Qu'est-ce que les fibromes utérins multiples: types et diagnostic de la maladie pendant la grossesse

Mélanome

Plusieurs fibromes utérins sont retrouvés chez environ 50% des femmes qui consultent un gynécologue. Les fibromes utérins sont appelés formations tumorales diagnostiquées dans le myomètre..

Les fibromes utérins peuvent être simples ou multiples. Dans la pratique gynécologique, une forme plurielle est plus courante. Les néoplasmes atteints de myome multiple ont un nombre, un type et une forme différents.

La pathologie fait référence à une maladie bénigne, cependant, le pronostic dépend de nombreux facteurs. Le volume, la localisation, le taux de croissance et la variété des nœuds sont essentiels.

La forme multiple, par exemple, d'une variété subserous, progresse souvent de manière asymptomatique. Son identification peut être accidentelle lors d'une échographie prophylactique des organes pelviens et de la prise de contact avec un spécialiste pour une autre raison. Plusieurs fibromes utérins, par exemple une espèce sous-muqueuse, sont soumis à un traitement obligatoire pour diverses raisons. L'absence de diagnostic et de traitement en temps opportun de la variété sous-muqueuse peut entraîner une augmentation des nœuds, ce qui entraîne souvent des conséquences désagréables.

Qu'est-ce que le myome multiple

Les femmes modernes sont de plus en plus confrontées à diverses tumeurs de l'utérus - un organe reproducteur creux pour porter un enfant. Dans la plupart des cas, les maladies oncologiques des organes reproducteurs contribuent aux changements hormonaux dans le corps.

La myomatose utérine est l'une des pathologies bénignes courantes qui affecte la couche musculaire moyenne de l'organe.

L'organe génital se compose de trois couches:

  1. Myomètre - moyen (muscle);
  2. Endomètre de l'utérus - interne (muqueux);
  3. Séreux - externe (sous-péritonéal).

Le myome multinodulaire affecte le myomètre, mais peut se développer dans n'importe quelle couche de l'organe génital. Récemment, l'âge des patients atteints de maladies similaires est devenu plus jeune. S'il y a une dizaine d'années, la myomatose a été diagnostiquée, principalement, avant la ménopause (à quarante ou cinquante ans), maintenant les femmes de trente ans en sont malades.

Les causes

Les causes exactes de multiples fibromes utérins sont mal connues, mais les scientifiques ont pu identifier les facteurs de risque. Dans la plupart des cas, la myomatose se développe chez les femmes avec les facteurs suivants:

  • un déséquilibre hormonal avec une augmentation des œstrogènes et une diminution de la progestérone qui se produit lors du rejet de la lactation, de la fin de la première grossesse, de l'apport incontrôlé de médicaments hormonaux et de COC, de maladies ovariennes et de l'hypophyse;
  • traumatisme utérin pendant l'avortement, curetage, interventions chirurgicales, accouchement compliqué;
  • la présence de maladies utérines de nature inflammatoire - adénomatose, endométriose, métroendométrite;
  • dysfonction thyroïdienne conduisant au diabète sucré et à l'obésité;
  • vie sexuelle irrégulière, insatisfaction sexuelle, ainsi qu'un mode de vie sédentaire, entraînant une stagnation de sang dans le bassin;
  • mauvaises habitudes, stress, prédisposition génétique.

Si une femme présente un ou plusieurs facteurs prédisposants, elle devrait consulter des spécialistes en gynécologie plus de deux fois par an avec le passage obligatoire de méthodes de diagnostic telles que l'échographie et la colposcopie. Cela est particulièrement vrai pour les patients vus par un endocrinologue..

Causes d'une tumeur dans l'utérus

La cause exacte des fibromes utérins n'est pas connue. Il existe deux théories:

  1. Défaut cellulaire au cours du développement intra-utérin de l'utérus;
  2. Dommages cellulaires dans un organe mature.

Selon l'autopsie, le myome est trouvé chez 80% des femmes, donc la deuxième théorie est considérée comme plus probable. Une attention particulière est accordée aux changements hormonaux conduisant à une croissance incontrôlée du tissu musculaire. L'effet des œstrogènes et leur synthèse excessive dans le contexte d'une carence relative en progestérone est à l'étude. En faveur de cette théorie est le fait que les fibromes utérins sont souvent détectés avec d'autres maladies hormono-dépendantes: l'hyperplasie de l'endomètre, l'adénomyose et la mastopathie. Les tumeurs utérines bénignes peuvent également être associées à des néoplasmes dans les ovaires..

Classification

Initialement, plusieurs fibromes sont classés selon la taille des nœuds:

  1. Petite forme - jusqu'à deux centimètres de diamètre;
  2. Moyen - de deux à six centimètres;
  3. Grand - six centimètres et plus.

Traitement de lecture recommandé de l'ostéome et de ses causes

Les néoplasmes peuvent être localisés non seulement dans l'utérus, mais aussi dans le canal cervical. Cependant, plusieurs fibromes cervicaux ne sont pas communs sur le col de l'utérus. À l'emplacement exact, cela se produit:

  • fibromes utérins sous-muqueux - les tumeurs musculaires sont localisées sous l'endomètre;
  • fibromes avec un nœud sous-séreux - une tumeur sur la jambe à l'extérieur de l'organe;
  • vue interstitielle - le nœud est formé directement dans la couche musculaire;
  • type intraligamentaire - localisation interconnectée du néoplasme.

Avec le myome multiple, deux nœuds ou plus sont détectés et peuvent être localisés simultanément dans ses différentes couches.

Thérapies

Sur la base des résultats de l'examen, l'option de traitement optimale pour le fibromyome multiple est sélectionnée. Lors de la prescription du traitement, le médecin prend en compte la localisation des nœuds, le nombre de foyers pathologiques, les tailles, les formes, la disponibilité opérationnelle, les futurs plans de grossesse de la patiente, l'âge, les maladies concomitantes et d'autres facteurs.

Aujourd'hui, les spécialistes préfèrent un traitement préservant les organes.

Selon la situation, le médecin choisit l'une des 4 principales approches pour traiter le myome multiple ou une combinaison d'options:

  1. Radical.
  2. Conservateur.
  3. Régression temporelle.
  4. Régression stable.

Symptômes

Lorsque les néoplasmes n'ont pas encore atteint de grandes tailles, le tableau clinique est absent. Des signes ultérieurs commencent à apparaître, forçant la femme à consulter un médecin. Les symptômes dépendent souvent du type de nœuds. Ainsi, avec les formations sous-séreuses, les menstruations ne sont pas perturbées, elles sont régulières, avec une durée et une intensité normales. Cependant, ces nœuds de grande taille peuvent exercer une pression sur les organes voisins, entraînant une violation de leur fonctionnalité.

Avec la localisation sous-muqueuse des nœuds (espèces sous-muqueuses), la ménorragie se développe - les menstruations deviennent longues et douloureuses, ainsi que lourdes. Les saignements utérins entre les règles commencent également. En raison de pertes de sang fréquentes, une anémie se développe, dont les symptômes sont une pâleur de la peau, une faiblesse, des étourdissements, des évanouissements. Avec ce type de fibrome, le patient développe une décharge liquide abondante de couleur jaune. La croissance active des ganglions myomateux entraîne une douleur constante dans le bas-ventre.

La croissance des néoplasmes conduit à un gonflement des parois de l'utérus et à sa déformation, ce qui entraîne une augmentation de l'abdomen du patient sans augmentation du poids corporel. En raison de la croissance inégale des nœuds, l'abdomen peut avoir une apparence asymétrique. Il est très important de prendre les signes de complications telles que la torsion des jambes du nœud, sa rupture ou sa naissance. Par naissance, on entend une tumeur tombante dans le vagin, accompagnée de crampes dans le bas-ventre. Si la jambe est tordue, cela entraîne une nécrose du néoplasme, qui se fait ressentir par une douleur aiguë, une tension dans le tissu musculaire et une augmentation de la température corporelle.

Il s'agit d'une condition très dangereuse nécessitant une intervention chirurgicale immédiate..

Avec le myome, lors d'une baisse significative des taux d'œstrogènes, par exemple, pendant la ménopause, le tissu tumoral peut s'inverser, ce qui conduit à sa régression. Cependant, avec une forme multiple de la maladie, la disparition complète des néoplasmes est rare. Pour se débarrasser de la maladie, une femme subit un traitement hormonal et chirurgical..

Lecture recommandée Tumeurs bénignes de la thyroïde et malignes, leurs symptômes et leur traitement

Quels types existent

Si le myome ne dure pas plus de 12-13 semaines, une hormonothérapie est utilisée. Ces médicaments inhibent la production d'œstrogènes et le taux de progression des nœuds, ainsi que réduisent leur taille.

L'EMA et le retrait au laser sont également prescrits. Les méthodes douces ont plusieurs avantages:

  1. Il ne reste pas de grandes cicatrices, elles ne dépassent généralement pas un diamètre de 2 centimètres.
  2. La fertilité.
  3. Rééducation courte - jusqu'à 14 jours.
  4. Risque minimal de saignement et de complications.

La thérapie est pertinente pour les jeunes femmes qui envisagent une future grossesse. Les hormones sont souvent utilisées, parfois après la chirurgie, pour prévenir les rechutes. Les contraceptifs oraux sont efficaces dans l'infertilité causée par les ganglions myomateux. Les médecins utilisent Femoden, Novinet, etc. Les médicaments contiennent des progestatifs qui arrêtent la croissance des tumeurs..

