Papillomes sur le corps - les causes de l'apparence, les méthodes de traitement et comment arrêter la croissance

Mélanome

Lorsque des excroissances de mamelons apparaissent sur le tronc, les membres ou le visage, c'est toujours une surprise désagréable pour une personne. Ce sont des lésions bénignes de la peau, qui peuvent être multiples ou uniques. Les papillomes sur le corps, malheureusement, sont une maladie très courante qui se développe en raison d'une infection par le virus du papillome humain (HPV), mais son traitement dans les conditions modernes n'est pas un problème.

Quels sont les papillomes sur le corps

Le papillomavirus est une tumeur bénigne qui se développe à partir de tissus squameux. Il agit comme une goutte ou une papille sur la peau, les muqueuses, peut affecter les organes internes d'une personne. Il existe plus de 30 espèces et sous-espèces de VPH qui peuvent facilement pénétrer dans le corps humain. Selon le type d'agent pathogène, différents groupes de papillomes se forment sur le corps. Ils diffèrent par leur taux de croissance, leur apparence et leur emplacement. Le papillomavirus peut être détecté sur n'importe quelle partie du corps:

  • plis naturels: aine, aisselles, glandes mammaires, bas-ventre;
  • visage: paupières, près des yeux, près de la bouche;
  • tronc: dos, abdomen, cou, mains, pieds;
  • organes génitaux: vagin, zone du pénis;
  • organes internes: intestins, estomac, vessie, œsophage, larynx, trachée.

À quoi ressemble le papillome

Extérieurement, le HPV peut sembler différent. En règle générale, ce sont des excroissances ovales sur le corps ou des processus arrondis sur la peau ressemblant à une papille. En taille, ils sont petits (1-5 mm), moyens (1 cm), grands (1-3 cm) et géants (au-dessus de 3 cm). La texture des papules est relativement lâche et douce. Souvent en surface se trouvent des vaisseaux entrecoupés. La couleur est représentée principalement par la couleur chair et toutes les variations de brun. Il y a des cas où les papillomes avaient une teinte bleue, violette et même de charbon noir.

Pourquoi les papillomes apparaissent

Ces néoplasmes sur le corps sont de nature virale. L'infection se transmet par contact avec le porteur d'une personne en bonne santé. Les hommes et les femmes sont également sensibles à l'infection, mais souffrent différemment du virus. Le sexe faible peut ressentir des brûlures et des démangeaisons dans la région génitale, des saignements et d'autres pertes vaginales étrangères. Parfois, la maladie s'accompagne de syphilis, de chlamydia, d'herpès et d'autres pathologies sexuellement transmissibles.

Les hommes n'ont pas peur de certains types de virus dangereux pour les femmes (16.18). Cependant, le sexe fort est porteur d'infections. Quant aux papillomes sur les parties génitales, la bride et le gland du pénis ou dans l'urètre, il s'agit de néoplasmes bénins indolores des types 6 et 11, qui doivent être éliminés. Le cancer du pénis est très rare..

Méthodes d'infection

Une infection particulièrement active se produit dans les gymnases, les piscines, les saunas et les bains. Les autres causes de papillomes sur le corps sont le contact sexuel, l'accouchement (de la mère à l'enfant). Quelques autres moyens de contracter le virus du papillome humain:

  • avec un baiser, car le virus est contenu dans la salive;
  • lors de l'utilisation d'objets personnels des personnes infectées;
  • avec un traitement insuffisant des instruments médicaux.

Types et types

Le nombre de variétés de néoplasmes sur le corps est par dizaines, les médecins les ont donc divisés en 5 groupes, en les combinant par schéma de couleurs, symptômes et risque de dégénérescence maligne des cellules de la peau:

  1. Papillomes simples. Ils sont également appelés verrues vulgaires. Il a la prévalence la plus large. Le premier signe du VPH est une petite croissance sur la peau. En cours de développement, il se transforme en tubercule kératinique foncé. Il est localisé à la fois en groupe et individuellement. Les lieux de localisation préférés sont les mains, la partie inférieure du visage.
  2. Papillomes plats. Une caractéristique est une accumulation groupée de croissances. Les papillomes plats n'ont pas de renflement, mais sont peints de couleur foncée. Le principal site de distribution est le haut du torse, la région génitale.
  3. Verrues génitales. Le lieu de luxation est les muqueuses du corps et des organes génitaux. Ces souches sont liées au risque oncogène. La principale cause de verrues génitales est les relations sexuelles.
  4. Papillomes filiformes. Dans le monde scientifique, on leur a donné le nom "d'acrochords". Une caractéristique de cette espèce est la patte, qui soutient la taupe. Les Acrochords sont des croissances séniles, car ils apparaissent principalement sur le corps des personnes d'âge moyen et des personnes âgées.
  5. Papillomes internes. Ce sous-groupe comprend tous les néoplasmes qui se développent sur les organes internes. Il est impossible de reconnaître indépendamment les verrues génitales de ce groupe, cela nécessite un diagnostic spécial. La présence de la maladie peut produire des symptômes..

Danger de virus

L'infection par le papillomavirus humain ne représente généralement pas un grand danger pour la santé humaine. Cependant, certaines espèces peuvent dégénérer en tumeur maligne. Les papillomes non oncogènes peuvent également créer beaucoup d'inconvénients s'ils commencent à se développer, par exemple, sur le dos, dans la cavité buccale ou dans la région de l'aine. Ils sont souvent blessés, après quoi les plaies et les plaies restent ouvertes sur le corps, qui sont ouvertes à l'infection. Les condylomes de la vessie provoquent souvent un processus inflammatoire et les excroissances dans la cavité utérine conduisent parfois à l'infertilité féminine.

Diagnostique

Après avoir remarqué un papillome sur le corps, vous devez contacter un dermatologue. Après l'examen initial, le médecin orientera le patient vers un examen cytologique et un test sanguin (marqueurs tumoraux, HPV, ADN). Cela est nécessaire pour déterminer les processus pathologiques et pour déterminer le type d'infection virale par rapport au risque oncogène. Si une tumeur cervicale apparaît, une colposcopie sera nécessaire.

Comment se débarrasser des papillomes sur le corps

Il existe de nombreuses méthodes pour traiter les excroissances. Il est préférable d'arrêter la croissance des papillomes sur le corps lors d'une thérapie complexe. Il est impossible d'expulser complètement le papillomavirus humain du corps, mais il est possible de réduire son activité pendant longtemps en augmentant l'immunité. La prolifération des papules est traitée par des méthodes chirurgicales et thérapeutiques. Des recettes alternatives aident également pendant l'infection au VPH.

