D'abord oncologue, puis cosmétologue: comment enlever les grains de beauté

Teratoma

Après avoir enlevé les grains de beauté dans les salons de beauté, les gens meurent de plus en plus d'un cancer de la peau. L'année dernière, 700 personnes ont été diagnostiquées d'un cancer de la peau à Moscou et 200 patients atteints de ce diagnostic sont décédés. Les députés de Moscou proposent l'introduction d'un audit obligatoire du cancer pour la prestation de services cosmétiques. Les oncologues demandent également une histologie après le retrait de la taupe. Aujourd'hui, la plupart des salons de beauté n'offrent pas un tel service, mettant ainsi en danger la vie et la santé de leurs clients. Comment se comporter avec de nouvelles excroissances sur le corps, a découvert le correspondant de Vesti FM Marina Kostyukevich.

Trois jours avant les vacances. Ils font les derniers préparatifs pour des vacances à la plage. Dans le cahier - les principaux rappels: "acheter un maillot de bain, des médicaments sur la route, faire une manucure, une pédicure, passer chez un cosmétologue - enlever les taupes." Souvent, comme ça, en fuite, beaucoup décident de mettre leur corps en parfait état. Un cosmétologue dans un laser de salon de beauté supprime une taupe inutile. Vous pouvez porter un bikini et vous sentir libre de bronzer.

Les salons prennent de 1000 à 3500 roubles pour une telle procédure, en fonction de la taille du naevus ou du papillome et n'assument aucune responsabilité. Personne ne propose la consultation d'un oncologue ou un examen histologique après le retrait - ce n'est pas rentable. Après tout, la consultation d'un médecin plus l'histologie et le retrait coûteront au moins quelques milliers de plus, ce qui peut effrayer le client. Et personne ne lui explique que la réalisation d'un oncoaudit, c'est-à-dire l'examen d'une taupe avant son enlèvement, pourrait lui sauver la vie ou, au contraire, rassurer que tout va bien, dit Alexei Maschan, directeur adjoint du Centre fédéral d'hématologie pédiatrique, d'oncologie et d'immunologie, MD.

"Chaque taupe enlevée doit subir un examen histologique pour voir s'il y a des signes précoces de mélanome. Ces cellules ne s'approfondissent-elles pas. Cela ne se fait pas dans les salons de beauté. au même endroit ou dans un autre sous forme de métastases à distance, bien sûr, augmente fortement ".

Le mélanome est l'un des types de cancer les plus agressifs. Il se développe presque à la vitesse de l'éclair, donne très rapidement des métastases et entraîne la mort d'une personne en quelques mois. Les principaux facteurs de risque sont l'hérédité et une exposition excessive au soleil. Seul un médecin-oncologue peut reconnaître la nature de la taupe (bénigne - de mauvaise qualité), et seule l'analyse histologique peut confirmer ses suppositions ou la réfuter. Les députés de Moscou préconisent également la consultation obligatoire du patient avec un dermato-oncologue avant de retirer les néoplasmes et suggèrent également de resserrer la procédure d'autorisation afin que le cosmétologue effectuant le retrait des taupes ait un certificat d'oncologie obligatoire. Ou dans le salon devrait être un consultant oncologue permanent. Et puis, peut-être, un traitement ordinaire en salon sauvera quelqu'un du développement d'une tumeur. En attendant, comme nous l'avons vu, en appelant l'un des salons de beauté de la capitale, ils sont plus intéressés par leurs revenus que par la santé de leurs clients.

"Supprimer une taupe ou un papillome coûtera mille roubles." - "Faites-vous des analyses sur l'histologie?" - "Analyse - non. Nous ne le faisons pas." - "Et il n'y aura pas de conséquences?" "Non, bien sûr. Mais s'il est volumineux ou ne peut pas être retiré, le médecin vous enverra d'abord pour analyse".

Et voici la principale erreur ou tromperie délibérée, explique Alexei Maschan. Parce qu'il n'y a pas de tels tests avant l'enlèvement de la taupe.

"Aucun test ne peut prédire son développement ou confirmer sa présence. Autrement dit, il n'est pas encore possible de le faire avec un test sanguin ou d'autres fluides biologiques.".

Seul un oncologue peut prendre les mesures nécessaires à temps. Et plus tôt vous vous tournez vers lui, plus vous avez de chances de guérir. Les premiers signes évidents devraient alerter et accélérer la visite chez le médecin, poursuit le Dr Maschan.

"Un changement dans la couleur d'une taupe, à la fois un assombrissement et un éclaircissement, une ulcération, un saignement, des démangeaisons (dans une moindre mesure) et l'apparition de petites taupes près de cette taupe".

Autrement dit, un désir naturel de se débarrasser d'une taupe est louable. Après tout, cela peut révéler un problème grave. Mais pour cela, il vaut la peine d’emprunter la voie de l’oncoauditation, qui est respectée dans le monde progressif et qui sonne comme «d’abord oncologue, puis esthéticienne».

Comment enlever une taupe?

Le contenu de l'article

  • Comment enlever une taupe?
  • Comment supprimer une taupe
  • Suppression des grains de beauté et des verrues

Méthodes d'élimination des taupes

Plus récemment, il a été possible de retirer la taupe uniquement chirurgicalement, et cette opération a été effectuée en urgence. La cosmétologie esthétique propose désormais de supprimer la formation sur le corps avec un laser. Si les médecins conseillent de se débarrasser d'une taupe en raison de sa transformation possible en tumeur maligne, cela ne peut être fait qu'à l'aide d'une intervention chirurgicale.

Ablation chirurgicale d'une taupe

La méthode chirurgicale est reconnue comme la plus efficace, malgré le fait qu'elle soit dépassée. Seul le chirurgien pourra retirer une fois pour toutes tous les tissus de la taupe, ce qui ne permet pas sa croissance à l'avenir. La méthode chirurgicale n'a pas de contre-indications, contrairement à d'autres procédures similaires. Mais il est impossible d'effectuer l'opération pendant le processus inflammatoire dans le corps. Le coût de la procédure n'est pas très élevé, ce qui la rend abordable pour tout le monde. Le seul point négatif est la probabilité d'une cicatrice. Mais si la taupe n'était pas sur le visage, la cicatrice ne sera pas visible.

Top 5 des méthodes d'élimination des taupes

Dans de rares cas, les taupes peuvent décorer l'apparence. Mais le plus souvent, c'est le contraire qui se produit. Une personne veut enlever une taupe ou une tache de naissance, laissant la peau propre, uniforme et lisse. Est-ce dangereux?

Les méthodes d'élimination des taupes les plus populaires et les plus modernes

Vous devez retirer une taupe si:

  • elle a soudainement changé de forme, de couleur, de structure de surface;
  • elle est trop ouverte;
  • il est endommagé - par accident, intentionnellement;
  • il est vulnérable - situé sur le coude ou le genou, est constamment soumis à des frottements.

