Polypes du col de l'utérus et du canal cervical

Teratoma

Un polype endométrial est une tumeur bénigne à l'intérieur de la cavité utérine, plus précisément, une croissance locale "en forme de doigt" de la région endométriale.

Les polypes peuvent se développer chez les femmes de tout âge. Mais jusqu'à 85% des cas, la maladie survient au cours de la période de reproduction et de la périménopause mature. La grossesse est-elle compatible avec un polype dans l'utérus? Puis-je tomber enceinte après avoir retiré le polype endométrial? Nous répondrons à ces questions et à d'autres qui préoccupent nos lecteurs..

Quels sont les polypes dans l'utérus?

En savoir plus sur le polype placentaire ici.
À propos de l'hyperplasie endométriale polypoïde focale lire ici

Un véritable polype endométrial, contrairement à l'hyperplasie de l'endomètre glandulaire polypoïde, provient de la couche basale de la muqueuse utérine. Au début, il est situé sur une large base. En cours de croissance, il forme une jambe musculaire neurovasculaire. Habitats préférés des vrais polypes - le fond et les coins de l'utérus.

Comment les polypes se développent-ils dans l'utérus

Causes des polypes de l'endomètre

Les tissus des vrais polypes de l'utérus ne répondent pas à l'action des hormones sexuelles. Par conséquent, les raisons de leur croissance continue ne sont pas entièrement comprises..

Ce qui contribue au développement des polypes de l'endomètre:

  • Trouble hormonal: manque de progestérone avec un excès d'oestrogène.
  • Lésions mécaniques de l'endomètre (avortement, port prolongé d'un appareil intra-utérin).
  • Maladies endocriniennes d'échange: surcharge pondérale, obésité, diabète.
  • Hypertension.

Les polypes de l'endomètre provoquent souvent l'infertilité, augmentent le risque de cancer.

Variétés de polypes endométriaux

  • Les polypes recouverts d'une couche fonctionnelle de la muqueuse ne se trouvent que chez les patients en âge de procréer. Le risque de malignité de ces polypes est négligeable.
  • Polypes glandulaires (glandulaires-kystiques) et glandulaires-fibreux - malins très rarement (0,5-1,0%)
  • Polypes fibreux - ne dégénèrent jamais en cancer. Trouvé principalement chez les femmes âgées.
  • Les polypes adénomateux sont une condition précancéreuse.

Le risque de dégénérescence des polypes adénomateux en cancer atteint 13 à 40%. Ils sont traités de la même manière que l'hyperplasie endométriale atypique..

Qu'est-ce qu'un polype dangereux dans l'utérus?

Conditions dangereuses associées au polype endométrial:

  • Infertilité.
  • Saignement utérin.
  • Renaissance du cancer.

Les polypes de l'endomètre sont une cause courante, mais pas la seule, de l'infertilité. Lors de l'examen des patients présentant des plaintes de menstruations abondantes, de saignements intermenstruels et d'absence de grossesse souhaitée, des polypes endométriaux sont trouvés dans 25% des cas.

Symptômes d'un polype dans l'utérus

Les manifestations de la maladie dépendent de la taille et du nombre de polypes: si elle est unique et petite, une évolution asymptomatique est possible.

Signes de polypes volumineux ou infectés:

  • Irrégularités menstruelles, hyperpolyménorrhée, jusqu'à saignement utérin.
  • Blancs.
  • Écoulement acyclique sanglant, parfois purulent de l'utérus.
  • Gêne et crampes dans le bas-ventre.
Retour à la table des matières

Est-il possible de tomber enceinte avec un polype dans l'utérus?

On trouve très souvent des polypes endométriaux asymptomatiques en âge de procréer. Par conséquent, le problème de la grossesse avec un polype dans l'utérus est extrêmement pertinent.

Dans des cas exceptionnels, vous pouvez tomber enceinte avec un polype dans l'utérus. Mais le plus souvent, cette pathologie s'accompagne d'infertilité. Les causes de l'infertilité associées au polype endométrial:

  • Entrave mécanique à la fécondation - la localisation des polypes à l'embouchure des trompes de Fallope interfère avec le mouvement des spermatozoïdes vers l'ovule.
  • Inflammation chronique dans l'utérus - en présence d'un polype, ce processus est toujours présent à un degré ou à un autre. L'inflammation contribue au développement de la dysfonction endométriale. L'implantation d'un ovule fécondé devient impossible.
  • Troubles hormonaux - l'endométrite chronique prolongée forme indirectement une hypofonction ovarienne secondaire, une anovulation. Cela entraîne un hyperestrogénisme et un déséquilibre hormonal..
  • Violation de la capacité contractile du myomètre - en essayant de se débarrasser du néoplasme (polype), les fibres musculaires utérines sont périodiquement réduites. Le ton de l'utérus monte. Le risque d'avortement spontané augmente.
Retour à la table des matières

Grossesse avec un polype endométrial - ce qui est dangereux?

Les polypes sont souvent asymptomatiques et la femme n'est pas consciente de leur existence. Bien que la conception et l'implantation d'un ovule fœtal avec un polype dans l'utérus ne soient pas rares, il s'agit toujours d'une grossesse à haut risque.

La complication la plus courante de la grossesse sur le fond d'un polype endométrial est une fausse couche spontanée.Quel est le danger d'un polype endométrial en cas d'échec de la grossesse??

  • Avortement spontané (fausse couche) suivi de saignements utérins.
  • Détachement, détachement partiel du placenta - se produit lorsque le placenta est attaché à l'emplacement du polype.
  • Hypoxie, anomalies du fœtus - le résultat d'un décollement partiel du placenta.
  • Infection à polypes - menace le bon déroulement de la grossesse et de l'accouchement.