Comment se débarrasser du VPH avec des médicaments

Lors des premières manifestations du VPH, les médecins prescrivent des médicaments pour réduire la probabilité de contracter d'autres personnes. Pour lutter contre les infections virales en gynécologie et dermatologie, les médicaments suivants sont recommandés:

  1. Isoprinosine. Selon les médecins, c'est le médicament le plus efficace en présence de HPV sur la peau et les muqueuses. L'isoprinosine appartient au groupe des médicaments antiviraux. Prenez-le pendant 14 jours, 2 comprimés trois fois par jour. La posologie pour enfants est de 500 g pour 10 kg de poids corporel de l'enfant (à partir de 3 ans). Pendant l'utilisation du médicament, des effets secondaires du tractus gastro-intestinal, des voies biliaires et du foie sont possibles.
  2. Lycopide. Un immunomodulateur puissant, dont l'utilisation aide le corps à supprimer les symptômes inflammatoires et infectieux, stimule l'immunité antitumorale. En cas d'inflammation cutanée, les comprimés sont prescrits 2 à 3 fois / jour pendant 10 jours. Vous ne pouvez pas prendre le médicament à une température corporelle élevée, une thyroïdite auto-immune, une intolérance individuelle.

Enlèvement au laser

Souvent, les personnes recourent à une ablation chirurgicale des excroissances si elles semblent inesthétiques ou provoquent une gêne, par exemple, si elles se trouvent dans des endroits intimes, dans le cou ou dans les plis naturels de la peau. L'élimination au laser des papillomes dure plusieurs minutes. Son essence réside dans l'utilisation d'un appareil qui brûle un néoplasme. Il n'y a pas de contact avec la peau, ce qui garantit une procédure de sécurité élevée. Les avantages de la technique incluent l'absence de perte de sang, d'indolence et de récupération rapide. Inconvénients du traitement au laser:

  • prix élevé;
  • l'impossibilité d'examiner une croissance éloignée.

L'azote liquide

L'élimination du néoplasme avec de l'azote liquide (cryodestruction) n'est pas moins efficace. Bien que la procédure soit simple, elle nécessite une préparation: laver soigneusement les zones de la peau qui seront gelées, raser les cheveux, le cas échéant. Pour appliquer de l'azote, le spécialiste utilise un bâton métallique avec une pointe en coton, qui est plongé dans un récipient avec un liquide clair. Après le contact avec le papillome se produit pendant 1-5 secondes. La récupération a lieu dans les 2-3 jours. Les avantages de la procédure sont la simplicité et la rapidité, une grande efficacité. Les inconvénients de la méthode:

  • la probabilité de dommages aux tissus environnants;
  • douleur pendant la conduite;
  • incapacité à éliminer les grosses excroissances,

Traitement avec papillomes par la méthode des ondes radio

L'essence de la technique est réduite à l'effet sur la croissance des ondes radio haute fréquence qui sont totalement sans danger pour la santé. Le médecin, afin d'éliminer le papillome, fixe le faisceau pendant plusieurs secondes au point problématique. Après la procédure, un traitement médicamenteux est prescrit. L'avantage de la méthode des ondes radio est sa polyvalence - différents types de verrues, taupes, papillomes disparaissent facilement dans n'importe quelle zone de la peau. Il est utilisé même pour les zones complexes telles que le contour des yeux. Après la procédure, il n'y a pas de cicatrices. Les inconvénients de la méthode:

  • prix élevé;
  • pas efficace pour éliminer les grosses excroissances.

Électrocoagulation

Une procédure de traitement dans laquelle les tumeurs bénignes sont éliminées par un courant électrique coordonné avec précision. L'électrocoagulation est réalisée avec un appareil équipé d'une boucle et d'une électrode, qui sont chauffés à des températures élevées. La manipulation se fait sous anesthésie locale. Les enfants sont retirés sous anesthésie générale. Après avoir brûlé la tumeur, la peau est traitée avec un antiseptique. La procédure dure 5 à 10 minutes.

Les avantages de la méthode comprennent l'innocuité et l'efficacité de l'élimination d'une maladie de la peau, la prévention de la probabilité d'infection, la possibilité d'histologie. Inconvénients de l'électrocoagulation:

  • risque de formation de cicatrices résiduelles;
  • douleur relative;
  • longue période de récupération (jusqu'à 10 jours);
  • rechute possible sur place.

Comment éliminer les grains de beauté et les papillomes avec des remèdes populaires

Selon les critiques de patients porteurs du VPH, l'utilisation de recettes alternatives après une pharmacothérapie et / ou toute méthode d'élimination permet d'éliminer le virus plus rapidement. À la maison, avec l'apparition de manifestations externes de papillomes, les méthodes suivantes sont efficaces:

  1. Chélidoine. Il est nécessaire plusieurs fois par jour de lubrifier la peau avec le néoplasme avec du jus de plante fraîchement pressé.
  2. Banane. Pour accélérer la thérapie, il est nécessaire d'appliquer la pulpe du fruit sur les néoplasmes. La banane est particulièrement efficace pour les petites verrues plantaires..

La prévention

Les mesures préventives suivantes sont indiquées pour prévenir les rechutes:

  • faire des tests périodiques pour le VPH;
  • Évitez les relations sexuelles occasionnelles
  • maintenir l'immunité: bien manger, se mettre en colère;
  • contrôler la croissance et le changement des formes de papillomes non traités;
  • vacciner avec 2% de sérum Cervarix ou Gardasil (trois fois pendant six mois).

Que signale le corps lorsque les papillomes se développent sur le corps

Des papillomes apparaissent - c'est un signal des processus en cours dans le corps qui nécessitent une attention urgente et contactez un spécialiste. Les papillomes sont des excroissances bénignes que tous les tiers de la planète connaissent. Dans la plupart des cas, ces éléments ne provoquent qu'une gêne esthétique, mais parfois ils peuvent provoquer le développement de maladies dangereuses.

