d'une tumeur dans l'utérus

La cause exacte des fibromes utérins n'est pas connue. Il existe deux théories:

  1. Défaut cellulaire au cours du développement intra-utérin de l'utérus;
  2. Dommages cellulaires dans un organe mature.

Selon l'autopsie, le myome est trouvé chez 80% des femmes, donc la deuxième théorie est considérée comme plus probable. Une attention particulière est accordée aux changements hormonaux conduisant à une croissance incontrôlée du tissu musculaire. L'effet des œstrogènes et leur synthèse excessive dans le contexte d'une carence relative en progestérone est à l'étude. En faveur de cette théorie est le fait que les fibromes utérins sont souvent détectés avec d'autres maladies hormono-dépendantes: l'hyperplasie de l'endomètre, l'adénomyose et la mastopathie. Les tumeurs utérines bénignes peuvent également être associées à des néoplasmes dans les ovaires..

Symptômes: que rechercher

Le myome utérin multiple du corps n'a pas de caractéristiques cliniques distinctives. Chez la moitié des femmes, la maladie se poursuit sans symptômes prononcés: il n'y a ni saignement ni douleur. La tumeur est détectée par hasard sur une échographie. L'apparition de signes caractéristiques est notée avec la croissance de ganglions de plus de 2 cm. Comment reconnaître la pathologie dès les premiers stades peut être lu dans l'article: "Symptômes des fibromes utérins".

  • Spotting du vagin ou saignement en dehors des menstruations;
  • Douleur chronique au bas du dos, périnée, région inguinale, bas-ventre;
  • Violation du cycle menstruel (les menstruations deviennent abondantes, longues et douloureuses);
  • Signes de compression des organes adjacents: la vessie et le rectum (augmentation de la miction, constipation).

La douleur dans le bas du dos est l'un des principaux symptômes des fibromes utérins, nécessitant un traitement immédiat dans un établissement médical.

Les saignements génitaux surviennent non seulement avec le myome, mais peuvent également indiquer d'autres maladies gynécologiques.

Des complications avec plusieurs fibromes utérins surviennent avec une longue histoire de la maladie. Si vous abandonnez le traitement pendant des années, l'apparition de telles conséquences indésirables est possible:

  • Torsion des jambes de la tumeur (avec une localisation sous-séreuse);
  • Nécrose des fibromes;
  • Anémie ferriprive (avec saignements fréquents et / ou abondants).

De fortes douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen se produisent avec une nécrose du néoplasme ou une torsion des jambes de la tumeur et nécessitent des soins médicaux d'urgence.

Grossesse tumorale

La conception d'un enfant atteint de tumeurs bénignes du myomètre est possible si les néoplasmes n'interfèrent pas avec la pénétration des spermatozoïdes et la fixation de l'embryon (implantation). Les tumeurs cliniquement insignifiantes n'affectent pas le développement du fœtus et ne sont souvent détectées qu'à l'échographie lors du prochain dépistage. Les petits fibromes vous permettent également d'endurer un enfant en toute sécurité.

Avec de petits nœuds myomateux, les chances d'avoir un bébé sont élevées et la grossesse se déroule généralement sans complications.

Des problèmes surviennent dans les situations suivantes:

  • Fibromes interéthraux - empêche la naissance indépendante;
  • Nœuds sous-muqueux multiples (avec croissance centripète des fibromes) - l'embryon ne trouve pas de place pour l'implantation et meurt sans envahir la paroi utérine;
  • Gros nœuds qui déforment la cavité de l'organe - un risque élevé de fausse couche spontanée ou de naissance prématurée;
  • Fibromes interstitiels - interfèrent avec le fonctionnement normal du placenta et de la nutrition fœtale, interfèrent avec les contractions utérines pendant l'accouchement.

Il est assez difficile de dire comment la grossesse se déroulera avec le myome. Les médecins n'ont pas peur de la santé du fœtus uniquement s'il existe des nœuds sous-séreux. Une tumeur entrant dans la cavité abdominale n'interfère généralement pas avec le cours de la gestation et de l'accouchement indépendant. Dans tous les autres cas, le risque de telles complications augmente considérablement:

  • Fausse couche habituelle - fausses couches fréquentes aux premiers stades;
  • Insuffisance isthmique-cervicale (avec de gros nœuds);
  • Naissance prématurée;
  • Malformations congénitales du fœtus dues à la compression par les ganglions myomateux;
  • Insuffisance placentaire, hypoxie concomitante et malnutrition fœtale;
  • Anomalies du travail;
  • Hémorragie post-partum.

