Signes de métastases

Mélanome

Les métastases sont des foyers secondaires d'un néoplasme malin primaire. Ils se sont propagés avec du sang et de la lymphe. Frappant de nouveaux tissus organiques, ils commencent à former des foyers secondaires. Les cellules tumorales peuvent affecter les tissus périphériques et se propager aux zones voisines. Les endroits communs où les tumeurs secondaires se produisent sont les os, le cerveau, le foie, les poumons, les ganglions lymphatiques, les glandes surrénales et la peau. Les foyers secondaires peuvent être détectés sans déterminer l'emplacement du cancer primaire. Dans de tels cas, des examens supplémentaires sont effectués afin de trouver la source. S'il reste non détecté, un cancer dont la localisation principale est inconnue est diagnostiqué..

Symptômes de métastases en fonction de la localisation

Les signes de métastases sont principalement déterminés par leur emplacement, mais la douleur est le symptôme le plus courant de la propagation répétée des cellules cancéreuses. Plus loin, nous parlerons des signes de métastases en fonction de leur emplacement..

Dans le foie. Les symptômes peuvent ne pas être présents aux premiers stades. Dans les métastases ultérieures, elle peut provoquer une hypertrophie du foie. En conséquence, le patient peut ressentir une perte d'appétit, des ballonnements, des flatulences, des démangeaisons cutanées, un ictère, une insuffisance hépatique, des urines foncées. Peut-être l'apparition d'une bosse ou d'un gonflement sur le côté droit de l'estomac, sous la poitrine.

Dans les poumons. Le processus de détection des métastases dans les poumons est considéré comme l'un des plus difficiles. Les symptômes sont difficiles à diagnostiquer et peuvent consister en une combinaison indéfinie de signes qui sont souvent pris par les patients pour d'autres maladies. Il peut s'agir de processus inflammatoires, de dysfonction respiratoire, de douleurs thoraciques, de toux fréquentes (éventuellement avec du sang), d'essoufflement, de perte de poids soudaine, de fatigue.

Dans le cerveau. Il existe un certain nombre de symptômes communs qui indiquent le développement de métastases dans cet organe: douleurs progressives dans la tête (aggravées au fil du temps, persistant, convulsions (contractions des lèvres, des mains, convulsives - chute au sol, difficulté à parler, etc.), faiblesse grave ( non associée à des douleurs dans les bras et les jambes), un déséquilibre qui affecte l'exécution de tâches simples (se lever, soulever des objets, etc.), une encéphalopathie.

Dans le tissu osseux. Les symptômes sont exprimés par des douleurs qui se propagent dans tout le corps. Les métastases peuvent être localisées dans tous les os du corps. Le plus souvent, ils sont détectés dans la colonne vertébrale, le bassin, les hanches. Leur conséquence devient souvent une faiblesse des bras ou des jambes, une incontinence fécale et urinaire, une hypercalcémie (taux élevé de calcium), des fractures osseuses.

Sur la peau. La détermination des métastases cutanées par elles-mêmes peut être difficile, car au stade de la formation, elles peuvent prendre la forme d'une taupe ordinaire ou commencer à se développer dans une taupe à longue formation. Les foyers secondaires de la maladie peuvent modifier de manière significative la teinte de la peau dans la zone touchée (de cyanotique à cramoisi), un grand nombre de nodules de tailles différentes peuvent apparaître sur la peau. La formation de métastases s'accompagne d'un état asthénique (fatigue chronique), etc..

Dans le coeur. Souvent, les métastases dans cet organe peuvent provoquer un cancer primaire qui survient dans les poumons ou la glande mammaire. Les foyers secondaires de cancer du cœur entraînent une détérioration générale de la fonction cardiaque, qui se manifeste par une arythmie, une altération du fonctionnement du muscle cardiaque, une obstruction veineuse du myocarde, une diminution de la fonction valvulaire, etc..

Dans la cavité abdominale. Les foyers secondaires situés dans la cavité abdominale peuvent se manifester par de nombreux symptômes désagréables. Parmi les plus fréquentes, on peut distinguer les attaques de vomissements et de nausées, la perte d'appétit, les changements de température, la faiblesse chronique. Le patient peut perdre du poids de façon spectaculaire et perdre environ 10-20 kg de poids en quelques semaines.

Dans le pancréas. La symptomatologie des métastases dans cet organe n'est pas spécifique. Il est souvent difficile d'en comprendre que le patient développe précisément cette pathologie. Un certain nombre de signes peuvent être identifiés qui peuvent indiquer la présence d'une tumeur secondaire. Parmi eux, une forte diminution du poids corporel, un manque d'appétit, des nausées fréquentes, des diarrhées, une forte sensation de soif. Douleur dans la zone sous la côte gauche et son aggravation en mangeant.

Dans les intestins. Les symptômes ne se manifestent pas toujours non plus par des signes caractéristiques du processus malin, la plupart des symptômes ressemblent au développement d'autres maladies. Tout d'abord, vous devez faire attention à des symptômes tels que la douleur dans les lieux d'accumulation des terminaisons nerveuses, le rétrécissement de la lumière, provoquant des ballonnements, de la constipation et de la diarrhée. De plus, les crises de nausées et de vomissements, les saignements de l'anus sont caractéristiques.

Dans l'estomac. La symptomatologie n'est pas spécifique, elle est souvent diagnostiquée comme un ulcère de cet organe. Elle se caractérise par des nausées, des vomissements avec du sang, une sensation de satiété dans l'estomac, des flatulences, des troubles du goût. Les patients ont du mal à avaler, des selles sanglantes, une sensation de suralimentation même après avoir mangé une petite quantité de nourriture.

Dans le rein. Les symptômes de l'apparition de métastases rénales sont souvent pris aux premiers stades pour d'autres maladies. Peut se manifester par une faiblesse, des douleurs tiraillantes ou douloureuses dans la région lombaire, de la fièvre, etc. De plus, du sang peut apparaître dans l'urine et pendant la toux, des douleurs osseuses, un gonflement des mains et des pieds.

Dans la rate. Le principal symptôme est une sensation de douleur et de lourdeur dans la zone de cet organe, son augmentation. La condition est caractérisée par une intoxication générale du corps, due à un dysfonctionnement de l'organe et à une diminution des forces de protection. Fièvre possible, hyperthermie, faiblesse accrue.

Dans les ovaires. Au début, il se déroule sans aucun signe. Avec la croissance des cellules cancéreuses, le problème s'intensifie et peut se manifester sous forme de douleur, diminution de l'appétit, sensations d'éclatement dans le bas-ventre, fièvre, irrégularités menstruelles.

Dans l'utérus. La plupart des foyers sont situés dans l'endomètre. Avec leur croissance, des symptômes tels que des écoulements sanglants entre les menstruations et pendant la ménopause, des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos apparaissent.

Dans les glandes surrénales. Dans les premiers stades, l'apparition de métastases dans les glandes surrénales n'apparaît en aucune façon et est souvent détectée lors du prochain examen médical. Avec la croissance de la tumeur, une perte de poids rapide se produit, une perturbation fonctionnelle des organes, ainsi que leurs changements structurels.

Dans la vessie. Il y a souvent des symptômes caractéristiques de la cystite (mictions fréquentes, sensation de vidange incomplète après être allé aux toilettes, douleur en urinant, etc.). À mesure qu'ils progressent, ils peuvent être perturbés par des douleurs au bas du dos qui se propagent aux organes génitaux et au périnée..

