Température de la pneumonie

Sarcome

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour le choix des sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La température de la pneumonie est une manifestation standard de cette maladie..

Et elle tient longtemps. La température est le principal symptôme que vous devez écouter. Il reflète l'état du corps essayant de surmonter le facteur infectieux. Il est à noter que l'indicateur de température peut varier.

Combien de temps la température tient-elle avec une pneumonie?

Les personnes souffrant de cette maladie s'intéressent à la durée de la température avec pneumonie. Au stade initial, l'indicateur atteint 37-38 degrés. De plus, ce chiffre s'observe exclusivement le soir. Le matin, la température revient à 36,6 degrés.

Si une personne a une forte immunité, une condition similaire l'accompagnera pendant deux semaines. Naturellement, cela peut être trompeur et la pneumonie ne commencera pas immédiatement à être traitée. Par conséquent, si la température dure 5-7 jours et ne tombe pas, il est nécessaire de consulter un médecin.

L'inflammation des poumons peut survenir sans augmentation de la température. C'est particulièrement dangereux. Une personne ne peut pas comprendre ce qui lui arrive et traite un rhume ordinaire. Pendant ce temps, la maladie prend de l'ampleur et la situation empire.

Il y a aussi de tels cas où la température monte fortement à 39-40 degrés. Une condition similaire peut durer une semaine, voire deux. Dans ce cas, vous devez être traité exclusivement avec des antibiotiques. Il est interdit d'essayer de faire baisser la température vous-même. L'évolution de la maladie est en quelque sorte un processus individuel. La fièvre de la pneumonie est un symptôme standard qui met la vie en danger d'ignorer.

Combien de temps après la pneumonie la température se maintient-elle?

Savez-vous combien de température persiste après une pneumonie? En fait, ce processus est en quelque sorte individuel. Le fait est que chez certaines personnes la température disparaît immédiatement, chez d'autres elle ne se produit pas du tout, et chez d'autres elle se maintient même après récupération.

Ce symptôme peut indiquer que le traitement était de mauvaise qualité ou que la personne ne s'est pas complètement rétablie. Si la température après la pneumonie n'est pas passée, il convient de rechercher un processus inflammatoire chronique dans le corps.

Dans des conditions normales, l'indicateur ne doit pas dépasser 36,6 degrés. Ne pas tenir compte des cas où une température corporelle spécifique augmentée ou diminuée est observée.

Après une pneumonie, il ne devrait plus y avoir de température! Naturellement, de tels cas se produisent principalement en raison de la faute des victimes elles-mêmes. Ne voulant pas prendre d'antibiotiques prescrits, le processus de guérison est non seulement retardé, mais devient également chronique. La pneumonie est une maladie qui doit être traitée de manière globale et efficace. Vous ne pouvez pas vous auto-soigner, la maladie ne reculera pas dans ce cas. Par conséquent, si la température pendant et après la pneumonie est maintenue au même niveau, il est nécessaire de subir un examen.

Quelle est la température de la pneumonie??

Les patients sont intéressés par la question de savoir quelle température est considérée comme normale avec une pneumonie. Il convient de noter tout de suite qu'il s'agit d'un processus purement individuel. Il existe bien sûr des indicateurs standard, mais les situations sont toujours différentes.

Ainsi, la présence d'une température de 37, 7-38 degrés est considérée comme normale. Cela dure environ 2 semaines. Fondamentalement, le pic de son augmentation est observé le soir. Au matin, la situation se stabilisera considérablement.

Il y a des moments où la pneumonie a une température de 39 à 40 degrés. Cela indique qu'une personne a une faible immunité et que le processus inflammatoire dans le corps est assez complexe. Cette température peut durer quelques jours ou quelques semaines. Tout dépend du système immunitaire humain et de la manière dont le corps peut combattre l'inflammation..

Les indicateurs de température doivent être surveillés. Après tout, le processus de guérison en dépend. La température normale pour la pneumonie ne dépasse pas 38 degrés et apparaît exclusivement le soir.

Fièvre de bas grade dans la pneumonie

La température subfébrile dans la pneumonie est d'environ 37 à 38 degrés. C'est elle qui est en mesure de refléter une augmentation du nombre de substances pyrogènes dans le sang dans le contexte d'un processus inflammatoire ou la présence de toxines dans le corps.

Si cet indicateur ne bouge pas pour le mieux après le traitement, des diagnostics supplémentaires sont nécessaires. Dans de nombreux cas, cela indique la présence d'un processus inflammatoire chronique. La rechute sur fond de traitement de mauvaise qualité n'est pas exclue.

Il n'est pas nécessaire de baisser la température si la personne ne souffre pas d'essoufflement. Avec ces indicateurs, le corps est capable de combattre indépendamment l'infection. Si les chiffres commencent à augmenter progressivement, il est nécessaire de recourir à l'aide de médicaments. Dans ce cas, la température de la pneumonie est due à l'incapacité du corps à faire face indépendamment au problème.

Température 37 pour la pneumonie

Une température de 37 avec pneumonie est la norme. Surtout si elle apparaît le soir. Il convient de noter que ce processus est en partie individuel. Le fait est que la pneumonie peut se développer plusieurs jours de suite. Cette condition est caractérisée par une augmentation constante de la température jusqu'à un indicateur de 37.

Les gens n'y prêtent pas attention, car cela ne les dérange pas beaucoup. Si une toux et un mal de gorge se manifestent dans le contexte de la température, une personne traite simplement une maladie catarrhale ordinaire et ne pense pas que ce pourrait être une pneumonie.

Par conséquent, si la température est maintenue au même niveau pendant une longue période, il vaut la peine de demander l'aide d'un médecin. Au stade avancé, le traitement de la pneumonie n'est pas si simple. De plus, le processus est beaucoup plus compliqué et retardé..

Dans certains cas, l'inflammation est bilatérale, ce qui est dangereux. Par conséquent, si des signes apparaissent, vous devez vous rendre immédiatement à l'hôpital. La température de la pneumonie peut être dangereuse et peut indiquer une inflammation grave..

Température en pneumonie 37,2

La température de la pneumonie 37,2 est également normale. Il s'agit d'un indicateur standard. Mais, malheureusement, en raison du fait que la température n'est pas élevée, peu de gens y prêtent attention. Pendant ce temps, l'inflammation commence à prendre de l'ampleur et est considérablement exacerbée..