L'inconfort esthétique est une autre raison de retirer le naevus. Les patients se demandent souvent si les gros grains de beauté peuvent être enlevés. Les gros néoplasmes doivent être enlevés s'il y a une raison importante. La décision d'effectuer une telle procédure doit être prise par le médecin. L'élimination déraisonnable du naevus affecte négativement la santé et l'état de la peau.

Thérapie au laser

La thérapie au laser est utilisée pour éliminer les néoplasmes bénins. Au cours de cette procédure, une thrombose des plus petits vaisseaux se produit, ce qui minimise la probabilité de perte de sang. L'effet cosmétique de la procédure est assez élevé et la peau se régénère rapidement sans laisser de cicatrices.

L'inconvénient de la thérapie au laser est qu'après son achèvement, il est impossible de procéder à un examen histologique de la taupe retirée. Si le médecin a des doutes sur la nature de la tumeur nevoid (bénigne ou maligne), la méthode n'est pas appliquée.

Enlèvement par électrocoagulateur

Un électrocoagulateur est un appareil cosmétique qui brûle la peau avec un courant alternatif de haute fréquence. Il chauffe les tissus mous, provoquant une évaporation instantanée du liquide à l'intérieur de la cellule. Les protéines animales au point de contact de la peau avec l'appareil se recroquevillent, formant une petite brûlure.

La méthode empêche l'infection de la plaie, les saignements. Après avoir coupé la taupe, elle peut être étudiée en laboratoire. Une petite croûte se forme au site de moxibustion; après 7-10 jours, il disparaît.

L'électrocoagulateur agit ponctuellement. Son extrémité est si petite qu'elle vous permet d'effectuer la procédure uniquement sur les tissus affectés, sans affecter les zones saines. La procédure est réalisée sous anesthésie locale - une anesthésie générale n'est pas nécessaire..

La méthode est utilisée pour les petits naevus sur le visage et le corps. Après l'électrocoagulation, une subtile cicatrice reste.

Ablation chirurgicale

La méthode chirurgicale d'élimination des grains de beauté est complexe mais fiable. Il est utilisé pour les grands naevus «suspendus» auxquels d'autres méthodes ne peuvent pas faire face. Les néoplasmes présentant un risque élevé de malignité sont également mieux retirés chirurgicalement.

La procédure est réalisée sous anesthésie locale. Le chirurgien dissèque la taupe avec un scalpel et enlève avec la capture d'un petit morceau de tissu sain. Après la chirurgie, il reste une cicatrice qui nécessite des soins, guérit pendant plusieurs semaines.

Cryodestruction

La méthode convient aux taupes situées dans les couches supérieures de l'épiderme. Il est basé sur l'utilisation d'azote liquide - un liquide transparent avec un point d'ébullition de -195,75 degrés. S'évaporant, il refroidit les tissus voisins. En d'autres termes, la tumeur nevoid est simplement «gelée».

L'azote liquide n'agit pas instantanément, comme dans les films de science-fiction. Pour retirer une taupe ou une tache de naissance, vous devez attendre environ 3 minutes. Un coton-tige est humidifié dans une solution et lubrifié avec un ressort. Le patient ressent à ce moment un léger engourdissement.

L'élimination des grosses taches de naissance et des grains de beauté qui ont pénétré dans les couches profondes de la peau est effectuée à l'aide d'un appareil spécial - un cryodestructeur. À son extrémité se trouve une aiguille ultra-mince avec un capteur de température. L'aiguille est insérée sous la peau pendant quelques secondes, les tissus sont refroidis à une température prédéterminée et ramenés.

Lors de l'exécution de la procédure à l'aide de l'appareil, un syndrome douloureux localisé d'intensité modérée ou modérée se produit. Dans la plupart des cas, il peut être soulagé par des analgésiques - ibuprofène, paracétamol, codéine. Peut-être une légère rougeur de la peau immédiatement après le «gel», l'apparition de cloques - après. Après 2-3 jours, les effets secondaires disparaissent sans intervention supplémentaire..

Méthode des ondes radio

Un couteau radio est un appareil qui émet des ondes radio haute fréquence. Le tissu leur donne une résistance, conduisant à la chaleur.

Le couteau radio est conçu de manière à pouvoir émettre des ondes de fréquences, d'amplitudes différentes. Un réglage fin est effectué en tenant compte de la zone du naevus ou de la tache de naissance.

Un couteau coupe les tissus mous, arrête le sang, désinfecte une plaie; aucun médicament supplémentaire n'est utilisé.

Après avoir retiré la taupe, une petite croûte reste sur la peau - une couche protectrice qui ne peut pas être trempée pendant 4 à 5 jours. Ensuite, il tombera, révélant une tache de peau rose pâle. Il doit être protégé de la lumière directe du soleil jusqu'à la restauration finale.

Contre-indications à l'élimination des grains de beauté

La procédure d'élimination des naevus par n'importe quelle méthode est contre-indiquée dans de telles maladies et conditions:

  • exacerbation des maladies chroniques;
  • apparence malsaine des tissus mous voisins - inflammation, suppuration de la peau autour de la taupe;
  • Lésions du SNC caractérisées par une excitabilité accrue;
  • troubles du système cardiovasculaire.

La décision sur l'opportunité de retirer le naevus est prise uniquement par un médecin - un dermatocosmétologue. Il est strictement interdit d'effectuer la procédure vous-même en utilisant des médicaments non enregistrés, des solutions chimiques agressives ou des objets tranchants..

Conséquences de l'élimination des taupes

Il existe un mythe selon lequel l'élimination des grains de beauté sur le corps est dangereuse: elle augmente soi-disant le risque de malignité de la tumeur. Les médecins réfutent cette affirmation. Si l'enlèvement est effectué conformément à toutes les règles, il n'est pas nocif. Mais la conduite indépendante de la procédure peut entraîner une infection du naevus, une irritation cutanée, ce qui est vraiment dangereux.

Le taux de réparation tissulaire dépend de la façon dont l'ablation des grains de beauté, la zone de la tumeur nevoid et les caractéristiques individuelles du patient se produisent. Pas besoin d'essayer d'accélérer ce processus - pour décoller la croûte formée, la lubrifier avec des onguents, sinon vous pouvez accidentellement infecter la plaie. Il est plus sûr d'attendre que la peau se nettoie..

Le site où se trouvait la taupe doit être protégé des rayons ultraviolets. Crème appropriée avec protection SPF 60, vêtements en tissu épais. Les mesures de sécurité doivent être suivies jusqu'à ce que la couleur de la peau soit complètement nivelée. En cas de dommages accidentels au site, d'apparition de saignements, de phoques, d'un besoin urgent de consulter un médecin.

Après l'ablation du naevus, une petite cicatrice reste. Il est plus difficile de se débarrasser des cicatrices post-traumatiques et postopératoires. Ils ne peuvent pas être complètement retirés, mais peuvent être rendus visuellement moins visibles. Voir aussi: Cicatrice après élimination des taupes: des moyens efficaces pour éliminer une cicatrice.