Le mécanisme de l'apparition des papillomes

Les papillomes, les condylomes et les verrues sont des formations qui apparaissent sur le corps humain à la suite d'une infection par le virus du papillome. Un agent infectieux est transmis du porteur à une personne en bonne santé de trois manières:

  1. De la mère au bébé à la naissance. Cela se produit dans les cas de verrues génitales chez les femmes enceintes. En conséquence, l'apparition de papillomes dans la cavité buccale, le pharynx, le larynx, le nez et les voies respiratoires du bébé.
  2. Grâce à des contacts familiaux. Pour attraper le virus du papillome, un contact étroit avec les choses d'une personne éduquée sur le corps suffit.
  3. En cours de rapport sexuel. Le type d'infection le plus courant. En règle générale, les relations sexuelles avec un porteur sont des condylomes dans des endroits intimes: les zones anale et génitale. S'il est trouvé, vous devez immédiatement contacter un gynécologue pour éviter les conséquences indésirables: en raison d'une manipulation imprudente, des blessures peuvent en résulter, ce qui entraîne la possibilité de dégénérescence en néoplasme, le développement d'une tumeur cancéreuse.

Pour cette raison, même le sexe protégé ne peut pas prévenir la maladie..

Causes des papillomes

Le papillomavirus humain est l'une des maladies présentant un degré particulier de contagiosité. La prévention des infections est presque impossible. Dans le monde moderne, 8 personnes sur 10 ont le VPH. Beaucoup moins de personnes connaissent des excroissances cutanées..

Facteurs externes

Les causes des papillomes sur le corps peuvent être variées. Les provocateurs externes comprennent tout ce à quoi une personne est exposée:

  1. L'utilisation d'appareils cosmétiques, hygiéniques, d'articles personnels. Cela comprend l'utilisation de sous-vêtements, brosses à dents, serviettes, rasage avec un rasoir général, l'utilisation de ciseaux pour la manucure, les cosmétiques décoratifs.
  2. Visite des lieux de baignade publics: piscines, bains, saunas, plages. Si une personne marche pieds nus, le risque de lésions cutanées augmente.
  3. Salon et procédures médicales. L'absence de normes sanitaires dans les institutions où des dispositifs réutilisables sont utilisés contribue à la transmission de l'infection virale. Vous pouvez être infecté dans le bureau de la cosmétologue, pendant le perçage. Une procédure d'extension des cils populaire ces dernières années provoquera l'apparition de tumeurs sur la paupière.
  4. Transpiration abondante et vêtements serrés. La sueur provoque l'apparition de microfissures sur la peau. Le virus pénètre dans ces dommages, des papillomes se forment sur les zones à problèmes. Les gens remarquent une augmentation des verrues dans l'aisselle (papillomes filamenteux), sous la poitrine (excroissances suspendues), dans le bas-ventre et dans la région de l'aine.
  5. Contact direct avec les formations. Le toucher peut propager le virus dans tout le corps, augmentant le nombre de verrues.
  6. Une femme transmet le papillomavirus humain à un nourrisson pendant qu'il passe par le canal génital. Si les excroissances sont présentes chez la mère dans la région génitale, sur le col ou dans le vagin - il est fort probable que le bébé naisse déjà infecté. Cela peut se produire si les papillomes sont sur la poitrine de la mère..
  7. Contact sexuel. Une forme courante de transmission du VPH d'un partenaire à un autre. Plus une personne a de partenaires sexuels, plus elle a de chances de contracter une infection virale.

Facteurs intrinsèques

Les causes internes incluent les processus qui provoquent le déclin immunitaire, l'activation de l'infection..

  1. Processus corporels aigus et prise de pilules. Pendant le traitement, la capacité du corps à résister seul aux agents pathogènes est supprimée.
  2. Stress. Tout bouleversement psychologique ou expérience entraîne un affaiblissement des fonctions de protection. À la suite d'une forte expérience ou d'une explosion émotionnelle, des signaux de diverses maladies surviennent, par exemple, l'apparition de verrues.
  3. Sous-refroidissement ou surchauffe. Les forces du corps sont dépensées pour établir des paramètres normaux de température corporelle. Il devient sensible à tout facteur externe..
  4. Grossesse chez la femme. Après la conception, le corps féminin doit affaiblir le système immunitaire pour éviter le rejet fœtal. Dans ce contexte, un environnement favorable se forme souvent pour diverses maladies infectieuses, dont les signes n'étaient pas observés auparavant. Parfois, après l'accouchement, le corps récupère, supprime les processus pathogènes, les excroissances disparaissent d'elles-mêmes. Il n'est pas recommandé d'enlever les excroissances à ce stade, la plupart des méthodes d'élimination sont invasives.
  5. Changements hormonaux. Ils sont possibles au stade de la puberté, de la grossesse, de l'allaitement maternel, de la ménopause ou à la suite de maladies.
  6. Mauvaise nutrition. Le manque de vitamines entraîne des défaillances dans le fonctionnement complet de certains ou de tous les systèmes vitaux. L'immunité baisse. Les gens souffrent de maladies en automne et en hiver, quand il y a une pénurie aiguë d'aliments sains.
  7. La présence de mauvaises habitudes. L'alcool et le tabagisme réduisent la capacité de lutter contre les agents pathogènes. Selon les médecins, les personnes dépendantes sont plus susceptibles de souffrir du virus du papillome.

Le Dr Komarovsky détaille les formations cutanées.

D'où viennent les papillomes et comment

Aujourd'hui, aucun spécialiste qualifié ne peut dire avec certitude d'où viennent les papillomes. Mais alors on sait ce qui cause leur formation et comment elle peut être infectée. Le papillomavirus humain (HPV) est un grand groupe de virus composé de 27 sous-groupes de 5 familles et de plus de 150 souches. Le VPH peut provoquer de nombreuses maladies dangereuses (oncologie, épidermodysplasie, hyperplasie épithéliale). Chaque souche a son propre nom et son propre numéro, car chaque cellule infectée a un ADN différent..

Le papillomavirus humain peut être transmis non seulement par contact sexuel. Vous pouvez être infecté même avec une simple poignée de main (si le patient présente des dommages au corps avec écoulement). Il existe de nombreux cas où le VPH a été transmis à un nouveau-né par une femme infectée pendant le travail.

Comment le HPV se manifeste-t-il?

Les symptômes de l'infection apparaissent progressivement et de différentes manières selon la maladie qu'ils ont provoquée. Les spécialistes identifient plusieurs sous-groupes principaux de maladies pouvant se former sur la base du VPH.

Les verrues sont des formations spécifiques d'une structure convexe et dense. Ils ont une forme arrondie avec un contour clair. En règle générale, ils ne causent pas de douleur et diffèrent en couleur de la zone environnante de la peau. Ils peuvent se former sur les paumes, les pieds, les doigts et d'autres parties du corps. Dans la plupart des cas, les verrues ne posent aucun problème, sauf si elles sont esthétiquement agréables. La cause de leur formation peut être le virus du papillome humain 1, 2, 3 et 4 espèces.