Les antagonistes des hormones libérant la gonadotrophine sont bons à des tailles de 10 mm à 30 mm. Zoladex, Lucrin Depot et d'autres sont nommés. La durée du traitement ne dépasse pas 6 mois, car une utilisation prolongée de ces médicaments provoque la ménopause.

aGnRH réduit la formation de tumeurs de 2 fois, la grossesse peut être planifiée immédiatement après le traitement. Pendant le traitement, certains patients rapportent une transpiration excessive, des sautes d'humeur et des bouffées de chaleur..

Si le fibrome n'atteint pas 7 mm, il est surveillé. L'élimination ou tout autre traitement n'est pas approprié tant que la progression de la maladie n'est pas absente. Cependant, pendant la ménopause, parfois de petits nœuds sont enlevés, par exemple, environ 9 mm.

Embolisation

Si une thérapie conservatrice ne produit pas les résultats souhaités, une EMA est prescrite. Les dimensions des nœuds ne doivent pas dépasser 3 centimètres. La technique résiste à la pathologie à tout moment. Dans le processus, les artères sont bloquées avec une substance spéciale, ce qui provoque la mort de la tumeur, sans nutrition appropriée.

Une femme maintient des fonctions reproductives, car l'utérus ne souffre pas. La procédure dure jusqu'à 50 minutes, l'anesthésie n'est pas nécessaire. Après l'opération, le patient reste sous observation jusqu'au matin, puis rentre chez lui. Au fil du temps, une légère douleur est possible, qui est éliminée par les analgésiques..

La récupération se produit après sept jours, des améliorations sont perceptibles dans le prochain cycle menstruel. L'inconfort et les écoulements abondants sont éliminés. Dans la première semaine après l'EMA, une faiblesse, de la fièvre et des frissons sont possibles. Bientôt, les symptômes désagréables disparaîtront.

Enlèvement au laser

Les faisceaux laser sont utilisés pour les néoplasmes jusqu'à 4 centimètres. Le faisceau dosé tombe sur la zone affectée, tout en conservant la profondeur optimale. Cependant, les tissus et cellules voisins ne souffrent pas. La thérapie présente plusieurs avantages, parmi eux:

  • Rapidité d'exécution;
  • Absence de douleur, de cicatrices, de cicatrices et d'anesthésie;
  • La fonction de reproduction demeure;
  • Pendant l'intervention, le saignement s'arrête;
  • Opportunité ambulatoire.

La période postopératoire ne dépasse pas 2 jours. À la suite d'un tel traitement, les menstruations se normalisent, la santé s'améliore et la capacité de donner naissance à des enfants revient. Les inconvénients comprennent un risque élevé de rechute et l'incapacité d'intervenir avec des tumeurs à grande échelle..

Les fibromes utérins multiples sont classés en fonction de leur taille et de leur emplacement. S'il y a une accumulation de ganglions myomateux, dont la taille dépasse 6 cm, ces tumeurs sont considérées comme grandes. Les formations du milieu mesurent de 3 à 4,5 cm et sont petites - jusqu'à deux.

Le myome apparaît dans la couche musculaire d'un organe à la suite d'un déséquilibre des hormones sexuelles féminines. Plusieurs cellules du myomètre croissent pathologiquement rapidement, ce qui conduit à l'apparition d'un petit nœud, et après une capsule d'un futur néoplasme.

À condition que le nombre d'œstrogènes ne soit pas réduit à la normale, les fibromes continueront à se développer jusqu'à ce qu'ils atteignent des tailles critiques. Dans la pratique médicale, un cas a été enregistré lorsqu'une tumeur bénigne pesait plus de 60 kg.

Il existe une autre division des formations myomateuses, en fonction de son origine et de sa direction. Le nœud sous-séreux prend naissance dans la partie externe de l'utérus, se développe dans la cavité pelvienne. La tumeur presse sur les organes voisins, provoquant une gêne. N'apporte pas de changements majeurs au cycle menstruel..

Interstitiel ou intramural - se forme et se développe dans l'épaisseur de la couche musculaire de l'utérus. Simplifié, il est appelé intermusculaire. Ce type de tumeur provoque une augmentation uniforme de l'organe affecté, des saignements cycliques sévères, une compression. Si le néoplasme se développe trop rapidement, des gonflements ou des signes de nécrose apparaissent, la femme s'inquiète de douleurs intenses.

Un myome sous-muqueux ou sous-muqueux se développe dans la cavité corporelle sous la fine couche muqueuse qui tapisse sa surface intérieure. Dans ce cas, les symptômes de la maladie s'aggravent. Cervicale - est assez rare (5%), localisée dans la couche musculaire du canal cervical étroit. Si la tumeur est grande, la lumière est complètement bloquée, ce qui ne permet pas à la femme de tomber enceinte, accompagnée de diverses pathologies et de fortes douleurs.

Le myome intramusculaire ou intramural provient de la couche moyenne des muscles. Elle conduit à la croissance de l'utérus, à l'échec du cycle menstruel, à des douleurs dans la région pelvienne. Une femme peut montrer des ganglions de la même espèce, plusieurs à la fois, ou en combinaison avec d'autres changements pathologiques (formations kystiques, endométriose).

La formation sous-muqueuse représente plus de 30% de tous les fibromes détectés. Les femmes en âge de procréer de 20 à 40 ans sont confrontées à une pathologie. Elle apparaît rarement dans la période postménopausique et les tumeurs existantes régressent généralement. Il n'y a eu aucun cas de détection de fibromes chez les filles avant les règles (première menstruation).

Les fibromes sous-muqueux multinodulaires se développent assez rapidement. Il s'accompagne de symptômes prononcés, ce qui vous permet de diagnostiquer et de commencer le traitement à temps. Selon les statistiques, une femme sur cinq atteinte de myome ne peut pas tomber enceinte et la seule raison est les ganglions ressemblant à des tumeurs.

Le nœud intramural se développe dans la couche musculaire de l'utérus et ne quitte souvent pas le myomètre. Dans de rares cas, la tumeur fait saillie vers l'extérieur ou dans la cavité de l'organe. Une telle éducation est le plus souvent diagnostiquée - dans 95% des cas.

Le myome interstitiel sous-séreux est beaucoup moins fréquent et prend naissance dans la masse musculaire de l'utérus, après quoi il se développe en direction de la paroi externe de l'organe. En fin de compte, la tumeur devient subsereuse, située à l'extérieur. Un tel myome pendant longtemps ne se fait pas sentir et est détecté par hasard (échographie planifiée, examen gynécologique). Localisés dans la cavité ectopique, les nœuds n'interfèrent pas avec le processus de conception et le cycle menstruel normal.

Diagnostique

Plusieurs fibromes sont diagnostiqués à l'aide des mesures suivantes:

  • examen sur chaise gynécologique à l'aide de miroirs, ainsi que palpation;
  • échographie avec capteurs abdominaux et transvaginaux;
  • Dopplerographie des vaisseaux de l'utérus et des ganglions myomateux;
  • hystérosalpingographie (échographie avec introduction d'un agent de contraste, le plus souvent, la solution de Lugol);
  • radiographie de contraste;
  • ponction ou biopsie ciblée (cette dernière est réalisée par accès laparoscopique);
  • examen histologique et cytologique du biopat;
  • imagerie par résonance magnétique ou calculée.

Avec les myomes multiples, un test sanguin pour le statut hormonal est requis.

Complications

Les complications des gros fibromes utérins surviennent plus souvent que celles des petits myomes multiples, et des complications d'autres organes sont souvent observées:

  • saignements utérins, ils sont abondants, car une grande formation a un bon apport sanguin;
  • maladie rénale due à la stagnation de l'urine et à une infection;
  • obstruction intestinale aiguë, due à la violation du passage des aliments dans les intestins, avec sa compression;
  • péritonite, se produit en raison de la torsion des jambes et de la nécrose du nœud myomateux, des saignements sont également possibles, en raison de la destruction de la paroi du vaisseau d'alimentation.

Traitement

Les mesures thérapeutiques peuvent être différentes et dépendent de la taille des néoplasmes, de leur nombre, de l'âge de la femme et de ses plans de reproduction pour l'avenir. Le traitement des petits ganglions myomateux est effectué par des méthodes conservatrices. Les gros néoplasmes atteints de myomes utérins multiples sont retirés chirurgicalement. Pour les principales mesures thérapeutiques, le patient peut se voir prescrire un traitement avec la médecine traditionnelle.

Traitement conservateur

Pour lutter contre la pathologie des petits ganglions myomateux, une hormonothérapie est réalisée afin de rétablir l'équilibre des œstrogènes et de la progestérone, ainsi que de réduire la taille des tumeurs.

Pour ce faire, appliquez:

  • contraceptifs oraux combinés à faible dose (COC);
  • dispositif intra-utérin "Mirena";
  • les antigonadotrophines;
  • anti-œstrogènes;
  • gestagènes;
  • agonistes de la progestérone.

Si une femme a des saignements sévères, une infertilité est observée, le néoplasme est grand et se développe à un rythme d'au moins deux centimètres par an, alors les médecins prescrivent une intervention chirurgicale.

Chirurgie

Les indications d'une intervention chirurgicale sont:

  1. Avortement spontané (fausse couche);
  2. Forte douleur, non susceptible d'être soulagée par des analgésiques;
  3. Forme grave d'anémie ferriprive;
  4. Compression de la vessie et / ou du rectum;
  5. Âge âgé du patient;
  6. Réticence du patient à avoir des enfants à l'avenir.

