Méthodes efficaces de traitement des polypes du canal cervical chez les femmes

Mélanome

Un polype du canal cervical est un néoplasme bénin causé par l'hyperplasie de l'épithélium cylindrique. Le principal endroit de localisation est la lumière du col de l'utérus. Son attachement à la lumière cervicale du corps utérin se produit en raison de la jambe, il est équipé d'un grand nombre de capillaires et de vaisseaux sanguins, à travers lesquels son apport sanguin et sa nutrition.

Cette maladie peut être caractérisée par l'apparition d'un polype, ainsi que de multiples manifestations. Parfois, en raison de l'allongement des jambes, il peut faire saillie dans la lumière vaginale. Cela permet de poser un diagnostic avec un examen gynécologique..

Ce processus pathologique est considéré comme le néoplasme le plus courant. Il est détecté chez 23% des femmes atteintes de maladies des organes génitaux. Le plus souvent, un polype du canal cervical est observé chez les femmes dans un état préménopausique.

Classification des polypes affectant le canal cervical

Selon la structure morphologique, les types de polypes suivants peuvent être distingués:

  1. Glandulaire. La forme la plus non dangereuse de cette pathologie se développe en raison de la prolifération accrue du tissu glandulaire. Il réagit bien aux médicaments..
  2. Fibreux. Il a une densité et une turgescence élevées. Sensible à la palpation. Sa présence est facilement établie lors d'une échographie. Le plus souvent trouvé chez les femmes en état de ménopause. A un degré élevé de dégénérescence en tumeur maligne.
  3. Polype fibreux glandulaire. C'est une combinaison de cellules glandulaires et de cellules du tissu conjonctif. Lors d'un tel diagnostic, une intervention chirurgicale urgente est recommandée..
  4. Adénomateux. Croissance polypeuse qui, avec une probabilité de près de cent pour cent, peut se transformer en tumeur cancéreuse.

Il est particulièrement courant de distinguer les types de polypes décidus. Ils surviennent uniquement pendant le développement de la grossesse, ont une morphologie différente et choisissent la surface stromale d'une tumeur existante comme emplacement..

De plus, les polypes dans le canal cervical peuvent être:

  1. Vrai.
  2. Les faux (pseudo-polypes), leur caractéristique, est l'absence de jambe au point d'attache au col. Ils se joignent à un endomètre modifié.

Causes du développement d'un polype du canal cervical

Malgré la durée de l'étude de ce processus, les scientifiques n'ont pas pu établir la cause exacte de l'apparition des polypes.

Il existe de nombreux facteurs de risque qui conduisent à leur prolifération pathologique:

  • Blessures au canal cervical. La taille de la blessure peut être minime. Ils surviennent à la suite de:
    • Curetage diagnostique.
    • Avortements fréquents.
    • Hystéroscopie.
    • Biopsies par aspiration.
  • Changements dans la structure de la couche de surface. Cette condition est causée par le développement de l'érosion ou de la leucoplasie..
  • Infections génitales fréquentes Mycoplasmose, trichomonase, chlamydia. Il s'agit d'un type d'infection ascendant, se déplaçant de la lumière du vagin le long du canal cervical, ils contribuent à la dégénérescence et à l'hyperplasie de la muqueuse.
  • Infections de nature non spécifique, telles que:
    • Endométrite.
    • Cervicite.
    • Vaginite.
  • Changez la microflore du vagin. Les bactéries sécrètent des toxines, perturbent la microflore acide et, en raison de son déséquilibre, une hyperplasie accrue de l'épithélium cellulaire se produit..
  • Dysfonctionnement dans le travail des ovaires.C'est cette pathologie qui s'accompagne de l'apparition de:
    • Endométriose.
    • Myomas.
    • Polypose de l'endomètre.
  • Trouble du système endocrinien. Cela contribue à l'augmentation de la production d'œstrogènes et à une hyperplasie et à une croissance accrues du tissu épithélial. Très souvent, cela apparaît avec les maladies suivantes:
    • Tout type de diabète.
    • Lésions vasculaires athérosclérotiques.
    • en surpoids.
    • Violation de l'état psycho-émotionnel causé par le surmenage et le stress.

Signes et principaux symptômes des polypes du canal cervical

Les principaux signes de croissance des polypes sont:

  1. Il se trouve généralement dans la zone du pharynx externe..
  2. Il est recouvert de tissu fibreux..
  3. Sa couleur dépend du nombre de vaisseaux sanguins.
  4. Si le tissu fibreux prédomine dans sa structure morphologique, il acquiert une densité plus élevée.
  5. Les tailles peuvent aller de 2 à 40 mm.
  6. En cas d'allongement des jambes, son corps peut être observé dans la lumière du vagin.

Il convient de noter que le tableau clinique de cette maladie présente un petit nombre de symptômes. Il est difficile de reconnaître ce processus pathologique..

Son diagnostic survient très souvent par hasard lors des examens physiques programmés. Ou lorsqu'une femme se tourne vers un gynécologue au sujet d'une maladie qui est la conséquence d'un changement polypeux.

Les symptômes auxquels il convient d'accorder toute l'attention voulue sont les suivants:

  • L'apparition de taches vaginales après un contact sexuel. Ils surviennent en raison d'un traumatisme du polype.
  • Si un processus inflammatoire se produit dans le polype, ou s'il est nécrotique, le saignement commence entre les menstruations, parfois il est abondant.
  • Dans le cas où le polype a une grande forme et s'infecte, l'écoulement vaginal devient mucopurulent.
  • L'apparition d'une douleur douloureuse ou tiraillante dans la nature indique également la présence d'un gros polype, ou sa croissance multiple.

Si le polype survient pendant la grossesse, il représente une menace réelle de fausse couche ou de survenue d'une naissance prématurée. Puisqu'elle provoque une contraction réflexe des muscles lisses de l'utérus.

La structure morphologique de la variété polype a un effet significatif sur la manifestation des symptômes du tableau clinique:

  • Avec les polypes glandulaires, il y a une grande production de mucus, cela provoque une grande quantité de sécrétions muqueuses entre les menstruations.
  • Si la structure du polype a une nature fibreuse, il y aura peu de symptômes indiquant sa présence. Cela est dû au fait que sa composition est très faible dans les vaisseaux sanguins.
  • Les polypes, qui sont basés sur des masses fibreuses glandulaires, donnent le tableau clinique le plus prononcé et le plus vivant, principalement en raison de leur grande taille et de leur croissance pathologique. En plus des saignements, une femme se plaint de douleurs tiraillantes, localisées dans la région abdominale et lombaire.

Polypes du canal cervical pendant la grossesse

Au cœur de cette pathologie, il est de coutume de distinguer deux facteurs:

  1. Des excroissances pathologiques surviennent à la suite d'un avortement ou d'un curetage diagnostique fréquent.
  2. Synthèse excessive d'oestrogène.

L'évolution de la grossesse dépend du niveau de production de mucus. S'il est produit beaucoup, le risque de menace de fausse couche augmente.