La grossesse avec un polype est dangereuse pour la santé de la mère et du fœtus. C'est pourquoi, avant de planifier une grossesse, chaque femme doit subir un examen avec un gynécologue.

Méthodes de diagnostic des polypes endométriaux

1. Échographie transvaginale - un examen échographique de l'utérus à l'aide d'une sonde vaginale - la principale méthode de dépistage pour le diagnostic des polypes endométriaux.

Rendez-vous:
si vous soupçonnez un polype endométrial, une échographie est préférable de faire dans la première moitié du cycle menstruel, après la menstruation.

Signes échographiques d'un polype utérin:

  • L'échographie révèle une formation ovale de haute densité d'écho dans la cavité utérine avec des contours clairs et uniformes.
  • La formation pathologique est précisément limitée à partir des parois de la cavité utérine.

Les polypes de l'endomètre ne déforment pas la cavité utérine, contrairement aux ganglions sous-muqueux du myome

2. Hystéroscopie d'enquête - avec une précision de 100% confirme la présence d'un polype dans l'utérus.

Avant la procédure, le patient reçoit une anesthésie générale. Ensuite, un dispositif optique, un hystéroscope, est inséré dans la cavité utérine à travers le vagin et le canal cervical. La méthode vous permet de déterminer la localisation, la taille et la forme du polype, d'évaluer l'état de l'endomètre environnant, de choisir les tactiques de traitement ultérieur.

3. Examen histologique - étude du tissu d'une tumeur extraite de l'utérus au microscope. Il s'agit d'une étape obligatoire et finale du diagnostic. Il vous permet de confirmer un diagnostic et une forme morphologique complètement fiables, un type de polype endométrial.

Que faire si un polype dans l'utérus est détecté après la grossesse?

Dans ce cas, vous devez vous rendre régulièrement dans une clinique prénatale et suivre strictement toutes les recommandations d'un obstétricien-gynécologue.

Si une infection du polype se produit, une thérapie médicamenteuse antibactérienne et anti-inflammatoire est prescrite à la patiente à cette période de la grossesse..

Le traitement radical (ablation chirurgicale) du polype est effectué après l'accouchement..

Traitement des polypes de l'endomètre

2. Hystérorésectoscopie ou hystéroscopie chirurgicale - une suite logique de l'hystéroscopie d'examen.
Au cours de cette procédure, sous le contrôle visuel constant à l'aide de ciseaux spéciaux, le corps du polype est retiré (mordu).
- Les grands polypes (plus de 2 cm) sont torsadés avec une pince à polype.
- Au lieu de la jambe de polype enlevée, la destruction sélective de la couche basale endométriale est obligatoire.
- Ensuite, un curetage diagnostique distinct de la muqueuse utérine est effectué.
- Après la chirurgie, tous les tissus retirés de la cavité utérine sont envoyés pour examen histologique - examinés au microscope.

Le traitement ultérieur des polypes de l'endomètre dépend du résultat de l'histologie.

  • Après élimination des polypes fibreux, le patient n'a pas besoin de traitement supplémentaire.
  • Dans le cas des polypes glandulaires, kystiques glandulaires, fibreux glandulaires, leur combinaison avec une hyperplasie endométriale typique, une hormonothérapie est prescrite avec des contraceptifs oraux combinés (COC) ou avec des progestatifs purs (Dufaston, Utrozhestan, etc.). La correction hormonale est effectuée pendant 2-3 mois ou plus..
  • Les polypes adénomateux sont traités avec des préparations A-GnRH.
  • Si une endométrite est détectée, ainsi qu'un traitement hormonal, une thérapie antibactérienne et anti-inflammatoire est prescrite.
Retour à la table des matières

Après avoir retiré le polype - est-il possible de tomber enceinte?

À la question "Puis-je tomber enceinte après avoir retiré le polype?" certainement difficile de répondre.
Mais!
Si la cause de l'infertilité précédente n'était qu'un polype, la grossesse après l'ablation du polype dans l'utérus se produit sans difficulté et se déroule sans complications..

Combien vous pouvez devenir enceinte après avoir retiré le polype

La grossesse après hystéroscopie du polype endométrial est autorisée:

  • Après avoir suivi un traitement hormonal ou anti-inflammatoire.
  • Après restauration complète de la muqueuse utérine.
  • Après un cycle menstruel régulier.

Vous pouvez essayer de tomber enceinte 2-3 mois après la polypectomie, immédiatement après le retrait du médicament.

Polype pendant les saignements de la grossesse

Les saignements pendant la grossesse, en règle générale, ne sont pas des polypes endométriaux, mais des formations polypoïdes bénignes du canal cervical: vrais polypes et pseudo-polypes décidus du canal cervical.

Polypes du canal cervical pendant la grossesse Causes du développement des polypes cervicaux pendant la grossesse:

  • Infections uro-génitales (virus, bactéries).
  • Troubles hormonaux.
Signes d'un polype cervical pendant la grossesse:
  • Spotting spotting.
  • Douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Les polypes du canal cervical sont détectés pendant la grossesse par colposcopie ou échographie.

Colposcopie. Polypes cervicaux. La colposcopie est-elle dangereuse pendant la grossesse??

Il n'y a pas de données fiables indiquant que la colposcopie est nocive pour la santé d'une femme ou d'un enfant à naître.

Bien que cette procédure ne nuise pas à la grossesse, elle est effectuée selon des indications strictes.

Un polype utérin hémorragique complique toujours le cours de la grossesse et peut entraîner une fausse couche spontanée ou une naissance prématurée.