Pour préserver la fonction reproductrice, les jeunes femmes pratiquent l'ablation des néoplasmes uniquement par laparoscopie. Parfois, les nœuds sont retirés par le vagin. L'embolisation, dans laquelle les artères utérines qui alimentent la tumeur sont bloquées, a gagné en popularité. Les femmes ménopausées, ainsi que celles qui n'envisagent plus d'avoir d'enfants, ont une résection utérine, dans laquelle les ganglions myomateux sont enlevés avec les tissus sous-jacents. Si une femme, en parallèle avec un myome multiple, est diagnostiquée avec une adénomatose ou une tumeur maligne des néoplasmes est suspectée, alors le corps utérin doit être amputé le long de la bordure de son cou ou l'ablation de l'utérus avec le cou et le vagin.

Lecture recommandée Qu'est-ce que le lymphome à cellules B, son pronostic, ses symptômes et son traitement

Traitement avec des remèdes populaires

La thérapie avec des méthodes alternatives doit être convenue avec le médecin traitant.

Pour réduire les fibromes et ralentir la croissance des ganglions, diverses décoctions, infusions, tisanes sont utilisées. Le patient peut être douché ou tamponné. La pomme de terre, le soda, une moustache dorée, une forêt de pins, etc. sont utilisés comme médicaments. Avec une telle thérapie, il est nécessaire de respecter strictement les prescriptions et recommandations du médecin, car l'automédication est lourde de complications et de conséquences.

Approches du traitement des fibromes utérins multinodaux

Les tumeurs cliniquement insignifiantes ne nécessitent pas de traitement. L'observation dynamique est montrée: examens réguliers par un gynécologue, échographie tous les 6 mois. Si le myome ne se développe pas, il ne présente aucun danger pour la femme, n'interfère pas avec la conception de l'enfant et le déroulement de la grossesse.

Indications pour le traitement des fibromes:

  • Infertilité ou fausse couche;
  • Douleur pelvienne chronique
  • Saignement utérin;
  • Signes de compression des organes adjacents;
  • Croissance progressive des fibromes.

Le choix de la méthode de traitement dépendra de l'état de reproduction de la femme, du nombre et de la taille des nœuds.

Pour se débarrasser des fibromes utérins, différentes approches sont pratiquées:

  • Thérapie de régression temporaire (utilisation d'agents hormonaux pour réduire la taille de la tumeur);
  • Traitement de régression stable (EMA, occlusion de l'artère utérine);
  • Opérations de préservation d'organes;
  • Traitement radical.

Les schémas thérapeutiques alternatifs, y compris la médecine traditionnelle, ne sont pas efficaces en cas de fibromes utérins. Il est impossible de se débarrasser d'une tumeur qui se développe à partir de la couche musculaire avec des herbes, de l'acupuncture ou des exercices thérapeutiques. Toutes ces méthodes ne prennent que du temps. La tumeur se développe, l'état du patient s'aggrave et le risque de saignement utérin et d'autres complications augmente. Dans de rares cas, une dégénérescence maligne de la tumeur est possible, puis le pronostic sera très défavorable.

Myome et grossesse

Plusieurs fibromes peuvent affecter négativement la conception et la portance d'un enfant:

  • de grosses tumeurs pressent les trompes de Fallope, empêchant l'ovule de pénétrer dans l'utérus;
  • les néoplasmes situés près du col de l'utérus rendent la fécondation difficile;
  • des changements dans la couche muqueuse empêchent l'implantation de l'œuf.

En cas de grossesse, les risques suivants existent:

  • augmentation du tonus utérin, menaçant l'avortement spontané au premier trimestre;
  • l'emplacement des nœuds près du placenta entraîne son vieillissement précoce, son décollement, sa malnutrition du fœtus;
  • une contractilité accrue du myomètre peut entraîner une naissance prématurée et des saignements soudains;
  • le manque d'espace dans la cavité utérine en présence de gros ganglions devient la cause de la malnutrition fœtale et du développement de diverses malformations.

Si des complications des fibromes sont détectées pendant la grossesse, les médecins effectuent une opération, essayant de sauver la vie de l'enfant. S'il est impossible de retirer les nœuds, la femme est observée avant l'accouchement et la naissance elle-même est réalisée par césarienne. Si la pathologie a été diagnostiquée avant la grossesse, puis après la chirurgie, vous ne pouvez planifier la conception qu'après un an.

Impact sur la grossesse

En plus des symptômes décrits, vous devez gérer l'effet de plusieurs fibromes sur la fonction de reproduction. Mais là encore, tout n'est pas si simple. Les nœuds petits et sous-séreux n'ont aucun impact négatif sur la capacité d'une femme à concevoir et à porter un enfant. Pendant la grossesse, la tumeur se comporte également différemment: elle peut diminuer, augmenter ou ne pas changer de taille..

Une diminution de la fonction de reproduction se produit souvent avec les fibromes sous-muqueux ou intra-muros. Les troubles hormonaux avec anovulation, modifications de l'endomètre et obstruction de la bouche des trompes peuvent devenir un obstacle à la conception et à l'implantation. Ensuite, une femme reçoit un diagnostic d'infertilité. Mais si l'embryon a quand même réussi à s'implanter, alors des problèmes inévitables à l'avenir. La grossesse et les fibromes utérins multiples sont des concepts, bien que compatibles, mais associés à diverses pathologies obstétricales:

  • Fausse couche (avortement, naissance prématurée).
  • Détachement ou placenta previa.
  • Hypotrophie fœtale.
  • Travail faible.
  • Hémorragie post-partum.

Par conséquent, la gestion de la grossesse chez les femmes atteintes de fibromes nécessite une préparation minutieuse et une attention accrue. Il est possible qu'un traitement soit nécessaire non seulement pour la femme enceinte, mais aussi pour son enfant.

Prédiction et prévention de la maladie

En règle générale, avec le diagnostic de myome multiple, les données pronostiques sont favorables, mais sans traitement en temps opportun, des complications peuvent survenir.

Les mesures préventives comprennent:

  1. Consommation compétente de médicaments hormonaux;
  2. Utilisation de contraceptifs pour éviter les grossesses non désirées et les avortements;
  3. Contrôle hormonal;
  4. Traitement en temps opportun des maladies du système reproducteur;
  5. La naissance du premier enfant à l'âge de vingt-deux ans environ;
  6. L'allaitement maternel pendant au moins six mois après l'accouchement.

La règle principale pour éviter les fibromes multiples ou pour l'identifier au stade initial de développement est une visite régulière chez le gynécologue.

Manifestations cliniques

Comme déjà mentionné, la maladie ne se manifeste pas toujours dans les premiers stades. Cependant, si des symptômes apparaissent, alors c'est comme suit:

  • douleur paroxystique, aggravée pendant les menstruations;
  • une augmentation du volume de l'abdomen;
  • troubles dans les intestins et la vessie;
  • inconfort et lourdeur dans le bas-ventre.

Si les nœuds sont gros et pressent sur la veine cave inférieure, le patient peut souffrir de tachycardie et d'essoufflement.

Fibromes utérins multiples

Temps de lecture: min.

Nom du servicePrix
Stock! Consultation initiale d'un reproductologue et échographie0 frotter.
Consultation répétée du reproductologue1 900 roubles.
Consultation initiale d'un reproductologue, Ph.D. Osina E.A..10 000 roubles.
Hystéroscopie22 550 rub.
Expert gynécologique en échographie3 080 rub.
Laparoscopie médicale et diagnostique (1 catégorie de complexité)65 500 roubles.
Laparoscopie médicale et diagnostique (2 catégories de complexité)82 200 rub.
Programme Santé des femmes après 40 ans31 770 rub.

Fibromes utérins nodulaires multiples: qu'est-ce que c'est?

Les fibromes utérins multiples (multiples) sont la présence de deux nœuds bénins ou plus dans l'organe reproducteur, consistant en des cellules hypertrophiées de la couche intermédiaire de l'utérus - le myomètre.

Forme mixte des fibromes utérins: qu'est-ce que c'est?

Les multiples nœuds des fibromes utérins peuvent être situés complètement dans ses différentes couches: à la fois dans les sous-séreux, dans le myomètre et intramuralement (fibromes utérins internes) et sous-muqueux, c'est-à-dire les fibromes dans la cavité utérine. Il peut y avoir un myome de l'utérus sur la jambe.

Cette condition pathologique est parfois appelée fibromes utérins mixtes, car les nœuds sont localisés à différents endroits de l'organe et peuvent donner des symptômes complètement polyvalents, mixtes, caractéristiques à la fois de la localisation sous-séreuse du néoplasme et de la sous-muqueuse. Cette pathologie n'est pas rare, mais au contraire, environ 70% des fibromes utérins rencontrés chez la femme sont multiples. Auparavant, on pensait que cette maladie était plus pathognomonique pour les femmes du groupe d'âge après 35 ans, cependant, à l'heure actuelle, les statistiques d'incidence augmentent inexorablement et indiquent un rajeunissement de l'incidence. Donc à l'heure actuelle et à l'âge de 20 ans, les médecins établissent de tels diagnostics.

Que sont les fibromes utérins??

Plusieurs fibromes dans un utérus peuvent être caractérisés par des localisations et des tailles différentes: les petits ont des dimensions ne dépassant pas deux centimètres, les moyens de deux à six centimètres et les fibromes utérins multinodaux de grandes tailles - respectivement plus de 6 centimètres.