Pour enlever les très grandes cicatrices, du plastique W, du plastique Z est utilisé. L'essence de la méthode réside dans son nom. La cicatrice est excisée chirurgicalement, bloquée par les tissus voisins, et par conséquent, une fine ligne en zigzag reste sur la peau.

Les cicatrices plates ne sont visibles qu'en raison de leur teinte. Habituellement, ils sont plus légers que les zones saines de la peau, donc le tatouage ou la micropigmentation est utilisé pour les masquer. Le colorant est sélectionné pour correspondre à l'arrière-plan principal - de sorte que la cicatrice devient visuellement invisible.

Les personnes à la peau foncée ont une prédisposition à la formation de cicatrices chéloïdes ou convexes. Ils peuvent apparaître même en raison de dommages mineurs et les tentatives d'élimination de la cicatrice s'accompagnent de rechutes. Dans ce cas, la chirurgie ne suffit pas. Il est complété par une thérapie aux rayons X, ainsi que par l'introduction de médicaments hormonaux qui empêchent la croissance des tissus.

Les petites cicatrices sont enlevées à l'aide d'un resurfaçage au laser ou mécanique. La procédure n'est pas bon marché, elle est donc principalement utilisée pour nettoyer la peau du visage. Le resurfaçage au laser est réalisé sous anesthésie générale et ne dure pas plus d'une heure; mécanique - sous local, prend 10-20 minutes. Un gonflement des tissus mous sera perceptible dans une semaine, et pour éliminer complètement les traces de la procédure, il faudra attendre 6 mois.

Méthodes folkloriques

Retirer le naevus de façon indépendante à la maison n'est possible qu'en dernier recours. Dans ce cas, le néoplasme doit être bénin et la peau autour doit être propre, sans blessures, cicatrices et inflammations. Vous ne pouvez pas effectuer la procédure pendant la grossesse si vous souffrez de diabète. Ne cherchez pas les moyens d'enlever vous-même une grosse taupe - le risque de formation de cicatrices est élevé.

Avant de commencer la session, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas d'allergie aux médicaments utilisés. Une petite quantité du produit sélectionné est appliquée sur une zone saine - au poignet ou à l'arrière de la rotule. Le test dure 24 heures. Si une irritation, des démangeaisons, une éruption cutanée, une rougeur apparaît, la procédure est interdite.

Il est important que le processus d'élimination du naevus prenne une courte période de temps, et le résultat est perceptible après une semaine. La peau autour d'un néoplasme bénin est enduite de gelée de pétrole, une crème grasse..

La médecine traditionnelle suggère d'éliminer les grains de beauté avec:

  • teinture d'alcool d'iode;
  • cheveux humains ou de cheval;
  • chélidoine;
  • vinaigre de cidre de pomme;
  • un soda.

Les taupes suspendues sont lubrifiées avec de l'iode 2 à 3 fois par jour et de grosses taches de naissance - 4 fois par jour. Vous pouvez utiliser un coton-tige imbibé de teinture d'alcool d'iode. Il est appliqué sur la zone affectée, fixé avec du ruban adhésif et laissé toute la nuit. Ils utilisent donc du vinaigre de cidre de pomme et un mélange de bicarbonate de soude avec de l'eau.

À l'aide de cheveux, les petits naevus suspendus sont enlevés: ils sont enroulés autour de la base et bandés étroitement. La durée de la procédure est de 3-4 jours.

La chélidoine est utilisée sous forme de teintures, de mélanges avec de la vaseline en proportions égales, ou appliquée sur la zone affectée avec une tige d'herbe. Le jus de plante sèche, blanchit la peau, mais il doit être utilisé pendant une longue période - de 3 semaines à un mois.

Le prix de l'élimination des taupes à Moscou

La suppression des grains de beauté est un service offert par de nombreux salons de beauté, cliniques et médecins exerçant en cabinet privé. Lors du choix d'un spécialiste, découvrez le niveau de ses qualifications. Il est nécessaire que la procédure ait été effectuée par un médecin agréé - un dermatocosmétologue. Une formation médicale supérieure, une spécialisation en dermatologie et en dermatocosmétologie sont exigées.

Le prix du service dépend de la taille du naevus, de l'emplacement (sur le visage ou les muqueuses - plus cher), du nombre de néoplasmes, de la méthode choisie. Enlèvement au laser des taupes à Moscou - 120-2700 roubles par procédure. La limite supérieure du prix est constituée de plusieurs gros néoplasmes. Environ les mêmes prix pour l'électrocoagulation et la cryodestruction: 300-2000 roubles. Pour retirer le naevus avec un couteau radio, vous devrez dépenser 1000-2000 roubles.

L'ablation chirurgicale des grains de beauté et des taches de naissance est l'une des méthodes les plus coûteuses. À Moscou, pour une telle procédure, vous devez payer 3 à 15 000 roubles. Services supplémentaires - consultation d'un dermatocosmétologue, soins postopératoires - non inclus.

Comment se produit l'élimination des taupes??

Taupes sur le corps: causes

Il ne sera pas exagéré de dire que toutes les personnes de plus de 10 ans ont des grains de beauté. Avec un changement du fond hormonal, des taches pigmentaires à peine visibles se développent et changent de couleur sur n'importe quelle partie du corps, y compris les muqueuses. Dans un environnement médical, ces néoplasmes pigmentés provenant de cellules situées entre le derme et l'épiderme sont appelés nævi. Les spécialistes divisent les taupes en plusieurs catégories, y compris congénitales et acquises.

Les médecins pensent qu'il existe plusieurs raisons à la formation de taches de naissance sombres acquises:

  • hérédité;
  • rayonnement ultraviolet;
  • tout changement hormonal;
  • virus et blessures.

En raison de la différence de causes, de couleur, de taille, de structure et de taux de croissance, toutes les taupes ne peuvent pas être considérées comme sûres. Un traumatisme permanent, une exposition excessive aux rayons ultraviolets, l'accumulation d'un grand nombre de grains de beauté à proximité augmentent les chances de dégénérescence des néoplasmes en tumeurs malignes. Les processus se produisant avec les naevi sont toujours alarmants, donc la suppression des grains de beauté provoque des craintes logiques. Dans quels cas peut-on retirer les grains de beauté?

  • Probabilité de blessure;
  • aspect inesthétique;
  • malin.

Les grains de beauté "calmes" ont une couleur foncée et ne dépassent pratiquement pas au-dessus de la surface de la peau, ils ne causent des inconvénients que par leur emplacement dans les endroits de friction des vêtements. Si vous ressentez des symptômes suspects, vous devez immédiatement consulter un médecin qui, après un examen approfondi, vous prescrira l'ablation d'une taupe.

Méthodes d'élimination des taupes

Les taupes ne tolèrent pas le traitement à domicile. Tout écart par rapport à l'apparence habituelle nécessite la supervision d'un oncologue avec une évaluation de la dynamique et une excision ultérieure. La médecine moderne propose plusieurs méthodes pour se débarrasser des taupes, tandis que chacune d'entre elles présente à la fois des avantages et des inconvénients..