Si le polype n'interfère pas, n'a pas tendance à se développer et à augmenter de volume, il est préférable de ne pas le toucher jusqu'à la fin de la grossesse.

Diagnostic des polypes du canal cervical

Lorsqu'une femme se rend chez le médecin, dans un premier temps, un examen visuel du patient est effectué. Après un examen gynécologique, un épaississement des parois du col de l'utérus peut être noté, si le polype a une longue jambe, il peut être vu dans la lumière du vagin.

De plus, la cervicoscopie est obligatoire pour le patient, il s'agit du même examen, mais un dispositif optique est utilisé pour sa mise en œuvre.

L'avantage de cette méthode est sa capacité à identifier la structure morphologique du polype, à reconnaître la présence non seulement d'une grande excroissance, mais aussi de petites tumeurs. Parallèlement à cette manipulation, vous pouvez prendre du matériel pour une biopsie.

L'affectation se produit:

  1. Examen échographique des organes rétropéritonéaux.
  2. Colposcopie, qui vous permet de déterminer la localisation du polype.
  3. Hystéroscopie. Enlever correctement le polype, il aide à établir un diagnostic précis, à étudier l'histologie par un fragment du polype et à mettre en œuvre une méthodologie fiable pour un traitement ultérieur.
  4. Assurez-vous d'analyser le frottis en utilisant la méthode PCR..
  5. Une inoculation bactérienne se produit également, ce qui aide à identifier la microflore pathogène..

Traitement des polypes du canal cervical

À ce jour, il n'y a aucune méthode qui donnerait un effet positif à cent pour cent dans la dynamique du traitement d'un polype du canal cervical. Les médicaments sont prescrits pour supprimer les symptômes négatifs qui surviennent après leur apparition..

Les patients sont prescrits:

  • Thérapie avec des médicaments hormonaux. Aide à normaliser les hormones plasmatiques. Cette action est réalisée en abaissant les niveaux d'oestrogène et en augmentant le niveau de progestérone. Une telle thérapie donne de bons résultats après l'opération, permet de récupérer le corps et d'exclure l'apparition de nouvelles rechutes. Ils sont pris pendant une longue période, de 3 mois à six mois. A cet effet, il lui est attribué:
    • Jeanine.
    • Regulon.
    • Norkolut.
  • Si parallèlement à la croissance du polype, son infection se produit, un traitement antibactérien est prescrit. Son cours est prescrit par le médecin traitant, en fonction du type de processus infectieux et inflammatoire.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés dans le traitement de l'annexite ou de la cervicite.
  • La thérapie vitaminique est utilisée pour renforcer le système immunitaire. Pour cela, l'utilisation de formulations multivitamines, qui comprennent le fer, le magnésium, le zinc et les vitamines B, convient.

L'utilisation de recettes pour la médecine alternative pour les polypes du canal cervical

L'opinion des scientifiques sur l'utilisation des herbes médicinales et des recettes de la médecine traditionnelle en gynécologie est ambiguë. Cela est dû au fait que les herbes médicinales sont incapables d'éliminer la cause de la maladie et d'éliminer les symptômes, elles lissent et masquent le tableau clinique. Cela crée un problème pour un diagnostic précis..

Ils peuvent être utilisés après avoir consulté un médecin..

Couramment utilisé:

Ils font une décoction ou une infusion. Aussi pour cette thérapie, l'aloès, le miel, l'oignon, les graines de citrouille, les fruits d'airelle sont utilisés.

Chirurgie du polype du canal cervical

Il existe de nombreuses techniques pour l'ectomie chirurgicale des excroissances polypes. Mais après l'application de l'une des méthodes, un curetage obligatoire du canal cervical se produit. Ce n'est que dans ce cas que l'on peut obtenir de bons résultats de traitement et empêcher la réapparition du polype.

Diathermocoagulation

La base de cette méthode est l'utilisation de températures élevées. À l'aide d'un couteau électrique, le polype est excisé et cautérisé. Après quoi, à la suite d'une brûlure, il meurt et est éliminé du corps d'une femme de manière naturelle.

Les contre-indications à l'utilisation d'une telle technique sont:

  • Gestation.
  • Ne pas donner naissance à des femmes (à un jeune âge).
  • Maladies dans lesquelles la coagulation sanguine est altérée.

Cette technique d'intervention chirurgicale est bien tolérée par les patients, mais elle a aussi ses inconvénients:

  • À la suite d'une brûlure thermique dans la zone de l'ancien polype, des changements du tissu conjonctif se produisent, ils entraînent l'apparition de cicatrices et créent des problèmes au cours de la grossesse et de l'accouchement.
  • Le processus de réhabilitation est long et peut durer plusieurs mois.
  • Parfois, il y a rejet de la croûte supérieure de la surface de la plaie. En conséquence, des saignements peuvent survenir.
  • Au cours de cette procédure, les femmes ressentent une douleur intense.

Cryodestruction

C'est exactement l'opposé de la technique précédente. Pour cette intervention chirurgicale, de l'azote liquide est utilisé; sa température peut être de moins 80 degrés. Lorsque le polype est exposé à des températures négatives, il gèle puis son excision se produit.

Cette technique s'est généralisée du fait:

  • Que c'est moins traumatisant.
  • Il provoque un minimum d'effets secondaires..
  • Ne provoque pas de perte de sang importante.
  • Relativement indolore.
  • Autorisé à conduire des jeunes, sans donner naissance à des femmes.

Les inconvénients de cette opération comprennent une longue période de rééducation, en moyenne, elle est de 2 à 3 mois.

Polypectomie au laser

Lors de l'exécution de cette méthode de thérapie, le point laser se concentre sur la croissance de la polypose. À l'aide d'un hystéroscope, le déroulement de l'intervention chirurgicale est surveillé, ses effets et intensités sous-jacents sont corrigés.

Les inconvénients de la méthode laser incluent:

  • Possibilité de supprimer uniquement des polypes simples.
  • Il est impossible d'exclure la réapparition du polype.
  • Coût élevé dans les cliniques

Le gros avantage de cette opération est:

  • Risque réduit de perforation indésirable des parois du canal.
  • Il n'y a aucun problème de saignement ultérieur. Étant donné que les parois des vaisseaux sanguins se thrombosent instantanément.
  • Le processus de récupération est très rapide, les pertes vaginales s'arrêtent après trois ou quatre jours.
  • La menstruation commence sans échecs ni retards..

Retrait cervical

Cette opération est réalisée dans les cas où la tumeur est transférée d'un état bénin à un état malin. Ou dans le cas où des traitements préliminaires conduiraient à des rechutes.

La chirurgie est effectuée par un laparoscope, une partie du col de l'utérus (en forme de cône) et sa membrane muqueuse sont retirées. Le corps de l'utérus n'est pas affecté, ce qui permet à une femme de tomber enceinte.

Méthode hystéroscopique

La méthode chirurgicale la plus populaire et la plus utilisée pour éliminer les excroissances polypes. Il ne blesse pas le psychisme d'une femme (indolore), avec son utilisation, l'apparition de rechute est peu probable.