Les facteurs étiologiques qui affectent la sensibilité accrue des myocytes peuvent être à la fois des processus inflammatoires, des facteurs traumatiques, des interventions médicales sur les organes du système reproducteur des femmes et des facteurs génétiques.

La pathogenèse de ces néoplasmes a également un caractère hormonal, qui consiste en l'effet sur les cellules musculaires compromises de l'utérus d'un fond d'oestrogène accru.

Dans les nœuds myomateux, deux stades de développement sont distingués, caractérisés par différentes sources d'effets œstrogéniques: par exemple, au stade initial, la croissance des nœuds se produit en raison d'un fond hormonal général altéré avec une composante hyperestrogénique, lorsque par la suite de telles formations deviennent indépendantes du fond hormonal général, et les œstrogènes sont synthétisés de manière autonome, par laquelle le développement de ces nœuds est pris en charge.

Quels sont les symptômes et les signes de croissance des fibromes utérins chez les femmes

Fibromes utérins multiples

Si la taille des nœuds, même plusieurs fibromes, est petite, les symptômes cliniques peuvent ne pas être du tout. Un tel fibrome peut être une découverte accidentelle lors d'un examen de routine par un gynécologue ou une échographie prophylactique.

Les symptômes dépendent principalement de l'emplacement des nœuds: s'il y a un nœud sous-muqueux, les symptômes peuvent se manifester sous la forme de menstruations abondantes, inhabituelles pour une femme en particulier, de crampes dans le bas de l'abdomen. Une telle perte de sang entraîne une augmentation de la perte de sang, qui n'est pas physiologique, mais pathologique. En conséquence, des complications telles que l'anémie post-hémorragique se développent, c'est-à-dire une diminution de l'hémoglobine dans un test sanguin clinique.

Plaintes de fatigue, fatigue, baisse des performances.

Le danger de multiples fibromes utérins de grandes tailles?

Une manifestation frappante des ganglions myomateux est la douleur, qui peut être à la fois légèrement exprimée et assez intense. La douleur peut être causée par plusieurs fibromes utérins avec un nœud sous-séreux, qui compriment les organes et les plexus nerveux voisins, et les fibromes sous-muqueux, en particulier sur la tige mince, qui se transforment en naissances avec le temps. Avec ce type de néoplasme myomateux, les douleurs deviennent crampes dans la nature, parfois poignardes, perçantes. Le traitement de ces fibromes doit être effectué dès que possible de manière opérationnelle pour prévenir les troubles nutritionnels du ganglion, et à l'avenir sa nécrose. il existe également des signes de compression des organes voisins, qui présentent des symptômes cliniques de constipation, de coliques intestinales, d'obstruction intestinale, de cystite, de mictions fréquentes, au contraire, l'absence d'urination, et avec de gros néoplasmes, l'écoulement d'urine des reins peut être perturbé, créant ainsi une clinique de pyélonéphrite, hydronéphrose, accompagnée de réactions hyperthermiques, douleur dans la région lombaire de l'organe affecté.

Qu'est-ce que les fibromes utérins multiples et la grossesse: peut-il survenir?

L'une des plaintes fréquentes des femmes présentant des fibromes utérins est l'infertilité, malgré les tentatives répétées de concevoir un enfant, aucune ne réussit. Bien sûr, cette situation nécessite un traitement urgent, car plus le processus est lancé, plus les conséquences seront graves pour le système reproducteur de la femme et sa fonction de reproduction.

Pour identifier un tel processus pathologique, un complexe d'examens cliniques et de laboratoire doit être attribué pour confirmer ou réfuter ce processus pathologique. Ceux-ci comprennent un examen gynécologique par un obstétricien-gynécologue, un examen échographique avec une sonde abdominale et vaginale, une dopplerométrie échographique du flux sanguin dans les nœuds et une imagerie par résonance magnétique. des technologies mini-invasives telles que l'hystéroscopie et la laparoscopie sont également utilisées, qui à leur tour peuvent être à la fois diagnostiques et thérapeutiques.

Le traitement dépend également de nombreux paramètres des formations myomateuses..

Fibromes utérins multiples: symptômes

Les symptômes ou manifestations cliniques de multiples fibromes utérins peuvent être:

  • Ménorragie - augmentation des saignements utérins;
  • Saignement utérin acyclique - saignement qui ne commence pas selon le calendrier du cycle;
  • Douleur dans le bas-ventre d'un léger inconfort dans le bas-ventre à une douleur perçante au poignard;
  • Anémie ferriprive posthémorragique;

Signes de dysfonctionnement des organes adjacents en raison de leur compression de gros fibromes utérins: constipation, défécation altérée, écoulement urinaire altéré et manifestations dysuriques.

Signes de multiples fibromes utérins

Tous les signes de fibromes utérins dépendent de son emplacement dans l'utérus, où se trouve la tumeur: dans le corps ou le col de l'utérus, par voie intramurale ou sous-séreuse. Et aussi l'ampleur des fibromes joue un rôle énorme dans l'apparition de ses signes.

Donc, les grandes fibromes sous-séreux commencent à se manifester avec des douleurs importantes dans le bas-ventre, une pression sur l'anus, de la constipation et des mictions fréquentes.

Les fibromes sous-muqueux peuvent être suspectés par un signe tel qu'une augmentation de la perte de sang menstruel, c'est-à-dire que les menstruations chez une femme deviennent plus abondantes et après qu'elles se terminent, la femme ressent une faiblesse importante, une fatigue.

Les échos des fibromes utérins permettent de poser un diagnostic correct

Comment traiter plusieurs fibromes utérins?

Le traitement d'un diagnostic tel que les fibromes utérins multiples peut être de trois types:

  1. Thérapie conservatrice;
  2. Traitement chirurgical;
  3. Thérapie combinée;

Quel est le traitement des fibromes utérins à un stade précoce??

La thérapie conservatrice consiste à utiliser des médicaments tels que:

  • Contraceptifs oraux combinés, médicaments qui combinent œstrogène et progestatif dans leur composition;
  • Agonistes hormonaux libérant la gonadotrophine;
  • Antagonistes des hormones libérant la gonadotrophine;
  • Gestagènes à la fois sous forme de capsules et sous forme de dispositifs intra-utérins;
  • Médicaments anti-œstrogéniques;

Le traitement chirurgical peut être effectué de trois manières: laparotomiquement, laparoscopiquement, hystéroscopiquement également les opérations sont divisées en:

Préservation des organes - interventions chirurgicales qui composent l'organe lui-même - l'utérus. Il s'agit notamment de la myomectomie - l'élimination de la formation myomateuse uniquement.

Radical - suggèrent l'ablation de l'utérus ou d'une partie de celui-ci (déflation, amputation supravaginale ou hystérectomie).

Fibromes utérins multiples: opération, avis

L'ablation de multiples fibromes utérins est indiquée par une petite tumeur et la présence de l'effet attendu après une telle opération. Pour retirer un nœud myomateux séparé, une myomectomie conservatrice est sélectionnée, les accès sont également sélectionnés en fonction de la taille de la tumeur. Avec sa taille impressionnante, bien sûr, le médecin choisit l'accès à la laparotomie, et avec de petites tailles - la laparoscopie. Avec une localisation sous-muqueuse, une hystérorésectoscopie est réalisée..

Cependant, l'avis des médecins coïncide avec plusieurs fibromes utérins - l'ablation de l'utérus est efficace. Ces interventions chirurgicales peuvent être effectuées par laparotomie ou voie vaginale. Il existe des interventions chirurgicales combinées qui impliquent d'effectuer la partie laparoscopique de l'ablation de l'utérus, suivie du stade vaginal.

Dans les technologies médicales modernes, une innovation est apparue dans la tactique de thérapie pour les myomes - l'embolisation des artères utérines. Le sens de cette procédure est l'introduction d'emboles (en termes simples - caillots sanguins) dans les vaisseaux qui alimentent la tumeur. À la suite de l'arrêt de la circulation sanguine, une nécrotisation et une diminution de cette formation myomateuse se produisent en eux..

En outre, une méthode non invasive pour éliminer les fibromes est actuellement l'ablation par FUS - l'utilisation d'une onde ultrasonore d'une certaine fréquence, qui vise à la formation myomateuse, à la suite de laquelle les tissus sont chauffés à une température de 60 degrés et le tissu tumoral est simplement nécrotique. En raison du caractère non invasif de cette méthode, les médecins préfèrent de plus en plus cette méthode..

Mais nous répétons que seul un médecin peut évaluer correctement toutes les données des méthodes de recherche objectives et choisir la tactique d'intervention chirurgicale dans chaque cas, en tenant compte de toutes les nuances d'une femme particulière.

Puis-je tomber enceinte avec un myome utérin multiple??

Bien sûr, on peut cependant noter que tout dépend de la taille de la tumeur myomateuse et de sa localisation. Ces caractéristiques du néoplasme apparaissent dans toutes les questions relatives à ce diagnostic..

Avec un petit myome utérin, sa localisation sous-séreuse, même si plusieurs nœuds, la grossesse est bien réelle. Cependant, si nous parlons d'un grand myome sous-muqueux, qui déforme la cavité utérine, ainsi que d'un myome, qui est situé dans le col de l'utérus ou à proximité de la gorge utérine interne, les chances de grossesse dans ce cas sont très faibles. Les grosses tumeurs affectent également négativement la période gestationnelle, car elles peuvent entraîner des complications telles que le décollement placentaire, le dysfonctionnement, l'hypoxie fœtale chronique, ce qui conduit finalement à un syndrome de retard de croissance intra-utérin et à une détresse fœtale. Dans les cas les plus déplorables, il peut y avoir une menace d'interruption de grossesse, une menace de naissance prématurée, ainsi que la mort prénatale du fœtus.