Enlèvement de taupe au laser

À l'aide d'une unité laser spéciale, le médecin enlève les couches d'une petite tache de naissance en quelques secondes avant la formation d'une plaie, les grosses taches de naissance sont soumises à un traitement laser répété après plusieurs semaines. Une fine croûte apparaît à l'emplacement de la taupe enlevée, disparaissant après quelques jours. Le laser élimine sans douleur le néoplasme et favorise la régénération des tissus sans provoquer de saignement ni de pigmentation. L'un des inconvénients de la méthode est les cicatrices et l'incapacité d'étudier le matériel excisé pour la présence de cellules malignes..

Éliminer les grains de beauté avec de l'azote liquide

Cryodestruction - élimination des grains de beauté à basse température, par exemple, avec de l'azote liquide. Une procédure courte ne convient que pour les petites tumeurs dans les couches supérieures de l'épiderme. Le froid perturbe la circulation sanguine et détruit les fonctions protectrices des cellules, ce qui entraîne la disparition d'une taupe. Malgré l'apparente facilité d'utilisation de l'azote liquide, souvent après des complications de cryodestruction - dommages aux tissus sains, inflammation et réactions allergiques.

Élimination des taupes radioélectriques

Une méthode matérielle pour éliminer les petits néoplasmes qui apparaissent à la surface de la peau. Sous anesthésie locale, des ondes à haute fréquence sans saignement coupent le tissu de la taupe sans endommager le tissu sain environnant. Le plus de cette méthode est considérée comme une intervention indolore, l'absence de cicatrices et de complications. Avec des avantages importants, l'élimination des ondes radioélectriques des néoplasmes ne peut pas être utilisée si des cellules cancéreuses sont suspectées.

Ablation chirurgicale des grains de beauté

La méthode la plus ancienne utilisée pour éliminer les gros grains de beauté plats avec une tumeur maligne suspectée. Ces néoplasmes sont excisés sous anesthésie avec les tissus adjacents. Après avoir retiré la taupe, le médecin coud les bords de la plaie et retire les sutures en une semaine. La méthode chirurgicale est assez traumatisante, laisse des cicatrices et des cicatrices, mais vous permet de prendre des tissus pour analyse.

Conséquences de l'élimination des taupes

L'élimination des taupes est une opération sérieuse qui nécessite des connaissances particulières et un haut professionnalisme de la part d'un médecin. Malheureusement, l'élimination des grains de beauté par un médecin sans scrupules peut entraîner des conséquences négatives, telles que:

- retour des tumeurs au même endroit.

Pour éviter la question de savoir s'il est dangereux d'enlever les taupes, il est important de confier cette procédure à un médecin spécialisé en oncologue.

Retrait chirurgical de la tache de naissance: avantages de la méthode

L'ablation chirurgicale d'une taupe est une procédure abordable, courante et sûre. Une méthode qui attire le résultat souhaité à un prix abordable. Les taupes sont présentes sur le corps de chaque personne. La plupart ne causent pas d'inquiétude, d'inconfort. Dans certains cas, le naevus doit être retiré, éliminant ainsi la probabilité de malignité.

Indications pour l'ablation chirurgicale des grains de beauté

Taupe ou naevus - une formation bénigne sur la peau qui a une forme ronde ou ovale, de couleur brune, peut dépasser au-dessus de la surface de la peau. Les personnes qui ont des grains de beauté sur le corps n'ont pas recours aux procédures d'éloignement. Cependant, dans certaines circonstances, il est souhaitable d'enlever le naevus. Une indication pour l'élimination de la formation de peau est:

  1. Augmenter en taille. Les grands naevus sont plus facilement blessés, ce qui constitue une menace d'infection bactérienne.
  2. Croissant dans les couches profondes de la peau. Une personne est confrontée à des sensations douloureuses et désagréables.
  3. Décomposition en plusieurs éléments. Un panneau d'alarme nécessitant un examen médical urgent.
  4. La croissance saigne. Un examen diagnostique détaillé est effectué, les causes du symptôme sont identifiées, la taupe est excisée.
  5. Il y a des douleurs, la taupe est souvent endommagée.
  6. Gêne esthétique. Les taupes, en particulier celles situées au visage, provoquent une insécurité psychologique, une contrainte.
  7. Il y a des contre-indications à l'opération (maladie, enfance).

Avantages et inconvénients de l'élimination chirurgicale des taupes

Un patient confronté à la nécessité d'une ablation chirurgicale d'une taupe doit être conscient des avantages et des inconvénients de la procédure. L'excision avec un scalpel présente des avantages:

  1. Manière sûre, se déroule dans les conditions nécessaires.
  2. L'anesthésie locale soulage la douleur, le patient ne ressent rien.
  3. Après l'excision, l'échantillon est envoyé pour examen histologique. Le chirurgien connaîtra la nature de la dégénérescence du naevus.
  4. Le laser ne fournira pas cet effet..
  5. La méthode chirurgicale n'a aucune contre-indication absolue.
  6. Après résection, il n'y a pratiquement pas de risque de rechute.
  7. Prix ​​abordable.

L'opération est rapide, indolore pour le patient. Le médecin introduit les règles de soin de la peau pendant la période de rééducation. Dans certains cas, une cicatrice postopératoire subsiste. Corrigé par chirurgie plastique. Il est discuté individuellement avec le médecin dans chaque cas individuel..

Malgré la sécurité, l'absence de contre-indications absolues, le médecin refusera l'opération si le patient a:

  • infection;
  • l'herpès sur les muqueuses;
  • processus inflammatoire;
  • exacerbation d'une maladie chronique;
  • la procédure est interdite aux femmes pendant la grossesse, l'allaitement.

Quel est le meilleur: chirurgicalement ou au laser

Une taupe sera enlevée avec un laser ou un scalpel, et le dermatologue ou l'oncologue décide. Lorsque le processus de malignité est lancé, les cellules dégénèrent en malignes, doivent être complètement excisées. Si par la suite certaines des cellules anormales subsistent, une rechute est possible. Le risque de cancer de la peau est élevé.

Mettre en évidence les avantages et les inconvénients de l'excision laser et chirurgicale d'une taupe.

Ablation chirurgicaleEnlèvement au laser
Les avantagesdésavantagesLes avantagesdésavantages
Le mélanome est complètement retiré pendant la chirurgieAprès l'excision de la tache de naissance avec un scalpel, une cicatrice resteraManière sûre et indoloreL'incapacité de procéder à un examen histologique
La maladie ne se reproduira pas à l'avenir.Durée 5 minLa sécurité et la qualité de l'intervention sont affectées par les qualifications du médecin et l'état de l'équipement. Devrait être considéré
Il est possible d'effectuer une analyse histologiqueLa brûlure se produit ponctuellement, le médecin contrôle la profondeur du faisceau
L'élimination des tissus endommagés se produit, la peau n'est pas blessée, il n'y a pas de cicatrices
La récupération prend 1-2 semaines
L'excision au laser d'une taupe sur la lèvre, le nez, le cou, la tête, le dos ne laisse aucune trace - l'un des principaux avantages

Comment se déroule la procédure de suppression

Retirer une taupe avec un scalpel chirurgical n'implique pas de préparation. Le patient doit être consulté par un oncologue. Quelques jours avant et après l'intervention, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments anticoagulants, de l'alcool.