Dans la poitrine. Les symptômes de l'apparition de métastases dans les glandes mammaires dépendent du lieu de métastase. Ils peuvent se manifester par un gonflement de l'organe, une douleur progressive, des migraines, des éruptions cutanées, une irritation, une fatigue chronique, une perte d'appétit et de poids. Les foyers secondaires peuvent provoquer un ictère.

Que sont les métastases?

En raison de la décomposition, de la propagation et de l'activation des cellules malignes, des métastases cancéreuses apparaissent. De tels foyers rendent difficile le traitement de la source principale du processus tumoral et sont extrêmement dangereux pour la santé. Dans le corps, ils se propagent à travers les vaisseaux sanguins et les ganglions lymphatiques. L'emplacement de la tumeur primaire détermine l'emplacement des métastases. Les signes de métastases dépendent du type d'oncologie. Les patients sont traités par un oncologue. Le traitement des métastases comprend des méthodes médicales et une intervention chirurgicale..

Les métastases: une caractéristique du développement

La métastase est le processus d'apparition de foyers secondaires de la maladie qui affectent les tissus des organes voisins.

Avec le développement du cancer, en plus de la tumeur primaire, des sources secondaires d'oncologie se forment également. Les foyers de la maladie ne sont pas un cas isolé, leur nombre dans l'organisme augmente progressivement avec le développement du processus oncologique, de multiples métastases se produisent. Aux stades précoces du cancer, les néoplasmes affectent les organes voisins (infection régionale). Dans les derniers stades, la propagation des cellules tumorales peut être détectée sur les tissus périphériques (distants). La taille de la lésion varie de 2 mm à 20 cm Les métastases ont une structure similaire à la tumeur maternelle. Les cellules cancéreuses infectent souvent les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons. Pas si souvent - reins, os, système nerveux. Leur distribution complique la guérison des patients. Souvent, les métastases sont détectées plus tôt que la tumeur elle-même. C'est un phénomène courant pour ces types de cancer:

Types de foyers

La séparation et la propagation des cellules malignes se produisent de 4 manières. En oncologie, il existe de telles voies de métastases:

  • hématogène;
  • lymphogène;
  • implantation;
  • mixte.

Les voies hématogènes de pénétration dans les tissus des organes sont caractéristiques de différents types de sarcomes. Les cellules malignes pénètrent dans les vaisseaux sanguins et continuent avec le sang. Les cellules cancéreuses se propagent par la méthode lymphogène. Au cours du développement de l'oncologie, la lymphe perd sa barrière naturelle contre les bactéries et les virus nocifs. Sous l'influence du cancer, les cellules de la lymphe changent et ne peuvent pas résister aux métastases qui se propagent dans tout le corps. La voie d'implantation est possible lorsque les tissus organiques affectés entrent en contact avec des tissus sains. L'oncologie de la cavité abdominale peut donc affecter le foie.

Le tableau présente les principales variétés ou options de métastases:

MétastasesL'endroit principal
KruckenbergPropagation dans les ovaires
VirkhovskyDévelopper avec l'oncologie de l'estomac et apparaître près du cou
SchnitzlerCancer avec métastases près du rectum
SolitaireAccumulations importantes dans les poumons et le cerveau
OstéoblastiqueApparaissent dans les tissus osseux et provoquent l'apparition d'ostéoblastes
OstéolytiqueAffecte les os et active l'apparence des ostéoclastes
Retour à la table des matières

Stades de pathologie

Les métastases cancéreuses apparaissent à différents stades. Par exemple, les cellules hématogènes indiquent 4 degrés de développement en oncologie. Fondamentalement, les cellules anormales commencent à se propager au stade 3-4 de la maladie. Une personne peut vivre longtemps sans connaître le diagnostic. Parfois, ce n'est qu'en identifiant les sources secondaires de la maladie qu'ils trouvent la source. C'est le développement de foyers secondaires qui détermine le stade du cancer, et non l'inverse. L'heure approximative d'apparition des métastases ne peut pas être déterminée. Il existe des foyers dormants qui peuvent se développer rapidement..

Raisons du développement

La principale raison des métastases est considérée comme un réseau développé de vaisseaux et de capillaires à proximité des sources d'oncologie. Un tel système offre des opportunités favorables pour le développement et la nutrition des métastases de la tumeur principale. Les médecins notent que les foyers secondaires apparaissent plus rapidement chez les jeunes. Cela est dû au métabolisme rapide. De plus, la tumeur elle-même est souvent située dans un endroit qui favorise la prolifération des cellules anormales. Il a également été noté que les métastases dans les cancers de type infiltrant apparaissent et se développent plus rapidement qu'avec d'autres types.

Comment se forment?

Le processus de séparation et de propagation des cellules malignes se déroule en 4 étapes:

  1. Formation de cellules métastatiques.
  2. Département d'oncologie primaire.
  3. Propagé.
  4. Attachement et développement tumoral.
La vitesse de distribution des cellules atypiques dépend de l'état du système immunitaire du patient et de son âge.

Les cellules malveillantes pénètrent dans d'autres organes par la lymphe, le sang et le contact direct des tissus d'un organe avec un autre. Lorsqu'elles sont ingérées par les fluides corporels dans d'autres tissus, les cellules métastatiques commencent à se diviser et à se développer. Il existe des types de métastases actives et différées. La vitesse de la lésion dépend de l'immunité et de l'âge du patient, de l'apport sanguin à l'organe affecté et du niveau de malignité du processus.

Localisation

Différents types d'oncologie forment des foyers secondaires sur différents organes. Les voies hématogènes propagent les cellules cancéreuses dans tout le corps sur de longues distances. S'ils se déplacent le long de la lymphe, ils peuvent d'abord affecter un organe, puis continuer à se propager davantage. Selon le foyer principal du cancer, il est possible d'établir le lieu d'accumulation des métastases. Le tableau montre la dépendance de la tumeur primaire et des lésions secondaires:

OncologieFoyers secondaires
Cancer du sein, de la prostate, de la thyroïde et des reinsPoumons, os, foie
Cancer de l'estomac, des ovaires, du foie, du côlon, de l'utérus, du pancréasFoie, cavité abdominale, poumons
Cancer rectalFoie, poumons, glandes surrénales
MélanomePeau, muscles
Retour à la table des matières

Signes de maladie

Les symptômes des métastases dépendent de l'emplacement des foyers.

Les néoplasmes dans les os ne font pas mal, mais les os deviennent fragiles et se brisent à la suite de blessures légères. Le cancer du poumon se caractérise par des douleurs thoraciques avec toux et essoufflement. Les foyers secondaires de cancer du foie sont caractérisés par des nausées, une forte diminution de poids et une diminution de l'appétit. Avec le développement de tumeurs dans le cerveau, des étourdissements et des migraines se produisent. Les métastases du cancer de la peau sont visibles, elles peuvent être vues ou ressenties à la surface du corps. Ils ressemblent à un gonflement. Signes de cancer utérin - crampes sévères, douleur dans le bas-ventre, taches.

Méthodes de diagnostic

Le MTS ou les métastases peuvent être détectés par ultrasons. Avec son aide, déterminer le degré de développement et de malignité de l'oncologie. La croissance et la décroissance de la source de cancer peuvent être observées en tomodensitométrie (TDM). Les cellules cancéreuses sont également souvent observées à l'aide de la tomographie par émission de positrons (TEP), de l'imagerie par résonance magnétique (IRM), de la radiographie et du diagnostic par radio-isotopes.