Qui a donné naissance à plusieurs fibromes utérins, avis?

Avec ce diagnostic, un plan de gestion des naissances peut être sélectionné à la fois par le canal de naissance naturel et par une césarienne. Si les tumeurs sont petites et n'interfèrent pas avec le processus de l'accouchement, il est tout à fait naturel d'accoucher. Mais si la tumeur est située dans la zone du pharynx interne et du cou, un tel accouchement est impossible et il est nécessaire d'accoucher la femme par césarienne.

Traitements des fibromes utérins multiples

Les formations bénignes pendant longtemps ne montrent pas de signes d'eux-mêmes, mais si vous ne les traitez pas, des complications imprévisibles surviennent. Les fibromes utérins multiples se manifestent par la formation de deux nœuds ou plus qui se développent à partir du tissu musculaire de l'organe génital. La pathologie peut être suspectée lorsque la formation atteint 5 cm ou plus. Qu'est-ce que c'est, comment traiter et quelles sont les façons, nous comprendrons dans l'article.

Ce que c'est

Le myome utérin multiple est une accumulation de formations bénignes issues du myomètre. Les nœuds sont localisés à différents endroits, ont une petite ou une grande taille, ont une forme différente. Typiquement, chez les femmes, la maladie est diagnostiquée aux derniers stades, donc le traitement n'est possible que chirurgicalement.

Les fibromes multinodulaires se développent le plus souvent dans le corps de l'utérus, mais sont parfois observés dans le col de l'utérus, se développent dans le péritoine, l'appareil ligamentaire. La tâche principale d'un gynécologue après avoir détecté des tumeurs est de préserver la capacité de reproduction et la capacité de donner naissance à des enfants. Pour cela, il existe des méthodes ou des médicaments doux à un stade inédit..

Statistiques

Selon les statistiques, des fibromes utérins multinodulaires sont détectés dans 12 à 25% des cas de diagnostic de pathologies gynécologiques. Le pic de développement est l'âge reproducteur et préménopausique. Aujourd'hui, les médecins craignent que la pathologie soit de plus en plus diagnostiquée chez les jeunes femmes de moins de 33 ans. Les filles de moins de 20 ans souffrent rarement de la maladie, dans environ 0,9 à 1,4% des cas. Selon des études récentes, la prévalence des formations multinodulaires a atteint 85%.

Comment classer

Les spécialistes distinguent ces types de pathologie:

  1. Le myome intraligamentaire est un type rare de nœud dans lequel ils se développent de l'utérus vers l'extérieur, se développant entre les ligaments qui maintiennent les organes internes du petit bassin. Traitement chirurgical.
  2. Sous-muqueux - situé dans la muqueuse de l'endomètre, provoquant une douleur intense, une forte croissance de l'utérus, une altération des selles et une miction. La symptomatologie est assez brillante, il n'est donc pas difficile d'identifier le problème..
  3. Subserous - pousse en dehors de l'utérus, et peut également se produire dans la région pelvienne. L'espèce est difficile à diagnostiquer, car elle est presque asymptomatique. En l'absence de traitement, des douleurs dans le bas du dos et le bas de l'abdomen apparaissent. Cela est dû à la pression des nœuds sur les terminaisons nerveuses..
  4. Intramural - les ganglions myomateux affectent la couche musculaire (moyenne) de l'utérus. La pathologie s'accompagne d'une violation du cycle, de douleurs dans le bassin, d'une augmentation significative de l'utérus.

Les néoplasmes peuvent apparaître n'importe où, ils sont localisés dans l'utérus, se développent dans le col de l'utérus ou sont localisés à plusieurs endroits en même temps..

À la taille

Selon la taille totale des nœuds, les fibromes sont:

  • Petites tailles - jusqu'à 20 millimètres;
  • Moyen - jusqu'à 60 millimètres;
  • Fibromes utérins multiples de grande taille - à partir de 60 millimètres.

Comme il est devenu clair, les formations peuvent être de différentes tailles et sont localisées dans toutes les zones des organes reproducteurs et reproducteurs.

Les causes

La mutation des cellules se produit avec des troubles circulatoires, des lésions utérines, une inflammation, mais principalement les facteurs suivants contribuent à la formation d'une tumeur:

  1. Prendre des contraceptifs (oraux) ou d'autres médicaments.
  2. Avortement, mise en place de dispositifs intra-utérins ou leur présence prolongée dans l'utérus.
  3. Tout trouble de la vie sexuelle et des fonctions de l'accouchement, de l'allaitement maternel.
  4. En raison de troubles hormonaux.
  5. Trouble métabolique, diabète, obésité.

Pour comprendre la vraie raison, le médecin doit mener une série d'études.

Diagnostique

Pour déterminer et confirmer la pathologie, l'imagerie instrumentale est utilisée. Le plus souvent, une femme doit subir de telles études:

  • Palpation, conversation avec le patient;
  • Échographie - externe et interne;
  • Hystéroscopie avec un appareil optique;
  • IRM nécessaire pour évaluer la gravité de la situation;
  • Laparoscopie abdominale;
  • Biopsie, examen histologique;
  • Dopplerométrie - est une échographie des vaisseaux sanguins.

Un test sanguin, un frottis est également effectué, le niveau d'hormones est déterminé, etc..

Symptômes

Les symptômes de la pathologie diffèrent selon le type de tumeur, sa taille et son emplacement. Les fibromes ne provoquent pas d'irrégularités menstruelles, mais lorsqu'ils se développent dans l'utérus, des règles abondantes apparaissent, accompagnées de douleurs ou de saignements entre les menstruations.

D'autres signes de fibromes utérins multiples sont:

  1. Crampes de douleur dans n'importe quelle période du cycle menstruel.
  2. Croissance du ventre.
  3. Gravité, inconfort.
  4. Problèmes d'uriner et de déféquer.
  5. Lorsqu'une tumeur se trouve dans les tissus des muscles, l'approvisionnement en sang est perturbé.
  6. Parfois, il y a une tachycardie, un essoufflement, etc..
  7. L'anémie ferriprive provoque des nausées, des maux de tête, des étourdissements, des évanouissements.

Lorsque les jambes sont tordues, une femme remarque des douleurs aiguës, des tensions et l'apparition du syndrome de "l'abdomen aigu". Selon les médecins, les symptômes les plus fiables de la pathologie sont les signes d'écho détectés par échographie.

Traitement des fibromes multiples

Avant de déterminer le traitement, le spécialiste doit comprendre les caractéristiques de la tumeur, son effet sur l'accouchement, le tableau clinique. Pour ces raisons, les fibromes nécessitent une approche individuelle..

Thérapie médicamenteuse

Un traitement conservateur est effectué avant la chirurgie, mais lorsque le stade est initial, le retrait peut être évité. L'utilisation de médicaments est conseillée alors que la tumeur ne dépasse pas 2 centimètres. Une femme se voit prescrire des médicaments à base des hormones libérant les gonadotrophines de l'hypothalamus, qui suppriment le travail des ovaires - Buséréline, Goséréline.

Pendant l'utilisation, la formation se dissout, mais avec des facteurs négatifs, elle peut repousser. Pour restaurer le fond hormonal, des antagonistes de la progestérone et des anti-œstrogènes sont utilisés. Le traitement des fibromes utérins multinodulaires dure de 3 mois à six mois.

Quelles opérations sont prescrites et quand

L'opération est prescrite dans les cas où la tumeur atteint la taille appropriée (plus de 2 cm). En outre, l'élimination est nécessaire avec une croissance active des ganglions, des saignements abondants, des syndromes douloureux sévères, une anémie. La chirurgie est nécessaire pour l'infertilité, les fausses couches, la pression sur les organes, le danger de torsion.

En pratique, ces méthodes d'élimination:

  • Myomectomie - réalisée par une incision dans le péritoine ou sous le nombril. La méthode préserve la reproduction;
  • Hystérorésectoscopie à travers le vagin avec un cours sous-muqueux;
  • EMA - la destruction des fibromes avec un médicament qui arrête leur nutrition;
  • Hystérectomie - indiquée pour les femmes qui accouchent, prévoit une ablation partielle de l'utérus.

Les tactiques sont sélectionnées individuellement, seul le médecin décide de ce qui doit être fait dans cette situation. La chirurgie pendant la grossesse est indiquée pour la déformation utérine, les gros ganglions, le risque de développement fœtal normal.

Thérapie populaire

Il est utilisé comme traitement supplémentaire ou dans les premiers stades sans développement actif. La thérapie sans chirurgie implique la préparation de teintures et de gouttes.

  1. Pin utérus - prendre 5 cuillères à soupe de matières premières, verser 0,5 vodka, laisser le liquide pendant 2-3 mois dans un endroit sombre, en secouant parfois.
  2. Graines de lin - versez 4 cuillères à café de demi-litres d'eau bouillante, faites bouillir à feu doux, prenez 3-4 fois par jour pendant 2 semaines. Après avoir utilisé le bouillon, vous ne pouvez pas manger 30 minutes.
  3. Jus de pomme de terre - la solution de douches vaginales est facile à préparer. Prendre une quantité égale de jus de pomme de terre et de céleri, mélanger, prendre une douche une fois par jour.