Selon les statistiques, jusqu'à 4% de toutes les grossesses se produisent dans le contexte des fibromes. Chez 25% des femmes, il y a une légère augmentation des ganglions pendant la gestation, dans 15-30% leur diminution. Les petites tumeurs de croissance ont tendance à stabiliser la croissance. Avec des tumeurs volumineuses et géantes, la grossesse se déroule rarement en toute sécurité sans traitement préalable..

Des détails sur le déroulement de la grossesse avec myome peuvent être trouvés ici..

La fécondation in vitro avec myome utérin est réalisée sur une base commune et après un cycle de traitement. Pour une conception réussie d'un enfant par FIV, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui entravent la gestation normale.

Il est possible de tomber enceinte avec un myome multinodulaire, cependant, les médecins recommandent fortement que vous subissiez un examen et un traitement avant de planifier votre enfant afin de minimiser les complications possibles..

L'accouchement avec myome peut passer par le canal de naissance naturel si la tumeur ne bloque pas la sortie de l'utérus. Une césarienne peut être proposée avec une disposition cervicale de l'un des nœuds, ainsi qu'avec un grand nombre de néoplasmes dans la paroi de l'organe. Plusieurs nœuds empêchent l'utérus de se contracter et le bébé ne peut pas naître naturellement. Ce problème est résolu individuellement avec chaque patient, en tenant compte de l'histoire et en fonction de la présence d'autres conditions pathologiques..

Avec de gros ganglions myomateux pendant l'accouchement, il existe un risque élevé de complications diverses, par conséquent, la césarienne est préférée.

Conception de l'enquête

Pour établir un diagnostic précis, les méthodes suivantes sont utilisées:

Examen gynécologique

À l'examen bimanuel, l'utérus est élargi et apparaît tubéreux en raison de multiples nœuds. Sur la base de l'examen, le médecin peut suspecter une pathologie et orienter le patient vers un examen plus approfondi.

L'examen échographique révèle plusieurs nœuds situés dans différentes parties de l'utérus. Le médecin mesure la taille des formations, évalue le flux sanguin par dopplerométrie, identifie la pathologie concomitante. L'hydrosonographie aide à visualiser les tumeurs sous-muqueuses - échographie avec remplissage de la cavité utérine avec un milieu liquide.

Une photo des fibromes multinodaux avec échographie peut être vue ci-dessous.

L'échographie montre 2 fibromes: l'un d'eux est sous-séreux (semble plus sombre), l'autre est sous-muqueux (plus clair).

Hystéroscopie

L'examen endoscopique de la cavité utérine est l'étalon-or dans l'étude des fibromes. Pendant le diagnostic, le médecin évalue la taille et l'emplacement des ganglions, et détermine également la possibilité de myomectomie.

L'imagerie par résonance magnétique est indiquée dans les situations difficiles, y compris avec des échos peu clairs de fibromes. La méthode vous permet également de déterminer l'emplacement des tumeurs géantes par rapport aux autres organes et d'évaluer l'efficacité de la thérapie.

L'utilisation de l'imagerie par résonance magnétique est réalisée dans le cas où il n'est pas possible d'obtenir des informations précises sur la pathologie même après l'échographie, et qu'il est difficile pour le médecin d'évaluer le néoplasme.

Approches du traitement des fibromes utérins multinodaux

Les tumeurs cliniquement insignifiantes ne nécessitent pas de traitement. L'observation dynamique est montrée: examens réguliers par un gynécologue, échographie tous les 6 mois. Si le myome ne se développe pas, il ne présente aucun danger pour la femme, n'interfère pas avec la conception de l'enfant et le déroulement de la grossesse.

Indications pour le traitement des fibromes:

  • Infertilité ou fausse couche;
  • Douleur pelvienne chronique
  • Saignement utérin;
  • Signes de compression des organes adjacents;
  • Croissance progressive des fibromes.

Le choix de la méthode de traitement dépendra de l'état de reproduction de la femme, du nombre et de la taille des nœuds.

Pour se débarrasser des fibromes utérins, différentes approches sont pratiquées:

  • Thérapie de régression temporaire (utilisation d'agents hormonaux pour réduire la taille de la tumeur);
  • Traitement de régression stable (EMA, occlusion de l'artère utérine);
  • Opérations de préservation d'organes;
  • Traitement radical.

Les schémas thérapeutiques alternatifs, y compris la médecine traditionnelle, ne sont pas efficaces en cas de fibromes utérins. Il est impossible de se débarrasser d'une tumeur qui se développe à partir de la couche musculaire avec des herbes, de l'acupuncture ou des exercices thérapeutiques. Toutes ces méthodes ne prennent que du temps. La tumeur se développe, l'état du patient s'aggrave et le risque de saignement utérin et d'autres complications augmente. Dans de rares cas, une dégénérescence maligne de la tumeur est possible, puis le pronostic sera très défavorable.