Traitement complet de la menace d'interruption de grossesse avec des polypes cervicaux:

  • Correction hormonale - réalisée par des gestagènes. Utrozhestan assigné 200-300 mg par jour.
  • Médicaments sédatifs et antispasmodiques - prescrits selon les indications individuelles.
Indications pour l'élimination du polype cervical pendant la grossesse:
  • Véritable taille de polype 1 cm ou plus.
  • Croissance dynamique de toute formation polypoïde.
  • Saignement.
  • Inflammation sévère et modifications nécrotiques du polype.
  • Un frottis pour la cytologie cervicale a révélé une discariose.

Pendant la grossesse, les vrais polypes cervicaux doivent être enlevés dans 60% des cas, les pseudo-polypes décidus dans 36%. Une polypectomie est réalisée par la méthode radiochirurgicale à tout stade de la grossesse, sous anesthésie locale. L'opération se fait à l'hôpital de jour..

Est-il possible de tomber enceinte avec un polype dans le col de l'utérus et la cavité utérine

Parfois, la cause de l'infertilité est la présence d'un polype endométrial. La croissance de la croissance peut être la conséquence de troubles hormonaux ou de maladies des organes génitaux. Cependant, il existe la possibilité de devenir enceinte d'un polype dans l'utérus, comme en témoigne la pratique médicale.

Quels sont les polypes dangereux de l'endomètre et du canal cervical

La formation de tissu endométrial est une tumeur bénigne. La base de la croissance peut être large ou étroite, avoir une longueur différente. Sa taille peut être de plusieurs millimètres ou avoir une grande taille et tomber dans la cavité vaginale.

Il existe plusieurs types de formations:

L'apparence glandulaire la plus courante.

L'emplacement est souvent localisé sur la muqueuse utérine ou dans le canal cervical.

Dans de nombreux cas, la croissance n'est pas ressentie, est détectée par le gynécologue lors de l'examen ou de l'échographie.

Les risques suivants de la maladie sont possibles:

  1. Il existe un risque de dégénérescence en une formation maligne. Selon les statistiques - 0,5-3,7% des cas.
  2. Vous pouvez tomber enceinte avec un polype endométrial, mais la probabilité de conception est réduite avec de grandes croissances et la présence de plusieurs formations, qui deviennent un obstacle au sperme.
  3. Avec la fécondation de l'ovule, il existe un risque de rejet de la membrane utérine.
  4. En présence de polypes utérins et cervicaux pendant la grossesse, la croissance deviendra un facteur favorable au développement de processus infectieux et inflammatoires. Peut provoquer une ouverture précoce de l'utérus, augmentant la probabilité de donner naissance à un bébé prématuré.

Les excroissances peuvent se tordre et se détacher, ce qui constitue un danger pour la santé des femmes.

Comment tomber enceinte avec un polype dans l'utérus

La possibilité de conception dépend de la taille et du nombre de tumeurs. La pratique médicale montre que si vous avez un polype dans votre utérus, vous pouvez tomber enceinte. Les petites formations simples n'interfèrent pas avec la pénétration des spermatozoïdes.

Les experts recommandent de planifier un examen préalable pendant la grossesse pour détecter la maladie. Lors de la confirmation du diagnostic dans la plupart des cas, le médecin suggère une excision de la croissance avant le début de la conception. La nécessité d'un retrait est évaluée individuellement par le médecin traitant.

Avec une petite taille de la structure polype, les patients peuvent avoir des enfants et ne pas ressentir d'inconfort.

Parfois, une tumeur est détectée par hasard lors d'une échographie pendant la grossesse. Dans ce cas, l'excision est effectuée après la livraison.

Parfois, il est difficile de tomber enceinte avec un polype endométrial en raison d'un manque d'ovulation dû à des troubles hormonaux. Après le traitement, la capacité de reproduction est restaurée dans la plupart des cas. Le cycle menstruel se stabilise également comme prévu..

Méthodes de traitement

Le risque de tomber enceinte avec des polypes dans l'utérus augmente après le traitement. Lors de la confirmation du diagnostic, les études suivantes sont réalisées:

  1. Biopsie et examen histologique des tissus.
  2. Diagnostic par PCR pour détecter l'agent pathogène.
  3. Semis et examen microscopique des frottis pour identifier le processus inflammatoire.
  4. Exclure la nature maligne des formations - oncocytologie.

Les derniers développements évitent la chirurgie intracavitaire chirurgicale. Lors du choix d'une méthode d'élimination, les caractéristiques structurelles et l'origine des formations, l'âge du patient et les processus pathologiques qui l'accompagnent sont pris en compte.

Il existe plusieurs types d'élimination des polypes endométriaux:

  1. Polypectomie. La croissance est tordue ou tronquée, suivie d'une cautérisation.
  2. Cryodestruction. La base est congelée avec de l'azote liquide et retirée.
  3. Coagulation au laser. L'éducation excisée par les radiations.
  4. Diathermoexcision. La jambe du polype est détruite par une boucle à travers laquelle le courant passe.
  5. Coagulation des ondes radio. Elle est réalisée à l'aide de l'appareil Surgitron. Au contact de l'électrode, les structures cellulaires chauffent et se décomposent..

L'hystérorésectoscopie est la méthode la plus efficace et la plus sûre. La méthode endoscopique est caractérisée par une faible invasion. Vous permet d'effectuer une opération à l'aide d'un endoscope et d'instruments spéciaux insérés dans le vagin et le canal cervical. Avec cette méthode, la probabilité de rechute est faible..

