Régime recommandé pour le cancer de l'utérus

Teratoma

Il est clair que pendant le processus oncologique, une bonne nutrition ne peut avoir aucun effet direct sur l'état de santé. Cependant, une alimentation saine et un mode de vie en général peuvent affecter indirectement, car ils renforcent le système immunitaire, améliorent l'état général. Réduire la gravité des symptômes, etc. En plus des règles générales d'une alimentation saine et d'un menu équilibré, un régime contre le cancer de l'utérus implique l'utilisation de certains types d'aliments et l'évitement d'autres types d'aliments. Les caractéristiques du régime alimentaire de cette période et sa composition sont décrites dans ce document..

Recommandations générales

En plus de la composition du régime lui-même, qui sera discutée ci-dessous, il existe des recommandations générales concernant une alimentation saine et saine. Il vaut mieux les suivre pour que le régime soit le plus efficace..

  1. Abandonnez les mauvaises habitudes telles que fumer et boire;
  2. Ne pas trop manger, surveiller l'apport calorique, le réduire, si nécessaire, ramener le poids à la normale;
  3. N'utilisez que des produits naturels et de haute qualité;
  4. Mangez de façon fractionnée - souvent en petites portions;
  5. Mangez assez régulièrement;
  6. Évitez épicé et épicé;
  7. Évitez les frits - remplacez la friture par la cuisson, le ragoût, la cuisson sans huile;
  8. Abandonnez la graisse;
  9. Augmenter l'apport en fibres et réduire l'apport en protéines;
  10. Évitez les colorants artificiels;
  11. N'utilisez pas de conservateurs, car ces produits ont une activité tumorale élevée;
  12. Assurez-vous que votre alimentation est équilibrée en vitamines et en minéraux.

En général, les recommandations nutritionnelles et le stade de développement de la maladie n'ont pas de relation directe. À toutes les étapes du développement de la maladie, de son traitement, de sa guérison, etc..

Combien de temps devrait durer un tel régime avec cancer de l'utérus? Habituellement, il est recommandé d'y adhérer tout au long du traitement, pour commencer immédiatement après le diagnostic. La fin d'un régime n'est pas recommandée du tout, même après une guérison complète, car son observation peut indirectement réduire la probabilité de rechute. Cependant, un certain affaiblissement d'un tel régime est possible..

Produits populaires

Les produits dont l'utilisation est recommandée dans le cancer du col de l'utérus doivent répondre aux exigences suivantes - être naturels, ne pas avoir d'impact négatif sur le processus pathologique, avoir un effet positif sur tout le corps. Un tel régime aidera non seulement à augmenter l'immunité et à normaliser l'équilibre vitamino-minéral, mais peut également rendre le traitement plus efficace en raison de son effet direct sur le processus tumoral. Par exemple, si un aliment a une activité antitumorale, supprime la division cellulaire pathologique, etc..

Des fruits

Manger des fruits est extrêmement important, car ils contiennent de nombreuses substances utiles, vitamines et minéraux. Ils amélioreront non seulement l'état du corps, mais réduiront également la gravité des symptômes de la maladie, accéléreront la guérison après une intervention radicale, etc. Les types suivants sont les plus utiles et recommandés:

Ils doivent être consommés exclusivement frais ou dans le cadre de salades de fruits. Le traitement thermique ne doit pas être autorisé. Vous pouvez utiliser des jus naturels fraîchement pressés, des boissons aux fruits de votre propre préparation. Il est important que les fruits soient de haute qualité, respectueux de l'environnement et frais. Vous devez également les laver soigneusement..

Des légumes

Les légumes sont bons pour le corps avec ce diagnostic pour la même raison que les fruits. Ils sont également riches en vitamines et minéraux, peuvent saturer le corps avec des substances utiles. Contrairement aux fruits, ils sont également saturés de fibres, comme le montre également ce diagnostic. Les plus utiles seront les légumes et les plantes-racines:

Il est préférable d'utiliser ces produits crus, par exemple, dans le cadre de salades, si possible. S'ils ne sont pas aussi comestibles, ils peuvent être bouillis, cuits sans huile, ragoût, etc. Vous pouvez également faire cuire des bouillons de légumes..

Baies

En ce qui concerne le choix et la forme d'utilisation, les mêmes exigences s'appliquent aux baies qu'aux fruits. Ils ont le même effet positif sur le corps. Les types de baies suivants sont les plus recommandés pour une utilisation:

Tous sont efficaces dans la lutte contre l'oncologie du fait qu'ils contiennent des composants antitumoraux. Et en plus, des oxydants qui éliminent les radicaux libres et les toxines du corps, potentiellement capables de provoquer une croissance tumorale ou une rechute.

Céréale

Le régime alimentaire pour l'oncologie de l'utérus doit comprendre une quantité suffisante de céréales. Cela est dû au fait qu'ils sont riches en fibres et en certaines autres substances utiles. Ils vous permettent de normaliser le métabolisme, empêchant ainsi l'accumulation de toxines dans le corps. Les types de céréales suivants devraient être préférés:

Le pain de grains entiers est également indiqué pour l'utilisation, ce qui a le même effet positif sur le corps que les céréales bouillies et les plats d'accompagnement. Les haricots, les pois et le soja sont également recommandés..

Viande et poisson

La viande et la volaille blanches maigres devraient être préférées. Le poisson est également préférable de manger maigre, blanc. La seule espèce de poisson rouge recommandée est le saumon. Méthode de préparation - cuisson, ragoût, cuisson dans du papier d'aluminium sans huile et assaisonnement.

Verts et plus

Bien qu'il soit préférable d'éviter les assaisonnements et les épices dans cet état, il existe toujours une liste d'herbes recommandées. Il est possible et même nécessaire d'utiliser:

  1. Persil;
  2. Poivrons rouges avec modération;
  3. Coriandre.

Le curcuma, la racine de ginseng, le miel, la propolis, la moutarde, etc. sont également indiqués pour l'utilisation..

Boissons recommandées

Pendant cette période, le café et le thé doivent être évités, car ils contribuent à l'accumulation d'oxydants dans le corps, potentiellement capables de pénétrer dans les cellules et d'y former des bases insolubles. Il vaut mieux privilégier le thé vert et une décoction de rose musquée, qui ont un effet antioxydant..

Produits interdits

Vous ne pouvez pas utiliser ces groupes de produits:

  1. Saucisses, saucisses;
  2. Produits semi-finis;
  3. Bonbons;
  4. Confiserie;
  5. Achat de jus dans des sacs;
  6. De l'alcool;
  7. Un soda;
  8. Fast food;
  9. Chocolat, cacao, etc.;
  10. Épicé, frit, gras, fumé, en conserve.

Il peut y avoir d'autres contre-indications individuelles..

Exemple de ration

La nutrition pour l'oncologie du col peut être très variée. Un régime approximatif ressemble à ceci:

  1. Le premier petit déjeuner est un verre de jus de légumes;
  2. Deuxième petit déjeuner - fruits, bouillon d'églantier, fromage cottage;
  3. Déjeuner - soupe sur bouillon de légumes, un petit morceau de poulet bouilli avec un plat d'accompagnement de sarrasin, thé vert;
  4. Snack - fruits ou un verre de jus;
  5. Dîner - salade de légumes avec un morceau de poisson blanc au four, thé vert, bouillon d'églantier;
  6. Avant d'aller au lit, vous pouvez également boire un verre de kéfir ou de jus.

En variant les combinaisons de produits, vous pouvez faire une alimentation assez diversifiée.

Nutrition après ablation de l'utérus, régime contre le cancer (oncologie) de l'utérus

Nutrition du cancer de l'utérus

La nutrition pour l'oncologie utérine diagnostiquée doit être modifiée autant que possible. Le régime de l'apport alimentaire nécessite également des ajustements.

Produits autorisés

La première exigence nutritionnelle pour traiter le cancer de l'utérus est de ne manger que des aliments naturels enrichis. Il est important qu'ils renforcent le système immunitaire, aidant le corps à combattre une maladie dangereuse.

Il est important pour un patient atteint de cette maladie de préférer:

  • Fruits - pommes, poires, oranges, citrons. Le traitement thermique n'est pas recommandé..
  • Légumes - citrouille, chou-fleur, épinards, légumes verts, salade.
  • Baies - prunes, cassis, cynorrhodons. Ils contiennent des substances antitumorales, aident à éliminer les cancérogènes, les radicaux libres du corps..
  • Céréales - avoine, graines de lin, lentilles.
  • Viande et poisson sans gras - poulet, boeuf ou veau, saumon.
  • Certains types d'épices - coriandre, poivron rouge.
  • Le miel, la racine de ginseng et le curcuma bénéficieront également du cancer de l'utérus.

Produits interdits

Il est interdit à une femme atteinte d'un cancer de l'organe génital d'utiliser:

  • tous types de saucisses;
  • produits semi-finis;
  • des pâtisseries;
  • bonbons, desserts;
  • jus emballés;
  • de l'alcool
  • boissons gazeuses;
  • restauration rapide
  • cacao;
  • Chocolat;
  • boissons caféinées.

Le refus de salé, fumé, frit est requis. Les aliments en conserve - légumes, viande ou poisson - tombent sous le tabou.

Produits interdits

De l'alimentation des patients cancéreux, il est nécessaire d'exclure tous les produits difficiles à tolérer par l'organisme, difficiles à digérer. Tout d'abord, les bonbons sont interdits. Cela est dû à la teneur en glucides de leur composition, qui sont facilement absorbés et absorbés par les cellules cancéreuses. Cela conduit à leur croissance active et à l'intensification de la maladie..

Le régime alimentaire à n'importe quel stade du cancer du col utérin implique l'exclusion des variétés grasses de viande rouge, comme le bœuf.

L'utilisation d'un tel produit provoque la production d'insuline, ce qui peut servir à la croissance ultérieure de la malignité.