Durée de vie

Après avoir détecté la présence de métastases, de nombreux patients veulent savoir combien vivre. Les prévisions et l'espérance de vie dépendent du type de cancer. Si vous identifiez la maladie aux premiers stades, les chances de guérison sont beaucoup plus élevées. Si un cancer a été détecté dans la cavité abdominale, la possibilité de décès est de 5%. Le cancer des surrénales est caractérisé par un nombre élevé de foyers secondaires. Lorsque les métastases dans le foie ont commencé, les médecins donnent environ 1-1,5 ans de vie. Si les métastases ont été révélées à temps avec le cancer médiastinal, les prévisions des médecins sont positives. Dans les étapes ultérieures, il est plus difficile de se débarrasser de ce type d'oncologie.

Traitement des maladies

Pour éliminer les métastases, la chirurgie est utilisée. Lorsque les métastases se propagent dans tout le corps, pendant l'opération, la tumeur primaire est d'abord enlevée, puis les foyers filles sont excisés. Le médecin enlève les ganglions lymphatiques à travers lesquels la connexion entre la tumeur et les métastases est passée. Les tissus organiques sains sont souvent retirés, car ils peuvent contenir des cellules malignes. Le retrait des tissus intacts de l'organe affecté aidera à arrêter le développement ultérieur de la maladie. Après une telle opération, les patients vivent sans rechute..

Les métastases peuvent être traitées par ablation par radiofréquence. Il s'agit d'une méthode d'exposition à la température de la tumeur. Les électrodes détruisent les foyers de la maladie et les tissus sains se développent ensemble et forment des cicatrices. Pour arrêter la croissance de la tumeur et des métastases, des médicaments sont utilisés. La chimiothérapie, l'immunothérapie et l'hormonothérapie aident à guérir et à combattre le problème. La pratique montre que l'oncologie est en outre traitée avec des remèdes populaires. Prenez une décoction de calendula, de racine d'épine-vinette, de pivoine ou de bardane.

Métastases - ce que c'est, à quel stade du cancer, symptômes et traitement

Selon les données médicales, plus de 30 000 cellules anormales se forment chaque jour dans le corps, qui deviennent alors cancéreuses. Le système immunitaire humain les trouve, les détruit. Si, pour une raison quelconque, le système de défense du corps n'a pas fonctionné ou «raté» les cellules cancéreuses, alors elles commencent à proliférer et à se transformer en tumeurs malignes. Les cellules pathogènes du foyer principal à l'aide du flux lymphatique ou du flux sanguin pénètrent dans d'autres organes, tissus, formant des métastases (métastases).

Que sont les métastases

Les métastases sont des foyers secondaires d'augmentation de la plupart des tumeurs malignes. Les processus pathologiques dans le corps provoquent la formation de foyers dans les ganglions lymphatiques distants et locaux. Ces phénomènes concernent les organes internes:

  • poumons;
  • foie;
  • glandes de lait;
  • colonne vertébrale;
  • cerveau.

Les études sur les métastases reposent sur le fait que des foyers secondaires se forment presque immédiatement après le début de la formation d'une tumeur maligne. Les structures cellulaires fragmentées pénètrent à travers la région du rétrécissement luminal du vaisseau. Ce type de propagation est appelé hématogène, il peut également affecter les structures lymphatiques, et cela fait déjà référence à la manière lymphogène d'augmenter le nombre de métastases..

Avec la propagation des néoplasmes dans le cancer du sein et du poumon, ils affectent le cerveau et sont transférés avec le liquide lymphatique et le sang. Ensuite, ils s'arrêtent dans une certaine zone, sortent du vaisseau et forment un foyer de métastases. Ce processus se développe lentement au stade initial, il se déroule souvent de manière asymptomatique, par conséquent, les médecins ne peuvent pas les remarquer immédiatement.

À quel stade du cancer apparaissent-ils

Le moment de l'apparition, la propagation des métastases dans tout le corps ne peut être sans ambiguïté. Par exemple, les métastases cancéreuses se sont propagées dans le système lymphatique pendant la transition du 1er au 2e stade. Si des néoplasmes sont tombés dans des systèmes d'organes plus éloignés, cela indique un troisième ou un quatrième stade de cancer. Cela signifie que les différents stades de développement de la maladie sont déterminés par les processus de métastases, et non l'inverse.

Les causes

La médecine moderne étudie constamment le développement de pathologies oncologiques, mais ne peut toujours pas donner une réponse exacte à l'apparition d'un cancer avec métastases. Le principal problème est de déterminer le mécanisme de la formation anormale de cellules. Si vous pouvez le résoudre, les médecins pourront empêcher leur apparition et le cancer pourra vaincre. Dans le cas des métastases, il faut parler d'une maladie négligée, très difficile à guérir. Seule une thérapie agressive et sérieuse peut aider, donc la tâche principale de tous les médecins est de prévenir l'apparition de métastases.

Un cas a été constaté en pratique où le développement du cancer est très lent, sur une période de 2 à 3 ans. La croissance accélérée de formations anormales est déclenchée par des mécanismes qui n'ont pas été étudiés par la médecine moderne. Les médecins ne peuvent identifier que les causes générales de l'apparition d'un cancer, qui se développe en une forme métastatique:

  • un fort affaiblissement du système immunitaire en raison de pathologies concomitantes ou d'un traitement médicamenteux amélioré;
  • la formation dans la tumeur elle-même d'un nouveau réseau ramifié de capillaires;
  • aux 3 stades du cancer, les premières métastases se forment, qui indiquent la transition de la maladie au stade suivant;
  • la pathologie se concentre sur les endroits qui contribuent à la propagation de la tumeur dans tout le corps humain;
  • l'âge du patient (en règle générale, les métastases se développent souvent chez les jeunes en raison d'un métabolisme plus rapide);
  • les foyers secondaires surviennent plus souvent avec un type de cancer infiltrant.

Chemins de distribution

La différence entre une tumeur maligne et une tumeur bénigne est qu'elle n'est pas limitée à un site de lésion. Le cancer se propage à d'autres organes, se développe dans les tissus voisins. La métastase est un voyage à travers le corps des cellules qui ont perdu leurs connexions intercellulaires. Le processus se déroule des manières suivantes:

  1. Lymphogénique La cellule cancéreuse pénètre d'abord dans les ganglions lymphatiques régionaux situés à côté de l'organe qui a affecté le processus malin. Lorsque la tumeur progresse, de plus en plus de cellules se concentrent dans la lymphe, pénètrent dans les ganglions lymphatiques retirés. En règle générale, ils sont localisés près des vaisseaux du foie, de la rate, des intestins, des glandes surrénales.
  2. Hématogène. Les métastases sont transportées avec le sang. Les cellules se déplacent à travers les vaisseaux, pénètrent dans d'autres endroits, parfois très éloignés de la formation maligne primaire. Souvent, ceux qui ont un large réseau capillaire deviennent des cibles, de sorte que les poumons et le foie sont plus souvent affectés..
  3. Implantation. Cette voie réalise la dissémination des cellules cancéreuses à travers les membranes séreuses (mésothélium). Le processus se développe si la tumeur est proche du mésothélium, le nœud tumoral a atteint une grande taille qui, avec augmentation, atteint la plèvre, le péritoine, le péricarde. Les cellules cancéreuses ensemencent la surface de la couverture séreuse, formant un processus appelé carcinomatose. Souvent, ce processus se caractérise par l'accumulation de liquide dans les cavités (hydrothorax, ascite). Cette voie de distribution parle des étapes 3-4 de la pathologie, elle survient souvent chez les patients âgés, ce qui complique grandement la vie et le traitement de la maladie.