Le traitement avec des méthodes alternatives est long, par conséquent, en l'absence d'effet et de complications, vous devez consulter un médecin.

Fibromes utérins multiples et grossesse

La grossesse avec plusieurs fibromes utérins est rare, car la formation empêche le liquide séminal de traverser les trompes de Fallope. Les petits nœuds n'affectent pas le cours de la conception. Si la fécondation se produit, le nœud entre en contact avec le placenta ou se développe activement, il existe un risque de complications.

Les femmes demandent souvent au médecin si plusieurs fibromes peuvent devenir enceintes avec un diagnostic. La réponse dépendra du stade de la pathologie, de la progression et d'autres nuances. La conception est possible, tout comme le risque de fausse couche.

Myomatose multiple et adénomyose

Les fibromes utérins en combinaison avec l'adénomyose et la myomatose se déroule en secret. Lorsque les deux pathologies se développent simultanément, le traitement devient plus difficile. Habituellement, les méthodes de médication sont impuissantes ici, donc l'opération la plus douce est sélectionnée. L'objectif principal du spécialiste est une guérison radicale des maladies avec la préservation de la reproduction.

Avec la ménopause

Pendant la période climatique, les fibromes peuvent non seulement diminuer, mais aussi commencer une croissance active. Après la ménopause, une femme se sent généralement mieux. Si des taches de sécrétion de sang sont observées, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Avec la ménopause, la pathologie apparaît en raison de la teneur élevée en œstrogènes et gonadotrophines. En cas d'échec du traitement médicamenteux, une chirurgie de retrait est indiquée (myomectomie).

Oncologie

Malgré les risques, l'oncologie est rare, seulement 1,5% -5 cas. Parfois, les fibromes se développent avec l'oncologie de l'endomètre (2%). Les stades précancéreux apparaissent en raison de l'inattention à la santé et de la négligence des tumeurs bénignes se développant avec les maladies concomitantes..

Contre-indications

Une femme avec des nœuds myomateux doit respecter certaines règles:

  • Ne soulevez pas de poids, refusez de travailler sur les jambes;
  • Ne surchargez pas;
  • Il est conseillé de refuser de boire des boissons avant le coucher, cela s'applique également à l'eau;
  • Éviter le stress
  • Ne prenez pas de médicaments hormonaux ni de contraceptifs;
  • N'ayez pas d'avortements, de curetage, etc..

Si vous surveillez votre propre état et visitez le gynécologue à temps, vous pouvez éviter de nombreux problèmes de santé.

La prévention

Pour la prévention, les médecins recommandent de passer moins de temps sous le soleil brûlant, de ne pas avorter, de bien manger, de choisir un partenaire sexuel, de contrôler le fond hormonal, de vérifier régulièrement, d'abandonner les mauvaises habitudes et d'utiliser des contraceptifs oraux. Les actions préventives sont l'exclusion des facteurs provoquants.

Effets

En présence de multiples fibromes, il est important d'effectuer le traitement correct à temps, sinon il y a un risque de complications, jusqu'à l'ablation de l'organe génital et l'oncologie. Des saignements utérins constants provoquent une anémie avec un taux d'hémoglobine critique. De grandes formations compressent les organes voisins, ce qui viole les fonctions des intestins et du système urinaire.

Olga, 34 ans

Il y a quelques années, les myomes ont été retirés en 8 semaines. L'EMA a été utilisée, j'étais très inquiète des complications, mais tout s'est bien passé. L'utérus guérit, il y a des chances pour une grossesse ultérieure. En général, les méthodes sont maintenant bonnes, il ne faut pas avoir peur des opérations.

Ksenia, 30 ans

Je n'ai pas accouché, et voici un tel diagnostic, la clinique a dit que si vous pouvez essayer un traitement conservateur. La thérapie a duré 4 mois, j'ai réussi à guérir les fibromes utérins avec des médicaments.

Fibromes utérins

Fibromes utérins - qu'est-ce que c'est?

Structure utérine

  • externe (séreux, périmétrie);
  • moyen (muscle, myomètre, interstitium);
  • interne (muqueuse, endomètre).

Le myome se forme dans le myomètre, sa structure mérite donc un examen plus détaillé. La couche musculaire se compose exclusivement de myocytes lisses en combinaison avec du tissu conjonctif. Selon la direction des fibres, trois couches du myomètre sont séparées. L'extérieur et l'intérieur ont une orientation longitudinale des fibres, et le milieu-circulaire le plus puissant. Il assure la contraction de l'utérus, atteint donc une épaisseur maximale dans le cou. Cette couche est activement alimentée en sang, pour lequel elle est parfois appelée vasculaire.

  • le col est la partie inférieure rétrécie passant dans le vagin;
  • le corps de l'utérus est la partie principale;
  • le bas de l'utérus - le dôme supérieur de l'organe entre les endroits où les trompes utérines pénètrent dans l'utérus.

Fibromes utérins: causes

  • Violations du cycle menstruel, qui s'accompagnent d'un déséquilibre des hormones sexuelles. Dans ce cas, il convient de prêter attention non seulement à la durée et à la stabilité du cycle, mais également aux saignements abondants, aux douleurs pendant les règles. Tous ces signes peuvent être le symptôme d'une insuffisance hormonale ou d'un fibrome déjà apparu;
  • Interruption de grossesse (avortements artificiels et spontanés);
  • Climax - une augmentation de l'incidence des fibromes à la ménopause et à la fin de la période de reproduction est prouvée, ce qui est associé à la restructuration du corps en relation avec l'achèvement de la fonction de reproduction;
  • Le stress provoque souvent un dysfonctionnement de nombreuses glandes endocrines (ovaires, glandes surrénales, thyroïde).
La vie sexuelle régulière est également importante. En son absence, la probabilité de développer des fibromes augmente. Les relations sexuelles sans orgasme sont également considérées comme un facteur de risque de développement de fibromes chez la femme. Cela est dû au fait qu'après les rapports sexuels, la congestion veineuse persiste et si cette situation se répète plusieurs fois, des conditions sont créées pour la formation d'une tumeur..

Rassemblant une anamnèse, le médecin précisera certainement à quel âge les menstruations ont commencé. Leur apparition tardive est le signe d'un éventuel déséquilibre hormonal et d'un risque plus élevé de formation de myomes. Le fait de ne pas tomber enceinte ou d'avoir un bébé indique souvent un déséquilibre hormonal..

  • Maladies inflammatoires fréquentes des organes génitaux féminins, en particulier l'utérus (endométrite);
  • Traumatisme de l'endomètre avec dommages possibles aux couches profondes (curetage diagnostique, avortement médicamenteux, intervention chirurgicale);
  • Endométriose utérine (adénomyose);
  • L'utilisation de dispositifs intra-utérins;
  • Maladies d'autres organes et systèmes: hypertension artérielle, diabète sucré, changements dans le niveau d'hormones thyroïdiennes;
  • Obésité et inactivité physique;
  • Prédisposition génétique;

Fibromes utérins: pathogenèse

Classification des fibromes utérins

  • Fibromes utérins sous-séreux - le nœud est situé à la surface du myomètre, sous le péritoine.
  • Fibromes utérins interstitiels (intramuraux) - un nœud dans l'épaisseur du myomètre. Ce type de fibrome est le plus courant et représente plus de la moitié des cas de la maladie. Séparément, les fibromes utérins interstitiels à croissance centripète sont isolés, qui se développent dans la cavité utérine, changeant ses contours.
  • Fibromes utérins sous-muqueux - le nœud est situé sous la couche muqueuse interne, peut faire saillie dans la cavité utérine, conduisant à son rétrécissement. Quand on parle de myome à l'intérieur de l'utérus, ils signifient le nœud sous-muqueux. C'est le type de fibrome le plus rare.
  • Fibromes cervicaux (cervicaux);
  • Fibromes utérins (corporels).

Le plus souvent, un myome interstitiel du corps utérin est détecté. On trouve rarement des formes atypiques de léiomyome: cervicale postérieure (rétrocervicale), paracervicale (paracervicale), précervicale, rétropéritonéale, suprapéritonéale, interconnectée (intraligamentaire).

  • Fibromes utérins nodulaires - les myocytes lisses typiques forment des nœuds arrondis de différentes tailles. Peut être unique et multiple.
  • Forme diffuse de fibromes utérins - les nœuds limités sont absents, le tissu musculaire se développe de manière diffuse. Ce type de fibrome est souvent trouvé après des processus inflammatoires chroniques ou un curetage répété..
  • Par la taille des ganglions léiomyomes:
  • Petits (petits, petits) fibromes utérins: noeuds ne dépassant pas 2 cm (20 mm) de diamètre;
  • Fibromyome moyen: 4-6 cm;
  • Gros ou gros fibromes: nœuds de plus de 6 cm.

Parfois, la taille des nœuds peut atteindre des tailles énormes lorsque le myome devient plus grand que l'utérus. Dans ce cas, il y a généralement un cours asymptomatique ou une attitude inattentive d'une femme envers sa santé.

Fibromes utérins de stade:

  • Stade 0: les nœuds ne germent pas dans le myomètre. Le nœud sous-séreux dans ce cas est un fibrome utérin sur la jambe - il est complètement situé dans la cavité abdominale. Un nœud sous-muqueux est un myome dans la cavité utérine.
  • Stade I: les nœuds se développent dans le myomètre à moins de 50%.
  • Phase II: plus de 50% du site est intra-muros.
  • Stade III: il n'y a pas de couche de myomètre entre le nœud et la muqueuse.