Les produits suivants peuvent entraîner une détérioration de l'état de santé des femmes atteintes de cancer:

  • viande fumée, saucisse;
  • cornichons, aliments en conserve;
  • boissons gazeuses, alcool;
  • pâtisseries, bonbons, chocolat;
  • nourriture instantanée;
  • plats épicés et gras;
  • thé noir fort, cacao.

Il est nécessaire de minimiser l'utilisation de sucre et de sel.

Chez les patients atteints de cancer, le métabolisme se détériore, par conséquent, une bonne nutrition doit être traitée avec soin. Les aliments interdits peuvent provoquer des effets secondaires.

Menu de régime exemplaire pour le cancer de l'ovaire

Le coût d'un ensemble de produits varie considérablement et dépend de nombreux facteurs, respectivement, les coûts financiers varient de 3 000 à 4 500 roubles par semaine.

Le régime pour le cancer du col utérin suggère d'utiliser des légumes, des baies et des fruits, qui ont été cultivés dans des zones écologiquement propres sans l'utilisation de divers additifs chimiques, comme base du régime. Des études médicales ont montré que dans la lutte contre la maladie et pour la prévenir, vous devez manger 4 à 5 portions d'aliments végétaux chaque jour, qui ne doivent pas être transformés, c'est-à-dire frais.

La priorité doit être accordée aux fruits aux couleurs vives et aux légumes-feuilles, car ils peuvent inhiber le développement des processus tumoraux. Malheureusement, dans de nombreuses régions, il est très difficile de se conformer à ces règles, car en hiver, le régime ne peut être enrichi qu'avec des légumes et des fruits de serre ou importés..

Les matières premières doivent être prises en quantités égales et infuser une cuillerée du mélange fini dans un verre d'eau bouillante et insister pendant une heure et demie. Après cela, la perfusion doit être filtrée et prise une demi-cuillère deux fois par jour, deux heures après le repas. Vous devez prendre un tel médicament pendant un an.

Régime pour le cancer du col de l'utérus, l'ovaire suggère de refuser de consommer les aliments et boissons suivants:

  • Aliments fumés, gras, épicés et très salés
  • Produits contenant des additifs artificiels
  • Produits de confiserie
  • Chocolat et cacao
  • Produits semi-finis
  • Thé fort
  • De l'alcool

La consommation de sel et de sucre doit être sévèrement limitée..

Régime pour le cancer du col utérin, l'ovaire peut avoir un menu de ce type:

  • Petit déjeuner: jus de carotte fraîchement préparé
  • Deuxième petit-déjeuner: bouillie de sarrasin avec une tranche de pain d'hier et une tasse de thé vert
  • Déjeuner: soupe à l'orge et aux légumes, ainsi qu'une tranche de pain d'hier, des betteraves cuites, des nouilles maison et du thé avec du lait ajouté
  • Dîner: casserole de fromage cottage et salade d'avocat et de légumes verts, ainsi que jus de fruits frais
  • Avant d'aller au lit: jus de pomme ou kéfir

DÉTAILS: Traitement après un cancer du pancréas

Régime pour le cancer du col de l'utérus, le cancer de l'ovaire doit être établi avec l'aide d'un médecin, car lui seul peut donner des recommandations exactes.

La base de votre alimentation dans le cadre d'un tel régime devrait être des légumes, des baies, ainsi que des fruits cultivés exclusivement dans des zones écologiquement propres sans utilisation d'additifs chimiques. Idéalement, les fruits étaient de pays, ou acquis au marché. Ensuite, vous pouvez être sûr que vous achetez un produit naturel du jardin.

Selon un certain nombre d'études médicales, dans la lutte contre la maladie, ainsi que pour sa prévention, vous devez manger quotidiennement 4 à 5 portions d'aliments à base de plantes. Cependant, il ne doit être soumis à aucun traitement thermique ou chimique - c'est-à-dire que les fruits doivent être frais.

Privilégiez les légumes-feuilles et les fruits aux couleurs vives - ce sont les produits qui peuvent ralentir le développement des processus tumoraux. Cependant, dans de nombreuses régions, il est assez difficile de suivre de telles règles alimentaires, car pendant la saison froide, le régime ne peut être enrichi qu'avec des légumes et des fruits importés ou de serre.

Le poisson joue un rôle particulièrement important dans l'alimentation, car il contient de nombreux acides gras utiles qui inhibent le développement des cellules cancéreuses. Si vous incluez de la viande dans votre menu, choisissez uniquement des variétés faibles en gras.

N'oubliez pas d'inclure les céréales germées, diverses céréales dans votre menu. Tous les produits peuvent être consommés sous forme bouillie, cuite et crue. S'il y a une double chaudière, vous pouvez également y faire cuire des aliments - cette méthode de préparation vous permet de maintenir les propriétés utiles maximales du produit.

Produits entièrement ou partiellement restreints

Le régime alimentaire contre le cancer du col de l'utérus prévoit la restriction des variétés grasses de viande rouge et de ses produits (saucisses, viandes fumées, jambon), de la restauration rapide, des produits semi-finis, des abats (cerveaux, langue, foie) des variétés grasses de poisson, de la sauvagine, des animaux réfractaires / des graisses de cuisson, Mayonnaise.

Il n'est pas permis d'inclure des bouillons de viande / poisson riches et des premiers plats basés sur eux dans le régime.

L'utilisation limitée du poisson / de la viande en conserve, des œufs de poule durs, de la confiserie, des plats salés, épicés et marinés, du sucre blanc, de la levure, des produits à base de farine, des produits de boulangerie, du lait entier.

Parmi les boissons, il n'est pas recommandé de boire des boissons gazeuses, du thé noir, des jus emballés, du cacao, du café fort.

Tableau des produits interdits

Protéines, gGraisses, gGlucides, gCalories, kcal

Légumes et légumes verts

légumes en conserve 1,5 0,2 5,5 30 pois 6,0 0,0 9,0 60 radis blanc 1,4 0,0 4,1 21 céleri (racine) 1,3 0,3 6,5 32 raifort 3,2 0,4 10,5 56

Des fruits

prunes 0,8 0,3 9,6 42

Baies

groseilles à maquereau 0,7 0,2 12,0 43 groseilles 1,0 0,4 7,5 43

Champignons

champignons 3,5 2,0 2,5 30

Farine et pâtes

pâtes 10,4 1,1 69,7 337 boulettes 7,6 2,3 18,7 155 boulettes 11,9 12,4 29,0 275

Produits de boulangerie

pain de blé 8,1 1,0 48,8 242

Confiserie

biscuits 7,5 11,8 74,9 417 gâteau 3,8 22,6 47,0 397 pâte sablée 6,5 21,6 49,9 403

Gâteaux

gâteau 4,4 23,4 45,2 407

Chocolat

chocolat 5,4 35,3 56,5 544

Matières premières et assaisonnements

assaisonnements 7,0 1,9 26,0 149 moutarde 5,7 6,4 22,0 162 ketchup 1,8 1,0 22,2 93 mayonnaise 2,4 67,0 3,9 627 chili 2,0 0, 2 9,5 40 sucre 0,0 0,0 99,7 398 sel 0,0 0,0 0,0 -

Produits laitiers

crème 35% (grasse) 2,5 35,0 3,0 337

Produits carnés

gras de porc 11,4 49,3 0,0 489 gras 2,4 89,0 0,0 797 bœuf 18,9 19,4 0,0 187 bacon 23,0 45,0 0,0 500 poitrine de poitrine fumée 7, 6 66,8 - 632

Saucisses

saucisse fumée 16,2 44,6 0,0 466 saucisse fumée 9,9 63,2 0,3 608

Oiseau

poulet frit 26,0 12,0 0,0 210 poulet fumé 27,5 8,2 0,0 184 canard fumé 19,0 28,4 0,0 337

Oeufs durs 12,9 11,6 0,8 160

Poisson et fruits de mer

poisson fumé 26,8 9,9 0,0 196 poisson en conserve 17,5 2,0 0,0 88

Huiles et graisses

margarine à la crème 0,5 82,0 0,0 745 huile de cuisson 0,0 99,7 0,0 897 graisse de porc fondue 0,0 99,6 0,0 896

Quelles conséquences peuvent conduire à la malnutrition dans le cancer du col utérin??

Le cancer de tout organe est considéré comme une maladie oncologique plutôt agressive, et la malnutrition peut aggraver encore l'état d'une femme et entraîner rapidement la mort. L'utilisation de produits interdits conduit au fait qu'une tumeur de nature maligne continue de progresser et provoque le développement d'effets secondaires.

Chez les patients en oncologie, les processus métaboliques dans le corps sont généralement altérés et, compte tenu de ce facteur, une attention accrue doit être accordée à la nutrition.

À ce jour, un grand nombre de régimes alimentaires ont été développés qui peuvent être utilisés pour un tel cancer du pénis. Il convient de rappeler que le régime alimentaire n'est pas une panacée, mais qu'il n'est qu'une des méthodes de traitement combiné..

Une mauvaise nutrition pendant le cancer du cou de l'organe génital conduit au fait que trop de graisses et de toxines commencent à pénétrer dans le corps du patient. Leur accumulation excessive provoque une augmentation et une accélération de la prolifération des cellules tumorales et il en résulte une détérioration encore plus grande du bien-être des femmes.

Une bonne nutrition dans le cancer est considérée comme l'une des conditions du succès du traitement d'une telle maladie. Le taux de reproduction des cellules pathologiques et leur progression dans tout le corps féminin dépendent des plats consommés, bien que dans une faible mesure. Les chances d'éliminer la pathologie sont considérablement augmentées si le patient se conforme à toutes les recommandations du médecin traitant, observe une bonne nutrition et se livre à des exercices physiques.

Les principes de base de la nutrition dans les tumeurs malignes

Le régime pour le cancer du col utérin suggère d'utiliser des légumes, des baies et des fruits, qui ont été cultivés dans des zones écologiquement propres sans l'utilisation de divers additifs chimiques, comme base du régime. Des études médicales ont montré que dans la lutte contre la maladie et pour la prévenir, vous devez manger 4 à 5 portions d'aliments végétaux par jour, qui ne doivent pas être transformés, c'est-à-dire frais. La priorité doit être accordée aux fruits de couleur vive et à feuilles vertes, car ils peuvent inhiber le développement des processus tumoraux.