Les condylomes sont des néoplasmes convexes d'une composition dense, qui en apparence et en composition ressemblent à des verrues. Ces néoplasmes ont une forme pointue des extrémités, leurs contours sont flous. Ils peuvent se former sur les parties génitales (hommes et femmes). Par exemple, sur la tête du pénis, sur le col de l'utérus, sur les parois de la vessie. De plus, ils peuvent également apparaître sur les muqueuses (dans la cavité buccale, le vagin, etc.). Les condylomes provoquent les HPV de types 6 et 11. Vous ne pouvez vous débarrasser des verrues sur le corps que si elles sont complètement supprimées..

La papulose bowénoïde est caractérisée par la formation d'éruptions cutanées sur les organes génitaux. Dans la plupart des cas, les hommes développent une éruption cutanée sur le gland du pénis, ce qui provoque une gêne et parfois des démangeaisons. Chez la femme, la localisation des éruptions cutanées est souvent la peau des grandes lèvres. En règle générale, la maladie est causée par des souches de type virus 16, 18, 31 et 33. Plusieurs cas ont été rapportés lorsque la papulose bowénoïde a dégénéré en cancer de la peau..

Syndrome de Bowen - se développe exclusivement chez les hommes. Sur la peau des organes génitaux, une plaque soyeuse élevée d'une teinte rougeâtre qui a des limites claires peut se former. Si la maladie n'est pas traitée, elle peut dégénérer avec le temps en une formation maligne. L'apparition de plaques peut provoquer des papillomavirus humains de type 16, 18, 31, 33, 35 et 45.

La néoplasie cervicale est causée par la souche HPV 16 et 18. Cette maladie est le stade initial du cancer du col utérin. La formation de cette oncologie peut être causée par des souches de HPV 16,18,31,33,35,39.

Diagnostic du VPH

Le diagnostic du papillomavirus humain est assez difficile. Dans la plupart des cas, il est presque impossible d'identifier les maladies. Le médecin examine la peau et les muqueuses aux endroits où le virus apparaît le plus souvent. Chez la femme, il est impératif de procéder à un examen du vagin et du col de l'utérus à l'aide de miroirs. De plus, vous devez effectuer une colposcopie et effectuer une analyse pour la cytologie. Si le patient a révélé un néoplasme sur le col de l'utérus ou d'autres organes génitaux, le médecin peut alors prélever un petit morceau de tissu pour la biopsie. Ainsi, le spécialiste établira le stade initial de la maladie.

La réaction de polymérase est l'une des méthodes les plus précises utilisées pour déterminer la formule d'ADN viral dans tout biomatériau qui doit être examiné. Il existe une autre méthode de diagnostic - le test DIGENE. Il permet non seulement d'identifier le virus, mais également de déterminer sa souche par l'ADN. En utilisant le test DIGENE, vous pouvez également découvrir le degré de malignité du papillomavirus humain (la capacité du VPH à provoquer le cancer).

Méthodes de traitement du VPH

À ce jour, il n'existe pas de stratégie de traitement unique pour le VPH, car différentes souches nécessitent un traitement spécial. Il est nécessaire de traiter l'infection provoquée par le virus et non d'essayer d'éliminer le VPH du corps. Même si une personne ne s'inquiète pas des verrues, il est conseillé de les retirer par cryothérapie ou électrocoagulation. Les condylomes sont également souhaitables à traiter avec ces méthodes. De plus, vous pouvez vous débarrasser des verrues génitales en utilisant une onde radio ou un laser. Il faut comprendre que l'élimination des néoplasmes ne guérira pas le patient du papillomavirus. Une rechute de la maladie est également possible..

Des méthodes chirurgicales sont utilisées pour traiter le VPH pour éliminer le cancer. Mais l'opération ne guérira pas le virus, mais n'enlèvera que les néoplasmes. Pour réduire la possibilité d'une rechute de la maladie, j'utilise souvent des méthodes de traitement supplémentaires dans la pratique médicale.

À ce jour, aucun médicament spécifique ne peut guérir un patient du VPH. Par conséquent, dans la plupart des cas, les experts recommandent l'utilisation de médicaments antiviraux qui stimulent le système immunitaire. Ils affectent tous les cellules HPV de différentes manières..

Il est strictement interdit de s'auto-soigner.

Seul un médecin peut prescrire un médicament particulier au patient, sur la base des résultats de tous les examens. Après tout, chaque personne a ses propres caractéristiques. Par exemple, certains peuvent avoir une allergie, tandis que d'autres peuvent provoquer des effets secondaires graves. Il convient de noter que l'efficacité de la thérapie thérapeutique avec des médicaments antiviraux n'a pas été prouvée et peu parviennent à améliorer leur bien-être. Aucun spécialiste ne peut garantir un résultat positif même après une guérison complète du VPH, car il existe un risque élevé de rechute. La maladie peut ne pas se manifester suffisamment longtemps et, après plusieurs années, dégénérer en formation maligne. Par conséquent, il est recommandé de subir régulièrement des examens afin de détecter le VPH dans les premiers stades et ainsi éviter la formation d'oncologie.

D'où vient le papillomavirus, il est impossible de le dire avec certitude, il est difficile de le guérir. Auto-médicamenteux, le patient ne peut qu'aggraver son état. Par conséquent, si vous présentez des signes de la maladie (verrues, verrues et autres néoplasmes), nous vous recommandons de demander l'aide de spécialistes qualifiés qui vous prescriront le traitement approprié. N'oubliez pas que le VPH dans les dernières étapes peut provoquer la formation de l'oncologie.

Causes de l'apparition de papillomes sur le corps humain

Le principal coupable

Le virus du papillome humain provoque l'apparition de néoplasmes gênants. Une fois dans le corps, il se multiplie activement dans les cellules de l'épithélium et provoque une maladie appelée papillomatose. Aujourd'hui, on en connaît plus de 100 variétés, parmi lesquelles il existe des espèces particulièrement insidieuses qui contribuent à la dégénérescence maligne des papillomes initialement pacifiques..

Il est curieux que la grande majorité de la population (environ 90%) soit porteuse de ce virus. Il persiste chez l'homme à vie et ne provoque pas la formation d'une immunité spécifique.

Afin de prendre pleinement en compte les causes des papillomes sur le corps humain, ce processus doit être divisé en deux étapes:

  1. La pénétration de l'agent causal du papillome dans le corps.
  2. Activation de virus.

Comment le virus du papillome pénètre-t-il dans le corps?