Pour l'opération, un appareil médical à hystéroscope est utilisé. Il est introduit dans la lumière du vagin, à l'aide de la caméra intégrée, un examen visuel du canal cervical a lieu. Après quoi un résectoscope ou une boucle est utilisé pour éliminer l'excroissance pathologique.

Si une boucle est utilisée, le polype est tordu. Et si un résectoscope (ciseaux) est utilisé, il est arrosé, coupé à la base. Après le retrait du polype, un curetage est nécessairement effectué.

Cette technique ne peut pas être effectuée:

  • En cas de grossesse.
  • Rétrécissement excessif de la lumière du canal cervical.
  • Tumeurs oncologiques.

La chose la plus importante dans la période postopératoire est de prévenir la récurrence des polypes du canal cervical et les conséquences indésirables.

Pour ce faire, une femme doit respecter les règles suivantes:

  • Pendant 3 mois, vous ne devez pas visiter les bains, saunas, salons de bronzage. Un stress thermique accru peut provoquer des saignements vaginaux.
  • Minimiser la forme physique, cela s'applique également aux travaux ménagers.
  • N'oubliez pas de visiter le gynécologue, dans les délais fixés par lui.
  • Dans un mois, le sexe devrait être complètement exclu.
  • Pour éviter le développement d'une infection concomitante, ne nagez pas en eau libre.
  • Lorsque les menstruations se produisent, il est possible d'utiliser uniquement des tampons, les tampons peuvent blesser les parois fragiles du canal cervical.
  • Les douches vaginales et le lavage doivent être effectués à l'aide de solutions antiseptiques de miramistine ou de permanganate de potassium..
  • Si une femme prévoit une grossesse, cela peut être possible après six mois.
  • Utilisation obligatoire d'une antibiothérapie en période postopératoire.
  • En cas de saignement, consultez un médecin de toute urgence.
  • Dans la période postopératoire, une femme est mise sur un compte de dispensaire.

Un gynécologue doit être examiné au moins deux fois par an.

Quel est le danger des polypes du canal cervical?

La prolifération pathologique des polypes peut entraîner diverses complications dans le corps féminin:

  • Dans le contexte d'un excès ou d'un manque d'hormones, des menstruations peuvent survenir. Cela peut être exprimé comme repérer entre les périodes.
  • En raison d'une importante perte de sang, une anémie peut se développer. Le patient apparaît:
    • Une rupture brutale, une léthargie.
    • Somnolence diurne, symptômes d'insomnie la nuit.
    • La peau devient terreuse, acquiert une teinte pâle.
    • Lors d'un test sanguin, le niveau d'hémoglobine, les globules rouges diminuent, l'indicateur de couleur baisse.
  • Une conséquence alarmante peut être l'incapacité de concevoir un enfant, et si une grossesse survient, il est très difficile de la supporter, en raison de la menace constante d'échec ou du début d'une naissance prématurée. Dans ce cas, le bébé peut naître avec un degré élevé de prématurité..
  • Une conséquence grave peut être considérée comme la torsion des pattes de l'excroissance polypeuse. Il est nécrotique, infecté et prend la forme d'un abcès. Cette condition nécessite les premiers soins, sous la forme d'une intervention chirurgicale, l'éducation doit être supprimée. Si vous ne faites pas attention à cette pathologie, une issue fatale est possible..
  • La dégénérescence maligne se produit avec une lésion de polype, c'est une impulsion dans le développement de ce processus.

Commentaires

Avis de femmes sur le traitement des polypes:

Prévention des polypes du canal cervical

Les mesures préventives sont assez simples, elles peuvent être effectuées sans entrave par chaque femme:

  1. Respectez strictement les règles d'hygiène personnelle et intime.
  2. S'il y a des taches ou des saignements entre les menstruations, la douleur semble douloureuse ou tiraillante dans la nature, vous devez immédiatement consulter un gynécologue.

Ne faites pas de tentatives indépendantes pour éliminer ces symptômes, en tout cas n'utilisez pas de recettes pour la médecine alternative (elles lissent les symptômes et le tableau clinique):

  1. Toute maladie gynécologique, nécessite un traitement urgent.
  2. Utilisation de contraceptifs qui ne blessent pas le col de l'utérus.
  3. Examen obligatoire par un gynécologue 2 fois par an.

Avec les excroissances du canal cervical, l'issue de la maladie dépend de son diagnostic rapide, et du bon choix de schéma thérapeutique et de tactique. Le pronostic dans la plupart des cas est favorable..

Si les données de laboratoire indiquent la présence de cellules atypiques, il s'agit du critère principal pour une intervention chirurgicale urgente.

Il faut se rappeler que les inclusions polypes ne peuvent pas disparaître d'elles-mêmes, les médicaments et les remèdes populaires ne donneront pas une guérison complète de cette maladie.

Après l'opération, il est impossible de garantir que le polype n'apparaîtra plus. Par conséquent, un gynécologue doit être visité au moins deux fois par an.

Polype du canal cervical, à retirer?

En gynécologie, certains types de tumeurs bénignes sont connus. L'une de ces formations est le polype du canal cervical. Lorsqu'un gynécologue fait un tel diagnostic, les patients ont toute une série de questions auxquelles seul un spécialiste compétent peut répondre. L'anxiété est compréhensible: la sphère féminine est très sensible à toutes les pathologies, il y a des inquiétudes quant à la stérilité.

Pourquoi est-il nécessaire d'enlever le polype

Un polype a une tendance désagréable à dégénérer en tumeur maligne, il est donc impératif de s'en débarrasser. Les polypes envahis interfèrent avec la conception. Pendant la grossesse, les polypes commencent à augmenter rapidement de taille, car une césarienne est prescrite pendant l'accouchement. Par conséquent, la question de savoir s'il faut retirer le polype du canal cervical disparaît d'elle-même.

Ne soyez pas téméraire lors de la détection d'un polype, passez l'examen et le traitement dès que possible. Plus la pathologie va loin, plus le risque de complications est grand.

Le polype est enlevé par des méthodes modernes rapidement et sans douleur, pas besoin d'avoir peur de la chirurgie. Les méthodes par lesquelles le patient est euthanasié afin d'enlever le polype sont de moins en moins utilisées, laissant la place à une haute technologie médicale.

Comment traiter un polype du canal cervical

Afin d'identifier l'oncologie du polype, un échantillon de tissu est prélevé pour examen histologique. Si une dégénérescence oncologique du polype est détectée, il est indiqué de retirer le col de l'utérus.

Pour enlever le polype, le canal cervical a été précédemment blessé en grattant sa muqueuse. Pour prévenir les complications, le patient doit subir un court traitement antibactérien et anti-inflammatoire avant la chirurgie.

Est-il douloureux de retirer le polype du canal cervical? Le curetage de la muqueuse étant douloureux, l'opération a été réalisée sous anesthésie générale. Dans un rêve de drogue, le patient n'est pas blessé. La pratique moderne a rendu l'élimination des polypes moins traumatisante et presque indolore. Il est donc beaucoup mieux d'enlever le polype.