L'hystérorésectoscopie est réalisée un jour avant le début des menstruations ou après l'arrêt des saignements menstruels. L'opération est facilement tolérée, le patient est sorti le lendemain. À la maison, il est nécessaire de poursuivre le traitement antibactérien et anti-inflammatoire. Pendant le mois, vous devez observer le repos sexuel, exclure le bain et assurer l'absence de stress et d'effort physique.

La méthode de raclage est considérée comme obsolète.

Elle se caractérise par l'élimination de la couche endométriale supérieure, par conséquent, d'autres types de traitement sont souvent préférés.

Après l'opération, une ménopause artificielle est maintenue pendant plusieurs mois, des médicaments hormonaux sont prescrits. Il est nécessaire pour une guérison complète..

Grossesse après ablation du polype

L'ablation des tumeurs et l'hormonothérapie ultérieure augmentent la probabilité de grossesse. Le médecin traitant autorise la planification de la conception après la fin du traitement, la cicatrisation des tissus et, avec un résultat négatif, l'oncologie.

Le taux de grossesse dépend des caractéristiques individuelles du corps.

Après l'accouchement, le type de polype placentaire, constitué de tissu placentaire, est parfois diagnostiqué. Retrait par curetage.

Polype pendant la grossesse

Si une croissance est détectée pendant la grossesse, l'ablation est effectuée après l'accouchement. Dans de rares cas, le médecin décide si une intervention chirurgicale urgente est nécessaire. Cela se produit lorsqu'une menace pour la santé d'une femme ou d'un enfant à naître est détectée..

Dans la plupart des cas cliniques, l'éducation ne constitue pas une menace pour la santé des femmes et n'interfère pas avec le développement du fœtus. Pour prévenir l'infection, une antibiothérapie locale est prescrite. La dynamique de croissance des tumeurs est surveillée..

La possibilité d'une sortie indépendante ou d'une résorption du polype cervical pendant la grossesse n'est pas exclue.

Pour exclure d'éventuelles complications, il est recommandé de se soumettre à un examen préalable. Un diagnostic et un traitement en temps opportun aideront à maintenir la fonction de reproduction et à éviter les complications lors du port d'un enfant.

Est-il possible de concevoir et de porter un enfant avec un polype dans l'utérus

Les déséquilibres hormonaux et les infections sont des facteurs terribles qui empêchent une femme de tomber enceinte. Ce sont ces troubles qui provoquent un certain nombre de changements pathologiques dans le corps féminin qui ne permettent pas la conception. L'une des conséquences de l'insuffisance hormonale, compliquée d'une infection, est la croissance de polypes dans la cavité utérine.

À quel point ce processus est dangereux et, surtout, est-il possible de tomber enceinte avec un polype dans l'utérus, nous comprendrons dans notre article.

Quels sont les polypes dangereux de l'endomètre et du canal cervical

Un polype est une formation de nature bénigne, qui se compose d'une couche élargie de l'endomètre et est située dans la cavité utérine ou le canal cervical. Le néoplasme peut avoir différentes tailles, allant de 1 mm à 5-6 cm, et «en faisceau»: l'excroissance endométriale peut être unique et diffuse. Dans ce dernier cas, plusieurs foyers de croissance sont fixes.

Avec des polypes de dimensions minimales, le corps féminin n'y réagit en aucune façon. Par conséquent, il n'y a pas de symptomatologie prononcée avec pathologie. Le plus souvent, les formations sont «calculées» lors du diagnostic matériel, car lorsqu'elles sont examinées sur une chaise gynécologique, elles ne peuvent pas toujours être vues et ressenties.

Cependant, des symptômes indirects apparaissent parfois qui servent de signal pour commencer une étude de la présence d'un endomètre élargi. Il s'agit notamment des symptômes suivants:

  • Saignements utérins abondants;
  • Au milieu du cycle, des frottis mineurs de sang maculé apparaissent;
  • Saignement utérin pendant la ménopause;
  • Douleur sous forme de contractions dans le bas-ventre;
  • Après examen d'intimité ou gynécologique, des saignements apparaissent.

La raison pour laquelle la couche endométriale commence à augmenter n'est pas encore entièrement comprise. Auparavant, on supposait que le principal coupable de la pathologie était un déséquilibre hormonal (une augmentation de la teneur en œstrogènes). Cependant, il est maintenant devenu évident: les chances de développer des polypes augmentent les infections et affaiblissent l'immunité..

Malgré le fait que les polypes ont une nature de développement bénigne, jusqu'à 2% de ses variétés peuvent passer dans des tumeurs malignes.

La croissance des excroissances peut être si importante qu'elles dépassent la cavité utérine et se localisent dans le canal cervical sensible. Sans intervention médicale en temps opportun, les polypes provoqueront de nombreuses pathologies du système reproducteur. Et les formes négligées ne peuvent être enlevées que par excision chirurgicale..

La maladie peut se développer chez n'importe quelle femme, cependant, les patients suivants y sont plus sensibles:

  • Avoir souvent des avortements;
  • Les patients atteints de diabète sucré ou d'hypertension;
  • Ayant des problèmes avec un bon métabolisme;
  • Avec troubles hormonaux.

Les petits polypes de l'endomètre ne constituent pas une menace sérieuse pour la santé d'une femme. Cependant, leur croissance intensive dans la cavité utérine empêche le sperme de «s'approcher» de l'ovule, ce qui rend la conception impossible.

Est-il possible de tomber enceinte avec un polype dans l'utérus

La probabilité de grossesse en présence de formations dans la cavité utérine est faible. Cependant, elle l'est. La possibilité de conception dépend du type de polypes, de leur taille et de leur emplacement.