Les matières premières doivent être prises en quantités égales et infuser une cuillerée du mélange fini dans un verre d'eau bouillante et insister pendant une heure et demie. Après cela, la perfusion doit être filtrée et prise une demi-cuillère deux fois par jour, deux heures après le repas. Vous devez prendre un tel médicament pendant un an.

Le régime alimentaire pour l'oncologie utérine est abordable, simple et en aucun cas nouveau. La base de l'alimentation devrait être des plantes cultivées sans additifs chimiques dans des zones écologiquement propres avec des propriétés anticancéreuses connues de tous depuis l'enfance. Il:

  • l'ail, l'oignon, les asperges;
  • légumineuses (pois, haricots);
  • chou, brocoli, radis;
  • graines et noix de citrouille;
  • tomates, carottes, betteraves, pommes de terre;
  • fruits, baies, agrumes;
  • aneth et persil.

Les médecins disent que dans le processus de lutte contre la maladie et pour sa prévention, vous devez consommer au moins 5 portions d'aliments végétaux frais et non transformés par jour..

Une bonne nutrition pour le cancer invasif du col implique également l'inclusion dans le régime alimentaire de poissons riches en inhibant le développement de tumeurs avec des acides gras. Il est conseillé d'utiliser des produits à base de viande pas trop souvent et des variétés faibles en gras. Il est nécessaire d'avoir du lait, des produits laitiers et du fromage à pâte dure dans l'alimentation. Les céréales germées, une variété de céréales, le granola, les vermicelles, le miel naturel seront très utiles pour la santé. Parmi les boissons, la préférence devrait être donnée au thé vert fraîchement infusé, à l'eau minérale naturelle et aux jus.

Lors de la cuisson des aliments, il est recommandé de faire bouillir, cuire ou cuire à la vapeur. La nourriture doit être prise en petites portions plusieurs fois par jour.

Dans les stades ultérieurs de ce cancer ou pendant la chimiothérapie, les patients peuvent ressentir une diminution de l'appétit et une diminution du poids corporel, ce qui est un signe certain d'épuisement. À ce moment, le régime devrait contenir tous les nutriments nécessaires au fonctionnement normal. Cependant, se précipiter à l'extrême, manger des aliments gras riches en calories, n'en vaut pas la peine. Aliments faciles à digérer et faibles en gras à ce moment.

Quels aliments doivent être utilisés comme aliments?

Cela vaut la peine d’envisager des produits adaptés. Les avantages particuliers sont:

  1. Les carottes contiennent la substance falkarinol, qui aide à réduire le risque de cancer, ralentit la croissance des cellules cancéreuses. Mieux vaut manger cru.
  2. Les betteraves sont également réputées pour leurs propriétés anti-cancéreuses. C'est pourquoi les experts conseillent de l'utiliser en grande quantité..
  3. Le poivron rouge chaud est efficace dans la lutte contre la maladie.
  4. Le curcuma est considéré comme un antioxydant, ce qui lui permet d'agir sur une variété de pathologies. Des études ont été menées qui ont montré qu'il inhibe la propagation des métastases..
  5. Le thé vert bloque la croissance des tumeurs, prévient l'apparition de nécrose.

En plus des produits énumérés ci-dessus, il convient d'utiliser les éléments suivants:

  • fruits, en particulier mangues, grenades, abricots;
  • légumes, brocoli, tomates, persil;
  • saumon et autres poissons;
  • moutarde;
  • mon chéri;
  • L'avoine.

Quels produits sont interdits?

Certains aliments peuvent aggraver votre état:

  • produits semi-finis;
  • aliments fumés et salés;
  • muffin;
  • aliments gras et frits;
  • Chocolat.

Lait aigre et produits céréaliers

Parmi les produits laitiers fermentés, il est préférable de choisir le kéfir, le yogourt et le fromage cottage faible en gras. Utilisez-les tous les jours, mais avec modération. Le fromage ne peut pas être consommé tous les jours et seulement quelques tranches. Parmi les produits de boulangerie, privilégiez le pain de grains entiers. Parfois, il peut être remplacé par du pain. Il faut abandonner complètement le muffin et le pain blanc. La bouillie devrait également être à grains entiers. Ils contiennent une grande quantité de vitamines et apportent des bienfaits inestimables à l'organisme: éliminer les toxines, améliorer la fonction intestinale, abaisser le cholestérol

Fruits et baies contre le cancer

Les fruits aideront également à faire face aux manifestations de la maladie et à soulager la maladie. Les experts conseillent d'utiliser:

  1. Abricot. Les propriétés anti-cancéreuses sont attribuées aux noyaux d'abricot. Mais il y a à la fois des partisans et des opposants ardents à cette théorie. Le fruit lui-même contient un grand nombre de vitamines et de minéraux: calcium, fer, magnésium, potassium, vitamines A, E, C, B1, B2, B6, B9.
  2. Grenat. Il est scientifiquement prouvé que ce fruit arrête la poursuite de la croissance des cellules cancéreuses. Pour obtenir l'effet, vous devez boire 3 tasses de jus par jour. Ensemble, vous pouvez prendre des suppléments qui contiennent la substance génistéine. Vous pouvez manger du soja, car elle a aussi de la génistéine.
  3. Le pamplemousse contient la substance lycopène, qui aide à combattre les tumeurs. Dans ce fruit, il est légèrement inférieur à celui des tomates. Mais le pamplemousse n'est pas inférieur à ce dernier en valeur pour la santé. En plus du lycopène, une grande quantité de vitamine C.
  4. Baies: framboises, myrtilles, mûres. Ils contiennent des anthocyanes - des substances qui combattent les cellules cancéreuses. De plus, ils sont riches en antioxydants et en acide ellaginique. Lorsqu'ils sont ajoutés au régime alimentaire, ils peuvent aider même avec le cancer du col utérin de stade 2, et pas seulement au début de la maladie.

Produits potentiellement nocifs

En cas de cancer du col de l’utérus, tous les produits mal tolérés par son corps doivent être exclus de la nutrition de la femme. Tout d'abord, vous devez abandonner la consommation de bonbons. Le fait est qu'ils contiennent des glucides, qui sont assez facilement absorbés et rapidement absorbés par les cellules cancéreuses. Progressivement, ils commencent à croître rapidement et entraînent ainsi une nouvelle progression de la maladie.

Les experts recommandent d'arrêter de manger de la viande rouge, comme le bœuf. Cela est dû au fait que la consommation de cette viande dans le corps provoque la production d'insuline, ce qui active la croissance et le développement de tumeurs malignes..

Les produits suivants peuvent aggraver le bien-être d'une femme atteinte d'un cancer:

  • divers cornichons;
  • saucisses et viandes fumées;
  • alcool et boissons gazeuses;
  • confiserie;
  • chocolat et cacao;
  • Fast food;
  • aliments épicés et riches en matières grasses;
  • thé noir trop fort.

Le sucre et le sel, lorsqu'une personne a un organe cancéreux, doivent être consommés en quantité minimale.!

Types de thérapie

Le régime alimentaire pour le cancer du col utérin devrait comprendre des décoctions et des infusions d'herbes spéciales. Selon la recette de l'un d'eux, il est nécessaire de verser une cuillère à café d'un mélange préparé à parts égales des plantes médicinales suivantes avec un verre d'eau bouillante:

  • banane plantain;
  • Succession;
  • achillée;
  • trèfle doux médicinal;
  • Millepertuis
  • armoise paniculée;
  • Graines d'aneth;
  • tatarnik épineux;
  • racines de sauge et d'ortie.

DÉTAILS: Strabisme chez les enfants: causes et traitement

Infusé pendant une demi-heure et infusion forcée doit être pris le matin et le soir pour un demi-verre après avoir mangé pendant un an.

Le cancer du col utérin est une tumeur maligne qui se développe dans la région cervicale. Cette forme de cancer, le cancer est l'un des premiers endroits parmi les maladies oncologiques des organes génitaux. Le plus souvent, l'oncopathologie affecte les femmes âgées de 35 à 55 ans.

Le traitement radiologique du cancer du col de l'utérus est une priorité, surtout si le processus de cancer est au troisième ou quatrième stade. Si une pathologie est détectée à un stade précoce, la radiothérapie est combinée avec la chirurgie.

L'exposition aux rayonnements implique une exposition aux cellules cancéreuses par les rayons X, ce qui conduit à la destruction des tissus atypiques et à l'arrêt de leur croissance. Dans le même temps, les cellules saines subissent des dommages minimes..

Exposition interne

Le cancer du col utérin est l'une des maladies très graves chez la femme. Diverses méthodes sont utilisées pour son traitement, dont l'une est la radiothérapie..

Cette méthode consiste à irradier la zone à problème à l'aide de rayons X, entraînant la destruction des cellules cancéreuses. Les cellules saines dans ce cas ont également un effet, mais elles ne sont pas aussi fortes.

Il est très important de comprendre que de nombreuses circonstances influencent l'efficacité de la radiothérapie. Ce sont les caractéristiques de santé du patient, le stade de la maladie, les pathologies concomitantes, la présence de mauvaises habitudes, la nutrition.

Les indications

Cancer du col utérin.

Produits interdits

Comme il existe des produits qui contribuent à améliorer le bien-être et vice versa, la détérioration.

Nutrition interdite contre le cancer

Le régime pour le cancer du col utérin implique l'exclusion des produits suivants:

  • cornichons;
  • viandes fumées;
  • aliments trop gras et frits;
  • boissons alcoolisées et gazéifiées;
  • confiserie;
  • Chocolat;
  • Nourriture génétiquement modifiée;
  • produits semi-finis.

Important! Le sel, le sucre et les épices doivent être utilisés en quantités limitées..