C'est le moyen le plus courant pour un virus d'entrer d'une personne infectée dans le corps d'un partenaire non infecté. Jusqu'à récemment, il était considéré comme le seul.

Le plus souvent, l'infection par le virus se produit lors de rapports sexuels non protégés. Pour être infecté, un seul contact intime suffit parfois. La muqueuse devient la passerelle, contournant le virus pour se propager à d'autres organes..

La probabilité d'infection ne dépend pas du type de contact sexuel. Il n'est pas exclu aussi bien avec des contacts traditionnels qu'avec des contacts oraux ou anaux. Il existe la possibilité de transmission du virus au moment de la communication intime chez les couples homosexuels.

Le sexe sans risque n'est pas une panacée pour l'infection. Même les préservatifs ne peuvent pas toujours protéger contre cette maladie courante. Il arrive que les agents responsables du virus ne soient pas présents sur les organes génitaux eux-mêmes, mais sur le corps dans la région de l'aine. En cas de contact intime, ces lieux ne sont généralement pas protégés..

La première cloche indiquant la pénétration du virus dans le corps avec cette méthode de transmission sera l'apparition de verrues génitales (verrues anogénitales), localisées dans la région génitale.

  1. De la mère au bébé

Cette méthode de transmission est possible dans les cas suivants:

  • Infection intra-utérine du bébé. De telles situations sont assez rares, mais la science médicale les connaît. Le virus du papillome a tendance à traverser le placenta.
  • Si une femme a des papillomes sur les organes génitaux externes, le bébé peut être infecté en contournant le canal de naissance. En cours d'accouchement, ce virus passe presque toujours de la mère au bébé.
  1. Manière domestique

De tels cas sont beaucoup moins fréquents, mais il y a toujours une chance d'obtenir le papillome de cette façon. L'agent causal des papillomes n'est pas seulement très actif. Théoriquement, il est présent partout: dans les transports en commun, dans les bureaux, les hôpitaux, les magasins, les écoles et les jardins d'enfants.

Dans certains cas, une simple pression sur le porteur du virus suffit pour surprendre sous la forme d'une tumeur cutanée. Par conséquent, apprendre à le connaître dans la vie quotidienne est une perspective très réelle..

Comment cela peut-il arriver?

  • Grâce à des articles ménagers. Les virus du papillome peuvent être transmis si le porteur du virus et une personne en bonne santé utilisent les mêmes articles de toilette et produits d'hygiène. Parfois, même une poignée de main régulière peut provoquer une infection..
  • Dans des lieux publics. À cet égard, le danger est particulièrement grand: les bains publics, le sauna, la piscine, car les micro-organismes pathogènes ont tendance à se propager rapidement dans un environnement humide. Il y a une chance d'obtenir une surprise désagréable parmi les fans de gym. Lors de la visite de ces lieux, vous devez particulièrement respecter les règles d'hygiène personnelle.

Le risque d'infection dans ces cas augmente fortement s'il y a même des blessures mineures sur la peau. Ils deviennent une sorte de passerelle par laquelle l'agent pathogène des papillomes pénètre immédiatement dans le corps.

  • Auto-infection. Les papillomes peuvent apparaître à de nouveaux endroits sur le corps humain à la suite de procédures d'hygiène normales (rasage, coupe des ongles). Même des dommages mineurs à la peau constituent un environnement confortable pour l'introduction et la reproduction du virus.

En tentant d'éliminer de manière indépendante une tumeur existante, les gens contribuent à la propagation du virus à d'autres parties du corps non infectées. Surtout souvent, cela est observé chez les enfants. Après un court instant, de nouvelles excroissances apparaissent sur la peau et leur nombre dépasse l'original.

Le virus du papillome se transmet assez facilement (à la fois par les méthodes de transmission et par la fréquence des infections). C'est pourquoi il est si répandu..

Furtivité et insidiosité

Une caractéristique distinctive du virus du papillome est qu'une personne peut ne pas soupçonner longtemps qu'elle est infectée. Le virus vit tranquillement dans son corps, ne se manifestant en aucune façon.

Lorsqu'il est ingéré, l'agent causal du papillome ne se propage pas à travers les organes et les systèmes internes, mais est stocké dans les couches profondes de la peau. Ce quartier convivial peut durer des années. Ce n'est qu'occasionnellement qu'une personne infectée ressent de légères démangeaisons ou des picotements sur la peau.

On pense que dans cette condition, le virus n'est pas transmis à d'autres..

Si le système immunitaire fonctionne pleinement, le virus peut être vaincu à ce stade et le développement de la maladie ne suivra pas.

Réveillez un monstre endormi

À un moment donné, un virus dormant dans le corps reçoit un signal d'action et commence à se manifester activement.

L'apparition de néoplasmes sur diverses parties du corps se produit précisément après l'activation du virus..

Quelles sont les raisons de l'activation?

  • Immunité diminuée;
  • Changements hormonaux dans le corps;
  • Changements liés à l'âge (vieillesse).

Nous considérons en détail chacune de ces raisons.

Immunité diminuée

Une fois dans le corps, le virus ne peut pas assumer immédiatement ses droits, car à ce moment le système immunitaire s'active - la capacité du corps à résister à l'introduction d'agents étrangers.

Tant que le système immunitaire fonctionne pleinement et remplit ses fonctions de protection, l'action du virus est supprimée. Il s'avère que l'ennemi n'est pas complètement vaincu, mais affaibli et incapable de nuire.

Le virus insidieux attend le bon moment pour faire ses preuves dans toute sa splendeur. Il a une telle opportunité avec le moindre affaiblissement de l'immunité.

Ce qui affaiblit l'immunité humaine?

  1. Stress de nature chronique. Tout stress s'accompagne de la libération d'un grand nombre d'hormones dans le sang. Il s'agit d'un mécanisme de défense naturel pour mobiliser les forces physiques et les réactions du corps. Cependant, le système immunitaire est temporairement supprimé.
  1. Manque de repos adéquat. Quand une personne se repose, son corps est restauré. Tous les processus physiologiques reviennent à la normale. Les systèmes internes commencent à fonctionner avec de nouvelles forces, et le système immunitaire ne fait pas exception.
  1. Alimentation déséquilibrée. Si le corps ne reçoit pas la quantité requise de protéines précieuses, il commencera automatiquement à redistribuer ses réserves. Tout d'abord, le muscle recevra un matériau précieux. Mais le système immunitaire sera obligé de rester sans les éléments nécessaires. Si cela révèle également un manque de vitamines, une diminution de l'immunité est tout simplement inévitable.
  1. Maladies de longue durée, en particulier celles accompagnées d'antibiotiques. Dans ce cas, des dommages aux cellules du système immunitaire sont observés, ils s'affaiblissent. Elle est particulièrement dangereuse si la maladie n'a pas été traitée de manière approfondie, mais uniquement avec des symptômes étouffés à l'aide d'agents à action rapide. La médication à long terme conduit également parfois au fait que le virus du papillome reçoit un signal d'action.
  1. Mauvaises habitudes. Le tabagisme, l'abus d'alcool, l'utilisation de stupéfiants et de substances toxiques et d'autres dépendances similaires causent des dommages irréparables au système immunitaire et contribuent ainsi à l'activation du virus.