Parmi les méthodes modernes, les suivantes sont utilisées:

  • Enlèvement avec un faisceau laser - la coagulation des vaisseaux sanguins se produit, l'excision de la jambe du polype avec un faisceau laser;
  • Élimination par cautérisation avec de l'azote liquide - montré lors de l'élimination des petits polypes en congelant les tissus;
  • Élimination par émission radio due au chauffage des tissus des polypes et à leur destruction;
  • Enlèvement du polype par diathermocision de destruction de sa base par le courant électrique.

Comment se préparer à la chirurgie

Alors, comment retirer un polype du canal cervical? Lors de la préparation de la chirurgie, vous devez disposer d'informations précises sur le polype retiré.

  1. En examinant un frottis vaginal, la présence de microflore pathogène est vérifiée, en particulier, l'uréeplasma, les mycoplasmes et la chlamydia peuvent être détectés..
  2. L'analyse PCR vérifie les virus. Il peut s'agir d'une variété de virus, même du VIH.
  3. L'échographie révèle la localisation, la forme et la taille des polypes.
  4. Radiographie - pour identifier les pathologies du système respiratoire.
  5. ECG - pour la détection des pathologies cardiaques.
  6. Un examen par un phlébologue est requis pour les patients présentant des varices des veines des jambes.
  7. Hystéroscopie avec un endoscope - l'utérus et le canal cervical sont examinés.

Deux semaines avant la chirurgie, il est interdit au patient de fumer (au moins réduire le nombre de cigarettes fumées) et de boire de l'alcool. À la veille de la chirurgie, le patient fait un lavement nettoyant et enlève les poils près des organes génitaux. Le jour pour lequel l'opération est programmée, vous ne pouvez pas manger ni même boire de l'eau.

Opération de curetage

Le patient est placé sur une chaise gynécologique. Un gynécologue insère un hystéroscope dans le canal cervical à travers lequel un polype peut être vu. Dans d'autres cas, un hystérorésoscope est utilisé (il s'agit d'un appareil avec une buse de coupe).

Le polype est retiré en le tordant et en excisant la jambe (la base du polype est visible sur l'écran de l'échographe). Le curetage nettoie complètement la muqueuse du canal et du col de l'utérus.

Le curetage a l'avantage de réduire le risque de récidive des polypes. Manque de technologie: traumatisme et nécessité de soulager la douleur sous anesthésie générale. Avec de petites tailles du polype, des technologies de fonctionnement plus modernes sont présentées.

Après l'opération, une plaie reste dans le tissu du canal muqueux, il est nécessaire de prévenir l'infection. À cette fin, le patient se voit prescrire des antibiotiques..

Fonctionnement par ondes radio

Le dispositif Surgitron délivre des ondes radio haute fréquence à une électrode utilisée comme scalpel chirurgical. Les cellules polypes s'évaporent lorsqu'elles sont chauffées par des vibrations à haute fréquence. Les cellules polypes elles-mêmes émettent de l'énergie thermique, qui les détruit également. L'électrode ne chauffe pas, car la membrane muqueuse du canal ne risque pas de se brûler.

Après élimination de la formation pathologique par ondes radio, des cicatrices et des cicatrices ne se forment pas, la surface de la muqueuse est lisse. Après la chirurgie, il n'y a pas de douleur, il n'est donc pas nécessaire de prendre des analgésiques.

Fonctionnement à l'azote liquide

Méthode de cryodestruction. L'azote liquide a une température très basse - moins 195,7 degrés Celsius. À cette température, les cellules polypes sont détruites et gelées. Cette méthode présente des inconvénients importants: elle est douloureuse, elle est utilisée sous anesthésie générale. Il est nécessaire de calculer soigneusement la profondeur d'exposition au froid, afin de ne pas impliquer les tissus canalaires sains dans la congélation. L'opération laisse une petite plaie saignante.

Fonctionnement au laser

L'élimination au laser est une méthode douce. Le laser est bon car il frappe le polype avec un objectif. Seuls les tissus pathologiques sont exposés au faisceau laser, la surface restante du canal n'est pas affectée. Les cellules polypes sont retirées couche par couche, tandis que le médecin modifie l'intensité du rayonnement. Les vaisseaux endommagés par la destruction du polype sont scellés avec le même faisceau laser, il n'y a donc pas de saignement. Il est préférable de retirer le polype avec un laser: il n'est pas nécessaire d'introduire des outils mécaniques dans le canal. L'opération est réalisée avec un contrôle maximum par le médecin. L'équipement laser vous permet de calculer l'intensité du rayonnement, sa durée et la profondeur de pénétration du faisceau dans le tissu. Une cicatrice au site du polype enlevé ne se forme pas. Après la chirurgie au laser, la période de rééducation est réduite à deux semaines.

Fonctionnement par courant électrique haute fréquence

Méthode de diathermocoagulation. La base de la jambe du polype est cautérisée par un courant électrique haute fréquence. Le processus de cautérisation est douloureux, nécessite un soulagement de la douleur. Malheureusement, cette méthode n'a pas bien fonctionné: après l'opération, des complications surviennent. Par conséquent, la médecine moderne refuse cette méthode.

Heureusement, il n'est pas toujours nécessaire de recourir à la chirurgie: il existe des cas de disparition spontanée de polypes. Sur recommandation d'un médecin, un examen gynécologique doit être répété après la prochaine menstruation.

L'opération d'élimination des polypes a des contre-indications:

  • Processus inflammatoires dans les organes génitaux;
  • Grossesse;
  • Mensuel
  • Processus oncologiques;
  • Saignement utérin.

Ce n'est pas interdit, mais l'élimination des polypes dans les maladies chroniques est strictement limitée: avec le diabète, la cirrhose, l'hémophilie, l'insuffisance rénale. Le gynécologue doit consulter un spécialiste.

Quelles peuvent être les complications

Après la chirurgie, un nouveau polype peut apparaître comme complication. D'autres complications sont possibles:

  • Cicatrices et adhérences;
  • Infection;
  • Dégénérescence oncologique;
  • Saignement dû à un traumatisme du canal cervical;
  • Allergies et œdème;
  • Saignement interne (hémomètre).

Récupération postopératoire

La récupération initiale prendra environ quatre semaines. La première semaine du patient opéré doit prendre des antibiotiques afin d'exclure le développement d'une infection. Si la douleur interfère, vous devrez prendre des analgésiques et le processus inflammatoire est bloqué par des anti-inflammatoires.

Les polypes signalent leur apparition que tout n'est pas OK dans la production d'hormones. Il est nécessaire de contrôler la composition du sang afin de détecter un déséquilibre hormonal. La stabilisation des indicateurs hormonaux nécessitera un traitement à partir de trois mois, parfois le traitement est retardé à un an. L'ozonation avec des applications à l'huile spéciale et la physiothérapie contribuent à la restauration accélérée de l'épithélium.