Si l'indicateur reste à ce niveau pendant plus de 5 à 7 jours, vous devez demander l'aide d'un médecin. Pendant cette période, la température devrait augmenter ou passer complètement. Si cela ne se produit pas, le processus inflammatoire a commencé dans le corps, qui doit être éliminé à temps afin qu'il ne prenne pas une forme chronique.

Il est plus facile de consulter un médecin à temps que de traiter les complications plus tard. La pneumonie est une maladie grave. Il ne doit pas être autorisé à dériver ou à essayer de le réparer vous-même. Il s'agit d'une maladie qui nécessite un traitement complexe, qui peut être prescrit par le médecin traitant. La température de la pneumonie est une chose très dangereuse, vous devez la surveiller en permanence et en cas d'écarts, rendez-vous au cabinet du médecin.

Fièvre élevée avec pneumonie

Une température élevée dans la pneumonie est associée à un fort processus inflammatoire ou à l'incapacité du corps à résister à ce phénomène. En général, la présence d'un indicateur accru peut être associée aux caractéristiques individuelles d'une personne. Cela n'indique pas toujours la gravité de la maladie..

Une température de 39 à 41 degrés est une valeur critique. Dans ce cas, vous ne pouvez pas attendre les soins d'urgence, en particulier pour l'enfant. Cela indique que le corps ne peut pas faire face et une inflammation infectieuse a prévalu.

Certaines personnes souffrent de fièvre élevée pendant 2 semaines. Son indicateur varie généralement de 39 à 40 degrés. Il n'est pas possible de baisser complètement la température et elle revient constamment. Dans ce cas, il est nécessaire d'utiliser des antibiotiques puissants. De nombreux parents ne donnent pas de médicaments à leurs enfants, afin de ne pas nuire à leur santé, et ainsi aggraver le processus inflammatoire.

En règle générale, la température pendant la pneumonie atteint son taux le plus élevé plus près le soir, le matin, l'horloge se stabilise.

La température dans la pneumonie 39

La température de la pneumonie 39 indique que la situation devient progressivement incontrôlable. Cela signifie que le corps seul ne peut pas lutter contre le problème. Les indicateurs de 38 à 39 degrés sont un état limite. Le corps ne résiste pas à l'infection et a besoin d'aide.

Lorsque la température atteint 39 degrés, il s'agit d'une valeur critique. Dans ce cas, il est nécessaire de fournir à la personne des soins médicaux d'urgence. Ces indicateurs sont particulièrement dangereux pour les enfants..

Si la température a augmenté de manière significative, cela indique une forte prévalence du processus pathologique sur les fonctions de protection du corps. Lorsque ces indicateurs se manifestent après le traitement de la maladie, il s'agit très probablement d'une rechute. Dans ce cas, vous devez fournir immédiatement l'assistance nécessaire. Une inflammation répétée est dangereuse pour l'homme. La température de la pneumonie est un indicateur que vous devez constamment surveiller. Sinon, la situation pourrait devenir incontrôlable..

Température dans la pneumonie 40

La température avec pneumonie 40 est un indicateur critique. Cela indique que le corps n'est pas en mesure de faire face à l'inflammation seul. Il a besoin d'aide et qualifié. Dans ce cas, les méthodes alternatives ne seront pas utiles, des antibiotiques sont nécessaires. De nombreux parents ne donnent pas à leurs enfants les pilules nécessaires en raison des dommages causés au corps, ce qui aggrave à eux seuls l'état de l'enfant.

Cet indicateur est particulièrement dangereux pour les enfants. Par conséquent, vous devez appeler une ambulance immédiatement. Une température élevée indique une forte prévalence du processus pathologique, sur les fonctions de protection du corps humain.

Dans certains cas, cet indicateur dure longtemps. Cela peut être dû à la gravité de la maladie et aux caractéristiques du corps. L'essentiel est de ne pas retarder le début du traitement. Il existe également de tels cas où la température pendant la pneumonie dure même après la récupération. Cela indique le début d'un processus inflammatoire répété, qui ne sera pas si facile à éliminer..

Température pour la pneumonie chez les enfants

La température avec pneumonie chez les enfants est une sorte de symptôme, vous devez la surveiller en permanence. Contrairement aux maladies respiratoires, pour lesquelles une baisse des taux est caractéristique le troisième jour, cela ne se produit pas dans ce cas.

Avec la pneumonie, la température peut rester longtemps et au même niveau. Fondamentalement, son indicateur fluctue et ne dépasse pas 38 degrés. Des sauts brusques jusqu'à 40 sont possibles, et une chute n'est pas exclue. Ainsi, le dernier processus se produit généralement après la prise d'agents antibactériens. Certes, il vaut la peine de comprendre que ce médicament, au contraire, est bénéfique.

Tant que les gens comprendront que le processus est devenu plus compliqué, la situation ne sera pas la plus facile. Doit recourir à un traitement plus sérieux avec des antibiotiques puissants.

L'indicateur de température chez l'enfant n'est pas très différent d'un adulte. La réticence à demander de l'aide à temps complique considérablement la situation, ce qui entraîne des conséquences graves. La température de la pneumonie doit être surveillée en permanence.

Température pour la pneumonie chez l'adulte

La température de la pneumonie chez l'adulte n'a pas de caractéristiques. Les premiers signes de la maladie sont: toux, mal de gorge, apathie et faiblesse. L'indicateur de température joue un rôle spécial, mais peu de gens le comprennent..

Ainsi, au stade initial, il fluctue à moins de 38 degrés. Il n'y a rien de mal à cela, le corps essaie indépendamment de faire face au problème. Mais il ne pourra pas faire ça. Parce que la pneumonie est un processus sérieux qui doit être éliminé avec des antibiotiques.

Lorsque la température dure longtemps, vous devez consulter un médecin. Même avec la grippe, il ne tourmentera pas une personne pendant plus de 7 jours, s'il ne s'agit pas d'une forme négligée de la maladie. Si la température a fortement augmenté à 39-41, un moment critique est venu. Le corps n'est pas en mesure de faire face au problème seul, une attention médicale immédiate est nécessaire.

Certaines personnes ont une forte augmentation de la température. Il y a aussi des cas où il est maintenu à un taux élevé pendant une longue période, tout cela peut être lié à la fois à la gravité du processus et aux caractéristiques individuelles du corps. Dans tous les cas, la température de la pneumonie doit être surveillée et contrôlée..

Il est important de reconnaître la pneumonie aux premiers stades

En Russie, environ un demi-million de personnes souffrent de cette maladie chaque année.

A propos de l'auteur: Vladimir Nikolaevich Yashin - Doctor.