Symptômes

Le cancer métastatique se manifestera de différentes manières, il dépend de l'emplacement des foyers secondaires. Le principal symptôme de tout type de cancer sera la douleur. Les principaux symptômes du développement des pathologistes comprennent les manifestations suivantes:

  1. Lorsque les métastases pénètrent dans le cerveau, une personne développe une désorientation, des maux de tête, des nausées, des étourdissements, des problèmes d'élocution et de vision, des difficultés à marcher.
  2. Si les métastases frappent les os, la douleur peut ne pas l'être. Souvent, le principal symptôme du développement de la pathologie est que l'os se casse sans aucun dommage ou avec des dommages mineurs.
  3. Lorsque des métastases cancéreuses pénètrent dans les poumons, des symptômes apparaissent qui indiquent d'autres problèmes. Cet organe doit être vérifié si une personne se plaint de douleurs thoraciques, d'essoufflement, de toux (avec du sang, sèche, humide).
  4. Dans le foie, une tumeur métastatique s'accompagne souvent d'une forte perte de poids, de nausées, d'un ictère, d'une perte d'appétit.
  5. Le premier signe de métastases cutanées devient souvent l'apparition de nodules solides et douloureux de forme ovale ou ronde. Ils ont souvent une couleur de peau rouge ou, s'il s'agit d'un mélanome, noir ou bleu. Dans certains cas, plusieurs nodules se forment en peu de temps..

Les premiers signes de métastases

Le mot «cancer» dans la grande majorité des gens terrifie. Et le mot «métastases» est doublement. Il semble impossible de poser un diagnostic pire. Mais tout est-il si effrayant? Après tout, la médecine moderne a fait des progrès significatifs dans le traitement des tumeurs.

Les néoplasmes malins sont devenus une autre maladie qui est guérie avec succès. Même dans les derniers stades de la maladie, il est possible de prolonger considérablement la vie du patient et d'améliorer sa qualité de vie. Et la présence de métastases n'est plus aussi fatale qu'il y a plusieurs décennies..

Que sont les métastases

Les métastases sont l'occurrence d'un processus pathologique dans un foyer secondaire éloigné du primaire, en raison du mouvement de l'initiateur de ce processus pathologique. Le plus souvent, ils parlent de métastases en cas de lésions tumorales. Mais cela peut être avec une infection microbienne, et dans ce cas conduit à la propagation de l'infection et de la septicémie.

Pourquoi des métastases se produisent-elles?

Le processus pathologique peut se propager dans tout le corps de plusieurs manières:

1. Hématogène - à travers les vaisseaux sanguins avec un flux sanguin vers n'importe quel endroit du corps.

2. Lymphogénique - à travers les vaisseaux lymphatiques avec flux lymphatique: d'abord vers les voies lymphatiques proches, puis vers des voies plus éloignées.

3. Implantation - à la suite de la propagation du processus aux organes voisins dans les lieux de contact direct avec eux.

4. Intracaniculaire - le mouvement du processus pathologique à travers les espaces anatomiques du corps adjacent (canaux, cavités, crevasses).

5. Mixte - avec une combinaison de plusieurs chemins de distribution.

Quelles sont les étapes du processus de métastase?

Dans le processus de formation de métastases, plusieurs étapes sont distinguées:

1. Intravation - lorsque le processus pathologique pénètre du foyer principal dans la cavité du vaisseau (lymphatique ou sanguin).

2. Dissémination (dissémination, propagation) - le mouvement des cellules pathologiques avec la lymphe ou le flux sanguin.

3. Embolie (intrusion) - arrêt des cellules dans un vaisseau dans la zone d'un nouvel emplacement.

4. Extravasation - la pénétration du processus pathologique dans les tissus adjacents au vaisseau.

5. Croissance - reproduction cellulaire avec formation d'un foyer pathologique secondaire (métastase elle-même).

Où se produisent les métastases tumorales?

La plupart des métastases se produisent dans les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons. Leur localisation dépend largement de la localisation de la tumeur maligne primitive. Ainsi, les lieux de métastases les plus typiques sont:

· Pour la thyroïde, les mammaires, la prostate, les reins - le foie, les poumons et les os;

· Pour l'estomac, les intestins, le pancréas, les ovaires, l'utérus - le foie, le péritoine et les poumons;

· Pour le rectum - glandes surrénales, poumons et foie;

· Pour le poumon - le deuxième poumon, le foie, les glandes surrénales;

Pour le mélanome - peau, muscles, foie, poumons.

Lorsque des métastases se produisent

Dans certains cas, les métastases apparaissent déjà aux premiers stades de la maladie, et dans d'autres - après de nombreuses années. Le moment de l'apparition des métastases dépend en grande partie de:

· Le degré de différenciation des cellules tumorales - les tumeurs de bas grade se métastasent le plus rapidement;

· Stades de la maladie - plus le stade est élevé, plus il y a de métastases;

· L'emplacement du processus - meilleure est la circulation de la lymphe et du sang, plus les métastases sont rapides;

· Formes de croissance du néoplasme - l'emplacement de la surface (plus proche de la peau et des muqueuses), moins de métastases;

· Rapidité du traitement - plus le traitement complexe est effectué tôt, moins il est probable que des métastases se produisent;

· Le volume de traitement - plus le traitement est adéquat et meilleur, moins les métastases sont probables;

· L'âge du malade - plus la personne est jeune, plus le risque de développer des métastases est élevé.

Pourquoi les métastases sont dangereuses

Chaque organisme lutte activement contre tout processus pathologique, y compris la tumeur. Lorsque les forces défensives sont épuisées dans cette lutte, des métastases se développent. Elles sont:

· Aggraver considérablement l'évolution de la maladie;

· Violer les fonctions d'autres organes et systèmes, y compris vitaux;

· Compliquer le processus de traitement;

· Affectent négativement l'état général du corps.

Comment détecter les métastases?

La présence de métastases d'un néoplasme malin permet de détecter des méthodes de diagnostic modernes:

· Radiographie et fluoroscopie;

· Biopsies (prise d'un morceau de tissu pour examen) suivie d'une analyse cytologique.

Les principes du traitement des tumeurs métastatiques ne sont pratiquement pas différents de ceux du traitement des néoplasmes primaires. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend:

· Méthodes chirurgicales - ablation de la tumeur et des métastases;

· Radiothérapie (radiothérapie) - impact sur la zone affectée par les rayonnements ionisants;

· Thérapie hormonale - l'utilisation de médicaments hormonaux;

Thérapie ciblée - l'utilisation de médicaments qui provoquent la mort des seules cellules tumorales.

Surveillez votre santé. Ne négligez pas les recommandations des médecins sur un mode de vie sain, une alimentation rationnelle équilibrée, l'abandon des mauvaises habitudes et la régularité des examens médicaux. Prenez soin de vous et de vos proches.