Recommandations générales pour la période de réadaptation:

  • Ne vous fatiguez pas physiquement;
  • Bain, sauna, bains publics et solarium interdits;
  • Douche quotidienne;
  • La vie sexuelle est interdite sans l'autorisation du gynécologue;
  • N'utilisez pas de tampons vaginaux.

Conditions spéciales

Les infections sexuellement transmissibles provoquent souvent la croissance de polypes. Lorsqu'une telle étiologie est présente, elle devient une indication de curetage du néoplasme. Le virus du papillome affecte négativement toutes les formations, pas seulement les polypes: verrues génitales, verrues. Le virus provoque la survenue de néoplasmes malins.

Le processus de croissance des polypes est accéléré pendant la grossesse, souvent une polypose et se produit avec le début de la grossesse. La prolifération accélérée des polypes favorise une modification des niveaux hormonaux. Une caractéristique des polypes qui apparaissent pendant la grossesse est la métamorphose décidue: les formations n'ont pas de jambes, situées sur une grande base.

Il existe un danger de modifications nucléaires des polypes pendant la grossesse: dyskariose et malignité. Un patient présentant de tels phénomènes est placé sous contrôle spécial pour éviter l'avortement. Césarienne montrée.

Cout d'opération

Le polype du canal cervical peut être retiré dans un hôpital d'État, c'est gratuit. Dans les cliniques commerciales, l'opération est payée - à partir de 5000 roubles, selon la technologie utilisée. L'élimination au laser, par exemple, coûte de 8 000 à 10 000 roubles.

Enlèvement du polype cervical

Les polypes de l'endomètre et du col de l'utérus sont l'une des options pour les processus hyperplasiques de la muqueuse utérine. Ils se trouvent le plus souvent dans les périodes de reproduction et de préménopause. Les polypes présentant des signes de prolifération prononcée de l'épithélium glandulaire sont principalement observés chez les femmes de plus de 40 ans. À l'hôpital de Yusupov, les gynécologues diagnostiquent la maladie en utilisant des méthodes modernes. La recherche est effectuée à l'aide d'équipements de fabricants de premier plan à haute résolution.

Les tactiques de gestion sont déterminées par les facteurs suivants:

  • L'âge de la femme;
  • Type de polype;
  • L'état fonctionnel de l'endomètre et des ovaires;
  • Pathologie gynécologique et extragénitale concomitante.

L'élimination complète du polype cervical à l'hôpital de Yusupov est réalisée grâce à la présence d'une nouvelle génération d'équipements hystéroscopiques. Pour la polypectomie, à la fois les instruments endoscopiques mécaniques et la technologie électrochirurgicale, une technique d'élimination des polypes cervicaux au laser est utilisée. Combien coûte l'élimination des polypes cervicaux, vous pouvez le savoir en appelant le centre de contact. Les avis sur les opérations et les conditions de traitement sont positifs.

Causes et symptômes

Les scientifiques n'ont pas encore déterminé la cause exacte des polypes cervicaux. La principale raison de l'apparition de polypes est considérée comme un déséquilibre hormonal. Dans le même temps, la quantité d'oestrogène dans le corps d'une femme augmente, ce qui contribue à la prolifération rapide des parois de l'utérus. Il existe d'autres raisons à la formation de polypes cervicaux:

  • Maladies inflammatoires des organes reproducteurs;
  • Avortement
  • Ruptures muqueuses intempestives suturées survenues lors de l'accouchement;
  • Maladie thyroïdienne;
  • Dysfonctionnements du système immunitaire.

Le plus souvent, les polypes cervicaux sont asymptomatiques. Ils sont détectés par hasard lors d'un examen gynécologique ou échographique. En présence d'un polype du col de l'utérus, une femme peut ressentir de l'inconfort et de la douleur pendant l'intimité. Après le coït, des taches sanglantes peuvent apparaître. Parfois, les patients sont gênés par des douleurs sous les crampes abdominales, la nature des menstruations change, les saignements intermenstruels deviennent plus fréquents (au milieu du cycle). Les femmes ont des problèmes de conception.

Traitement

Si vous trouvez les premiers signes de polypes cervicaux, contactez l'hôpital de Yusupov. Les polypes du col de l'utérus se transforment rarement en tumeur maligne, mais néanmoins, le cancer peut se développer dans leur contexte. Avec un traitement prématuré, les complications suivantes peuvent apparaître:

  • Infertilité;
  • Hémorragie chronique avec développement d'anémie;
  • Déséquilibre hormonal;
  • Fausse couche.

Le seul traitement pour les polypes du col de l'utérus, du canal endocervical et de l'endomètre est la chirurgie. Le prix d'une opération dépend de sa méthode et de son volume. À l'hôpital de Yusupov, les médecins abordent individuellement le choix de la méthode d'élimination des polypes sur le col de l'utérus. Après la chirurgie, le patient est observé par un médecin. Est-il douloureux d'enlever le polype sur le col de l'utérus? Les anesthésistes de l'hôpital Yusupov utilisent des techniques d'anesthésie modernes et n'utilisent que des médicaments sûrs enregistrés en Fédération de Russie pour l'anesthésie. Pendant la chirurgie, le patient ne ressent aucune douleur.

Comment retirer un polype cervical

Faut-il retirer le polype sur le col de l'utérus? L'ablation chirurgicale des polypes utérins est appelée polypectomie. Les gros polypes (de 1 à 3 cm) sont retirés par dévissage. Après cela, la base des pattes du polype est cautérisée par un choc électrique. Une polypectomie à l'hôpital de Yusupov est réalisée sous le contrôle d'un hystéroscope, un appareil optique qui vous permet d'évaluer visuellement l'état du canal cervical. Le tissu prélevé est envoyé pour examen histologique afin de déterminer la structure du polype. Cela est nécessaire pour exclure la nature maligne du néoplasme. Le traitement ultérieur dépend fortement des résultats histologiques..

4 à 5 jours après l'ablation du polype utérin, les gynécologues de l'hôpital Yusupov effectuent un deuxième examen. Il est nécessaire de surveiller l'état du site de localisation et la prévention de l'endométrite. Après la polypectomie, un traitement antibactérien est effectué pendant 7 à 10 jours. Si la température augmente après l'ablation du polype cervical, vous devez immédiatement consulter un gynécologue. L'hyperthermie peut être une manifestation d'une complication de l'opération. Dans ce cas, le médecin vous prescrira des antibiotiques de dernière génération.

Si les polypes de la patiente se sont formés sur le fond d'une dysfonction ovarienne, effectuez une hormonothérapie appropriée. Dans certains cas, un traitement hormonal prolongé est nécessaire. Sa durée peut varier de trois à six mois. Pendant ce temps, les résultats du traitement sont contrôlés par hystéroscopie et biopsie de l'endomètre.