En cas de fièvre, de toux, de douleur thoracique lors de la respiration, vous devez appeler d'urgence un médecin. Photo de RIA Novosti

La pneumonie (pneumonie) est une maladie infectieuse aiguë caractérisée par un processus inflammatoire dans les tissus pulmonaires. Son apparition est favorisée, en particulier, par des maladies des voies respiratoires supérieures, divers états d'immunodéficience, l'hypothermie et le tabagisme. Dans la clinique de cette maladie très courante (en Russie, plus d'un demi-million de personnes tombent malades chaque année), la pneumonie acquise dans la communauté et acquise en milieu hospitalier (nosocomial) est distinguée. Le premier est le plus souvent causé par le pneumocoque. Les agents responsables de la pneumonie hospitalière peuvent être Pseudomonas aeruginosa, streptocoque, Staphylococcus aureus et d'autres représentants de la microflore.

Les microorganismes pénètrent dans les poumons de différentes manières: bronchogènes (par les bronches), hématogènes et lymphogènes (par le sang et la lymphe). L'apport hématogène se produit avec une septicémie et des maladies infectieuses générales, et lymphogène - avec des blessures à la poitrine. Cependant, la voie principale est considérée comme bronchogène, dans laquelle les agents pathogènes pénètrent dans le corps par les bronches pendant la respiration.

La forme classique de pneumonie aiguë est croupeuse. Elle se caractérise par des lésions du lobe ou même du poumon entier avec l'implication obligatoire de la plèvre dans le processus pathologique.

La maladie commence par une augmentation de la température à 39–40 degrés et l'apparition de douleurs dans la poitrine pendant la respiration. Un peu plus tard, une toux est attachée à ces symptômes, d'abord sèche, puis avec des expectorations avec des stries de sang, puis les expectorations deviennent sanglantes (rouillées). L'état général du patient est grave. Un rougissement fébrile apparaît sur son visage, et des éruptions herpétiques sont notées sur ses lèvres, ses ailes de nez et ses lobes d'oreille. Il se plaint de douleurs thoraciques, de frissons, de faiblesse, de toux et d'essoufflement. À l'examen, il y a également des symptômes d'excitation du système nerveux central.

Une autre forme de pneumonie aiguë est focale, qui est souvent précédée d'une infection des voies respiratoires supérieures. Dans la plupart des cas, le processus inflammatoire commence dans les bronches avec la transition ultérieure vers le tissu alvéolaire du poumon. Par conséquent, les premiers signes de pneumonie focale sont la fièvre, parfois accompagnée de frissons, et la toux. Au début, il peut être sec, et après un à deux jours - avec des expectorations mucopurulentes..

Il est important de reconnaître la pneumonie aux premiers stades. Cela permet de choisir les bonnes tactiques de traitement et d'éviter d'autres complications graves, par exemple une insuffisance respiratoire ou cardiaque aiguë. Si un patient développe de la fièvre, de la toux, des douleurs thoraciques lors de la respiration, un besoin urgent d'appeler un médecin. Il identifiera la zone d'inflammation du tissu pulmonaire et de la plèvre.

Chez les personnes âgées, la pneumonie aiguë est deux fois plus fréquente que chez les jeunes. Mais diagnostiquer leur maladie est plus difficile, car elle se déroule souvent lentement, sans fièvre ou avec une légère augmentation. L'examen aux rayons X, les tests sanguins et des expectorations et, dans les cas complexes, la tomodensitométrie aident à clarifier le diagnostic..

Le traitement des patients atteints de pneumonie aiguë doit être complet et de préférence effectué dans un hôpital. Cependant, avec une forme légère, un traitement ambulatoire est également possible. Dans le même temps, afin d'éviter les complications, le patient doit suivre strictement les instructions du médecin - en particulier, observer le repos au lit pendant toute la période de fièvre et d'intoxication. La pièce où se trouve le patient doit être systématiquement ventilée et nettoyée à l'eau.

Le régime alimentaire est d'une grande importance, dans lequel les protéines, les graisses, les glucides et les vitamines doivent être présents en quantité suffisante. Il se montre abondant à boire jusqu'à 2,5-3 litres par jour: fruits, légumes, jus de baies et thés vitaminés, ainsi que des boissons aux fruits de canneberges, groseilles, groseilles à maquereau. Pour réguler la fonction intestinale, le patient doit recevoir des pruneaux, de la rhubarbe cuite, des betteraves bouillies avec de l'huile végétale, du kéfir.

Le rôle principal dans le traitement de la pneumonie aiguë est joué par la thérapie antibactérienne, qui devrait être le plus tôt possible. En outre, le médecin, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient, doit choisir le médicament le plus actif et le moins toxique, déterminer les méthodes de son introduction dans l'organisme. Par exemple, avec une forme légère de pneumonie, le patient se voit prescrire un médicament antimicrobien pour administration orale. Cependant, en cas de maladie grave, une injection intramusculaire ou intraveineuse est nécessaire..

Les méthodes non médicamenteuses sont également activement utilisées dans la thérapie complexe: enveloppements de moutarde, irradiation ultraviolette de la poitrine, électrophorèse et autres méthodes physiques de traitement, ainsi que des exercices de respiration.

Laisser un commentaire ne peut que les utilisateurs autorisés.

Pneumonie

L'inflammation des poumons est considérée comme une maladie grave, car dans de nombreux cas, elle est mortelle. Avec la pneumonie, la température augmente, le processus inflammatoire dans les poumons se manifeste, la cause de son apparition est diverses infections: pneumocoques, légionelles, micro-organismes et champignons. Avec la pneumonie, les patients présentent des symptômes et des douleurs thoraciques spécifiques, la maladie nécessite un traitement hospitalier immédiat à l'hôpital, en fonction du stade et de la gravité du cours.

Informations générales sur la pneumonie

Pour ceux qui sont intéressés par ce que c'est, le matériel parlera en détail de la pneumonie, des méthodes de traitement, de la prévention et du pronostic de récupération avec le bon traitement. Nous donnons en détail les symptômes de la pneumonie, selon lesquels vous pouvez déterminer sans ambiguïté la présence de la maladie, prendre des mesures en temps opportun.

La pneumonie est un processus inflammatoire d'un ou deux poumons, qui se caractérise par une élévation de la température, la libération de liquide dans les alvéoles. Ce sont de petites cellules d'air dans le poumon dont les parois sont responsables de l'échange de gaz et sont des composants du tissu pulmonaire.