Une opération pour retirer une taupe est effectuée le jour du traitement du patient. En moyenne, la procédure prend 30 à 40 minutes, ce qui est légèrement plus long que lors de l'exécution d'une opération similaire par une autre méthode.

Le patient est assis sur le canapé. Le médecin présente le cours des manipulations à venir. Le naevus, ainsi que les tissus les plus proches, est traité avec une substance antiseptique. Une serviette opératoire avec une ouverture d'accès au naevus est superposée à la zone traitée. Un anesthésique local est injecté dans la taupe. Novocaïne habituellement utilisée. Si un analgésique spécifique n'a pas été administré à une personne auparavant, un allergotest est effectué avant de commencer la procédure (se gratter le poignet, vaporiser le médicament). Lorsque l'anesthésie fonctionne, le médecin commence l'opération.

Une incision est faite avec un scalpel autour du périmètre du néoplasme. Le nombre de coupes dépend de la taille du naevus, de la profondeur. Plus il est grand, plus il faudra de manipulations pour l'excision. Pour éviter la répétition de l'éducation, le médecin peut couper quelques millimètres de peau saine. Une fois la croissance retirée, un bandage de gaze est appliqué. Le chirurgien s'apprête à recoudre la plaie. Parfois, si la formation a une jambe prononcée, vous pouvez vous passer de suture. La plaie est cautérisée, traitée avec un antibiotique, un pansement est appliqué. Si la taupe a un grand diamètre et que l'élévation au-dessus de la peau est minime, la plaie devra être suturée. Sur la définition d'un dermatologue, un fil ordinaire est sélectionné ou résolu. Une plaie cousue est traitée avec une solution antiseptique et un pansement stérile est appliqué..

Le tissu excisé est envoyé au laboratoire pour un examen histologique. Au cours de l'analyse, il sera déterminé si des cellules malignes sont présentes dans les tissus de la formation, à quel stade de la maladie. Sur la base des informations reçues, un autre schéma d'actions est sélectionné.

Si une personne s'inquiète de la douleur de la méthode d'excision chirurgicale, toutes les craintes sont vaines. L'anesthésie utilisée pour la procédure rend le site de traitement insensible, ce qui garantit une indolence totale pendant toute la durée des manipulations nécessaires.

Si la température augmente pendant la période de rééducation, la personne ressent une détérioration, une faiblesse générale. Devrait voir un médecin.

Caractéristiques de la période postopératoire

Rééducation postopératoire, la période commence immédiatement après la procédure de retrait.

Dès que la plaie est cousue et qu'un pansement stérile est appliqué, en l'absence de complications, le patient reprend son mode de vie habituel. Une personne doit se rappeler les précautions qui sont nécessaires pour empêcher le développement de conséquences postopératoires indésirables..

Il faut 7 à 14 jours pour que la plaie guérisse. Le taux de guérison dépend de la profondeur des dommages et des caractéristiques du corps. Progressivement, la plaie se couvre d'une croûte sous laquelle se développe une nouvelle peau saine..

Le médecin recommandera au patient des préparations de traitement. Il s'agit d'une solution désinfectante spéciale, de peroxyde d'hydrogène, de furatsiline ou d'autres moyens. Lors de l'utilisation de sutures non résorbables, le traitement de la plaie avant de retirer les sutures doit être effectué par le contrôle de votre médecin. Cela est vrai si la plaie est difficile à atteindre - sur le dos ou la tête..

Pour réussir le processus de restauration de la peau, une personne doit suivre un certain nombre de règles importantes:

  • éviter la lumière du soleil sur la plaie;
  • empêcher le mouillage de la zone endommagée;
  • ne rayez pas la plaie;
  • effectuer un traitement régulier avec des médicaments antiseptiques;
  • respecter les normes d'hygiène lors du changement de pansement;
  • refuser de visiter les bains publics, la piscine, le sauna, le solarium;
  • ne pas décoller la croûte formée.

La norme est considérée comme une légère augmentation de la température corporelle au cours de la première semaine après la procédure de retrait. Si la température dure plus longtemps ou dépasse la marque de 38 degrés, il y a une probabilité de contamination bactérienne, ce qui est la raison du traitement urgent.

L'excision chirurgicale d'une taupe vous permet de vous protéger d'une éventuelle rechute, des complications sous forme de tumeur maligne du naevus. C'est indolore. Lorsque l'anesthésie cesse de fonctionner, une personne ressentira une gêne, disparaît progressivement.

Le type d'intervention sélectionné affecte la durée de la période de réadaptation. Le risque de rechute est considérablement augmenté lors de l'utilisation d'un laser. L'excision ne garantit pas que le problème ne reprendra pas après un certain temps..

Lors de l'ablation d'un naevus chez un enfant, le schéma reste le même. Le type d'intervention est choisi exclusivement par le médecin traitant.

Contre-indications et complications possibles

En général, la procédure n'a pas de contre-indications. Le médecin refusera une personne lors d'une exacerbation d'une maladie chronique. Le développement d'une maladie infectieuse aiguë ne comprend pas de procédure. L'herpès sous forme aggravée entraînera une défaillance. Le patient et le médecin résolvent les problèmes, discutent du type d'intervention.

Dans la période de guérison postopératoire lors de l'élimination des taches de naissance, une personne peut présenter des complications.

Dans la plupart des cas, il y a une douleur au site des dommages. Les sensations ne sont pas fortes et s'accompagnent d'un maximum de 2 mois. C'est normal et il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Si une douleur aiguë se produit ou si sa présence est observée après la guérison complète de la plaie - une raison de consulter un médecin.

Après l'excision, une hémorragie sous la peau est possible. La peau autour de la plaie devient rouge, enflammée, chaude.

Une cicatrice fait partie intégrante de l'intervention chirurgicale. Prévenir le danger est presque impossible. Dépend de la profondeur des dégâts. Lors de l'élimination des petites taupes, la cicatrice peut ne pas rester. Mais si une large zone était affectée, les chances d'apparaître sont élevées. Vous pouvez résoudre le problème en utilisant des crèmes absorbables ou effectuer une chirurgie plastique pour éliminer la cicatrice. De même, la situation est avec le développement d'une cicatrice colloïdale. Il se forme si une grande partie de la peau a été opérée et que la taupe est profondément enfoncée.