Ainsi, des croissances uniques insignifiantes, dont la survenue n'est pas associée à une augmentation des œstrogènes, n'empêchent pas le sperme actif de remplir la fonction qui lui est assignée. Un œuf fécondé peut facilement se fixer à la cavité utérine, car il y a encore suffisamment d'espace pour lui. De plus, la présence d'une croissance n'affecte pas le cours de la grossesse.

Un polype causé par un déséquilibre hormonal affecte négativement la conception. Dans des cas isolés, quand une grossesse est néanmoins arrivée, elle se termine par une fausse couche.

Cependant, même dans ce cas, le polype endométrial ne peut pas être considéré comme une phrase: après un traitement qualifié, les femmes tombent enceintes avec succès et ont des bébés. Dans cette situation, vous n'avez pas besoin de reporter une visite chez un spécialiste compétent et de patienter pendant toute la durée du traitement, qui peut durer environ six mois.

De nombreux experts conviennent qu'il est possible de tomber enceinte avec un polype, car le lien entre la croissance et l'infertilité, à leur avis, est douteux. Cette hypothèse est due au fait que des excroissances se forment sous l'influence d'autres problèmes gynécologiques: dysfonctionnement du cycle mensuel et violation des processus d'ovulation.

Cependant, lorsqu'ils tentent de tomber enceinte avec un polype endométrial en utilisant la fécondation in vitro, les médecins ne garantissent pas le succès. Dans ces cas, la procédure n'est recommandée qu'après l'ablation du néoplasme avec la jambe.

Méthodes de traitement

Ayant atteint une taille importante, le polype de l'utérus ne peut être retiré que d'une seule façon: par intervention chirurgicale.

Cependant, un spécialiste expérimenté ne prescrira pas une opération immédiatement après le diagnostic. Cela est dû au fait que certaines formations peuvent "se résoudre" indépendamment, disparaissant après la menstruation. Par conséquent, vous devez attendre le prochain saignement mensuel, puis répéter les tests de diagnostic. Si un événement heureux ne s'est pas produit, une intervention chirurgicale est indispensable..

Une opération moderne pour éliminer les néoplasmes de ce type est considérée comme une hystérorésectoscopie..

Il y a quelques années, les excroissances ont été éliminées "à l'aveugle", ce qui a augmenté le risque de lésion des tissus environnants. Avec l'hystéroscopie, l'ablation a lieu sous la «supervision» du DVR, ce qui vous permet de retirer la jambe de la croissance sans endommager le tissu endométrial.

Selon le type et la taille de l'éducation, les interventions chirurgicales suivantes sont effectuées:

  • Grattage;
  • Pincer les jambes de la croissance, après quoi elle est rejetée;
  • Hystérorésectoscopie;
  • Moxibustion
  • Cryodestruction;
  • Amputation.

La dernière opération n'est effectuée que lorsque le développement de tumeurs malignes est diagnostiqué..

Une fois le polype enlevé, il est envoyé pour examen histologique, car il peut parfois (rarement) contenir des cellules cancéreuses. Le traitement ultérieur dépend des résultats de l'histologie. Les femmes qui envisagent une grossesse se voient prescrire des médicaments hormonaux et antibactériens, qui sont pris pendant 3 mois. Pendant la période de traitement médicamenteux, il est nécessaire d'abandonner un effort physique intense et des procédures thermiques. Vous devez également limiter l'intimité.

Grossesse après ablation du polype

Lorsqu'il est possible de devenir enceinte après l'ablation du polype, même les médecins expérimentés ne pourront pas répondre: le corps de chaque femme a ses propres caractéristiques.

Pendant la période d'hormonothérapie, la conception ne peut pas se produire pour des raisons évidentes: les médicaments agissent comme des contraceptifs. Après curetage du polype, la femme est sous surveillance médicale constante, au cours de laquelle les résultats de ses analyses et les données des diagnostics échographiques sont analysés. La tâche principale de cette observation est de suivre la possibilité de rechute lorsque, après l'ablation du polype endométrial, un nouveau apparaît à sa place. Il convient de noter que pendant la période de traitement, de telles situations se produisent rarement, car les médicaments hormonaux bloquent la croissance de nouvelles formations à la fois dans l'utérus et dans le canal cervical.

Une grossesse après hystéroscopie du polype peut survenir dans les 2 mois suivant l'annulation de la réception d'hormones synthétiques. Ce temps est suffisant pour que la couche normale de l'endomètre se développe dans l'utérus, ce qui est nécessaire pour une conception réussie.

Lors de la planification d'une grossesse, il est préférable de consulter le gynécologue qui a effectué le traitement. Le médecin, connaissant les caractéristiques individuelles du système reproducteur de la femme, aidera à déterminer le moment de la planification. La grossesse après l'ablation du polype se produit en toute sécurité pour de nombreuses femmes, alors n'ayez pas peur de la chirurgie, car c'est le seul moyen de se débarrasser des excroissances dangereuses.

Est-il possible de confondre un néoplasme avec une grossesse

Il est communément admis que lors d'un diagnostic échographique, un médecin peut confondre un œuf fœtal avec une croissance. En effet, avec des tailles de formations importantes, certains symptômes de leur présence dans l'utérus sont similaires à la «position intéressante». Cependant, il a très peu de raisons..

Un médecin qualifié peut facilement distinguer s'il voit un polype ou une grossesse sur les appareils du moniteur. Oeuf fœtal de couleur foncée et de forme ronde, tandis que la croissance est légère, ayant une forme cylindrique.

Polype pendant la grossesse

Nous avons déjà dit que le polype et la grossesse sont parfois des concepts totalement compatibles. En règle générale, nous parlons de petites excroissances, que la future mère ne devine même pas avant la première échographie.