Produits nocifs

Le régime contre le cancer de l'utérus nie l'utilisation de boissons et d'aliments tels que:

  • alcool fort;
  • boissons gazeuses;
  • café, cacao;
  • thé noir fort;
  • bonbons et sucreries;
  • produits d'additifs chimiques fumés, épicés, salés, gras et contenant;
  • produits semi-finis, aliments en conserve et marinades;
  • saucisses.

Une alimentation équilibrée et variée pour le cancer du col de l'utérus est, surtout, un programme équilibré, systématique et coordonné de manger des aliments, dans chaque cas où les restrictions individuelles et les recommandations du médecin traitant sont prises en compte.

DÉTAILS: Traitement du cancer des voies biliaires - Traiter le foie

Légumes contre le cancer

Avec le cancer, les légumes doivent être consommés à chaque repas. La norme quotidienne est d'au moins 500 g. Tous les légumes sont nécessaires, mais il en existe un certain nombre particulièrement utiles pour l'apparition d'une tumeur cancéreuse:

  1. Le brocoli est une source indispensable de substances précieuses. Ce légume est particulièrement utile pour les maladies gynécologiques. Il contient une énorme quantité de vitamines (C, E, A) et d'oligo-éléments (fer, magnésium, phosphore, potassium, calcium, sodium, iode). La nutrition pour le cancer du col utérin comprend également d'autres types de chou: chou-fleur, chou blanc, choux de Bruxelles. Utilisez-les comme accompagnement ou dans des salades..
  2. Les tomates sont incluses dans le menu des patients cancéreux principalement en raison de la teneur en lycopène. Il s'agit d'une substance qui empêche le processus de mutation génétique et protège les cellules saines de la destruction. Notre corps ne produit pas de lycopène, il est donc très important de le faire passer dans les aliments.
  3. Les asperges contiennent des polysaccharides qui, selon les scientifiques, combattent les tumeurs. Il est riche en choline, biotine et acide folique, qui maintiennent une glycémie optimale. Les flavonoïdes des asperges ont des propriétés anticancéreuses et anti-inflammatoires.
  4. La citrouille améliore le métabolisme, renforce l'immunité et tue les cellules cancéreuses. Il contient des vitamines B et C, du carotène, du fer, du phosphore, du potassium et de nombreux autres oligo-éléments essentiels. Mais les personnes ayant des problèmes d'estomac devraient limiter leur utilisation de ce légume..
  5. Les carottes sont incluses dans le menu de presque tous les patients cancéreux. Le bêta-carotène, qui est l'un de ses principaux éléments, peut inhiber le développement de «mauvaises» cellules. Il y a de vraies histoires dans lesquelles les gens étaient guéris du cancer au stade initial, buvant chaque jour plusieurs verres de jus de carotte fraîchement pressé.
  6. Betterave. Des cas de guérison du cancer de personnes qui mangent des betteraves quotidiennement sont connus. Les substances spéciales qu'il contient ont des propriétés anticancéreuses. Ils sont appelés anthocyanes. Les experts recommandent de boire environ 500 à 600 ml de jus par jour quotidiennement. Avant utilisation, le jus doit être au réfrigérateur ou sur la fenêtre pendant au moins 2 heures. Fraîchement pressé, il provoque des nausées, des vomissements, une diminution de la pression et un certain nombre d'autres symptômes secondaires.
  7. Un radis. Au cours des recherches, il a été prouvé que ce légume a un effet anti-cancer. Mais pour que ces propriétés se révèlent, le radis doit se trouver à l'air frais. Par conséquent, vous devez l'utiliser comme ceci: râper et laisser infuser pendant environ une demi-heure.
  8. Verts: épinards, persil, cresson, etc. Il vaut mieux le manger sous sa forme brute, afin qu'il conserve un maximum de vitamines. Les verts peuvent être ajoutés aux salades, aux plats principaux ou dans les smoothies aux légumes et aux fruits.

N'oubliez pas de lire: Cancer du col utérin

Produits autorisés

Le régime alimentaire pour le cancer du col utérin comprend des soupes végétariennes avec divers légumes et céréales, des aliments riches en protéines animales (boeuf maigre, poulet, lapin, dinde), des œufs de poule à la coque, du fromage cottage, des légumineuses.

Il est utile d'inclure divers légumes / fruits dans l'alimentation - tomates, betteraves de table, courgettes, chou-fleur, asperges, chou-rave, herbes de jardin, carottes, brocoli, aubergine, concombres, varech, germe de blé, abricots, poires, raisins, mandarines, fraises, bananes, pommes, pêches, framboises, melons, qui peuvent être consommés crus et cuits.

Obligatoire est la présence dans l'alimentation de produits énergivores - caviar d'esturgeon, œufs à la coque, beurre, pain aux grains, poisson rouge, crème, crème sure, pain complet, pommes de terre bouillies, thon, millet et céréales de sarrasin, chocolat, miel hareng, fromage, fruits secs, noix et graines.

Les huiles végétales, l'huile de poisson, le cognac, les vins secs / fortifiés, la bière (20-30 ml) doivent être présents dans l'alimentation. Comme boissons, thé vert, bouillon d'églantier, tisanes, eau de table sans dioxyde de carbone, les jus fraîchement préparés sont utiles.

Tableau des produits approuvés

Protéines, gGraisses, gGlucides, gCalories, kcal

Légumes et légumes verts

Choux de Bruxelles 4,8 0,0 8,0 43 chou-fleur 2,5 0,3 5,4 30 chou-fleur bouilli 1,8 0,3 4,0 29 pommes de terre bouillies 2,0 0,4 16,7 82 carottes bouillie 0,8 0,3 5,0 25 betteraves 1,5 0,1 8,8 40 betteraves bouillies 1,8 0,0 10,8 49 soja 34,9 17,3 17,3 17,3 381 haricots 7,8 0, 5 21,5 123

Des fruits

oranges 0,9 0,2 8,1 36 pamplemousse 0,7 0,2 6,5 29 citrons 0,9 0,1 3,0 16

Noix et fruits secs

noix 15,0 40,0 20,0 500 raisins secs 2,9 0,6 66,0 264 abricots secs 5,2 0,3 51,0 215 graines de citrouille 24,5 45,8 4,7 556

Céréales et céréales

bouillie de sarrasin au lait 4,2 2,3 21,6 118 bouillie de semoule au lait 3,0 3,2 15,3 98 flocons d'avoine avec de l'eau 3,0 1,7 15,0 88 riz bouilli blanc 2,2 0, 5 24,9 116 brun riz 7,4 1,8 72,9 337

Farine et pâtes

nouilles 12,0 3,7 60,1 322

Produits de boulangerie

craquelins de pain blanc 11,2 1,4 72,2 331

Chocolat

chocolat 5,4 35,3 56,5 544

Matières premières et assaisonnements

miel 0,8 0,0 81,5 329

Produits laitiers

lait 3,2% 2,9 3,2 4,7 59 lait concentré 7,2 8,5 56,0 320 kéfir 3,2% 2,8 3,2 4,1 56 crème 20% (matière grasse moyenne) 2,8 20, 0 3,7 205 crème sure 25% (classique) 2,6 25,0 2,5 248 lait cuit fermenté 2,8 4,0 4,2 67

Oiseau

poitrine de poulet bouillie 29,8 1,8 0,5 137 pilon de poulet bouilli 27,0 5,6 0,0 158 dinde 19,2 0,7 0,0 84 filet de dinde bouillie 25,0 1,0 - 130

omelette 9,6 15,4 1,9 184 œufs à la coque mollets 12,8 11,6 0,8 159

Poisson et fruits de mer

poisson bouilli 17,3 5,0 0,0 116 saumon rose 20,5 6,5 0,0 142 caviar rouge 32,0 15,0 0,0 263 caviar de cabillaud 24,0 0,2 0,0 115 saumon 19, 8 6,3 0,0 142 hareng 16,3 10,7 - 161 cabillaud (foie dans l'huile) 4,2 65,7 1,2 613 truite 19,2 2,1 - 97

Huiles et graisses

huile végétale 0,0 99,0 0,0 899 beurre de paysan non salé 1,0 72,5 1,4 662 huile de germe de blé 0,0 100,0 0,0 884 huile de lin 0,0 99,8 0,0 898

Breuvages alcoolisés

sherry vin blanc 0,0 0,0 3,0 126 vin rouge Cahors 0,0 0,0 16,0 147 vin rouge sec 0,2 0,0 0,3 68

Boissons non alcoolisées

eau minérale 0,0 0,0 0,0 - thé vert 0,0 0,0 0,0 -

Jus et compotes

compote 0,5 0,0 19,5 81 jus 0,3 0,1 9,2 40 gelée 0,2 0,0 16,7 68

Nutrition pour le cancer du col utérin

Lorsqu'une femme identifie une pathologie aussi dangereuse et grave que le cancer du col de l'utérus, son mode de vie change complètement. Les experts disent que des produits bien choisis en combinaison avec des remèdes naturels aident à accélérer la récupération avec un diagnostic aussi difficile. Une alimentation équilibrée pour le cancer du col utérin contribue à augmenter l'efficacité de la thérapie et même à ralentir le développement du processus pathologique.

Il a été prouvé que l'un des facteurs déclenchants de l'oncologie du cou de l'organe génital est considéré comme une mauvaise nutrition, c'est-à-dire l'utilisation de ces produits qui provoquent diverses perturbations métaboliques dans le corps. Pour cette raison, une place importante dans la vie d'un patient atteint d'oncologie cervicale doit être prise par la bonne organisation de la nutrition, ce qui implique la préparation d'un certain régime.

Ce que les femmes peuvent et doivent manger avec le cancer du col utérin?

Le régime alimentaire du cancer du col utérin doit nécessairement être riche en produits aux propriétés anti-cancéreuses qui sont cultivés et produits dans des zones écologiquement propres. Une nutrition spéciale a un effet positif sur le corps féminin et aide à arrêter la progression de la maladie..