Ces facteurs privent le corps d'un défenseur fiable et le rendent disponible pour

aucun virus d'aucune sorte, y compris le virus du papillome humain.

Changements hormonaux dans le corps

Les hormones sont les régulateurs de nombreuses réactions qui se produisent dans le corps humain. Les échecs, pour une raison quelconque survenant dans la sphère hormonale, provoquent l'apparition de néoplasmes.

Un certain nombre d'études indiquent que le papillomavirus humain est hormono-dépendant. Il est activé si des changements dans le métabolisme des œstrogènes se produisent dans le corps. L'œstrogène est une hormone sexuelle féminine, les femmes sont donc plus susceptibles de développer des papillomes en raison de perturbations hormonales.

  1. Grossesse. Très souvent, des changements dans le corps de la femme au cours de cette période activent le virus dormant. Des papillomes peuvent apparaître sur les mains, le visage, le cou, la région axillaire. La prise de poids et la transpiration contribuent à leur distribution plus active. Les vêtements qui deviennent plus à l'étroit pendant la grossesse créent une friction des tissus contre le corps, ce qui entraîne l'apparition de néoplasmes supplémentaires.
  2. Adolescence. Pendant cette période, des changements hormonaux vigoureux associés à la puberté se produisent dans le corps. Dans le contexte de ces processus, en plus de l'acné juvénile traditionnelle, les adolescents peuvent apparaître des néoplasmes sur différentes parties du corps.
  3. Prendre des médicaments hormonaux. Certains d'entre eux comme effet secondaire perturbent la formation de fibres cutanées, augmentant ainsi le risque de croissances indésirables sur le corps.
  4. Période de ménopause chez la femme. Dans le corps des femmes qui ont franchi la frontière de 40 ans, de graves changements hormonaux se produisent, appelés ménopause. Même une femme en parfaite santé dans cette période d'âge risque de découvrir des néoplasmes jamais vus auparavant.
  5. Avortement, toute maladie gynécologique. L'activité de tous les organes du système reproducteur humain et son statut hormonal sont interconnectés. Par conséquent, tout dysfonctionnement du système reproducteur est un facteur de risque qui contribue à l'activation du virus du papillome.

L'âge des personnes âgées

Au cours de cette période, une diminution de l'activité du système immunitaire liée à l'âge se produit chez les personnes, de sorte que le virus entre dans la phase d'activité. Parfois, chez les personnes âgées, les papillomes se propagent dans tout le corps.

Une fois dans le corps humain, le virus du papillome peut être activé pour un certain nombre de raisons après un certain laps de temps.

Connaissant les raisons de l'apparition de ces néoplasmes gênants, vous pouvez minimiser la possibilité de les rencontrer.

Prévention de la formation de papillomes sur le corps humain

  • Une vie sexuelle ordonnée, la présence d'un partenaire sexuel constant, l'utilisation de contraceptifs pour des rapports sexuels occasionnels, prendre une douche après un contact intime. Il est conseillé que les deux partenaires subissent des examens réguliers par un gynécologue et un urologue.
  • Respect des mesures d'hygiène personnelle nécessaires, en particulier lors de la visite des lieux publics. Cela vaut la peine de suivre des règles simples: gardez vos mains propres, prenez une douche après avoir visité la piscine ou le gymnase.
  • Le choix en faveur d'un mode de vie sain, en tenant compte d'une alimentation construite et compétente.
  • Respect du régime de travail et de repos.
  • Examen en temps opportun de l'état hormonal du corps, suivi de mesures pour le normaliser (si nécessaire).

Les mesures ci-dessus ne garantissent pas une protection à 100% contre l'infection par le virus du papillome humain, cependant, le risque de détecter des néoplasmes indésirables sur le corps sera considérablement réduit.

Le virus est activé: des papillomes sont apparus

Après activation, le virus se fait sentir par la formation de papillomes. Les endroits les plus typiques de leur apparition sont la zone du périnée, la paume des mains et des pieds et les zones des aisselles. Chez les personnes obèses, des néoplasmes peuvent apparaître dans les plis de la peau dans tout le corps..

Pourquoi les croissances apparaissent-elles ici? Les plis de la peau, les endroits où la sueur s'accumule et, par conséquent, l'humidité, sont un endroit idéal pour saboter l'ennemi insidieux. Après activation, le virus est capable de générer des foyers entiers de papillomes.

Vaincre l'ennemi

L'apparition soudaine d'éventuelles excroissances incompréhensibles est une occasion d'apparaître chez le médecin, même si elles ne provoquent aucune gêne autre qu'esthétique. Des cas de transformation de papillomes en néoplasmes malins sont connus, il est donc immédiatement utile de prévenir cette possibilité de développement d'événements.

Toutes les nombreuses souches de ce virus sont conditionnellement divisées en trois groupes:

  • Souches sans cancer.
  • Souches pouvant provoquer le cancer, mais la probabilité d'une telle renaissance est assez faible.
  • Les souches conduisant très probablement à la formation d'une tumeur maligne.

Ne prenez pas ce problème à la légère, vous devriez consulter un médecin.

Actuellement, le traitement de cette maladie comporte deux volets: chirurgical et conservateur.

Enlèvement au laser des papillomes

Avec une petite intervention chirurgicale, toute la colonie est enlevée avec des papillomes, après quoi le matériel biologique résultant est étudié pour déterminer sa souche. Il existe plusieurs façons d'éliminer les néoplasmes: azote liquide, scalpel, électrocoagulation, laser.

Parallèlement à l'élimination de la croissance, une thérapie est désignée pour maintenir le système immunitaire de l'organisme.

Beaucoup de gens, méfiants d'une intervention chirurgicale minimale et indolore, préfèrent vivre avec des papillomes pendant de nombreuses années, ou recourent à des méthodes de traitement douteuses.