Fibromes utérins: dimensions en centimètres, millimètres et semaines

En gynécologie pratique, il est d'usage d'indiquer la taille des fibromes utérins à la fois en nombres spécifiques (centimètres, millimètres), qui sont déterminés par échographie (échographie), et en semaines, c'est-à-dire à quelle période de grossesse correspond à une augmentation de l'utérus du fait de la croissance des fibromes. Par exemple, les fibromes utérins de petites tailles (jusqu'à 2 cm) correspondent à une période de 4 à 5 semaines, le fibrome utérin moyen - de 4 à 5 semaines à 9 à 10. Les gros fibromes utérins (plus de 6 cm) correspondent à une période de 12 semaines ou plus.

Fibromes utérins: symptômes

Très souvent, les signes cliniques de fibromes utérins sont absents et ils sont détectés par hasard lors d'un examen gynécologique de routine. La non-spécificité des symptômes dans la plupart des cas, rend difficile l'identification et le diagnostic. Une femme peut penser qu'elles sont associées à d'autres maladies ou ne pas y prêter attention du tout, car les symptômes des fibromes utérins sont rarement très prononcés jusqu'à la taille de 5-6 semaines.

Les symptômes suivants peuvent indiquer la présence de fibromes utérins:

  • Douleur dans la région pelvienne (dans le bas de l'abdomen), qui peut irradier vers le bas du dos. Habituellement, les douleurs dans le myome utérin sont douloureuses, elles sont associées à l'étirement de l'organe et à la compression des organes voisins, donc plus la taille du fibrome est grande, plus la douleur est grande. La douleur aiguë survient uniquement à la suite de troubles circulatoires dans le nœud ou pendant la torsion de la jambe (avec myome utérin sur la jambe);
  • Les saignements menstruels avec myome utérin deviennent plus abondants, leur intensité dépend de la taille du nœud. Un saignement particulièrement intense se produit avec le myome utérin interne. La durée des menstruations augmente également. Ces saignements sont appelés ménorragies. Avec une augmentation des saignements, ils parlent de myome utérin avec syndrome hémorragique.
  • Certaines femmes ont des saignements qui ne sont pas liés au cycle - la métrorragie. Une perte de sang importante provoque souvent une anémie post-hémorragique, qui se manifeste par une faiblesse, une fatigue et une pâleur de la peau;
  • Avec le myome utérin, des retards mensuels dus à un déséquilibre hormonal sont possibles;
  • La croissance des fibromes, en particulier sous-séreux, peut comprimer les organes voisins, perturbant leur fonctionnement normal. Étant donné la proximité de l'utérus avec la vessie et le rectum, ce sont eux qui souffrent le plus souvent, c'est-à-dire que des violations de la défécation (constipation) et de la miction (rapide, en petites portions) se développent;
  • Avec les grands léiomyomes utérins, les patients se plaignent souvent que leur estomac se développe, tandis que le poids corporel total n'augmente pas;
  • Incapacité de tomber enceinte;
  • Les rejets de fibromes utérins sont rares et sont généralement associés à l'attachement d'un processus infectieux, bien qu'avec le myome sous-muqueux, une leucorrhée légère jaunâtre puisse être notée;

Les fibromes sous-muqueux sur une tige mince, en particulier ceux situés dans le cou ou près de celui-ci, peuvent apparaître dans la lumière du pharynx utérin pendant les menstruations, ce qui est appelé la "naissance" des fibromes. La «naissance» s'accompagne de crampes. Après les menstruations, le myome revient.

Avec le léiomyome utérin sous-séreux, la fonction de reproduction et le cycle menstruel sont rarement violés, mais la compression des organes voisins est plus caractéristique. Le myome sous-muqueux, au contraire, se manifeste principalement par la ménorragie et l'infertilité..

Étant donné la non-spécificité des symptômes, avec des fibromes suspectés, un diagnostic minutieux est nécessaire pour détecter la maladie en temps opportun.

Diagnostic des fibromes utérins

  • Le diagnostic de fibromes utérins ne peut être posé qu'après un examen physique et instrumental, qui comprend les méthodes suivantes:
  • L'inspection et l'examen bimanuel sur une chaise gynécologique révèlent une augmentation de la taille de l'utérus, parfois les ganglions sont palpés, surtout s'ils sont plus proches de la surface interne (sous-muqueuse);
  • L'échographie pelvienne peut être réalisée par voie transabdominale, mais plus informative, l'examen transvaginal à l'aide d'un capteur spécial. L'échographie transabdominale est réalisée uniquement avec une vessie pleine. L'échographie vous permet de déterminer l'emplacement et la taille des nœuds des fibromes utérins, de suivre leurs changements de dynamique;
  • La tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique (TDM, IRM) sont également informatives, mais en raison du coût élevé de la recherche, elles sont rarement prescrites, car l'échographie est tout à fait suffisante pour poser un diagnostic de fibromes utérins;
  • Les tests pour les fibromes utérins n'ont pas de signification indépendante, mais sont souvent effectués pour obtenir une image complète de la maladie. Un test sanguin pour les fibromes utérins peut détecter une diminution de la quantité d'hémoglobine (anémie). Une analyse d'urine est prescrite pour exclure une infection du système urinaire, en raison d'une dysurie fréquente. Un frottis est effectué pour exclure les infections sexuellement transmissibles;
  • L'hystéroscopie des fibromes utérins est une méthode de diagnostic fréquente et informative. Elle est réalisée à l'aide d'un appareil spécial, un hystéroscope, qui est équipé d'une petite caméra qui vous permet d'examiner la cavité utérine de l'intérieur et de surveiller toutes les procédures médicales et diagnostiques. L'hystéroscopie permet d'évaluer la taille des fibromes utérins, sa localisation, si nécessaire, d'effectuer une biopsie (prélever un morceau de tissu pour examen) ou un curetage. Le curetage diagnostique de l'utérus avec myome est extrêmement rare, avec suspicion d'autres maladies ou malignité du ganglion (transformation en tumeur maligne). Étant donné que le myome est localisé dans le myomètre et dans la grande majorité des cas a une évolution bénigne, cette opération traumatique est dépourvue de valeur diagnostique.

Fibromes utérins: diagnostic différentiel et pathologie combinée

Fibromes utérins et endométriose

Fibromes utérins et adénomyose

Fibromes utérins et endométrite chronique

L'endométrite chronique est une inflammation de la couche muqueuse interne de l'utérus (endomètre) due à la persistance de divers agents infectieux. Les résultats de l'échographie et du frottis permettent de différencier le myome et l'endométrite. Avec un cours commun, pour le traitement complet des fibromes, surtout s'il est opératoire, une restauration préliminaire de l'endomètre est nécessaire.

Fibromes utérins et kystes ovariens

Les fibromes utérins provoquent souvent des changements dans les ovaires, dont le plus commun est la dégénérescence kystique. En plus des kystes, on trouve également un fibrome ovarien - une tumeur bénigne hormonale inactive qui a une étiologie similaire. Les fibromes utérins, les kystes ovariens et les fibromes peuvent se produire simultanément, compliquant considérablement le début de la grossesse, car la fonction ovarienne est altérée, ce qui complique le processus de fécondation, et l'utérus ne peut pas fournir des conditions favorables pour un ovule fécondé. Il existe des combinaisons plus défavorables en termes de grossesse: fibromyome, annexite (ou autres maladies ovariennes) et endométriose.

Il est parfois difficile de faire un diagnostic différentiel entre un kyste ovarien et un myome sous-séreux sur une jambe mince se développant à partir du bas de l'utérus.

Qu'est-ce que les fibromes utérins dangereux?

  • La croissance des fibromes peut entraîner une compression d'autres organes du petit bassin, qui s'accompagne de violations importantes de leur fonction;
  • Les vaisseaux des fibromes sont moins résistants aux dommages que les vaisseaux de l'utérus dans son ensemble, par conséquent, des hémorragies dans la cavité utérine ou avec la formation d'hématomes se produisent facilement dans les nœuds. Les hémorragies peuvent s'enflammer, suppurer, provoquant une intoxication grave. L'organisation d'un hématome conduit souvent à la formation de kystes, dans certains cas, une calcification des ganglions se produit;
  • Possible saignement utérin;
  • La torsion des jambes du fibromyome sous-séreux provoque un tableau clinique de l'abdomen aigu et nécessite une intervention chirurgicale d'urgence;
  • Le tissu du nœud peut s'ulcérer, nécrotique, ce qui conduit au développement d'une inflammation. Les fibromes utérins cervicaux sont particulièrement sujets aux processus inflammatoires. La nécrose du nœud se produit souvent dans la période post-partum (jusqu'à 40 jours), lorsque l'utérus se contracte à des tailles normales;
  • La forme interstitielle des fibromes utérins viole la fonction contractile du myomètre, ce qui entraîne l'impossibilité d'un accouchement indépendant;
  • Les fibromes dans la paroi utérine près de la bouche des trompes de Fallope peuvent interférer avec le mouvement des cellules germinales. Les fibromes cervicaux interfèrent avec le libre passage des spermatozoïdes. Tout cela complique grandement la fécondation et provoque l'infertilité;
  • Les fibromes utérins sous-muqueux conduisent souvent à un avortement spontané à 10-12 semaines;
  • La perte de sang chronique conduit inévitablement au développement d'une anémie post-hémorragique qui, tout en maintenant les capacités d'adaptation du corps, est facilement corrigée en prenant des préparations de fer et de vitamines;
  • Dans de rares cas (1,5 à 3%), les fibromes utérins peuvent dégénérer en une tumeur maligne, qui peut mettre la vie en danger et nécessite des approches de traitement complètement différentes. Les nœuds sous-muqueux sont plus sujets à la malignité, moins sous-séreux.