En fait, il existe de nombreux produits de ce type:

  1. Les carottes sont une source de pesticide - le falkarinol, qui ralentit la division des cellules pathologiques et réduit le risque de cancer.
  2. Le poivron rouge chaud a un effet néfaste sur les tumeurs cancéreuses de l'intérieur, par conséquent, il contribue au traitement du cancer.
  3. La betterave contient une substance telle que la bétadine, ce qui lui donne une couleur bordeaux. La betterave contre le cancer aide à arrêter la progression des cellules cancéreuses dans tout le corps humain et à accélérer le processus de guérison.
  4. Le thé vert est une source de flavonoïdes, qui ont un effet bloquant sur la croissance des néoplasmes malins. De plus, ces substances aident à éliminer les radicaux libres du corps féminin et à prévenir la nécrose cellulaire..
  5. Le curcuma est considéré comme un produit doté d'une forte propriété antioxydante et empêche l'apparition de métastases dans diverses parties du corps..

En outre, une nutrition spéciale pour le cancer du col de l'utérus devrait contenir les produits suivants:

À des fins préventives et pour maintenir le fonctionnement normal de l'organisme avec une pathologie déjà identifiée, vous devez consommer quotidiennement autant d'aliments d'origine végétale que possible. Dans le régime alimentaire d'un patient oncologique, il devrait y avoir des fruits avec une couleur saturée brillante et des verts, dans lesquels il y a beaucoup d'antioxydants et de chlorophylle. Grâce à eux, il est possible d'arrêter le processus de formation et de division des cellules cancéreuses, et également de prévenir la dégénérescence atypique des tumeurs bénignes.

En oncologie du col de l'utérus, une place particulière appartient aux acides gras, donc une variété d'huile de poisson et d'huile végétale doit être présente au menu aussi souvent que possible. Il est important de consommer plus de produits laitiers qui, en cas de maladie, deviennent les principaux fournisseurs de protéines du corps féminin. Il est recommandé que les femmes en oncologie mangent le moins possible de viande, tout en privilégiant les variétés allégées.

Les céréales germées, les céréales, les vermicelles et le miel naturel seront également bénéfiques pour la santé des femmes..

Il est recommandé de soumettre tous les produits anticancéreux ci-dessus à un traitement thermique minimal, ce qui contribue à leur préserver les composants biologiquement actifs. Il est préférable de cuisiner au bain-marie, de cuire ou de faire bouillir, et de manger des aliments crus.

Avec cette maladie, les femmes peuvent utiliser le menu suivant:

Petit déjeuner:

Jus de carotte ou de betterave fraîchement pressé.

Le déjeuner:

Bouillie de sarrasin au thé vert et une tranche de pain.

Dîner:

Soupe de légumes à l'orge et une tranche de pain d'hier; nouilles maison; betteraves cuites et thé au lait.

Dîner:

Casserole de fromage cottage; Salade de légumes; jus frais.

Avant d'aller au lit, vous pouvez boire un peu de kéfir.

La nutrition pour l'oncologie du col utérin doit être choisie en tenant compte des prescriptions du médecin observant le patient. Le régime alimentaire d'une femme peut être complété par diverses décoctions à base de plantes préparées à la maison. De plus, il est recommandé d'utiliser uniquement des aliments fraîchement préparés, car des substances cancérigènes se forment dans les produits qui ont résisté pendant un certain temps au réfrigérateur.

Produits potentiellement nocifs

En cas de cancer du col de l’utérus, tous les produits mal tolérés par son corps doivent être exclus de la nutrition de la femme. Tout d'abord, vous devez abandonner la consommation de bonbons. Le fait est qu'ils contiennent des glucides, qui sont assez facilement absorbés et rapidement absorbés par les cellules cancéreuses. Progressivement, ils commencent à croître rapidement et entraînent ainsi une nouvelle progression de la maladie.

Les experts recommandent d'arrêter de manger de la viande rouge, comme le bœuf. Cela est dû au fait que la consommation de cette viande dans le corps provoque la production d'insuline, ce qui active la croissance et le développement de tumeurs malignes..

Les produits suivants peuvent aggraver le bien-être d'une femme atteinte d'un cancer:

  • divers cornichons;
  • saucisses et viandes fumées;
  • alcool et boissons gazeuses;
  • confiserie;
  • chocolat et cacao;
  • Fast food;
  • aliments épicés et riches en matières grasses;
  • thé noir trop fort.

Le sucre et le sel, lorsqu'une personne a un organe cancéreux, doivent être consommés en quantité minimale.!

Quelles conséquences peuvent conduire à la malnutrition dans le cancer du col utérin??

Le cancer de tout organe est considéré comme une maladie oncologique plutôt agressive, et la malnutrition peut aggraver encore l'état d'une femme et entraîner rapidement la mort. L'utilisation de produits interdits conduit au fait qu'une tumeur de nature maligne continue de progresser et provoque le développement d'effets secondaires.

Chez les patients en oncologie, les processus métaboliques dans le corps sont généralement altérés et, compte tenu de ce facteur, une attention accrue doit être accordée à la nutrition.

À ce jour, un grand nombre de régimes alimentaires ont été développés qui peuvent être utilisés pour un tel cancer du pénis. Il convient de rappeler que le régime alimentaire n'est pas une panacée, mais qu'il n'est qu'une des méthodes de traitement combiné..

Une mauvaise nutrition pendant le cancer du cou de l'organe génital conduit au fait que trop de graisses et de toxines commencent à pénétrer dans le corps du patient. Leur accumulation excessive provoque une augmentation et une accélération de la prolifération des cellules tumorales et il en résulte une détérioration encore plus grande du bien-être des femmes.

Une bonne nutrition dans le cancer est considérée comme l'une des conditions du succès du traitement d'une telle maladie. Le taux de reproduction des cellules pathologiques et leur progression dans tout le corps féminin dépendent des plats consommés, bien que dans une faible mesure. Les chances d'éliminer la pathologie sont considérablement augmentées si le patient se conforme à toutes les recommandations du médecin traitant, observe une bonne nutrition et se livre à des exercices physiques.

Nutrition pour l'oncologie de l'utérus

Nutrition pour l'oncologie de l'utérus


Nutrition pour l'oncologie de l'utérus

De nombreux livres ont été écrits sur les avantages d'une alimentation saine et appropriée, mais peu de gens savent qu'un régime alimentaire correctement composé d'aliments sains est l'un des principaux éléments du traitement du cancer. Une nutrition strictement équilibrée dans le cancer de l'utérus peut améliorer l'efficacité du traitement et, dans certains cas, ralentir complètement le développement du processus pathologique.

Des spécialistes dans le domaine de la médecine ont prouvé que les facteurs qui provoquent le développement du cancer de l'utérus comprennent la malnutrition, à savoir l'utilisation d'aliments nocifs qui provoquent des troubles métaboliques dans le corps. Par conséquent, une bonne organisation de la nutrition, c'est-à-dire une alimentation correctement composée, est d'une grande importance pour les femmes atteintes d'un cancer de l'utérus..

Caractéristiques d'une bonne nutrition pour le cancer de l'utérus

Le régime alimentaire des patientes atteintes d'un cancer de l'utérus implique l'utilisation d'un certain nombre de produits naturels ayant les propriétés de ralentir ou d'empêcher le développement de cellules cancéreuses. Une alimentation quotidienne bien composée devrait viser à résoudre plusieurs problèmes, à savoir:

  • contiennent des composants qui réduisent le développement des cellules tumorales;
  • améliorer l'état du corps, augmenter son énergie;
  • augmenter les propriétés protectrices du corps;
  • améliorer le système immunitaire.

Cela n'est possible qu'avec le rejet complet des plats cuisinés, des fast-foods, des produits contenant des conservateurs ou d'autres additifs artificiels. Ainsi, la nutrition pour les lésions utérines malignes devrait être basée sur l'utilisation d'aliments d'origine végétale, car elle affecte positivement le fonctionnement des organes et des systèmes, améliore également le bien-être général et améliore l'humeur.

Rejet de restauration rapide

Les cellules cancéreuses absorbent une grande quantité d'énergie pendant la reproduction, affaiblissant le corps..

Le régime alimentaire pour l'oncologie doit être conçu de manière à reconstituer quotidiennement le corps affecté en vitamines et à maximiser l'énergie reçue..

L'augmentation de l'équilibre énergétique aide à améliorer l'activité du système immunitaire, ce qui permet au corps de lutter indépendamment contre le développement d'une tumeur cancéreuse.

Aux derniers stades du développement de la pathologie, une perte rapide de poids corporel se produit et le corps s'épuise. Ce fait doit également être pris en compte lors de l'élaboration d'un schéma nutritionnel. Les aliments utilisés dans les aliments doivent conserver le maximum de nutriments nécessaires à l'activité vitale du corps malade.

Régime du cancer de l'utérus

Pour établir le bon régime pour l'oncologie de l'utérus, des produits ayant des propriétés anticancéreuses doivent être utilisés. Dans ce cas, il est très important de trouver la bonne combinaison entre eux, car cela contribuera à augmenter l'efficacité de l'alimentation. Ces propriétés ont:

  • brocoli, chou-fleur, chou blanc ou chou de Bruxelles;
  • ail, oignons, asperges;
  • racines - carottes, betteraves, pommes de terre;
  • légumineuses - haricots, pois, soja;
  • grains entiers ou céréales germées;
  • légumes et fruits frais;
  • légumes verts épicés.

Pour préserver les composants biologiquement actifs, les produits doivent être soumis à un traitement thermique minimal et cuits à la vapeur, et il est préférable d'essayer de les utiliser crus.

Dans le régime quotidien, il est nécessaire d'essayer de consommer au moins 3-4 portions de légumes et de fruits (principalement des couleurs vives) frais.

La viande rouge traditionnelle doit être remplacée par du poisson riche en acides polyinsaturés ou de la volaille maigre.

Nutrition pour le cancer du col utérin

Nutrition pour le cancer du col utérin

Le régime alimentaire pour le cancer du col utérin, ainsi que pour le cancer de l'utérus, n'a pas de différences fondamentales.

Cela implique clairement l'utilisation des produits ci-dessus, ainsi que l'utilisation de produits laitiers à faible teneur en matières grasses.