Avec le processus oncologique, des métastases se forment dans les poumons, ce qui se produit avec une maladie similaire de la glande mammaire, ainsi que d'autres organes internes et structures humaines. Dans certains cas, le cerveau est affecté. Beaucoup de gens demandent ce que sont les métastases pour le cancer - tout le monde doit le savoir pour soupçonner des processus dangereux à temps et consulter un oncologue.

Les foyers secondaires d'augmentation de la grande majorité des tumeurs d'origine maligne sont appelés métastases. Les maladies présentées provoquent la formation de foyers ultérieurs dans les ganglions lymphatiques locaux et distants. Ce phénomène peut s'appliquer aux organes internes, à savoir le foie, les poumons, la colonne vertébrale et la glande mammaire. Cela peut affecter le cerveau, quelle que soit la durée de leur état de complication..

Les concepts indiquant la formation de métastases sont basés sur le fait que les structures présentées se forment immédiatement après la formation d'une tumeur non bénigne. Les structures cellulaires fragmentaires pénètrent dans la région du rétrécissement luminal d'un vaisseau sanguin. C'est ce qu'on appelle la voie hématogène de dissémination, affectant peut-être les structures lymphatiques, ce qui est un moyen lymphogène d'augmenter leur nombre..

Après cela, ils, avec le cancer du poumon, le cancer du sein et lorsqu'ils affectent le cerveau, effectuent le transfert de sang ou de fluides lymphatiques.

Ils s'arrêtent à n'importe quel endroit, après quoi ils quittent la région du vaisseau et augmentent, formant des métastases, peu importe le nombre.

Au stade initial, l'algorithme présenté se développe lentement et pas trop sensiblement, car les cellules malignes de la lésion maternelle exacerbent le degré d'activité des foyers de nature non primaire.

Facteurs de développement

Les cellules associées aux néoplasmes se détachent et effectueront toujours les actions présentées. Les oncologues font attention au fait que:

  • les facteurs locaux associés au système immunitaire du corps de chaque personne sur une longue période de temps créent une protection contre l'augmentation forcée du nombre et de la taille des cellules tumorales;
  • les cellules néoplasiques qui se propagent pendant 2 à 3 ans ou plus peuvent rester passives (ou augmenter très lentement) pendant une période de temps déterminée, provoquant une condition telle que l'apathie;
  • les algorithmes exacts pour activer plusieurs métastases dans le corps humain ne sont pas entièrement définis - cela s'applique au cancer du poumon et du sein et affecte le cerveau.

Les oncologues appellent un critère important qu'à mesure que le nombre de cellules dans les métastases change, elles commencent à produire indépendamment des hormones de croissance. Les structures présentées permettent de stimuler la formation d'un réseau capillaire à proximité des cellules tumorales. Cela vous permet de fournir aux cellules tumorales malignes des composants nutritionnels, ce qui se produit au détriment des structures tissulaires normales et saines du corps..

Vitesse de développement des processus

Le temps requis pour la formation des symptômes des métastases primaires dépend du type de tumeur trouvée et du degré d'indépendance de ses structures tissulaires par rapport aux autres parties du corps. Les formations avec un seuil de différenciation élevé commencent à se développer beaucoup moins fréquemment et plus tard que les néoplasmes qui leur sont opposés.

Dans certains cas, les structures présentées se forment rapidement, en conséquence de la formation du nœud de type tumoral initial. Chez de nombreux patients, les structures de métastases sont identifiées après 12-24 mois. Pas moins rarement, les oncologues notent que des métastases latentes ou "passives" sont détectées après de nombreuses années. Cela se produit après l'intervention chirurgicale associée à l'ablation de la tumeur dans la glande mammaire et lorsque l'état pathologique affecte le cerveau et que des complications apparaissent.

Les méthodes de traitement modernes, qui incluent la radiothérapie, la chimiothérapie, l'embolisation des artères et autres, affectent positivement la diminution de la fréquence de formation des structures présentées. Une idée répandue est qu'ils sont formés à la suite de la procédure. Les oncologues sont convaincus que la résection d'une certaine partie de la tumeur ou son examen de biopsie n'augmente pas la fréquence des métastases, peu importe le nombre et quel que soit le stade de développement.

Caractéristiques des métastases

Le plus souvent, des métastases sont identifiées dans les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons. Beaucoup moins souvent, cela se produit dans le muscle cardiaque, les structures squelettiques, la peau, la rate et le pancréas. La place centrale dans la fréquence de diagnostic des métastases dans tous les types de cancer (cerveau, sein) est donnée au système nerveux central, à la structure osseuse, aux reins et aux glandes surrénales, dans lesquels ils vivent avec de nombreuses complications..

Les oncologues distinguent les types de cancer les plus fréquemment formés et les endroits les plus typiques pour la détection des métastases:

  • dans le cancer du sein, ce sont des zones des poumons, du foie et des structures osseuses;
  • avec des néoplasmes dans la région ovarienne - la région abdominale, le foie, les poumons;
  • avec le cancer gastrique, des métastases sont détectées dans les poumons, la région abdominale et le foie;
  • dans le cas d'un néoplasme dans les poumons - les glandes surrénales, le foie et le deuxième poumon, qui ressemblent à des lentilles.

En parlant de maladie cérébrale, il convient de noter qu'il s'agit de la forme la plus complexe qui peut métastaser dans diverses zones du corps humain: des organes internes aux structures osseuses, quelle que soit la durée de la maladie.

Danger de métastases

Le phénomène présenté en ce qui concerne de nombreuses tumeurs se produit dans les situations où les réserves du corps sont épuisées pendant la lutte contre la structure tumorale à n'importe quel stade.

Les métastases déstabilisent gravement les organes vitaux et les systèmes humains.

Dans 80% des cas, une issue létale chez un patient oncologique est associée à la formation de métastases de la principale forme de cancer: sein, poumon, et s'il s'agit du cerveau.

Les oncologues notent que les structures aggravent considérablement l'état de santé général. Ils sont souvent accompagnés de terribles sensations douloureuses, qui nécessitent l'utilisation continue d'analgésiques..

Symptomatologie du processus

Les symptômes liés au cancer métastatique sont déterminés par la zone des métastases et leurs structures initiales. La défaite de la région abdominale, ou sa carcinomatose, provoque la formation d'une ascite, ce qui implique la mise en œuvre ultérieure d'une procédure appelée laparocentèse. Si nous parlons de la défaite de la plèvre, cela provoque la formation d'une pleurésie de type exsudative, dont l'exclusion nécessitera la mise en œuvre d'une thoracocétose.

Les métastases qui se forment dans les os tubulaires du squelette et de la colonne vertébrale peuvent affecter la formation de douleurs forcées dans le corps. Cela conduit également à la manifestation rapide d'une compression et de fractures standard. L'utilisation de composants bisphosphonates en plus du cours de rééducation principal optimise considérablement la santé de chaque patient.

Les principaux symptômes des métastases dans le cerveau et parfois les poumons doivent être pris en compte:

  • aggravation de caractère;
  • maux de tête évidents;
  • contractions musculaires convulsives qui ressemblent à des mouvements brusques;
  • un changement dans les niveaux de conscience;
  • aggravation du processus respiratoire.

De plus, les toxines libérées dans le cadre de la mort définitive des néoplasmes et des tumeurs provoquent une intoxication du corps par un signe de cancer. Cela peut affecter le sein, les poumons et le cerveau..