Une complication dangereuse qui peut être rencontrée sans respecter les règles de soin des plaies est l'introduction d'un pathogène bactérien. Le processus inflammatoire commence, la peau devient rouge, ça fait mal. La plaie ne guérit pas longtemps et des masses purulentes sortent de sa cavité. La température corporelle globale augmente. Une personne a besoin d'un nettoyage d'urgence des plaies, ce qui est mieux fait en milieu hospitalier. En cas de dommages graves, vous devrez ouvrir la plaie.

Parfois, après une opération chirurgicale pour éliminer le naevus, une rechute se produit. Cela se produit si les cellules des taupes n'ont pas été excisées pendant la résection. Même à partir d'un petit fragment laissé sur le corps, une nouvelle formation se développera. La probabilité de malignité augmente. Une personne doit effectuer ces opérations exclusivement dans des institutions spécialisées avec des spécialistes hautement qualifiés..

L'excision chirurgicale d'une taupe est une méthode utilisée depuis longtemps. Malgré la variété des méthodes, la chirurgie est considérée comme pertinente et est activement utilisée. Lors du choix d'une méthode d'excision, une personne doit consulter un dermatologue qui parlera des avantages et des inconvénients de chacune des méthodes.

Taupes dangereuses: 3 règles pour prévenir le mélanome

21 mai - Jour de diagnostic du mélanome. Comment maintenir leur santé et ce qui peut être fait pour prévenir la «variété» la plus dangereuse de cancer de la peau, a dit Matronam par Dmitry Beinusov, Ph.D., professeur au ChU DPO «Center for Further Medical Education», dermatologue oncologue de Saint-Pétersbourg.

Quelques mots et chiffres importants sur les tumeurs cutanées malignes

99% de ce dont je parlerai ci-dessous sera lié non pas tant au cancer de la peau qu'à sa «variété» la plus dangereuse - le mélanome. Pourquoi? C'est le mélanome qui représente 4% de toutes les tumeurs cutanées, mais 80% des décès dus à ces tumeurs sont causés précisément par le mélanome.

La chose la plus importante que vous devez retenir de cet article:

1. Chaque personne a besoin d'un auto-examen complet de tout le corps une fois tous les six mois.

2. Chaque personne a besoin d'une visite chez un dermatologue-oncologue une fois par an.

3. L'enlèvement des grains de beauté doit nécessairement se faire uniquement avec l'histologie.

- Une personne loin de la médecine appelle toutes les formations cutanées des «grains de beauté». Lequel d'entre eux peut réellement dégénérer en tumeur maligne?

- Il y a environ 300 noms dans la classification de l'OMS pour indiquer ce qu'une personne non associée à la dermato-oncologie appelle un «grain de beauté» (naevus). Toute formation sur la peau a une chance de devenir un mélanome ou un cancer, certains en ont moins, d'autres en ont plus. De plus, dans un grand pourcentage de cas, ces tumeurs peuvent également se développer sur une peau inchangée.

La plus grande chance de dégénérescence en mélanome est les naevus dysplasiques (atypiques). Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) en 1990 a donné cette définition à un naevus atypique: «au moins une partie du naevus doit être présentée comme une tache, en plus de cela, au moins 3 des critères suivants doivent être présents: (a) flou bordure, (b) taille 5 mm ou plus, (c) différentes couleurs doivent être présentes dans la coloration, (d) contour irrégulier, (e) rougeur de la peau ».

Voici 2 exemples de naevus atypiques (dysplasiques) moyens.

Selon les études, le risque annuel de dégénérescence maligne du naevus atypique (dysplasique) est de 1:10 000, alors que pour l'habituel - 1: 200 000.

Si vous avez une ou plusieurs de ces structures sur votre peau, vous devez consulter un dermato-oncologue au moins 1 fois par an. S'il y en a beaucoup, et même plus de 50 - cette inspection est nécessaire 1 fois en 6 mois ou plus souvent.

Les naevus pigmentés congénitaux ont également un risque accru de devenir un mélanome. Ils sont divisés en petits (jusqu'à 1,5 cm), grands (de 1,5 à 20 cm) et géants (plus de 20 cm). Le risque de devenir mélanome pour ce type de nævi est de 1 à 5% pour les petits, de 6% pour les grands (l'élimination est recommandée avant l'âge de 12 ans) et de 30% pour les géants (à retirer le plus rapidement possible).

Le risque minimum de se transformer en tumeur maligne, à mon avis, est avec les papillomes. Ce sont des formations situées sur une tige mince, de consistance molle, d'environ 1 à 2 mm..

Une personne peut-elle déterminer indépendamment en apparence si sa formation de peau est dangereuse, ou un spécialiste est-il nécessaire? Existe-t-il des méthodes d'autodiagnostic?

Il existe des méthodes d'autodiagnostic, mais il faut comprendre que leur précision est nettement inférieure à celle d'un dermato-oncologue.

Les règles les plus simples à suivre sont ABCDE et la règle du vilain petit canard..

"ABCDE"

"A" (de l'anglais. Asymétrie) - Asymétrie. Si au moins un axe de symétrie ne peut pas être tracé à travers une taupe, cette taupe doit être montrée à un dermato-oncologue.

"B" (de la frontière anglaise) - Frontière. Le bord irrégulier et encore plus dentelé ou festonné de la taupe est l'occasion d'une visite chez un spécialiste des néoplasmes cutanés.

"C" (de l'anglais. Couleur) - Couleur. La plupart des grains de beauté bénins ont une couleur brune (moins souvent de couleur chair). La couleur noire saturée ou l'apparition de couleurs rouges, bleues ou blanches peuvent signaler la transformation en mélanome.

"D" (de l'anglais. Diamètre) - Diamètre. Le plus souvent, les tailles de mélanome dépassent 6 mm.

"E" (de l'anglais. Evolving) - Changement. Tout changement survenu avec une taupe. Les signes les plus alarmants sont: des saignements, des changements de forme, de taille, l'apparition d'une sensation de brûlure, une ulcération, des pleurs, la perte de cheveux à la surface de la taupe, l'apparition d'une inflammation persistante, la formation de croûtes sèches, l'apparition d'une surface brillante du naevus, la disparition du motif cutané de la surface du naevus.

Si au moins l'un de ces éléments s'applique à votre grain de beauté, vous devez consulter un dermato-oncologue.

La règle du vilain petit canard est très simple. Si la taupe est devenue maligne, elle sera différente du reste des naevus sur la peau. Une telle éducation doit être montrée à un oncologue, spécialiste des néoplasmes cutanés.

Dans quels cas d'apparition de formations cutanées une personne doit-elle "courir d'urgence chez le médecin"? En effet, de nombreux nouveaux «spots» apparaissent souvent sur le corps?

L'apparition de nouveaux grains de beauté n'est pas en soi un danger. Il est important que ceux qui existent déjà n'acquièrent pas les «mauvais» symptômes que nous avons énumérés ci-dessus.

Quelle méthode d'autodiagnostic est la pire?