Le risque d'apparition et de développement d'une pneumonie est le plus souvent exposé aux enfants et aux personnes âgées qui ont une immunité affaiblie, des maladies chroniques, le diabète sucré, des problèmes avec le système cardiovasculaire. Sont également à risque les patients qui abusent du tabac et de l'alcool, les personnes souffrant de problèmes respiratoires et pulmonaires congénitaux.

Avec un traitement analphabète ou prématuré, la pneumonie peut avoir les conséquences négatives suivantes, comme un œdème pulmonaire chez un adulte, une intoxication sanguine. En tant que mesures préventives pour éviter la pneumonie chez les adultes, la vaccination contre les infections à pneumocoques ou hémophiles est utilisée. Cependant, ces mesures ne sont recommandées que pour la prophylaxie en grands groupes, où la probabilité de transmission de la maladie par voie aérienne est élevée.

Symptômes de la maladie

La pneumonie a diverses manifestations et symptômes de la maladie chez l'adulte, selon lesquels un médecin expérimenté déterminera immédiatement le stade et les caractéristiques de la pathologie. Considérez les symptômes de la pneumonie classique, dont le développement est causé par le pneumocoque:

  • augmentation de la température corporelle à 39-40 degrés critiques;
  • toux sévère avec crachats des poumons d'un adulte;
  • douleur dans la poitrine pendant la toux et la respiration;
  • respiration sifflante qui peut être entendue en écoutant le poumon.

Avec une manifestation atypique de pneumonie provoquée par des mycoplasmes ou des chlamydia, d'autres symptômes chez l'adulte sont également caractéristiques:

  • température élevée, qui s'élève à environ 40 degrés;
  • toux sèche, qui se transforme rapidement en humide avec la séparation d'une grande quantité de crachats;
  • douleurs musculaires et tissulaires;
  • mal de gorge constant;
  • malaise général.

Souvent remarquant des symptômes tels que de la fièvre, les patients confondent la pneumonie avec une maladie respiratoire courante. Mais les symptômes classiques de la pneumonie doivent toujours être pris en compte, leur présence indique la nécessité immédiate de commencer à traiter la pneumonie dans une clinique hospitalière. Le diagnostic final de pneumonie est posé par un médecin expérimenté après avoir passé des tests de laboratoire et fourni un diagnostic approfondi pour traiter efficacement et directement la cause.

Les stades de la pneumonie sont caractérisés par des symptômes qui diffèrent légèrement dans la spécificité de leur apparition chez les personnes d'âges différents, ainsi que sur la base d'une tendance aux maladies chroniques. Léger suggère que le patient a de la fièvre pendant plusieurs jours, les femmes et les hommes présentant des symptômes similaires. Avec une forme bénigne, le patient a également une toux avec une séparation des expectorations, qui augmente constamment, la raison en est l'accumulation constante d'expectorations.

La pneumonie ou la pneumonie survient à un stade sévère avec une augmentation critique de la température maximale sur une longue période qui ne s'égare pas. La dyspnée, la pâleur de la peau, une teinte bleue de la peau dans la zone nasolabiale sont également caractéristiques. Ces symptômes de la maladie suggèrent que le patient doit être hospitalisé immédiatement.

Diagnostic: procédures et fonctionnalités

Le diagnostic de pneumonie suggère que les procédures suivantes sont effectuées dans un complexe:

  • examen par un médecin qui identifiera les principaux signes caractéristiques de la pneumonie chez l'adulte. Le médecin écoute également les plaintes, puis envoie pour la procédure des tests et des examens de laboratoire en utilisant un équipement moderne;
  • radiographie pulmonaire, qui est nécessaire dans presque tous les cas pour clarifier le diagnostic. En utilisant la radiographie, vous pouvez clairement examiner les foyers, identifier le stade actuel de la maladie, établir le fait d'une pneumonie partielle ou étendue;
  • examen des expectorations au microscope à l'aide de la méthode de diagnostic sérologique. En utilisant cette technique, vous pouvez établir la présence d'une certaine infection dans le corps qui a provoqué une pneumonie;
  • le diagnostic en prenant un test sanguin informe sur le nombre de globules blancs, c'est-à-dire qu'il vous permet d'identifier la nature virale ou bactérienne de la maladie;
  • le diagnostic bronchoscopique est considéré comme une procédure désagréable, cependant, la date à laquelle le médecin a la possibilité d'étudier les bronches en détail, pour identifier la pneumonie. La procédure implique qu'un tube mince est inséré dans le nez ou la bouche du patient, avec lequel vous pouvez effectuer une analyse des expectorations des poumons et des bronches. Parfois, une ponction est nécessaire pour une pneumonie sous une forme compliquée afin d'éliminer le liquide et les expectorations accumulés d'un poumon adulte.

La pneumonie est diagnostiquée par un médecin en fonction des plaintes du patient, de la difficulté à respirer, de la fièvre, de l'essoufflement et d'autres symptômes majeurs.

Le diagnostic et la recherche visent à déterminer le stade et la forme de la maladie, parmi lesquels les principaux sont:

  • la pneumonie aiguë, ou pneumonie lobaire, est caractérisée par des frissons excessifs et de la fièvre jusqu'à un maximum de 40 degrés. Avec une pneumonie unilatérale, il y a une douleur latérale importante et avec une douleur bilatérale, toute la poitrine et la zone entre les omoplates peuvent être douloureuses. Dans ce cas, il y a des difficultés et des problèmes importants à respirer chez un adulte, une toux sèche se transforme souvent en expectoration de crachats avec des caillots sanguins;
  • forme lente - il y a une température allant jusqu'à 38 degrés, une léthargie et un malaise général, une perte d'appétit. Cette forme de pneumonie chez l'adulte survient souvent comme complication après un rhume ou une bronchite des jambes;
  • forme prolongée - elle est diagnostiquée à la suite d'une pneumonie aiguë non traitée, d'une atrophie de l'organe pulmonaire et d'une altération de l'oxygène peut se produire si le traitement n'est pas poursuivi à l'hôpital.

La prescription correcte de la thérapie dépend du diagnostic et de la qualification approfondis et approfondis du médecin, de la détermination compétente de la cause et des symptômes..

Quel médecin traite la maladie

Pour les patients qui souhaitent savoir quel médecin traite la maladie à la clinique et qui est engagé dans le diagnostic, la réponse est claire - le thérapeute ou le pneumologue traite. Les poumons sont soigneusement tapotés pour révéler des signes de pneumonie, en fonction de la gravité de l'évolution, une radiographie ou une bronchoscopie auxiliaire est prescrite. Le médecin prescrit des analyses et des tests de laboratoire pour déterminer la présence de bactéries et de virus d'une étiologie particulière.