Traitement conservateur utilisant des agents hormonaux

La pharmacothérapie est justifiée lorsque la taille du nœud dominant ne dépasse pas 3 cm Dans d'autres situations, un traitement chirurgical est indiqué. Le refus de la chirurgie menace une prolifération rapide de la tumeur, une altération de la fonction des organes voisins, des saignements fréquents et une infertilité.

Le traitement d'une petite tumeur avec des médicaments est largement utilisé, mais seul le médecin traitant doit prescrire le médicament.

Dans le traitement des fibromes utérins, les médicaments suivants sont utilisés:

Agonistes hormonaux libérant la gonadotrophine (GN-RG)

Le moyen le plus moderne de se débarrasser de la maladie. Les médicaments réduisent la production d'oestrogène, inhibant ainsi la croissance tumorale. La priorité est donnée aux formulaires de dépôt. Les hormones sont administrées une fois par mois, la durée du traitement est de 3 à 6 mois. Pendant le traitement, une stabilisation de la croissance de l'éducation et une diminution de la taille des nœuds à cliniquement non significative (moins de 2 cm) sont notées.

Les agonistes de la Gn-RH sont mal tolérés par les femmes. Dans leur contexte, des symptômes typiques de carence en œstrogènes se produisent et une ménopause réversible artificielle se forme. Bouffées de chaleur, transpiration, maux de tête apparaissent, la pression artérielle augmente. Pour éliminer les symptômes désagréables, une thérapie de couverture (thérapie d'appoint) avec de l'œstrogène à faible dose est effectuée..

Gestagens

Les analogues de la progestérone naturelle agissent de la même manière: ils réduisent les niveaux d'oestrogène et stabilisent la taille des nœuds. La cure dure 6 mois. Selon les critiques, les gestagènes ne sont pas toujours bien tolérés par les patients en raison d'un grand nombre d'effets secondaires. Plus souvent prescrit en périménopause aux femmes contre-indiquées lors de la prise d'agonistes du Gn-RH.

Les contraceptifs oraux combinés sont utilisés pendant une courte période de 3 à 6 mois chez les jeunes femmes. Utilisé pour planifier une grossesse. Dans le contexte de l'annulation, la probabilité d'une conception réussie d'un enfant augmente considérablement. Non utilisé pour les nœuds de plus de 2,5 cm de diamètre.

Pour le traitement des fibromes, seuls les COC à forte gestagène (désogestrel, etc.) sont utilisés: Novinet, Femoden, etc..

Les contraceptifs oraux combinés (COC) Novinet et Femoden sont utilisés dans le traitement des tumeurs si la taille des ganglions ne dépasse pas 2,5 centimètres.

  • Après l'annulation des hormones, le néoplasme peut réapparaître, il est donc recommandé de planifier une grossesse dans les 3-6 prochains mois après la fin du traitement;
  • Si une femme ne prévoit pas de devenir mère, après des progestatifs ou des agonistes de la Gn-RH, des contraceptifs hormonaux modernes sont prescrits: le système intra-utérin Mirena ou des COC à faible dose;
  • Chez les femmes vers 45 ans, l'hormonothérapie peut entraîner une ménopause naturelle, au cours de laquelle les ganglions myomateux sont considérablement réduits..

Chirurgie

Indications pour le traitement chirurgical:

  • La taille du nœud dominant est supérieure à 3 cm;
  • Croissance rapide des fibromes (plus de 4 semaines par an);
  • Prolifération tumorale à la ménopause;
  • Saignements anémiques abondants ou fréquents;
  • Le développement de complications (compression des organes pelviens, nécrose du ganglion);
  • Infertilité.

Avec de nombreux nœuds, les méthodes de traitement chirurgical suivantes sont utilisées:

Embolisation de l'artère utérine (EMA)

Une technique progressive, soumise aux conditions suivantes:

  • Nœuds multiples sous-séreux, sous-muqueux et interstitiels de toute taille avec un bon apport sanguin;
  • Noeuds sous-séreux interstitiels d'un diamètre pouvant atteindre 8 cm;
  • Myome multinodal chez une femme prévoyant une grossesse.

L'EMA est le traitement de choix pour les fibromes utérins multiples. Cette opération vous permet de sauver l'utérus, tout en éliminant les symptômes désagréables de la maladie et en réduisant considérablement le risque de complications lors de la grossesse à venir. Dans le contexte de la procédure, la fonction menstruelle est normalisée, ce qui facilite également la condition de la femme.