La pire chose qu'une personne puisse faire après avoir découvert une taupe suspecte en elle-même n'est pas d'aller chez l'oncologue immédiatement le lendemain, mais de commencer à se diagnostiquer «sur Internet». Regardez des photos dont les légendes ne correspondent pas à la réalité, lisez des histoires effrayantes dans la présentation de personnes sans lien avec la médecine. Reporter de plus en plus la visite chez le médecin, aggraver votre névrose et réduire l'efficacité du traitement nécessaire car il ne sera pas commencé à temps.

Quelle est la meilleure méthode d'autodiagnostic??

Consultation interne d'un dermato-oncologue avec dermatoscopie. Dans de nombreuses villes de Russie, depuis plusieurs années, un événement très utile a eu lieu - la Journée du diagnostic du mélanome. Un jour de mai, des spécialistes des tumeurs cutanées procèdent à des examens gratuits de tous les arrivants aux fins de diagnostic précoce du mélanome et du cancer de la peau.

Comment déterminer qui contacter - un dermatologue ou un dermatologue-oncologue? Si même inoffensive, à première vue, la rougeur peut être une cellule basale?

À mon avis, au moindre soupçon de mélanome ou de cancer de la peau, le premier spécialiste à s'adresser est un oncologue spécialisé spécifiquement dans les néoplasmes cutanés, un dermato-oncologue. Si vous ne pouvez pas consulter un tel médecin, consultez un oncologue. S'il n'y a pas d'oncologue, un dermatologue.

Que faire s'il n'y a pas de médecin approprié à proximité?

Consultez un dermatologue en ligne pour une consultation en ligne. Il existe des spécialistes qui fournissent de tels services. Il est important de se rappeler que la consultation en ligne ne remplace pas le face à face. La précision du diagnostic dans cette situation est beaucoup plus faible qu'avec un examen visuel. La consultation en ligne, à mon avis, est plutôt une mesure psychologique, lorsque vous devez vous calmer «tout de suite» et obtenir des informations fiables d'un spécialiste.

Les médecins parlent souvent de «type de peau dangereux». De quel type de peau s'agit-il et si ces personnes doivent être systématiquement observées par un oncologue?

Selon la classification de T. Fitzpatrick, il existe 6 phototypes de peau (le matériel illustratif sur ce sujet est largement disponible sur Internet à la demande de "Fitzpatrick skin phototypes").

Le risque de mélanome est le plus élevé pour le premier phototype et le plus faible (mais pas égal à zéro) pour le sixième type de peau. La plupart des habitants de notre pays appartiennent aux deuxième ou troisième phototypes. Toutes les personnes ayant un deuxième phototype doivent être observées chaque année par un oncologue..

Existe-t-il des facteurs de risque avérés ou la nature du cancer de la peau est-elle inconnue?

Les facteurs de risque prouvés suivants pour le mélanome cutané sont actuellement connus (NCCN 2017):

2. Âge supérieur à 60 ans

3. Syndrome du naevus dysplasique ou syndrome du naevus atypique multiple

4. Un grand nombre de grains de beauté sur la peau (le risque augmente en proportion directe avec l'augmentation du nombre)

5. Premier phototype de peau Fitzpatrick

6. Coup de soleil aux cloques (répété - pire), coup de soleil fréquent

7. Kératose actinique (solaire), carcinomes basocellulaires et squameux, tumeurs malignes de l'enfance

8. Utilisation à long terme de médicaments qui suppriment l'immunité (hormones glucocorticoïdes)

9. Immunodéficience (VIH, hépatite virale, etc.)

10. Xérodermie pigmentaire (une maladie héréditaire rare)

11. Prédisposition génétique

12. Mélanome chez des parents de sang

13. VISITER LE SOLARIUM (oui, c'est un facteur de risque prouvé pour le développement du mélanome, il n'y a pas d'erreur)

14. Long séjour, travail saisonnier ou longues vacances dans les pays du sud et les hauts plateaux

15. Exposition chronique aux rayons ultraviolets lorsque vous travaillez à l'extérieur

Séparément, je note qu'une seule blessure et surtout le "frottement" des vêtements ne sont pas des facteurs de risque prouvés.

Est-il possible de retirer une lésion cutanée si elle ne provoque qu'un inconfort esthétique, ou vaut-il mieux éviter une intervention chirurgicale sans indication médicale? Nous lisons souvent des histoires «mon parent a enlevé la taupe et est mort six mois plus tard» ou «s'est blessé à la taupe et a développé un cancer», nous préférons donc souvent ne plus rien toucher.

Il y a vraiment beaucoup de telles histoires sur Internet, mais presque toutes, à y regarder de plus près, ne résistent à aucune critique. Je vais raconter un cas de la pratique.

À la réception, une femme veut vraiment retirer un petit papillome dans la région axillaire. Le papillome est apparu il y a longtemps et provoque un inconfort prononcé. Cependant, la femme a très peur, car sa mère "a retiré exactement le même papillome au même endroit et est décédée six mois plus tard". Avec un interrogatoire détaillé, il s'avère que la mère n'est pas morte d'un mélanome et d'un cancer de la peau, mais d'un cancer de l'estomac de stade 4. Naturellement, il n'y a pas de lien entre ces phénomènes, mais les gens sont toujours enclins à connecter les événements qui se produisent les uns après les autres.

Qu'est-ce que le scénario le plus réaliste de l'histoire «a enlevé la taupe et est mort» sonne réellement? Un grain de beauté malin (mélanome) est retiré, mais ils ne sont pas envoyés pour examen histologique et une large excision du site de retrait n'est pas effectuée, comme l'exigent les normes oncologiques. Après cela, seulement 30% des patients ont une chance de vivre 5 ans ou plus..

En fait, la réponse à la première question: vous pouvez supprimer les grains de beauté pour des raisons esthétiques. Cependant, veuillez supprimer les taupes uniquement avec l'histologie. Le coût moyen d'un examen histologique est de 1 à 2 000 roubles et le traitement du mélanome aux stades avancés peut atteindre plusieurs millions..

Je considère également qu'il est important de noter que les tactiques «ne pas toucher» sont également vicieuses. Si vous ou plus encore l'oncologue a le moindre doute sur la bonne qualité de la taupe - il est préférable de l'enlever avec l'histologie. Je le recommande car c'est l'examen histologique de la taupe entière qui est la méthode de diagnostic la plus précise..

Pendant la grossesse et l'allaitement, les femmes se plaignent souvent de l'apparition de nombreux papillomes. Dois-je les supprimer? Beaucoup disent qu'ils disparaissent d'eux-mêmes après la restauration du fond hormonal. Est-ce normal ou devriez-vous consulter un spécialiste? Sont-ils dangereux?

Tout d'abord, je propose de définir avec précision le concept de «papillome». Il s'agit d'une petite formation, de 1 à 2 mm, de consistance molle, reliée à la peau avec une «jambe» mince. De telles formations peuvent en effet apparaître pendant la grossesse et disparaître après l'accouchement. Cependant, le premier se produit beaucoup plus souvent que le second. Vous pouvez supprimer, pas de danger.