La clinique de JSC "Médecine", qui fonctionne depuis de nombreuses années à Moscou, emploie des médecins qui peuvent clairement établir le diagnostic, les causes et les symptômes des maladies. Ces mesures sont prises pour diagnostiquer et traiter professionnellement la pneumonie avec un pronostic favorable de guérison. Tous les médecins de la clinique ont de nombreuses années d'expérience, ce qui permet un examen de haute qualité et de faire face à la maladie.

Les médecins suivent régulièrement des formations avancées, ce qui permet de traiter la pneumonie avec un grand succès. Les certificats et les qualifications des médecins peuvent être consultés sur le site Web du centre médical.

Méthodes de traitement

Pour assurer un traitement compétent de la pneumonie, la sélection d'une méthode de traitement appropriée, une consultation préalable et un examen par un médecin ou un pneumologue sont nécessaires. Ce n'est qu'après le diagnostic et la détermination de la forme de la maladie que le traitement peut être démarré.

Les méthodes et les méthodes de traitement de la pneumonie sont déterminées par le degré, la catégorie d'âge du patient et la présence d'indications et de complications. L'hospitalisation pour pneumonie n'est effectuée que sur recommandation d'un médecin, si pour cela une bonne raison et une raison sont identifiées.

Pour guérir la pneumonie chez l'adulte, il est nécessaire d'utiliser une combinaison de méthodes de thérapie étiologiques et symptomatiques. L'efficacité du premier groupe de méthodes de traitement est due à la destruction de tous les foyers de la maladie, et les méthodes de traitement du deuxième groupe visent à éliminer les manifestations des pathologies associées à la pneumonie.

Pendant le traitement de la pneumonie, des médicaments antibactériens, des antibiotiques et d'autres médicaments sont utilisés pour guérir la toux, stabiliser la respiration et la température corporelle et soulager les poumons des expectorations accumulées. Les médicaments sont prescrits en fonction des stades de la pneumonie, de la gravité du cours. De plus, afin de traiter avec succès la pneumonie, n'oubliez pas la thérapie physique et magnétique, les exercices de gymnastique pour respirer.

Voyons en détail avec quelles méthodes il est possible de traiter efficacement la pneumonie, quels que soient les stades.

Traitement symptomatique de la pneumonie

Il vise à améliorer l'état général du patient, à abaisser la température, à normaliser la respiration grâce à la lutte contre la toux sèche. Les médicaments clés du traitement sont les médicaments mucolytiques et les médicaments à effet antipyrétique pour abaisser activement la température corporelle chez l'adulte.

Les principes de traitement impliquent que les mucolytiques contribuent à l'élimination efficace du mucus du système respiratoire, et de nombreux médicaments soutiennent l'action des agents antibactériens, ce qui aide à faire face plus efficacement à la pneumonie. Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter la pneumonie:

  • Carbocystéine;
  • ACC;
  • Ambroxol et dérivés de ces médicaments.

La posologie nécessaire n'est prescrite que par les médecins après avoir effectué un examen approprié, la durée d'admission varie également en fonction du stade de la pneumonie chez le patient.

De plus, nous notons que faire baisser la température chez l'adulte n'est nécessaire que lorsque la température a atteint le niveau de 39 degrés, tandis que le bien-être du patient se détériore considérablement.

Thérapie antibiotique pour la pneumonie

Pour se débarrasser des symptômes prononcés de la maladie, une lutte efficace contre les températures élevées, un traitement antibiotique de la maladie est utilisé. Cependant, avant de prescrire des antibiotiques actifs, qui peuvent causer des dommages irréparables au corps, le médecin prescrit des tests et un examen complet. Dans la pratique, il existe des catégories distinctes de patients pour lesquels la méthode de lutte contre la pneumonie et l'utilisation de médicaments différeront considérablement:

  • la première catégorie - les patients dans le groupe d'âge jusqu'à 60 ans, dont les symptômes sont similaires, et le traitement est effectué selon un schéma similaire. Ce groupe de patients n'a pas de pathologies, de maladies chroniques, la pneumonie se déroule facilement et sans complications importantes, la température ne dépasse pas 38 degrés. Les pénicillines et les macrolides sont utilisés dans le traitement de la maladie, dans la plupart des cas, la thérapie est effectuée à domicile sous la surveillance étroite d'un médecin, au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. S'il est nécessaire de réduire la température, des antipyrétiques sont utilisés par voie orale, avec des difficultés respiratoires, des mucolytiques sont prescrits;
  • la deuxième catégorie - les patients âgés de 60 ans ou plus, qui ont des pathologies concomitantes du système cardiovasculaire, des reins et des organes respiratoires. Sont également inclus dans ce groupe les patients qui ont des problèmes d'alcoolisme, ils sont plus sujets au développement d'une pneumonie, il est recommandé de vérifier cette catégorie en temps opportun avec une toux prolongée et également si la température corporelle augmente pendant longtemps dans un contexte de malaise général. Le traitement le plus efficace de la pneumonie concerne les céphalosporines de troisième génération et les aminopénicillines. Les patients de ce groupe suivent toujours une thérapie dans une clinique hospitalière sous la supervision de médecins;
  • la troisième catégorie - comprend les personnes de tout âge dont la pneumonie est extrêmement difficile, tandis que les patients se plaignent de problèmes respiratoires et que la température reste à un niveau de 39 à 40 degrés pendant une longue période. Selon le stade et la gravité, les médecins de l'unité de soins intensifs sont impliqués dans la pneumonie chez les patients de cette catégorie en utilisant les médicaments les plus efficaces et à action rapide.

Le pronostic de la pneumonie implique qu'avec des soins médicaux en temps opportun, le patient récupère complètement. Cependant, les signes et symptômes disparaissent complètement au plus tôt 20 à 30 jours plus tard. Si à l'avenir le patient commence à avoir un rhume quelles que soient les causes qui l'ont provoqué, des mesures prudentes doivent être prises pour éviter une récurrence de la maladie, qui peut survenir sous une forme plus sévère, si les symptômes correspondants se produisent..