Si l'apparition de la croissance n'est pas associée à des troubles hormonaux, ils ne sont surveillés que pendant toute la période de portage de l'enfant afin d'exclure la possibilité de croissance. Après tout, la grossesse peut stimuler la croissance des formations.

Le traitement chirurgical est reporté à la période post-partum. Cependant, il n'est parfois pas nécessaire: le polype disparaît après l'accouchement. Dans les cas extrêmes, la chirurgie est réalisée pendant la grossesse.

Pour se débarrasser des inquiétudes concernant les formations possibles dans la cavité utérine, les gynécologues recommandent de planifier la conception à l'avance afin d'identifier la pathologie à temps et de commencer rapidement le traitement, en préservant la fonction reproductrice de la femme.

Polype dans l'utérus et grossesse

La membrane muqueuse de l'utérus est recouverte d'une fine couche, appelée en médecine, l'endomètre. Pendant les menstruations, la couche se met naturellement à jour. Dans certaines conditions défavorables, il est possible de couvrir largement les parois de l'utérus et du canal cervical avec des formations étrangères - des polypes endométriaux. Le phénomène se rencontre souvent chez les femmes en âge de procréer, donc lorsque vous identifiez un problème, vous devez savoir quoi faire lors de la planification et comment se comporter lorsqu'une grossesse est déjà formée. Dans tous les cas, une femme aura besoin d'une consultation obligatoire d'un spécialiste, une explication des nuances qui surviennent avec la pathologie.

La présence d'un polype n'exclut pas la conception. Une femme enceinte a besoin d'examens sérieux à divers moments, y compris une évaluation de l'état de l'utérus et des voies génitales. Étant donné que les concepts de polype et de grossesse sont compatibles, une surveillance attentive et une surveillance constante par un spécialiste de tous les processus se produisant dans le corps sont nécessaires. L'apparition d'une croissance pendant la grossesse n'affecte généralement pas la mère et le bébé. Les médecins ne prennent généralement aucune mesure pour l'éliminer, mais le surveillent uniquement pendant toute la période.

S'il n'y a pas de grossesse, mais que les polypes sont planifiés et identifiés, il est impératif de retirer les formations, de subir un examen complet et d'obtenir des résultats, puis de revenir ensuite à la conception du bébé.

Définition de polype

Le fonctionnement du corps féminin, en particulier sa composante reproductrice, dépend directement du niveau d'hormones sexuelles naturelles. Les écarts dans les indicateurs deviennent la raison de la formation de croissances, appelées polypes. Les néoplasmes peuvent se développer activement et avoir de grandes écailles à la fois dans la cavité utérine et à l'extérieur - dans le canal cervical. Cela se produit le plus souvent lorsque:

  • insuffisance hormonale prolongée;
  • après l'accouchement;
  • avortements fréquents.

Les dysfonctionnements dans le corps et le déséquilibre hormonal entre la progestérone et les œstrogènes peuvent affecter la croissance du polype. Cela devient le début de l'hyperplasie, le processus d'apparition et de croissance intensive des cellules tissulaires qui forment des excroissances dans la cavité utérine. La formation se présente sous la forme d'une croissance plate ou d'un champignon avec une petite jambe. Il existe des polypes simples ou des groupes ayant une taille de 1-2 mm à 2 cm ou plus.

La détection de la pathologie de la couche utérine interne entrave le processus de conception et devient souvent une cause d'infertilité. Le polype formé obstrue les trompes de Fallope, réduisant ainsi la perméabilité des voies génitales et ne permet pas à l'œuf fécondé d'atteindre l'utérus et de prendre pied sur ses parois. La conception est également impossible en raison de troubles hormonaux, ils conduisent à une carence en œufs matures. La couche endométriale est brisée, ce qui, à la conception, peut ralentir le développement du fœtus ou entraîner une interruption artificielle de la grossesse.

Comment le polype endométrial affecte-t-il la grossesse? L'élimination du polype devra être reportée et la chirurgie après l'accouchement afin que le patient puisse normalement porter le bébé.

Raisons de l'apparence

Les causes des polypes ne sont pas entièrement comprises. Mais certaines circonstances ont été identifiées dans lesquelles leur origine et leur croissance se produisent. Ceux-ci inclus:

  • Déséquilibre hormonal;
  • pathologie vasculaire;
  • curetage diagnostique fréquent;
  • inflammation génitale;
  • déviations dans le fonctionnement du système immunitaire;
  • blessures traumatiques;
  • accouchement et avortement infructueux.
  • maladies endocrinologiques;
  • mauvaise hérédité;
  • riche en sucre;
  • hypertension artérielle;
  • production excessive d'oestrogène avec kilogrammes en excès;
  • avec l'inactivité, la stagnation se forme dans la région pelvienne;
  • utilisation fréquente de produits pharmaceutiques;
  • échecs des processus d'échange;
  • la présence d'une infection dans le corps;
  • décollement incomplet du placenta pendant le travail;
  • maladies de vénéréologie;
  • avortement pharmacologique;
  • abus de spirale.

Panneaux

Un polype pendant la grossesse se caractérise par certains signes. S'ils apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Sinon, les symptômes menacent la santé de la femme elle-même et, dans les situations de grossesse, du fœtus dans l'utérus. Les médecins indiquent les symptômes suivants:

  • échecs de cycle;
  • saignement après la ménopause;
  • infertilité;
  • FIV infructueuse;
  • décharge entre les menstruations.

La manifestation de croissances en début de grossesse s'accompagne de:

  • douleur spasmodique dans le sacrum;
  • écoulement de sang après examen par un gynécologue;
  • l'apparition de sécrétions muqueuses blanches avec une odeur désagréable;
  • repérer les pertes de sang après l'exercice;
  • douleurs douloureuses et tiraillantes dans le bas-ventre.