Les femmes ressentent également une gêne esthétique avec de «petits points rouges», des hémangiomes. Peuvent-ils être supprimés et sont-ils dangereux??

Pas dangereux, peut être retiré, mais uniquement avec un examen histologique.

Et si des formations éloignées (papillomes et kératomes) réapparaissaient encore et encore? Est-il possible de s'en débarrasser pour toujours?

Les papillomes et les kératomes ont une cause d'apparition différente. La cause la plus probable des papillomes est une diminution de l'immunité. La raison pour laquelle les kératomes apparaissent n'est pas encore connue avec précision. Certains suggèrent qu'il s'agit d'une manifestation du vieillissement naturel du corps ou du résultat d'une exposition au soleil.

En cas de réapparition persistante des papillomes après le retrait, je recommande généralement aux patients de consulter un immunologiste. Pour autant que je sache, il n'y a aucun moyen de prévenir la kératite.

Ablation chirurgicale, laser, azote liquide, chélidoine - quelle méthode d'élimination des lésions cutanées est considérée comme la plus sûre? Qui ne peut pas être utilisé exactement?

À mon avis, la sécurité de l'élimination des lésions cutanées n'est pas assurée par la méthode, mais par les compétences du médecin en combinaison avec un examen histologique obligatoire.

L'expérience que j'ai maintenant permis de formuler les 4 règles les plus simples pour l'élimination sûre des formations cutanées.

Si votre médecin peut vous assurer que l'ablation a lieu en stricte conformité avec ces points, la méthode est d'une importance secondaire..

Maintenant, un peu plus sur les méthodes de suppression. Je ne recommande certainement pas d'enlever les formations cutanées à la maison avec des solutions pour la destruction chimique (chélidoine et autres analogues). C'est le moyen le plus sûr d'entrer dans l'histoire de «retirer la taupe et mourir» selon le scénario classique mentionné ci-dessus. Avec cette méthode de retrait, l'examen histologique est impossible et ces méthodes ne peuvent certainement pas être utilisées..

Je ne peux pas non plus recommander l'azote liquide pour éliminer les formations sur la peau, car avec cette méthode, la taupe est le plus souvent complètement détruite. L'examen histologique devient impossible.

L'élimination du scalpel est considérée comme la plus sûre. Dans la grande majorité des cas, il exclut la suppression incomplète de l'éducation et un examen histologique défectueux. L'inconvénient de l'utilisation d'un scalpel n'est pas le meilleur résultat cosmétique lors de l'élimination de petites lésions cutanées..

Le retrait des lasers et des radio-couteaux a récemment été critiqué par certains auteurs. Néanmoins, je peux affirmer avec confiance que ces méthodes vous permettent d'éliminer les lésions cutanées en stricte conformité avec les 4 points que j'ai cités ci-dessus. Un avantage considérable de ces méthodes entre les mains de spécialistes expérimentés est la capacité de combiner la sécurité de l'élimination avec un bon résultat cosmétique..

Anticipant une question logique, je réponds: dans ma pratique, j'élimine les lésions cutanées bénignes par chirurgie par ondes radio. Avec le moindre doute sur la bonne qualité - je recommande le retrait avec un scalpel.

Je le répète, le retrait n'est pas sécurisé par la méthode, mais par les connaissances et les compétences du médecin. Veuillez revoir l'image et essayez de vous en souvenir..

Si une personne décide de retirer une taupe, comment choisir un médecin et un établissement, où le faire? L'épilation au laser est désormais proposée même par les salons de beauté. Existe-t-il des règles de sécurité lors du choix d'une clinique et d'un spécialiste?

Les règles de sécurité les plus importantes et les plus simples que j'ai formulées dans l'image en réponse à la question précédente.

Sous réserve de ces règles, la chance d'entrer dans l'histoire «a enlevé la taupe et est morte», à mon avis, au niveau de l'erreur statistique. Lors du choix d'un spécialiste, je recommande, toutes choses étant égales par ailleurs, de choisir un oncologue, de manière optimale un oncologue spécialisé dans les formations cutanées.

Les formations sont-elles retirées dans des endroits difficiles d'accès? Par exemple, dans la paupière supérieure, si une histoire de rupture rétinienne scellée au laser et de myopie.

J'ai du mal à parler au nom d'autres médecins. Dans ma pratique, j'enlève souvent les formations sur les paupières, il n'y a rien de particulièrement compliqué s'il y a des écrans de protection spéciaux pour l'œil. L'exception est les cas où la taupe est située dans la zone de croissance des cils. Dans de telles situations, je recommande de contacter un ophtalmologiste.

Si le médecin dit "on ne peut pas faire d'histologie, l'éducation est définitivement bénigne", vaut-il la peine d'insister sur une étude?

Je me permets de répondre à la question par une question: quels peuvent être les arguments contre l'examen histologique, en plus de réduire le coût de l'élimination d'une taupe? Il n'y a aucun moyen d'écrire une direction en 30 secondes? Il n'y a pas de pot de formol pour y mettre une taupe?

Veuillez ne pas accepter l'offre d'économiser sur votre santé.

Si le médecin regardait, touchait un grain de beauté, écoutait ce que la patiente racontait d'elle et n'utilisait pas d'équipement supplémentaire - la précision d'un tel diagnostic n'est pas supérieure à 80%. Cela signifie que dans 20% des cas avec un tel examen, le médecin peut manquer un mélanome, ce qui, à son tour, peut entraîner la mort du patient. La dermatoscopie, le grattage ou la ponction augmentent la précision à 95%, mais seul un examen histologique permettra d'établir un diagnostic à 100%.

Le cancer de la peau peut-il être guéri grâce aux progrès de la médecine moderne??

Le cancer de la peau peut entraîner la mort sous des formes très avancées avec une absence prolongée de traitement. En règle générale, cette maladie est traitée avec succès..

Avec le mélanome, tout est beaucoup plus compliqué. Si le patient est diagnostiqué avec un mélanome au stade 1 ou 0, c'est-à-dire que la tumeur est située dans les couches supérieures de la peau, sa chance de vivre pendant 5 ans ou plus tend à 100%. Cette probabilité diminue progressivement avec une augmentation du stade, c'est-à-dire du degré de propagation de la tumeur au moment du diagnostic de mélanome. Au 4ème stade, lorsqu'il y a des métastases dans les organes internes, les chiffres sont décevants - seuls 15 à 20% des patients vivront 5 ans ou plus après le diagnostic. Aux derniers stades du mélanome, le mot «cure» n'est malheureusement pas encore utilisé. En même temps, je connais plusieurs histoires lorsqu'une personne atteinte d'un mélanome de stade 4 vit sans rechute ni progression depuis plus de 5 ans.

Merci d'avoir lu jusqu'au bout. Prenez soin de votre santé et passez un examen médical à temps!