Normes de diagnostic

Une attention particulière en cas de suspicion de métastases doit être accordée à tout moment à un examen diagnostique. Les oncologues et les diagnosticiens insistent sur la mise en place d'une radiographie d'enquête, d'une échographie et d'un examen par radio-isotopes. Pour confirmer le diagnostic dans les situations problématiques, la tomodensitométrie et l'IRM sont utilisées, ainsi que la tomographie par émission de positrons. Chacune des méthodes présentées se caractérise par une valeur significative s'il est nécessaire d'identifier des métastases..

Les méthodes diagnostiques présentées permettent d'établir l'ampleur, le degré de prévalence et les caractéristiques de l'augmentation des métastases, les critères de leur désintégration. Avec une maladie de la glande mammaire, des poumons et lorsque le processus oncologique du cerveau est détecté, le diagnostic détermine la suppuration, la germination des organes et des structures tissulaires situées à proximité.

De plus, les méthodes de diagnostic présentées permettent de contrôler le degré d'efficacité de la thérapie en fonction du degré d'aggravation des métastases, quel que soit le nombre.

Les bases du traitement

L'objectif principal de la chimiothérapie active et de la radiothérapie doit être considéré comme la prévention de la formation de métastases au stade initial de développement du processus. La récupération est basée sur les principes de la lutte contre les tumeurs, qui comprennent:

  • chimiothérapie
  • radiothérapie;
  • traitement chirurgical (avec des métastases simples).

Le traitement des processus présentés dans le cancer est associé à certaines difficultés. À cet égard, dans un certain nombre de situations, le traitement des structures présentées est effectué afin d'éliminer les symptômes négatifs et de prolonger l'espérance de vie dans le néoplasme, qui a été affecté par les poumons et d'autres structures. À cette fin, une thérapie systémique peut être utilisée, qui comprend la chimiothérapie, l'hormonothérapie et la thérapie ciblée. Il en va de même pour la thérapie locale, en particulier la chirurgie et la radiothérapie.

L'apparition de métastases à n'importe quel stade du cancer est un processus dangereux. Il indique le développement accéléré de la maladie sous-jacente et provoque de nombreuses sensations douloureuses. Dans certains cas, le diagnostic et le traitement de la maladie causent des problèmes et, par conséquent, il est logique lorsque les premiers signes alarmants apparaissent, consultez un diagnosticien ou un oncologue.

Très souvent, les tumeurs cancéreuses se métastasent dans les organes voisins et distants, ce qui complique le processus de traitement et raccourcit la vie du patient. Le stade de la maladie oncologique dépend de la présence ou de l'absence de métastases. Quel genre d'éducation? Comment arrêter les métastases? Comment les identifier? Peuvent-ils être guéris?

Métastases: qu'est-ce que c'est?

Le mot "métastases" d'origine grecque. La traduction littérale est «sinon je me tiens». Ce sont des foyers secondaires de croissance tumorale maligne. De nombreux cancers se métastasent aux ganglions lymphatiques locaux et régionaux, au foie, aux poumons et aux os..

La médecine moderne pense que les métastases se forment presque immédiatement après l'apparition d'une tumeur maligne. Des cellules séparées s'en détachent, qui pénètrent dans le sang ou les vaisseaux lymphatiques et sont transférées à de nouveaux endroits à travers elles. Ensuite, les cellules cancéreuses sortent du vaisseau et forment des métastases..

Pourquoi des métastases se produisent-elles??

Les cellules se détachent toujours de la tumeur de la mère. Mais un système immunitaire fort bloque pendant longtemps leur croissance. Les cellules tumorales se propagent. Mais ils restent inactifs ou croissent très lentement sur plusieurs années. Pourquoi les métastases se propagent et se développent rapidement dans le corps, la science ne sait pas.

Une autre circonstance est connue: lorsque le nombre de cellules augmente dans les métastases, ces dernières sécrètent des facteurs de croissance. En conséquence, un réseau vasculaire et capillaire se forme autour de la tumeur maternelle. Par conséquent, la formation du cancer reçoit tous les nutriments au détriment des tissus sains du corps.

Ce qui détermine le taux de métastases?

Le taux de manifestation des signes cliniques des premières métastases dépend du type de tumeur et du degré de différenciation de ses tissus. Avec une différenciation élevée, les métastases commencent plus tard et moins souvent. Parfois, des métastases apparaissent immédiatement après la tumeur maternelle. Chez de nombreux patients, les métastases sont diagnostiquées dans un an ou deux. Des métastases latentes ("endormies") peuvent être détectées plusieurs années après la chirurgie. Un traitement spécial réduit la probabilité de métastases ou retarde ce processus malin..

La fréquence et les caractéristiques des métastases dépendent des facteurs suivants:

  • Stade de cancer au moment de l'initiation du traitement (plus la tumeur a été détectée et enlevée tôt, plus les chances que les cellules cancéreuses n'aient pas eu le temps de pénétrer dans les vaisseaux lymphatiques ou sanguins sont grandes).
  • Localisation des tumeurs (l'emplacement de la formation maternelle affecte la voie des métastases).
  • La forme de croissance tumorale et la structure histologique de la formation du cancer (les formes superficielles de cancer ne métastasent pas pendant de nombreuses années, les tumeurs infiltrantes donnent des métastases très tôt, le mélanome se métastase également rapidement, etc.).
  • La nature et l'étendue du traitement radical effectué (les pronostics les plus favorables pour les méthodes combinées).
  • Âge du patient (à un jeune âge, les tumeurs malignes se métastasent plus tôt).

Le pronostic de la maladie est déterminé après analyse de tous les facteurs énumérés.

  • lymphogène (les cellules tumorales pénètrent dans les vaisseaux lymphatiques et sont transférées aux ganglions lymphatiques les plus proches ou éloignés avec le flux sanguin);
  • hématogène (les cellules cancéreuses pénètrent dans les vaisseaux sanguins et sont transférées à d'autres organes avec le flux sanguin);
  • mixte (de cette façon, la plupart des tumeurs métastasent).

Les tumeurs malignes des organes péritonéaux et de la cavité pelvienne donnent de petites métastases "poussiéreuses" dans la cavité abdominale. En même temps que la diffusion du processus le long du péritoine, un épanchement hémorragique (ascite) se développe.

Comment diverses localisations de cancer métastasent?

Le plus souvent, des métastases se trouvent dans les ganglions lymphatiques, le foie et les poumons. Moins fréquemment - dans la peau, le pancréas, la rate, les muscles squelettiques et cardiaques. Une position intermédiaire dans la fréquence de détection est occupée par les reins et les glandes surrénales, les os et les systèmes nerveux centraux.

Présentons sous forme de corrélation les types de cancer (les plus courants) et les lieux typiques de localisation des métastases:

  • cancer du côlon, de l'estomac, du pancréas, de l'utérus et des ovaires - péritoine, foie, poumons;
  • cancer colorectal - glandes surrénales, foie, poumons;
  • cancer du poumon - le deuxième poumon, la glande surrénale, le foie;
  • cancer du sein, de la prostate, des reins, du pancréas - foie, os, poumons;
  • mélanome - foie, peau, poumons, tissu musculaire.

Quel est le danger des métastases?

Premièrement, la plupart des tumeurs commencent à métastaser lorsque le corps ne peut plus combattre le cancer.

Deuxièmement, les métastases interfèrent avec des organes et des systèmes importants pour fonctionner normalement..