Il est impératif d'enrichir le régime avec des plats avec l'ajout de céréales germées et de céréales complètes. Ils sont une source de nutriments précieux..

La substance spéciale lycopène contenue dans les tomates a des propriétés protectrices. Sa digestibilité est augmentée en consommant des tomates avec de l'huile d'olive pressée à froid, qu'il est recommandé de consommer quotidiennement. L'huile d'olive a une composition complexe, empêche l'apparition de métastases dans le corps.

Un composant important de la nutrition dans le cancer de l'utérus est le soja et les produits à base de soja. Ils sont une source indispensable de protéines, ainsi que des substances spéciales qui ralentissent le développement de la tumeur. Le tofu, le yaourt de soja sont des produits utiles et neutralisent parfaitement les composés toxiques.

Une alimentation correctement composée pour le cancer du col de l'utérus est très importante pour la patiente, car elle se compose uniquement d'aliments sains et implique l'exclusion complète des produits nocifs de l'alimentation, qui comprennent:

  • thé fort et boissons alcoolisées;
  • chocolat, cacao et leurs dérivés;
  • confiserie;
  • plats épicés et salés;
  • viandes fumées et aliments gras;
  • restauration rapide et plats cuisinés;
  • produits contenant des additifs artificiels.

La nutrition pour le cancer de l'utérus doit être complétée par des infusions ou des décoctions d'herbes médicinales, des teintures d'alcool préparées à la maison. Cependant, il ne faut pas oublier que seul le médecin traitant doit développer le bon régime.

Nutrition après ablation de l'utérus, régime contre le cancer (oncologie) de l'utérus

Une bonne nutrition dans le diagnostic du cancer n'est pas une méthode de traitement distincte, mais la diététique aide à activer les défenses de l'organisme.

Le régime est prescrit pour le cancer de l'utérus. La préférence est donnée aux produits contenant des antioxydants, des alcalis, des acides naturels. Mais ce n'est pas assez. Pour que la diététique donne des résultats, il est important de suivre les règles nutritionnelles lors d'une chimiothérapie, avant une hystérectomie, lors d'une radiothérapie.

Nutrition du cancer de l'utérus

La nutrition pour l'oncologie utérine diagnostiquée doit être modifiée autant que possible. Le régime de l'apport alimentaire nécessite également des ajustements.

Produits autorisés

La première exigence nutritionnelle pour traiter le cancer de l'utérus est de ne manger que des aliments naturels enrichis. Il est important qu'ils renforcent le système immunitaire, aidant le corps à combattre une maladie dangereuse.

Il est important pour un patient atteint de cette maladie de préférer:

  • Fruits - pommes, poires, oranges, citrons. Le traitement thermique n'est pas recommandé..
  • Légumes - citrouille, chou-fleur, épinards, légumes verts, salade.
  • Baies - prunes, cassis, cynorrhodons. Ils contiennent des substances antitumorales, aident à éliminer les cancérogènes, les radicaux libres du corps..
  • Céréales - avoine, graines de lin, lentilles.
  • Viande et poisson sans gras - poulet, boeuf ou veau, saumon.
  • Certains types d'épices - coriandre, poivron rouge.
  • Le miel, la racine de ginseng et le curcuma bénéficieront également du cancer de l'utérus.

Produits interdits

Il est interdit à une femme atteinte d'un cancer de l'organe génital d'utiliser:

  • tous types de saucisses;
  • produits semi-finis;
  • des pâtisseries;
  • bonbons, desserts;
  • jus emballés;
  • de l'alcool
  • boissons gazeuses;
  • restauration rapide
  • cacao;
  • Chocolat;
  • boissons caféinées.

Le refus de salé, fumé, frit est requis. Les aliments en conserve - légumes, viande ou poisson - tombent sous le tabou.

Régime

Mangez fractionné, en petites portions. L'intervalle entre les repas est de 4 à 5 heures. Le poids d'une portion ne dépasse pas 300 g.

Malgré les interdictions décrites dans les aliments, la femme a encore un grand choix de produits pour faire un menu sain et savoureux pour la semaine. Nous donnons un exemple de régime.

  1. Petit déjeuner: un verre de jus fraîchement pressé à un ou plusieurs composants.
  2. Deuxième petit-déjeuner - 1 pomme, une tasse de bouillon de rose sauvage (sauge, camomille, valériane), fromage cottage faible en gras.
  3. Déjeuner - soupe de légumes, un petit morceau de viande bouillie, de la bouillie de toutes sortes de céréales, une tasse de thé vert.
  4. Snack - 1 fruit ou légume, un verre de jus.
  5. Dîner - une petite portion de salade avec un morceau de poisson au four, une tasse de thé. Avant d'aller au lit, un verre de kéfir ou de jus fraîchement pressé est autorisé.

Si vous alternez quotidiennement les produits, le menu de la semaine s'avérera complexe, diversifié.

Soupes, céréales, il est important d'inclure dans le menu tous les jours, ainsi que jus, fruits crus ou légumes. La viande et le poisson sont autorisés à manger à des intervalles de 1 à 2 jours.

Caractéristiques de la nutrition avant la chirurgie

La préparation à l'hystérectomie pour le cancer de l'utérus nécessite un régime. Un jour avant la chirurgie, il est recommandé au patient:

  • éliminer les produits indigestes irritant les muqueuses intestinales;
  • refuser les aliments qui provoquent une formation accrue de gaz (haricots, pois, haricots, chou).

La nourriture doit être facilement digérée, contenir des vitamines. Avant l'opération, il est recommandé de manger des légumes, des fruits, de manger une petite portion de céréales de céréales. Exclure le lait fermenté et les produits laitiers.

Régime après hystérectomie

La nutrition après la chirurgie pour retirer l'utérus doit être douce. Le corps a besoin de se remettre du stress que la chirurgie est devenue pour lui.

Vous ne pouvez pas revenir brusquement au volume habituel de portions. Après avoir quitté l'anesthésie, le patient est autorisé à boire de l'eau exceptionnellement propre sans gaz. Ce n'est qu'après quelques heures, et parfois après une journée, que le premier repas est autorisé.

Il est interdit en période postopératoire

Pendant la période de rééducation, les produits irritants pour la muqueuse intestinale sont exclus du menu. Jusqu'à ce que le corps soit complètement restauré après une hystérectomie, refusez:

Aliments sains

Pendant la période de rééducation, il est recommandé d'utiliser:

  • céréales céréales;
  • les produits laitiers;
  • bouillons de viande faibles en gras;
  • des noisettes.

Les fruits avec des légumes sont un élément essentiel de l'alimentation quotidienne (ils aident à éviter la constipation).

Nous ne devons pas oublier le régime de consommation. 1,5 litre de liquide, y compris des jus et de l'eau plate propre, sera suffisant pour une récupération rapide du corps après la chirurgie.

Régime approximatif

Un menu approximatif dans la période postopératoire ressemble à ceci:

  1. Petit déjeuner: multivitamines fraîches - légumes ou fruits.
  2. Déjeuner - une pomme ou un autre fruit, une poignée de noix.
  3. Déjeuner - bouillon de poulet ou de veau faible en gras avec une petite tranche de pain ou de la bouillie de céréales.
  4. Snack - fruit ou légume, un verre de frais.
  5. Dîner - fromage cottage faible en gras.
  6. Avant d'aller au lit, vous pouvez boire un verre de yogourt faible en gras ou de lait cuit fermenté.

Régime pour la radiothérapie

La radiothérapie oblige également une femme à revoir son alimentation. Un menu rationnellement conçu aidera à réduire l'intensité des manifestations des effets secondaires du traitement - nausées, vomissements, malaise général.

Une attention particulière doit être portée aux aliments riches en calories. Il doit être consommé petit à petit, fractionnellement. Les aliments riches en calories donnent à votre corps le pouvoir de lutter contre une maladie dangereuse.

Après la radiothérapie, manger s'accompagne parfois d'une sensation de brûlure ou d'un mal de gorge. Dans ce cas, il est recommandé de broyer les aliments au tamis avant utilisation ou de pétrir avec une cuillère.

Utile lors d'un cours de radiothérapie sera l'utilisation de:

  • kéfir;
  • Cottage cheese;
  • lait cuit fermenté;
  • bifilux;
  • yaourts maison;
  • pain de grains entiers;
  • bouillie de lentilles, d'orge, d'avoine, de sarrasin;
  • soupes et bouillons de viande maigre;
  • poisson gras (enrichir le corps en acides oméga-3).

Buvez autant de jus fraîchement pressés que possible. Vous devez les faire cuire à partir de fruits, de baies, d'herbes et de légumes. Liste des jus frais bénéfiques pour le corps d'une femme qui subit une radiothérapie:

  • Pomme,
  • poire,
  • Cerise,
  • Orange,
  • citrique,
  • Patate,
  • céleri,
  • concombre et autres.

Un patient qui traite le cancer de l'utérus avec une radiothérapie est recommandé d'abandonner l'utilisation de:

  • café et autres boissons contenant de la caféine (y compris le thé noir, le cacao);
  • frit, épicé, fumé, salé;
  • préservation;
  • cornichons;
  • produits acides;
  • les produits laitiers.

Malgré les avantages des légumineuses, du chou et des champignons, ils doivent également être supprimés du menu pour le cancer. Ces aliments provoquent une augmentation de la formation de gaz, ce qui aggrave la condition de la femme, améliore la manifestation de symptômes désagréables.

Il est utile de consommer périodiquement de la gelée, du thé vert et blanc, des décoctions à base de plantes. Assurez-vous que la boisson n'est pas trop sucrée, car cela peut provoquer une crise de nausée.

En plus de changer le menu, il est important d'ajuster le style de vie. Cesser de fumer, l'alcool et l'usage de substances toxiques sont des conditions à respecter. Pour cette raison, il sera possible d'éliminer les maux causés par les radiations, pour accélérer le processus de guérison..