Le diagnostic et le traitement ne peuvent être prescrits par un médecin qu'en fonction des résultats des tests. Selon l'emplacement du néoplasme, un grattage ou un frottis est effectué sur le corps.

D'où viennent les papillomes sur le corps des femmes et des hommes? Causes et solutions

Pourquoi les papillomes aiment les aisselles?

Malgré le fait que des excroissances peuvent se former sur n'importe quelle partie du corps,
ils aiment les axillaires plus que les autres sites. C'est lié à
le fait que les aisselles ont de nombreuses glandes sudoripares. Leur secret, c'est-à-dire
la sueur humaine ordinaire est un environnement favorable à la formation de
papillomes.

La propagation des papillomes se produit progressivement, son intensité
peut être différent. Certaines croissances restent petites pendant longtemps.
temps, d'autres croissent rapidement et se propagent.

Dans la pratique médicale, les papillomes sont considérés comme des néoplasmes bénins qui se forment à partir des cellules épithéliales. Ils sont situés au-dessus de l'épiderme, sont de petites gouttelettes de formes diverses. Les papillomes peuvent apparaître à la fois sur la peau et sur la muqueuse, les organes génitaux et les ligaments.

De petites tailles de croissances rugueuses et inesthétiques sur la peau sont appelées verrues. Fondamentalement, ils sont localisés dans les endroits les plus inappropriés (sur les mains, la plante des pieds, le visage, sous les ongles, sur les parties génitales) et apportent une grande gêne à la personne. D'où viennent ces formations? Qu'est-ce qui cause leur apparition? Comprenons.

Causes des verrues

Causes des verrues

Les papillomes sont des excroissances cutanées de formes diverses. Le plus souvent, ils sont appelés verrues (quel que soit leur emplacement).

D'où viennent les papillomes? Pour répondre à cette question, vous devez vous familiariser avec la nature des verrues. Presque tous les néoplasmes sont des tumeurs bénignes (la dégénérescence est relativement rare), développées à partir de cellules mutées du tissu épithélial.

Ils peuvent se former à la fois sur les surfaces de la peau et des muqueuses, y compris les organes internes.

La raison pour laquelle les papillomes apparaissent est une infection à papillomavirus (PVI). Il est basé sur le papillomavirus humain (HPV). Et si l'infection a eu lieu, le virus reste «vivant» dans le corps du porteur pour toujours.

Pourquoi se forment les papillomes (gradation en fonction de la souche HPV)?

D'où viennent les papillomes sur le corps? La plupart des médecins, observant leurs patients, pouvaient arriver à cette conclusion: les papillomes sur le corps peuvent disparaître aussi inopinément qu'ils sont apparus. Ce phénomène est associé à l'immunité..

Chez l'homme, les papillomes se retrouvent le plus souvent au niveau des aisselles, des parties génitales, des mains et des doigts, du visage et de l'anus. La localisation des néoplasmes près de l'anus est courante chez les représentants de l'orientation sexuelle non traditionnelle.

Papillomes sur le cou - types de formations virales et méthodes pour leur élimination

Les papillomes qui poussent sur le cou sont perçus par de nombreuses personnes comme un défaut esthétique. La formation de différentes formes et couleurs peut conduire au développement de complexes, ce qui est particulièrement fréquent chez les jeunes.

Avec l'aide de méthodes de traitement modernes, il n'est pas difficile de se débarrasser des papillomes, mais il faut se rappeler que le problème peut réapparaître. Pour éviter cela, vous devez connaître les causes et les caractéristiques du développement des excroissances sur le cou et comment les éliminer efficacement.

Les causes du papillome sur le cou

Si vous remarquez des formations filamenteuses, plates ou pinéales sur le cou qui ont tendance à augmenter en nombre, alors nous parlons très probablement d'une infection par le virus du papillome humain - HPV.

Cette infection est très courante chez les personnes de tout âge, c'est-à-dire que le virus peut vivre à la fois dans le corps du bébé et chez les personnes âgées..

D'où vient le virus du papillome humain chez la femme: les principaux facteurs de sa manifestation

La principale raison de l'activation du virus chez les deux sexes est une diminution de l'immunité, mais chez les femmes ce phénomène est le plus souvent observé pendant la grossesse, la ménopause et la lactation, lorsque le corps est dans un état affaibli.

Compte tenu de la question de l'origine des papillomes chez la femme, il convient tout d'abord de prêter attention à la stabilité du fond hormonal. Au début de la prise de contraceptifs oraux ou au moment de leur refus, de forts changements sont observés dans le corps, qui peuvent servir d'impulsion puissante pour l'activation d'un virus caché.

D'où vient le papillomavirus humain: causes de l'infection

Sachant d'où viennent les papillomes, vous pouvez prendre des mesures qui vous protégeront contre l'infection. Tout d'abord, une attention particulière doit être accordée à l'hygiène personnelle. Lorsque vous visitez des lieux publics, vous devez utiliser uniquement vos produits ménagers et minimiser les risques de contact cutané avec des surfaces contaminées..

Limitez-le et les contacts sexuels. Il vaut mieux abandonner les relations douteuses et utiliser des remèdes barrières. La probabilité de contracter le virus est assez élevée, mais dans certaines conditions, il peut ne pas apparaître tout au long de la vie..

La prévention comprend le maintien d'un mode de vie sain, une bonne nutrition, un traitement rapide des maladies et le renforcement constant de l'immunité.

Traitement des verrues et des papillomes avec des préparations médicales

Existe-t-il un remède efficace contre les papillomes et les verrues? Cette question inquiète beaucoup, étant donné que plus de 90% des personnes ont un virus dans leur corps qui provoque des papillomes et des verrues. Ceux qui ne sont pas infectés devraient remercier leur immunité..

D'où viennent les papillomes?

Il est difficile de se débarrasser du virus du papillome humain (VPH), mais il est facile de le «ramasser»: il suffit de contacter une personne infectée si la peau est blessée quelque part. Mais fondamentalement, l'infection est transmise par le partenaire sexuel, porteur du virus. Une autre méthode d'infection pour un enfant provient d'une mère infectée en passant par le canal génital.

  • immunité affaiblie;
  • grossesse;
  • état de stress;
  • changements liés à l'âge;
  • surpoids.

Le facteur le plus important est une immunité affaiblie. Si le corps est fort, il fera face à cette infection, même s'il est infecté..

Dans ce cas, le médecin ne prescrit pas de médicaments. Bien que cela dépende du type de virus avec lequel le patient est infecté..