Indications de la maladie

Les indications des médecins dans les conditions où le patient a de la fièvre, des difficultés respiratoires sont observées, suggèrent les mesures suivantes:

  • si la pneumonie au stade léger est traitée à domicile, pour une efficacité maximale du traitement, il est nécessaire de fournir à la personne des soins appropriés avec une prédominance du repos au lit;
  • un régime spécial, grâce auquel les tests sont améliorés, les causes des maladies concomitantes sont éliminées. Pour ce faire, supprimez les aliments gras et lourds de l'alimentation et privilégiez une alimentation aux fruits et légumes. Ainsi, il est possible d'améliorer considérablement les performances globales des tests sanguins;
  • boire suffisamment de liquide pour drainer les expectorations. De plus, la température est ainsi abaissée. Il est recommandé de boire environ trois litres d'eau, des jus naturels;
  • un traitement physiothérapeutique est indiqué dans certains cas, ce qui permet de réduire les risques de complications après pneumonie.

Contre-indications de la maladie

Les méthodes d'automédication à tous les stades sont complètement contre-indiquées, car avec l'utilisation analphabète de médicaments, le risque de complications augmente, l'état du patient peut être considérablement aggravé. Considérez les contre-indications les plus importantes:

  • ignorer la gravité de la maladie et le manque de traitement, ce qui entraîne une forme négligée et des complications;
  • activité physique excessive, se déplaçant avec la température, ce qui exacerbe le cours du processus pathologique. Lors de la révélation des premiers signes et symptômes, il est nécessaire de réduire l'activité et de vérifier l'organisme pour les virus, les bactéries pathogènes;
  • le tabagisme et l'alcoolisme sont complètement contre-indiqués dans la pneumonie;
  • hypothermie du corps et visite du bain, du sauna, car le corps du patient connaît déjà des températures extrêmement élevées pour la force, et dans le bain, le système cardiovasculaire ne peut pas supporter un stress excessif.

Le coût de l'admission initiale, de la recherche, du traitement

La clinique de JSC «Médecine» vous suggère de vous inscrire dans un premier temps à une consultation préalable avec un médecin ou pneumologue qualifié, qui vous prescrira les études requises et déterminera quel test est nécessaire pour confirmer le diagnostic initial. Un diagnostic clair n'est effectué qu'après la réception de l'analyse par le médecin. Le stade et la forme du cours sont également déterminés par le médecin traitant, sur la base duquel la nomination du traitement le plus efficace pour la pneumonie chez l'adulte a lieu.

Le coût du rendez-vous initial avec les médecins de la clinique commence à partir de 4 500 roubles, tandis que l'examen secondaire et la prescription de médicaments, les schémas thérapeutiques coûtent déjà moins cher. Le coût du traitement est déterminé par de nombreux facteurs, tels que la complexité de la pathologie, la présence de complications, des pathologies concomitantes pouvant provoquer des prévisions négatives.

Les prix des soins et toutes les procédures sont indiqués sur le site internet dans la liste des prix. Vous pouvez passer des tests directement au centre médical, tandis que des réductions sur la gamme de services sont fournies. Pour les entreprises clientes, des réductions sont également proposées. Et le centre médical coopère avec les compagnies d'assurance, afin que les patients puissent couvrir entièrement les coûts de traitement dans une clinique moderne avec des paiements d'assurance.

Les bienfaits du traitement à la clinique de JSC "Médecine"

En choisissant une clinique de JSC «Médecine», les patients bénéficient d'un service haut de gamme et de l'élimination des problèmes de santé existants. Le traitement de la pneumonie dans une clinique à Moscou est effectué selon les dernières techniques en utilisant les médicaments les plus efficaces. Considérez les principaux avantages de suivre un traitement hospitalier chez les médecins de JSC «Médecine»:

  • des prix raisonnables, ce qui implique un service de haute qualité;
  • orientation client, les médecins tentent de prendre en compte les souhaits des patients concernant le niveau de confort des services, la nutrition;
  • des médecins hautement qualifiés qui ont les certificats appropriés suivent régulièrement des cours de formation avancée dans des cliniques de pointe aux États-Unis et en Europe, qui peuvent clairement diagnostiquer la pneumonie chez un adulte;
  • l'utilisation d'équipements médicaux de haute technologie pour les examens permettant d'identifier un certain stade de la pneumonie, en prélevant des échantillons de laboratoire;
  • stérilisation de haute qualité des instruments, utilisation de fournitures jetables;
  • l'utilisation de normes de traitement modernes pour la pneumonie afin d'assurer une guérison complète sans complications ni effets résiduels.

Compte tenu des nombreux avantages, le centre médical propose des prix compétitifs pour un traitement qualifié. Pour vous inscrire à un examen initial et à une consultation, vous pouvez laisser une demande sur le site ou contacter par téléphone.

Comment identifier les symptômes de la pneumonie aux premiers stades d'une maladie

La pneumonie, ou pneumonie, est une maladie virale qui peut entraîner des conséquences graves et la mort. Afin d'identifier rapidement la pneumonie et de commencer le traitement, il est nécessaire de reconnaître ses symptômes en temps opportun et de subir un diagnostic approprié. Quels signes indiquent le développement d'une pneumonie et comment la distinguer des autres maladies respiratoires?

Les premiers signes de pneumonie

La pneumonie a un caractère infectieux et se développe à la suite de l'entrée de micro-organismes pathogènes dans les poumons - le plus souvent des bactéries, parfois des virus et des champignons. Ils provoquent un processus inflammatoire, caractérisé par l'accumulation de liquide dans les lumières des alvéoles et l'apparition de certains symptômes.

Le moyen le plus courant pour les agents pathogènes de pénétrer dans le corps est par le biais d'une gouttelette en suspension dans l'air, lorsque des bactéries et des virus sont libérés lorsqu'un porteur tousse ou éternue et pénètre dans le nasopharynx d'une personne en bonne santé. Moins fréquentes sont les infections hématogènes (avec empoisonnement du sang et autres maladies infectieuses) et endogènes - les micro-organismes vivant dans le nasopharynx sont activés et provoquent un processus inflammatoire.

RÉFÉRENCE! En règle générale, les agents responsables des processus pathologiques dans les poumons chez les adultes sont les streptocoques et les mycoplasmes, qui sont présents sur la peau et dans les voies respiratoires, chez les personnes âgées, la forme streptococcique de la maladie est le plus souvent diagnostiquée, chez les patients atteints de lésions rénales, les entérobactéries provoquent une inflammation des poumons, chez les fumeurs - bacille hémophile.