Troisièmement, les métastases sont souvent accompagnées de douleurs intenses, aggravent considérablement l'état général du patient.

Enfin, la mort de la plupart des cancéreux s'explique précisément par les métastases de la tumeur de la mère.

Quels sont les signes de métastases??

La clinique du cancer métastatique est déterminée par la localisation des métastases.

Par exemple, des métastases dans la cavité abdominale conduisent à l'apparition d'une ascite. Les dommages à la colonne vertébrale et aux os tubulaires du squelette se manifestent par une tendance aux fractures et à une douleur intense dans le corps. Les principaux signes de métastases cérébrales sont des convulsions, des maux de tête sévères, des changements dans la nature et le niveau de conscience.

Comment identifier les métastases?

Méthodes de reconnaissance des métastases:

  • échographie;
  • Tomodensitométrie;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • radiographie de levé;
  • recherche sur les radio-isotopes;
  • tomographie par émission de positrons.

Ces méthodes permettent de déterminer la prévalence, l'ampleur et la nature de la croissance des métastases; leur germination dans les organes et les tissus, la pourriture et la suppuration; ainsi que le degré de régression sous l'influence du traitement.

Peut-on guérir les métastases?

Après l'ablation chirurgicale de la tumeur, une chimiothérapie active et une radiothérapie sont effectuées. L'objectif principal est la prévention des métastases.

Le traitement des métastases diagnostiquées s'effectue de la même manière que la tumeur mère est traitée:

  • chimiothérapie;
  • radiothérapie;
  • ablation chirurgicale (avec métastases simples).

La principale difficulté réside dans le fait que la plupart des métastases sont peu sensibles aux médicaments chimiothérapeutiques. Il y a très peu de chance de rémission. Par conséquent, le traitement est souvent effectué pour soulager les symptômes et prolonger la vie..

Les métastases sont la propagation d'une tumeur cancéreuse du foyer principal à d'autres endroits du corps (par exemple, le cerveau, le foie, etc.). Le mot "métastases" du grec ancien signifie "mouvement". Les métastases se produisent généralement dans la direction des voies de drainage lymphatique, ainsi que le long des vaisseaux veineux. Les tumeurs métastatiques sont très courantes aux stades avancés du cancer..

En se développant, les cellules cancéreuses peuvent se détacher de la tumeur primaire, pénétrer dans les vaisseaux lymphatiques et sanguins, circuler dans le sang et se métastaser dans les tissus normaux d'autres parties du corps. Auparavant, on pensait que seules les cellules d'une tumeur maligne étaient capables de métastases. Cependant, de nouvelles études montrent que d'autres cellules peuvent également se déplacer..

Mécanismes de croissance malins

Le cancer survient après qu'une cellule génétiquement endommagée ait produit ce que l'on appelle des cellules souches cancéreuses avec un phénotype malin dans le tissu. Ces cellules souches cancéreuses effectuent une mitose (division cellulaire) anormale (non contrôlée), ce qui fait que le nombre total de cellules cancéreuses à cet endroit augmente. Lorsque l'ensemble des cellules cancéreuses dans la région initiale acquiert un certain nombre, les cellules occupent un volume qui leur permet d'être détectées cliniquement - c'est ce qu'on appelle la tumeur primaire. Certaines cellules cancéreuses acquièrent également la capacité de pénétrer (germer) dans les tissus normaux environnants, formant une nouvelle tumeur. Les «tumeurs filles» nouvellement formées qui poussent dans les régions voisines sont appelées métastases locales..

Si nécessaire, des méthodes biochimiques et cytogénétiques pour déterminer le type de tissu sont utilisées pour identifier les cellules indifférenciées..

Cependant, l'introduction de cellules malignes dans les organes les plus proches ou éloignés n'entraîne pas nécessairement le développement d'une tumeur métastatique. Dans les organes et tissus éloignés, des cellules tumorales tout à fait viables sans croissance ont parfois été trouvées. Le développement de métastases peut ne pas se produire en raison de la résistance générale ou locale suffisante des tissus, de leurs propriétés immunoprotectrices.

Mouvement des métastases

Certaines cellules cancéreuses acquièrent la capacité de germer à travers les parois des vaisseaux lymphatiques et / ou sanguins, après quoi elles peuvent se propager à travers la circulation sanguine (cellules tumorales circulantes) vers d'autres zones et tissus du corps. Un tel processus est appelé (respectivement), propagation lymphatique ou hématogène..

Sur la photo: mécanismes de métastases

Une fois que les cellules tumorales ont atteint un autre endroit, elles s'arrêtent et pénètrent à nouveau dans la paroi du vaisseau ou la paroi de l'organe, continuant à se multiplier. Cela forme une autre tumeur cliniquement détectable. Lorsque les cellules cancéreuses se métastasent, une nouvelle tumeur est appelée tumeur secondaire ou métastatique, et ses cellules sont très souvent de structure et de métabolisme similaires à la tumeur d'origine.

Les rechutes et les métastases d'une tumeur maligne sont une complication grave, plus dangereuse pour la vie du patient que la tumeur primitive. La détection précoce de ces complications et un traitement spécialisé sont les principaux moyens de lutter pour l'espérance de vie des patients cancéreux.

Caractéristiques de la récidive et des métastases

Les observations cliniques et les données statistiques montrent que la fréquence et les caractéristiques des rechutes et des métastases chez les patients atteints de tumeurs malignes, qui déterminent le pronostic, dépendent d'un certain nombre de faits fiables:

I. De la stadification de la tumeur au moment du début du traitement spécialisé. Chez les patients cancéreux qui ont subi un traitement radical au stade I, dans lequel les cellules cancéreuses n'ont pas encore franchi la barrière tissulaire protectrice et n'ont pas pénétré le vaisseau lymphatique ou sanguin, on ne peut pas craindre une rechute ou des métastases. Mais c'est théoriquement. Il est pratiquement difficile de déterminer avec précision la véritable propagation du processus tumoral: si les cellules cancéreuses individuelles sont entrées dans le tractus lymphatique et si elles ont dépassé l'excision ou l'exposition aux radiations. Par conséquent, tous les patients qui ont terminé un traitement radical sont soumis à des examens obligatoires pendant les 2 premières années tous les 3 mois.

II. De la localisation de la tumeur. Une récupération stable des patients atteints d'un cancer de la peau se produit en moyenne dans 70 à 80%, et au stade I - dans 100%. La localisation tumorale affecte non seulement la fréquence des métastases, mais principalement la localisation des métastases. Ainsi, une tumeur cancéreuse de la partie anale du rectum peut métastaser aux ganglions lymphatiques inguinaux; tumeurs des sections ampullaire moyenne et supérieure - en haut du mésentère et dans les ganglions lymphatiques de la fibre pelvienne; cancer de la prostate - dans le système osseux (bassin, sacrum, colonne vertébrale). Avec la localisation d'une tumeur mammaire dans le quadrant interne, le pronostic peut être pire qu'avec une localisation dans le quadrant externe, etc..

III. De la forme de la croissance tumorale et de la structure histologique de la tumeur. Les formes superficielles de cancer de la peau se développent très lentement, sans métastases pendant de nombreuses années. Les tumeurs de type infiltrant se développent rapidement et se métastasent tôt. Les résultats les plus défavorables du traitement des patients atteints de cancer du poumon ont été notés dans les formes de cancer de bas grade. Des métastases rapides et une croissance rapide des métastases sont observées à. Les tumeurs exophytiques du tractus gastro-intestinal (polypoïde, champignon) sont moins malignes que les formes infiltrantes du même organe.