Les conséquences de l'opération

Après l'ablation du polype dans la plupart des cas, la période postopératoire se déroule sans complications. Afin de récupérer plus rapidement, les recommandations suivantes doivent être respectées:

  • Refuser l'activité sexuelle dans un délai d'un mois;
  • N'utilisez pas de tampons comme produit d'hygiène intime;
  • Ne prenez pas de bain (vous pouvez utiliser une douche chaude);
  • Exclure les visites aux bains, saunas et baignades dans un réservoir ouvert;
  • Minimisez l'activité physique.

Après l'ablation du polype, des taches mineures et une légère douleur dans le bas-ventre peuvent apparaître. Ces symptômes ne nécessitent pas de spécialiste. Si la température corporelle du patient augmente, des douleurs abdominales sévères se produisent, des écoulements sanglants abondants apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Traitements innovants

Les gynécologues de l'hôpital Yusupov appliquent des méthodes innovantes pour éliminer les polypes cervicaux. Il s'agit notamment de la cryodestruction - l'élimination des polypes sous l'influence de la basse température. À cette fin, de l'azote liquide est utilisé. À basses températures, les cellules des tissus pathologiques sont détruites, leur activité vitale est violée. Il est important de calculer la profondeur du traitement. Cela dépend de la vitesse de congélation. Avec de petites tailles de polype, les médecins utilisent le médicament Solkovagin pour cautériser le lit. Cela n'a pas d'effets secondaires. Pour guérir les polypes cervicaux, plusieurs procédures sont effectuées. Après une telle cautérisation, une croûte se forme sur le col de l'utérus, qui est rejetée après quelques jours.

Vous pouvez retirer les polypes cervicaux avec un laser. Après la coagulation au laser, il n'y a pas de saignement et de cicatrices sur le col de l'utérus, ce qui peut créer des obstacles au travail normal ou provoquer la formation d'une tumeur maligne. La procédure est effectuée le 5-7e jour du cycle menstruel. Le coût de l'élimination d'un polype cervical avec un laser à Moscou est différent. À l'hôpital Yusupov, vous pouvez effectuer une chirurgie à un prix abordable..

L'excision du polype cervical par ondes radio consiste à traiter les polypes par eux à l'aide d'un équipement spécial. Dans ce cas, l'épithélium cervical n'est pratiquement pas blessé, le processus de guérison est considérablement accéléré. Diathermoexcision est une méthode complètement indolore par laquelle les médecins retirent les polypes cervicaux avec un couteau électrique. Pendant la chirurgie, le patient est sous anesthésie locale. Le seul inconvénient de la procédure est qu'après la formation de cicatrices sur le col de l'utérus.

Surgitron

Surgitron est un appareil radiochirurgical moderne. Il a été développé par la société américaine ELLMAN International. Le dispositif en gynécologie est utilisé pour éliminer les polypes cervicaux. L'élimination du polype du canal cervical par la méthode des ondes radio donne des résultats exceptionnellement positifs. L'ablation d'un polype sur le col avec un Surgitron présente les avantages suivants:

  • Manque d'exposition par contact;
  • Dommages minimes aux tissus situés près de la formation de polypose;
  • Exclusion de la perte de sang en cas d'exposition aux ondes radio;
  • Indoloration pendant la procédure;
  • Contrôle visuel clair de toutes les étapes de l'opération;
  • Période postopératoire minimale et récupération rapide.

L'ablation radiochirurgicale des polypes du col et du canal cervical avec un Surgitron est effectuée si les indications suivantes sont disponibles:

  • La taille des polypes est supérieure à 10 mm;
  • Âge du patient de plus de 45 ans;
  • Problèmes de conception et de port du fœtus;
  • L'absence d'effet positif d'un traitement conservateur;
  • La présence de polypes adénomateux.

Avis de femmes ayant retiré le polype cervical par la méthode des ondes radio, positif.

Laser

Les effets les plus favorables après l'ablation cervicale au laser. La technologie de polypectomie au laser présente les avantages suivants:

  • Elle est réalisée rapidement, sans blessures et sans nécessité d'être hospitalisé;
  • Cela ne conduit pas à une invalidité, les patients après la procédure peuvent continuer à mener une vie familière, la récupération se produit très rapidement;
  • Après une exposition aux rayons laser, les cicatrices sur le col ne se forment pas, une perte de sang minimale;
  • Les néoplasmes pathologiques sont retirés en couches, les tissus sains ne sont pas blessés.

Après l'ablation du polype cervical, le matériel biologique est envoyé au laboratoire pour examen histologique. Une détermination est faite de la présence du papillomavirus humain, qui est un facteur provoquant la survenue de nombreux néoplasmes. Parfois, avec l'ablation incomplète des tissus au site de l'ancien polype, un néoplasme frais peut se développer. Par conséquent, les médecins de l'hôpital de Yusupov s'efforcent directement de découvrir la cause possible de la croissance des polypes dans le corps féminin. Cela vous permet de choisir les tactiques optimales de traitement préventif - thérapie antivirale, hormonale, anti-inflammatoire.

Pour obtenir des conseils et subir un traitement du polype cervical avec les dernières techniques, appelez l'hôpital Yusupov. Les spécialistes du centre de contact vous fixeront un rendez-vous avec un gynécologue au moment qui vous convient. Après l'examen, le médecin vous proposera la méthode la plus appropriée pour retirer le polype cervical à un prix abordable.

Les médecins de l'hôpital Yusupov ont suivi une formation spéciale dans les principales cliniques gynécologiques russes et étrangères, ont une vaste expérience dans le traitement des polypes utérins de toute localisation et abordent individuellement le choix de la procédure chirurgicale. Grâce à la parfaite maîtrise de la technique chirurgicale, à l'utilisation des derniers équipements, au respect des règles aseptiques et antiseptiques, le risque de complications postopératoires à l'hôpital de Yusupov est minimisé.

Ablation du polype du canal cervical

gynécologue / Expérience: 21 années


Date de publication: 2019-08-21

gynécologue / Expérience: 26 années

Un polype du canal cervical peut être asymptomatique, mais se manifeste le plus souvent par les symptômes suivants:

  • la présence de pertes vaginales inhabituelles;
  • saignement de contact après un rapport sexuel;
  • douleurs tiraillantes dans le bas-ventre;
  • l'impossibilité d'une grossesse pendant l'année des rapports sexuels sans protection;
  • saignement extramenstruel, augmentation de la durée et du volume des menstruations.
  • Plus souvent, les polypes se produisent dans le contexte d'une inflammation chronique du col de l'utérus et du canal cervical, contre l'hyperestrogénisme, peuvent être combinés avec des pathologies gynécologiques telles que les fibromes utérins, l'endométriose, l'érosion du col utérin, l'endométrite et la salpingoophorite, les polypes utérins

Préparation du retrait

Pour découvrir la cause des polypes du canal cervical, choisir les bonnes tactiques de traitement et éliminer les contre-indications pour l'élimination des polypes, une femme doit mener des études telles que:

  • examen gynécologique avec colposcopie;
  • frottis pour la cytologie;
  • écouvillons des organes génito-urinaires pour les infections transmises sexuellement, la flore;
  • échographie transvaginale des organes pelviens.