La thérapie diététique pour les processus oncologiques dans les tissus de l'utérus est une méthode auxiliaire de traitement d'une maladie dangereuse. Les principes de la nutrition et les menus de chaque jour sont similaires, mais différents types de traitement nécessitent différentes approches de l'alimentation.

Chaque patient doit suivre les règles d'une bonne nutrition dans le traitement du cancer de l'organe génital. Cette approche contribuera à améliorer le bien-être, donnera de la force à l'organisme pour lutter contre la maladie et contribuera à la perte de poids. Ceci est également important pour le succès de la lutte contre l'oncologie, car chez de nombreuses femmes, il se développe et progresse rapidement dans le contexte de l'embonpoint..

S'il n'est pas possible d'élaborer vous-même un menu pour chaque jour, un oncologue et un nutritionniste vous aideront à faire face à la tâche..

Thérapie diététique contre le cancer de l'utérus: caractéristiques du menu Lien vers la publication principale

Nutrition oncologique, tumeur maligne de l'utérus

Cancer de stade 4, une histoire de récupération complète avec du dichloroacétate de sodium. Lire >>>

Alors que la médecine officielle est silencieuse, certaines cliniques ont déjà adopté le dichloroacétate de sodium, car l'efficacité est élevée et le prix du dichloroacétate est faible.

Centre de cancérologie Medicor (Canada).

Traitement des patients avec du dichloroacétate de sodium (DCA). Site Web de Medicor >>>

Site sur lequel des études indépendantes sont menées

ATTENTION!

Si vous prenez du dichloroacétate de sodium ou utilisez un autre traitement contre le cancer et que vous vous sentez mieux, vous avez une rémission de la tumeur ou vous vous êtes complètement rétabli. Écrivez-nous comment vous avez été traité. Nous placerons votre lettre dans les avis. Aidons-nous les uns les autres. Commentaires >>>

Le cancer du col de l'utérus occupe le quatrième rang des cancers. Cette maladie affecte les femmes âgées de 40 à 60 ans..

La mortalité résultant de cette maladie est assez élevée et dépasse même le nombre de décès dus à l'hépatite B et au SIDA.

Récemment, il y a eu une augmentation du nombre de cas de ce cancer chez les femmes de moins de 50 ans.

Une tumeur maligne de l'utérus (cancer de l'utérus, cancer de la membrane muqueuse de l'utérus, cancer de l'endomètre) est une maladie qui peut ensuite se propager dans tout le corps féminin.

Causes pouvant déclencher le développement de la maladie

Malheureusement, les experts ont pu déterminer la cause exacte de ce type d'oncologie.

Mais sur la base de nombreux travaux de recherche, les facteurs contribuant à l'apparition de cette maladie comprennent: le tabagisme, le début de la ménopause tardive, l'infertilité, la vie sexuelle précoce, la présence du papillomavirus humain dans le corps, le diabète sucré, l'utilisation de contraceptifs oraux, les changements fréquents de partenaires sexuels, la présence de partenaires sexuellement transmissibles maladies et grossesse précoce et accouchement.

La survenue de ce néoplasme malin peut dépendre de la présence de cicatrices qui subsistent après les blessures à la naissance, l'érosion, la prolifération de l'épithélium, les ulcères, l'érosion et d'autres processus inflammatoires chroniques.

Le cancer de l'utérus est généralement considéré sur la base de quatre stades, chacun ayant ses propres caractéristiques. La première étape est caractérisée par l'apparition d'un néoplasme dans le corps de l'utérus. Au deuxième stade, la tumeur affecte le col et le corps.

La troisième étape est caractérisée par la propagation des cellules cancéreuses à la fibre, paramétrique avec l'apparition de métastases dans le vagin. Et enfin, la quatrième étape. Elle se caractérise par la propagation de tumeurs au-delà de la zone pelvienne.

Dans ce cas, la tumeur se développe dans le rectum ou la vessie.

Outre les facteurs énumérés pouvant contribuer au développement du cancer, il convient de mentionner l'obésité, qui est un problème très grave. Si le poids d'une femme est de 10 à 25 kg supérieur à la norme autorisée, cela augmente considérablement, en particulier 3 fois, la probabilité de développer ce terrible type de maladie.

C'est pourquoi la nutrition en oncologie doit être équilibrée et appropriée. Le fait est que manger un type de nourriture ou en grande quantité entraîne un déséquilibre et une inhibition de la composante énergétique du corps.

Dans ce cas, le corps humain s'affaiblit car il reçoit une quantité excessive de nourriture, ce qui entraîne des écarts dans le fonctionnement du système physiologique.

En conséquence, par exemple, un affaiblissement des fonctions immunitaires, une surcharge musculaire et une usure prématurée du système endocrinien, un manque de potentiel énergétique pour l'oxydation des nutriments, une surcharge des organes responsables de l'élimination des toxines, etc..

De nombreux patients dans la lutte contre l'oncologie essaient de mourir de faim, ce qui permet au patient de restaurer le corps et d'établir le travail du système énergétique.

Pour les personnes qui ne peuvent pas mourir de faim, l'apport alimentaire doit être minimisé et il est recommandé de consommer des aliments dans lesquels les éléments biologiques sont stockés. En outre, la nourriture doit être propre de la moisissure et des autres composants concertogènes..

Dans le régime alimentaire du patient, des produits tels que les betteraves (son jus), les carottes, les pommes, le chou, les baies saturées de vitamine C, les céréales entières (sarrasin, avoine, orge, blé) doivent être présentes.

Traitement à base de plantes et régime contre le cancer de l'utérus

Les médecins insistent sur le fait que si vous combinez le traitement principal avec un régime spécial et l'utilisation de remèdes naturels éprouvés, la récupération peut être obtenue beaucoup plus rapidement, même si nous parlons d'une maladie aussi grave que le cancer.

Dans cet article, nous aimerions parler de ce que devrait être le régime alimentaire pour l'oncologie de l'utérus.

Il convient de dire tout de suite que cela n'aura de sens et ne donnera le bon effet qu'avec une approche intégrée - si vous le combinez avec un traitement médical, l'utilisation de diverses herbes médicinales, etc..

Nutrition diététique pour le cancer du col utérin

La base de votre alimentation dans le cadre d'un tel régime devrait être des légumes, des baies, ainsi que des fruits cultivés exclusivement dans des zones écologiquement propres sans utilisation d'additifs chimiques. Idéalement, les fruits étaient de pays, ou acquis au marché. Ensuite, vous pouvez être sûr que vous achetez un produit naturel du jardin.

Selon un certain nombre d'études médicales, dans la lutte contre la maladie, ainsi que pour sa prévention, vous devez manger quotidiennement 4 à 5 portions d'aliments à base de plantes.

Cependant, il ne doit être soumis à aucun traitement thermique ou chimique, c'est-à-dire que les fruits doivent être frais. Privilégiez les légumes-feuilles et les fruits aux couleurs vives - ce sont les produits qui peuvent ralentir le développement des processus tumoraux.

Cependant, dans de nombreuses régions, il est plutôt difficile de suivre de telles règles alimentaires, car pendant la saison froide, l'alimentation ne peut être enrichie qu'avec des légumes et des fruits importés ou de serre. Mais il y a une solution: manger du chou, des betteraves, des carottes, de la citrouille, des navets.

Les propriétés utiles de ces produits sont conservées dans leur composition pendant toute une année, jusqu'à la prochaine récolte.

Le poisson joue un rôle particulièrement important dans l'alimentation, car il contient de nombreux acides gras utiles qui inhibent le développement des cellules cancéreuses. Si vous incluez de la viande dans votre menu, choisissez uniquement des variétés faibles en gras. Et en général, manger trop souvent des produits à base de viande n'en vaut pas la peine. Les produits à base de lait aigre à faible teneur en matières grasses aideront également à rétablir la santé..

N'oubliez pas d'inclure les céréales germées, diverses céréales dans votre menu. Tous les produits peuvent être consommés sous forme bouillie, cuite et crue. S'il y a une double chaudière, vous pouvez également y faire cuire des aliments - cette méthode de préparation vous permet de maintenir les propriétés utiles maximales du produit.

De plus, il est recommandé de compléter le régime alimentaire contre le cancer du col de l'utérus avec diverses préparations à base de plantes. Pour préparer l'un d'eux, vous aurez besoin des ingrédients suivants:

  • Les racines de la sauge médicinale;
  • racines d'ortie piquantes;
  • trèfle doux médicinal;
  • armoise paniculée;
  • Succession;
  • Millepertuis
  • banane plantain;
  • tatarnik épineux;
  • l'aneth dans les graines;
  • achillée.

Tous les ingrédients ci-dessus doivent être pris dans des proportions égales et infuser une cuillerée du mélange fini dans un verre d'eau bouillante, puis laisser infuser pendant une heure et demie. Ensuite, l'infusion doit être filtrée et prise une demi-cuillère deux fois par jour, 2 heures après avoir mangé. Il est recommandé de prendre ce médicament tout au long de l'année..

Exclure du régime alimentaire pour le cancer de l'utérus devraient être ces aliments et boissons:

  • viandes fumées, aliments trop salés et gras;
  • aliments contenant des additifs artificiels;
  • confiserie;
  • cacao, chocolat;
  • produits semi-finis;
  • thé bien infusé;
  • boissons alcoolisées;
  • sel et sucre - en quantité limitée.

Une variation approximative du menu pour l'oncologie utérine:

  • premier petit déjeuner - un verre de jus de carotte fraîchement pressé;
  • deuxième petit-déjeuner - sarrasin avec une tranche d'hier ou pain séché dans un grille-pain, une tasse de thé vert;
  • déjeuner - une portion de soupe aux légumes et à l'orge perlé, une tranche d'hier ou du pain séché, un peu de betteraves cuites, des nouilles maison, une tasse de thé chaud avec du lait;
  • dîner - un morceau de casserole de fromage cottage, une assiette de salade de légumes verts et d'avocat, un verre de jus fraîchement pressé;
  • la nuit - un verre de kéfir ou de jus de pomme naturel.