Peut-il saigner

Un polype pendant la grossesse peut saigner. Ce symptôme apparaît en raison d'une blessure subie par l'équipement médical lors de l'examen ou lors des rapports sexuels. La condition est très grave, car à travers des dommages dans les parois de la croissance, une infection qui menace la santé pénètre dans le corps. Si une décharge sanguine se produit avec un polype de paramètres importants ou si elle est située dans le canal cervical, une consultation médicale obligatoire est nécessaire. Les écoulements sanguins sont intermittents, ils peuvent survenir ou disparaître, être intenses ou modérés.

Mesures diagnostiques

Une approche globale est nécessaire pour diagnostiquer et détecter les néoplasmes dans l'utérus. Il est formé des données recueillies par le médecin lors de l'examen des patients et des résultats de l'examen. Pour ça:

  • un examen est effectué à l'aide de miroirs gynécologiques. La procédure révèle des néoplasmes dans le col de l'utérus ou un prolapsus de l'utérus;
  • l'échographie est nécessaire pour détecter les polypes dans l'utérus. L'inspection et la palpation ne sont pas en mesure de déterminer l'apparence des néoplasmes. À l'examen, le médecin fait attention aux paramètres de l'utérus, à l'expansion, à l'épaisseur de la couche endométriale, qui augmentent nécessairement avec la formation du polype;
  • une hystéroscopie est réalisée. La technique est considérée comme la plus informative et est réalisée en introduisant dans la cavité un appareil microscopique avec une caméra vidéo. La procédure vous permet de reconnaître avec précision l'emplacement, le nombre, la configuration et la couleur des excroissances;
  • tests de laboratoire. Lors de l'hystéroscopie, le mamelon du corps du polype est effectué et un examen histologique de ses cellules est effectué;
  • un curetage diagnostique est effectué pour une analyse ultérieure en laboratoire des cellules;
  • métrographie. Examen radiologique nécessaire de la cavité utérine et du corps. Le contraste est utilisé pour aider à détecter la couche endométriale inégale et les petites excroissances étrangères..

Toutes les méthodes de diagnostic nécessitent un équipement moderne et les connaissances appropriées des médecins. Les cliniques modernes ont la capacité et les ressources nécessaires pour garantir un diagnostic précis et rapide d'un polype au stade initial, en se référant aux épaississements et formations mineurs détectés dans l'endomètre.

Complications possibles

L'apparition de formations pendant la grossesse peut être caractérisée par de graves complications et conséquences. Parmi eux:

  • dysfonctionnement des ovaires;
  • inflammation de l'endomètre;
  • l'apparition de cellules cancéreuses;
  • pathologie du développement fœtal;
  • fausse couche spontanée;
  • décollement du placenta;
  • inflammation
  • rupture utérine;
  • saignement abondant;
  • état septique;
  • problèmes de naissance causés par de faibles contractions de l'utérus;
  • décoloration enfant.

Si le polype endométrial est petit, il n'y a pas de croissance et de transformations pendant la grossesse, alors ce n'est pas dangereux pour le bébé à naître. Les exceptions sont uniquement dans les situations où:

  • excroissances malignes. Leur retrait obligatoire est nécessaire;
  • le polype devient enflammé et devient le foyer de l'infection. Des mesures sont prises pour éliminer l'inflammation;
  • conduit à la divulgation du col de l'utérus, provoquant un accouchement précoce, une fausse couche. Un pessaire est utilisé (un anneau pour maintenir le corps de l'utérus ou une suture est effectué, dont les sutures sont retirées avant l'accouchement).

Comment traiter

Si, à la suite de recherches, des polypes se trouvent dans l'utérus pendant la grossesse, ne vous inquiétez pas. Les médecins croient que les croissances ne sont dangereuses que si elles ont tendance à une croissance intensive. Pour contrôler le processus, des visites fréquentes et systématiques chez le gynécologue seront nécessaires, une attention particulière doit être portée lors de la détection d'indicateurs particulièrement dangereux. Il y a des cas où il n'est pas nécessaire de traiter un polype, car le polype disparaît de lui-même ou est retiré après l'accouchement. Dans tous les cas, le contrôle d'un médecin est nécessaire et implique la nomination et l'administration de certains médicaments. En règle générale, il s'agit d'un substitut de progestérone - Dufaston. Un traitement antibactérien est possible si l'inflammation génitale est devenue une cause de croissance. Pour éviter une fausse couche ou une naissance prématurée, les médecins ne pratiquent pas d'intervention chirurgicale pendant la grossesse. Dans ce cas, une échographie régulière est prescrite aux patients, ce qui permet de surveiller les indicateurs des transformations, des changements de paramètres, et recommande également le respect du repos sexuel et l'élimination des charges excessives.

Polype en début de grossesse

Si la formation sur les parois de l'utérus ou dans le canal cervical n'a pas été trouvée avant la conception et que la fécondation de l'ovule s'est déroulée avec succès, l'embryon s'est consolidé et se développe normalement, il y a une chance que tout se passe bien et ne cause pas de problèmes à la femme et à l'embryon naissant. Il faudra toute la grossesse pour être supervisée par un gynécologue. Si l'inflammation apparaît, les paramètres des polypes augmentent, des saignements ou des écoulements sanguins et d'autres processus qui menacent la santé d'une femme sont observés, les médecins prescriront l'ablation chirurgicale de la lésion à 12-14 semaines de gestation. Lorsqu'un polype apparaît dans le canal cervical et pour exclure le développement d'infections sur de courtes périodes, il suffit d'utiliser un traitement antibactérien.