L'EMA est utilisée comme méthode indépendante pour le traitement des myomes multinodaux de petites et moyennes tailles. Pendant l'opération, le médecin, par l'accès dans la veine fémorale, introduit des emboles dans les vaisseaux utérins, qui obstruent la lumière et arrêtent l'apport sanguin à la tumeur. La tumeur est fortement réduite en taille, tandis que le tissu musculaire sain n'est pas endommagé..

L'un des traitements les plus efficaces pour les tumeurs multiples est l'embolisation des artères utérines, dont l'essence est d'arrêter l'apport sanguin aux fibromes.

Avec de gros nœuds, l'EMA est utilisée comme l'une des étapes du traitement et est utilisée avant la myomectomie. Cette approche réduit considérablement le risque de saignement lors de la chirurgie à venir et améliore le pronostic de la maladie..

Occlusion endoscopique de l'artère utérine

L'opération peut réduire considérablement le flux sanguin dans les artères utérines, cependant, la tumeur n'arrête pas complètement de se nourrir. Il est conseillé d'appliquer cette méthode comme l'une des étapes du traitement avant de retirer les nœuds.

Myomectomie conservatrice

L'essence de la méthode est d'exciser la tumeur et d'éliminer tous les foyers pathologiques. L'utérus est préservé et la femme peut devenir mère à l'avenir. L'utilisation de la myomectomie conservatrice dans plusieurs nœuds est limitée. Pendant l'opération, le médecin devra retirer un grand nombre de nœuds dans différentes parties de l'utérus, et il est plutôt difficile de ne pas toucher les tissus sains.

Après la myomectomie, une cicatrice reste sur l'utérus. L'accouchement naturel n'est pas recommandé, la césarienne est indiquée.

Options pour l'opération:

  • Myomectomie hystéroscopique - ablation des ganglions à l'aide d'un hystéroscope (la meilleure option pour les tumeurs sous-muqueuses);
  • Chirurgie laparoscopique - toutes les manipulations sont effectuées par des ponctions dans la paroi abdominale (le meilleur choix pour les tumeurs sous-séreuses);
  • Laparotomie - ablation d'une tumeur par une incision classique (montrée en présence de gros néoplasmes, une cicatrice sur l'utérus).

L'un des types d'élimination conservatrice des fibromes est la myomectomie hystéroscopique, qui est principalement réalisée avec des nœuds sous-muqueux.

L'accès laparoscopique est difficile dans de telles situations:

  • Le nombre total de nœuds ne dépasse pas 4;
  • La présence de tumeurs sous-séreuses ou sous-muqueuses;
  • Taille utérine jusqu'à 12 semaines de gestation.

Dans ce cas, le médecin peut retirer les nœuds avec accès à la laparotomie (via une incision).

Hystérectomie

L'ablation de l'utérus est une opération radicale qui ne laisse pas à une femme une chance de devenir mère. Une hystérectomie est réalisée par accès laparoscopique ou laparotomique et est indiquée dans de telles situations:

  • La taille de l'utérus est supérieure à 12 semaines;
  • Plusieurs nœuds interstitiels;
  • L'emplacement du néoplasme dans le col de l'utérus;
  • Suspicion de dégénérescence maligne de la tumeur;
  • Croissance tumorale pendant la ménopause;
  • Combinaisons de fibromes avec hyperplasie endométriale ou adénomyose.

Une alternative à l'hystérectomie pour le myome multiple est l'EMA. Dans certains cas, les médecins parviennent à quitter l'utérus et à se débarrasser de la tumeur sans mesures drastiques.

Il n'est pas pratique de sauver l'utérus pendant la ménopause. Après l'âge de 45 ans, le risque de dégénérescence maligne de la tumeur augmente de manière significative, et cela n'a aucun sens de laisser une «bombe à retardement» dans le corps.

D'autres méthodes (ablation FUS, électromyolyse) dans le traitement des fibromes multinodulaires ne sont pratiquement pas utilisées en raison de leur faible efficacité.

Prévention: comment éviter une maladie dangereuse

La prévention spécifique n'est pas développée. Comme les causes exactes de la pathologie ne sont pas connues, parler de sa prévention est assez difficile. Les recommandations suivantes aident à réduire légèrement le risque de développer une tumeur:

  • Mise en œuvre en temps opportun de la fonction de reproduction;
  • L'utilisation rationnelle des médicaments hormonaux;
  • Refus d'avortement;
  • Traitement adéquat des maladies gynécologiques.

Le pronostic de la myomatose utérine dépend de nombreux facteurs. C'est l'âge de la femme, et le nombre de nœuds, leur localisation, la présence d'une pathologie concomitante. Plus le problème est identifié tôt, plus les chances d'éviter le développement de complications et de se débarrasser de la pathologie sans conséquences importantes sont grandes..