Dans des cas particuliers, le gynécologue peut prescrire un bacille génital, une analyse PCR pour détecter une infection à papillomavirus à haut risque oncogène, déterminer le niveau d'hormones, de marqueurs tumoraux, de cervicoscopie et d'hystéroscopie.

Contre-indications pour l'élimination

La principale méthode de traitement des polypes est l'élimination, car il existe un risque de dégénérescence en néoplasme malin. Un traitement et une observation conservateurs ne sont possibles qu'avec des polypes simples de petites tailles (jusqu'à 0,5 cm), non adénomateux.

Contre-indications pour la chirurgie:

  • Grossesse et allaitement;
  • processus inflammatoires et infectieux actifs des organes génitaux féminins (un assainissement préalable est requis);
  • menstruation;
  • saignement génital;
  • Néoplasmes malins.

Méthodes d'élimination des polypes

L'ablation des polypes peut être réalisée sous anesthésie locale et sous anesthésie générale. La méthode d'élimination dépend du choix de la méthode, du nombre de polypes, de leur taille, de la mise en œuvre de la fonction de procréation d'une femme, de l'âge, de la pathologie gynécologique combinée et d'autres facteurs. Le meilleur moment pour retirer est de 6 à 7 jours du cycle menstruel. Avant d'effectuer l'opération, il est recommandé à la femme une thérapie anti-inflammatoire et antibactérienne pour éviter les complications.

Les méthodes suivantes pour éliminer les polypes sont possibles:

  • Curetage des polypes du canal cervical, qui est effectué sous le contrôle d'un hystéroscope et sans celui-ci.
  • Dissection électrique du polype à l'aide d'un appareil qui génère un courant haute fréquence. Dans ce cas, l'ablation est réalisée sous le contrôle de l'hystéroscope et sans celui-ci (en fonction de la localisation du polype). Les procédures à haute fréquence ne peuvent pas être effectuées pour les patients ayant des implants métalliques dans le corps.
  • Polypectomie au laser. Contre-indications - maladies du système de coagulation.
  • Cryodestruction du polype. Basé sur les effets néfastes de l'azote liquide à basse température (-196 ℃). Il s'agit d'un moyen rapide et sûr d'éliminer des polypes simples. La cryodestruction n'est pas réalisée pour l'endométriose et les cicatrices cervicales, les infections et les inflammations actives, l'intolérance au froid.
  • L'élimination des polypes par ondes radio - conisation du col de l'utérus - est réalisée avec plusieurs polypes récurrents du canal cervical.

Quelle que soit la méthode d'intervention choisie, avec les polypes, le matériel prélevé est soumis à un examen histologique obligatoire, dont le résultat est prêt en 7 à 10 jours. Les résultats de l'histologie déterminent le type de polypes en fonction de la structure cellulaire, dont dépendra le traitement et la prévention de la récurrence de la formation de polypes. Il est important de ne pas manquer la malignité des polypes, qui est déterminée par examen histopathologique. Lorsque les polypes sont combinés dans le canal cervical et l'utérus, un curetage diagnostique distinct est effectué, tandis que le polype cervical est d'abord retiré, puis le polype utérin.

Récupération après élimination des polypes

La période de récupération après l'élimination des polypes prend en moyenne 2 mois. À ce stade, il est important pour une femme de respecter les recommandations suivantes:

  • exclure les rapports sexuels;
  • Ne pas surchauffer ou faire refroidir;
  • ne pas nager dans les piscines, en eau libre, ne pas utiliser de baignoires;
  • n'utilisez pas de tampons, de douches vaginales;
  • observer l'hygiène intime;
  • ne pas soulever de poids, exclure un effort physique intense;
  • planifier une grossesse au plus tôt 3 à 4 mois après la chirurgie.

Après avoir retiré le polype, il est important de suivre les recommandations du médecin lors de la prescription d'un traitement hormonal.

Méthodes d'élimination du polype du canal cervical, préparation à la chirurgie et à la période postopératoire

L'opération d'élimination des polypes du canal cervical est désormais sous surveillance vidéo, ce qui peut réduire considérablement le risque de blessures et de rechutes. Une autre chose est que toutes les cliniques régionales ne disposent pas d'un tel équipement. Par conséquent, aujourd'hui, nous considérons les méthodes d'intervention chirurgicale dans la formation du col de l'utérus.

Des excroissances en forme de larme ou de champignon peuvent se former sur n'importe quelle membrane muqueuse. Ainsi, sous la forme du corps féminin, on les retrouve dans l'utérus, le vagin et le canal cervical. De plus, le premier et le dernier lors de l'inspection visuelle peuvent être confondus si le polype a atteint une taille de plusieurs centimètres. Dans ce cas, ayant une base dans la cavité utérine, il se bloque dans la lumière du col de l'utérus. Une localisation précise aide à établir l'échographie.

Il est difficile de dire ce qui a conduit à l'apparition d'une telle pathologie. Mais, en général, les raisons sont appelées:

  • Blessures lors de l'accouchement et pendant les opérations;
  • Processus inflammatoires;
  • Infections du système reproducteur;
  • Perturbation endocrinienne;
  • Prédisposition à l'héritage.

Le surpoids et les maladies vasculaires, par exemple avec l'hypertension, peuvent devenir un provocateur de formations dans le canal cervical. Plus souvent qu'autrement, plusieurs raisons vont à l'encontre du patient dans son ensemble..

Les symptômes de la pathologie ne sont pas uniques et ne parlent que d'un problème dans le système reproducteur féminin:

  • Douleur et crampes dans le bas de l'abdomen et parfois dans le bas du dos;
  • Sang après un effort physique, un rapport sexuel ou un examen gynécologique;
  • Inflammation fréquente avec écoulement jaune infecté;
  • Périodes abondantes et douloureuses;
  • Problèmes de conception et de maintien d'une grossesse.

Attention! De petites formations de plusieurs millimètres ne provoquent pas de symptômes négatifs, elles sont donc trouvées par hasard lors des examens de routine.

Il doit y avoir de bonnes raisons pour toute opération. Une telle pathologie n'est pas résolue de manière déraisonnable d'une manière aussi radicale:

  1. Souvent, les croissances deviennent les coupables de l'infertilité. Ils empêchent purement mécaniquement les spermatozoïdes de pénétrer dans la cavité utérine. De plus, en tant que corps étranger, le polype entraîne des contractions spasmodiques du myomètre, ce qui provoque la chute du fœtus.
  2. Les adénomateux et certains autres types de formations peuvent dégénérer en cancer du canal cervical. On pense que ce n'est qu'une question de temps et de circonstances..
  3. Le polype est facilement endommagé, ce qui se manifeste par des taches rouges, brunes et roses. Ce n'est pas seulement un inconvénient pour le patient, mais aussi un risque élevé d'infection. Les agents pathogènes sont même normalement présents dans le vagin. Leur reproduction et leur pénétration dans la plaie peuvent entraîner un abcès tissulaire, une septicémie. Dans les cas graves, le problème est résolu par l'amputation du col de l'utérus, de l'utérus et parfois de tous les organes féminins.
  4. En présence d'un polype, les tissus environnants sont dans un état d'inflammation constante. Au fil du temps, ils perdent leur élasticité, ce qui peut entraîner de graves blessures du canal cervical et du cou lors de l'accouchement.