Fibromes utérins: traitement

La réponse à la question de savoir comment traiter les fibromes utérins dépend de sa taille, de son emplacement et d'autres caractéristiques de la maladie et de l'état du corps de la femme dans son ensemble. Peut-être un traitement conservateur et chirurgical des fibromes utérins.

Traitement conservateur du léiomyome utérin

Conservateur fait référence au traitement médicamenteux des fibromes utérins, ce qui lui permet d'arrêter sa croissance, de prévenir les complications et, dans certains cas, de réduire la taille des nœuds.

Indications pour une thérapie conservatrice:

  • fibromyome jusqu'à 12 semaines;
  • fibromes utérins sous-séreux et interstitiels;
  • absence de manifestations cliniques vives;
  • vraisemblablement le début de la ménopause, après quoi il y a une régression des fibromes;
  • la présence de contre-indications à la chirurgie.
  • Les contraceptifs oraux combinés (yarina, zhanin) avec de petits fibromes utérins arrêtent leur croissance, et avec des tailles de nœuds jusqu'à 1,5 cm, ils peuvent provoquer leur diminution. Le traitement avec des contraceptifs oraux pour les fibromes utérins devrait durer au moins 3 mois;
  • Les progestatifs aident à normaliser l'état de l'endomètre, mais ont peu d'effet sur les fibromes. Pour cette raison, ils sont le plus souvent utilisés pour les petits myomes sous-muqueux, accompagnés d'hyperplasie endométriale. Le cours du traitement est long - environ 2 mois. Préparations: Duphaston, Utrozhestan, Norkolut.
  • Ces dernières années, les gynécologues atteints de myome utérin recommandent souvent le dispositif intra-utérin (DIU) Mirena contenant du gestagène (lévonorgestrel). Le médicament est libéré quotidiennement dans la cavité utérine, sans exercer d'effet général sur le corps, mais arrêter la croissance des fibromes. Le DIU est installé pendant 5 ans et protège en outre contre les grossesses non désirées;
  • Les antigonadotrophines inhibent la synthèse des hormones stéroïdes par les ovaires, ce qui contribue à réduire la taille de la tumeur. Nommé par le cours pour 2 mois. Ils sont rarement utilisés en raison de leur faible efficacité et d'un grand nombre d'effets secondaires. Préparations: danazol, gestrinone;
  • Les agonistes hormonaux libérant de la gonadropine réduisent la quantité d'œstrogènes dans le sang, qui joue un rôle majeur dans la pathogenèse des fibromes utérins. La durée du traitement est de 3 à 6 mois. Avec une utilisation prolongée, la ménopause peut survenir. Médicaments: Buséréline, Zoladex, Décapeptil, Differlin.

FUS-ablation des fibromes utérins

  • atraumatique et absence de saignement;
  • manque d'anesthésie;
  • conduite en ambulatoire;
  • préservation de la fonction reproductrice;
  • la capacité à utiliser avec plusieurs et grands nœuds;
  • absence d'effets secondaires et de complications;
  • réhabilitation rapide;
  • pas de rechute.

Traitement chirurgical du léiomyome

  • gros fibromes (plus de 12 semaines);
  • fibromes sous-muqueux interstitiels à croissance centripète;
  • saignement sévère;
  • infertilité et incapacité à porter le fœtus;
  • croissance rapide des fibromes (de 4 semaines en 6-12 mois);
  • nécrose du nœud;
  • Myome "né";
  • tumeurs ovariennes, adénomyose en tant que pathologie concomitante.

Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical des fibromes utérins, parmi lesquelles le médecin traitant sélectionne la plus appropriée:

  • L'embolisation des artères utérines avec des fibromes utérins est la méthode la plus moderne, qui consiste à introduire des substances spéciales dans les vaisseaux alimentant les fibromes en sang. En conséquence, ils se bouchent, la nutrition des fibromes est perturbée et elle se résout. Les conséquences d'une telle opération avec myome utérin ne sont pas bien comprises. Certaines femmes tombent enceintes et donnent naissance à des enfants en bonne santé, tandis que d'autres ont des problèmes de fonction reproductrice;
  • Les opérations pour retirer les fibromes utérins peuvent être effectuées par différentes méthodes:
- Laparoscopie - une petite incision est pratiquée dans la paroi abdominale antérieure, à travers laquelle les fibromes utérins sont retirés;
- Hystéroscopie - accès à l'utérus par le vagin. Ce traitement ne convient qu'aux fibromes utérins sous-muqueux..
- Laparotomie (chirurgie abdominale) - ablation des fibromes utérins par une large incision dans la cavité abdominale.

Le plus souvent, les chirurgiens préfèrent retirer les fibromes utérins en utilisant la méthode laparoscopique ou avec l'hystéroscopie. Une opération abdominale est choisie s'il est nécessaire de retirer complètement l'utérus (hystérectomie). L'ablation de l'utérus avec des fibromes n'est effectuée que dans des cas extrêmes: avec de très grandes tailles de tumeurs, plusieurs nœuds, un risque élevé de malignité, des manifestations cliniques sévères. Les conséquences d'une telle opération pour une femme sont assez graves - la grossesse et l'accouchement deviennent impossibles.

La période postopératoire après l'ablation des fibromes utérins nécessite une limitation de l'activité physique pendant au moins 3 mois. La vie sexuelle est autorisée au plus tôt 1,5 mois après la chirurgie. Vous devez consulter régulièrement un médecin afin de ne pas rater d'éventuelles complications.

Méthodes alternatives de traitement des fibromes utérins

  • L'utérus de bore avec myome montre une efficacité très élevée. Vous pouvez entendre des histoires sur la résorption complète des ganglions après le traitement. Avec le myome, la teinture d'alcool de l'utérus au bore est efficace, ce qui peut être fait indépendamment de l'herbe broyée;
  • Le pinceau rouge pour le myome utérin est efficace en raison des propriétés anti-inflammatoires et de la capacité de réguler le système endocrinien. Il est utilisé sous forme de décoction ou de teinture d'alcool. Un bon effet est donné par l'utilisation simultanée dans le traitement des fibromes utérins des infusions d'eau d'une brosse rouge et d'un utérus de pin;
  • La chélidoine aux fibromes utérins est prescrite sous forme de décoction, dont un verre doit être divisé en 3 parties et bu par jour, ou sous forme de teinture d'alcool, prise selon le schéma;
  • Calendula avec myome utérin est brassée la nuit (1 cuillère à soupe par verre d'eau bouillante) et se boit le matin à jeun. L'herbe a une activité antitumorale;
  • Les herbes utilisées dans les fibromes utérins sont assez nombreuses. Ils comprennent des plantes aux propriétés antitumorales, immunomodulatrices, anti-inflammatoires et hémostatiques. Les herbes avec des fibromes utérins peuvent être utilisées pour préparer des décoctions, des infusions et des teintures d'alcool.

Il existe des recettes à base de propolis, de momie, de graines de lin. En plus de l'ingestion, des remèdes populaires pour les fibromes utérins sont utilisés pour la thérapie locale: douches vaginales, préparation de suppositoires, tampons.

Que peut-on et ne peut-on pas faire avec le myome utérin??

Malgré les symptômes bénins dans la plupart des cas, le diagnostic de fibromes utérins impose certaines restrictions sur le mode de vie. Le respect de recommandations simples contribuera à réduire le risque de complications et à faciliter l'évolution de la maladie:

  • Le régime alimentaire des fibromes utérins doit être complet et équilibré, avec beaucoup de fibres. Les calories doivent être contrôlées, car l'excès de poids est un facteur de risque pour la croissance des ganglions et le développement de complications;
  • Il est recommandé d'éviter la surchauffe - visite d'un bain public, d'un sauna, d'une exposition prolongée au soleil. Vous pouvez bronzer avec des fibromes utérins, mais en observant la mesure - le rayonnement solaire augmente le risque de malignité de la tumeur;
  • Les exercices physiques des fibromes utérins doivent être réguliers, mais les charges doivent être mesurées. Cela aide à contrôler le poids corporel;
  • Le yoga avec les fibromes utérins est autorisé, mais la mise en œuvre de techniques qui affectent la presse, la région pelvienne et l'abdomen dans son ensemble est limitée;
  • Les tampons avec myome utérin ne sont pas souhaitables, en particulier avec l'endométriose concomitante.

Grossesse et accouchement avec myome utérin

Très souvent, les fibromes utérins deviennent une cause d'infertilité, et s'il est toujours possible de tomber enceinte, divers problèmes sont possibles lors de l'accouchement: interruption spontanée, naissance prématurée, malnutrition ou altération de la formation fœtale, saignement après l'accouchement.

Pendant la grossesse, les fibromes utérins changent de taille dans environ la moitié des cas, et il est possible d'augmenter ou de diminuer, bien que les ganglions se développent plus souvent. Il est à noter que les gros fibromes sont plus sujets à la croissance que les petits.

Il est possible d'accoucher avec un myome utérin, mais dans certains cas, c'est une indication pour la césarienne (nœuds moyens ou multiples petits). Cela est dû au fait que le myome viole la fonction contractile normale du myomètre, ce qui peut entraîner des complications lors de l'accouchement qui menacent la vie de l'enfant.