La gravité des symptômes et des signes de pneumonie au stade initial dépend du pathogène, de l'état de santé, de l'âge et des caractéristiques du corps humain. Parfois, la pneumonie commence de façon aiguë, avec une forte détérioration du bien-être, et comme dans certains cas chez l'adulte, elle peut se développer sur plusieurs jours ou semaines. En règle générale, la pneumonie commence par les symptômes suivants:

  • toux de toute nature (fréquente, rare, sèche, humide), qui ne disparaît pas et s'intensifie sur plusieurs jours;
  • augmentation de la température à n'importe quel nombre - il peut s'agir d'une forte fièvre (39-40 degrés) ou d'une longue fièvre de bas grade (37-37,5 degrés);
  • sensation de manque d'air, essoufflement;
  • diminution des performances, sensation de fatigue et de faiblesse;
  • enrouement de la voix;
  • écoulement nasal et maux de gorge;
  • confusion de conscience;
  • perte d'appétit, nausées, diarrhée.

La période d'incubation de la pneumonie à un stade précoce est de 2 à 4 jours, au cours desquels les premiers signes se développent - immédiatement après leur apparition, vous devriez consulter un médecin pour éviter des conséquences désagréables.

Comme manifesté chez un adulte

L'inflammation des poumons chez l'adulte se développe généralement à la suite d'une hypothermie, d'une diminution de l'immunité ou dans le contexte d'autres maladies infectieuses (grippe, bronchite, etc.).

Le principal symptôme de la maladie chez l'adulte dans ce cas est une toux intense, parfois sèche, mais le plus souvent productive, avec séparation des crachats. Les crachats sont épais, semblables à du pus ou ont une teinte brune, parfois des stries sanglantes ou des impuretés de sang.

Les symptômes restants surviennent avec une toux ou apparaissent un peu plus tard - il s'agit de la fièvre, des douleurs thoraciques, des frissons, une respiration superficielle, une augmentation du rythme cardiaque, etc..

L'inflammation des poumons chez l'adulte peut se manifester de différentes manières, mais les médecins identifient 4 scénarios principaux.

  1. La pneumonie commence par la manifestation de l'IRA ou de la grippe habituelle - fièvre élevée, faiblesse et faiblesse, après quoi une toux leur est ajoutée, d'abord sèche, puis avec une séparation des expectorations. Le patient ressent des frissons sévères, des douleurs dans le sternum ou du côté droit, un essoufflement et un manque d'air.
  2. L'apparition de la maladie se caractérise par une légère augmentation de la température (jusqu'à 37-37,5 degrés), une toux avec des crachats, qui s'accompagne d'une respiration sifflante dans la poitrine, d'une faiblesse, de maux de tête.
  3. Avec l'évolution asymptomatique de la pneumonie, la toux, la fièvre et d'autres symptômes similaires sont absents - vous pouvez ressentir un léger malaise, qui est considéré comme un signe de surmenage. La maladie est détectée par hasard, lors d'un examen de routine du corps et de la fluorographie.
  4. Dans le cas d'une nature prolongée de la maladie, les périodes de rémission alternent avec les rechutes - pendant les rémissions, les patients n'ont qu'une toux sèche et avec une exacerbation de la pneumonie, il y a de la fièvre, une toux avec des expectorations et des douleurs thoraciques.

Il est assez difficile de distinguer la pneumonie des autres maladies du système respiratoire, mais elle peut être suspectée avec l'apparition d'une forte toux avec crachats, qui s'intensifie constamment et s'accompagne de fièvre, de frissons, de faiblesse et d'autres symptômes. Un signe spécifique d'une pathologie débutante est l'incapacité de respirer profondément (en essayant d'inspirer complètement, une personne ressent de la douleur ou commence une quinte de toux). Il est impossible de faire un diagnostic uniquement par des signes extérieurs - un diagnostic approprié doit être fait pour identifier le processus inflammatoire.

IMPORTANT! Le type d'agent pathogène affecte largement les manifestations de la pneumonie: les formes les plus complexes de la maladie sont causées par le virus de la grippe H1N1 et Legionella, qui se caractérisent par une évolution sévère et des complications graves.

Chez les personnes âgées

La pneumonie chez les personnes adultes est un phénomène courant, car avec l'âge, le travail des systèmes respiratoire et immunitaire se détériore et le corps devient vulnérable aux maladies infectieuses et virales.

La maladie commence généralement par une toux, mais dans ce cas, elle n'est pas humide, mais sèche, parfois avec la séparation d'une petite quantité de crachats.

Chez les patients présentant des pathologies concomitantes (maladie d'Alzheimer, troubles après un AVC) ou un corps sévèrement affaibli, le réflexe de toux est souvent supprimé, donc ce symptôme est souvent absent.

L'un des signes caractéristiques de la pneumonie chez les personnes âgées est un essoufflement grave, qui se manifeste après un effort mineur ou au repos. La fièvre dans ce cas se produit dans 75-80%, mais parfois la pneumonie se produit dans un contexte de température normale ou basse.

Parfois, une maladie commence par des troubles du système nerveux - apathie, fatigue et somnolence constantes, perte d'appétit et d'intérêt pour le monde extérieur et incontinence urinaire, qui sont confondus avec des signes de démence liée à l'âge. Une autre manifestation de la pneumonie chez les personnes âgées est une exacerbation de certaines maladies chroniques, notamment le diabète sucré, l'insuffisance cardiaque, etc..

L'absence d'un tableau classique de la pneumonie (toux productive, forte fièvre) chez les patients âgés est un signe pronostique défavorable, complique le diagnostic et conduit souvent à de graves complications.

IMPORTANT! La pneumonie à l'âge adulte est particulièrement dangereuse lorsqu'elle se développe chez des patients alités, des personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, d'emphysème pulmonaire et de signes de BPCO, car il existe un risque élevé d'oedème pulmonaire..

Chez les adolescents

Les raisons du développement de la pneumonie à l'adolescence ne diffèrent pas des raisons pour lesquelles la maladie survient chez l'adulte - pénétration de micro-organismes pathogènes dans les voies respiratoires, hypothermie, diminution de l'immunité, etc..

Les symptômes à considérer comprennent: une toux, généralement sèche ou avec une petite quantité de crachats rouillés;

  • détérioration soudaine du bien-être;
  • une forte augmentation de la température à 38-39 degrés;
  • l'apparition d'un essoufflement, d'un essoufflement;
  • douleur dans la poitrine, qui s'intensifie avec la toux et des respirations profondes;
  • sensation d'apathie, de fatigue et d'impuissance;
  • transpiration abondante, surtout la nuit.