Attention! De petites formations simples jusqu'à 5-10 mm en l'absence de croissance rapide ne sont pas une indication pour l'élimination.

Si une intervention chirurgicale est nécessaire, le médecin prescrira certains examens:

  1. Frottis vaginal. Il est étudié non seulement par une méthode microscopique simple, mais aussi par PCR pour détecter tous les virus, bactéries, champignons présents dans la microflore des organes génitaux.
  2. L'échographie est réalisée immédiatement après la menstruation. Cela est nécessaire pour une meilleure visualisation de la cavité utérine, où la base du polype ou d'autres formations peuvent être situées. À ce moment du cycle, l'endomètre est plus petit et ne cache rien aux yeux du médecin. Il est important de déterminer l'emplacement, où sa base, dans l'utérus ou dans le canal cervical, ainsi que la taille. Parfois, une série d'études est réalisée pour évaluer la dynamique. Si le polype se développe rapidement, l'opération est prescrite immédiatement.
  3. Selon le protocole avant le retrait, une évaluation de l'état de santé général est réalisée, un ECG est effectué, la dernière fluorographie est appliquée.
  4. Les femmes atteintes de thrombophlébite et de varices devraient consulter un phlébologue. Ils ont un risque élevé d'arracher ou de favoriser la formation de caillots sanguins. Il est généralement recommandé de porter des bas de compression pendant la chirurgie..
  5. Si l'échographie ne donne pas une image claire, une hystéroscopie diagnostique peut être prescrite. Même procédure, uniquement pour inspection sans retrait.
  6. Tests sanguins et urinaires généraux, biochimie, tests de dépistage du VIH, du CAD, de l'hépatite - ce sont des tests standard avant la chirurgie.

Recommandations personnelles au patient:

  • Si une infection est détectée, effectuer un traitement complet avec des analyses de suivi ultérieures;
  • Pendant une semaine, un assainissement vaginal est prescrit avec des suppositoires antibactériens, par exemple, Terzhinan;
  • Ne prenez pas de diluants sanguins 3 jours avant le retrait. L'acide acétylsalicylique a cet effet;
  • La veille de la chirurgie, enlever les poils de la région génitale;
  • Pendant 12 heures, si l'anesthésie est supposée, vous ne devez pas boire et manger.

Attention! L'intervention chirurgicale dans la région génitale féminine est généralement prescrite dans la première moitié du cycle, immédiatement après la menstruation. Mais il est possible d'éliminer les polypes n'importe quel jour sauf tous les mois.

Une telle opération est appelée hystéroscopie par le nom de l'équipement. La différence dans toutes les méthodes réside uniquement dans l'outil, qui est utilisé pour séparer directement le polype de la paroi du canal cervical. Sinon, toutes les manipulations sont les mêmes:

  1. Selon la gravité du cas, l'opération est réalisée soit en ambulatoire, soit en hôpital. Ceci est déterminé par un chirurgien gynécologue.
  2. Le patient est placé sur la chaise gynécologique et, si nécessaire, une anesthésie est introduite, dont nous parlerons plus tard.
  3. Ils traitent les organes génitaux externes avec des antiseptiques, désinfectent le vagin.
  4. Le cou est ouvert et fixé avec un dispositif spécial. Dans certains cas, des médicaments sont utilisés pour soulager les spasmes, de sorte que l'expansion du canal va mieux.
  5. Un hystéroscope est introduit. Il s'agit d'un appareil complexe équipé d'une caméra pour suivre la progression de l'opération, ainsi que vous permettant de saisir des outils pour retirer le polype.
  6. Lors de la manipulation de la cavité utérine, elle est remplie de solution saline pour redresser les plis. Lorsque la chirurgie dans le canal cervical n'est pas nécessaire.
  7. La suppression de l'éducation s'effectue par la méthode choisie.
  8. Examinez toute la muqueuse du col pour détecter d'autres polypes..
  9. Dans la plupart des cas, un curetage complet de la couche de surface est effectué pour éviter une rechute.
  10. Tout le matériel supprimé est envoyé pour l'histologie..
  11. Le champ chirurgical est retraité avec des antiseptiques.
  12. Retirer les instruments du canal cervical.
  13. Le patient est envoyé à l'unité de soins intensifs jusqu'au réveil de l'anesthésie.
  14. Dans un état satisfaisant, après 2 à 4 heures, la femme est relâchée.

Fait intéressant! L'ensemble de la procédure prend environ 30 minutes et l'excision du polype est d'environ 30 à 60 secondes.

Aujourd'hui, toutes ces opérations sont effectuées sous le contrôle d'une caméra vidéo. Les anciennes méthodes à l'ancienne avec curetage complet du col utérin ne s'appliquent aveuglément que dans les coins très reculés du pays, où il n'y a pas d'équipement moderne. Dans ce cas, la probabilité de réapparition des polypes est de 70 à 80%. De plus, des blessures au cou, des saignements et des infections sont possibles. Mais heureusement, il existe des méthodes modernes de retrait avec un hystéroscope, qui sont disponibles dans tous les centres régionaux et de district dans les cliniques privées et publiques:

  1. Polypectomie classique. L'éducation se tord pour se séparer de la paroi du canal cervical. La base est nettoyée avec une curette ou cautérisée par courant électrique. Cette méthode est utilisée pour les polypes jusqu'à 30 mm..
  2. L'élimination au laser a le meilleur effet. Le tissu des jambes est évaporé jusqu'à ce que le corps du polype soit complètement séparé. Les vaisseaux sont scellés simultanément, donc aucun saignement ne se produit. L'avantage de la méthode est que lors de la cicatrisation après la chirurgie, aucune cicatrice ne peut gêner l'accouchement normal..
  3. L'appareil à ondes radioélectriques Surgitron à tous égards n'est pas inférieur au laser. Un scalpel spécial ne coupe pas, mais fait fondre les tissus avec le rayonnement. Les chirurgiens considèrent qu'un tel équipement est le plus sûr et le plus pratique à utiliser.En outre, les cicatrices après la guérison ne sont pas non plus formées..
  4. Cryodestruction. De l'azote liquide est appliqué à la base, ce qui détruit les tissus et aide à séparer le corps du polype. Convient uniquement aux petites formations. Un professionnalisme élevé est requis pour calculer la quantité d'azote et ne pas endommager les tissus sains du canal cervical..
  5. La diathermocoagulation ou diathermoexcision est une méthode dans laquelle une boucle est placée sur un polype, elle est resserrée et un courant est appliqué. À la suite de la cautérisation, l'excroissance tombe. L'équipement est disponible dans presque toutes les cliniques. Mais avec la guérison, des cicatrices se forment, ce qui n'est pas souhaitable pour les femmes qui prévoient toujours d'accoucher.