Ce n'est qu'un exemple d'un régime pour le cancer du col utérin. Bien sûr, cela peut varier en fonction de la progression de la maladie. En aucun cas vous ne devez vous prescrire vous-même un régime alimentaire avec une maladie aussi grave - seul le médecin traitant doit le faire.

(3 2,67 sur 5)

Régime pour le cancer du col de l'utérus, une bonne nutrition à différents stades

Avec une maladie aussi grave que le cancer, le mode de vie d'une femme change. En plus du traitement médicamenteux, un régime spécial pour le cancer du col utérin et un exercice modéré sont prescrits. Ils ne guériront pas une maladie grave, mais ils peuvent aider le corps à supporter plus facilement le fardeau de la prise de médicaments puissants..

D'une manière générale, la nutrition pendant la période de maladie est réduite à une augmentation de la quantité de vitamines et à une diminution de la malbouffe. Il est absolument nécessaire d'exclure la restauration rapide, l'alcool, les produits semi-finis frits et fumés, les bonbons et les confiseries. Le régime devrait contenir plusieurs des aliments suivants: viande diététique (dinde, poulet), poisson, légumes et fruits, produits laitiers, pain de grains entiers, céréales.

Alors, quels aliments devraient être utilisés pour le cancer du col utérin?

Produits de viande et de poisson

Le poisson doit être consommé au moins 3 fois par semaine. Vous devez choisir les variétés blanches et rouges. Il contient des acides gras bénéfiques, essentiels pour une tumeur cancéreuse. On pense qu'ils ralentissent la propagation de la maladie..

Les vitamines contenues dans le poisson sont A, B1, B2, B12, D. Les variétés suivantes sont en tête en termes de teneur en vitamine D: cabillaud, flétan, maquereau, maquereau, thon, hareng. En outre, le poisson a une riche quantité d'oligo-éléments: phosphore, fer, iode, calcium, potassium.

De la viande, il est préférable d'acheter une dinde ou un poulet. Ce sont des produits diététiques qui sont facilement digérés et qui contiennent un grand nombre d'oligo-éléments. Les bienfaits de la viande blanche riche en protéines, en phosphore, en magnésium, en fer et en vitamines B.

Il vaut mieux faire cuire du poisson et de la viande pour un couple ou au four, refusant complètement de les faire frire dans une poêle.

Légumes contre le cancer

Avec le cancer, les légumes doivent être consommés à chaque repas. La norme quotidienne est d'au moins 500 g. Tous les légumes sont nécessaires, mais il en existe un certain nombre particulièrement utiles pour l'apparition d'une tumeur cancéreuse:

  1. Le brocoli est une source indispensable de substances précieuses. Ce légume est particulièrement utile pour les maladies gynécologiques. Il contient une énorme quantité de vitamines (C, E, A) et d'oligo-éléments (fer, magnésium, phosphore, potassium, calcium, sodium, iode). La nutrition pour le cancer du col utérin comprend également d'autres types de chou: chou-fleur, chou blanc, choux de Bruxelles. Utilisez-les comme accompagnement ou dans des salades..
  2. Les tomates sont incluses dans le menu des patients cancéreux principalement en raison de la teneur en lycopène. Il s'agit d'une substance qui empêche le processus de mutation génétique et protège les cellules saines de la destruction. Notre corps ne produit pas de lycopène, il est donc très important de le faire passer dans les aliments.
  3. Les asperges contiennent des polysaccharides qui, selon les scientifiques, combattent les tumeurs. Il est riche en choline, biotine et acide folique, qui maintiennent une glycémie optimale. Les flavonoïdes des asperges ont des propriétés anticancéreuses et anti-inflammatoires.
  4. La citrouille améliore le métabolisme, renforce l'immunité et tue les cellules cancéreuses. Il contient des vitamines B et C, du carotène, du fer, du phosphore, du potassium et de nombreux autres oligo-éléments essentiels. Mais les personnes ayant des problèmes d'estomac devraient limiter leur utilisation de ce légume..
  5. Les carottes sont incluses dans le menu de presque tous les patients cancéreux. Le bêta-carotène, qui est l'un de ses principaux éléments, peut inhiber le développement de «mauvaises» cellules. Il y a de vraies histoires dans lesquelles les gens étaient guéris du cancer au stade initial, buvant chaque jour plusieurs verres de jus de carotte fraîchement pressé.
  6. Betterave. Des cas de guérison du cancer de personnes qui mangent des betteraves quotidiennement sont connus. Les substances spéciales qu'il contient ont des propriétés anticancéreuses. Ils sont appelés anthocyanes. Les experts recommandent de boire environ 500 à 600 ml de jus par jour quotidiennement. Avant utilisation, le jus doit être au réfrigérateur ou sur la fenêtre pendant au moins 2 heures. Fraîchement pressé, il provoque des nausées, des vomissements, une diminution de la pression et un certain nombre d'autres symptômes secondaires.
  7. Un radis. Au cours des recherches, il a été prouvé que ce légume a un effet anti-cancer. Mais pour que ces propriétés se révèlent, le radis doit se trouver à l'air frais. Par conséquent, vous devez l'utiliser comme ceci: râper et laisser infuser pendant environ une demi-heure.
  8. Verts: épinards, persil, cresson, etc. Il vaut mieux le manger sous sa forme brute, afin qu'il conserve un maximum de vitamines. Les verts peuvent être ajoutés aux salades, aux plats principaux ou dans les smoothies aux légumes et aux fruits.

N'oubliez pas de lire: Régime du cancer du rein

Fruits et baies contre le cancer

Les fruits aideront également à faire face aux manifestations de la maladie et à soulager la maladie. Les experts conseillent d'utiliser:

  1. Abricot. Les propriétés anti-cancéreuses sont attribuées aux noyaux d'abricot. Mais il y a à la fois des partisans et des opposants ardents à cette théorie. Le fruit lui-même contient un grand nombre de vitamines et de minéraux: calcium, fer, magnésium, potassium, vitamines A, E, C, B1, B2, B6, B9.
  2. Grenat. Il est scientifiquement prouvé que ce fruit arrête la poursuite de la croissance des cellules cancéreuses. Pour obtenir l'effet, vous devez boire 3 tasses de jus par jour. Ensemble, vous pouvez prendre des suppléments qui contiennent la substance génistéine. Vous pouvez manger du soja, car elle a aussi de la génistéine.
  3. Le pamplemousse contient la substance lycopène, qui aide à combattre les tumeurs. Dans ce fruit, il est légèrement inférieur à celui des tomates. Mais le pamplemousse n'est pas inférieur à ce dernier en valeur pour la santé. En plus du lycopène, une grande quantité de vitamine C.
  4. Baies: framboises, myrtilles, mûres. Ils contiennent des anthocyanes - des substances qui combattent les cellules cancéreuses. De plus, ils sont riches en antioxydants et en acide ellaginique. Lorsqu'ils sont ajoutés au régime alimentaire, ils peuvent aider même avec le cancer du col utérin de stade 2, et pas seulement au début de la maladie.

Lait aigre et produits céréaliers

Parmi les produits laitiers fermentés, il est préférable de choisir le kéfir, le yogourt et le fromage cottage faible en gras. Utilisez-les tous les jours, mais avec modération. Le fromage ne peut pas être consommé tous les jours et seulement quelques tranches. Des produits de boulangerie, privilégiez le pain de grains entiers.

Parfois, il peut être remplacé par du pain. Il faut abandonner complètement le muffin et le pain blanc. La bouillie devrait également être à grains entiers.

Ils contiennent une grande quantité de vitamines et apportent des bienfaits inestimables à l'organisme: éliminer les toxines, améliorer la fonction intestinale, abaisser le cholestérol

Option de menu pour le cancer utérin

Voici une option de menu quotidienne. Lors du choix des plats, il faut tenir compte de l'état de santé. Par exemple, s'il y a une maladie de l'estomac, l'utilisation de certains aliments peut nuire. Les portions recommandées doivent être respectées - environ 200 g. La suralimentation ne fera que nuire au corps.

  1. Petit déjeuner. Jus fraîchement pressé: jus de carotte, betterave, potiron, céleri ou persil.
  2. Le déjeuner. Bouillie: mil, avoine, sarrasin, riz, orge perlé. Légumes et fruits: pommes, poires, carottes, banane, mandarine. Parmi ceux-ci, vous pouvez faire une purée de pommes de terre combinée, par exemple, pomme-carotte ou pomme-poire. Des fruits secs (abricots secs, pruneaux) et des noix sont parfois ajoutés à la bouillie. Des boissons, du thé vert ou à base de plantes est parfait. Au lieu de bouillie, vous pouvez faire cuire une omelette certains jours.
  3. Dîner. Les soupes ne doivent pas être exclues, elles doivent être présentes dans l'alimentation tous les jours. Options appropriées: lentille, citrouille, haricot, légume à l'orge perlé, soupe au chou vert. Les légumes sont préparés pour les deuxièmes plats. Par exemple, les carottes mijotées, le chou, les betteraves, les haricots. Ajoutez éventuellement de la pâte de tomate et des épices préférées. Parmi les boissons, les thés verts et à base de plantes sont préférés..
  4. Dîner. Presque tous les jours, il est recommandé de cuisiner une salade verte. Les ingrédients peuvent être: concombre, salade, avocat, tout type de chou, oignon, persil, aneth, etc. Vous ne devez pas utiliser de mayonnaise et de crème sure pour la vinaigrette, il est préférable de privilégier l'huile d'olive, de lin ou de sésame. Vous pouvez manger des légumes cuits, cuits au four ou bouillis avec des épices: haricots, carottes, chou. Vous pouvez vous permettre des pommes de terre bouillies ou des spaghettis au fromage 1 à 2 fois par semaine.
  5. Dîner tardif. Fruits (pomme, poire, orange), yaourt ou kéfir.

N'oubliez pas de lire: Symptômes du cancer du col utérin

C'est la base du menu, vous pouvez le compléter et le diversifier. Un mode de vie sain et une attitude positive aideront certainement à lutter contre une maladie grave.