Les symptômes de la pneumonie chez les adolescents dépendent en grande partie de l'agent causal de la maladie - les formes streptococciques et staphylococciques provoquent une toux sévère, une fièvre de faible intensité, une faiblesse et des douleurs dans la poitrine. L'inflammation des poumons d'étiologie virale est caractérisée par une fièvre soudaine (fièvre jusqu'à 39 degrés et plus), une toux débilitante avec crachats mousseux et veines sanglantes, faiblesse.

La pneumonie atypique (causée par la légionelle, la chlamydia, les mycoplasmes) s'accompagne d'une légère fièvre et de frissons, de douleurs dans les muscles et les articulations, de sueurs sévères, d'un blanchiment de la peau.

RÉFÉRENCE! L'inflammation des poumons chez les adolescents (13, 14, 15, 16, 17 ans) est moins sévère avec des symptômes légers que chez les adultes et les personnes âgées, et dans la plupart des cas, son pronostic est favorable. L'exception est la pneumonie chez les enfants dont le corps est gravement affaibli et les états d'immunodéficience..

Caractéristiques de différents types de maladies

Il existe plusieurs formes de pneumonie, chacune caractérisée par un tableau clinique spécifique et la gravité des symptômes.

  1. Forme aiguë. Il commence soudainement (parfois les symptômes se développent sur plusieurs heures) avec une forte fièvre, des frissons et une toux sévères, une faiblesse et parfois de la confusion. Avec un diagnostic rapide, il répond bien au traitement, mais en l'absence de thérapie, il entraîne de graves complications.
  2. Pneumonie chronique Sous cette forme, l'agent pathogène et le foyer de l'inflammation sont constamment présents dans l'organisme et apparaissent dans des conditions favorables (immunité affaiblie, hypothermie, etc.). Pendant la rémission, les patients se sentent normaux, mais avec des exacerbations, des symptômes se développent qui ressemblent à une pneumonie classique. Le plus souvent, une forme chronique de la maladie est observée chez les fumeurs et les personnes à immunité réduite..
  3. Forme croupeuse. Elle affecte la majeure partie du poumon et, en plus des symptômes du système respiratoire et de la fièvre, elle peut provoquer des douleurs latérales, une rougeur de la peau du cou et un triangle nasolabial bleuâtre, avec une intoxication grave, une perte de conscience et un délire.
  4. Inflammation focale. Les lésions sont localisées dans des segments individuels des poumons et des voies respiratoires, les symptômes ne sont pas aussi prononcés que dans la forme croupeuse - il y a une fièvre de bas grade, une toux (d'abord sèche, puis humide), une faiblesse et une apathie.

Quelles sont les différences avec la bronchite

Inflammation des poumons et bronchite - maladies du système respiratoire qui ont un tableau clinique similaire, et il est très difficile de les distinguer les uns des autres uniquement sur la base des symptômes. Quelle est la différence entre la bronchite et la pneumonie:

  • dans 90% des cas, la bronchite a une étiologie virale et la pneumonie a une bactérie;
  • avec bronchite, une légère augmentation de la température est observée, et avec pneumonie - fièvre sévère (jusqu'à 38-39 degrés);
  • l'expectoration avec bronchite a généralement une teinte claire, et avec la pneumonie elle est verdâtre ou rouillée, des stries de sang peuvent apparaître;
  • lors de l'écoute de la poitrine chez les patients atteints de bronchite, des râles secs se font entendre, chez les personnes atteintes de pneumonie - humide.

IMPORTANT! Seul un médecin peut distinguer une forme de la maladie d'une autre, ainsi que prescrire la bonne thérapie, donc si des symptômes se développent, vous devez contacter un établissement médical dès que possible.

Au cours de la première ou de la deuxième maladie atypique, ils ne peuvent être distingués les uns des autres qu'à l'aide d'un diagnostic complet.

Diagnostique

Les mesures diagnostiques pour une pneumonie suspectée chez l'adulte comprennent:

  • Examen externe du patient, collecte d'anamnèse et de plaintes, écoute de la poitrine;
  • La radiographie pulmonaire est le moyen le plus informatif d'identifier les processus inflammatoires dans les poumons (des pannes caractéristiques apparaissent aux sites de lésions tissulaires et d'autres signes de la maladie);
  • Des tests sanguins, urinaires et d'expectoration sont effectués pour déterminer le processus inflammatoire dans le corps (augmentation du niveau de leucocytes et d'ESR), ainsi que l'agent causal de la pneumonie et sa sensibilité aux antibiotiques;
  • La fibrobronchoscopie, la TDM et l'IRM du thorax sont nécessaires lorsqu'il est impossible de poser un diagnostic précis de pneumonie sur la base des méthodes ci-dessus.

IMPORTANT! Seul un médecin peut établir un diagnostic basé sur un diagnostic complet, car l'évolution clinique de la pneumonie peut ressembler non seulement à la bronchite, mais également à d'autres maladies du système respiratoire (pneumonie, bronchopneumonie, BPCO, etc.).

Traitement

La pneumonie non compliquée chez l'adulte et l'adolescent peut être traitée en ambulatoire (à domicile), mais les patients âgés, ainsi que ceux chez qui la maladie s'accompagne de symptômes sévères et de pathologies associées, doivent être hospitalisés..

Le plus souvent, la pneumonie est d'origine bactérienne, elle est donc traitée avec des antibiotiques - le plus souvent des médicaments à large spectre d'action. Si la maladie a été causée par des virus ou des champignons, une thérapie antivirale et antifongique appropriée est prescrite au patient. De plus, des médicaments sont utilisés pour la thérapie symptomatique - antipyrétique, expectorant et analgésiques, qui abaissent la température, soulagent la toux et la douleur.

Avec le traitement médicamenteux, les patients ont besoin de repos au lit, de nutrition avec des protéines et des vitamines, beaucoup de boisson chaude, de prendre des vitamines et des médicaments immunostimulants. Pour améliorer l'effet de la thérapie, des méthodes thérapeutiques sont recommandées - électrophorèse, inhalation, massage, magnétothérapie, etc. Les remèdes populaires ne peuvent être utilisés qu'en complément de la thérapie principale prescrite par un médecin, sinon l'état du patient ne peut qu'empirer.

Vidéo utile

En savoir plus sur les symptômes de la pneumonie dans la vidéo ci-dessous:

La pneumonie est une maladie grave qui, si elle n'est pas traitée, peut entraîner de graves complications et parfois entraîner la mort. Pour éviter des conséquences désagréables, ne pas se soigner soi-même ou ignorer la maladie - si les premiers symptômes apparaissent, consultez un médecin dès que possible.