Actuellement, environ 200 espèces sont connues, parmi lesquelles des espèces dangereuses pouvant dégénérer en souches oncogènes. Ils doivent être identifiés lors du diagnostic afin de commencer le traitement à temps.

D'autres souches n'auront que des manifestations externes.

Les papillomes dangereux affectent souvent les organes génitaux féminins. Entrejambe, entrée vaginale souffre.

Si des néoplasmes apparaissent à ces endroits, vous devez absolument consulter un médecin. Cela s'applique également aux papillomes du cou, bien qu'ils ne soient pas si dangereux.

Certes, ils créent un inconfort en s'exprimant, en frappant des objets, ils peuvent être blessés, ce qui peut entraîner une infection. C'est moche, donc beaucoup décident de les supprimer.

Contre les papillomes

Si les résultats des tests ont montré la présence du virus du papillome humain (HPV) dans votre corps, mais qu'il n'y a pas de manifestations externes, vous n'avez pas besoin de prendre le médicament à l'intérieur. Il est possible que vous n'ayez pas de tumeurs cutanées si vous menez une vie saine, vous engagez activement dans l'éducation physique et augmentez l'immunité.

Selon l'emplacement des excroissances, le médecin prescrit le traitement des verrues et des papillomes, des méthodes pour leur élimination. Si le problème n'est pas si grave, il n'y a pas tant de néoplasmes, alors il sera probablement décidé de lubrifier les zones touchées avec des solutions spéciales ou de faire des applications contre les papillomes, sous l'influence desquelles les excroissances elles-mêmes disparaîtront.

Médicaments efficaces pour les papillomes:

  1. À partir de virus aigus et chroniques, le protéflazide aide bien. La thérapie antivirale comprend des médicaments qui augmentent l'immunité, des vitamines. En même temps, cela ne sauvera pas les papillomes, mais ne permettra pas à de nouveaux néoplasmes de se développer. Le virus sera supprimé.
  2. Empêche la rechute après élimination au laser ou élimination par interféron azoté. Utilisé pour éliminer tous les types de croissances.
  3. L'acide trichloroacétique est appliqué uniquement sur les excroissances. Nous devons essayer de ne pas toucher les autres zones saines de la peau. Vous devriez avoir du talc ou du bicarbonate de soude à portée de main - ils éliminent l'excès d'acide. Habituellement, après 6 applications, les plaies disparaissent (il est recommandé de faire ces procédures tant de fois). Si cela ne vous aide pas, vous devez choisir une autre façon.
  4. Un agent comme Podophyllinum. Utilisé pour des applications sur la peau où il y a des plaies. L'effet du médicament sera perceptible si vous ne portez pas de bandage pendant plus de 4 heures. Le médicament est toxique, il ne peut donc pas être utilisé par les femmes enceintes.

Tous ces médicaments ne doivent être mis en service qu'après avoir consulté un médecin..

L'automédication est dangereuse, car le papillome peut dégénérer en oncologie.

Si le virus HPV n'est pas détecté dans le corps, vous pouvez vous protéger contre l'infection par des souches oncogènes par la vaccination, cependant, dans notre pays, c'est une procédure coûteuse.

Vous pouvez utiliser des remèdes populaires pour les verrues, les papillomes sur le cou et dans d'autres endroits. Lubrifiez constamment les plaies avec le jus de chélidoine ou de pissenlits.

Les outils courants dans la lutte contre les excroissances comprennent l'huile de ricin. On pense qu'il est préférable de commencer à éliminer les papillomes sur une lune décroissante. Pour obtenir l'effet, vous devez en même temps ne pas oublier d'augmenter votre immunité et de manger pleinement, en respectant le régime. Il faudra être patient, car les remèdes populaires nécessitent un traitement à long terme.

Méthodes de suppression

Méthodes d'élimination: physiques et chimiques.

Les produits chimiques consistent en l'utilisation de médicaments spéciaux pour brûler les excroissances.

La seule façon de traiter les excroissances qui en résultent est la chirurgie. Les papules sont retirées et envoyées pour analyse cytologique. L'examen des tissus présentant des papillomes donne les résultats les plus précis. Non seulement les cellules sont analysées, mais aussi l'exactitude de leur emplacement sur la peau.

Les résultats permettent aux experts de tirer des conclusions sur le degré de changements dans le corps et la probabilité de transitions de croissances bénignes à malignes. Un diagnostic rapide et correct est très important, car les virus lents et non traités conduisent souvent à la formation de tumeurs cancéreuses..

Est-il possible de se débarrasser soi-même des papillomes?

La médecine traditionnelle a plus de deux douzaines de méthodes qui vous permettent de vous débarrasser des papules à la maison. Les guérisseurs recommandent d'utiliser de l'acide acétique concentré, de l'iode, de la chélidoine et de nombreuses autres recettes naturelles à ces fins. La plupart d'entre eux aident vraiment à brûler le néoplasme, cependant, de telles actions ont une forte probabilité de complications..

  • Premièrement, seul un spécialiste expérimenté peut distinguer une papule d'un néoplasme malin.
  • Deuxièmement, l'auto-traitement peut entraîner des cicatrices et des conséquences indésirables.

Pourquoi les papillomes apparaissent-ils sur le corps?

Le papillome est un néoplasme cutané bénin. Le plus souvent, ils ne provoquent pas d'inconfort, mais ils ne semblent pas trop attrayants. Pourquoi apparaissent-ils et comment les traiter, AiF.ru a été informé par la dermatologue Yekaterina Mokina:

- Les papillomes sur le corps sont la présence du papillomavirus humain, qui est dans le sang. La manifestation du papillome est les manifestations cutanées de ce virus. Dès qu'une infection survient, de telles éruptions cutanées sur le corps n'apparaissent pas nécessairement immédiatement. Avec une forte immunité, rien ne se passera, mais lorsqu'une personne tombe malade, l'immunité diminue et une éruption cutanée apparaît. Il n'apparaît pas toujours sous une forme plurielle - un seul papillome peut apparaître, mais ils peuvent se propager directement les uns des autres. Nous prenons toujours une douche, utilisons un gant de toilette, portons des vêtements, des bijoux, blessons ces mêmes papillomes et le virus se propage non seulement par le sang, mais aussi sur la peau. La lutte avec eux, dans tous les cas, n'est que l'élimination - avec un laser, de la coagulation, de l'azote liquide. Ils n'iront eux-mêmes nulle part. Il arrive que des patients les blessent et tombent. Cela peut aussi être le cas, mais il vaut mieux ne pas blesser, car ils ne peuvent qu'augmenter.