Puis-je tomber enceinte avec des polypes utérins

Puis-je tomber enceinte avec un polype endométrial? La question, qui préoccupe souvent les femmes nullipares, n'a pas de réponse sans équivoque. Selon les statistiques, il existe de nombreux cas de conception réussie en présence d'un polype dans l'utérus. Avec une croissance non naturelle de l'endomètre, une grossesse est possible, le polype n'interfère pas avec la conception. Si une grossesse est planifiée à l'avance, vous devrez d'abord subir une échographie, consulter un gynécologue et passer des tests. Si un polype est détecté, vous devez subir un traitement et, si nécessaire, retirer le polype. Si la conception s'est produite en présence de corps étrangers mineurs dans l'utérus, des visites régulières chez le médecin ne vous blesseront pas. Le problème doit être gardé sous contrôle, car la croissance peut entraîner un décollement du placenta, qui est lourd d'une diminution du flux sanguin dans celui-ci. Il est difficile d'imaginer, mais le développement peut s'arrêter, la nutrition peut être perturbée, l'oxygène circulera vers l'embryon, une hypoxie apparaîtra et il y aura une menace de fausse couche.

Les nuances de l'élimination de la croissance pendant la grossesse

Une intervention chirurgicale pour retirer la croissance de l'endomètre ou du canal cervical à tout stade de la grossesse n'est pas recommandée, car il existe un risque de nuire au fœtus. Mais il y a des cas où il y a un besoin urgent de sa mise en œuvre. Il existe des facteurs et des conditions préalables qui nécessitent une intervention chirurgicale immédiate, malgré la grossesse. Ceux-ci inclus:

  • croissances supérieures à 1 cm;
  • croissance des polypes de 2 mm par mois;
  • saignements intenses, avec menace de fausse couche;
  • l'apparition de processus supplémentaires;
  • risque de développer une infection et une infection du fœtus.

Pour résoudre le problème, plusieurs méthodes d'intervention chirurgicale sont utilisées, les plus efficaces étant l'hystérorésectoscopie ou l'hystéroscopie..

Dans d'autres cas, l'élimination des polypes dans l'utérus pendant la grossesse est exclue. La chirurgie pour couper la croissance du canal cervical n'est possible. L'anesthésie est nécessaire pour soulager la douleur. Il doit être sélectionné personnellement, en tenant compte des caractéristiques de chaque patient. Les organes génitaux sont désinfectés, le canal cervical est écarté et la croissance est coupée avec un hystéroscope.

Grossesse après le retrait

Si la conception est impossible, en raison d'une croissance dans la cavité utérine, la grossesse après hystéroscopie du polype se produit très rapidement. Après avoir obtenu les résultats de l'histologie, le médecin prescrit une hormonothérapie visant à réduire le développement de la rechute. Le traitement médicamenteux dure de 3 à 6 mois, après quoi il est déjà possible de commencer la planification de la grossesse.

La grossesse après la chirurgie pour enlever le polype endométrial, malgré les rumeurs et les risques, est possible chez la plupart des femmes. Le travail des médecins et le désir d'une femme rapprocheront le bonheur de la maternité.

Est-il possible de confondre un polype avec une grossesse

Dans les situations non lubrifiées, un médecin compétent et expérimenté sera capable de distinguer un polype de la grossesse. Pour ce faire, il suffit d'avoir des connaissances de base et d'avoir les résultats d'analyses et de diagnostics. Il n'est pas difficile d'établir le bon diagnostic, car les croissances de l'endomètre diffèrent du fœtus par leur forme et leur couleur. L'œuf fœtal est rond et a une couleur foncée, et le polype est plus clair. Un diagnostic erroné dans de tels cas est extrêmement rare. Mais, si vous voulez toujours être sûr, contactez un autre spécialiste pour confirmer.

Avis des femmes

Mon mari et moi avons prévu la naissance d'un deuxième enfant. Passé des tests préliminaires et subi un examen médical. J'étais très bouleversée lorsque, après avoir examiné le gynécologue, on m'a diagnostiqué un polype endométrial et le médecin a suggéré une opération pour l'enlever. Tourné vers Internet et lire les critiques. Il s'est avéré que tout n'est pas si effrayant et que la conception après l'ablation du polype se produit et que la grossesse se déroule sans complications.

Il se trouve que déjà pendant la grossesse, j'ai découvert un petit polype qui est apparu sur mon col de l'utérus. Le médecin a signalé d'éventuelles difficultés et a recommandé de prendre cela très au sérieux et de surveiller constamment et indépendamment son état, ainsi que de consulter régulièrement le médecin et de faire un diagnostic. Tout a fonctionné, grâce à Irina Alekseevna (gynécologue de district) pour son fils! Grâce à son attention, son expérience et son observation précise de la situation, notre miracle est apparu! Et après la naissance, elle a terminé le traitement, a été opérée, car elle n'a pas pris de risques et n'a pas attendu que le polype devienne une tumeur maligne.

Svetlana, 30 ans

Avec un petit polype, j'ai eu un écoulement sanglant, c'était dans le canal cervical. Dans cette situation, les femmes enceintes devraient commencer à prendre une ordonnance anti-inflammatoire. Certains médecins envoient l'opération sans réfléchir jusqu'à 14 semaines, mais ne se précipitent pas pour le faire, demandent l'avis de plusieurs spécialistes et ne prennent alors qu'une décision. L'opération n'est pas toujours justifiée, par conséquent, il est nécessaire de tirer des conclusions équilibrées et de prendre en compte les caractéristiques individuelles de chaque femme.