IV. De la nature et de l'étendue du traitement radical. Des résultats de traitement plus favorables sont observés avec les méthodes combinées.

V. Dès l'âge des patients. On sait qu'à un jeune âge, les rechutes et les métastases de tumeurs malignes se développent plus tôt et se manifestent plus sévèrement que chez les personnes âgées.

Il existe trois principaux moyens de métastases tumorales:

  • lymphogène (propagation des cellules cancéreuses à travers les vaisseaux lymphatiques);
  • hématogène (distribution dans la circulation sanguine);
  • implantation (pénétration des cellules cancéreuses à travers les membranes séreuses après que la tumeur a envahi les parois de l'organe affecté).

La voie lymphogène de pénétration est la plus caractéristique des tumeurs provenant du tissu épithélial. Sujette à la pénétration à travers les vaisseaux lymphatiques et les tumeurs constituées de tissu conjonctif (par exemple les sarcomes).

Souvent, les métastases lymphogènes sont retardées indéfiniment dans le ganglion lymphatique: si à ce moment une opération est effectuée et que les ganglions affectés sont retirés avec le foyer principal, alors la propagation ultérieure des processus malins peut être arrêtée.

La voie hématogène pour l'apparition de métastases est caractéristique des tumeurs de malignité moyenne et élevée. Souvent, des métastases à distance résultant de la voie hématogène peuvent être détectées plus tôt que les lésions malignes primaires. Ces métastases sont sujettes à une progression rapide et donnent des symptômes graves..

Il existe des métastases dites «dormantes» qui peuvent ne pas se manifester de quelque manière que ce soit pendant de nombreuses années après le traitement principal. Cependant, des circonstances complètement arbitraires peuvent provoquer la reprise du processus malin - un changement de résidence, du stress, un changement des niveaux hormonaux, un voyage dans une autre zone climatique.

Vidéo: comment se produisent les métastases

Symptômes des métastases

Les symptômes des métastases dépendent de leur emplacement. Des foyers principalement secondaires provoquent de graves lésions organiques et fonctionnelles.

Les organes cibles les plus typiques de la méthode hématogène de propagation des métastases sont: foie, poumons, moelle osseuse, cerveau, tissus adipeux, tissu osseux.

Avec la pénétration de métastases dans le tissu hépatique se développent: jaunisse, démangeaisons cutanées, insuffisance hépatique. Les métastases pulmonaires entraînent une altération des fonctions respiratoires, des processus inflammatoires dans les poumons et les bronches. Les métastases cérébrales conduisent au développement rapide d'une encéphalopathie. Les métastases osseuses sont les plus douloureuses - elles provoquent des douleurs atroces dans tout le corps..

Diagnostique

Il convient de rappeler que toutes les tumeurs ne contribuent pas au développement de métastases. Les tumeurs bénignes ne créent pas de lésions secondaires et ne se propagent pas au-delà des limites de leur propre membrane (c'est leur différence fondamentale par rapport au cancer malin).

Dans les métastases, à mesure que le nombre de cellules augmente, leur propre système d'approvisionnement en sang se forme - ainsi, les foyers secondaires prennent de l'oxygène et des nutriments pour les tissus sains. Cela conduit à l'épuisement du corps: c'est pourquoi le cancer s'accompagne presque toujours d'une perte de poids..

Les médecins expérimentés peuvent soupçonner la propagation des métastases par leurs effets indirects sur le corps. Les foyers secondaires, comme la tumeur principale, entraînent une perturbation importante de tous les systèmes, détruisant les tissus sains et libérant des toxines. Les décès par cancer résultent précisément des effets mortels des métastases sur le corps.

Vous pouvez diagnostiquer la présence de métastases en utilisant les mêmes méthodes qui vous permettent d'identifier les lésions malignes primaires:

  • radiographie classique;
  • échographie;
  • scintigraphie (examen radio-isotopique du tissu osseux);
  • Tomodensitométrie;
  • tomographie par émission de positrons;
  • test sanguin de laboratoire (général, biochimique, pour les marqueurs du cancer);
  • biopsie et examen histologique de la biopsie.

Les méthodes de visualisation vous permettent de localiser, de déterminer la taille, le degré de prévalence ou de décroissance, la nature de la croissance des métastases.

Méthodes de traitement

En fait, les traitements contre le cancer tels que la chimiothérapie et la radiothérapie sont principalement des mesures pour empêcher le développement de métastases après la suppression du foyer tumoral d'origine. La radiation et la chimiothérapie affectent principalement les cellules du corps qui se divisent activement - seules ces cellules sont cancéreuses. Malheureusement, ces méthodes affectent négativement les cellules et les tissus sains, en particulier - elles tuent l'immunité.

Par conséquent, tout traitement agressif des métastases et du cancer sous-jacent a des effets secondaires importants. D'une part, les cellules malignes sont détruites, mais d'autre part, le corps devient vulnérable même aux infections inoffensives..

Autres traitements des métastases:

  • thérapie ciblée;
  • thérapie immunologique;
  • ablation chirurgicale de métastases uniques;
  • embolisation des artères qui alimentent les métastases;
  • radiochirurgie;
  • thérapie symptomatique (palliative).

Thérapie ciblée (cible) - effet de médicaments spéciaux sur les cellules cibles (principalement les récepteurs responsables de la croissance et de la reproduction d'une tumeur maligne). Dans le même temps, l'effet sur les cellules saines est minime..

L'immunothérapie en oncologie est une méthode de traitement plutôt prometteuse. Cette méthode est utilisée dans les institutions médicales modernes spécialisées comme méthode supplémentaire expérimentale mais très efficace d'effet thérapeutique. L’immunothérapie consiste à influencer l’immunité du patient avec des anticorps monoclonaux, des vaccins et des facteurs de croissance..

L'ablation chirurgicale est recommandée en présence de métastases uniques, lorsqu'il est nécessaire d'alléger l'état du patient ou de tenter de prolonger sa vie. La chirurgie classique, ainsi qu'une technique d'élimination des tumeurs plus avancée - la radiochirurgie - sont souvent utilisées comme traitement palliatif (symptomatique). La probabilité de rémission après un traitement palliatif est minime..

L'embolisation des artères qui alimentent les métastases est également une méthode de traitement relativement nouvelle. S'il est impossible d'éliminer les foyers malins, il est alors possible de limiter au moins leur accès à l'oxygène et aux nutriments par embolisation (chevauchement) des gros vaisseaux sanguins.

Prévoir

Dans la plupart des cliniques russes, les patients au stade des métastases sont toujours traités comme des patients désespérés et condamnés. C'est pourquoi la thérapie aux stades avancés du cancer est mieux réalisée dans des institutions spécialisées ou à l'étranger. En Russie, les institutions qualifiées n'existent malheureusement que dans quelques grandes villes.

Parmi les hôpitaux impliqués dans le traitement adéquat des patients atteints de métastases, la clinique européenne de Moscou et le centre d'oncologie N.N. peuvent être recommandés. Blokhina "à Moscou. Cliniques d'Israël - "Top Ihilov", "Assuta", "Herzliya" ont fait leurs preuves. Le pronostic et le succès du traitement dépendent en grande partie du niveau de thérapie et du niveau de l'institution elle-même..